Arrestation de Tabbou : le pouvoir veut pousser le Hirak à la radicalisation ?

Krim Tabbou
Karim Tabbou, une figure de proue du Mouvement populaire. D. R.

Par Mohamed K. – L’arrestation dans des conditions troubles, ce mercredi, de Karim Tabbou, l’un des animateurs politiques les plus en vue, jette une ombre sur les desseins du pouvoir en place qui, depuis quelques semaines, multiplie les actes de répression méthodique contre l’opposition et le Mouvement de contestation populaire.

Ainsi, au moment où l’opinion publique semblait soulagée par l’annonce de l’acquittement d’un manifestant arrêté à Annaba, en août dernier, pour avoir brandi «un drapeau autre que l’emblème national» pendant une manifestation, et qui était perçue comme un prélude à une ère d’ouverture à quelques jours de la convocation du corps électoral, fixée par le chef d’état-major de l’armée au 15 septembre prochain, la machine de la répression s’est de nouveau activée pour dissuader les opposants les plus irréductibles à la démarche du pouvoir.

Sinon, comment expliquer cette nouvelle escalade, à l’heure où gouvernement et institutions politiques sont mobilisés pour préparer l’élection présidentielle avec tous ses dispositifs juridique, administratif et médiatique ? En visant cette fois-ci un leader politique à la tête d’un parti non agréé, et en décidant de verrouiller davantage le champ politique et celui de la liberté d’expression, qui se réduit comme une peau de chagrin, le pouvoir prend le risque de se discréditer encore plus aux yeux de l’opinion nationale et même internationale.

Autre risque prévisible suite à cette arrestation musclée : pousser toute une région, la Kabylie, à se radicaliser face au pouvoir central. Après l’épisode du drapeau amazigh, officiellement interdit dans les manifestations, la population locale voit déjà dans l’arrestation de Karim Tabbou comme une énième provocation, tout en se demandant jusqu’où ira le pouvoir dans sa défiance envers les millions de citoyens qui réclament son départ.

Cela se vérifiera sans doute ce vendredi à l’occasion de la 30e marche populaire contre le système.

M. K.

 

 

Comment (66)

    Soldat Schweik
    13 septembre 2019 - 10 h 48 min

    Encore un  » signe d’apaisement  » de la JUNTE militaire mafieuse des GININARS a l’egard du peuple qui manifeste son ras le bol pacifiquement dans la rue depuis presque 7 mois.
    Voila qui donnera, sans l’ombre d’un doute, plus de credit a tout ce qu’a entrepris et les conclusions du  » panel en cagoule  » de karim younes.
    Cette arrestation de K.Tabou est la premiere mesure de mise en application des resolutions du conclave  » zero kabyle  » de mosta tenu sous la haute autorite du pouvoir et la protection rapprochee de ses  » services de securite « .
    On attend avec impatience la suite…..
    When to free… Tahya El DZAYER… gloire et paix eternelle a tout nos Martyrs de tout les temps

    8
    2
    Mounir Sari
    12 septembre 2019 - 22 h 09 min

    @Moskosdz.On dirait que tu vis sur une autre planète.Puisque tu vis dans une grande démocratie profites-en bien et n’oublie surtout pas de partager cette démocratie avec nous.Merci d’avance!!!!

    10
    2
    DESERTEUR
    12 septembre 2019 - 21 h 50 min

    INCROYABLE!!! Il suffit seulement d’une seule personne pour démoraliser toute l’ANP avec son ETAT MAJOR,alors que des millions d’algériens qui battent le pavé chaque mardi et chaque vendredi pacifiquement depuis plus de 6 mois n’ont pas réussi à le faire.Ce motif pour l’arestation de Mr Tabbou est bidon en soi.Cet article de loi ne doit pas être appliqué aux civils,d’ailleurs.On n’est pas en état de guerre tout de même.C’est ridicule!
    Méme ce nouveau Mr Propre de la Justice est devenu ridicule comme son chef,le caporal Garcia.Mais finalement je trouve normal que nos militaires perdent le moral.Ils sont tout simplement commandés par un ignare illéttré au grade de GENERAL.

    14
    3
    Anonyme
    12 septembre 2019 - 18 h 37 min

    En prison, pour atteinte au moral de l’armée???????????????Moi, qui croyais que notre armée était puissante, et que son moral, est au beau fixe. Si c’est en application d’un article militaire et donc passible dudit tribunal, il ne devrait pas s’appliquer à un civil! Ce tribunal militaire devrait s’occuper plutôt ,des autoproclamés généraux de Bouteflika, ayant troqué la casquette contre le business, et ils sont légion(mais d’honneur!), comme Hamel, et Belkcir qui se se la coule douce à Paris(pour un général!!!!), en compagnie de sa femme, avec l’argent du peuple!!

    24
    12
      Constant
      12 septembre 2019 - 22 h 30 min

      Et vous évitez soigneusement de citer le sergent Garcia dans votre liste de généraux mafieux à défaire…

      11
      4
    Anonyme
    12 septembre 2019 - 17 h 40 min

    Comment pourrais-je voter alors que mes camarades,que dis-je mes frères sont en prison,un des symboles de la révolution est en prison (Lakhdar bouregâa) et aujourd’hui un homme de principe comme Tabou est jeté en prison pour son opinion.
    Comment pourrais-je voter alors que le gouvernement et l’administration sont l’hyéritage de la 3issaba !
    La dernière édition del Djeich dit que c’est terminé le temps des designations des presidents,donc ils reconnaissent que c’est l’armée qui à désigné les presidents depuis 1962 et que c’est eux qui ont désigné l3issaba ! Comment peut-on leur faire confiance ?!
    J’ai 22 ans et je suis étudiant.Nous la nouvelle génération,sommes déterminés à bâtir un état de droit et le remettre sur les rails du progrès.

    43
    10
    Mounir Sari
    12 septembre 2019 - 16 h 17 min

    On devrait décerner le prix Nobel de la dictature au Sissi Algérien Gaid Salah!!!!

    40
    10
      Anonyme
      12 septembre 2019 - 18 h 42 min

      Je décernerais au général sénile, le prix de lehbel!!

      14
      9
      Moskosdz
      12 septembre 2019 - 20 h 56 min

      @Mounir Sari//Si vraiment l’Algérie était une dictature militaire,tu ne diras pas ce que tu viens de dire,à moins que t’es même pas Algérien,bien sur.

      5
      112
        Djurdjura
        13 septembre 2019 - 21 h 50 min

        @Moskosdz
        Algérie Patriotique est bloqué en Algérie depuis le mois d’août, les lecteurs qui commentent sur AP sont de la diaspora dispersée au quatre coins du monde

    Lghoul
    12 septembre 2019 - 15 h 44 min

    Ils peuvent arrêter tout le peuple et ses 40 millions, rien ne changera leur situation. Ils sont arrivés a leur fin de cycle comme les dinausores. Ils doivent disparaitre et laisseront derrière eux une histoire semée de honte et de corruption. Ils seront vomis par chaque citoyen qui a subi leur haine et leur dédain depuis 62.
    Et surtout, personne ne versera une larme s’il la malédiction du peuple qui souffre chaque vendredi et chaque mardi, qu’il pleuve ou qu’il neige les frappera un jour.
    Le régime mafieux, enfanté et mis en vie par un système basé sur le mensonge, la désinformation, la décéption et la comédie du voleur qui crie « au voleur » (référence au « hizb franca », « la main de l’étranger », « les séparatistes », « les laics », etc.). En effet, ce monstre-dinosaure arrive a sa fin et le peuple en est conscient. Il n’est que question de temps avant qu’ils soient tous présentés devant la justice du peuple qu’ils ont méprisé, conditionné et ignoré depuis 62. Ils peuvent cacher tout ce qu’ils veulent; ils peuvent faire semblant que 40 millions vont voter pour eux; ils peuvent faire semblant qu’ils n’ont commis aucun crime; Ils peuvent insulter le peuple et tous ceux qui refuse de demeurrer esclaves, le peuple les attend au tournant. 40 millions n’ont rien a perdre; ils ont tout a gagner car endurer 50, voir 100 and de dictature d’el djahilia et de koreich sera pire que la mort.

    38
    9
      anonyme
      12 septembre 2019 - 20 h 36 min

      @Lghoul
      12 septembre 2019 – 15 h 44 min
      Ils peuvent arrêter tout le peuple et ses 40 millions

      Parle en ton nom et non au nom des autres, toi qui vociférais et insultais à longueur de journée sur ce site sur tout ce qui est arabe

      3
      24
        Lghoul
        13 septembre 2019 - 9 h 32 min

        Je n’insulte personne mais je te soustrais aux 40 millions si tu es vraiment algérien. Pour ce qui est des arabes, les algériens savent exactement ce qu’ils sont mais si tu voudrais nous associer aux buveurs d’urine de chamelle et au abuseurs d’enfants en utilisant la religion pour se couvrir de leurs crimes et ceux qui n’ont aucun humanisme envers les faibles et les immigrants (philipines, thailand etc.), je ne voudrai meme pas les avoir comme cauchemard. Mais si tu les sens dans leur peau tu risques de devenir un danger publique. Je te conseille donc d’aller voir belahmar et prendre du RHB en attendant.

        5
        4
        Ju
        14 septembre 2019 - 4 h 23 min

        Plus de doute…
        Ils ont commencer à perdre
        pied…
        Attention !!! à la fuite en avant…

        Il faut savoir gardé raison, le bon
        sens, doit l’emporter… par une
        réponse de bon accueil des
        justes et légitimes exigences
        de la population…

        La politique, de la va je
        te pousse, depuis 57 ans…un
        échec assourdissant…

        On ne dirige pas un pays, comme
        on dirige une caserne…

        Le monde nous observe, nous devons
        être une exemplarité d’exception…

    Moskosdz
    12 septembre 2019 - 15 h 18 min

    Qui est Tabou,qui l’a mandaté pour parler au nom des 42 millions d’Algériens,est-il au dessus de la loi pour l’enfreindre,une minorité a t-elle droit de barrer la route des élections à la majorité?.

    15
    216
      Debza Kadiya
      12 septembre 2019 - 18 h 11 min

      La majorité ira voter ??? J’hallucine Ô mon Dieu, Allah le tout puissant, écartes de notre chemin les menteur et les adorateurs du pharaon.

      18
      5
      Anonyme
      12 septembre 2019 - 18 h 54 min

      En réponse à la DHOUBABA de G.S. M. Tabou est un homme politique algérien, il est donc autorisé à parler aux 44( et non 42!) millions d’Algériens!! M. Tabou ne représente pas une minorité, et pour preuve, je ne suis pas Kabyle, Je suis tout simplement un citoyen ALGERIEN d’Annaba!

      96
      10
    mohblida16000
    12 septembre 2019 - 14 h 20 min

    j ai toujours pensé que la nomination de GS au poste de CEM en 2004 aller nous mener a une catastrophe.

    le grand danger pour l Algérie aujourd’hui est GS, pas Boutef, pas Bedoui, pas Bensalah.

    le cadeau empoisonné de Zeroual en 1994 au CFT.

    Tout mon soeutien a Karime Tabou , jeune militant democrate, instruit, universitaire et intègre. faut arreter les enafnts voyous de GS qui ont tué un wali a Annaba en 2015 Mounab Sendid.

    147
    8
      anonyme
      12 septembre 2019 - 20 h 42 min

      @Mohblida16000
      12 septembre 2019 – 14 h 20 min
      le grand danger pour l Algérie aujourd’hui est GS, pas Boutef, pas Bedoui, pas Bensalah.

      Ah vous regrettez cette époque où vous vous gaviez à satiété
      C’est l’heure des comptes

      6
      17
    Felfel Har
    12 septembre 2019 - 14 h 11 min

    GS et ses cerbères auront beau menacer les citoyens, tenter de les diviser, arrêter les leaders qui leur sont restés fidèles (au contaire du panel de Karim qui vient de brader le pays), ils ne parviendront pas à entamer leur cohésion ni leur détermination de construire une vraie république civile, démocratique et populaire, telle qu’ils en rêvent depuis 1962.
    GS se trompe lourdement en prenant ses désirs pour une réalité: l’IMMENSE MAJORITÉ du peuple, ceux qui marchent chaque mardi et vendredi depuis le 22 février ne VOTERONT PAS en décembre. Il lui sera difficile de crier victoire avec un taux de participation de moins de 3%, car le jour du vote, nous resterons à la maison et nos cités auront l’allure de villes mortes, comme auront à le constater les observateurs internationaux.
    Oui, GS peut encore rêver, rien ni personne ne le lui interdit. Mais est-ce réaliste?

    120
    5
    Début De La Fin ?
    12 septembre 2019 - 14 h 07 min

    Agressions physiques, Provocations de toutes sortes, emprisonnements, médias à l’index, chantages à l’emplois, interdictions de manifester et pour finir, iront-ils jusqu’à imposer « la valise ou le cercueil » même à leurs concitoyens ?
    Voilà, l’aboutissement de la « ripoux-blique bananière dictatoriale et nomenklaturale » après 57 ans de régressions abyssales !
    Avant, on était au bord du précipice, maintenant, on s’apprête à faire un grand pas en avant !!!!!!!!!!!!!!!!

    105
    8
    Brahms
    12 septembre 2019 - 13 h 47 min

    Le système opaque arrête les meneurs car il n’y a plus personne à jeter en prison. Les cartes du jeu ont été distribuées. Ils n’ont donc plus de bille dans les mains. Une grève générale va donc prendre le relais, plus personne au boulot pendant 1 an, plus d’entreprises qui tournent, plus d’émigrés comme dans les années 1980 venant avec des véhicules chargés et de la devise, les fournisseurs quitteront les lieux et les créanciers toqueront à la porte pour être payer. Le peu de cash 72 milliards d’euros seront vite engloutis avec les importations et le FMi et la Banque mondiale prendront le relais afin de faire un plan de restructuration. Voilà, où va nous mener cette politique de gribouille et de barbouille.

    83
    14
    Anonyme
    12 septembre 2019 - 13 h 22 min

    C’est ça la réboublique ghachiènne et démokhratique.

    18
    12
    Ammi Rabah
    12 septembre 2019 - 12 h 58 min

    La prochaine étape est une greve générale de 2 jour par semaine qui augmentera a 3 jours par semaine jusqu’a totale paralysie de sonatrach, air algérie, cnan et transports.
    On verra s’ils gérereont seuls le pays avec des tliba et des saidani et ghouls et on verra qui est vraiment le maitre du pays.

    79
    12
      Anonyme
      12 septembre 2019 - 13 h 28 min

      @Ammi Rabah Je ne crois pas que ce soit la solution. Ke pense qu’on prendrait le risque de radicaliser et diviser le mouvement. La méthode actuelle marche. Il a muselé toute la presse, contrôlé tout l’appareil judiciaire, essayé de donner des gages au peuple mais ça ne marche pas. Il manque juste le fiasco de cette élection qui n’aura pas lieuet il va péter les plombs. L’état Major sera obligé de réagir. Je pense qu’il joue sa dernière carte

      77
      12
      Anonymous
      12 septembre 2019 - 15 h 29 min

      Tu mangeras du « Balout » et si tu en trouves à moins que tu es emmagasiné des tonnes de denrées

      5
      30
    Hirak
    12 septembre 2019 - 12 h 02 min

    le hirak ces derniers temps est composé exclusivement et presque seulement de kabyles
    On a compris votre manège

    14
    166
      Anonyme
      12 septembre 2019 - 12 h 59 min

      Et les manifestants d’Oran, Constantine, Annaba, Jijel, Tlemcen, Saida, Mascara, Sidi Bel Abbès, Médéa, Tipaza, Mostaganem, Chlef, Ain Defla, Blida, Tiaret, Mila etc…ils sont aussi kabyles??

      166
      16
      Anonyme
      12 septembre 2019 - 13 h 02 min

      Tu a déjà essayé, ça n’a pas marché!! La division ne marche plus!! Kabyles, Chaouis, arabophones ou tout ce que tu veux, on est main dans la main et on veut la même chose: Tetnehaw!!!

      130
      10
        Hirak
        12 septembre 2019 - 15 h 09 min

        @Anonyme
        12 septembre 2019 – 13 h 02 min
        Tu a déjà essayé, ça n’a pas marché!! La division ne marche plus!! Kabyles, Chaouis, arabophones ou tout ce que tu veux, on est main dans la main et on veut la même chose: Tetnehaw!!!

        Vos cartouches sont épuisées
        Trop tard, foukna bikoum depuis votre fourchita et vos sit in devant la prison d’El harrach pour demander la libération de votre issaba, sans compter vos insultes à tout ce qui a une connotation arabe
        Désolé garde ta main pour toi mounafek

        10
        69
          Anonyme
          12 septembre 2019 - 21 h 02 min

          @Hirak va dire à tes employeurs que tu n’en peut plus et que tu es tombé sur du flytox. Ne rode pas trop par ici sinon tu te prendras encore une autre dose. Va essayer de troller sur d’autres sites, ici tu n’a aucune chance. Tu n’a pas assez de bagage et en plus tu a des difficultés à t’exprimer…

          33
          7
      Debza Kadiya
      12 septembre 2019 - 13 h 52 min

      Je peux m’entendre avec quelqu’un qui a des idées différentes des miens, même si avec nos idées nous sommes aux antipodes l’un de l’autre car le plus important lui et moi, nous discutons, nous débattons, nous échangeons des idées, j’append de lui et lui aussi de moi et ne voulons pas se faire du mal mutuellement, ni souhaiter faire du tord à l’autre.
      Mais quelqu’un qui ment, qui colporte, qui calomnie, qui dinégre, qui manipule, qui cause des tords, un être nuisible, je lui souhaite tous les maux du monde.

      59
      41
        Dabza Kadiya
        12 septembre 2019 - 14 h 26 min

        Ce message est adressé @ Hirak le moucheron

        31
        50
          HIRAK
          12 septembre 2019 - 15 h 48 min

          Dabza Kadiya
          12 septembre 2019 – 14 h 26 min

          Toi le dabza kadiya de khorti, le moucheron te dit et a compris vos desseins lugubres
          Moi je souhaite que tu rejoins tes frères à El harrach

          4
          45
      moha
      12 septembre 2019 - 13 h 53 min

      D’OÙ il sort ce quidam ? STOP les dhoubabs…

      70
      8
    57
    12 septembre 2019 - 11 h 46 min

    le pouvoir va vouloir séparer les kabyles et les autres ethnies mais cette fois ça ne fonctionnera pas on a tirer des leçons de nos erreurs et celle des autres les nouvelles générations ne sont pas dupes, on compris la politique colonialiste du système d ou leurs déterminations

    84
    13
      @57
      12 septembre 2019 - 13 h 18 min

      Tenter d’isoler la Kabylie des autres régions est une vieille pratique coloniale destinée à affaiblir cette région qui a toujours été le noyau des révolutions et des luttes pour les libertés.
      Comme quoi,ce régime,installé par DeGaulle perpétue les pratiques coloniales contre les Algériens.Il doit disparaitre coute que coute.

      111
      9
      Hirak
      12 septembre 2019 - 15 h 22 min

      @57
      12 septembre 2019 – 11 h 46 min

      ça ne marche plus votre hypocrisie

      3
      38
    Clovis
    12 septembre 2019 - 11 h 40 min

    Qu’on soit d’accord ou pas avec Karim Tabou son arrestation est un veritable scandale. Cela confirme helas la derive autoritaire scandaleuse du pouvoir qui se dirige (s’il ne l’est deja) vers une dictature de fait. Est cela etre avec le peuple ?

    83
    6
    azul
    12 septembre 2019 - 11 h 38 min

    L’Histoire nous apprend que les dictatures s’effondrent dans trois cas : si le peuple n’a plus peur qu’on lui tire dessus et vient envahir les palais des puissants, comme ce fut le cas en Roumanie ; si les puissants eux-mêmes décident de ne plus tirer sur leurs habitants, comme on a pu l’observer en Union soviétique ; ou enfin si une invasion venue de l’extérieur aide une résistance intérieure à en finir avec les tyrans.

    63
    12
      Debza Kadiya
      12 septembre 2019 - 12 h 01 min

      Y a une autre méthode, mais qui demande une vraie union et une vraie solidarité, que nos amis, nos compatriotes qui sont installés à l’étranger, surtout en France, en Grande Bretagne, en Espagne, en Suisse, en Belgique, aux Pays Bas, aux Etats-Unis d’Amériques, au Canada, de se constituer en groupe, afin de mener des actions collectives à l’encontre de ces sinistres personnes faisant patis de la secte maléfique, comme :
      – Manifester pacifiquement avec des pancartes et chanter des slogants contre la secte maléfique devant les ambassades algériennes.
      – Manifester pacifiquement avec des pancartes et chanter des slogants contre la secte maléfique devant les habitations où les enfants, les femmes, les maitresses, la famille de la secte maléfique et satanistent habitent.
      – Manifester pacifiquement avec des pancartes et chanter des slogants contre la secte maléfique devant les assemblés populaires, sénats, palais présidentiels des pays étrangers où les algériens sont residants, pour demander à ces politiciens étrangers d’arrêter de soutenir la dictature de la secte maléfique en Algérie.
      – Sensibiliser les médias et la population des pays étranger comme en France, GB, Canada, USA, Allemagne, Italie, Espagne pour captiver leur attention et avoir la sympathie de la population

      84
      5
        Patriote
        12 septembre 2019 - 15 h 32 min

        @Debza Kadiya
        12 septembre 2019 – 12 h 01 min

        Et ne ne pas oublier de contacter BHL et compagnie bande de harkas

        3
        35
          Anonyme
          12 septembre 2019 - 16 h 30 min

          Voilà un patriote du dimanche après midi en costume de mariage 🤵 👰 …si tu n’as rien à dire …bande de harki. Je n ai jamais su qu il y a autant de harki en algerie

          19
          8
    azul
    12 septembre 2019 - 11 h 32 min

    Renverser un régime autoritaire par des moyens non violents,est-ce que c’est possible?
    essayant de passer par une gréve générale, si non on passera à autre chose

    84
    15
      Patriote
      12 septembre 2019 - 15 h 34 min

      @Azul

      Azul et sa fratrie aiment un régime qui se plie à leurs caprices
      Fini ce temps

      3
      27
        azul
        12 septembre 2019 - 18 h 40 min

        @ ce soit disant patriote
        Il y aura toujours en ce monde des coquins, des traîtres, des avares et des égoïstes.

        10
        3
    azul
    12 septembre 2019 - 11 h 25 min

    Quand le peuple dit clairement qu’ils n’a plus peur, les dictateurs se retrouvent tout nus, sans aucune possibilité de contenir les peuples.
    il a peur d être jugé un jour, voilà pourquoi, il sort ses griffes.c’est la panique à bord.

    92
    9
    Anonyme
    12 septembre 2019 - 11 h 01 min

    Nous sommes tous des Karim Tabbou et on nes’arretera pas de marcher jusqu’à ce que vous dégagier tous.On l’a dit et on le redit: « TROUHOU GA3 »! SANS EXCEPTION.

    79
    13
    skoupi
    12 septembre 2019 - 10 h 42 min

    …..on ne fait pas ce que l’on veut…

    6
    52
    (ⵣ)
    12 septembre 2019 - 10 h 39 min

    Rien ne peut résister à un peuple qui a décidé de se libérer de ses chaînes
    Espérons que cette fois-ci sera la bonne.
    Chaque fois que nous perdons ces batailles ses suppôts nous mènent et que l’immense majorité se tait, nous nous rapprochons davantage du « Big One »… le séisme le plus dévastateur jamais connu, ou de la vague scélérate la plus destructrice.

    67
    9
    thebest
    12 septembre 2019 - 10 h 33 min

    d’abord il est qui ce monsieur tabbou? en tout cas, je l’ai vu parler et il est loin de me représenter. maintenant, on veut médiatiser son arrestation à outrance, cherche t-on à le rendre le symbole du hirak? cherche t on justement à l’imposer comme candidat du hirak que les moutons voterons voteront pour lui sans le connaitre? cela me fait rappeler l’histoire de ben brick ce tunisien qui a insulté les algériens à travers les journaux en france, et nos moudjahidates qui les a traité de « courageuses prostituées » mais que certains voulaient le défendre comme ce journal el watan qui organisait des marches pour sa venue à alger et lever l’interdiction du territoire algérien. avant de cavaler trop vite prenons le soin de savoir qui est ce monsieur réellement!

    8
    135
      Anonyme
      12 septembre 2019 - 12 h 39 min

      @theworst « On veut médiatiser son arrestation à outrance » ????? Pardon de vous avoir dérangé pendant votre séance de visionnage du dernier discours du plus vieux soldat au monde. Comment peut-on écrire des choses aussi ignobles???? On en fait trop c’est ça???? Tabbou je ne le connais pas plus que vous mais je suis révolté par ce qu’il lui arrive. Il y en a marre de ces méthodes de la Gestapo où on arrête quelqu’un en secret sans juge, sans convocation, sans rien!! Si ces méthodes ne vous choquent pas, je devine parfaitement de quel bord vous êtes. Vous sentez le cachir même à travers un écran!!!

      85
      14
        Anonyme
        12 septembre 2019 - 15 h 43 min

        tabbou ou pas tabbou,quand un citoyen est embastillé pour ses idées,chaqu’un doit se faire des soucis

        23
        8
          Debza Kadiya
          12 septembre 2019 - 18 h 18 min

          Exact, je suis solidaire avec tous ceux qui militent dans ce bas monde contre la tyrannie, contre les tyrans, contre l’injustice, contre les segregations, contre les inégalités, contre ceux qui se croient être des dieux sur terre.
          Je suis solidaire avec tous ceux qui militent pour un monde juste, meilleur et que chacun ait un role où chacun respecte son role et son role est respecté.
          Et en particulier, je suis solidaire avec Karim Tabbou et tous les detenus d’opinion emprisonnés injustement et que le déluge emporte la secte maléfique et leur sbires

          12
          2
    yassine
    12 septembre 2019 - 10 h 00 min

    A Merzouk M,
    D’accord avec vous a 100% .
    1) Il n’ya que les rapports de force qui peuvent changer la realite sur le terrain .
    2) Les marches du vendredi ne suffiront pas a faire degager ce gang .
    3) Il faut faires des greves generales a repetition . Tout les dimanches et lundis
    seront des journees de greve generale .
    Il faut faire arreter l’export des hydrocarbures .
    4) Il faut absolument rester dans la SALMIYA .

    49
    9
    Lghoul
    12 septembre 2019 - 9 h 44 min

    Si tu n’es pas d’accord avec lui, tu vas en prison ! Il improvise une sorte de programme a sa manière, selon sa propre constitution, et tu dois le suivre et dire toujours oui sans même réfléchir pourquoi tu dis oui. Il est donc clair qu’il voudrait refaçonner et conditionner le peuple en beni oui-oui asservi car ses propres idées sont celles de 62 – de la préhistoire. Donc, tout ce qui se passe en ce moment est une preuve que le pays pourra balancer dans la dictature et qu’il faudrait lutter avec toutes ses forces et avec tous les moyens pour notre survie sinon il arrivera un jour ou des citoyens seront mis en prison pour avoir oublié de dire bonjour a quelqu’un du pouvoir. Il suffit alors que quelqu’un « dénonce » quelqu’un d’autre (s’il ne l’aime pas) pour que ce quelqu’un se retrouve en prison en 5 minutes – sans aucune justice et aucune enquête. On conclut donc aisemment que le futur development « économique » des dictatures en Algérie sera la construction massive de prisons. Après que bouteflika ait construit des centaines de milliers de mosquées jusqu’aux villages les plus reculés pour que la populasse renonce aux plaisirs sur terre et se prepare a la mort, maintenant on est en face d’un pharaon dont le projet de société est la construction de centaines de milliers de prisons pour pouvoir accommoder 40 millions de citoyens. Comme il y aura des problèmes d’argent – crise économique oblige – , il transformera tout simplement le pays en prison immense a ciel ouvert. Nous sommes donc avertis sur les desseins de cette clique d’aventuriers qui est en train de mener le pays a la dérive totale.

    64
    9
    Moi News
    12 septembre 2019 - 9 h 24 min

    Cent trente deux ans de lutte et de souffrance pour un résultat pire, si on a sacrifier un quart de la population c’est pour être libre et egaux et chacun défend sa pensée, c’est produits le contraire où les ex collabos de l’ex occupant reprennent les commandes, il est raisonnable d’emprisonner un citoyen qui défend ses idées, est il juste de récompenser les ennemis de la Nation et blâmé les honnêtes, beaucoup de questions et très peu de réponses

    66
    5
    3atef
    12 septembre 2019 - 9 h 11 min

    GAID SALAH wa men walakoum vous avez PRIS EN OTAGE un authentique fils de cette ALGÉRIE NOUVELLE que nous construisons et dont NOUS finirons par faire BANNIR vos pratiques d’un autre AGE et INSTITUTIONNALISER un ÉTAT de DROIT!! LES 14.5 MILLIARDS US$ que vous manipulez à votre guise seront SOUMIS au CONTRÔLE et VOTE de la NOUVELLE REPRÉSENTATION POLITIQUE qui sera L’ ÉMANATION de LA SEULE et UNIQUE VOLONTÉ des 42 MILLIONS DE KARIM TABOU que NOUS SOMMES ENCORE!!!
    Les petits dictateurs auront tous une FIN BIOLOGIQUE!!

    69
    5
    Guerre civile plus JAMAIS
    12 septembre 2019 - 9 h 02 min

    Il faut cesser tout affrontements avec l’armée et services de l’ordre.
    Avant que l’Algérie n’échappe à tout contrôle.
    Il y a vraiment péril en la demeure.
    Pour négocier la paix il faut être deux .
    Il faut absolument accepter de s’asseoir à une table pour discuter avec ceux avec qui nous ne sommes pas d’accord et accepter de se faire confiances.
    Car je ne présage vraiment rien de bon pour nous nos familles et not8re pays si les choses perdurent comme elle le sont.

    7
    85
      Anonyme
      12 septembre 2019 - 15 h 40 min

      ‘( a guerre civile )…faut -il abdiquer devant des gens qui pensent que le pays leur appartient,et que ce mouvement les contrarie dans leurs plans de voler de paix et de continuer a bénéficier de la rente et pourquoi pas,transmettre le pays en héritage a leurs enfants ……et pour ça, leur projet plus ou moins avoué, c’est d’imposer par des élections bidons, comme par le passé,un president a leurs bottes;;;;; si tout le peuple se mobilise, et décide de vivre debout et non couché,!!

      7
      7
    Ils viennent de se tirer une balle dans le pied
    12 septembre 2019 - 8 h 55 min

    Bye Bye les élections! Attendez vous à des manifestation monstre ce Vendredi. Erreur de jugement monumentale, et encore une fois, c’est ces gens qui veulent mener et dirigé ce pays! C’est juste impossible! Lazamel-houm la frorce et rien d’autre pour quitter le koursi. Tabbou n’est pas un térroriste, n’a pas volé, ce n’est pas un corrompu, il aime son pays, il se donne corps et ame pour ce pays, il dit les choses crus, et le voilà en prison. C’est quoi ça si ce n’est pas de la dictature a outrance? Ils pensent que le peuple est dupe et va voter?

    139
    6
    Merzouk M
    12 septembre 2019 - 8 h 50 min

    Le pouvoir dans son ensemble reprend avec ses vieux démons, il n’a jamais renoncé à sa propre méthode, il déroule doucement mais surement son agenda, il finira par imposer sa logique et mettre tout le monde sous le fait accompli, battre le pavé chaque vendredi ne sera pas suffisant hélas, le peuple doit durcir ses actes, non pas en basculant dans la violence la seule devise et savoir-faire du régime, mais plutôt à acculer le régime dans ses derniers retranchements, le toucher dans le nerf de la guerre comme disait Sir Churchill, des grèves générales à répétition pour paralyser le pays en entier, les tuyaux qui viennent du sud se videront, cesser de payer des taxes et impôts, cesser de se rendre aux convocations de la justice sauf arrestations des forces de l’ordre, le pouvoir dans sa structure mentale et son essence même ne crois pas au peuple, seul le rapport de force compte, et puis comme dira l’autre, on ne fait pas d’omelettes sans casser les œufs, je sais que c’est facile à dire derrière son clavier à l’abris de tous, toutefois force est de constater que le régime se mettra à table quand il sera contraint et forcé, tant que les occidentaux ne sont pas touchés dans leurs intérêts en Algérie le pouvoir ne va pas entendre la rue, c’est triste à dire mais c’est ainsi est fait le régime algérien, mettre en cause les intérêts occidentaux pour que le régime sente la pression, sinon marché chaque vendredi ne mènera à rien, Gaid Saleh n’a rien à faire des marches, en 1944, il parait que les occidentaux allaient parler du pape, Staline a répondu sèchement en disant combien de division camarade, toute proportion gardée dans la comparaison entre Staline et 3ami Saleh, cependant il a le même système de pensée.

    56
    4
    Lghoul
    12 septembre 2019 - 7 h 33 min

    Il ne reste au pharaon qu’une seule chose est une seule: Sortir avec une tenue de combat et un fusil entre les bras comme s’il était en guerre contre le peuple. Sinon s’il pense qu’il pourra diviser le peuple en essayant de taquiner la Kabylie, ils se trompe. Toutes les régions d’Algérie sont solidement unies dans leurs riches diversités sous un même parapluie qui s’appelle ALGERIE. De Bouragaa a Tabou, a qui le tour ? Mais leur propre tour arrivera aussi.

    85
    13
    République Démocarique et Populaire ???
    12 septembre 2019 - 7 h 21 min

    Une autre preuve que ce régime devient de plus en plus répressif car il est en panique face à un massif mouvement de contestation populaire.

    Pressentant que notre pays pourrait imploser à cause de l’entêtement de ce régime à ne pas écouter le peuple, certains pays étrangers viennent de durcir l’octroi des visas Schengen à nos compatriotes ; en effet, après la Turquie et la Finlande voila que la République Tchèque vient de décider de suivre le même chemin.

    De plus, Macron vient de demander à son gouvernement de durcir les lois anti-immigration et il est fort à parier que nos compatriotes seront pointés en premiers.

    59
    12
    Anonyme
    12 septembre 2019 - 7 h 02 min

    Il ne sait pas que rien ne peut résister à la colère d’un peuple. Quelques milliers de policiers ne résisteront jamais à des millions de personnes, on l’a vu lors des marches. Si les algériens étaient pour la violence, ils auraient envahi et occupé la présidence en un quart d’heure. Même les chars n’arrêterons jamais 1 million de manifestants…

    79
    20
      Anonyme
      12 septembre 2019 - 9 h 15 min

      S’il croit nous décourager…demain dans la rue on chantera une nouvelle fois le succès du moment « El vote wallah ma ndirou, Bedoui Bensalah lazem itterou, bersass 3lina habbitou tirou, wallah ma rana habsine ». On va manifester jusqu’à ce que tu t’en ailles, même si on doit le faire encore pendant 10ans (tu a 80ans tu ne tiendras pas!!)

      87
      9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.