Manifestations nocturnes à Alger et dans cinq autres wilayas contre la présidentielle

Alger protestation
Manifestation nocturne à la Grande-Poste et opération «mehras». PPAgency

Par Mounir S. Des manifestations de protestation contre l’élection présidentielle du 12 décembre ont eu lieu le mercredi soir à Alger mais aussi dans cinq autres wilayas. Il s’agit d’Oran, Constantine, Annaba, Béjaïa et Bouira.

A Alger-Centre, des milliers de personnes sont sorties dans la rue pour réitérer leur rejet des élections du 12 décembre et réaffirmer leur exigence d’un changement total et radical qui passerait par le départ des résidus du système Bouteflika. Leur marche a commencé à Bab El-Oued.

Les manifestants scandaient des slogans habituellement entonnés durant les vendredis notamment «Makache intikhabate mâa issabate (pas d’élection avec les gangs)».

Les services de sécurité ont tenté d’empêcher cette marche mais ont vite été dépassés par le nombre de manifestants. On signale plusieurs arrestations et des interpellations musclées à la Place Audin. Parmi les manifestants arrêtés, il y a Amel Hocine, militante de l’association RAJ ; Adel Ricco, militant démocrate ; Leila Chaimaa Souama, militante MDS ; Hassan Mebtouche militant démocrate, Mustapha Benamzal et Kaïs Ould-Amar, étudiants.

Même constat dans les autres villes susmentionnées où les manifestants ont entonné les mêmes slogans qu’à Alger. Des arrestations ont également été opérées parmi les manifestants dans ces villes.

M. S.

Comment (5)

    Algerien.
    21 novembre 2019 - 13 h 19 min

    Les kabyles disent oulache el vote, le pouvoir dis oulache laalam.je crois que bouchachi ,assoul et djil el djedid ne savent pas ou mettre leurs pieds ils ont surfé quelques semaines et hooop une vague lès à éloignés.maintenant le hirak est devenu régional dirigé par deux hommes invisibles saadi et son ami ferhat et d’un autre amateur en politique .j’espère que la sagesse l’emportera !….

    5
    53
      Bibi
      22 novembre 2019 - 14 h 51 min

      Et toi certainement dirigé par un Kabran grabataire et pédophile !

      11
      8
    Gilet Vert
    21 novembre 2019 - 12 h 03 min

    Courages les combattants la victoire est proche et tout les ripoux seront jugés et emprisonnés sans exception,et n’est le général;ni les ripoux candidats d’un pouvoir illégitime seront épargnés;notre pensée a nos héros combattants emprisonnés a tort par des injustes magistrats sous les ordres du chef GS,

    49
    16
    Zaatar
    21 novembre 2019 - 7 h 21 min

    C’est criard, il faut des leaders à ce hirak. Des représentants en bonne et due forme pour imposer le mouvement sur la scène politique et a l’international. Sauf que les 3issabats ne laisseront pas faire bien sur. Néanmoins c’est possible que ça se fasse a l’étranger. Sans des responsables investis jusque dans leurs ames pour cette cause, ce hirak finira par succomber. Et encore, même si c’est une condition nécessaire, elle n’est pas forcément suffisante.

    10
    29
    ABOU NOUASS
    21 novembre 2019 - 7 h 10 min

    Ca y est l’escalade tant désirée par l’état-major , monte d’un cran et la provocation de ce Gogol à la kalachnokov est le signe révélateur de tout le déni de gaid salah envers le peuple qui ne baissera jamais les bras.

    Sinon pourquoi toutes ces arrestations de personnes bien ciblées qui indiquent , quoique l’on dise que le Hirak commence à être infiltré.

    Il faudrait ouvrir l’oeil et le bon , et ne pas baisser la garde, la fin du régime tire à sa fin !!!!!!

    53
    15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.