Les juges tunisiens à leurs collègues algériens : «Nous sommes avec vous !»

GS magistrats tunisiens
Les magistrats sont de plus en plus soutenus dans leur mouvement. D. R.

Par Mohamed K. Dans un communiqué rendu public lundi, l’Association des magistrats tunisiens a condamné l’intervention musclée de la gendarmerie dans l’enceinte du palais de justice d’Oran pour évacuer les juges grévistes, tout en affichant sa solidarité avec les magistrats algériens qui «luttent pour la consécration de l’indépendance de la justice en Algérie, dans un contexte de mobilisation populaire pour des réformes démocratiques», lit-on dans le document.

Les magistrats tunisiens dénoncent à cette occasion «des velléités de caporalisation du corps de justice par le pouvoir exécutif», en qualifiant le recours à la force publique contre les juges de «grave atteinte à la dignité des hommes de la loi et à leur place en tant que pouvoir à part entière».

Devant cette épreuve difficile, l’Association des magistrats tunisiens assure ses collègues algériens de son soutien et de sa solidarité, «dans leur lutte pour leur indépendance par toutes les voies légales pour l’instauration d’un pouvoir judiciaire indépendant».

Cette première réaction d’un syndicat de magistrats étranger au conflit qui oppose les juges algériens au pouvoir en place, depuis bientôt deux semaines, est de nature à renforcer ces derniers dans leur action face à un gouvernement qui use de tous les moyens, légaux et illégaux, pour saborder leur mouvement et éviter, surtout, que leur dissidence ne fasse jonction avec le mouvement de contestation populaire.

M. K.  

Comment (15)

    Zaatar
    6 novembre 2019 - 5 h 30 min

    Désolé amis juges tunisiens mais les nôtres ont déjà retournés leurs robes…

    2
    6
    Justice, juste Ciel ! (Molière)
    5 novembre 2019 - 23 h 17 min

    Messieurs les Juges Tunisiens merci quand même d’avoir fait le geste. Nous les Algériens nous le considérerons comme un soutien au peuple et au mouvement populaire de soulèvement (le Hirak) et non aux voyous qui ne sont pas juges par conviction , mais corrompus-corrupteurs par addiction. Ils ne peuvent pas ne pas brigander. Vous ne pouviez pas savoir combien les Juges algériens sont pourris. Maintenant vous le savez. Quand Zeghmati les a surpris par ses mouvements de mutation, ils ont tous crié leur colère pas. Les pauvres choux, les maghbounine, les mahgourine ne pouvaient pas abandonner du jour au lendemain leurs basse-cours et leurs clients pourris comme eux. Il faut les comprendre, c’est difficile de laisser des sources de pillage toutes seules. Ils ont un cœur, eux aussi ! Ils les aiment trop. Ils seront obligés de reconstituer leurs basse-cours dans un e nouvelle ville. Et ça demande du temps! Et comme chacun le sait, time is money. Ils ont été effrayés d’aller ailleurs. Peut-être sans le vouloir, Zeghmati les a mis tous à poil, lui aussi l’acteur principal de Mesrahia. Dites moi, les amis et si c’était une opération montée de toutes pièces par AGS ?
    Un chantage aux mutations contre la présence aux élections, tout ça savamment camouflé en grève des Magistrats, et en gendarmes qui foncent dans un tribunal d’Oran où les forces de l’ordre, bien entraînées au théâtre , eux aussi dans la comédie, ont dansé le 3laoui, les juges et les « jugettes » ont fait croire qu’il y a eu des bobos. J’ai vraiment été c.. moi aussi parce que j’ai sincèrement crû en eux. La confiance en eux, je l’ai définitivement perdue. Yetnahaou ga3.

    2
    6
    Massinissa
    5 novembre 2019 - 14 h 24 min

    depuis 2011 les juges tunisiens ne fonctionnet pas avec du TELEPHONE , voila la difference donc …

    10
    17
      Rachid
      5 novembre 2019 - 17 h 17 min

      On a rien cirer des Tunisiens et des Marocains avocats ou pas.

      15
      10
    Moh
    5 novembre 2019 - 12 h 37 min

    Je ne ferais jamais confiance aux juges Algériens pourtant je ne suis qu’un simple citoyens et je connais des familles entières et de simples citoyens sans défenses qui ont été détruits par ces corrompus.

    14
    15
    ABOU NOUASS
    5 novembre 2019 - 11 h 41 min

    Il est clair que les juges ont toujours été voraces comme les fauves, cupides et lâches comme dirait Daffy Duck, Ils ont en plus durant 57 ans été les serviteurs de la honte et ça on ne pourra jamais le nier pour quel que soit le juge que l’on pourrait prendre pour un saint.

    Qui refuserait un bakhchiche ou un pot de vin ou de miel si vous préférez, dans ce pays où durant 60 ans ,la course au gain facile a été le quotidien de chacun, à fortiori depuis l’incurie du change parallèle à ciel ouvert ?

    Moi, en tous cas, pour ma part , je ne pleurerai jamais au grand jamais sur cette engeance pourrie jusqu’à l’os et vous le savez tous.

    Car qui parmi les citoyens lambda a été jugé avec objectivité et honnêtement ?
    Avez-vous entendu qu’un fils de ponte ou de gradé condamné même pour un crime.

    NE NOUS VOILONS PAS LA FACE Messieurs Dames !!!!!!!!!!!!!!!!!! BON SANG !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    12
    14
    57 ans d injustice
    5 novembre 2019 - 11 h 01 min

    les magistrats sont za3ma très rusés ne voulant prendre aucun risque et nous prenant pour des débiles,il sont attendus bien sagement quel tournure prendrons les événements, ils se sont manifesté qu une fois que ça commence a sentir la fin de la issaba et qu une fois que le hirak leur a mâcher le boulot
    la confiance et bonne foi sons devenus des denrées rares,,,, restez sur vos gardes, qu on se le disent le répète et le copier

    14
    14
      57
      5 novembre 2019 - 12 h 32 min

      ne tenez pas compte des évaluations du pouce ils sont truquer par les mouches électroniques de la police politique de caid

      7
      16
        Bhl
        5 novembre 2019 - 15 h 27 min

        @57
        Comme ça Mr ou Mme nous dira tout ce qu’il lui viendra par la tête, même du n’importe quoi

        11
        7
    Anonyme
    5 novembre 2019 - 10 h 26 min

    Que les juges tunisiens soutiennent les juges algériens voilà qui est suspect. Depuis quand nos voisins nous soutiennent pour ou contre quoi que ce soit? à part nous planter le couteau dans le dos je n’ai jamais vu les tunisiens nous soutenir donc cela ne me dit rien de bon.

    19
    29
    @@@@@
    5 novembre 2019 - 10 h 07 min

    Ce n’est qu’une Incitations à la guerre civile.
    Ni plus ni moins.

    7
    24
    A miss tmourth
    5 novembre 2019 - 6 h 57 min

    La prise de position des juges Tunisiens est une excellente chose.
    La solidarité régionale se met en.place, ce sont les prémices de l’Afrique du nord des institutions et des peuples.
    Merci aux voisins, aux amis, aux frères de l’est.

    63
    28
      le niveau
      5 novembre 2019 - 7 h 40 min

      si ces une exellente chose que ces juges tunesiens vienne en algerie et prenne la premiere place et sorte ensemble dehors ..khalik men ihssas
      tiens le derniers des juges et corrupteurs et dit leur combiens vous avez envoyer d’innnocents en prison
      ou bien appel un advocat et dit lui j’ai une affaire …il te dira affaire b affaire.
      merci le peuple et pour le voisin qu il regle ces conflits tous seul. ont a nos probleme

      11
      32
      Anonyme
      5 novembre 2019 - 9 h 36 min

      Pas d’union du maghreb ni rien du tout.
      Va faire ta propagande et troller ailleurs.
      L’Algérie est Algérienne.

      27
      22
      le niveau
      5 novembre 2019 - 20 h 59 min

      ne me dit pas que ta pas vue les infos ..que les magistrat ont fait marche arriere en echange de quelque dinard en plus …et que pense les magistrat tunisien ? soutienne
      t’il toujour leur collegue algerien ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.