Nouvelle réponse du président russe Vladmir Poutine à Abdelkader Bensalah

Poutine Bensalah
Le Président russe Vladimir Poutine. D. R.

Par Kamel M. – La chaîne de télévision russe Russia Today a assuré une large couverture, ce vendredi, des manifestations gigantesques qui ont lieu à travers toutes les wilayas du pays pour exiger une nouvelle fois le départ immédiat et sans condition des résidus du régime Bouteflika.

Moscou répond ainsi par le biais de ce média officiel au chef de l’Etat fictif, Abdelkader Bensalah, qui conseillait à son interlocuteur russe, Vladmir Poutine, à Sotchi, de ne pas se fier aux informations sur les «quelques éléments chahuteurs», en lui jurant par tous les dieux que la situation «est maîtrisée». Le sourire narquois esquissé par le chef du Kremlin avait eu plus d’impact que le laïus du Président intérimaire malade qui avait achevé de se discréditer auprès de l’opinion publique nationale et des médias étrangers.

La Russie confirme ainsi qu’elle ne soutient pas le régime en place et le fait savoir aux tenants du pouvoir illégitime, en médiatisant à grande échelle le Mouvement de contestation populaire, contrairement aux chaînes de télévision de pays pourtant proches géographiquement et autrement plus impactés par les événements qui se déroulent en Algérie et la grave crise politique qui s’y éternise.

Les manifestations de ce 39e vendredi interviennent au lendemain de l’adoption par le Parlement croupion de la loi sur les hydrocarbures à l’issue d’une séance marathon. L’empressement du pouvoir à faire voter cette loi, rejetée par le peuple, a fait dire à de nombreux observateurs que les tenants du pouvoir actuels ont passé un marché secret avec des puissances étrangères en contrepartie de leur soutien à l’élection présidentielle, imposée par l’état-major de l’armée pour le 12 décembre prochain, et leur bénédiction au locataire d’El-Mouradia qui en sera issu, d’autant que les cinq candidats à cette échéance sont tous des reliques du système Bouteflika.

Cette loi, qui a été élaborée en 2003, du temps de Chakib Khelil, par des experts américains et mise sous le coude par Bouteflika en 2005 suite au tollé général qu’elle avait suscité, y compris au sein du gouvernement à l’époque, n’est pas vue d’un bon œil par Moscou, un partenaire de poids qui peut peser dans le cours des événements en Algérie du fait des relations hautement stratégiques qui lient les deux pays.

K. M.

Russia Today assure une large couverture au Hirak algérien 

Comment (28)

    Anonyme
    16 novembre 2019 - 21 h 12 min

    Un vrai acteur ou plutôt un bon imitateur passager 57 wesley Snipes maintenant tu nous fait du Balladur an ienPM français qd il a perdu face à Chirac son mentor qd il avait joué le traître et s est présenter ctre lui . Qu à t il dit le jour de sa défaite a ses propres électeurs : Taisez vous Taisez vous ! Je vs demande de vous taire… T es sur un perdant comme lui ..un looser quoi ? je t appel plus passager 57 tu en es pas digne mais dorénavant ça sera BALLAMOU 57. ..voilà j aime bien lol

    3
    10
    ABOU NOUASS
    16 novembre 2019 - 8 h 37 min

    Il est possible que cet idiot de Bensalah ait cru que le sourire arboré par Poutine lors de leur discussion soit un acquiescement à ces gros mensonges.

    La niaiserie de ces clowns en dit long sur la cupidité qui a ravagé leur cerveau.

    Poutine vient de lui faire savoir que leur projet n’aboutira pas et que leur politique est caduque.
    Il sait d’autre part que l’état major ne fait les yeux doux à la Russie que pour ne pas être à court de pièces détachées de leur matériel militaire.
    Cette soudaine médiatisation est un coup de massue sur la tête.
    Tel est pris qui croyait prendre !!!!!!!!!!!!!

    25
    26
    Anonyme
    16 novembre 2019 - 8 h 11 min

    Depuis la pointe, le sommet…
    …du pouvoir verticale, et
    l’effroyable étendue
    horizontale, à la classe
    politique dirigeante, toute
    confondue, de la
    corruption en Algérie…
    C’est un défilé, d’individus ordures…
    de la pire espèce… avec la seule
    volonté de nuire et volé…

    Ces sac d’ordures, doivent être
    conduits aux incirenateurs, des
    cauchemars de l’histoire…

    Nous devons faire place
    nette…en Algérie

    Remettre au centre, des
    hommes d’honneurs et de
    valeurs… Des patriotes.

    24
    24
    Anonyme
    16 novembre 2019 - 3 h 22 min

    La première richesse d’une nation, c’est encore et toujours la…
    V A L L E U R des H O M M E S…

    Poutine…par son cursus politique…en est une… démonstration vivante…

    Patriotes toujours, et avant tout.

    26
    26
    Anonyme
    16 novembre 2019 - 0 h 21 min

    Poutine ne voit que ses intérêts c est à dire la vente d armes,tout le reste est de la spéculation ce n est pas.quelques images des manifestations sur une télé russe qui vont changer la donne.
    Et d ailleurs ce n est pas la première fois que RT montre ou organise des débats sur la révolution du sourire…
    Ne comptons pas sur les autres et surtout pas sur Poutine qui lui même ne tolère aucun opposant ni aucune manifestation contre son pouvoir…Gaid Salah et l état major ont été à la bonne école pour la dictature ….
    C est notre révolution et nous devons la mener à terme…

    43
    24
    Momo
    15 novembre 2019 - 23 h 42 min

    Ce Poutine n’est pas moins crapule que Macron ou Trump. Il a attendu que le ‘parlement’ ait adopté la loi sur les hydrocarbures pour réagir. Il sait maintenant que les occidentaux,t à leur tête la France, vont prendre pied en Algérie plus qu’ils ne l’ont fait auparavant. En vieux renard de la politique, il sait que l’harnachement de l’économie algérienne à celle de la France est soutenu en background par une allégeance politique coulée dans le béton. Et cela, l’ancien patron du KGB n’aime pas. Alors, il lâche ses médias qui sont aussi libres que les nôtres pour dire enfin la vérité.
    Quand nous crions pendant 9 mois: non aux élections, lui disait qu’il aimerait que les élections aient lieu dans les meilleures conditions. Donc aujourd’hui nous le croyons pas plus que nous l’avons cru hier.
    … Poutine. On n’a pas besoin de ton soutien. On se débrouillera seuls comme des grands.

    28
    37
    Scags
    15 novembre 2019 - 21 h 07 min

    Il nous faut un homme comme vous mr poutine un patriote c’est ce qu’il nous manque malheureusement en Algérie.

    81
    58
      Anonyme
      16 novembre 2019 - 0 h 03 min

      Ah non, surtout pas,!! 57 ans de dictature ça suffit!!

      27
      28
    Allili
    15 novembre 2019 - 20 h 39 min

    Chacun défend les intérêts de son pays, c’est de bonne guerre sauf les nôtres qui sont convaincus qu’ils ont happés aux colons ce pays pour ne pas le partagé avec le peuple. C’est ce qu’on appelle les néo-colons-indigenes.

    52
    18
    Sam
    15 novembre 2019 - 20 h 05 min

    Face au Peuple déterminé à retrouver sa liberté et sa dignité, la junte militaire d’Alger n’est soutenue désormais que par la France et les dictatures du golf. Poutine qui est certes loin d’être un exemple pour la démocratie vient de jouer un coup de maître, l’Algérie de demain se souviendra de ses amis comme de ses ennemis. Définitivement, le régime d’Alger vit ses derniers jours et je conseille aux harkas 2019 du kachir de réfléchir au châtiment qu’il leur sera infligé par le Peuple algérien!

    49
    23
    День выборов (le jour des élections)
    15 novembre 2019 - 20 h 01 min

    Bensalah devrait inviter Vladimir Poutine à envoyer les médias russes pour couvrir les élections le 12 décembre, qu’elles aient lieu ou pas. Moi je suis d’accord !

    26
    19
    Mon opinion
    15 novembre 2019 - 19 h 23 min

    Salam,
    Merci Monsieur, Vladimir Poutine qui à travers votre Media RT, Russia Today, tant décrié par les chancelleries occidentales, car il apporte une alternative et un immense espoir face à la fabrique du consentement et à l’hégémonie des merdias sionistes occidentaux, toujours dans cette optique de diviser pour mieux régner poussent aux guerres et aux ravages des pays pauvres mais riches en ressources naturelles.

    Mais par contre lorsque leurs intérêts comme par exemple en Algérie sont remis en cause par un peuple excedé par des injustices épouvantables et une dictature féroce, le black out de l’information est instauré d’une manière radicale.

    Et oui! La France n’est pas l’amie de l’Algérie comme l’a si bien dit Michel Collon, elle n’a jamais arrêter de violer, dépecer, spolier, trahir et ce, depuis 1830.
    Si ce n’est plus directement à travers ses colons jusqu’en 1962, c’est mainteant au travers de ses résidus tels les goumiers, harkas, daf(deserteurs de l’armée française)… qu’elle a pris bien soin d’installer aux commandes du pays avant de quitter l’Algérie en fomantant un coup d’état contre le GPRA rendant caducs les accords d’Evian.
    Ces parasites d’une extrême indigence intellectuelle et antipatriotiques qui ne pensent qu’a leurs ventres obéissent au doigt et à l’oeil à cette france qui les tient par des dossiers compromettants et vice versa.
    Mais RT qui vient de briser ce silence et cette sensure de l’information à l’international, et d’autres chaines médiatiques, dont le rôle n’est que d’informer, viendront j’en suis sûr, s’ajouter pour apporter une lumière sur cette dictature honnie et chancellante.

    37
    34
      Chibl
      15 novembre 2019 - 23 h 26 min

      Le régime des incultes vit ses dernières semaines.

      23
      21
    57
    15 novembre 2019 - 18 h 29 min

    monsieur Poutine le peuple algérien apprécie votre geste et en prend note nous vous considere comme ami privilégié

    66
    43
      Algérois très en colère
      15 novembre 2019 - 19 h 29 min

      d’abord ne parle pas en ton nom, c’est ton ami tout seul. tes amis qui écartent le polisario à sotchi, qui donne à l’egypte le leadership africain en rétrogradant l’algérie à moins que rien, en éjectant l’algérie de la conférence de berlin sur la libye pour donner plus de poids à haftar dont ils soutiennent massivement, tes amis qui construisent une raffinerie de pétrole au maroc pour concurrencer sonatrach en europe, tes amis qui nous vendent des sous marins dont ils ont le contrôle total et qui ne servent à rien au peuple algérien sauf à piller notre argent pour les russes, tes amis qui ont été absnts durant la guerre de libération, la guerre des sables et la décennie noire (respect de l’embargo de la france sur les ventes d’armes), etc. moi, je suis le peuple, on a du mal à finir le mois, une partie de ma famille de jeunes diplomés ne trouvent pas du travail dans leur domaine de compétence ayant trait à la technologie, aucune perspective future à part la prochaine livraison des su 35 pour frimer, dis moi tes russes ilsontapporté quoi à l’algérie? répond à cette question pour que je comprenne ta notion d’amis avec un loup qui ne cherche que les intérêts russes et qui n’a rien mais alors RIEN à cirer de l’algérie? ce que les américains ont ramené en 3 ans on l’a pas vu de chez tes russes en 55 ans. tu sais que dans un et demi qu’il n’y aura plus d’argent dans les caisse de l’Etat, avec quel argent vous allez acheter la paix civile surtout qu’aucune création d’emploi n’est en vue en algérie et aucune plus value technologique en vue contrairement à nos ennemis le maroc? répond! on va revendre les sous marins au tchad ou au congo, quand on aura plus mes moyens de les entretenir?

      26
      37
      Poutine Smalhi
      15 novembre 2019 - 20 h 42 min

      Passager 57 wesley Snipes parle pour toi depuis qd tu représente le peuple algérien et tu parles en son nom?

      18
      22
        57
        16 novembre 2019 - 9 h 22 min

        taisez vous je totalise déjà 50 points positifs le double de vous deux réunis

        2
        23
          Anonyme
          16 novembre 2019 - 11 h 17 min

          C est ton seul but les points positifs alors tant mieux pour toi et sont ils algériens ca t en sait rien hé oui Wesley Snipes donc si 500 marocains ou sionistes israéliens ou pieds noirs nostalgiques voir harka appréciaient tes coms tu serais aux anges passager 57 ..ca te suffit apparemment ? si t a 50 vrai algériens et j en doute donc il te restera a en convaincre juste 43 millions 999 milles 950 algériens qui font le peuple c est énorme ….donc tu as du pain sur la planche , présente toi c mieux tu dépasseras surement 50 voix algériennes seulement mais pas plus ; je te rassure .. on fait le pari ? Bien sur sauf membre de la famille et amis bien c est évident.

          7
          19
          @87
          16 novembre 2019 - 11 h 21 min

          oui en totalisant les voix du hizb frennssa, du hizb russe et les marocains plus nombreux que les algériens dans ce site dans les votes et c’est connu de tous, va voir les votes sur le polisario il y a plus de marocains que d’algériens ici. donc tu prouves que vous etes de la me^me race vous et poutine, c’est normal vous êts contents qu’il construit une usine de de raffinerie de pétrole au maroc pour concuirrencer sonatrach réduire nos recettes! et c’est normal que vosu aimez poutine puisque ‘il a exclule polisario de sitchi, il a humilié notre diplomatie, et en soutenant haftar en libye allant même jusqu’à exclure l’algérie de la conférence de berlin. pour un marocain on ne peut que satisfait de poitine, mais pas le hirak algérien et surtout pas la nouvelle génération d’algériens qui sont moins sensibles au lavage de cerveau soviétique que l’ancienne génération

          7
          21
      Anonyme
      16 novembre 2019 - 10 h 18 min

      « Les esclaves resteront toujours des esclaves » dixit Machiavel.

      6
      21
    Che Guevara
    15 novembre 2019 - 18 h 18 min

    Je suis tenté de dire que c’est : »La réponse du berger à la bergère », je préféré dire plutôt ; « C’est la réponse d’un berger (guide) de la Russie à un minable hébergé à El Mouradia.

    48
    30
    Djomballo
    15 novembre 2019 - 17 h 52 min

    Comptons que sur nous mêmes et jamais sur des amis du portefeuille. Tout un peuple debout doté d’une arme redoutable « SILMYA ». Le but sera atteint, c’est juste une question de temps. Persévérance et patience .

    47
    22
      Anonyme
      15 novembre 2019 - 19 h 44 min

      Certes oui Monsieur Djomballo mais un appui comme celui de Poutine n’est pas à mettre à l’index pour l’avenir de l’Algérie à laquelle vous , moi et des millions de nos frères Algérien aspirons .Nous allons pas nous soustraire à un pays comme la Russie qui produit ce qu’il y a de meilleur dans les domaines des mathématiques et de la physique .

      19
      22
    Elies
    15 novembre 2019 - 17 h 17 min

    Il n’y a pas de pays amis que des intérêts.

    66
    7
      Felfel Har
      15 novembre 2019 - 19 h 57 min

      @ Elies
      Dans le monde cruel d’aujourd’hui, l’Algérie seule ne peut pas faire face à autant de défis et de menaces. Elle a elle aussi besoin d’amis et c’est là son intérêt, son assurance-vie. Sinon, ……
      Salutations!

      17
      28
        Elies
        15 novembre 2019 - 22 h 20 min

        @Felfel Har
        Où était passé le droit de veto à l’ONU de la Russie Chine pour la Libye ?!
        Lors de la décennie noire, quel pays nous a soutenu ?!

        29
        2
          Felfel Har
          16 novembre 2019 - 14 h 34 min

          @Elies
          La Russie a reconnu que c’était une erreur de sa part. Notre erreur est de croire que nous pouvons nous en tirer seuls, face à des pays qui se font de plus en plus agressifs. Etre ami avec une puissance ne signifie pas être son vassal, son obligé. C’est un partenariat gagnant-gagnant. Chacun y trouve son compte.
          C’est de la Realpolitik! Même s’il n’y a pas amitié réelle, rien n’interdit de rechercher des « moments d’amitié » en fonction de nos intérêts, et à l’heure actuelle, nous en avons besoin. Nous ne pouvons nous permettre de tourner le dos à ceux qui veulent nous venir en aide.
          Salutations!

          6
          12
          Anonyme
          16 novembre 2019 - 23 h 05 min

          @Felfel Har
          Le « partenariat gagnant-gagnant » concernerait quoi en vérité? Qu’est-ce qu’on pourrait offrir à Poutine à part des dattes? Alors que poutine nous vend déjà une partie extrêmement importante de notre matériel militaire que nous réglons en dollars.
          Et quelle serait « l’aide » dont tu parles? Les russes sont actuellement incapables de participer à la reconstruction de la Syrie.
          La Realpolitik voudrait dire que notre gouvernement mise sur une stratégie politique fondée, non pas sur des a priori idéologiques ou des jugements de valeur, mais sur l’importance économique ou géopolitique. Or Poutine est loin de nos préoccupations d’état de droit et de pouvoir aux civils. Il préfère des interlocuteurs dans le style de G.S. ou de Haftar en Libye qui correspondent à sa façon de gouverner en Russie, lesquels sont réceptifs à sa politique de présence en Méditerranée et lui permettent de vendre des armes et de former des officiers pour notre pays et pour Haftar d’envoyer des mercenaires russes en soutien à son armée.
          On ne peut parler de Realpolitik que quand deux pays ont des intérêts antagonistes et qu’ils se mettent à discuter pour essayer de s’entendre afin d’éviter un affrontement. (Ex. Trump-Kim Jung Un)
          Avec les rigolos qui nous représentent auprès de russes nous sommes loin d’être en position de gagnant-gagnant. On serait plutôt dominé si l’on en juge par le sourire condescendant de Poutine.

          3
          9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.