Des sources informées : «Il faut juger Gaïd-Salah pour complot contre le DRS»

Gaid-Saïd DRS
Gaïd-Salah avec son allié d'hier Saïd Bouteflika. D. R.

Par Abdelkader S. – Des sources informées ont affirmé à Algeriepatriotique que «si on suit la logique du chef d’état-major de l’armée, lui aussi devra être jugé pour complot contre le DRS pour avoir poussé Saïd Bouteflika à limoger le général Toufik en inventant une histoire abracadabrante d’armes saisies et non restituées par le général Hassan à l’armée». Le départ de l’ancien patron des services de renseignements était, en effet, dans l’air depuis son refus de cautionner le quatrième mandat après la maladie du président en exercice à l’époque.

«Gaïd-Salah a lancé, depuis son retour du Val-de-Grâce, où il avait rencontré Bouteflika pour l’assurer de son soutien total, une campagne de harcèlement et d’intimidation à l’encontre de celui dont on disait faussement qu’il détenait tous les leviers du pouvoir. Toufik avait même dû demander à des officiers de haut rang en fonction et à la retraite proches de Gaïd-Salah de le persuader de changer d’attitude à son égard», indiquent nos sources.

Gaïd-Salah avait alors actionné Amar Saïdani, qui s’était lancé dans une campagne acharnée contre le général Toufik pour des raisons que l’opinion publique ignorait alors. D’aucuns s’interrogeaient sur les raisons qui avaient poussé le tonitruant chef de file du FLN à s’en prendre ainsi aussi violemment au chef des services secrets, en appelant – la formule venait d’être inventée – à l’instauration d’un «Etat civil». Le chef d’état-major ne jouissant pas des prérogatives qui lui permettaient de déboulonner l’inamovible Toufik, ce dernier étant directement rattaché au président de la République, ministre de la Défense nationale de plein exercice, il s’était offert les services de son protégé Saïdani pour se charger de la sale besogne.

Les différentes mises en garde n’avaient pas été prises au sérieux par l’ancien patron des services qui ne croyait pas «trop» au degré de nocivité de celui qui, aujourd’hui, dirige le pays, en ayant usurpé les attributions d’un chef de l’Etat intérimaire effacé, et règle ses comptes en instrumentalisant la justice et en régentant l’ensemble des services de sécurité désormais sous ses ordres.

«Avec le recul, on se rend compte que le général Toufik a été victime d’un véritable complot ourdi par Gaïd-Salah dans le but inavoué d’avoir la mainmise sur les services de renseignements», expliquent nos sources qui regrettent que le chef d’état-major ait «réussi son coup à cause du légalisme de Toufik, des calculs machiavéliques de Bouteflika et de la passivité des membres de l’état-major».

A. S.

Comment (32)

    Questions légitime
    2 octobre 2019 - 19 h 33 min

    Le DRS travail t’il pour l’Algérie ? Ne sont t’ils pas infiltrés par les trois frère (Maroc-France-Israël) ? Ou est-ce que le DRS est surchargé par toutes les attaques et sabotages de plusieurs pays contre notre territoire ? Toutes ces questions que beaucoup ce posent.

    2
    2
    Anonyme
    2 octobre 2019 - 15 h 22 min

    L’Algérie est une cible des actions subversives des mains extérieurs, sous couvertes
    De « Démocratie ?!,… », et de « Démocrates ?!,… » 
    « Des droits de l’homme ?!,… » », de « liberté d’expressions ?!,… »
     » Des Egalités ?!,… »
    De l’extreme gauche, des radicaux de gauche
    Des anarchistes, des nihilistes, des libertins de moeurs
    Et tolérants irresponsables du « non état », et du « non lois »
    Bref de la liberté totale, sans limites, et …..irresponsable
    Le Socialisme, le Communisme, et le Trotskysme Bureaucratiques-Corrompus-Sécuritaires-Militaires 
    Propagandistes, subversifs, destructeurs de valeurs séculaires…Voir plus

    3
    2
    Baka
    1 octobre 2019 - 21 h 44 min

    Malheureusement le scénario à la kaddaffi . /// est entrain de s’établir en Algérie…tout ce pour le plaisir d’un militaire obsédé par les ordres enfantin

    5
    10
      Lghoul
      2 octobre 2019 - 14 h 11 min

      Même un jeune garçon de 12 l’a dit a ouyahia « L’Algérie n’est pas la syrie » et j’ajouteria: « ni la libye d’ailleurs ». Il faudrait d’abord que ces deux pays aient deux peuple pacifiques, organisés et résilients pour nous comparer a la libye. La différence est fondalement dans un seul mot: « Kharabe » = Anarchie et destruction. Cette caractéristique n’est pas dominante dans le sang algérien.

      4
      1
    Boulekouas Med
    1 octobre 2019 - 20 h 21 min

    Au temps de Toufik, Lamari et Nezzar, les arabes du desert arabique tremblaient devant les politiciens, militaires et peuple algériens. Aujourd’hui, le DRS est démantelé au grand bonheur du roitelet, voisin de l’Ouest, la direction de l’armée est entre les mains de généraux ne sachant même pas lire une carte satellite, ni utiliser les nouvelles technologies pour maitriser l’art de l’aviation, de la défense contre avions ou de la navigation par satellite pour notre marine nationale. Gaid et ses adjoints croient que nous sommes toujours dans l’ère de la guerre des tranchers ( harb el khanadeq). Normalement un Sous-officier et un officier jusqu’aux officiers supérieurs qui ne savent pas manipuler un ordinateur et la technologie informatique devront se mettre à la retraite ou bien être versés dans l’ordinaire, l’habillement ou comme vaguemestres car même les chauffeurs devront maitriser le déplacement par GPS.

    240
    9
    Vroum Vroum 😤..
    1 octobre 2019 - 17 h 22 min

    Je suis toujours persuadé que le Général Toufic est un bon Patriote dont son expérience est au-dessus du lot . .Son degré d’analyse et au-dessus du lot . . Et ça je le pense toujours , je pense aussi qu’il sera libéré bientôt , in cha Allah . . Le justicier Gaid Sallah cachait bien son jeu mais à fini par être démasqué . . Je vous Conseil une Vidéo YouTube du Général à la retraite Benhadid au sujet de Gaid Sallah et Saïd Bouteflika , sur Radio M !!..Il disait déjà que Saïd Bouteflika et Gaid Sallah alors alliés ont piloté Saidani pour attaquer le Général Toufic , le sallir .. . . Maintenant à propos de la Candidature du Général Ali dont Gaid Sallah s’est opposé , c’est Tliba « le Député FLN  » qui fut chargé de décourager le Général Ali Ghediri de se présenter à la présidentielle , ce Tliba à dénigrer le Général Ali Ghediri et son programme , jusqu’à ce que le Pouvoir Gaid Sallah arrête le Général Ali Ghediri et le mette en Prison gratuitement car le dossier est vide !!.. Si l’Algérie est bloqué depuis 8 mois dans l’impasse , c’est à cause du refus de solutions par Gaid Sallah qui a pris le Pouvoir grâce à son Poste de Chef d’État Major , utilisé le Pouvoir , oui je dis bien utilisé le Pouvoir , non pour l’Algérie mais bien pour être en sécurité et instrumentalisé le Pouvoir..mais les masques sont tombés , et Tliba aura été le tombeur de Gaid Sallah malgré lui . .Plus Tliba balancera plus ce sera son assurance vie …Ainsi finissent les « Héros  » de dessins animés . . La fin d’un cycle et le début d’un autre mais sans les Tocards qui finissent toujours par se manger entre Eux . .Je crois que les Fils Gaid Sallah sont bel et bien pris au piège , le Parapluie de Gaid Sallah est devenu si petit !.. Je pense que Tliba va suivre un Régime si il veut passer entre les mailles , il est dans un sale pétrin.. .Son temps est compté … C’est mon avis et Analyse personnel qui j’espère ne pas me tromper . . Je préfère cent fois manger des Patates mais vivre en paix et heureux , plutôt que la Lumière artificielle , et ces frasques éphémères . .

    37
    21
      Ahmed
      1 octobre 2019 - 20 h 34 min

      @Vroum Vroum 😤..
      1 octobre 2019 – 17 h 22 min
      Je suis toujours persuadé que le Général Toufic est un bon Patriote dont son expérience est au-dessus du lot . .Son degré d’analyse et au-dessus du lot

      Pendant que tu y es on va aussi libérer fakakir ouuyahia et toute la bande à Bono
      Ton idole a été pendant longtemps une plaque tournante du système

      12
      12
        Vroum Vroum 😤..
        2 octobre 2019 - 15 h 04 min

        @Ahmed…je parle de libérer ceux qui ont été arrêtés et emprisonné injustement.. .C’était Bouteflika le Président et Gaid Sallah Chef d’État Major son bras droit avec Saïd.. Explique moi pourquoi le Général Toufic à été poussé vers la sortie et mis en retraite ?.. Selon le Général Benhadid qui a été emprisonné par le Pouvoir Gaid Sallah , c’est Saïd Bouteflika associé à Gaid Sallah Chef d’État Major qui ont piloté Saidani pour attaquer le Général et le dénigrer…Pourquoi à ton avis , et Pourquoi Gaid Sallah a mis en Prison gratuitement le Général Toufic , que craignait Gaid Sallah ??.. Va voir la Vidéo YouTube de Radio M , sur l’interview du Général à la retraite Benhadid sur le sujet . . Et Aussi pourquoi le Candidat Général Ali Ghediri en Prison par Gaid , et le rôle de Tliba l’ex protégé de Gaid Sallah contre la Candidature du Général Ali Ghediri et son programme…. . Enfin le film n’est pas fini , on assiste à des épisodes , attendons la Fin . .En tous les cas Gaid Sallah est dans le pétrin par son ex protégé Tliba…

        2
        4
    Watani Watani
    1 octobre 2019 - 16 h 32 min

    Toufik a été mis en prison, lui et Tertag dans le but de mettre la main sur les milliers de dossiers de corruption impliquant des dirigeants de l’armée, notamment le CEM , le nouveau pharaon, eux et leurs familles. Des armées désuètes, venant de la Russie, sont livrées par l’intermédiaire des émiratis qui gonflent les factures de leurs coûts réels. C’est comme si notre armée ne possédait pas des hommes instruits qui peuvent négocier ce genre de transactions auprès de fournisseurs russes ou autres. En détruisant les services de renseignement, notre qaid( el qaid: le vendu)a livré le pays au premier venu et ouvert nos frontières aux mercenaires de tout genre.

    375
    18
    Ayweel
    1 octobre 2019 - 16 h 19 min

    C’était bien le DRS qui a comploté contre zeroual et son équipe d’algériens intègres qui ont combattu contre l’hydre islamiste qui a failli faire disparaître l’Algérie. Et au moment où cette équipe, après avoir délaissé cet hydre de toutes ses tantacules qui s’étendent sur tout le territoire algérien et même à l’ex5erieur, et au moment où il allaient s’attaquer à sa tête pour l’achever une fois pour toute et s’en débarrasser à jamais, le DRS intervient, et avec ses coups bas et ses intrigues, il pousse Zeroual et son équipe à claquer la porte, pour le remplacer par un ex voleur du coffre du ministère des affaires étrangers et agent des services secrets français. C’est ça les responsables du DRS. El là c’est pas pour défendre celui qui laisse ses enfants traîner avec un dealer de drogue et un bandit de frontière.

    56
    57
    Kahina-DZ
    1 octobre 2019 - 14 h 58 min

    Soyons justes et équitables.

    Toufik a sa part de responsabilité de la décadence de l’Algérie.
    Il n’a pas su protéger l’Algérie.
    La constitution a été violée quand Toufik était 3la Didanou ( Rab dzair).
    Et toute cette corruption qui a pris une dimension dangereuse pour le pays = où était Toufik ?
    Qu’a fait Toufik contre les barons de la drogue ??
    …Bouteflika a foutu le pays en l’AIR sous les yeux de ceux qui sont sensés être des patriotes.

    63
    29
    Anonyme
    1 octobre 2019 - 14 h 29 min

    Un vrai nid de Vipères qu’il faut absolument détruire , plus dangereux que les pires ennemis de l’Algérie.

    52
    15
    DRS?
    1 octobre 2019 - 14 h 19 min


    Qu’a fait ce DRS lorsqu’on pillait le pays à visage découvert depuis les années 90 à nos jours, même les DRSistes sont des voleurs et des corrompus, alors…

    74
    14
      Anonyme
      2 octobre 2019 - 5 h 27 min

      @qu’a fait le DRS? Le DRS a joué son rôle, il a fait des dossiers sur tous ces voleurs. C’était à la justice de Boutef de les juger. Au lieu de ça, on a utilisé ces dossiers pour abattre certains, faire du chantage etc…

      5
      9
    Anonimaoui
    1 octobre 2019 - 13 h 22 min

    Toufik s’est accroché au Koursi et a laissé faire la bande à Saïd et son protecteur qui ont demantele le DRS devant ses yeux. Il est aussi coupable que la issaba.

    51
    31
    Anonyme
    1 octobre 2019 - 13 h 18 min

    ATTENTION CE DICTATEUR INCULTE PRÉPARE UNE OFFENSIVE GRAVISSIME DANS LES PROCHAINS JOURS IL TRAITE CE PEUPLE QUI SORT DANS LA RUE DE TRAÎTRE ET A LA SOLDE D’OFFICINE ÉTRANGÈRE ET QU’IL A DES PREUVES NOUS SOMMES FACE A UNE PERSONNE ÂGÉE QUI EST DÉMENTE , REGARDEZ LES OFFICIERS QUI ÉCOUTENT ILS SONT TÉTANISÉ;;;UN SCANDALE , IL FAUT MONTRER DES IMAGES DE TOUT LE PAYS POUR LE FAIRE DÉMENTIR…. QUE CE N’EST PAS JUSTE ALGER QUI SORT ? CELA EST RAGEANT DE VOIR NOTRE BEAU PAYS TOMBER ET FINIR DANS UNE DICTATURE A LA CHILIENNE UNE DES PIRES DICTATURE MÊME BOUMEDIENNE N’A PAS FAIT CELA C’EST UN FOU IL FAUT LE STOPPER

    84
    24
      AZUL
      1 octobre 2019 - 15 h 24 min

      ARRÊTE FLNISTE DE FAIRE PEUR AUX GENS

      18
      46
    Anonyme
    1 octobre 2019 - 13 h 05 min

    Vous avez raison de souligner la non-implication de Toufik dans la corruption et la dilapidation de l’argent public (à ma connaissance je n’ai rien entendu à ce sujet contrairement à Gaid et aux autres généraux). Cela dit, tenir le pays d’une main de fer en voulant tout contrôler au point d’en faire un état policier où rien ne pouvait être fait sans l’aval du DRS. Cela gênait les oligarques qui voulaient avoir les mains libres, mais cela gênait aussi les honnêtes citoyens…

    Larbi
    1 octobre 2019 - 12 h 45 min

    Toufik n´etait pas un saint il est l´enfant du sinistre MALG qui a comploter contre le peuple depuis 1957 au maroc deja donc c´est un criminel comme les autres azul.

    89
    17
    K. DZ
    1 octobre 2019 - 11 h 36 min

    Si cette analyse est vraie, le général Toufik est tout autant incompétent pour avoir à ce point manqué de clairvoyance et d’anticipation. Se faire éjecter/doubler par des amateurs, débiles comme Saadani, n’est pas digne d’un PRO des renseignements. Excusez moi mais c’est une VÉRITÉ affligeante pour ce pays.

    63
    8
    SaidZ
    1 octobre 2019 - 11 h 00 min

    Pour nous le peuple, ils sont tous pareils.

    32
    23
    Batata44dz
    1 octobre 2019 - 10 h 28 min

    Yetnehaw Ga3……Imperativement appeler le khayen oojdi boootessrika a la barre …..vive le hirak et makache le vote maskharra

    44
    16
    Lghoul
    1 octobre 2019 - 10 h 01 min

    Juste pour avoir piétiné la constitution et les lois de la république depuis le mois de juin est assez pour le juger. Comment est il possible pour un militaire de faire de la politique en ignorant le chef de l’état même s’il est illégitime (tous les deux en tout les cas sont déja illégitimes) en accumulant tous les postes du gouvernement, de la justice a la présidence de la république, a la défense. Dans quel pays au monde un tel poste existe ? Finalement, il EST confondu avec le pays, son armée, sa police, sa justice et toutes les lois qu’il taille sur mesure comme il l’entend tout en nous chantant « qu’il faudrait appliquer la constitution » et qu’il faudrait « combattre la bande » alors qu’ils nous ramène et nous impose pour voter des tebboune, belkhadem, benflis et comparses ou les piliers principaux de la issaba depuis des décennies. Pour ajouter du sel a la blessure, il « ordonne » a bedoui, le master en chef de la fraude, de prendre des mesures rapides pour organiser les « éléctions » que personne ne comprend et tout cela après avoir jeté en prison des candidats potentiels ! Ce fou de GS est en train de baigner dans des contraditions inouies et sans nom qui l’ont maintenant mené irréversiblement a une GRAVE dérive historique, car jamais connue dans les annales de l’histoire politique du pays.

    83
    8
    DZA
    1 octobre 2019 - 9 h 33 min

    Juger GS contre le DRS ?? En quoi le DRS serait-il plus intègre que GS ??
    Tous des comploteurs. Ils ont tous manigancé pour leurs intérêts personnels et pour renforcer leur position dans le système.
    Le système, organisation mafieuse, est leur monde. Un monde où il n’y a jamais eu de place ni pour le pays et ni pour le peuple.
    Ils sont victimes de leur avidité et de leurs ambitions démesurées au détriment du peuple et du pays. Aucune thèse ne pourra justifier leurs actes perfides.
    Si le DRS avait fait son devoir, c’est-à-dire, mettre l’Algérie au-dessus de toutes considérations et la protéger des vautours qui tournoient encore au-dessus de nos têtes, serions nous là, où nous sommes aujourd’hui ?

    38
    17
    Brahms
    1 octobre 2019 - 9 h 30 min

    Ils se tiennent tous par la barbichette. Ils essaient de laver plus blanc que blanc mais ça ne marche pas. Au début, Gaïd a lancé les manifestants afin de se débarrasser des Bouteflika et de toute la clique en les jetant à la vindicte populaire afin qu’ils démissionnent mais maintenant, il n’arrive pas à contrôler 20 à 25 millions d’algériens qui défilent chaque semaine (l’union fait la force). A mon avis, pour rétablir la tranquillité, il faudra lâcher du cash
    1 000 000 de dinars pour chaque manifestant + un logement social à défaut, cela finira comme le Venezuela.

    25
    13
    Omar Khayyam
    1 octobre 2019 - 9 h 26 min

    Le parti de BENFLOUS (BENFLIWES) dénonce les ingérences de l’UE. Peut-on lire dans la presse de ce matin
    Excellent le quidam (khadem AGS à qui il a vendu son ÂME si tant est qu’il en ait UNE) le roi du retournement de veste!! le champion du virage à 180°!! OUBLIE-T-IL SCIEMMENT ou surement complétement CHOUTÈ à l’idée qu’il se voit déjà en haut de l’affiche (excusez le refrain…) QUE son MENTOR emprisonne à tour de bras!! oublie-t-il minablement que la DÉMOCRATIE c’est des PRINCIPES et des CONVICTIONS,quand on y croit c’est CORPS et ÂME!! les LIBERTÉS DÉMOCRATIQUES ne sont pas à GÉOMÉTRIE VARIABLES avec des PARAMÈTRES d’AJUSTEMENT au faciès, à la tête du client!! BENFLIWES le clientéliste , il a été à bonne ÉCOLE, le naturel revient au triple galop le rattrape toujours et lui remonte au visage comme une énième TRAITRISE!! comme un crime de LÈSE MAJESTÉ à l’endroit de son excellence le peuple ALGÉRIEN OUBLIE-T-IL que BOURAGAA, TABOU, BOUMALA, BENLARBI …et des centaines d’autres MILITANTS anonymes CROUPISSENT dans les GEÔLES de ces VA-NU-PIEDS devenus des NEO-COLONS par la BAÏONNETTE et l’assentiment des puissances d’EST et d’OUEST…
    À benfliwes et toute cette cohorte D’HULUBERLUS qui pointent leurs truffes pour le 12/12 NOUS SERONS 42 MILLIONS (passez-moi l’expression) à VOUS mettre un VENT CELUI de la HONTE (3AIB 3LIKOUM MATEHECHMOUCH)
    Elmejd à nos CHOUHADAS et au PEUPLE ALGÉRIEN

    66
    12
      Anonimaoui
      1 octobre 2019 - 11 h 38 min

      Toufik s’est accroché au Koursi et a laissé faire la bande à Saïd et son protecteur. C’est bien fait pour lui car il n’a pas joué son rôle qui de défendre les intérêts supérieurs du pays et du peuple algérien.

      35
      12
    Anonyme
    1 octobre 2019 - 9 h 17 min

    Raisonnement logique….il faut juste vérifier les faits.
    Malheureusement ,il n y a que les Bouteflika pour en témoigner surtout Abdelaziz !!!
    Il faut juger l ex président qui a laissé jouer un vieux militaire à la roulette russe….et la perte de toute la richesse du pays qui a été dilapidé par des voleurs et des traîtres à la nation.

    60
    13
      Anonyme
      1 octobre 2019 - 9 h 28 min

      Tout ce qui est dit dans l’article est vrai et connu depuis l’affaire Saadani-Toufik. La seule nouveauté c’est la confirmation des faits par Toufik en personne

      51
      10
    Anonyme
    1 octobre 2019 - 9 h 16 min

    Cependant vous défendez le général Toufik, le meilleur est d’être honnête professionnellement est de défendre votre algerie si vous considérez que c’est votre pays aimé et laissez son peuple vivre en paix, libre, loin des déchirements tantôt racial, régional et religieux.

    56
    9
    Merzouk M
    1 octobre 2019 - 8 h 40 min

    On ose lâcher encore les larmes de crocodile sur le pauvre DRS le Satan en personne et l’ancêtre de la SM, combien de mamans ayant pleurées leurs enfants kidnappés jamais revus, combien d’épouses qui n’ont jamais revu leurs maris, combien d’orphelins qui ont perdus leurs parents à jamais, le commandement militaire et le DRS sont sortis du même moule constitués de la même matière, depuis 1957 combien d’hommes et de femmes innocents et souvent patriotes ont péris par les combines et les ruses des enfants de Boussouf et Boukhourouba dit Boumedienne, Abane, le jeune Chabani, Khider, Krim, Mecilli et tant d’autres, combien d’autres humiliés puis forcés à l’exil, Ait Ahmed, Boudiaf, Mohammed Harbi, et tant d’autres anonymes, ils sont tous pareils, qu’ils se bouffent entre eux comme des hyènes affamées, que Diable les emportent loin des regards, pour ma part je ne vais pas pleurer ceux qui ont détruit le rêve de Novembre et de la Soummam.

    74
    12
    azul
    1 octobre 2019 - 8 h 33 min

    on le sais très bien q un jour ou l’autre tu seras jugé
    peu importe le jour,les dictateur finissent toujours mal

    68
    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.