Karim Tabbou accueilli en héros après sa remise en liberté conditionnelle

Liberté Tabbou
Karime Tabbou. D. R.

Par Mounir Serraï La remise en liberté conditionnelle de l’animateur et homme politique Karim Tabbou, décidée par la cour d’appel de Tipaza après une forte pression de la rue, a suscité beaucoup d’émotion chez les habitants de son quartier, à Douera, à Alger.

Des dizaines d’habitants se sont déplacés à son domicile familial pour lui réserver un accueil chaleureux. Des images diffusées sur les réseaux sociaux témoignent de ce moment émotionnel où Karim Tabbou retrouve sa famille, ses voisins et ses amis. L’arbitraire dont il a été victime a provoqué un élan de solidarité à travers tout le pays.

Des manifestants ont réclamé sa remise en liberté ainsi que la libération de tous les détenus politiques. Karim Tabbou a été arrêté chez lui et placé en détention provisoire pour «atteinte au moral des troupes de l’ANP», une accusation retenue également contre Samir Belarbi, le moudjahid Lakhdar Bouregâa et le général à la retraite Hocine Benhadid.

Bien que remis en liberté, Karim Tabbou fait toujours face à cette accusation. Son maintien en liberté est conditionné par sa non-participation au Hirak, son abstention de   toute activité politique ou déclaration publique ou médiatique. Le non-respect de ces conditions entraînerait la fin de sa liberté conditionnelle et donc son retour en prison.

Karim Tabbou fait partie de ces figures politiques du Hirak qui veulent une transition démocratique apaisée. Suivi par des militants politiques, Karim Tabbou a vu sa popularité augmenter après son arrestation. Il est connu pour ses critiques acerbes contre le chef d’état-major de l’ANP.

M. S.

Comment (19)

    Anonyme
    26 septembre 2019 - 16 h 50 min

    D’après une info qui vient de tomber, les (…) viennent de l’arrêter une 2ème fois!! R’khass!!

    14
    1
    Anonyme
    26 septembre 2019 - 15 h 23 min

    Sur la photo la soeur de Larbi Ben M’Hidi est à ses côtés. Une brave dame qui n’a raté aucune marche de vendredi et même celles des étudiants. Elle sait reconnaître celui qui n’est pas un harki…

    12
    2
    Ayweel
    26 septembre 2019 - 13 h 38 min

    Liberté conditionnelle ! !!!!!! C’est quoi ce truc là ? ???? Soit wu’on est libre soit qu’on ne l’est pas. Lorsque on n’est pas libre de nos déplacements, de nos gestes, de nos opinions et de nos engagements politiques c’est qu’on est en prison, une prison à ciel ouvert, une place dans la cellule libérée, un plat de nourriture de moins à transporter. Avant la justice était sous commande adaptative automatique et maintenant elle est sous commande électromécanique archaïque. Enfin, disant à Monsieur Tabou bon retour dans ta famille.

    5
    1
    anonyme
    26 septembre 2019 - 13 h 02 min

    J’ai cru voir des colons d’un quelconque kibboutz (photo)

    2
    10
      Momo
      26 septembre 2019 - 22 h 04 min

      Si la honte devait avoir un visage, ce serait le tien.

      6
      1
    Salim Samai
    26 septembre 2019 - 12 h 13 min

    10000 Mabrouk!
    43 M DZiens ne peuvent pas etre toujours d´accord sur tout ou le Mouloudia et le Chabab! Evident!
    Chacun pense « Fouli Tayeb. »

    Un Etat qui CRAINT son Peuple et la Critique NECESSAIRE de ses Citoyens n´est ni en SYMBIOSE avec SON Peuple ni un Etat!
    M.Tabou est une « Grande Gueule » comme MOI et 43 M. DZiens! Tant mieux car les etats sont par Nature des Menteurs! Toute critique n´est pas necessairement constructive. Bienvenue á celle qui l´est! Le reste sera Commerages et Bavardages du Cafe de Souk El Aasr! .

    Anonyme
    26 septembre 2019 - 11 h 57 min

    Sous le règne de la junte militaire tous les algériens de l’intérieur sont en liberté conditionnelle .

    3
    1
    Mounir Sari
    26 septembre 2019 - 11 h 35 min

    LA libération de Karim est une grande gifle pour Gaid Salah et une grande victoire pour le hirak!!!!!

    4
    1
    Lghoul
    26 septembre 2019 - 10 h 48 min

    Pour quelle raison a t il été emprisonné ? Apparemment pour avoir joué sur le moral des troupes. – Une raison qui pourra normalement mettre son originateur en prison car si le moral de l’ANP ne tient qu’a quelques paroles de Tabbou, je ne vois pas comment son moral va tenir dans une vraie guerre des nerfs ! Donc le pharaon a rabaissé la résilience morale des troupes et a montré combien elle sont faibles car peuvent être démoraliser avec quelques paroles. Donc dans les tranchées, on peut facilement démoraliser les troupes en leur donnant de fausses informations en utilisant juste un haut parleur. Ensuite mettre Tabou sous contrôle judiciaire, voudrait dire purement le neutraliser s’il ne peut ni manifester, ni parler a la presse et ni donner des conférences. C’est quoi cette justice des gardes a vous ? Quand le peuple aura sa vraie indépendance, je me demande combien d’algériens poursuivront gaid salah pour ABUS DE POUVOIR !

    73
    4
    Chelab
    26 septembre 2019 - 10 h 33 min

    Liberté conditionnelle=retour certain en prison.
    Karim Tabou ne cédera pas aux pressions du pouvoir visant à briser le hirak.
    Si Tabou se plie aux conditions de la junte, le doute s’installera dans l’esprit des gens et le Hirak s’en trouvera affecté. Mais si Tabou retrouve ce vendredi tous ces gens qui se battent pour leur liberté, alors le hirak se renforcera et les bases de ce système corrompu seront fatalement ébranlées. Sachant l’homme au dessus de ses marchandages d’épicier, son retour en prison est acquis car Bon sang ne saurait mentir.

    18
    6
      @chelab
      26 septembre 2019 - 13 h 56 min

      Une manoeuvre machiavelique du systeme.Étouffer les voix des ténors du hirak.
      Tabou a été placé devant un choix déchirant.
      Soit il continue son activisme politique,avec un regain de popularité et le risque certain de retourner en prison.Soit,il se tait et le Hirak s’en trouvera affecté car les autres ténors se tairont.
      Bien que le Hirak soit un mouvement naturel,spontané,il aura besoin de soutien de personnalité populaire pour l’animer.C’est notre seule voie de sortie,notre seul salut et celui de nos enfants et petits enfants pour sortir de l’emprise de ce système lui-mème sous l’emprise des sous-traitants emiratis.

        Momo
        26 septembre 2019 - 22 h 09 min

        Ils ont conçu en effet un plan machiavélique mais cela jouera contre eux si demain Tabou fera partie du cortège. Il paiera certes le prix, mais le système aura fait un pas de plus vers sa destruction finale.

      Anonyme
      26 septembre 2019 - 15 h 14 min

      Ne t’inquiètes pas, vendredi il sera avec nous incha-Allah

      2
      1
    Mimi
    26 septembre 2019 - 10 h 17 min

    Liberte conditionelle. Le pays est devenue une prison a ciel ouvert

    21
    6
    El Wifak
    26 septembre 2019 - 9 h 19 min

    La junte libère les opposants es-que juste pour berné l’opinion nationale et Internationale, où reculer pour bien sauté, chez les amateurs on comprend rien

    15
    8
    57
    26 septembre 2019 - 9 h 13 min

    1 point pour le peuple n oubliez pas qu il y a encore d autres détenus d opinions a faire libérer

    17
    7
    Merzouk M
    26 septembre 2019 - 8 h 46 min

    Karim Tabou est natal de la région qui à donner le Robin des Bois Kabyle du nom de Ahmed Oumeri, tenter de courbé l’échine des gens de cette région par la force et l’intimidation, c’est mal connaître leur solidité mental et leur honneur, décidément 3ami Saleh est très mal conseillé même s’il reste droit dans ses godasses, je crois que dans cette tête, il se dit que le peuple qui à accepter l’humiliation du quatrième mandat et les courbettes devant un cadre acceptera tout le reste, le 5 juillet où de très haut gradé de l’ANP ont salué le cadre à donner une vile et basse idée de cette institution, 3ami Saleh et son entourage pense que tout est possible avec ce peuple qu’il considère 3ACHI.

    19
    6
    Insolite
    26 septembre 2019 - 8 h 15 min

    Chassez le naturel, il revient au galop.

    13
    5
    Anonyme
    26 septembre 2019 - 7 h 28 min

    Tous les services secrets de Gaid n’ont rien pu lui coller. Même pas une baguette de pain offerte par le régime!!! C’est des hommes aussi propres qu’il faut!! Ils ont fait ça pour lui faire peur et le forcer à être plus « conciliant » mais ils le connaissent mal. Ce n’est pas le genre que l’on peut acheter…

    32
    9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.