Sahara Occidental occupé : Italiens et Américains «répondent» à Saïdani

maire Sahara Occidental
Le maire de Naples Luigi De Magistris. D. R.

Dans le cadre des activités qu’elle compte mener en soutien aux causes justes, la Municipalité de Naples et son maire, Luigi De Magistris, ont organisé une conférence-débat, ce vendredi, sur le thème «Jusqu’à quand doit-on tolérer le pillage des ressources du Sahara Occidental et quelles solutions pratiques face à cette dérive inacceptable ?»

Une initiative hautement symbolique que celle de ce leader national, proche du Mouvement des 5 étoiles et coorganisée en collaboration avec le Conseil communal de Naples, l’Intergroupe parlementaire italien en soutien à la cause sahraouie, le Conseil national de recherche de l’Ismed, la Confédération générale des travailleurs CGIL (premier syndicat en Italie), ainsi que le Western Sahara Resource Watch. Cet événement s’étant tenu dans la prestigieuse salle du Maschio Angioino.

Après une brève lecture du discours de bienvenue du maire de Naples, cette conférence, présentée par la militante du Polisario, l’infatigable Fatima Mahfoud, a débuté en permettant à nombre d’intervenants de faire le point de la situation et d’aborder une question qui, en ce moment, est au cœur de la cause sahraouie, à savoir l’exploitation illégale de la part de l’occupant marocain des ressources naturelles du Sahara Occidental, notamment halieutiques et minières, et ce en totale violation du droit international.

A cet effet, l’association des juristes américains auprès des Nations unies à Genève a voulu mettre l’accent sur l’importance de l’explication, de l’illustration précise et détaillée et de la dénonciation des complicités de certains pays sur ce dossier, qui feignent de soutenir les résolutions de l’ONU mais qui, en réalité, accompagnent, voire encouragent cette véritable rapine et qui, de ce fait, entravent les actions de la communauté internationale.

Sur ce chapitre, Gilles Devers, avocat du Polisario devant les instances européennes, a d’emblée rappelé à une assistance nombreuse que l’Europe, avant de signer quoi que ce soit avec l’occupant marocain, se doit d’obtenir le consentement du représentant du peuple du territoire sous occupation dans l’exploitation de ses ressources naturelles. «Cette banale constante, nous la devons à un principe bien établi en droit international, la notion de la souveraineté permanente sur les ressources naturelles. Une constante reconnue par tous les juristes probes et qui stipule que les peuples sous occupation sont les propriétaires exclusifs de leurs ressources naturelles».

Enfin, les organisations italiennes et américaines, solidaires avec la cause sahraouie et ayant participé à ce forum, ont réaffirmé leur intention, dans les semaines à venir, de multiplier les débats et les rencontres, en Europe plus précisément, afin de sensibiliser et d’interpeller les opinions publiques face à la politique du fait accompli menée par certaines capitales et par les graves atteintes aux droits humains, qui se banalisent dans les territoires occupés par Rabat. L’objectif clairement affiché étant celui de dénoncer une posture diplomatique narguant le droit international, fruit d’un parti pris hors du temps.

M. R.

Comment (20)

    Franchement
    19 octobre 2019 - 20 h 09 min

    Pourquoi ce tintamarre sur un Drebki qui par son passé en tant que secrétaire général du partie le plus corrompus au monde, le FLN, n’a raconté que des mensonges durant tout son parcours, et aujourd’hui on s’étonne? N’oubliez pas que Saidani possède un niveau scolaire élémentaire comme la majeure partie des membres du FLN etc.. maintenant c’est sauve-qui-peut et évidement quelques palabras anti-RASD lui assurera à coup sûr une résidence au Maroc sachant qu’El Harache l’attend suite à sa casse du siècle- plus de 300 millions de dinars du fond des caisses agricoles et j’en passe. Par sa sortie contre le front Polisario, Saidani envoie un message fort au roi M6 au cas où celui-ci désire ses service. Par ailleurs, Saidani ne sera pas le 1er car il y a son prédécesseur Kaïd Hmed, ancien ministre sous Boumedienne qui n’a pas hésité à vendre ses service de propagande au Roi du Maroc Hassan Dos. Encore une fois, ces deux énergumènes sont le fruit du FLN.

    106
    21
      abdeka
      20 octobre 2019 - 18 h 27 min

      Non pas 300 millions de dinars 3200milliards de centimes ou 300 millions d’euros

      3
      1
    Felfel Har
    19 octobre 2019 - 14 h 10 min

    Saidani, compte tenu de son passé d’exhibitionniste, de contorsionniste et de danseur forain, ne peut qu’apprécier l’attention dont il fait l’objet. Un clown aime faire rire et c’est sa raison de vivre. Je l’imagine ravi de l’effet de son pavé dans la mare. Il ne se rend pas compte que la boue qu’il a soulevée lui retombera sur la figure.
    Lui et ceux qui, pour des raisons qui leur sont propres, tentent de donner du crédit à une légitimité marocaine sur le Sahara, rament à contre-courant. Il y a longtemps, tout à fait au début de l’occupation marocaine, la Cour Internationale de Justice de La Haye a débouté Hassan II en lui opposant des arguments historiques sur la non-marocanité de ce territoire. Que dire de la position de l’ONU représentant la communauté internationale qui ne reconnaît pas la souveraineté alaouite sur un terriroire autonome?
    Les seuls qui s’alignent avec Momo 6 sont les pays dont les sociétés pillent sans vergogne les ressources saharaouies, des pays qui par ailleurs chantent les vertus de la liberté et du droit des peuples à l’auto-détermination.
    « Birds of the same feather flock together » nous apprend un proverbe américain. Les traîtres de tous poils en font autant!

    68
    35
      Elephant Man
      19 octobre 2019 - 15 h 36 min

      @Fefel Har
      Exactement.
      Je rajoute que SEULE ET UNIQUE SOLUTION GUERRE DE DÉCOLONISATION GUERRE DE LA RASD et ça vaut pour la PALESTINE OCCUPÉE.

      18
      49
        azul
        19 octobre 2019 - 16 h 53 min

        le premier dans l’ordre des urgences.c’est l Algerie,rien que l algerie.
        nous avons beaucoup de problème à régler chez nous.
        le reste ça nous regarde pas.

        77
        23
          Oh non
          19 octobre 2019 - 19 h 41 min

          Parle pour toi car tout ce qui touche nos frontières ça me regarde et davantage lors qu’un peuple opprimé nous demande de l’aide, et en tant qu’algériens nous sommes bien placés pour savoir ce que c’est de vivre sous un colon! On pardonne mais on oubliera jamais.

          78
          84
          Elephant Man
          19 octobre 2019 - 19 h 44 min

          @Azul←→ SCHMILBLICK et cie Troll SIONISTE FRANCHOUILLARD
          BHL vous êtes démasqué depuis toujours.
          BE SEEING YOU 😉

          5
          45
        Elephant Man
        19 octobre 2019 - 16 h 59 min

        GUERRE DE DÉCOLONISATION GUERRE DE LIBÉRATION DE LA RASD et ça vaut pour la PALESTINE OCCUPÉE.

        18
        53
          azul
          19 octobre 2019 - 21 h 15 min

          @ lelephant
          Bien sûr, nous sommes résolument cosmopolites. Bien sûr, tout ce qui est terroir, béret, bourrées, binious, bref, « franchouillard » ou cocardier, nous est étranger, voire odieux.

          9
          2
          azul
          19 octobre 2019 - 21 h 23 min

          @ lelephant
          La sympathie, c’est énorme, à condition qu’elle soit véritable.

          8
          1
        azul
        19 octobre 2019 - 21 h 25 min

        @ lelephant
        Un cœur sensible sympathise avec toutes les peines d’autrui.

        8
        2
    Kahina-DZ
    19 octobre 2019 - 12 h 29 min

    On veut une réaction ferme de l’Algérie qui est la première concernée par les déclarations du traitre Drebki.
    L’Algérie ne peut tolérer des déclarations irresponsables…en plus de la part d’un faux Algérien videur des caisses du peuple.

    117
    73
      Momo
      19 octobre 2019 - 13 h 43 min

      Facile ! Demandons à Gaid Salah de faire cette déclaration. C’est lui le président en chef n’est-ce pas. Allez chiche faites-le vous qui en êtes une fan? Il vous écoutera peut être. Mais j’en doute fort car la voix de la France et celle des Émirats sont plus fortes.
      Novembristes-badisistes disent-ils!

      64
      16
      hercule
      20 octobre 2019 - 21 h 13 min

      Le gouvernement algérien ne va pas répondre à Saidani qui ne représente rien du tout. C’est un simple citoyen et qui est en plus est poursuivi pour délapidations des deniers publiques.
      Saidani va être ramassé comme un rat.

      1
      2
    Anonyme
    19 octobre 2019 - 12 h 11 min

    ITALIENS AMERICAINS ET JAPONAIS .

    21
    21
    ABOU NOUASS
    19 octobre 2019 - 11 h 50 min

    Les débbanas ou morpions super-électroniques de Sardjane salah sont de sortie comme d’habitude et travaillent comme des esclaves nuit et jour pour le Gros.

    Hé Hé hé Hé Hé !
    Rigoloooooooooos !

    64
    22
    le niveau
    19 octobre 2019 - 11 h 06 min

    ces au algerien de repondre a se chi… de saadani .

    78
    32
    57
    19 octobre 2019 - 8 h 10 min

    PENDANT QUE DES HAUTS RESPONSABLES DE PLUSIEURS NATIONS PAPOTENT LE MAROC CONTINUENT A PILLER LES RICHESSES DES SAHRAOUIS …

    65
    63
      Anonyme
      19 octobre 2019 - 13 h 10 min

      C’est au peuple Sahraouis de prendre les armes et de bouter l’armée de va nu pied Marocaine hors de leur territoire rien de plus .

      64
      39
    ABOU NOUASS
    19 octobre 2019 - 7 h 17 min

    Amar saadani est un pion facilement manipulable pour peu que ça lui rapporte quelques billets et surtout une
    protection de qui vous savez bien.

    Amar Saadani ne maîtrise aucunement ce genre de dossiers sensibles si ce n’est que même les propos ne sont pas de lui, à fortiori quand on connait son quotient intellectuel de drabki-danseuse !!!

    C’est un ballon de sonde lancé pour déterminer le taux et la manière des réactionnaires à jauger la déclaration de cet idiot.

    Mais l’effet boomerang na saurait tarder et Saadani Amar en fera les gros frais de cette tentative d’apprentis politico-sorciers.

    123
    63

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.