Présidentielle : l’Alliance nationale du changement vole en éclats

Benflis élection
Abdallah Djaballah et Ali Benflis. PPAgency

Par Mounir Serraï – L’élection présidentielle du 12 décembre, fortement rejetée par les Algériens, fait éclater l’Alliance nationale des forces du changement, qui a tenu une conférence de dialogue le 6 juillet dernier à Alger.

En effet, ce scrutin controversé divise les partis composant cette «Alliance». Il y a le groupe constitué autour d’Ali Benflis qui participe et les autres formations qui refusent de prendre part à cette élection, en raison, disent-elles, de l’absence d’un climat propice au jeu électoral.

Si Ali Benflis et ses soutiens, dont Norreddine Bahbouh de l’Union des forces démocratiques et sociales (UFDS), considèrent cette élection comme un «combat» qui faut livrer en vue de faire sortir le pays de cette crise politique qui va en s’exacerbant, les autres formations et personnalités, comme le Parti pour la justice et le développement (PJD) ou encore le Mouvement de la société pour la paix (MSP), décident de boycotter ce rendez-vous électoral inopportun. Ainsi, le PJD et le MSP, deux partis islamistes, estiment que le contexte politique n’est pas favorable à cette élection.

Idem pour la formation de Zoubida Assoul, l’Union pour le changement démocratique, et de Sofiane Djilali, Jil Jadid, qui appellent à l’annulation de cette élection et à l’amorce d’une période de transition. A cela s’ajoute également la position on ne peut plus tranchée du coordinateur de cette fameuse conférence du 6 juillet, à savoir Abdelaziz Rahabi, contre la présidentielle à laquelle il refuse de prendre part.

Ainsi donc, cette alliance, qui devait être le fer de lance du dialogue national pour un règlement consensuel de la crise, vole en éclats. Entre les participationnistes et les boycotteurs, l’entente est désormais impossible. Le jeu des «alliances» va être compliqué face au rejet de ces élections imposées par le pouvoir.

M. S.

Comment (14)

    Anonyme
    30 septembre 2019 - 13 h 07 min

    @Que représente ces partis. On ne sait pas vraiment ce qu’ils représentent parcequ’il n’y a jamais eu d’élections non trafiquées. Les scores que tu connais ont été fabriqués par ce régime pourri!! Cet argument est l’argument préféré du FLN qui dénigre les autres partis en disant qu’ils ne représentent rien, en oubliant que son score est un cadeau du ministère de l’intérieur (Le même qui va organiser ces futures élections). Rassures-moi tu ne penses tout de même pas que le FLN est réellement majoritaire en Algérie??

    43
    1
      Non bien sur !
      30 septembre 2019 - 20 h 52 min

      Est ce que l’Algérie profonde a la connaissance de ce qu’est le Troskisme? Que faisant Louisa Hanoune avec Toufik et Said Bouteflika ? On sait que le RCD, le PT et d’autres partis ont été crée par le système pour affaiblir d’autres partis comme le FFS. Alors oui le FLN, le RNd, le MPA et TAJ ne représentent certainement rien sans la fraude mas les autres partis sont des leurres et des créations de la police politique. De plus le Hirak est dans l’impossibilité de faire émerger des leaders car il est diverses et variés dans les options politiques et surtout infiltrés par tout les corps malsains du système clanique. La situation est compliquée et seul le renouvellement générationnel fera le changement, et c’est cette jeunesse qui le fera mais cela mettre 10 ans

    Lghoul
    30 septembre 2019 - 12 h 35 min

    Regardez bien benbliss: Pendant que les autres discutent ou font semblant de trouver une solution, lui, il ne pense qu’a comment devenir président par tous les moyens. Un obsédé du « Koursi ».

    37
    3
    Momo
    29 septembre 2019 - 19 h 19 min

    Benflis, c’est comme Attila, là où il passe l’herbe ne repousse plus. Il a rejoint l’alliance pour créer un rapport de force en sa faveur et il l’a quitté au moment où il a vu que ses intérêts sont avec Gaid Salah.
    Moralité, il ne faut jamais s’allier avé les traîtres. Ils finiront toujours par vous abattre. Benflis est de cette engeance. Hafidhakoumou Allah

    32
    3
    Zaatar
    29 septembre 2019 - 17 h 18 min

    On va découvrir au fur et à mesure du temps qui passe, l’égoïsme de l’homme, son désir de dominer les autres, ses envies de régner et de s’enrichir. A tel point que tout restera bloqué car chacun tirant de son côté. Il y aura un perdant cependant, la masse…le peuple….comme d’habitude.

    11
    12
    Que représente ces partis ?
    29 septembre 2019 - 15 h 15 min

    Que représente le MSP, PJD, UCD , PT, RCD , FFS,…rien MAIS rien de rien à eux tous ils ne dépassent pas les 10%. Ils savent qu’ils ne pèsent rien dans les négociations afin d’avoir leurs quotas de rente, de sièges,… Le seul qui a une cote d’estime de cœur est Mr Sofiane Djilali pour son approche constructive au débat et ses positions digne d’un d’homme d’Etat. Pour le reste, il suffit de voir leur histoires en zig zag, leurs trahisons, leurs incohérences, leurs opportunismes. Ils ne sont pas « time to market » comme disent les « anglo saxons » et pour certains complètement obsolètes dans leurs idéologies. Les Souverainistes, les Nationalistes , les Conservateurs sont dans la tendance du pays mais plus globalement mondiale. C’est la réalité du moment !!!!!

    10
    73
      [email protected]
      29 septembre 2019 - 16 h 51 min

      vous ont savez rien du tout car il n’a jamais eu d’élections transparente et sans triche

      53
      4
      Algerien ou nass
      29 septembre 2019 - 17 h 17 min

      Que représente gaid salah, le FLN, le RND and Co. Chiche co. Chiche choisissez une journée de la semaine et sorte unz soutenir Gaid Salah et ses soutiens. Vous ne le ferez pas car comme votre montor l’a dit c’est vous echirdhima echerira. Vous êtes le poison de ce pays. Vous êtes le passé. Nous sommes l’avenir.

      61
      3
        Kadour El djazaïri
        30 septembre 2019 - 16 h 04 min

        Pourquoi la presse démocratique rapporte les anneried de GAID SALAH ? Il faut le boycotter tout court . Du moment que ce qu’il dit n’a aucun intérêt pour l’avenir du pays, il est urgent de ne plus publier ses discours ni complétement ni partiellement.

        24
        2
          Anonyme
          30 septembre 2019 - 19 h 27 min

          @Elephant Man. Entre Boutef et ses chiyatines je me demande qui est le pire. Comment faire confiance à quelqu’un qui a choisi Boutef au lieu de son pays??? Pendant que des millions de gens voulait chasser Boutef, lui se met à son service pour le sauver????!!!!!! Comment peut-on appeler ça ??? Si un jour ce traitre revient sur la scène , je serai le 1er à descendre dans la rue!!!

    Lghoul
    29 septembre 2019 - 14 h 56 min

    Allez y, allez y soutenir le « 3AAR » en chaire et en os. Comment jouer a l’aveugle quand des citoyens sont kidnappes de leur maison et d’autres jetes en prison comme des sous humains sans explication ni proces ?
    Comment vous irez soI disant « aux elections » quand 30 millions d’algeriens sont dans la rue ? Comment osez vous ouvertement jouer aux lievres aux grosses oreilles quand la dictature a deja sa serpiliere tebboune qu’ils ont deja dote d’un directeur de campagne fraichement arrive de new york ? Sachez une chose: Le peuple prend note de tout ce qui se passe. Il prend aussi note de ses ennemis directs et indirects. Il prend note de toute la issaba et de tous ceux et de toutes celles qui sont ouvertement contre son independence. Le colonialisme sera vaincu et tous ces groupuscules de leches bottes et d’opportunistes auront a repondre a la justice du peuple. Le peuple vaincra.

    36
    3
    Elephant Man
    29 septembre 2019 - 14 h 18 min

    Je réitère qu’attend Monsieur Ramtane LAMAMRA ce VRAI PATRIOTE dont l’intégrité et les compétences ne sont pas à démontrer, lui qui a sillonné la planète entière toujours avec brio et dernièrement à Madagascar où crise politique sans précédent, pour gérer une sortie de crise et organiser les élections présidentielles et se présenter par là même à l’élection présidentielle.

    58
    69
      Miss tmourth
      29 septembre 2019 - 19 h 37 min

      Elephant Man
      29 septembre 2019 – 14 h 18 min
      Ramtane LAMAMRA?
      Le larbin des Bouteflika?
      Aie aie aie!!!

      19
      4
      Larnaque
      29 septembre 2019 - 22 h 15 min

      Cher monsieur Elephant Man, vous semblez oublier qu’après avoir servi avec brio Bouteflika pendant de nombreuses années, Mr Lamamra a en effet sillonné les capitales occidentales pour vendre quoi …? Le 5e mandat. Un vrai patriote avez-vous dit?

      21
      3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.