Rapport de Bensalah à Poutine : Moscou réagit pour tenter de «calmer le jeu»

Bensalah discours Novembre
Bensalah adoptant une posture servile face à Poutine. D. R.

Par Mohamed K. – Cinq jours après l’humiliante intervention du chef d’Etat par intérim, Abdelkader Bensalah, face au président russe, Vladimir Poutine, en marge du Sommet Russie-Afrique tenu à Sotchi, et alors qu’aucune voix officielle en Algérie n’a daigné répondre aux critiques et indignations exprimées sur le champ par de très nombreux citoyens sur les réseaux sociaux et lors des manifestations de vendredi dernier, c’est le porte-parole du gouvernement russe qui réagit pour tenter de «calmer le jeu».

Dans une déclaration reprise mardi par des agences de presse, le responsable russe a, en effet, assuré que l’intervention humiliante de Bensalah «n’était qu’un discours tout à fait ordinaire durant des entretiens bilatéraux». Répondant à ceux qui avaient vu Bensalah dans la posture d’un homme faisant un compte-rendu à son chef, le porte-parole russe a estimé qu’«il est difficile de parler de rapports». Et d’ajouter : «Ce genre d’entretiens est tout à fait normal entre interlocuteurs au cours de réunions bilatérales», en affirmant qu’«il est tout aussi normal qu’un chef d’Etat, qu’il soit élu ou intérimaire, tienne à rassurer ses interlocuteurs, à la veille d’une élection présidentielle, que tout fonctionnait normalement dans son pays et que la situation y est totalement maîtrisée, dans un cadre légal».

Bensalah avait, en effet, assuré son homologue russe que la situation en Algérie «était maîtrisée» mais n’avait pas insisté sur cette précision («dans un cadre légal») ajoutée par le porte-parole du gouvernement russe et que le chef d’Etat algérien aurait omis d’intégrer dans sa phrase.

Moins défendables, les assertions hilarantes d’Abdelkader Bensalah au sujet du mouvement de protestation populaire, récitées dans le même discours, n’ont inspiré aucune explication au porte-parole du gouvernement russe. Un silence compréhensible du fait que le sourire narquois de Poutine à ce moment-là se passe de tout commentaire.

Moscou semble gênée par la réaction de l’opinion publique algérienne qui a, pour la seconde fois, écorché la Russie aussi bien sur les réseaux sociaux que lors des manifestations de vendredi. A l’affaire des propos de l’ambassadeur de la Fédération de Russie déformés par l’ancien secrétaire général intérimaire du FLN s’est ajouté le compte-rendu obséquieux de Bensalah qui a fait dire aux millions d’Algériens qui s’opposent au pouvoir illégitime en place que le Kremlin s’immisce dans les affaires intérieures du pays. Ce que les Russes réfutent.

M. K.

Comment (19)

    Vroum Vroum 😤..
    31 octobre 2019 - 10 h 11 min

    Ce qu’il faut qu’il faut voir principalement et garder à l’esprit , en dehors de cela , c’est les relations fortes et inébranlable entre l’Algérie et la Russie qui est notre partenaire privilégié , un Allié , un Pays Ami et il est certain que des Parties hostiles à l’Algérie rêveraient de deteriorer nos Relations à tous niveaux avec Notre allié Russe . . À savoir qu’on ne met pas n’importe qui à la Tête d’une Entreprise Multinationale qui est très complexe dans son fonctionnement et vision stratégique basé sur le long Terme , un Pays c’est le Même principe et on ne peut mettre n’importe qui au commande , y’a besoin d’être très qualifiés et constant … être très clairvoyant dans la Géopolitique et Géostratégie et la Doctrine Algérienne , sa vision correspond à celle de la Russe , ..le contraire de l’OTAN qui lui aime les Vasseaux , Supletifs ….Alors qu’avec la Russie c’est en Partenaires égale à égale . .Oui on ne peut mettre n’importe qui au commande de l’Algérie …. Moi quand j’interviens c’est pour la bonne Gouvernance et Gestion Économique et Contre la Corruption , surtout contre la Corruption qui a porté un coup fatal au Pays..on se souvient de la Russie 1990 Eltsine , une Russie affaiblie corruption , est sa reprise en main par Mr Poutine
    Ex KGB , et y’a qu’à voir le résultat honorable maintenant , la Russie revenue Puissance majeure international , crainte , respecté , qui fait trembler Usa !.. et toujours la même Doctrine Russe préservée par Poutine Ex KGB . . Donc pour l’Algérie qui a une Doctrine Nationaliste et Anti Sionisme , un partenariat privilégié et solide bien ancré avec la Russie , cette Doctrine est garantie par notre ANP et son État Major et nos Services Sécurité qui sont le Socle de notre Pays … pour moi ce côté est gravé dans le marbre… Le Danger de l’Algérie sont les Islamistes Frères Musulman Wahabites qui veulent inverser la Doctrine Algérienne et la fondre chez Otan Sioniste , devenir Vassal comme Saouds ou Émirats ou Égypte.. Donc pour ma vision personnelle on ne peut dissocier notre ANP du Pouvoir en Algérie , notre ANP et son État Major et nos Services Sécurité sont le Socle de notre Indépendance et Souveraineté nationale et Stabilité en Géopolitique , dans cette Vision oui à un État Civil pour les Affaires intérieures , Gestion Économique , Plans développement..mais s’agissant de Diplomatie , Stratégie Géopolitique et Géostratégie touchant notre Souveraineté alors cela est dû Domaine de notre ANP et son État Major en Osmose avec le Pouvoir Civil.. Mais Hors de question de dissocier notre ANP et son État Major du Pouvoir , car notre Souveraineté nationale et Indépendance sont garanties par notre ANP et son État Major . . Donc la pseudo affaires Ben Sallah et Poutine c’est très secondaire par rapport à l’essentiel qui est notre forte Relation Historique avec la Russie .. Pour moi mes interventions sont axés contre la Corruption et mauvaise Gouvernance .

    Brahms
    30 octobre 2019 - 18 h 12 min

    Blabla – Blabli – Blabla mais aucun résultat. Que des dépenses inutiles. On mobilise un Airbus pour aller en Russie avec une commission de plusieurs bonhommes mais combien cela coûte tous ces déplacements inutiles, facturés sur le compte de l’Etat. Allez donc nourrir les pauvres citoyens qui fouillent les poubelles dans les marchés pour finir le mois au lieu de dépenser sans arrêt inutilement. Vous êtes la ruine du pays.

    18
    7
    LE POLISARIO !!!
    30 octobre 2019 - 14 h 47 min

    Que l’Ambassadeur Russe en Algerie nous conte fleurette sur la non-presence du POLISARIO a cette reunion , ce dernier , n’est-il pas pas reconnu par les instances internationales ??? quant a la raffinerie maroki , on … sauf qu’il faut revoir nos rapports avec les ruskofs , dont la politique nouvelle poutinienne balance plus d’un cotè que de l’autre.

    20
    12
    l'art et la manière des russe
    30 octobre 2019 - 13 h 52 min

    encore une fois l’art et la manière des russes de déplacer le vrai problème vers du superflu! les russes ne donnent aucune explication sur l’exclusion du POLISARIO de sotchi pourtant membre fondateur de l’UA, et détourne leur coup bas contre notre diplomatie, en nous humiliant sous les regards des africains face à l’egypte, en montrant des images dégradantes du malade bensalah. depuis quand boumédienne ou notre diplomatie marche derrière les egyptiens comme un inféodé? pourquoi poutine a exigé la présence de bensalah que le premier ministre bédoui, avec l’exclusion du polisario en plus? qui a écrit le discours de bensalah? poutine ou lavrov? quant au financement d’une raffinerie de pétrole au maroc, c’est votre problème mais on en tient juste compte! les algériens sont loin d’être sots, je ne sais pas si tu mesures ou pas, ce n’est pas un jeu d’enfant pour dégager la france d’algérie.

    15
    16
    Anonyme
    30 octobre 2019 - 12 h 21 min

    @ FLIC FLAC : Je ne sais pas quel âge tu as mais vu ton commentaire, mais tu me sembles un peu jeune ou peu informé ( comme certains de nos compatriotes nés à l’Etranger) . Tu te fais des graves illusions sur Boumediene. Le jour où tu sauras ce qu’il a fait tu tomberas à la renverse. Pour le savoir, c’est simple, il suffit de savoir utiliser une moteur de recherche.

    20
    21
    bhl
    30 octobre 2019 - 10 h 56 min

    non non , restez encore un peu, vous êtes jeune.
    sincèrement, vous partirez,vous resterez ça changera rien

    9
    12
    Momo
    30 octobre 2019 - 10 h 44 min

    En voulant rattraper la bourde de Bensalah, Poutine ne fait que l’enfoncer. Diplomatiquement on ne revient pas sur un événement anodin.
    Quand Poutine dit que c’est tout à fait normal que dans des relations bilatérales un président puisse rassurer son vis à vis sur la tenue d’élections présidentielles dans un cadre légal. Il aurait été fantasque qu’il lui dise qu’elles auront lieu dans un cadre illégal.
    Toujours est-il que Poutine dit les choses qu’il ne pensent pas car en vérité, dans les relations bilatérales, on discute les choses d’intérêt commun comme le commerce entre les 2 pays, les problèmes politiques géostratégiques, les aides militaires etc.
    Jamais par exemple, on verra Macron faire un voyage à Moscou pour faire rapport à Poutine sur le mouvement des Gilets Jaunes.
    Poutine est dans son rôle quand il veut entendre de Bensalah sur la situation algérienne car il a des intérêts certains en Algérie et il sait que si la situation dégénère, il perdra pied en Algérie à cause de la mainmise de la France et des États Unis sur cette région du Monde.
    Bensalah est lui dans un rôle de rapporteur de classe. Il aurait dû dire à Poutine, s’il avait la fibre nationaliste, merci monsieur le président de vous enquérir à propos de la situation qui prévaut dans mon pays. Nous pensons que c’est une affaire interne qui sera réglée entre algériens. Nous sommes, plus que quiconque, concernés par la sécurité et la stabilité de notre pays. Et il ira faire un tour dans Scotchi.

    26
    9
    Hi hi hi hi hi hi
    30 octobre 2019 - 10 h 36 min

    Décidément !!!
    Une tempête dans un verre d’eau.

    3
    24
    Flic Flac
    30 octobre 2019 - 10 h 34 min

    Ce qui m’étonne, c’est que la France qui depuis 1962 dirige de paris successivement les chefs d’états algériens.
    Exceptée le valeureux patriote Houari Boumédienne.
    La, personne ne trouvez à y redire.
    Et la Russie de poutine, qui n’a fait qu’écouter ce que Bensalah est venu de lui même lui raconter.
    Tout le monde se sent singulièrement effarouchées.
    Je pense que tout cela est orchestré par des personnes hostiles à la Russie, aillant pour but, de cassé l’excellente appréciation qu’ont les deux peuples les uns envers les autres.

    7
    41
      Anonyme
      30 octobre 2019 - 13 h 40 min

      @Flic machin. Tu changes de disque, tes chefs ont fait ça de facon préméditée. Les milliards de dollars du clan Gaid-Boutef sont partis dans leurs poches et pas dans les caisses de l’état français. Vous vous remplissez les poches et vous accusez la france…Fakou!! Le jour de votre jugement c’est vous qu’on va emprisonner, pas la France

      24
      12
      Anonyme
      30 octobre 2019 - 18 h 04 min

      @Flic Flac A propos de Boumediene Va lire l’histoire et son palmarès. Sans être exhaustif, je citerai Krim Bellacem, Khider, colonel Chaabani, qui ont été éliminés (les détails sont largement accessibles sur le net) exil de Boudiaf et Ait Ahmed etc…

      14
      8
    57 ( incarnation des années de dictature)
    30 octobre 2019 - 9 h 55 min

    Monsieur Poutine si je peut me permettre, je suis algérien et si cet individu vous importune ce n est pas en mon nom ,en aucun cas je ne peut accepter qu un résidu et usurpateur me représente, mais que cela ne vous empêche pas de porter assistance a mon pays en en gardant un œil sur mes ennemis extérieur ceux de l intérieur le hirak s en occupe
    Portez vous bien monsieur le Président,,,,,,,,,,,,,,,,, Mes respects
    PS:je tiens a ce que vous sachiez ,monsieur, que je ne fait et ne ferra pas la courbette
    « merci de le publier »

    11
    20
      Anonyme
      30 octobre 2019 - 12 h 14 min

      Portez vous bien monsieur le Président,,,,,,,,,,,,,,,,, Mes respects
      A part ça tu ne fais pas de courbettes!
      Et en plus tu comptes sur Poutiner pour t’occuper de l’ennemi de l’extérieur!
      Ou c’est de l’humour dans ce cas bravo. Ou c’est du Bensalah à 100%.

      16
      18
    Le régime égal à lui même
    30 octobre 2019 - 9 h 47 min

    On accable le pauvre Ben Saleh de tous les maux de la terre, c’est un personnage servile et maux, il n’a ni charisme ni personnalité, c’est juste un commis de l’Etat qui à toujours obéit, comparé à ce que Gaid Saleh et Bouteflika ont fait aux invalides à Paris, est de très loin extrêmement grave, il faut juste rappeler que Bouteflika chef suprême des armées, Gaid Saleh chef d’Etat major et vice ministre de la défense et Sellal Premier ministre à l’époque ont organisé une réunion de défense dans les locaux du renseignement de l’ex puissance coloniale, la première fois dans l’histoire récente que le sceau d’une république quitte son territoire, s’offusquer que le pauvre Ben Saleh fasse un compte rendu au Tsar Poutine ancien colonel du KGB, c’est juste tenté de créer une tempête dans un verre d’eau vide, les dirigeants algériens ont toujours aller cherché le soutien des autres, à une certaine époque c’était le Caire et Moscou chez qui nos dirigeants allaient demander conseil, protection et bénédiction, puis c’était les saoudiens, on se rappelle du récent périple du pauvre Lamamra.

    14
    8
    Anonyme
    30 octobre 2019 - 8 h 41 min

    Ils s’enfoncent encore plus, ils essaient de demander aux russes de réparer la faute mais….c’est trop tard!! Tu va voir comment les « quelques éléments » vont t’éjecter de ton siège et te payer un aller-simple aux émirats!!!

    19
    8
    🌼 Rosa Rosa Rosam
    30 octobre 2019 - 8 h 20 min

    « La Parlote » par Jacques Brel (Hommage à ceux qui écoutent pousser leurs cheveux – Lettre aux sourds et chauves)

    C’est elle qui remplit d’espoir
    Les promenades les salons de thé
    C’est elle qui raconte l’histoire
    Quand elle ne l’a pas inventée
    C’est la parlote, la parlote

    Si c’est elle qui sèche les yeux
    Si c’est elle qui sèche les pleurs
    C’est elle qui désèche les vieux
    C’est elle qui désèche les cœurs
    Gna gna gna gna gna gna
    Gna gna gna gna gna gna

    C’est elle qui vraiment s’installe
    Quand on n’a plus rien à se dire

    La parlote la parlote
    La parlote la parlote

    4
    11
      Rosa Rosa Rosam
      30 octobre 2019 - 15 h 02 min

      Afin d’éviter tout quiproquo ou malentendu, je tiens à rectifier la fin de cette chanson de Brel par :

      C’est elle qui vraiment s’installe
      Quand on n’a plus rien à se dire

      La parlote la parlote
      La parlote la parlote … de Mr Bensalah

      4
      6
    Anonyme
    30 octobre 2019 - 7 h 36 min

    Ça me parait difficile quand on connaît la pression exercée par les services sur les radios et la télévision. S’ils arrivent à le faire, je dirai « chapeau »

    8
    7
      Anonyme
      30 octobre 2019 - 12 h 20 min

      les journalistes de l’entv,doivent etre dignes et ne pas accepter,que ce média continue comme par le passé a faire de la propagande tous les soir pour le systeme,il n’est pas acceptable d’assister tous les jours a un compte rendu des activités journalieres de g.S,comme s’il etait le centre du monde ainsi qu’,aux déplacements des ministres dans le pays alors qu’ils sont chassés de partout!,bref le pays brule,et l’entv nous parle des trains qui arrivent a l’heure

      8
      7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.