La famille de Karim Tabbou sans nouvelle de lui après son arrestation

arrestation Tabbou
Karim Tabbou arrêté pour la seconde fois. D. R.

Par Mounir Serraï – Arrêté à son domicile familial à Douéra, Karim Tabbou, homme politique et coordinateur du parti non agréé Union démocratique et sociale (UDS), n’a toujours pas donné signe de vie. Dans un communiqué qu’elle a rendu public ce soir, sa famille affirme rester sans nouvelle de lui, après qu’il eut été emmené par des «individus en civil qui se sont présentés comme policiers», vers une destination inconnue.

Dans le même communiqué, la famille précise que «le tribunal de Koléa, saisi par l’un des avocats de la défense, a confirmé ne pas avoir été informé ni de l’arrestation ni de l’endroit de cette détention». Elle rappelle dans ce sillage qu’hier après avoir retrouvé ses enfants, Karim Tabbou s’est vu confisquer son passeport par des éléments de la Gendarmerie nationale.

«Jusqu’à maintenant, nous n’avons aucune nouvelle de lui et nous ignorons toujours le sort réservé à notre fils», ajoute la famille qui s’engage à tenir informée l’opinion publique de toute information qui lui parviendra à ce sujet.

La famille de Tabbou remercie «tout le peuple algérien pour la solidarité exprimée à l’égard de (notre) fils». La remise en liberté conditionnelle de l’animateur et homme politique Karim Tabbou, décidée par la cour d’appel de Tipaza après une forte pression de la rue, n’a finalement pas trop duré. Bien qu’elle ait suscité beaucoup d’émotion chez les habitants de son quartier, Douéra, cette furtive libération rappelle au grand jour le climat répressif dans lequel se trouve le pays.

M. S.

Comment (22)

    57
    28 septembre 2019 - 19 h 16 min

    si jamais vous êtes libérer après être détenu pour opinion ne retourner pas chez vous étés sur la liste noire du service secret personnel de caid

    1
    1
    57
    28 septembre 2019 - 19 h 10 min

    il y a que caid qui a le droit de s adresser a la presse les civils n on pas le droit a la liberté d expression,,,,, tu parle tu meurt

    VOSTAF
    27 septembre 2019 - 23 h 04 min

    « Allahu Akbar, Karim Tabou »… C’est ce qu’on entend à Alger. Chacun se fait son opinion maintenant.

    2
    8
    Mounir Sari
    27 septembre 2019 - 21 h 37 min

    Une arrestation digne de la gestapo et du régime nazi pendant la seconde guerre mondiale.Des personnes sont arrêtées sans aucune preuve d’inculpation, ni sans aucune justification émanant d’une autorité judiciaire digne de ce nom.D’après Gaid Salah, la justice Algérienne a retrouvé son indépendance on ne sait ni par quelle magie , ni par quel miracle! Diantre, où va l’Algérie?????

    5
    1
    Moi
    27 septembre 2019 - 18 h 59 min

    Karim Tabbou le nouveau Mandela ?

    2
    8
    ABDEL1
    27 septembre 2019 - 18 h 02 min

    ça va trop loin ! ce dictateur cherche t-il a embraser le pays,,?quelle feuille de route lui a ete dictée par certains pays du golfe pour éviter que le mouvement en cours des algeriens ne contamine pas les pays de la région comme c’est le cas actuellement en egypte ou les manifestants sont férocement réprimés ! par ailleurs l’enjeu est -il si important pour que le systeme ne lache rien pour sauvegarder ses interets et comme le démontre les derniers évenement sest il est prèt a tout pour continuer a béneficier de la rente !

    6
    3
    Lghoul
    27 septembre 2019 - 15 h 31 min

    Ils kidnappent des nationalistes qui aiment leur pays, pérsécutent tous ceux et toutes celles qui questionnent leur folie et cerise sur le gateau, pour nous remercier davantage, ils veulent maintenant qu’on aillent voter en plein hiver ! Dans quel pays au monde on vote en plein décembre ? Et pour ajouter du sel sur la blessure, sur qui allons nous « voter » s’il vous plait ? Sur – tebboune, benbliss et belkhadem !!! Sincérement parlant, sommes nous vraiment frappés par la malédiction pour aller reconduire les représentants directs d’un système corrompu et pourri qui n’a fait que sucer le sang des algériens, détruit le pays, la santé, l’enseignement, l’industrie, institutionalisé la corruption a grande échelle, privatisé toutes les institutions et chassé tous les algériens et algériennes capables, de l’ingénieur, au médecin au spécialiste a l’économiste !!!
    Ces gens sont soit malades, inconscients ou d’un autre monde.

    5
    5
      Zaatar
      27 septembre 2019 - 20 h 19 min

      Moi je voterais pour moi-même à la maison.

    SaidZ
    27 septembre 2019 - 13 h 45 min

    Karim Tabou a été KIDNAPPÉ et non pas arrêté………… .
    d’autres citoyens moins connus ont été aussi kidnappés par les service D’INSÉCURITÉ NATIONALE.

    15
    4
    Debza Kadiya
    27 septembre 2019 - 12 h 55 min

    Cela s’appelle une interpellation extra-judiciaire comme dans les années 90, si la personne n’apparait pas au bout de 24 heures, il est considéré comme porté disparu, alors c’est à ces avocats d’entrain en scène et porter cette affaire devant les instances de droit de l’Homme à l’ONU.
    Puisque reb eddzair et son ami tertag sont en prison, alors y a d’autres sinistres personnes qui ont joué le rôle dans la disparition des personnes et qui sont responsables des exactions durant les années 90 qui sont toujours aux commandes, ce qui me laisse dire que le pharaon est l’acteur principal depuis les années 90 jusqu’à présent.
    Je ne vais pas parler pour Karim Tabbou, c’est un militant responsable qui a mesuré les risques et les conséquences en militant et est prêt à consentir au sacrifice, mais je vais parler pour ses parents, ses enfants, ses frères, ses sœurs et sa femme, car cette interpellation extra-judiciaire et sans aucune nouvelle n’est pas pour sanctionner Karim Tabbou mais c’est pour torturer et punir ses parents, ses enfants, ses frères, ses sœurs et sa femme car j’imagine l’angoisse, le stress, l’anxiété, la douleur qui frappent tous ces gens en restant sans nouvelle de lui, ni un musulman, ni un chrétien, ni un juif, ni un bouddhiste, ni un taoïste, ni un humaniste qui craignent Dieu ne feront ce genre d’exaction, sauf un sataniste adepte et apôtre du satan qui le fera et le refera pour faire du mal aux innocents qui leur seul tort c’est d’être ses parents, ses enfants ou sa famille.
    Courage à tous les detenus de délit d’opinion et les manifestants emprisonnés injustement

    14
    4
      Rayes Al Bahriyat
      27 septembre 2019 - 23 h 46 min

      Avant c.t…Tabou de parler ou de dire Tebboun
      Dans le cercle famille algerienne.
      Aujourd’hui en 2019 , dire Tebboun sur la place
      Mediatique c’est devenu Tabou…
      Le geeneral Gaid Bigeard Salahhh en a fait de Tabou
      Un tabou et de Tebboun un non Tabou.
      Eh oui ! Autres temps , autres moeurs comme dirait
      L’adage.

      Rayes Al BAHRIYAT
      29 septembre 2019 - 1 h 52 min

      Le rapt de Karim Tabou par les sbires
      Du general Gaid-Bigeard Salah …nous
      Rappel le sort reserver a feu Larbi
      Ben M’Hidi quidnaper par l’armee
      Colonial et les sbires de bigeard a Alger.
      Aujourd’hui K Tabou subit le meme sort
      Arbitraire de cette junte militaire …
      Gangrenee par des maffieux trairres a
      La nation algerienne.
      L’ONU , ET L’U.E et les pays occidentaux
      Sont interpelles plus que jamais sur ces
      Violations aux droits humains et politiques
      Des Algeriens qui luttent pour democratie
      Depuis 1988…a ce jour…
      Vive le peuple algerien…
      Vive la democratie.

    Mon opinion
    27 septembre 2019 - 11 h 35 min

    Salam,
    Incroyable cette double arrestation de monsieur Karim Tabbou que des millions de gens reconnaisent, même à l’étranger, comme honnête et profondément démocratique.
    Ce pouvoir ubuesque et ivre est totalement à la dérive.
    Arrêter deux fois successivement une personne sans chef d’inculpation relève du temps des plus grande dictatures digne du régime stalinien ou les goulags et les prisons fonctionnaient à plein régime pour mettre au pas et exterminer des nations qui ne voulaient pas entrer dans le moule.
    Qui peut encore faire confiance à un pouvoir qui vient vous arrêter en pleine nuit et vous conduire vers une déstination inconnue?
    C’est ce que faisait le regime de ben bella 57 ans en arrière lorsqu’il volé le pouvoir au GRPA avec l’aide de la france.
    Dans une démocratie qui se réspecte on vous envoie d’abord un courrier expliquant l’objet de votre inculpation et si vous ne respectez pas la procédure on vous envoie la police tout simplement.
    Mais Monsieur Karim Tabbou a toujours respecté les procédures, c’est quoi donc ce cirque!
    Ce pouvoir extrèmement corrompu perd totalement la raison, aveuglé par ses crimes et sa gestion désastreuse des affaires algérienne depuis des décénnies s’aggrippe à des arrestations de citoyens qui crient haut et fort ce que réclament des millions d’algériens depuis des mois:
    La liberté!
    Cela prouve d’une manère cinglante que ce pouvoir est totalement perdu et désorienté et fait n’importe quoi, prouvant aussi une grande division en son sein qui va inéxorablement l’entrainer vers sa chute.

    9
    3
    SaidZ
    27 septembre 2019 - 11 h 04 min

    Depuis plus de 5 mois que je disais ce gs est comme un sanglier dans un magasin de porcelaine.
    Leh yestar notre peuple.

    20
    3
    57
    27 septembre 2019 - 7 h 58 min

    ce serait une grave erreur de la par des résidus du système si tabbou ne réapparaît pas cela pourrait accélérer leur chute et risque de poursuite du général par le TPI

    19
    7
    ABOU NOUASS
    27 septembre 2019 - 7 h 41 min

    Les premières victimes de cette brutale et ignoble deuxième arrestation, ne sont autres que les membres proches de sa famille qui ont dû passé hier une journée cauchemardesque.

    Cette soldatesque sinistre montre bien le degré de cruauté envers son peuple et ça ne date pas d’aujourd’hui.

    Toute ma compassion va à sa famille et à ses enfants en ce moment douloureux !!!!!!!

    17
    4
    ABOU NOUASS
    27 septembre 2019 - 7 h 32 min

    Je crois que Karim Tabbou est victime de sa réputation de farouche opposant contre ce Guignol de Gaid salah et l’euphorie suscitée auprès de la rue à sa sortie de prison avant hier.

    La haine viscérale de ce sinistre faux général, sans aucun fait d’armes , envers le peuple en général, montre bien qu’il veut, contre vent et marée, aller au bout de sa macabre entreprise.

    Avec la pression continuelle de la Révolution , cet illuminé sombrera dans la démence.

    20
    5
    azul
    27 septembre 2019 - 6 h 44 min

    ya si el gaid
    Il y’a des affaires qui te pourrissent la vie…elles restent en toi, plantées dans ton cœur comme un clou qu’un mauvais plaisant s’amuserait à manipuler

    21
    3
    ABOU NOUASS
    27 septembre 2019 - 5 h 45 min

    C’est horrible ce qui lui arrive et à sa famille, j’ai l’impression que c’est un bis répétita des années 60-70 durant lesquelles ,on kidnappait et assassinait à tours de bras tous les opposants à ce régime corrompu, traître et issu de l’armée coloniale.

    Il se trame quelque chose contre l’Algérie et ce Gaid de m… va-t-il nous pourrir la vie encore pour longtemps ?

    Il ne nous reste plus que la désobéissance civile pour le mettre à genoux lui est ses commanditaires, car c’est du jamais vu.

    S’il n’y a pas quelques hauts gradés , intègres et de bonne famille, qui ont conscience de la dangerosité de
    ce sac à puces , alors il ne nous reste plus qu’à compter sur notre bravoure et patriotisme.

    Tahiya el Djazair.

    19
    5
    Rayes Al Bahriyat
    27 septembre 2019 - 1 h 38 min

    Karim Tabou c’est l Arbi Ben M’Hidi…..
    LE GRLE GAID SALAH c est le nouveau
    Traitre Bigeard…
    Kassaman binazilat al mahikat…

    36
    10
    Anonyme
    26 septembre 2019 - 23 h 52 min

    Des mercenaires!! Même les israéliens font un communiqué pour annoncer l’arrestation d’un palestinien et le présente devant un juge!!!. Ici on vous kidnappe dans le secret le plus total!! Si ça continue comme ça, on finira par envier les palestiniens de Gaza. Idji N’harkoum!!! Et dans pas longtemps…

    32
    10
    Momo
    26 septembre 2019 - 22 h 33 min

    Voilà le régime de Gaid Salah dans toute son horreur. Un homme sans honneur qui piétine ses propres lois. Cet homme met en danger le pays dans son ensemble. Il faut que l’armée le dépose, sinon le pire est devant nous.
    Peut on rêver d’une seconde révolution des œillets made in Algeria cette fois-ci?
    La première a eu raison de Salazar. La seconde emportera Gaid Salah. 2 affreux dictateurs, le premier éduqué, le second Pas.

    28
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.