Les dernières manœuvres désespérées du pouvoir pour sauver les meubles

GS AB Mouvement de contestation
Gaïd-Salah et Abdelkader Bensalah. PPAgency

Par Nabil D. – Le pouvoir est essoufflé. Incapable d’affaiblir le Mouvement de contestation populaire par les méthodes les plus ignominieuses, allant des tentatives de division du peuple aux arrestations arbitraires de manifestants et autres militants politiques et journalistes, le régime est passé à une nouvelle étape à l’approche de la date fatidique du 12 décembre.

En effet, après les intimidations en tout genre, la mise au pas des médias, l’instrumentalisation de la justice, le dévoiement du rôle des services de sécurité, les résidus du système Bouteflika s’essayent à une contre-offensive «populaire» en envoyant au casse-pipe un nombre insignifiant de partisans pour manifester en faveur de Gaïd-Salah et de son élection présidentielle imposée à partir d’une caserne.

Des échos qui nous parviennent de nombreuses wilayas font état de menaces proférées contre des travailleurs au sein des collectivités locales et d’entreprises publiques qui refuseraient d’obéir à l’ordre de manifester contre le Mouvement de contestation populaire. Dans le peu de villes où cette opération absurde a pu être montée, les quelques dizaines de citoyens abusés qui ont répondu à l’appel par crainte, par ignorance ou par intérêt – des députés, des membres des représentations locales des partis inféodés au pouvoir, des agents des services secrets, des personnes du troisième âge rameutées des maisons de vieillesse, des élèves de zaouïas, etc. –, ces chahuteurs ont subi avanie et humiliation, sans être agressés néanmoins.

Les choses s’accélèrent à quelques jours du début de la campagne électorale qui verra les cinq candidats du système affronter une population déterminée à leur barrer la route et à empêcher la mascarade du 12 décembre. Les candidats appréhendent cette campagne inédite où il sera difficile à l’administration, sous la conduite de l’indéboulonnable Bedoui, de mobiliser des figurants pour remplir les salles comme elle avait l’habitude de faire durant les quatre mandats de Bouteflika.

Le Mouvement de contestation populaire insiste sur le caractère pacifique de la Révolution du 22 Février, mais les réactions fébriles des citoyens commencent à montrer des signes d’impatience et d’agacement face au mépris affiché par les résidus du système à l’égard du peuple majoritaire. Il en est ainsi des chants entonnés à l’unisson contre le régime – et plus particulièrement contre Gaïd-Salah – par les supporters de deux clubs, la JSK et le MCA, connus pourtant pour être la bête noire l’une de l’autre, au stade du 5-Juillet, mercredi soir. Une preuve supplémentaire que le Hirak a soudé les rangs des manifestants, rejoints ces dernières semaines par d’anciens soutiens à l’élection présidentielle désenchantés par le choix des candidats en lice pour le palais d’El-Mouradia, tous issus du système Bouteflika.

N. D.

 

Comment (42)

    Amazighkan
    16 novembre 2019 - 23 h 49 min

    GS ne sait plus quoi faire, il a cru en arrêtant des rivaux de l’autre clan qu’il avait un boulevard devant lui pour enfin asseoir son pouvoir. Il se rend compte chaque semaine que le génie populaire dans son infinie sagesse a déclaré solennellement « Yetnahaw gaa » et que tant que cette demande n’est pas satisfaite rien n’est encore fait. Tout le monde sait que votre poste de chef d’état-major est un cadeau de Bouteflika Machiavel pour museler la grande muette et particulièrement les services de renseignements. En tout état de cause, vous vous partagiez le pouvoir et les richesses du pays en laissant des miettes au peuple et en le manipulant pour le diviser et le désorienter. Par « miracle » ou par ras le bol ce peuple dont je fais partie s’est uni pour le principal objectif du moment, c’est de vous mettre à la touche. Une fois cet objectif atteint nous continuerons sur cette dynamique pour faire naître cette deuxième république qui sera réellement ALGERIENNE DEMOCRATIQUE.

    HOUMTY
    16 novembre 2019 - 15 h 42 min

    SALAM L’KHAWA…. Quel photo ! …. place aux jeunes et aux force vivent de la mére patrie L’ALGERIE.. Le 12 Decembre  » NO VOTE  » T’ahya L’djazaïr et nos soldat qui protégent nos frontiéres

    46
    5
    Vroum Vroum 😤..
    16 novembre 2019 - 1 h 02 min

    On assiste à la fin effective d’une période , et l’entrée dans un autre Cycle tout simplement . On peut dire à chacun son Temps , on peut aussi expliquer cette difficulté d’entre deux cycle par la nostalgie du premier . Quand je vois la photo de Mr Bensallah et Gaid Sallah , âgés , « Paternaliste  » , qui font tout pour pérenniser leur « Époque  » par tous les moyens , il faut bien comprendre que le Peuple Algérien dont la majorité du Peuple est la Jeunesse et dans son ensemble dans le 21 ème siècle , Internet , refuse les pratiques Gaid Sallah du Pouvoir Féodal , Monseigneur et le reste suit en silence , souriez on s’occupe de tout !!.. ..Fini le clientélisme , Corruption , la Caste dirigeante…. On est entré dans le monde du Cycle suivant .

    8
    6
      Omar Khayyam
      16 novembre 2019 - 8 h 18 min

      Une récente vidéo de propagande
      L’epsilonesque gaied kaiser qui se veut
      Claironne à qui veut l’entendre qu’il ne pointera pas ses canons contre le Peuple…Oserai-il ?? Bien sûr qu’il ne le fera jamais traqué en temps réel comme un satellite traque une souris sur terre par ses donneurs d’ordres d’outre mer…le 11,12,13 décembre
      H 24 les 42 millions entonneront d’une Seule et unique voix NON À LA ENIEME MAHZALA… le monde SAURA que notre Peuple est et reste VENT DE BOUT

      11
      5
        benjamin
        16 novembre 2019 - 11 h 55 min

        @ omar
        toi le marouki,tu n as pas ta parole ici

        5
        8
          Omar Khayyam
          16 novembre 2019 - 17 h 39 min

          Cher benyamin voici ma réponse à la bêtise épaisse
          Que tu incarnes à la perfection
          إذا اسند الأمر لغير أهله فأرتقب الساعة
          المجد للشعب الجزائري هاذا الشعب الذي لا مسومات و لا تراجع عن هدفه « الدولة المدنية الديمقراطية الا جتماعية

          2
          4
    Anonyme
    15 novembre 2019 - 23 h 50 min

    @ Anonyme15 novembre 2019 – 17 h 50 min
    Les USA aussi ont un vieillard qui les gouverne mais la différence entre leur vieillard et les nôtres, c’est que le vieillard des USA garde son argent avec aussi tous les profits de ses investissements extérieurs dans les caisses de son pays. Tandis que nos vieillard gardent notre argent volé dans les banques des autres pays. Jolie la vie!

    10
    6
      Anonyme
      16 novembre 2019 - 9 h 28 min

      Le vieillard US avait des gardes fous, et des institutions très solides. Chez nous, tout a été fait par le clan et pour le clan du destroy Boutekhriba.

      4
      5
    Anonyme
    15 novembre 2019 - 19 h 43 min

    Ils ne sont plus en possession de toutes leurs capacités mentales( et aussi, physiques). Mettez les en retraite, autrement, on risquerait d’être poursuivi par l’ONU, pour maltraitance envers des personnes vulnérables.

    13
    7
      Omar Khayyam
      16 novembre 2019 - 5 h 51 min

      و إذا اسند الأمر لغير أهله فأرتقب الساعة
      المجد للشعب الجزائري هاذا الشعب الذي لا مساومات و لا تراجع عن هدفه « الدولة المدنية الديمقراطية الا جتماعي

      5
      6
        azul
        16 novembre 2019 - 18 h 10 min

        @ ommar
        tu peux traduire stp,on est est pas en orient
        merci

        55
    Anonyme
    15 novembre 2019 - 18 h 48 min

    La meilleure façon de prédire notre avenir est de le créer. Créer par le peuple, non par des maffiosi incultes et usurpateurs…
    Seul le Hirak peut le créer. Les cinq hurluberlus n’apporteront rien de nouveau, ils n’ont aucune expérience du monde moderne, de plus ils voyagent à contre-courant, l’inverse de ce que demande le peuple, pour faire ça il faut être réellement un pauvre d’esprit figé dans le béton du passé ou paradigmes.
    Pendant 57 ans nous avons vu la médiocrité s’installer aux postes clés du pays avec des hommes retors. (Tordu, diabolique, fourbe, malin, perfide, rusé, tortueux…etc )
    Ils ont joué le « divisé pour régner » avec leur propre peuple. Nous connaissons tous les résultats de cette infamie.
    Ces scélérats ont réussi à diviser le peuple, d’où la longévité de ces traîtres à leur patrie et à leur peuple
    À voir leur portrait ensemble, avec des faces de grands-pères ayant l’air inoffensifs pour attirer la sympathie des naïfs.
    Dans les coulisses, loin des caméras s’est autre chose de très vilain qui se popote, à chaque jour sa recette et manœuvres, contre le Hirak… pour rester au pouvoir, quitte à ruiner le pays et spolier leurs concitoyens par leur arrogance et leur appétit pour les richesses du pays… Après 57 ans, ce jeu est terminé. Mettez-vous ça sous la casquette ou la chéchia … votre règne de l’injustice et da médiocrité tire à sa fin.«Vous pouvez tromper quelques personnes tout le temps. Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Mais vous ne pouvez tromper tout le monde tout le temps.» Citation d’Abraham Lincoln.

    Nous vous disons prenez votre retraite avant de rejoindre l’au-delà. Profitez un peu du temps qui vous reste à vivre.
    Je rappelle « la vieillesse est un privilège qui n’est pas donné à tout le monde ». Vous avez eu ce privilège, il ne reste pas grand temps.
    Faites-en sorte, qu’à partir de zéro, vous devenez des héros, malgré les aléas du passé, en remettant le pouvoir au peuple. Démonstration finale que vous aimez votre patrie.

    Il n’y aura aucun salut pour L’Algérie avec les cliques du passé. Continuons avec le Hirak

    Yatnahaw ga3

    16
    6
    Vangelis
    15 novembre 2019 - 18 h 02 min

    Regardez bien les têtes de vieux qui dirigent l’Algérie. Ils sont essoufflés, c’est certain car d’une part ils pont dépassé les 80 ans et sont usés par le pouvoir car ils ne savent rien faire d’autre et surtout pas rendre des comptes de la prédation qui ont instituée comme mode de « gestion ».

    Un pays de jeunes ne peut accepter d’être gouverné ni dirigé par des vieux de cet âge. Les pays du monde ont des personnes qui dans leur majorité ne dépassent pas la 50taine. Pourquoi pas en Algérie. Même les candidats présentés pour maintenir le régime en place ont dépassé cet âge.

    Ces bonhommes n’ont aucun sens de l’État et encore moins du patriotisme. S’il en était autrement, ils auraient rendu les clefs de la maison Algérie sans faire du blocus et de la résistance en manœuvrant afin de garder le pouvoir qui pourtant leur échappe chaque jouir que Dieu fait.

    Ils s’accrochent mordicus alors que des millions d’algériens les rejettent. Roukhs wa lboukhs. Aucune dignité et encore moins d’honneur.

    18
    11
    Anonyme
    15 novembre 2019 - 17 h 50 min

    Cette photo montre la tristesse de l’Algérie , 2 vieillards bon a rien qui dirigent un pays jeune.

    35
    11
    Mon opinion
    15 novembre 2019 - 16 h 24 min

    Salam,
    Merci aux MCA et JSK, j’ai été vraiment impréssionné par les joutes collectives oratoires alternées ou chants collectifs révolutionnaires repris couplets après couplets alternativement par le MCA à la suite de la JSK.
    Cela prouve que même dans l’adersité ou la différence on peut transcender la haine ou la méchanceté provenant de nos instincts les plus bas ou de notre âme primaire et devenir une force impitoyable contre ce régime tyrannique qui se suicide lentement mais sûrement par son extrême stupidité.
    En effet sa seule force est de terroriser, bayonner, assassiner, enfermer, humilier… prouvant que ce régime ne fait plus partie de ce people,
    il s’ en est exclu par sa haine et son égoîsme et ses innombrables injustices.
    Son recours sera de fermer les stades et priver ainsi cette jeunesse de se défouler et exprimer son mal être provoqué par cette junte militaire au service de la France, mais ceci ne sera pas sans une accélération indéniable de sa chute.
    Amine

    34
    10
    Felfel Har
    15 novembre 2019 - 15 h 51 min

    Il appartient à chaque citoyen de se déterminer dans ce combat pour la liberté et la démocratie en gardant toutefois à l’esprit que toute coopération avec le pouvoir est un suicide. « Ali, mout waqaf! » Tel a été l’appel d’un patriote à l’intention de son frère, peu avant son exécution par la soldatesque française.
    Que dire de ces policiers qui, sans états d’âmes, exécutent bêtement les ordres de ceux (leurs chefs) qui les humilient et les maltraitent? Ils protègent les mercenaires-aboyeurs de GS et matraquent et arrêtent les manifestants du Hirak qui réclament la chute des déchets de l’ancien régime pour instaurer la justice, recouvrer la liberté et promouvoir la démocratie. Réalisent-ils que notre combat est aussi le leur?
    Question aux baltaguis et autres serviteurs zélés de GS et sa marabounta: Où iriez-vous après la chute du pouvoir militaire, cad, quand GS abandonnera la partie en donnant son dernier ordre « sauve qui peut! » ? Il est certain qu’ils ont pris leurs précautions et ont choisi leur terrain de chute, loin du pays avec des valises bien remplies. Les pauvres nouilles qui leur ont obéi et qui n’ont pas eu le courage de dire non aux despotes, devront inévitablement rendre des comptes et payer pour leur trahison.
    Qu’ils se rappellent que les Harkis qui se sont réfugiés en France en 1962, n’arrêtent toujours pas d’expier leurs crimes contre leurs propres frères, leur pays! Une malédiction les poursuit encore et pour toujours.

    23
    12
    Anonyme
    15 novembre 2019 - 15 h 32 min

    Il faut tenir jusqu au depart de ces malfrats..nous n accepterons que la demission globale et sans condition..il n y aura pas d elections…tous aux barricades ..tout sera bloque…le peuple se tiendra comme un seul homme ..nous defendons l avenir de nos enfants coutera ce qui nous coutera…ras le bol de ces voleurs vicieux du pouvoir et de la rapine….le peuple restera le seul souverain comme l indique l article 7 et 8 de notre constitution…

    20
    11
    lailla
    15 novembre 2019 - 14 h 38 min

    Une très bonne nouvelle aujourd’hui pour le 39 ème vendredi on voit les journalistes manifesté avec le peuple et réclamer la liberté de la presse

    26
    11
      Anonyme
      15 novembre 2019 - 21 h 18 min

      Comme pour les magistrats, une augmentation de salaire, et tout serait comme avant! ces gens ne changeront jamais. Ils ont été élevé au biberon du système.

      4
      9
      Anonyme
      16 novembre 2019 - 3 h 44 min

      Par vos actions, vous êtes
      loin, de prendre le bon
      chemin… pour sortir notre
      pays, de ce moment de son
      histoire…

      1
      8
    azul
    15 novembre 2019 - 14 h 15 min

    Le pouvoir aujourd’hui, c’est un dinosaure : un tout petit cerveau pour un corps très grand, un tout petit cerveau qui prétend diriger tout le reste.

    20
    7
    Momo
    15 novembre 2019 - 13 h 57 min

    Les travailleurs qui se font menacer de licenciement S’ils ne sortent pas dans les rues apporter leur soutien à la junte doivent résister.
    Arrizk min iindi Allah.
    C’est une question de temps et ce système tombera Insha Allah.
    Belkacem Chabi le poète tunisien disait: idha echaabou arada yawmoun Al hayat fala boudda an yastadjibba alqadar.. wala boudda li llayli an yandjali wala boudda lil qaydi an yankassir. So be it!

    20
    14
    Amin99
    15 novembre 2019 - 13 h 27 min

    Par ses décisions stupides, ce pouvoir se dirige droit dans le mur tout en accélérant…pour lui, ça passe ou ça casse, voilà l’état d’esprit actuel de ce pouvoir agonisant rejeuté par la majorité du peuple et qui cherche par tous les moyens à se maintenir.
    Le peuple Algérien ne lâchera rien et vous demande de partir, vous allez partir, thabou wala tekerhou, le temps vous est compté.
    Vive la 2e république

    16
    10
    Lghoul
    15 novembre 2019 - 12 h 45 min

    Que peuvent contribuer de positif au pays, tous ces vieillards réformés et tous ces malades chroniques qui ne guerrisent jamais ? Que peuvent contribuer de positif tous ces caméléons du FLN/RND, tous issus d’un système de sangsues qui ne survit que de la rente et de piston, si l’Algérie se trouve devant des difficultés économiques ou militaires sérieuses ? Que peuvent faire tous ces ignares quand le monde a évolué et sauté en avant de 1000 années lumière avec l’internet et les technologies de pointe ? Ne comprennent ils pas qu’il est inutile de bluffer ou de nous raconter des histoires a dormir debout pour tromper le peuple ? Ne comprennent ils pas qu’aucune histoire ou aucun bluff ne pourra changer le destin du pays s’il court a sa ruine – a cause justement d’eux – ? Nous sommes dorénavant confrontés a la réalité géostratégique ou seuls les pays forts survivront. Laissez les algériens reprendre leur pays en main pour qu’ils puissent sauver le bateau qui coule. Il n’est plus question de messianisme de boutef, de la ligne rouge ou de gaid, de toute la khalota ou de Amar Bouzouar. Il est une question de survie. Et le pays ne pourra plus tenir avec des fossils ignares pareils qui ne peuvent avoir autour d’eux que des beni oui oui ignares et indignes. Le pays ne pourra plus tenir avec des improvisateurs, des voleurs et des corrompus qui ont même osé salir l’état algérien quand des hauts responsables sont melés a des histoires de cocaine. Comment cela est il possible ? Comment des responsables sont devenus des Al Capone et des Noriega ? Comment alors des gens pareils puissent encoure OSER nous convaincre de quoi que ce soit après 37 ans de fiascos et 20 ans de fiascos, d’imporvisations, de vol, de corruption, de viol et de HONTE ? Sont ils humains par hasard ? je le doute sérieusement.

    27
    12
    Ali Vision
    15 novembre 2019 - 12 h 13 min

    La plus jeune nation ou monde dirigée par des incompétents Vieillards,(NO COMMINT)

    15
    11
    Omar Belchouf
    15 novembre 2019 - 11 h 56 min

    Quel est le projet politique ou le programme que ces minables personnes défendent ? que faut-il comprendre lorsque leur seul slogan est de dire « Nous sommes avec une personne qui a le pouvoir du moment ». C’est les mêmes qui sont sortis pour le 4eme, le 5eme mandat de Bouteflika.
    ils sont les clients du système et jouent le même rôle que les pieds noirs durant la guerre de liberation national.

    39
    10
    Sam
    15 novembre 2019 - 10 h 50 min

    Ceux qui sont en train de s’exhiber dans la rue (d’ailleurs très très peu nombreux, et identifiés et identifiables) pour scander les slogans de la junte vont être lynchés par le Peuple quelle que soit l’issue de cette révolution. Les généraux dont on connait pas leurs identités réelles car ils utilisent des pseudos (athman, tahar, caniche,…) vont essayer de se sauver en orient et laisser ces harkas de 2019 à la merci d’un Peuple uni et décidé de gagner sa liberté. Je suis persuadé que la pression du Peuple uni et déterminé va augmenter chaque jour qui va nous rapprocher du 12/12…
    On dit qu’on peut rien faire contre un torrent avec ses mains!

    47
    11
    Che Guevara
    15 novembre 2019 - 10 h 35 min

    Combat de boxe entre le peuple et GS. Ce dernier malgré les coups bas, derrières le dos et interdits alors que l’arbitre (ANP) ne dit rien, il a été acculé dans le coin du ring au moment du coup de grâce il a été sauvé par le gong de la trahison …
    Ce n’est que partie remise au prochain round c’est le KO pour lui et toute sa clique et son entraineur les Émirats apprendra la leçon de sa vie.

    39
    11
      Anonyme
      16 novembre 2019 - 11 h 03 min

      ANP arbitre?
      L’état major dont G.S. est le chef, n’appartient donc pas à l’ANP?
      Depuis 1962 ce sont les militaires qui détiennent le pouvoir. Tu dois être trop jeune pour le savoir ou n’avoir pas vécu la guerre fratricide de l’été 62.
      Au lendemain de l’indépendance, la société algérienne se retrouva sous l’emprise d’un pouvoir, dont la nature peut être caractérisée par les traits suivants : primauté du militaire sur le politique ; subordination des autres institutions de l’État (justice, éducation, etc.) à l’institution militaire…
      Et cela n’a pas changé depuis.
      G. S. n’est que l’épouvantail qui cache la réalité.
      Le vrai combat se situe entre le peuple d’Algérie et son désir de liberté et de justice contre un groupe d’officiers de l’ANP qui se considèrent dépositaires des destinées et des ressources de notre pays.
      Le reste est de la poudre aux yeux pour aveugler un peuple qu’ils ont toujours assimilé à des moutons ou à des estomacs comme dit un internaute.

      3
      4
        Che Guevara
        16 novembre 2019 - 12 h 57 min

        @Anonyme – 16 novembre 2019 – 11 h 03 min – Bonjour mon frère.

        Je vous remercie pour votre réponse que je considère comme tout a fait juste et plausible.
        Cependant mon intervention d’aujourd’hui est d’éclairer ma perception du mot « ANP ».
        En ce qui me concerne l’ANP est composée de Djounouds, sous officiers et officiers … dont la majorité écrasante provient du peuple et qui vivent et subissent exactement comme vous et moi. Quant à l’Etat Major de L’ANP , ça c’est une ooootre histoire.

        Je vous remercie encore une fois de me donner donc l’occasion de préciser le fond de ma pensée : pendant le
        pacifique combat mené par le Hirak, l’Etat Major agressif de GS use de toutes les basses ruses et l’ANP tel un arbitre qui doit veiller à l’application stricte du règlement (Constitution) n’a pas donner ni de carton jaune (avertissement) ni de carton rouge (expulsion).

        Les entorses à la constitution sont légions a commencer par l’illégalité de l’Etat et de toutes ses institutions, législatives, exécutives et judiciaires, même le 4eme pouvoir (l’information) est muselée …

        Amitiés.

        2
        4
          Anonyme
          16 novembre 2019 - 13 h 57 min

          Nous sommes d’accord.
          Salutations fraternelles.

          1
          4
    icialG
    15 novembre 2019 - 10 h 32 min

    ILS essaient de nous faire peur parce qu ils agonisent,, leur dernière expiration le 12/12 c est fini ne vous laisser pas intimider,,,, il ne passeront pas

    35
    11
    Liberté
    15 novembre 2019 - 10 h 22 min

    Regardez et apprécier ce beau portrait de deux vieillards le premier est Algérien et le second et Marocain entrains de négocier le sort de quarante deux millions d’innocents Algériens, qui dit mieux

    43
    10
    ABOU NOUASS
    15 novembre 2019 - 10 h 15 min

    Cette équipe de clowns est aux abois et commence à perdre confiance en eux-même .
    Le fait de croire pouvoir s’accorocher encore gouvernail prouve quand même l’état de déchéance mentale avancée de ces individus qui ne réalisent pas qu’ils sont engagés dans une descente vers l’abîme.

    A voir seulement cette photo qui fait pitié , on se dit que ces rapaces qui se sont sustentés depuis l’indépendance , des richesses du pays n’ont aucune pensée ni compassion pour le peuple et encore moins l’idée de laisser le pays prendre un nouvel élan vers des horizons meilleurs.

    Quand à l’idée de prier Dieu avec vraiment foi, je n’en croirai pas une seule seconde.

    26
    10
    57
    15 novembre 2019 - 10 h 13 min

    génenar le peuple a entendu ton conseil ,on ira jusqu’au bout ,on ira jusqu’au bout ,on ira jusqu’au bout ,on ira jusqu’au bout

    25
    10
    El Vérité
    15 novembre 2019 - 9 h 47 min

    C’est la montagne qui accouche d’une souris où tout un cirque pour Rien, qui osent_ils aller manifesté contre la détermination d’un peuple qui lutte pour la survie de sa mère patrie, à part les adeptes des Zaouïa, les adeptes du clan d’oujda, certains Harkis et collabos, les enfants du système corrompu et les traîtres venant de partout

    28
    10
    Anonyme
    15 novembre 2019 - 9 h 36 min

    A propos d’union, j’ai vu la vidéo des supporters du MCA et de la JSK, j’ai vraiment eu la chair de poule. Ces dizaines de milliers de supporters chantant les mêmes chansons contre niveau ardoise c’est extraordinaire!! Ce pouvoir est fini!! Rien ne pourra briser une telle union

    34
    10
    Le monde ancien ne peut pas sauver le régime !
    15 novembre 2019 - 9 h 32 min

    Les algériens d’aujourd’hui en particuliers les jeunes ont accès à l’information et toute l’information à travers les réseaux sociaux ainsi que toutes les possibilités que internet offre en potentialité de communication, la vitesse d’échange et volume de données, on ne peut plus manipuler les citoyens sauf ceux qui veulent être manipuler, on ne peux plus cacher l’information sauf ceux qui ne veulent pas la consulter, quand …. Houda Ferraoun à voulue couper le câble comme on coupe l’eau dans un quartier, les jeunes ont utilisé des méthodes que le régime ignore comme le VPN, on ne peut plus mentir aux peuples sauf ceux qui veulent être crédule de force, il faut reconnaître que en espace de 20 ans, le big data couplé à l’IA ont complètement modifié les rapports de force dans les sociétés à travers le monde, on voit des soulèvements partout, le régime à prévu dans ses cartons des milliers de coup, des milliers de méthodes de désinformation et de propagande, ils n’ont jamais pensé sur le cour terme que les outils de communication tel que le smartphone et la tablette pouvaient à ce point retournés complètement la situation, en terme d’impact idéologique sur les peuples et retournement de situations, un smartphone aujourd’hui à un phénoménal pouvoir de destruction qu’un bataillon de char devient ridicule, avec le big data et l’IA les GAFA et autre organismes sont entraîne de mettre en place des ordinateurs quantiques, quand le pauvre 3ami Saleh utilise encore son vieux telex sans RAM, on ne peut pas voir un monde nouveau avec de veuilles lunettes issu de l’époque du KGB, même si le cadre est bon, toutefois les verres doivent être changer.

    19
    9
    Mounir Sari
    15 novembre 2019 - 9 h 26 min

    Toutes les manoeuvres du dictateur sanguinaire Gaid Salah sont vouées à l’échec.Le 12 décembre tous les résidus du système Bouteflika parmi eux l’analphabète notoire Gaid Salah se retrouveront avec des bureaux de vote avec zéro électeur.Ils seront obligés de plier bagages!!!

    32
    11
    Kamal
    15 novembre 2019 - 9 h 15 min

    Sommes nous condamnés a etre dirigés par des vieux et des malades ? La est toute la question !

    35
    9
      Anonyme
      15 novembre 2019 - 9 h 54 min

      Il n’y a que la fatalité divine qui est incontournable ;concernant les vieux et malades qui s’accrochent au pouvoir il faut rapidement les mettre hors jeux car notre pays a atteint un stade critique.Et cela dépend de nous…..la fatalité n’y joue aucun rôle….mais nous si.

      28
      11
    Anonyme
    15 novembre 2019 - 9 h 14 min

    Révoltant! Des vieillards, au crépuscule de leur vie, aux commandes de l’un des plus jeunes peuples de la planète.

    35
    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.