Les Forces du pacte de l’alternative démocratique appellent à rejoindre la grève générale

grève générale
Le système éducatif sera paralysé. PPAgency

Les Forces du pacte pour l’alternative démocratique ont appelé, ce mercredi, à «rejoindre la grève générale du 28 octobre initiée par les syndicats et toutes les marches populaires pacifiques organisées contre le maintien du système autoritaire et de ses clans mafieux» et à être nombreux à la marche nationale du 1er Novembre prochain «pour un renouveau historique de l’esprit de la Révolution algérienne de libération afin de concrétiser les aspirations démocratiques et sociales du peuple en libérant le citoyen(ne) et en se réappropriant l’Etat».

Les Forces du pacte pour l’alternative démocratique rejettent la démarche de restauration autoritaire, «notamment la mascarade du 12 décembre», exigent la levée de toutes les entraves aux libertés et la libération immédiate et inconditionnelle de tous les détenus politiques et d’opinion, dénoncent et condamnent les «procès inquisitoriaux organisés contre les otages» pris dans le Mouvement citoyen, rejettent les projets de loi sur les hydrocarbures et sur la réforme de la procédure judiciaire ainsi que toutes les dispositions de la loi de finances «qui engagent l’avenir du pays» et le projet «scélérat» contre les retraités, exigent, «avant toute élection», une transition démocratique «vouée à un processus constituant souverain» et saluent le soutien international des forces démocratiques amies du peuple algérien, tout en réitérant leur refus de toute ingérence étrangère.

Pour les Forces du pacte pour l’alternative démocratique, le pouvoir de fait «s’obstine, par la répression, le verrouillage médiatique, la désinformation, à imposer la restauration du régime par le passage en force d’un troisième simulacre de scrutin présidentiel, malgré le rejet populaire massif de cet agenda». Elles dénoncent l’instrumentalisation de l’appareil judiciaire à laquelle s’ajoute l’adoption par un «Parlement croupion» de l’amendement levant le contrôle des magistrats sur la police judiciaire, «attentant [ainsi] gravement aux principes d’équité et d’indépendance de la procédure pénale».

«Au plan externe, note cette alliance démocrate, le système travaille à l’isolement de la révolution démocratique [et] tente de s’assurer le silence des Etats et institutions internationales à coup de concessions économiques et politiques». «Il aurait même engagé sa diplomatie pour imposer un embargo médiatique contre l’exigence de liberté de son propre peuple», soulignent les Forces du pacte pour l’alternative démocratique qui dénoncent «le déni de souveraineté fait au peuple par un pouvoir de fait, dénué de toute légitimité ou légalité».

N. D.

Comment (10)

    CHAOUI-BAHBOUH
    26 octobre 2019 - 9 h 46 min

    Je demande au nobles et respectueux lecteurs qui écrivent les articles, les mouches de m… du pouvoir qui les notes de mauvais articles, ne lâchez pas, vous êtes sur la très bonne voie, ce système est en perte de vitesse et de crédibilité populaire, nous leurs disant, que les mailles des filets sont rompus et les de vos pêches sont vides, vous ne pouvez pas emprisonner toute la Population, puisque nous sommes toujours en Otages par une poignée de Généraux et de leurs familles et de leurs enfants, le 11 et le 12 Décembre nous allons faire la gréve générale dans le Monde et un SIT-IN devant les représentations Diplomatiques Algériennes pour filmer et rendre des comptes à notre brave et lucide peuple des Miracles, de même en Algérie, restez cloîtrez, chez vous et vous filmez à travers vos balcons et fenêtres les votants au CACHER et un Billet de 100 dinars, ils où elles vendent le pays aux puissances étrangères pour ruiner et mettre peuple en esclavage forcé par des traîtres depuis la nuits des temps le Colonialisme et l’Impérialisme agissent de même sorte, pour preuve comment un minuscule Général GAÏD MSALLAHES LE BALAI à brosse donne les ordres au Criminelle MACRON, pour faire taire ALMAGHARIBIA la VOIX du PEUPLE, que la France et la puissance de l’OTAN, n’ont jamais réussies de nous faire taire, notre Indépendance a été confisquée depuis les mois de sa naissance, c’est grâce au peuple et de son génial HIRAK, l’espoir est entrain de renaître, nous disons aux grandes puissances, nous sommes une réserve de matières premières pour vous, ni pour vos peuple, et arrêtez de nous chanter vos refrains de LIBERTÉ, par hypocrisie, vous êtes des suceurs de sans des pays du tiers monde et vos enfants Harkis, font le même boulot, que les CAÏDS et les Harkis, nous céderons pas, nous préférons mourir dans la dignité que d’abdiquer, le 11 et 12 décembre 2019 journées mortes et personne dehors filmez et prenez des photos avec vos portables, à travers vos balcons, fenêtres tous les moyens sont bon, les urnes seront rempli comme par le passé, qui ramasse les urnes après chaque vote depuis que nous votons LA GENDARMERIE et La POLICE, puisque les caisses de remplacements sont prévus et le résultat du 11 et 12 décembre 2019, c’est la même mascarade, la triche, les falsifications sont leurs pratiques depuis l’Indépendance à nos jour, GAÎD tu te trompes nous irons tous cracher et uriner sur vos tombes et vous serez exclus de nos cimetières, vous avez les Choix dans les cimetières en Europe et en France Père La Chaise, mais dans les pays chrétiens il faut avoir déjà acheté sa tombe et avoir payé vos funérailles à l’avance, ici rien n’est gratuit, et bout de 10 ans vos os et du moins ce qu’il reste de vos carcasses ils seront brûlées dans un CREMATORIUM, comme dans les funérariums,  » Le funérarium comporte également une chambre froide » pour vous vous serez déjà congelés comme la cocaïne des Généraux saisie dans un centenaire de viande des Frères « CHIKHI » , pour service vos Maîtres en Occident, je vous invites de revoir votre avenir et celle de vos familles, elle est déjà dans un trou NOIRE !!!
    Cordialement Un Algérien Chaoui, Kabyle, M’ZABI, Tergui, Sahraoui, Un Algérien des 48 Wilayas de ce beau pays et son vaste et glorieux passé !!!

    Momo
    24 octobre 2019 - 21 h 59 min

    Bensalah a rencontré Poutine aujourd’hui à Scotchi (mer noire). Bien sûr, la rencontre eut lieu à la demande de Bensalah. Ce dernier tint à rassurer le maître du Kremlin sur la crise algérienne en lui disant que le pouvoir a une feuille de route qui permettra au pays de sortir de la crise, entendre les présidentielles du 12 décembre.
    Concernant les manifestations qui ont cours, Bensalah dit exactement ceci: ‘ce sont quelques uns qui scandent des slogans’. Apprécions le ‘quelques uns’.
    Quand je vous disais que ce monsieur traqué par la mort, à l’hiver de sa vie, n’a jamais eu honte de proférer des mensonges! Il sait pourtant que la Russie a son ambassadeur et ses agents secrets qui lui rapportent tout ce qui se passe, non seulement dans les rues d’Algerie, mais aussi dans l’intimité de ces dictateurs. Et pourtant il ment comme il respire!
    Il ne cessera de mentir que quand il arrêtera de respirer. Wallah il y a des gens que même la mort répugne à venir chercher.

    Soldat Schweik
    24 octobre 2019 - 12 h 50 min

    Le combat pacifique du peuple contre la DICTATURE MAFIEUSE de la JUNTE MILITAIRE des GININARS serrakines-heggarines-beggarines entre dans le money -times et la dernière ligne droite.
    Plus de place aux vouvoiement, à la tergiversation, que chacun et chacune choisisse son camp.
    Cette fois-ci on ne nous refera pas le coup de 1962 et des moudjahidines ( hirakistes) du 19 mars !!!!
    Celui qui ne se souvient pas du passé sera condamné à le revivre encore et encore
    C’est le moment où jamais de donner un dernier coup d’accelerateur pour envoyer à jamais toutes ces 3issaba dans la poubelle de l’histoire et bâtir enfin une VRAIE république démocratique comme l’ont révélé nous glorieux Martyrs et Moudjahidines.

    6
    8
    Anonyme
    24 octobre 2019 - 7 h 57 min

    Il n’y a que la gréve générale pour venir à bout de ce régime qui veut maintenir l’Algérie et son peuple dans la soumission et l’ignorance.Le monde avance et nous végétons sous la botte de Gaïd et de ses sbires qui tiennent à leurs privilèges hors normes.Courage Peuple Algérien la libération est proche et nous la fêteront comme on a fêté le 3 juillet 1962 malheureusement détourné par cette secte de malfaiteurs et corrompus.

    10
    8
    Zaatar
    24 octobre 2019 - 5 h 29 min

    On commence à venir à la raison et à ce qu’il y a de plus logique et d’évident face à ce pouvoir pourri.

    9
    8
    Momo
    24 octobre 2019 - 0 h 01 min

    1er Novembre 54 -1er novembre 2019, deux dates magiques, une histoire tourmentée et un objectif qui tarde à nous sourire. La liberté qu’on quête depuis 190 ans ne pourra longtemps nous snober. Djamila Bouhired et Bouregaa, de là où ils sont, regarderont leurs arrières petits enfants à l’oeuvre. Ils pourront se dire que les chats ne font pas des chiens.

    14
    2
    Anonyme
    23 octobre 2019 - 23 h 58 min

    Si tout ce que tu ne connais pas n’existerait pas ,le monde se limiterait à un douar.

    4
    2
    Djamel Aït Hamoudi
    23 octobre 2019 - 22 h 59 min

    Ouf c’est pas trop tôt, mais cet appel aurait dû venir plus tôt.
    Maintenant ils vont vraiment entendre et comprendre c’est quoi les forces vives d’une nation. La grève générale est on verra si Gaïd Salah avec ces 83 ans sera capable de gérer un pays qui refuse le travail. Même avec son commandement ils ne pourront rien. A part prendre un avion pour le Maroc ou l’Arabie Saoudite et pour certains Israël avec l’aide des Emirats Unis, plateforme tournante de la corruption de tout les pays sous la tutelle d’un pouvoir militaire.
    Vive le Hirak, vive l’Algérie 2

    14
    10
    Ahmed
    23 octobre 2019 - 22 h 04 min

    @HASSIBA LA MARTYRE
    23 octobre 2019 – 20 h 39 min
    c’est ceux qui ont vu leurs privilèges évaporés

    4
    17
      Anonyme
      24 octobre 2019 - 8 h 43 min

      Ahmed le moucheron est de retour!!! Flytox svp!!!

      12
      8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.