Saïd Sadi appelle à ne pas payer les amendes infligées aux détenus politiques

RCD Saïd Sadi
Saïd Sadi. New Press

Par Mounir S. – L’ancien président du RCD, Saïd Sadi, a dénoncé l’emprisonnement ferme des jeunes qui ont manifesté pacifiquement pour la démocratie en brandissant le drapeau amazigh.

«Le nom du magistrat qui a prononcé son verdict, en violation de la loi, dans la nuit du lundi à mardi au tribunal de Sidi M’hamed (Alger) figurera en bonne place dans l’épais livre noir de la justice algérienne. Il a condamné à des peines d’emprisonnement ferme et des amendes des jeunes qui ont manifesté pacifiquement pour la démocratie, en brandissant le drapeau amazigh», souligne cette personnalité politique dans une tribune publiée sur sa page Facebook, relevant «l’intelligence, la détermination, la dignité et le courage de ces détenus qui ont déjà fait de ce procès l’un des moments qui, sans doute, contribuera à la cristallisation des référents symboliques de la Révolution citoyenne».

«Cette attitude exemplaire nous oblige tous. Nous devons lui faire écho et l’honorer», estime-t-il, affirmant que «les révolutions qui marquent l’histoire sont celles qui élaborent les bonnes doctrines, prennent les bonnes décisions, adoptent les bonnes méthodes, le tout se transmettant dans l’histoire par des actes symboliques forts».

Saïd Sadi appelle dans ce sillage au non-paiement des amendes infligées à ces détenus pour contester toute forme de légitimité à ces condamnations. «S’ils refusent de payer, il faudra que les citoyens se mobilisent à leur côté si d’aventure l’appareil judiciaire était tenté de s’acharner contre ceux qui rejettent son diktat», soutient-il, considérant que «les acteurs pouvant réaliser cette réaction citoyenne existent. Avec des moyens dérisoires, le Comité national pour la libération des détenus (CNLD) a déjà accompli un remarquable travail de communication, d’accompagnement moral, tout en invitant ceux qui le peuvent à se rapprocher des familles pour leur apporter un soutien financier».

«Toutes les ONG le savent. La première protection d’un détenu politique est l’information qui dévoile publiquement tout ce qui se rapporte à sa séquestration : manière dont est exécuté l’abus, date de sa commission, lieu de sa détention… De tout temps et en tout lieu, la hantise des pouvoirs totalitaires est la lumière», précise Saïd Sadi pour lequel «le CNLD pourrait organiser la prise en charge collective du paiement de ces amendes. Cette opération sera un message clair délivré au pouvoir : nous assumons solennellement ce qui est reproché à des jeunes qui ont honoré la patrie que vous avez dégradée».

M. S.

Comment (42)

    Anonyme
    15 novembre 2019 - 13 h 20 min

    Anonyme
    14 novembre 2019 – 23 h 55 min

    Tu veux jouer à l ‘Intelligent ( Fayek), mais ça ne te convient pas.
    Tu t’es trompé encore une fois…Tu tire sur tout le monde. Tu es possédé par son ombre.
    Arrête tes clowneries

    54
    68
    Kahina-DZ
    15 novembre 2019 - 12 h 55 min

    Soldat Schweik et ses autres @

    Soyez démocrates dans vos têtes et puis essayez de parlez de la démocratie.
    Votre démocratie ressemble à celle de Said de chaque Samedi…On l’a plus connue pendant les 20 ans de Bouteflikisme. Il ressemble au clown qui fait divertir tous les rois.

    51
    66
    ALI+
    14 novembre 2019 - 19 h 01 min

    Mr Saadi est le plus grand opportuniste et girouette de la planète, il a mangé à toutes les sauces même celle des traîtres venant du Maroc, il a dépassé de loin Messieurs Benflis et Djaballah réunis, cet ordure il est capable de bradé le pays pour un centime de Dinars

    122
    151
    Thamourth
    14 novembre 2019 - 15 h 31 min

    De son exil doré, il peut toujours donner des leçons. Said Samedi fait partie du fin de cycle politique en Algérie, et ce n’est pas son agitation qui apportera des perspectives à la jeunesse.
    S’il avait le courage de son engagement, alors pourquoi ne rentre t-il pas en Algérie ? La prison l’attend ?

    127
    154
      Anonyme
      14 novembre 2019 - 23 h 55 min

      @tamurt ton pseudo sent la manipulation, je te l’ai déjà dit, c’est une technique des services démodée va troller ailleurs…

      88
      55
    Le vrai homme qu'est Said Sadi
    14 novembre 2019 - 13 h 45 min

    Je suis prêt à parier que la majorité des internautes qui tapent sur Said Sadi sont les marginalisés des banlieues françaises qui sont nourris à la propagande islamo-salafisto-Saoudienne et celle des Frères Musulmans anti laïcité et qui sont contre la séparation du politique et du religieux.

    Primo : Saïd Sadi fait partie des rares hommes politiques actuels qui sont passés par la case militante. Avant qu’il ne soit un responsable de premier plan, Sadi s’est longtemps opposé au parti unique FLN de 62 et à ses différentes 3hissaba, ainsi qu’aux méfaits de la dictature. L’homme a subi dans sa chair les ravages de la police politique. Comme beaucoup d’autres militants, il a visité plusieurs fois les prisons du régime où il a été torturé et malmené.

    Secundo : Ce qui est aussi vrai, c’est qu’après une longue discussion avec le rusé Bouteflika à son arrivée au pouvoir, celui-ci lui a proposé de rentrer au gouvernement en lui jurant sur Dieu et le prophète qu’il va engager une vraie réforme des institutions, uen séparation des pouvoir et qu’il fera tout pour aller vers une vraie gouvernance démocratique authentique. C’est ainsi que Said Sadi accepté que le RCD, mais sous cette condition seulement, fasse partie de la coalition gouvernementale aux côtés des islamistes, coalition formée le 24 décembre 1999 en proposant deux ministres : Amara Benyounès à la Santé et Hamid Lounaouci aux Transports dans le gouvernement de Ahmed Benbitour entre décembre 1999 et août 2000. Mais, il faut savoir que Said Sadi a vite exigé de ses ministres de démissionner quand il s’est rendu compte de l’arnaque et de l’entourloupe du rusé Bouteflika. Il a même déclarer et çà peut se vérifier avec Internet : « je dirais qu’il est impossible de rester dans un gouvernement qui tire à balles réelles sur son propre peuple ».

    Tertio : Said Sadi n’a jamais fait partie en personne d’un quelconque gouvernement. Toutes les autres balivernes à son encontre est de la pure invention haineuse envers un grand intellectuel militant de la démocratie, des libertés et de la laïcité. Chez lui laïcité ne voulait nullement signifier anti-l’islam ou contre l’islam, mais une laïcité comprise comme une séparation de la religion et de la politique, une séparation de la religion et de l’Etat, et surtout comme une garantie et une protection de la liberté des cultes, de la pratique religieuse et donc en premier lieu évidement l’islam. Il est tout le contraire de ce que ses ennemis de la haine disent de lui.

    99
    75
      Djemel
      14 novembre 2019 - 14 h 23 min

      Vous avez perdu votre pari : démocrate, anti-intégrisme (toute forme d’intégrisme), pas régionaliste, indépendant, berbère, n’aime pas les fake news, n’habite pas en France…

      5
      36
      TASSEDDA
      14 novembre 2019 - 15 h 24 min

      Vraiment, vous ne manquez pas de culot !
      Vous mentez comme vous respirez au sujet de ce sinistre personnage, vil serviteur des services, qui a trahi tous les siens : LES KABYLES et plus particulièrement le peuple ALGÉRIEN par ses faux « discours ».
      De grâce, dites-lui de ne plus parler ! Il évitera ainsi d’écorcher nos pauvres oreilles…

      88
      105
        Izem
        14 novembre 2019 - 18 h 54 min

        Tout a fait d’accord avec toi

        54
        62
    Djemel
    14 novembre 2019 - 4 h 56 min

    D’où proviennent les ressources de ce Monsieur? Est-ce qu’il a déjà occupé un emploi en Algérie ou ailleurs?

    69
    82
      Anonyme
      14 novembre 2019 - 7 h 58 min

      Tu n’auras pas volé tes bosses.

      36
      12
        Djemel
        14 novembre 2019 - 13 h 02 min

        Un intégriste est celui qui pense posséder la vérité. Il est prisonnier de ses croyances, de son idéologie, de ses sensibilités, de son appartenance à un groupe… Il est souvent une proie facile des manipulateurs… Et pourtant, plusieurs formes d’intégrisme sont présentes en Algérie. Il est quand même facile de savoir que M. Saadi a accepté d’être utilisé contre Ait-Ahmed. Je répète, d’où proviennent les ressources de M. Saadi?

        48
        60
          Anonyme
          14 novembre 2019 - 13 h 18 min

          Ya el Fayaq, s’il avait des affaires les services de Gaid auraient déjà tout publié sur internet, des titres de propriété, jusqu’aux registres de commerce. Si tu a des preuves merci de nous les transmettre, sinon, tu sais ce qui te reste à faire…

          57
          11
          Djemel
          14 novembre 2019 - 14 h 15 min

          A Anonyme : Je vous informe qu’il y a quelque chose qui s’appelle la liberté d’expression. Je me demande d’ou vient ses ressources. Vous n’avez pas repondu. Je constate cependant que la drogue que le cerveau fabrique est très efficace.

          43
          55
          Et çà se permet de critiquer
          14 novembre 2019 - 15 h 04 min

          ya el akh @Djemel – 13 h 02 min apprends d’abord à écrire correctement le nom de Said Sadi et après tu peux le critiquer , …

          44
          9
          Anonyme
          14 novembre 2019 - 16 h 03 min

          @Djemel liberté d’expression n’est pas un droit à la diffamation, condamnée par la loi. C’est dans le code pénal d’Algérie et aussi dans le droit français. Tu mélanges tout!!!

          51
          10
          Anonyme
          14 novembre 2019 - 18 h 24 min

          Une bosse également un dromadaire, une bosse plus une bosse également un djemel.

          19
          9
          Djemel
          15 novembre 2019 - 7 h 44 min

          A Anonyme : Ha ha ha. Il est bien établi que les peureux préfèrent rester anonyme. Généralement, ils voient le diable partout. Ils pratiquent facilement la discrimination (positive et négative) selon un modèle de cercles concentriques. Ils possèdent peu de savoir. Vos réponses sont vides et ressemblent étrangement à celle d’un enfant qui n’a pas pu accéder à une éducation. Je vous souhaite une meilleure vie.

          2
          20
      Occupe toi de tes ressources
      14 novembre 2019 - 12 h 41 min

      ya bourourou @Djemel 14 novembre 2019 – 4 h 56 min , si tu avais écrit un seule ligne un tant soit peu publiable dans ta vie, tu aurais compris qu’avec le nombre de livres publiés par Said Sadi , tu comprendrais que même avec çà on peut vivre à l’aise ! Et toi d’où tu tires tes ressources,… ?

      49
      12
        Djemel
        14 novembre 2019 - 13 h 37 min

        La première phrase montre que vous pouvez vous avancer sans posséder le savoir. La deuxième phrase démontre clairement que vous n’avez aucune idée sur ce que rapporte un livre à son auteur. Amusant ! Je vous souhaite un accomplissement de soi.

        42
        58
    Anonyme
    14 novembre 2019 - 2 h 41 min

    Pourquoi ce Said Sadi ne porte pas le drapeau amazigh les vendredis aux manifestations et qu’il se mettra en premiere ligne ? Pourquoi c’est toujours nos jeunes qui payent pour ces loubards ?

    11
    80
      Anonyme
      14 novembre 2019 - 8 h 00 min

      Et tu n’as vu que Said Saadi qui a manqué à l’appel? Alors tu n’as pas de bon yeux, et surtout t’as oublié que c’est lui qui manifestait en première lignes depuis les années 80 et qu’il est déjà allé en prison.

      66
      16
      Mermouri mouammar
      14 novembre 2019 - 8 h 06 min

      @Anonyme 14 novembre 2019, 2h41, beaucoup sur de reproches à faire à Said Sadi sur ses accointances avec le regime, mais en matière de lutte pour tamazight, sache qu’il a été emprisonné il ya 39 ans avec des centaines d’autres suite aux violations des franchises universitaires par les services se sécurité, et sache ya anonyme que le premier roman publié en tamazight a été écrit par Said Sadi il ya plus de 30 ans de cela et s’intitulait ASKUTI, mais il est devenu lui-même ASKUTI depuis qu’il a quitté le FFS pour une mission que seul le temps nous révélera un jour. L’idéal est d’actionner ses réseaux pour nous révéler les noms de ces magistrats et procureurs avec leurs photos pour que l’histoire retienne les noms et immortalise les images de ces magistrats enfants des magistrats faussaires.

      65
      4
    Omar
    13 novembre 2019 - 22 h 14 min

    La raison pour laquelle les peuples d’Afrique du nord ont été toujours colonisés par les romains, les arabes et finalement les français, c’est principalement parce que des qu’un homme capable de les guider apparaît c’est son peuple qui le crucifie.

    73
    6
      Anonyme
      14 novembre 2019 - 10 h 17 min

      Et les Turcs pendant plus de 400 ans !

      66
      12
    Insolite
    13 novembre 2019 - 19 h 48 min

    Said samedi appelle les Algériens à chanter la marseillaise.

    94
    110
      Anonyme
      14 novembre 2019 - 13 h 21 min

      Ah c’est très drôle, tu devrais te lancer dans l’humour, tu es doué!!!

      39
      14
    azul
    13 novembre 2019 - 19 h 36 min

    Mais au fond, si l’on parle de toi, c’est parce que ta vie suscite et mérite plus d’intérêt que celle des commères !

    54
    50
    azul
    13 novembre 2019 - 19 h 32 min

    Qu’on parle de moi en bien ou en mal, peu importe. L’essentiel, c’est qu’on parle de moi!

    22
    15
    SaidZ
    13 novembre 2019 - 17 h 52 min

    On ne veut pas de mouche électronique ici sur AP. Va voir ailleurs !

    47
    37
    TNT
    13 novembre 2019 - 17 h 29 min

    Monsieur,Saadi c’est le héro qui arrive toujours en retard,si tout va bien,il dira c’est grace a moi;si c’est le contraire;il dira j’ai vous ai prévenus,d’ailleurs il n’est le seul;c’est toute une génération d’opportunistes affamé du pouvoir et la responsabilité sans avoir les compétences

    82
    101
      Omar BEDDALI
      13 novembre 2019 - 18 h 47 min

      Non. Si tout va mal il dira « je me suis trompé de société » !

      73
      91
    Anonyme
    13 novembre 2019 - 16 h 43 min

    Encore ce BHL

    106
    123
    Kahina-DZ
    13 novembre 2019 - 16 h 15 min

    Ya khawti, si ce n’est Ben fliss c’est Said Saadi. C’est trop. On a envie de voir et d’écouter les vrais patriotes Algériens.

    Saadi:
    Qu’as tu fait ( ou ton RCD) pour la protection du patrimoine Amazigh Algérien ?? RIEN .
    Qu’as tu fait ( ton parti du RCD) pour développer la Kabylie ou autre régions berbérophones en Algérie . RIEN
    La statue du roi Massinissa (238 av. J.-C. – 148 av. J.-C.) a été inaugurée le le 31 octobre au carrefour de Tafourah, et ton parti n’a même pas été présent ( ??)…Indifférence totale.

    L’ALGÉRIE EST INDIVISIBLE.
    L’ALGÉRIE RESTERA ALGÉRIENNE AVEC TOUTE SA DIVERSITÉ CULTURELLE !!!

    Bienvenue aux insultes des démocrates des circonstances et de façade !!!

    97
    117
      Soldat Schweik
      13 novembre 2019 - 19 h 25 min

      Non on t’insultera pas rassure toi… quand ca vient de si bas…
      en revanche on compte sur toi pour t’auto-insulter sous tes différents pseudos : tinhinane-dz, doubabe-dz ..et autres elephant man…. mdrrrr… ainsi tu pourras passer a la caisse recuperer tes 1000DA amplement merité 😉

      84
      74
        Momo
        14 novembre 2019 - 1 h 01 min

        Bonne réponse. Que veux-tu qu’on fasse l’ami, il y a des créatures qui aiment le faisandé, disait le général de Gaulle. Black noise!

        75
        66
          momo
          14 novembre 2019 - 3 h 43 min

          Brown nose, ferait plus de sens.
          Par les temps qui courent, on finit par donner au bruit la couleur de la mort et au nez la couleur de la honte.

          54
          45
      Anonyme
      13 novembre 2019 - 22 h 19 min

      @Kahina-Dyhia-Tinhinane Vous avez envie d’entendre les vrais patriotes?? Comme les patriotes condamnés par ton Gaid hier?? On ne t’a pas entendu les défendre, et là tu viens donner des leçons de patriotisme?? Saadi n’a jamais été ma tasse de thé mais lui au moins il a réagi et condamné l’emprisonnement d’innocents. Sachez qu’approuver l’arrestation d’un seul innocent est sans doute la chose la plus ignoble, que l’on ne peut pardonner.

      96
      76
    Rend toi aussi ce que tu as spolié....
    13 novembre 2019 - 15 h 45 min

    Au pays et au Peuple Algérien. La justice passera aussi par toi. Ta place est a El Harrach avec tes maîtres a penser !

    84
    105
      MohDZ
      13 novembre 2019 - 19 h 10 min

      Qu’est qu’il a « spolié » ? As-tu des preuves ? C’est le problème avec ce hirak, tout le monde peut se défouler quitte à raconter n’importe quoi.

      79
      9
        Anonyme
        15 novembre 2019 - 5 h 13 min

        Mohdz

        Et toi, as tu des preuves qu’il est propre.

        1
        16
          benjamin
          15 novembre 2019 - 16 h 56 min

          @ anymone
          il est plus propre que toi.lui au moins il est pas 24/24 devant les cameras de télé,par contre toi ,tu as battu le record,même la nuit tu dors pas,tu es encore sur AP.

          14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.