Alger aux Algériens !

Alger manifestations
Les manifestants seront encore plus nombreux ce vendredi. PPAgency

Par Karim B. – Gaïd-Salah a décrété Alger ville inaccessible aux Algériens habitant en dehors de la capitale. Violant encore une fois une Constitution piétinée par le régime depuis vingt ans, le chef d’état-major de l’armée a recréé une sorte de «zone autonome» dans un contexte complètement différent, antinational, coupée du reste du pays et fermée le vendredi.

Un vrai mur de Berlin a été érigé à l’entrée de la médina de Sidi Abderrahmane où les slogans fustigeant le régime dictatorial abominable que Gaïd-Salah est en train d’instaurer fusent tous les mardis et tous les vendredis jusqu’à atteindre les pays les plus lointains.

Les marches du vendredi enquiquinent le dictateur en herbe qui peine à éteindre le feu de la colère dont il espérait qu’il allait s’amenuiser, croyant à tort que la chaleur suffocante de l’été et le vide créé par la saison estivale allaient faire éloigner le vent de la révolte de son piédestal vacillant duquel il ne tardera pas à tomber.

Plus déterminés que jamais, des millions de citoyens ont décidé de gagner la cité interdite à pied, bravant les barrages dressés par la gendarmerie et la police, deux corps constitués républicains régentés par Gaïd-Salah pour se maintenir au pouvoir et sauvegarder le système Bouteflika dont il est le parrain et le légataire.

Les Algériens redoublent d’ingéniosité à chaque fois que les usurpateurs du pouvoir, paniqués, affolés, angoissés, agités, horrifiés par leur fin proche s’enfoncent dans l’inintelligence et la frivolité politique. Des jeunes ont gagné la capitale par ses rivages, ce même chemin périlleux que, d’habitude, cette frange dégoutée par 57 ans de gouvernance immobiliste et fossilisée, emprunte pour tenter de vivre sous des cieux où les gens vivent normalement, sans avoir à traîner le boulet de dirigeants inamovibles, vieux jeu, ringards, passés de mode, agrippés maladivement au passé comme une sangsue s’accroche à un corps dont elle se nourrit insatiablement en le vidant de son essence.

Alger sera encore plus remplie aujourd’hui que les vendredis passés et les voix des millions de manifestants s’élèveront dans le ciel à travers toutes les villes du pays pour dire encore et encore à Gaïd-Salah et sa clique : dégagez !

K. B.

Comment (12)

    Djlazer
    1 octobre 2019 - 14 h 51 min

    Gaid salah etait un idiot il joue avec le chat et la souris hchouma sheikh tab edjnanoune …

    Elephant Man
    20 septembre 2019 - 14 h 52 min

    « ..sans avoir à traîner le boulet de dirigeants inamovibles »
    Encore une fois cessez de regarder de l’autre côté de la méditerranée vous idéalisez une chimère, une démocratie factice : depuis des décennies en quoi le paysage politique français a changé ?! Hormis le Président Macron, en rien ce sont toujours les mêmes de l’extrême gauche à l’extrême droite avec filiation cooptation et cie..un chouya de marketing modif le logo RPR UMP LR/ FN RN/ UDF MoDem, PS …et le tour est joué.
    Idem dans le paysage audiovisuel français etc etc toujours les mêmes aux mêmes poste de france inter ←→ france TV ←→canal + ←→ etc etc

    17
    23
      Remarque
      20 septembre 2019 - 17 h 41 min

      En effet il y a une vraie dictature en France au point que de pauvres Français a savoir les gilets jaunes qui n’arrivent pas a vivre de leur travail étranglés par les crédits et les taxes se font tabasser certains ont même ont perdus un œil ou une mains a cause des bombes des CRS.
      Le quartier des Champs Élysées leu est interdit depuis.

      3
      12
      Cesse de raconter des inepties
      20 septembre 2019 - 21 h 44 min

      Cesse de raconter des inepties.
      Tu es un chiyate du niveau ardoise et toute algerie rejette le niveau ardoise et ses chiyatines.

      10
      2
      @
      21 septembre 2019 - 8 h 08 min

      @Elephant Man Ce qui se passe en France ne nous regarde pas. La démocratie ou la liberté ne sont pas françaises. On s’en fiche qu’elle soit parfaite ou qu’elle laisse à désirer. On veut que le pouvoir revienne au peuple et que ce dernier choisisse ses représentants et ça c’est le but de tout être humain

      15
      2
    Felfel Har
    20 septembre 2019 - 14 h 40 min

    Ce qui ne manque pas de surprendre, c’est le silence sidéral des capitales occidentales, d’habitude si promptes à fourrer leur nez dans les affaires internes des pays. Entendons-nous bien, nous ne voulons pas d’une intervention comme en Syrie ou en Libye. Un rappel à l’ordre suffit pour faire comprendre à GS que ses décisions sont de nature à provoquer une explosion aux conséquences désastreuses pour le pays comme pour toute la région.
    A moins que l’Europe, soudoyée par « ses amis » émiratis, qataris et saoudis, ne laisse faire dans l’espoir de rafler la mise en temps opportun. Jeu malsain qui pourrait se retourner contre elle dans un proche avenir, ie. quand le hirak réussira à placer des hommes d’une autre trempe (compétents, intègres et nationalistes) que ceux (corrompus jusqu’à la moëlle) avec qui ses dirigeants ont l’habitude de »faire des affaires » sur le dos du peuple algérien.
    Le hirak fera subir aux trouffions de GS la même humiliation que celle infligée à Bigeard pendant l’héroïque bataille d’Alger. Il faut rappeler aux nouveaux occupants que l’issue de cette épopée a marqué un tournant essentiel et décisif dans la lutte pour l’indépendance. L’Histoire tend à se répéter, n’est-ce pas?
    Bis repetita placent!

    19
    1
    azul
    20 septembre 2019 - 13 h 54 min

    A mr gaid salah,bientot tu seras dans les mains de l’ Amnesty International

    10
    4
      Patriote
      21 septembre 2019 - 0 h 29 min

      @Azul
      20 septembre 2019 – 13 h 54 min
      A mr gaid salah,bientot tu seras dans les mains de l’ Amnesty International

      Aucun Algérien je dis aucun ne sera livré à tes maitres satanistes criminels
      En lieu et place du pauvre Gbagbo ce devraient être le nain sarko le sioniste , Bush le boucher et bien d’autres criminels
      C’est pas en postant depuis fafa que tu vas plaire à tes maitres
      l’Algérie ne brûlera pas comme stipulé dans tes divers « contributions » et jamais ton rêve ne sera assouvi
      Les Algériens quels que soient leurs rangs et leurs délits ne seront jamais offerts en pâture à ces officines , ils seront jugés en Algérie
      Ton Amnesty devrait plutot s’occuper des crimes commis au Yemen et de MBS le criminel qui a soudoyé tous ces organismes crapuleux sans compter les crimes restés impunis que ce soit en Irak en Syrie en Palestine en Libye…
      Alors ton amnesty ce n’est que de la m… au service des criminels et états voyous qui ont détruit bien des pays
      Tu pollues cet espace comme tjrs

      4
      8
    Mounir Sari
    20 septembre 2019 - 11 h 46 min

    Alger appartient à tous les Algériens et non pas à Gaid Salah, ses généraux, ses gendarmes et ses policiers…..

    20
    4
    azul
    20 septembre 2019 - 11 h 30 min

    La révolution est la plus grande arme d’un peuple en danger face à un dictateur.

    23
    4
    Soldat Schweik
    20 septembre 2019 - 11 h 05 min

    Un houdjoum generalise air-mer-terre sur Alger aujaurd’hui pour dire haut et fort a la JUNTE MILITAIRE des GININARS mafieux que :
    Bled bladna du sud au nord, de l’ouest a l’est wa n’dirou rayna !!
    Samidoune wakifoune jusqu’a la victoire totale…On ne lache RIEN
    TETNEHAW GA3… TETHASBOU GA3

    29
    2
    Fellag
    20 septembre 2019 - 10 h 13 min

    Le caporal est tout seul mais le peuple il est Unis et solidaire à vaincre la dictature et la junte militaire, le caporal ne vivrait pas éternellement mais la patrie oui

    27
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.