Les Emirats, Gaïd-Salah et la Kabylie

Gaïd-Salah Emirats
Gaïd-Salah avec l'homme fort du régime d'Abu Dhabi. D. R.

Par Dr Arab Kennouche – Depuis le début de la crise politique qui secoue l’Algérie, il apparaît de plus en plus évident que le chef d’état-major suit une feuille de route visant à circonscrire le mal perpétré par le «clan» à un facteur «kabyle». La manœuvre est habile de la part de l’état-major puisque, ce faisant, elle voudrait interpréter le Mouvement populaire du Hirak comme une continuation du mouvement berbériste dans un autre contexte historique. Bien qu’infâme et stupide en même temps, cette manœuvre vise essentiellement à réduire le champ de contestation touchant tout le territoire national, à une seule région. La «kabylisation» forcée de la crise nationale s’est traduite dans les faits par l’arrestation spectaculaire de personnages emblématiques comme Issad Rebrab, le grand patron algérien à l’international, ou comme Karim Tabbou, tribun hors-pair et qui partage avec l’industriel de Bejaïa un très fort ancrage populaire dans leur région natale. Il n’était donc pas étonnant que le chef d’état-major s’en prenne également à l’emblème amazigh pour encore mieux circonscrire les revendications de tout un peuple à une seule région, rendue coupable pour la circonstance d’un désir de déstabilisation de toute une nation. Cousu de fil blanc, le stratagème a vite été découvert par le peuple algérien qui n’est pas tombé dans la manœuvre.

La «kabylisation» voulue par Gaïd-Salah

Pourtant, la manœuvre visant à «kabyliser» la contestation du Hirak continue avec la décision complètement assumée et prise par Gaïd-Salah d’interdire dorénavant l’accès à la capitale aux manifestants venus d’autres wilayas – la journée du 31e vendredi étant particulièrement visée : comprendre venus de Kabylie essentiellement, ces wilayas jouxtant la capitale Alger. Au détriment des droits les plus fondamentaux inscrits dans la Constitution pourtant hier encore vénérée par Gaïd-Salah, l’état-major tire ses dernières cartouches en espérant étouffer la Kabylie et créer de la sorte une coupure entre cette région frondeuse et le reste du pays. Le principe est simple : si la Kabylie se tait, tout le pays suivra.

Mais ce principe est erroné et souvent édulcoré car, de fait, si la Kabylie a souvent été un détonateur, c’est aussi souvent le reste des régions du pays qui ont amplifié les mouvements de contestation à un point de non-retour. On a du mal à percevoir en Algérie que tout le territoire national est déjà en ébullition quand la Kabylie appuie sur le champignon : le pacifisme des habitants de cette région du pays a eu des limites que les autres régions ont continué par d’autres moyens, souvent dévastateurs. Et dans ces phases ultimes de contestation populaire, la division semée entre Kabyles et non-Kabyles finit par créer un élan inverse irréversible, une force centripète que chaque Algérien pressent au fond de lui-même quand les limites de l’acceptable sont franchies. Or, c’est cette force centripète que vise Gaïd-Salah sans y voir les régions profondes du pays qui bouillent autant que la Kabylie.

Dans la crise actuelle, jouer la carte du berbérisme n’a finalement aucun sens pratique et ne correspond pas à la réalité des enjeux. Tout d’abord, la manifestation est bien nationale et concerne toutes les grandes villes du pays : le fief même de Gaïd-Salah, Annaba est l’objet de profondes dissidences entre le pouvoir fieffé et les habitants de la ville qui connaissent les ramifications locales du clan. Les slogans, les mots d’ordre et les grandes figures de l’opposition s’expriment en arabe et la répercussion du mouvement contestataire s’effectue dans un cadre national qui s’est désormais étendu à tout le monde arabe. On parle même d’exemple algérien au Soudan et en Egypte. Y voir du berbérisme ou du kabylisme là où il y en n’a pas, c’est agir par esprit de cécité. Le mouvement du Hirak est bel et bien un phénomène national, débordant une simple lecture kabyle et se coulant plus dans le moule des «révoltes arabes» que dans celui d’une poussée de berbérisme.

Quelle explication donner, alors, à une telle volonté de stigmatiser la Kabylie ?

Corruption financière ou «haute trahison» ?

Il faut voir une partie de l’explication dans l’alliance infâme entre l’état-major bouteflikien et le pouvoir d’Abu Dhabi. Depuis le début de la crise, de nombreux observateurs ont souligné la relation incestueuse d’Ahmed Gaïd-Salah avec le pouvoir politique à Abu Dhabi où des intérêts occultes, mêlant contrats d’armements et idéologie pro-islamiste, ont émaillé les trop nombreuses visites du chef de l’armée algérienne dans ce petit Etat du Golfe. Si l’Algérie a importé des armes de cet Etat, elle n’en a pas moins importé une idéologie raciste fondée sur un wahhabisme intransigeant sur la pureté des véritables porteurs de l’islam. Bien entendu, dans les faits, rien ne transparaît encore des visées impérialistes de ces pseudo-Etats mais qui dissimulent à la perfection sous couvert de religion des objectifs hégémoniques dans la région. Or, toute la rhétorique du Hirak vient contrecarrer ce projet de nouvelle arabisation-wahhabisation de l’Algérie, alors que l’on sent bien dans le même temps, que les Algériens redeviennent conscients de leur propre arabité par la revendication d’un Etat civil et national contre le modèle des dictatures arabes du Proche et du Moyen-Orient.

Le Mouvement de contestation national dérange les derniers bastions de l’autoritarisme ou de la dictature totalitaire arabe généralement drapés dans de bons sentiments religieux. Islam violé par les derniers despotes arabes mais qui sert tellement à dompter, canaliser voire annihiler l’envie de liberté, de démocratie des peuples soumis sous leur joug. Si donc Gaïd-Salah s’en prend ouvertement à tout ce qui est kabyle, c’est pour éteindre encore plus vite ce sentiment de liberté qui pourtant est en train de gagner tout le monde arabe, et plus seulement la Kabylie.

Nous devons néanmoins nous interroger sur cet acharnement suspicieux à vouloir éteindre à tout prix le Hirak en Algérie. Il est évident qu’un personnage qui, encore quelques semaines avant l’éclatement du Mouvement du 22 Février, exprimait un soutien actif au 5e mandat du chef du «clan», ne peut que susciter de profondes interrogations quant à l’ampleur de ses relations et avec Bouteflika et avec le pouvoir d’Abu Dhabi. Nous constatons également que Gaïd-Salah et ses équipes de répression continuent d’accuser le bas peuple de tous les maux qui vont au-delà de la simple corruption financière, puisqu’ils n’hésitent pas à parler de «haute trahison» pour simple manifestation. Les projections sur le peuple de faits imaginaires trahissent l’ampleur des compromissions de l’état-major avec des puissances étrangères, dont les Emirats arabes unis, que Gaïd-Salah tente tant bien que mal de faire assumer à l’ensemble de la nation algérienne, en décrétant dans la précipitation que tout «hirakiste» est désormais un membre de la «îssaba».

Il faudra un jour se rendre compte de la «véritable» gravité de la situation en Algérie, en interrogeant Bouteflika et Gaïd-Salah sur leurs liens présumés fraternels avec ces monarchies du Golfe et qui poussent, par transfert psychologique sans doute, le chef d’état-major actuel à rechercher chez chaque Algérien qui bat le pavé, un traître à la nation.

A. K.

Comment (56)

    Alif06
    22 septembre 2019 - 16 h 41 min

    Ils font pitié les golfeurs
    Leur ressortissant sont planques dans les hôtels de luxes
    Les nôtres sont dans la fournaise
    Ya pas photo

    6
    1
      karim
      24 septembre 2019 - 22 h 53 min

      emirate gaid la kabylie……et surtout la DAF de la france les sionisste et les franc macon algerien harki qui ont vendue leur pays

      2
      5
    Kabyle de Feu
    21 septembre 2019 - 23 h 57 min

    Je suis kabyle et je combattrai tout ce qui représente les corrompus saoudis, émiratis ou quataris avec tous les moyens possibles. Je suis chez moi, je ne veux pas d’eux ici. Je saboterai sans pitié tout ce qui représente ces trois cancers.

    29
    4
    Med
    21 septembre 2019 - 11 h 35 min

    Ce que veulent les Emirats n’est pas notre problème. Le peuple, avec toutes ses composantes, veut la liberté et il l’aura.
    Bientôt Gaïd sera out et le pouvoir reviendra au peuple. Le élections auront lieu en 2020 inchallah!

    23
    7
    Zenaty
    21 septembre 2019 - 9 h 47 min

    La Liberté pour toutes les Citoyennes et les Citoyens un même Peuple du Nord au Sud et de l Est à l’Ouest… Les Sémites Arabes et leurs demis Frères juifs ils sont Issue du Même Père Abraham.. Non rien à voir Avec Les Africains L Islam est une Religion pour tous les Êtres Humains ils n y a pas De Peuple Élu comme Chez Les Juifs… Donc L Islam n appartient pas Aux Arabes… VIVE L ALGERIE AVANT TOUT.. UNE DEUXIÈME RÉPUBLIQUE et la LIBERTE… Pour le Peuple et par le Peuple…

    97
    7
    Brahms
    21 septembre 2019 - 4 h 41 min

    Vendre son âme au Diable en allant chez les Saoudiens. Les Saoudiens ne sont intéressés que par l’argent, la finance, ce qui rapporte car ils veulent devenir le centre mondial de la finance d’ici 20 ans. Ils cherchent donc des idiots qui seraient intéressés à vider le tiroir caisse de leur pays pour placer chez eux avec le secret bancaire. Les Saoudiens rapportent tout aux Anglais, Américains et ne feront rien sans eux donc pas la peine de confier ses secrets à ces Saoudiens. Enfin, les Saoudiens sont entrain de mettre au point une monnaie forte comme l’euro entre le Koweït, Oman, Emirats Unis, Arabie Saoudite pour concurrencer le dollar, l’euro et la livre sterling. Chez nous, avec notre dinar algérien, on fera quoi avec ? On achètera de la camelote de Chine, de la contrefaçon de produits.

    20
    9
      Anonyme
      21 septembre 2019 - 8 h 50 min

       » Enfin, les Saoudiens sont entrain de mettre au point une monnaie forte comme l’euro entre le Koweït, Oman, Emirats Unis, Arabie Saoudite pour concurrencer le dollar, l’euro et la livre sterling » je n’y crois pas un seul instant car il se feront sans ambages rabrouer par leur protecteur que sont les Anglo/Américains et rentreront tous sans barguigner sous leur tente.

      32
      8
        Chaoui
        22 septembre 2019 - 3 h 26 min

        Ils ne sont pas leurs « protecteurs » mais leurs souteneurs (leurs proxénètes). Le pétrole et argent de ces bédouins va au profit de l’occident et atterrissent dans leurs coffres et économies. En plus, ils paient cash les 70.000 Gi’S stationnés chez-eux depuis les années 90 pour soit disant les « protéger »…(hier de l’Irak de Sadam, aujourd’hui prétendument de l’Iran, ce grand et noble Peuple à l’histoire pluri-millénaires qui depuis plus de 6 siècles n’a jamais ni envahi, ni agressé l’un de ses voisins).

        48
        2
    yabdas
    20 septembre 2019 - 22 h 47 min

    Fabulation et mystification dangereuses loin d’etre innocentes poussant a une discorde immonde entre algeriens.

    6
    11
    Hlatlou lgaada
    20 septembre 2019 - 21 h 23 min

    Benboulaid, Lotfi, Didouche, Si el houas, Amirouche, Zighout, Abane, Krim, Ali Mellah, Mohammedi Said, Boudiaf, Khider, Ait Ahmed, … devront se retourner dans leurs tombes. Un micro pays de 10 millions d’habitants commande un pays de 45 millions d’habitants, un pays créé en 1971 commande un pays dont l’histoire remonte à plus de 10000 ans. Un pays de bédouins commande un pays de 1,5 millions de martyrs, des pirates du desert demandent au chef de l’armée héritière de la glorieuse ALN, de faire tout pour que les algériens cachent leur drapeau souillé par le sang des martyrs afin de se rendre dans leur capitale. Que reste-t-il de cette armée? aaskar Wella bettelna?? Un dirigeant pareil qui pousse les algériens à cacher leur drapeau national, mérite-t-il d’être à la tête de l’armée algérienne? Si oui, alors vaut mieux faire appel à la France de revenir, comme ça si on cache notre drapeau, cela se comprend pourquoi…

    74
    5
    Elephant Man
    20 septembre 2019 - 16 h 01 min

    À tous les TROLLS SIONISTES FRANCHOUILLARDS @Azul @Anonyme PAS Anonyme et cie as USUAL SUSPECTS ☣☣☣ cessez de vous fatiguer je ne lis jamais vos post et encore moins dorénavant vos réponses à mes post.
    BE SEEING YOU 😉

    36
    85
      Farida
      20 septembre 2019 - 16 h 20 min

      Tu commences a avoir la frousse yal issaba ?
      Vos jours sont comptés. Prepare tes valises mais ne les remplis surtout pas de dollars et d’euros car dorénavant les aéroports seront bien gardés par le peuple. Ensuite vous allez nous rendre ce que vous avez pris.

      78
      10
      azul
      20 septembre 2019 - 16 h 45 min

      @ l elephant
      « allah ghalib »

      29
      7
      azul
      20 septembre 2019 - 20 h 40 min

      Les extrémistes craignent le livre et le stylo, ils ont peur du changement et de l’égalité que nous apporterons à notre société.

      33
      6
      Zaatar
      21 septembre 2019 - 6 h 17 min

      @Elephant man,
      Tu es complètement à côté de la plaque l’ami. Désolé mais tu as tout faux.

      19
      5
    azul
    20 septembre 2019 - 15 h 57 min

    @ l elephant
    tu racontes vraiment n importe quoi,tu melange tout
    sincèrement, jai rien compris à ton commentaire
    Il y a une différence entre être prudents, même extrêmement prudents, et raconter n’importe quoi à la population en prenant les gens pour des imbéciles.

    35
    6
    Lghoul
    20 septembre 2019 - 15 h 18 min

    Comment les croire depuis que le pot aux roses est découvert ? Jamais un pays a été attaqué si sévérement, économiquement et probablement – indirectement – militairement si tous leurs mercenaires ont déja noyauté les institutions les plus névralgiques et les plus stratégiques. Comment un officier intelligent et qui aime son pays pourra alerter ses supérieures si leur seul soucis est de voler et ammaseer plus ? Sachant qu’ils le mettront en prison alors il se tait ! Ils s’en fichent et du peuple et de l’Algérie. Ils n’ont de nationalité que sur le papier. Tout ce qui les interesse est de s’enrichir davantage. Combien de sercets tous ces mercenaires ont passé aux ennemis de l’Algérie quand des humains se vendent et s’achètent pour quelques dollars ou euros de plus ? Quand tous les gens qui nous chantaient leur « nationalisme » se retrouvent aujourd’hui en prison, la plupart pour corruption et dilapidation des biens du peuple, comment le peuple pourra penser a voter quand la peste et le cancer sont toujours actifs ? Alors avant toute chose, il faudrait une vraie lessive et le compteur a zéro (sans oublier le passé) pour savoir ou l’on met les pieds pour avancer. Le destin de l’Algérie doit d’abord se décider a alger par a doha, riyadh ou paris. Comment par exemple un type comme benflouss ne sait pas qu’il est contre le peuple en voulant halaliser « EL 3AAR » en chaire et en os ? Tous ces gens doivent répondre de leur traitrise un beau jour. Et le peuple sera certainement choqué de connaitre la vérité et de quoi ils sont capables. Comment les télécoms, un domaine stratégique et sensilble, tombet entre les mains d’une gamine qui gomme et dégomme en fonction de ses humeurs matinales parce que peut être ses yeux plaisent a X ou Y alors que des ecperts compétents avec des dizaines d’années d’expérience sont chassés du pays ? Comment sonatrach est remise a un type comme khelil (puis a un si keddour) qui a passé moins de 15 ans de sa vie en Algérie en ignorant ses connection avec des cercles douteux ? D’ailleurs ou est il maintenant ? Ou sont ils tous les deux ? Et pourtant le debki, qui achète des appartements a paris a bien dit que chekib l’intrépide est le « meilleur ministre » que l’Algérie ait connu. Comment aujourd’hui pourra-t-il justifier cela quand apparemment un mandat d’arrêt international a été lancé contre lui ? Et puis comment expliquer qu’un ex. SG du FLN puisse acheter des biens en france et y vivre labas pour nous balancer ensuite des balivernes sur le hizb franca ou faire semblant de se draper les épaules avec le drapeau des 1.5 millions de chouhadas !!! pour montrer qu’il est plus royaliste que le roi et plus nationaliste que tous ces héros de la révolution ? Il est donc clair que les vrais traitres et les agents de la france et de certains pays arabes (plutôt kharabes car ils détruisent tout sur leur passage) ont pris le pouvoir par la ruse et le support de plusieurs forces étrangères contre les puits de pétrole et les gros contracts. Comment des gens pareils puissent décider sur le destin de 40 million d’âmes qui sortent chaque vendredi et chaque mardi ? Voila toutes les évidences que le peuple est en train de découvrir pour enfin comprendre qu’il doit prendre le destin de l’Algérie entre ses mains avant que d’autres traitres et mercenaires réussissent a s’infilter pour – soit nous replonger dans la misère noire et l’oppression dictatoriale le reste de notre vie – ou nous monter les uns contre les autres pour notre désintégration totale car non seulement ils nous haissent, mais ils veulent même nous changer de pays en chassant les jeunes et tous les gens capables pour savourer les biens du pays seuls. Alors le peuple algérien n’en veut plus d’escrocs, de corrompus et de gens redevables, la plupart envers des forces occultes et des sociétés secrètes, dont la plupart sont hostiles a l’Algérie, a la tête de leur pays car ils veulent enfin avoir leur vraie indépendence et se prendre eux-même en charge une bonne fois pour toute. Le peuple algérien est majeur et vacciné et a les capacitéset tout ce qui est necessaire pour se prendre en charge et décider sur son avenir. Le peuple algérien n’a plus besoin de tuteurs mercenaires qui reçoivent leurs directives d’ailleurs. Le peuple algérien vaincra et il ne mourra JAMAIS.

    37
    6
    Felfel Har
    20 septembre 2019 - 14 h 56 min

    Je n’étais pas un grand fan de Boumedienne, mais il faut reconnaître que, sans lui au gouvernail, le bateau Algérie a tangué et affronté de nombreuses tempêtes. Il savait faire respecter son pays et son peuple vis-à-vis des pays étrangers et surtout des monarchies-crottes de bique que l’empire britannique a laissées.
    Qu’il est loin le temps où il fusillait du regard tous ces enturbannés du Moyen-Orient qui tremblaient sous leur gandoura. L’Algérie avait une voix, une audience, une réputation d’honorabilité et de dignité. Depuis Bouteflika, la voix de l’Algérie s’est éteinte et les hyènes qui redoutaient le lion se mettent à ricaner dans l’espoir de pouvoir le canibaliser.
    Qu’ils se méfient toutefois des autres lions que le pays a enfanté!

    46
    19
      Patriote
      20 septembre 2019 - 15 h 20 min

      @Felfel Har
      20 septembre 2019 – 14 h 56 min

      Boumediene paix à son âme a été assassiné tout comme kasdi Merbah, la suitte on la connait, le pays fut livrer aux prédateurs
      Des anciens kahouadji et moutchous sont devenus milliardaires

      25
      24
        AZUL
        20 septembre 2019 - 21 h 27 min

        @ CE SOIT DISANT PATRIOTE
        “Un patriote est celui qui soutient la République en masse ; quiconque la combat en détail est un traître.”

        14
        6
    Elephant Man
    20 septembre 2019 - 13 h 58 min

    Outre encore une fois ce faux problème faux débat amazigh kabyle et cie … je rebondis sur les EAU : vous dîtes que le pays achète de l’armement aux EAU ?! EAU qui eux-mêmes n’en produisent pas mais l’achètent à la France (utilisation de navires français dans le blocus du Yémen), malgré cela les Yéménites armée + Ansarullah ont mis une déculottée monstre aux EAU, Mohamed Abdel Salem (Ansarullah) a d’ailleurs déclaré après Aramco que « les Émirats méritent d’être ciblés. Le pétrole saoudien n’est pas plus précieux que le sang Yéménite ».

    31
    60
      azul
      20 septembre 2019 - 15 h 52 min

      tu racontes vraiment n importe quoi,tu melange tout
      sincèrement, jai rien compris à ton commentaire
      Il y a une différence entre être prudents, même extrêmement prudents, et raconter n’importe quoi à la population en prenant les gens pour des imbéciles.

      20
      7
      Anonyme
      20 septembre 2019 - 19 h 59 min

      @ Elephant Man. L’Algérie a acheté 2 bateaux aux émirats 2,2 milliards de dollars qui les ont eux mêmes achetés aux allemands payés un peu plus de 700 millions d’euros. Ils ont donc pris près de 1,4 milliard de dollars à notre pays tout ça pour se partager (avec les algériens) des centaines de millions de dollars de commissions. Les détails de ce scandale vous les avez sur internet!! Je suis sûr que GS ira se réfugier là bas où l’attend une fortune colossale!!

      40
      11
    HOUMTY
    20 septembre 2019 - 13 h 35 min

    SALAM L’KHAWA…. Mr GAID SALAH ! Tous d’abord je vous appel  »Mr » et non  »mon géneral » car je n’ai plus aucun respect pour vous ! jusqu’a présent je vous ai toujours soutenue et vu, vos magouilles et votre entêtement !!!! Je dit BASTA retiré vous avant que le sang de nos Méres, Péres, Soeurs et Fréres ne coulent ! Car vous serait résponsable devant ALLAH et l’histoire de LA MÉRE PATRIE L’ALGERIE… T’AHYA L’DJAZAÏR VIVE notre A.N.P …

    34
    24
      Vangelis
      20 septembre 2019 - 22 h 55 min

      Je suis heureux de voir que le nationaliste de pacotille a changé son fusil d’épaule. Lui qui n’arrêtait pas de vanter l’E.M et passer la pommade à G.S.

      C’est bien de reconnaître ses erreurs mais il est un peu tard de la faire. En fait vous êtes comme ceux que vous défendez, une girouette incapable de voir la réalité et enfermé dans ses certitudes.

      Je vous le dit franchement, je n’ai jamais aimé vos commentaires mielleux enrobés par votre  » salam el khawa « .

      19
      12
        Amazighkan
        22 septembre 2019 - 22 h 55 min

        On est au moins deux !

        1
        2
    Anonyme
    20 septembre 2019 - 12 h 37 min

    Ce TRAITRE est un vendu aux arabes , cela est de plus en plus clair ,il essaye de dresser le peuple par la force . l’independence de l’Algérie est venu de la Kabylie et la liberté de l’Algérie viendra de tout le pays!! ce vendu mérite la prison et personnellement je n’ai aucun respect pour lui ce n’est pas un patriote mais un vendu aux arabes qui parle d’ingérence dont il est l’architecte c’est lui le déstabilisateur et l’ennemi No 1 de l’Algérie!!

    123
    24
      Patriote
      20 septembre 2019 - 15 h 14 min

      @Anonyme
      20 septembre 2019 – 12 h 37 min
      l’independence de l’Algérie est venu de la Kabylie

      Merci donc selon toi toutes les autres régions sont harkas
      J’ai tjrs clamé sur cet espace que les kabyles ont des visées machiavéliques et se croient les maitres et nombril du pays

      11
      70
        azul
        20 septembre 2019 - 22 h 45 min

        @ patriote
        Fais ce que ton voisin fait, ou déplace l’entrée de ta maison.

        10
        4
          Patriote
          21 septembre 2019 - 9 h 32 min

          @Azul
          20 septembre 2019 – 22 h 45 min

          un voisin raciste et sectaire ne sera jamais mon voisin

          5
          16
          azul
          21 septembre 2019 - 11 h 43 min

          @ patriote
          raison de plus,deplace ta maison

          9
          3
    HISTOIRE
    20 septembre 2019 - 12 h 33 min

    @ Le Berbère.

    Ce que tu dis repose sur une histoire séculaire. Il est important de bien la connaître pour comprendre ce qui se passe aujourd’hui.

    Il faut que tu saches que les actuelles régions Ouest et Est ont quasiment toujours vécu séparées l’une de l’autre , même à l’époque Ottomane où chacune avait son propre Bey ou Dey.

    Quant aux Régions Sahariennes, elles ont toujours vécu loin de ces conflits Est -Ouest, raison pour laquelle, elles n’ont pas de représentant pour les défendre d’où leur marginalisation économique et politique.

    Les conséquences de cette histoire, c’est qu’aujourd’hui notre système est composée de 2 grands clans : l’Est et l’Ouest qui font un consensus politique au Centre du Pays.

    C’est la lutte anticoloniale qui va souder ces 2 régions mais peu de temps après l’indépendance, ce régionalisme ou tribalisme ancien va réapparaitre ( Chasser le naturel et il revient au galop)

    GS est un homme de l’Est comme Tebboune et Benflis.

    GS qui est un pur et authentique régionaliste , ne peut en aucun cas représenter un futur pour notre Algérie Moderne.

    En conclusion : les peuples sont toujours le résultat de leur Histoire

    89
    8
    EL MIZEN
    20 septembre 2019 - 12 h 29 min

    Y-a pas si longtemps le monde entier respecté et écouter nos dirigeants et pourtant on était moins nombreux et moins riche, mais on avaient des hommes de grands valeurs, nous vivons dans un monde de vendus de corrompus de soumis et de callabos, et n’est l’histoire, n’est là légende qui leurs intéresse, juste l’argent et les magouilles drôle d’homme, drôle d’hero

    15
    46
    mokrane
    20 septembre 2019 - 12 h 29 min

    Salam AP, cher lecteurs. Deux phrases pernicieuses du Dr kennouche me semble ici important à relever. Dr Kennouche quand vous dites que  » les Algériens redeviennent conscients de leur propre arabité » ceci est un pur mensonge car bien au contraire les Algériens sont determinés à en finir avec le mythe arabe falsificateurs et défigurant de boumediene et de cet escroquerie de novembaria badissia et redeviennent plutôt conscient de leur racine propre Amazigh. Quant au fait qu’ une grande partie des Algériens sont arabisés dû à cette propagande mensongère orientaliste on ne peut parler d’ arabité. Deuxièmement quand vous dites  » ce sentiment de liberté qui pourtant est en train de gagner tout le monde arabe, et plus seulement la Kabylie » sachez cher Dr que la Kabylie n’ a jamais fait parti du monde arabe. J’ en conclu qu’ à défaut de défendre le fait que ce Hirak n’ est pas un fait uniquement Kabyle vu que c’ est un mouvement National, je suis tout à fait d’ accord avec vous et c’ est tout à fait à votre honneur et je vous en remercie, vous tendez à l’ arabiser, car en effet de là à dire de manière insidieuse que le mouvement est plus d’ ordre arabe que berbère je m’ oppose à vous totalement et catégoriquement ! Si de manière tendancieuse vous tenez à arabiser faussement le Hirak, il est autant contre productif que de le berbériser et vous faites certainement ici inconsciemment le jeu de Gaid salah. Dire qu’ il n’ est ni ceci ni cela c’ est à dire qu’ il n’ est ni d’ ordre de berbere ni d’ ordre d’ arabisés et autant contre productif, le dénie est mortifère, il est en réalité les deux et de berbères et de berbères arabisés, en somme d’ Algériens. Ensuite si certaine région berbérophone scandent des slogans en arabe c’ est uniquement pour se faire comprendre de cette 3issaba tyrannique qui ne comprend pas le berbère mais aussi en guise d’ alignement unitariste en solidarité aux Algériens, uniquement pour cela. N’ y voyez pas un signe d’ arabité Dr Kennouche qui pourrait s’ avérer fatal là aussi car vous connaissez la sensibilité qu’ on les Kabyles sur cette question ! Cette propagande nacérienne n’ est pas la notre Dr, elle n’ est pas celle des Algériens. Sachez aussi que votre article est très intéressant et absolument nécessaire car vous dites tout haut ce que les Kabyles disent tout haut à savoir  » ce Hirak n’ est pas d’ ordre régional mais National! ». Cette 3issaba gaid- ienne veut en effet épicentrer ce mouvement à la Kabylie car le formatage des Algériens depuis 1962 par ce gouvernement mythomane à tout fait pour faire croire que tout ce qui venait de cette région avait des fins destructrices et nocives tant bien même elle se soulevait  » our tout les Algeriens » sans exeptions. les Algériens ont compris cette arnaque de propagandes calomniatrices envers les Kabyles et sont aujourd’ hui éveillés et c’ est pour cette raison d’ ailleurs que gaid salah et sa caste ne savent plus comment faire car ils ont de tout temps misé sur cette stratégie de division et de calomnie putride pour s’ en sortir et se maintenir. Ce Hirak, cher Dr Kennouche, est en réalité d’ ordre d’ Algériens berbères arabisés pour certains par cette caste qui dure depuis 1962 ou non arabisés, il est d’ ordre Algérien et il ne s’ inscrit nullement dans le cadre  » de révolution arabe » si cher à BHL car nous sommes ni arabes et que ce mouvement n’ est pas le fruit pourri d’ une manipulation sioniste comme l’ ont été les révoltes arabes. Ce mouvement est Algéro- Algérien fait  » uniquement pour servir les intérêts des Algériens  » « uniquement des Algériens » et quiconque souhaite ou espère en tirer profit se fera mordre sèchement,humilié et ridiculisé ! . Les mots, la sémantique ont un sens cher Dr Kennouche car en effet nous savons lire en dessus, en dessous mais surtout entre les lignes.

    134
    12
    Anonyme
    20 septembre 2019 - 12 h 22 min

    Ce qui est consternant c’est de voir qu’un état croupion comme les Emirats domine un pays aussi grand et puissant comme l’Algérie !c’est dire le degrés de bassesse et de servilité de notre âne bâté de caporal.

    130
    14
      Anonyme
      20 septembre 2019 - 23 h 22 min

      Les emirates ne sont pas un etat croupion et l’algerie comme pays n’est pas aussi grand et puissant comme tu penses. on importe tout. on n’arrive pas a nourrir la population. nous importons nos medicaments, nos vetements, nos voitures, nos machines. On produit rien. La production du petrole et gas est en baisse. Nous importons meme nos footballeurs! l’education est foutue. l’anarchie totale sevit le pays. les analphabetes dirigent le pays. le racisme et le regionalisme sont pires que de la periode d’apartheid en afrique du sud. oui l’algerie est grande et puissante. Toz!

      7
      11
    Anonyme
    20 septembre 2019 - 12 h 05 min

    Je ne sais pas si il est bête ou mal conseiller mais ce n’est pas du tout la bonne stratégie. Il y’a 6 mois quand il parlait de l’article 102. Il avait mit le peuple dans sa poche. Aujourd’hui, tous les Algériens le haïssent y compris shab chita. Il aurait dû écouter le peuple, viré bédoui, mettre un autre sous son contrôle. Et organiser des élections avec des gens du peuple avec ses zbir de la DRS pour tous contrôler… Mais , le pouvoir algérien n’a pas d’autre stratégie que la répression et un anti kabylisme.

    67
    11
    Mouloud F
    20 septembre 2019 - 11 h 56 min

    Pauvre Général ,il ne sait plus ou donner de la petite tête! il croit rendre service à l’Algérie en s’accoquinant avec les tarbouches du moyen orient, les plus grands salopards et les plus grands traîtres que la terre ait pu supportée.

    S’ils étaient aussi blanc que leur kamis , le moyen orient serait en paix ! Ces Tartufes qui … devant l’Occident, qui prêchent l’Islam mais qui paient des Call girl a coût de centaines de milliers de dollars juste pour croire qu’ils ont des coucougnettes.
    Tristes gens, tristes abrutis qui pensent mettre l’Algérie à feu et à sang comme ils l’ont fait en Libye, en Syrie et avant en Irak.
    Le plus triste de cela, est que notre chefaillon d’état majors – j’espère qu’aucun pays ne nous déclarera la guerre, car je vous laisse deviner ce qui arrivera- croit s’appuyer sur une GHOUMA au point de vouloir flinguer des algériens …

    55
    6
    chaoui40
    20 septembre 2019 - 11 h 24 min

    Ceux qui opposent les Kabyles aux Chaouis ne servent pas l’intérêt supérieur de l’Algérie. Le pays besoin de tous ses enfants.

    64
    6
    ABOU NOUASS
    20 septembre 2019 - 11 h 20 min

    Il n’ y a pas plus menteur, plus traître, plus vil et lâche, plus haineux que cette carpette tintante de fausses médailles qu’est gaid salah.

    Tu peux vociférer, hurler et sautiller, rien n’y fait : le peuple est plus subtil et mature que toi et tu finiras dans la démence pour, après , creuser ta propre tombe.

    Tu es la risée du monde et tes cancans à la c…. n’impressionnent plus personne !!!!!

    Ta fin approche et tes enturbannés émiratis quitteront le pays dare dare !!!!!!!!!!!!!!!!!!

    68
    12
    Vangelis
    20 septembre 2019 - 11 h 17 min

    Un traître à la nation ! Il faudrait ajouter à la  » nation  » arabe. C’est bien cela qu’insinue l’E.M par la voix de son chef.

    L’E.M ne veut en aucun cas que les algériens s’identifient à leur vraie origine berbère. Il veut que ce peuple ne fasse pas exception au moule arabe dont il est le fervent défenseur par délégation de ses ordonnateurs que sont les E.A.U courroie de transmission et sujets de l’Arabie Yahoudite.

    Les fastes moyen-orientaux subjuguent les délégation militaires et des pontes du régime algérien. Ils vendent leur patrie pour quelques rials et des festivités éphémères qu’ils n’emporteront pas avec eux en enfer.

    C’est dire que ces  » dirigeants  » algériens ont une cervelle de moineau, hacha les moineaux, car n’importe quelle personne sensée devrait travailler pour sa propre patrie en la développant et non pas à ramper devant des enturbannés ou des pingouins.

    91
    9
      Mohamed Abdullah HAMOUDI
      21 septembre 2019 - 11 h 01 min

      je ne suis pas bérbère,je suis

    El Vérité
    20 septembre 2019 - 11 h 03 min

    Si el Kaid aux pays des pingouins ou symbole national,c’est la folie des grandeurs dépensé sans compter l’argent des autres,et empécher le peuple de se réveillé

    47
    9
    Lghoul
    20 septembre 2019 - 10 h 40 min

    Il va prendre conseil chez ses commanditaires sur la procédure de déstruction de l’Algérie et de son peuple pour continuer le sabotage de bouteflika. Ainsi il seront certains qu’ils auront des peuples supplémentaires dans la liste de leurs esclaves car ses gens n’on ni amis et ni frangins, ils n’ont que des esclaves.
    Le mercenariat n’a désormais plus besoin de visage quand des gens font passer les interêts des étrangers avant ceux des algériens. On a vu comment boutef, leur mole de l’intérieur, a commencé a leur donner toutes les richesses du pays dès son arrivée au pouvoir.

    81
    7
    Anonyme
    20 septembre 2019 - 10 h 14 min

    Les tentatives de division ne marchent plus et ne marcheront plus jamais. Ici même sur AP on voit depuis quelques semaines des trolls pro-Gaid tenter de diviser en disant que le Hirak est récupéré par les kabyles. Un troll (Elephant Man) est même arrivé à dire que les berberistes étaient des sionistes!! C’est bien la preuve qu’ils perdent leur sang froid et qu’il sont prêt à tout pour sauver ce régime. Cela dit ces derniers jours on les voit de moins en moins, comme s’ils n’y croyaient plus, ils jettent l’éponge!!

    109
    23
      Anonyme
      20 septembre 2019 - 11 h 47 min

      Elephan Man n’est pas le seul ,vous avez Kahina ,Karim DZ ,Le patriote ,Amirouche et tant d’autre dont j’oublie leur pseudo comme farouche supporter de leur béotien sergent Garcia.

      108
      15
        Anonyme
        21 septembre 2019 - 11 h 01 min

        Vous avez une drole conception de la democratie…
        Donc tout ce qui ne sont pas d’accord avec vos commentaires sans queue ni tete sont des trolls
        Pauvre Algérie…

        5
        7
    Anonyme
    20 septembre 2019 - 10 h 00 min

    Les vrais traîtres c est Bouteflika ,Gaïd Salah son bras droit depuis 2004 et tout le clan qui ont vendu l Algérie aux Moyen Orient.
    200000 personnes sont mortes en luttant contre l obscurantisme que voulait nous imposer ces pays,
    Bouteflika avec sa réconciliation nationale et l’octroi de marchés immenses aux Émirats et à l Arabie saoudite a mis à terre tous les efforts des algériens contre ces monstres juste pour se venger de n avoir pas été choisi comme président à la mort de Boumedienne.
    Gaïd se sentant acculé car il sait qu il a trahi son pays rejette et accuse les millions d algériens ,qui sortent tous les vendredis pour réclamer une nouvelle république ,de traîtrise et de bande organisée.
    Ils ont détruit le pays ,et les nombreuses affaires de corruption en sont la preuve, mais il continue à mépriser le peuple en l infantilisant….
    Personne n a hérité de l Algérie qui appartient à tous les algériens et ça il faut qu il le fasse rentrer dans sa caboche.
    Il n est rien et il ne sera rien dans l avenir ,il va être jeter dans les fosses de Marianne comme va l être Bouteflika et toute sa bande….

    49
    14
    Anonyme
    20 septembre 2019 - 9 h 52 min

    Pourtant ils n ont qu a demissionner completement et a laisser un gouvernement de technocrates gerer pour une transition le pays et laisser a une haute instance independante organiser des elections presidentielles et legislatives…..pour sauver le pays d un chaos qu ils veulent nous imposer…Gaied Salah et sa bande doivent laisser le peuple decider de son avenir…il est en train de mener le pays vers une catastrophe certaine les vautours tournent deja dans le ciel de l Algerie…avec la reaction sous la table de Merkel et Macron…soyons fermes et intraitables pour nous debarrasser de ces bandes de malfrats corrompus jusqu a la moelle…..toute l Algerie doit manifester sa colere et pas seulement les vendredi…Ils doivent partir Ga3

    73
    12
    DJILLO
    20 septembre 2019 - 9 h 42 min

    Dr. Kennouch qui nous habitue a ses idees claires et precises nous entraine dans cet article dans une totale confusion dont je ne peux dire si elle est involontaire ou bien voulue. Cet article nous jette en pleine face la rivalite suposee « kabyle-arabe » comme si Dr Kenouche veut bien la raviver alors que le Hirak avec toutes ses composantes nationales l’a clairement surclasse. Toutes les entrees d’Alger ont ete ferme depuis hier, que ce soit de l’est, de l’ouest ou du sud-est et sud-ouest et pas seulement du cote de la kabylie. Il nous presente Gaid Salad et ses acolytes comme des eminents strateges capables d’avoir des plans de destruction alors que ces derniers ne savent meme pas ce qu’adviendra demain a l’algerie si on note leur tatonnement et la panique qui les secoue chaque vendredi. Dr. kenouche nous sort encore cette main etrangere venant cette fois-ci pas de la france mais de ce petit pays du Golfe qui n’est meme pax capable, pour les connaisseurs, de se proteger lui meme et qui a actuellement terriblement peur des drones des Houthis yemminites. Dr Kenouche oublie que l’algerie a ete aneantie par ses propres enfants tel que Boutef et continue a l’etre par un autre enfant nomme Gaid. Pour finir, je dirai que Gaid Salah est juste un ignare qui s’est retrouve avec un plein pouvoir entre ses mains et son seul souci est de se proteger lui-meme et pour cela, il est pret a extermiiner tous les algeriens Kabyles, chaouis, terguis ou autres. Et je vous prie Dr Kennouche de ne plus mettre un Tabou, homme honnete qui n’a jamais vole ne serait-ce qu’un centime de l’argent du peuple, au meme niveau qu’un Rebrab, homme predateur qui a construit sa fortune en volant l’argent du pays, meme si les deux sont kabyles. Amicalement.

    21
    29
      Anonyme
      20 septembre 2019 - 11 h 01 min

      @Djillo vous accusez Rebrab d’être un voleur avant même qu’il soit jugé. Les magistrats de Gaid Salah n’ont trouvé qu’une affaire louche de surfacturation d’une machine pour le mettre à El Harrach pourquoi??? S’il y avait des affaires de détournement, corruption etc… pourquoi ces magistrats ne les ont pas mis sur le dossier de sa mise en détention préventive??? Vous savez comme moi que durant des années Said Bouteflika et les Kouninefs ont tout fait pour qu’il n’ait pas une seule autorisation et pas un seul marché. Si Rebrab était aussi impliqué avec Toufik l’ennemi juré de Gaid pourquoi ce n’est pas dans son dossier?? Attendons son jugement avant de se prononcer car les raisons de son incarcération ne sont pas claires.

      47
      17
        abdel1
        20 septembre 2019 - 12 h 01 min

        encore une fois,le peuple doit exiger imperativement le retrait de cette ligue arabe,si non le pays va se diriger vers la situation de vassalisation du pays par ced etats du golfe ou au pire subir la.meme situation que celle du yemen

        46
        9
          Anonyme
          20 septembre 2019 - 13 h 51 min

          Effectivement l’avenir de l’Algérie passe par la sortie sans condition de cette fosse à purin de ligue arabe . Les arabes n’ont rien apporté à l’Algérie, ils sont un poids mort qui pèse sur nous en parlant bien entendu des arabes de la péninsule bédouine, nous Algérien étant faussement assimilés aux arabes parce qu’arabophones !.J’ai mon frère qui a fait un test ADN et le verdict est sans appel il n’y aucune trace arabe voir moyen orientale dans son ADN car elle ment pas elle!la majorité est nord africaine (Amazigh)ensuite Ibère et Italienne.Je fait partit d’une des plus vieilles tribu berbère de l’Est Algérien .

          44
          11
    Brahms
    20 septembre 2019 - 9 h 35 min

    Tous les saoudiens ont des PEA (Plan d’épargne en actions) ou des comptes titres (Bourse).

    Le pétrole est tiré pour 7,50 dollars puis revendu à 60 dollars (belle marge). Ensuite, le bénéfice réalisé repart sur des actions à la Bourse de Londres, New York, Paris afin de faire des plus values sur les actions boursières. Par la suite, avec les bénéfices réalisés, ils achètent de nouveau de l’immobilier dans les grandes villes du monde et font flamber les prix. La tendance serait maintenant aux clubs de football (PSG, Manchester City) afin de ramasser encore la mise sur les droits TV.

    Or, chez nous, on organise la pauvreté des citoyens (pain, lait, monnaie faible, immigration, hittistes, harragas, violence, drogue). On ne vit donc pas dans le même monde.

    Pour changer les mentalités, il nous faudra 25 à 50 ans mais pas avant que tous ces vieux dégagent.

    44
    10
    Le Berbère
    20 septembre 2019 - 9 h 18 min

    Le Stef de l’ambassade de l’Algérie à Abou Dhabi est une image copié collé de ce régime..il y’a un an , je les sollicité pour un poste à l’ambassade de ‘notre pays à Abou Dhabi..je n’ai jamais eu de réponse de leur part alors que je travail pour firme internationale et avec un siège à Abou Dhabi..Après une conversation téléphonique avec le chargé de recrutement, j’ai remarqué que ces questions se tournent uniquement autour de ma région natale ( la Grande-Kabylie) ..J’ai compris après que j’étais en face d’une bande de régionaliste de l’est de pays ( il avait une forte accent de Annaba ou de souk Hress ) ..L’est de pays comme dans l’ouest est infecté par les non authentiques algériens.

    47
    26
    Merzouk M
    20 septembre 2019 - 8 h 46 min

    Vous donnez une importance capitale à la puissance et l’influence des micros Etat du Golfe au point où vous évoquez l’achat d’armes chez eux, mais bon Dieu ou sont les complexes de fabrication d’armes en orient, ou sont les universités tel que le MIT pour former des ingénieurs de haut niveau pour concevoir des armes, en dehors de l’Iran et Israël les autres sont de la gnognote; ils vendent du pétrole et du gaz et achètent la protection de l’oncle SAM, je vous rappelle juste un fait sillant, au début de la guerre contre Yémen, la super armée de MBZ et celle de MBS sont parties avec sons des trompettes en roulant de super mécanos dans le désert afin de mater le pauvre peuple Yéménite, même le pentagone était stupéfait de l’armada, hélas ils sont revenus la queue entre les cuisses comme un chien châtié par son maître, même les pilotes Saoudiens de bombardiers de derniers cris ont raté des éléphants dans un étroit couloir, il faut arrêter de prendre pour des lions de la savane les chats mangeur de croquettes, Gaid Saleh ne peut pas être reçu par les officiels de l’oncle, el envoi des offres de services via des sous-traitants, pour le moment l’oncle SAM n’a pas soit tranché soit temporise pour imposer son agenda par la suite, Trump est un businessman qui vient de l’immobilier new yorkais.

    41
    15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.