Les complots du pouvoir depuis le 5e mandat jusqu’à l’élection de décembre

complots pouvoir
Abdelkader Bensalah et Gaïd-Salah. PPAgency

Par Mohamed K. – Pendant que le Mouvement de contestation populaire va de l’avant dans ses revendications qui consistent en un changement radical du système politique archaïque, le pouvoir use et abuse des manigances depuis bien avant le 18 avril pour se maintenir. Ce qu’il a réussi à faire jusqu’à maintenant.

En effet, depuis le cinquième mandat jusqu’à l’élection présidentielle du 12 décembre, les tenants du pouvoir illégitime actuels ont réussi à imposer leur feuille de route en douce, par le complot et la sournoiserie. Les millions d’Algériens qui battent le pavé depuis le 22 février ont vite compris, après une courte période de spontanéité et d’inexpérience, que l’appel – l’injonction, à vrai dire – du chef d’état-major de l’armée à l’application de l’article 102, qui devait mettre fin au long règne de Bouteflika et annuler le cinquième mandat, n’était qu’un subterfuge de la colonne vertébrale de ce même système, à savoir le commandement de l’armée, pour maintenir le statu quo et contourner ainsi les exigences du Mouvement populaire en simulant une lutte sans merci contre le «clan».

Cette première action a réussi à assurer aux résidus du système Bouteflika la récupération des leviers de commande qu’ils ne sont pas près de lâcher jusqu’à ce qu’un nouveau Président qu’ils auront fait «élire» reprenne les manettes et sauvegarde le régime hérité de Bouteflika. Ne pouvant pas répondre aux manifestations pacifiques par une intervention militaire directe, comme c’est le cas en Irak et en Iran, l’état-major de l’armée a choisi la méthode la moins coûteuse, en recourant à la manœuvre politicienne plutôt qu’à la répression généralisée. Avec le temps, on se rend compte que la démission de Bouteflika, à quelques jours de la fin de son mandat, n’aura pas servi le peuple majoritaire qui s’en est trouvé piégé par le cadeau empoisonné que Gaïd-Salah venait de lui offrir après qu’une feuille de route eut été savamment élaborée dans des officines secrètes jusqu’à aboutir à l’échéance du 12 décembre, et même au-delà.

Rappelons-nous le processus depuis le meeting de la Coupole du 5-Juillet jusqu’à ce jour. Mouad Bouchareb, qui venait d’être coopté à la tête du FLN à la place de Djamel Ould-Abbès, avait été chargé de provoquer des manifestations, en exhibant un cadre en lieu et place d’un candidat en chair et en os. Parallèlement à cela, les services chauffaient les esprits des citoyens, désabusés, qui allaient aider Gaïd-Salah à se débarrasser du clan rival et, faisant d’une pierre deux coups, des hauts gradés gênants, en fonction ou à la retraite. L’hameçon avait pris lorsque le chef d’état-major avait entamé une fausse opération «mains propres», sciemment surmédiatisée. Puis vint l’épisode des premières élections présidentielles post-Bouteflika dont le régime s’est également servi pour écarter tous les candidats susceptibles de fausser ses plans et qui se retrouvent aujourd’hui quasiment tous en prison.

L’élection du 12 décembre aura bien lieu et le Président de paille fabriqué par le système dans l’arrière-scène de ce mauvais théâtre se prépare déjà à jouer son rôle du comparse servile et impuissant.

M. K.

Comment (37)

    Idiot.
    28 novembre 2019 - 16 h 29 min

    Que peut faire AP dans tout cela ,imbécile heureux tu veux que AP allume le 🔥 pour ta folie?haineux tu sais ce que t’es entrain de proposer? (…) AP est un journal ouvert à tout lès Algeriens.

    8
    10
    Thifran
    28 novembre 2019 - 10 h 17 min

    Gaid Salah veut sauver sa famille « el issaba » et pour cela il emploiera tous les moyens à sa disposition quitte à emprisonner ses amis d’hier mais les algériens ne sont pas dupes. Ces gens maudissent le jour où le peuple s’est soulevé pour dire halte à la mascarade pour eux cela signifie la fin des privilèges qu’ils se sont octroyé pendant toutes ces années de l’après indépendance.L e peuple a un droit sur la nation désigner une commission pour enquêter et ce même à l’étranger sur tous ces blaireaux qui avait la main mise sur le pays afin de révéler l’origine de leurs fortunes, qui on s’en doute n’ont pas été acquises honnêtement.Restituer ces fortunes volées à la nation algérienne par ces ripoux est un devoir pour le prochain président que nous espérons sera élu démocratiquement .

    35
    2
    57
    27 novembre 2019 - 19 h 21 min

    j y croit au hirak j y crois a sa victoire sur le despotisme j y crois en une nouvelle république j y crois au rêve algérien,,,j y crois a la démocratie a ma liberté a mes droits,,,,, je brûle d impatience de pouvoir rentrer chez avec mes enfants
    caid casse toi que je puisse revenir dans mon pays cher a mon cœur d ou ses cailloux ses oueds ses montagnes ses plages ,son sable du désert, ses palmiers son soleil tout me manquent

    51
    18
      Anonyme
      29 novembre 2019 - 20 h 32 min

      T’as le droit de croire en tout ce que tu veux. Maintenant entre ce que en quoi tu crois et ce qui va se réaliser…l’écart peut-être conséquent.

    popeye
    27 novembre 2019 - 18 h 48 min

    la seule ingérence étrangère monsieur gaid salah ce sont les russes que vous cachez honteusement aux algériens! et la MAINMISE DE POUTINE sur notre DIPLOMATIE, et on l’a vu a SOTCHI et en LIBYE (c’est du jamais vu et transgression de la charte du premier novembre) mais pire encore les coups bas qu’il donne a notre économie (et notamment a Sonatrach pour nous prendre nos parts de marche en Europe soit directement soit via le Maroc avec la raffinerie Russe au maroc), et la MISE A MORT DE NOTRE DIPLOMATIE. gaid salah a TUE notre diplomatie et a sceller l’avenir des algériens aux russes, hypocrites et égocentriques ne cherchant absolument que leurs intérêts. ils sont si traitres qu’ils ne rateraient pas l’occasion de faire exploser l’algerie si notre pays constitue ne serait ce qu’un petit obstacle a leurs intérêts. les algériens qui ne voient pas ça sont indignes d’avoir des postes au sein de l’État algérien. où sont les diplomates de boumedienne? montrez vous et dénoncez cette politique dangereuse de gaid salah qui hypothèque l’avenir de l’algérie!!!!!!. le voila qu’il nous lâche ali benhadj pour nous faire peur en nous miroitant la décennie noire et l’ingérence étrangère pour casser les démocrates algériens. c’est honteux mais les algériens ne lâcheront pas. les algeriens cachéristes qui pensent donner une légitimité a un homme du systeme, un clone de bensalah, pour qu’en 5 ans leur organise des elections libres et démocratiques (comme les baratine, le système) ne sont que des incultes et naifs, jadis on les appelé les béni oui oui. nous revoilà plongés dans les années du ballet-mascarade des élections bidons, mais cette fois ci nous avons 5 candidats du systeme au lieu d’un seul, pour mieux tromper les imbéciles! le monde va assister à une vrai revolution qui marquera le monde entier et l’histoire de l’humanité. l’algerie est un pays qui a toujours marqué l’histoire du monde et la je pense qu’on est bien parti, c’est écrit. et nous serons fiers d’être l’exemple pour tous les opprimés du tiers monde. le hirak algérien a fait bouger beaucoup de pays: liban, chili, soudan .. et si nous réussissons alors le monde connaitra une véritable mutation populaire et nous seront les leaders!!!!

    16
    17
      Olive
      27 novembre 2019 - 19 h 18 min

      La décennie noire est comme l’olive.

      8
      22
      Anonyme
      27 novembre 2019 - 23 h 03 min

      Popeye les épinards ca muscle le corps et le fer c est bon pour les os mais ca muscle pas le cerveau ; tu fais une fixation sur poutine et sa Russie et la diplomatie c est tt un art . Ce que je vais dire ne va pas te plaire et à bcps d autres mais tant pis . ..te concernant commence a écrire Algérie et non algérie pourtant le correcteur s affiche en surlignant automatiquement pour signaler la faute bref c est juste un constat et c est pas l essentiel.
      Oui en effet on a retenu ceci sur ce fameux sommet notre marionnette se rabaissant devant le tsar russe et c est vrai mais on veut pas parler du reste du sommet russe donc l essentiel a mes yeux concernant notre diplomatie . Oui en effet à ce sommet n a pas participer la RASD qui n a pas été invité par la Russie car non reconnue par celle ci donc c’était à l UA de se retiré ou d annuler cette rencontre en un premier temps mais il est encor plus difficile de refuser ou d convaincre les russes ou USA et Chine d adopter une position differente dela notre mais plus facile avec l UE apparement en cote d ivoire aussi bien pour l Algerie ou que tt les pays de l UA hé oui qui s y frottent si pique meme n impore quel pays de l UE n irai pas au face a face avec 3 puissances et la Russie préfère ses intérêts avec le Maroc concernant le Sahara Occidental donc préfère faire ce choix souverain en sachant que la plume de la minurso est bel et bien la France à l ONU , avant ce sommet nous savons aussi qu’ il y a eu une rencontre Poutine Macron avant ce sommet russe et elle est tout sauf anodines ? Concernant l Algérie a ce sommet en effet l Algérie a pris la parole en 3 eme positions par notre pantin ou marionnettes mais en attendant le texte n es tpas de lui mais bien de l etat profond algérien. le premier qui a pris la parole est le pays organisateur avec la Russie donc Sissi le deuxième la plus grde puissance africaine économiquement l Afrique du Sud et en suite l Algérie , j ai entendu ce texte et j ai surtout observe Poutine lors des deux premiers passages mais surtout de celui de l’ Algérie et regardez le il y a prêter la plus grande attention et n a peut être pas tt apprécier , pkoi parce que premièrement ce texte reconnais l importance de ce sommet et la vision algérienne qui a tjrs été la sienne mais avec tact et diplomatie tt en félicitant Poutine de rassembler tt ses acteurs africains ,mais l Algérie s est démarqué de tout ce qui étais autour de Poutine car elle est le premier partenaire stratégique et économique de la Russie avant tt ses pays ; ensuite l Algérie a payer ttes ses armes à la Russie et ne lui doit rien , l Algérie n est ni communiste ni capitaliste elle reste un pays non aligné , l’Algérie est très chatouilleuse de sa souveraineté qu’ elle a payer très tres chère un lourd tribu donc personne est censé l ignoré dans le monde entier , l Algérie reste une force régionale dans sa région ; l Algérie reste pour la Russie pour sa position géographique et stratégique face à l UE et l Otan dont les USA les premiers un mur pour la défense de la Russie et ca le premier Poutine le sait . l Algérie a tjrs été un allié stratégique Russe mais aussi un allié américain mais plus proche du premier car il s agit d année de relations et de confiance , c est ce qui manque aux USA avec l Algérie la confiance .
      Poutine a toujours vu Algérie comme un grand pays en Afrique et tt le conseil de sécurité de l ONU les 5 membres permanents était unanime en félicitant Algérie pour son combat contre le terrorisme et la paix dans le monde .
      ce qui a expliquer la ventes d armes hyper sophistiqués à l Algérie mais nous lui devons rien sauf une relations de confiance dur un commun accord ; mais aucun pays dans ce monde ne peut faire ou empêcher les USA la Chine la Russie et UE d intervenir etd etre des acteurs principaux mais l Algérie avec la Russie ont surement échanger avant ce sommet pour réunir tt ses pays en sachant que l Algérie a ce poids la en Afrique et dans l UA mais pas le poids d une moyenne puissance comme la France Allemagne Gb et encor moins grande puissance comme la Russie la Chine et les USA , sachant les prédateurs US chinois et européens l Algérie privilégie son partenaire habituel quia tjrs été la Russie mais défendra tjrs avant tout ses intérêts nationaux et surtout sa souveraineté mais c est pas si facile que ca et on doit s appuyer sur un partenaire comme la Russie malgré que nous avons pris note sur sa position sur la RASD , ce n est pas notre position et ni celle de l ONU et ni du dept d etat US ; tu comprend mieux et ni de la CJUE de l UE mais tu peux changer tt ca toi d un un coup de baguette magique …voila à quoi sert la diplomatie , tert el tert pour atténuer son but même si ca dois prendre du temps et bcps de temps même.. sinon c est aussi a cette RSAD de prendre les armes et faire comme l Algérie avec la France qui avait moins de moyens militairement et un adversaire bien plus puissant la France . Nous gardons notre position et nous soutiendrons la RASD car il va aussi de nos propres intérêts et qui ont droit a être libre comme tout peuples et à disposer d eux mêmes . Enfin écris Algérie avec un A majuscule sinon je pourrai te prendre pour un marocain …Popeye .

      5
      13
        Popeye
        28 novembre 2019 - 9 h 30 min

        Pour quelqu’un qui veut donner des leçons de règles d’orthographe je crois que c’est raté, votre commentaire est truffé de fautes qu’un bon élève de cm2 ne commettrait pas.

        6
        9
          Anonyme
          28 novembre 2019 - 9 h 42 min

          Je relis jamais mes textes et les fautes c est pas le plus important ; l essentiel c est que t a compris le message mais j écris tjrs Algérie avec un A majuscule.. (…)

          2
          6
        popeye
        28 novembre 2019 - 10 h 38 min

        d’abord je dois signaler que le « popeye » qui répondu à ma place c’est pas moi! car je répondrai autrement. anonyme franchement je n’ai pas compris ton message, sauf des problèmes que tu as avec les majuscules. mais j’insiste pour dire que gaid salah est en train de détruire notre diplomatie et notre indépendance dans les relations internationales. notre diploapmtie est dictée par les russes et par poutine et ça ne passe pas! gaid salha un militaire qui fait de la politique et s’immisce des affaires qui concerne les algériens et la société civile. gaid salah plonge l’algérie dans une dictature militaire. les cinq candidats ont un programme de gaid salah, un agenda de gaid salah, une politqiue économique de gaid salah et donc de POUTINE. le problème c’est qu’il mène l’algérie droit dans le mur et vu son âge avancé il s’en fiche complètement de notre sort, il ne sera pas là pour voir la crise économique et sociale profonde qui attend les algériens dans 5 ou dix ans. il ne survit que grace aux réserves de changes en achetant la paix civile, et quand il n’y aura plus d’argent c’est pas les russes qui vont l’aider à s’en sortir, on l’a vu durant la decennie noire. le maroc va être la chine de l’afrique dans moins de dix ans et ils sont bien partis avec les investissements américains de plus en plus importants que les algériens ont insulté et méprisé (rappelez vous de cette banderole de ain melila qui est l’oeuvre des services secrets algériens pro russes, car ils nous cachent l’identité des gens qui l’ont élaboré). gaid salah et le hizb russe maintiennent l’algérie dans un sous développement insupportable, ils veulent nous rendre la corée du nord dans la région et le maroc la corée du sud. c’est ça la réalité et qu’on arrête de se mentir et de se voiler la face. on a rien vu depuis 1963 avec les russes pourquoi vous croyez que vous allez avoir quelque chose maintenant sachant qu’en plus les russes investissent lourdement au maroc et en plus dans des investissements qui touchent nos recettes en devises? avez vous vu un candidat qui remet en cause notre collaboration stérile avec les russes? non, car gaid salah l’élimine systématiquement en obéissant aux ordres de poutine. et le hizb frenssa en algérie applaudit gaid salah car ça les arrange, le hizb frenssa et le hizb russe s’entraident depuis 1962.

        2
        7
    Zaatar
    27 novembre 2019 - 17 h 22 min

    Je crois bien qu’on a tout compris. Lorsqu’on lit la fin de la contribution « l’élection du 12 décembre aura bien lieu, et le président de paillé fabriqué par le système dans l’arrière scène de ce mauvais théâtre se pare déjà à jouer son rôle de comparse servile et impuissant « 

    12
    21
    mokrane
    27 novembre 2019 - 17 h 17 min

    URGENT AP !!! Ca commence à dégénérer, on entend plus silmia silmia mais harbia harbia !! Gaid cherche à tout prix à ce que ça dégénère !! Il faut absolument garder le caractère pacifiqye du Hirak ! …

    52
    17
      Anonyme
      27 novembre 2019 - 18 h 49 min

      Quand on n’a pas été à l’école, on ne sait pas anticiper, et on ne voit pas plus loin que le bout de son nez.

      37
      21
      Azul
      28 novembre 2019 - 13 h 37 min

      @ mokhra
      t ai juste un manipulateur!

    Felfel Har
    27 novembre 2019 - 17 h 07 min

    Je suis de nature optimiste, mais je surprends à craindre le pire pour ce qui se passera après le 12 décembre. Face à la détermination du Hirak, la mafia nous oppose son entêtement. Nous sommes tous deux sur une trajectoire de confrontation, de collision frontale. Dans le pire des cas, le guignol que GS exhibera comme trophée se verra contraint par l’armée d’interdire les marches, ce à quoi nous nous opposerons, ce qui donnera l’occasion à notre « fuhrer » de faire sortir son armée pour imposer un état de siège permanent. Ce qui ne manquera pas de le rassurer quant à son avenir et celle de son clan. Ce ne sont peut-être que des supputations, mais elles relèvent du domaine du possible.
    Nous devons être prêts à faire obstacle à cette éventualité. La seule solution envisageable sera la guerre civile. Prenons alors au sérieux ce mot d’ordre du Général George Patton, qui a gagné ses galons sur les champs de bataille, contrairement à nos généraux d’opérettes: « L’objet de la guerre n’est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d’en face meure pour le sien »! Nous n’en sommes pas encore là, mais comme nous l’ont enseigné les Romains « Si vis pacem, para bellum » (qui veut la paix,, prépare la guerre). N’ayons pas peur des mots, même quand ils choquent.

    40
    17
      Farida
      28 novembre 2019 - 12 h 15 min

      La seule solution est de déclancher une greve générale illimitées a la sonatrach et ports d’exportation de pétrole. Ils ne pourront pas venir nous pousser a travailler de force. Restons a la maison et laisson leur le pays pour le gerer seuls.

      2
      8
    Anonyme
    27 novembre 2019 - 15 h 06 min

    Analyse, vue d’un certain angle juste et pertinente, en fait, l’algorithme ayant donné cette feuille de route à été élaboré au moment où l’ex général Ali Ghediri, a commencé à publier ses réflexions sur le système algérien et la nécessité de passage à une nouvelle République qui ne peut être géré que par ceux qui ont des neurones fonctionnels et en phase avec le 21 siècle. Ce jour le système a bien compris le message et l’objectif de ce général et qui sont derrière. Les vrais tenants des leviers de commande ont bien compris que si les élections du mois d’avril ont lieu , Ghediri sera le vainqueur, pour la simple raison qui est, ceux qui avaient l’habitude de contrôler le flux des votants et de leurs voix ne sont plus de leur côté et de ce fait le passage de Ghediri les conduira non seulement aux cellules de Lambez mais directement à la guillotine populaire; ne connaît mieux les membres de la famille et de ses traîtres que celui qui est issu de la famille. Donc la feuille de route est simple et de niveau de logique qui correspond à leur niveau de scolarité, le but étant d’annuler les élections pour éviter le passage de Ghediri et de son clan, et s’assurer le maintien de tous les leviers, de créer un vide politique qui donne naissance à une période transitoire non déclarée et totalement contrôlée par leur système, le temps de se réorganiser et mettre en place le nouveau système de contrôle des élections qui leurs assurera le passage en douceur de leur candidat. Donc ils ont annoncé la candidature de bouteflika, candidature qui n’était pas prévue au départ, sachant pertinemment que cette annonce va faire sortir le peuple, parce que là même un dayouthe ne va pas accepter une telle mascarade, se faire violer chose qui arrive et c’est insupportable mais encore de derrière. ….et avec un coup de pouce de leurs agents cachiristes, ça va encore faciliter la tâche. Chose faite, le peuple est sorti, bouteflika retire sa candidature, et il a le droit de le faire, et on a toujours les autres candidats, mais a t-il le droit d’annuler les élections????? et c’est là où le peuple est pris à contre pieds, et c’est effectivement l’objectif de l’annonce de l’article 102, l’annulation des élections et les éloges faites au peuple par elgaid en guise de recompense . Sachez que le fer se forge à chaud pour lui donner la forme qu’on veut et non après 10 mois à l’air libre. Durant ces 10 mois le système est toujours le même, le seul changement est l’introduction d’une nouvelle directive بعد الظهر تظاهر كما شئت بعدما كانت بعد العشاء أفعل ما تشاء.

    53
    16
    Liberté
    27 novembre 2019 - 14 h 50 min

    Ils peuvent tracer la feuille de route qu’ils veulent et placer Tebboune comme Président, cependant le dernier mot reviendra toujours au peuple!

    39
    12
    Anonyme
    27 novembre 2019 - 12 h 21 min

    G;s devrait s’expliquer sur cette réunion tenue avec boutef au val de grace,hopital militaire: ,de quoi a t-il discuté avec le président,surement pas de la pluie et du beau temps::,des informations concernant le pays ont elles fuité et transmises a des puissances de la region sachant que des milliers de soldats sont sur les frontieres? comment se fait-il qu’un chef des armées se déplace au sein d’une structure militaire pour aborder surement des sujets stratégiques? inconscience ou inculture politique militaire? autant de questions que les médias algeriens ont occulté et n’ont vu que le coté spectaculaire de la présence du président au val de grace et son avc !!

    45
    18
      Anonyme
      27 novembre 2019 - 23 h 54 min

      Il faut s’interroger aussi, sur les multiples entrevues de Gaïd Salah avec des dignitaires,et hommes d’affaires émiratis. GS n’a jamais été ministre des affaires étrangères à ce qu’on sache.

      8
      9
    Vroum Vroum 😤..
    27 novembre 2019 - 11 h 12 min

    Merci pour l’article clairvoyant , le problème est que faire , j’avais écrit sur un post passé , « Gaid Sallah nous emmène dans le Mur, à nous de l’éviter.. » , et surtout pas de bras de fer à celui qui sera le plus fort , car c’est l’Algérie qui en partira , donc le 12 Décembre Élection présidentielle qui aura bien lieu , et que le calme soit , celui qui veut voter , vote et celui qui refuse de voter reste chez lui ou au café , ce qui n’empêche pas de maintenir la pression sur le Prochain Président et son nouveau Gouvernement qui seront obligé de réussir dans le sens voulu du Hirak , et a entendre les Benflis , Bengrina…ect , ils répètent que leurs programmes est le changement et bonne Gouvernance , ce que souhaite le Hirak… et à mon avis , le Prochain Président et son nouveau Gouvernement seront dans l’obligation de changer la Constitution , indépendance de la justice , développement , hausser le niveau de vie…il y va de leur crédibilité et l’intérêt du Pouvoir actuel et la réussite obligée , un retour en arrière est impossible , ils sont condamnés à réussir coûte que coûte . . Ce qui me désole est l’emprisonnement du Candidat Général Ali Ghediri , Général Benhadid , Général Toufic , Commandant Bouregaa et Louisa Hanoun , et la mise de côté du Général Nezar pour le côté Politique , car ces Personalites auraient pu aider l’Algérie , et en priver le Pays c’est réduire les potentialités . . Maintenant tout le poids des responsabilités , et elles sont énormes , repose entre les Mains de ces Quelques décideurs qui si ça réussi ce sera pour l’Algérie et si ça échoue ce sera pour Eux et ils devront rendre compte . . C’est la roulette russe . . Mes Respects au Candidat Ali Ghediri et Général Toufic , Benhadid ….

    2
    41
      Faqu
      27 novembre 2019 - 17 h 22 min

      Si l’article est clairvoyant ton article est opaque et suspect. C’est de la naïveté de croire que l’un des candidats, de surcroît enfant du système, une fois élu peut lutter contre les généraux, les oligarques et les magistrats corrompus en premier Gaïd-Salah. Sauver et perpétuer le système est une question de vie ou de mort pour ces gens. Comment veux tu que ça change quand tout est Suggéré, mis en place et contrôlé par et pourtant le système? L’article est intitulé « les complot du pouvoir depuis…du 12 décembre » et toi tu vois une solution dans cette élection malgré les mises en garde de l’article concernant tous les complots et ruses du système pour se régénérer justement. Ralenti un peu et regarde à droite et à gauche avant de foncer vroum vroum

      53
        Vroum Vroum 😤..
        28 novembre 2019 - 8 h 04 min

        …Alors que faire ??.. les Mokran , Faqk , Chahid , alors appelez l’OTAN , Saouds , ou Daesh Al nosra…ou Si Erdogan ou Trump , .. L’article de AP , est une très bonne info , mais y’a beaucoup de faux Algérien qui interviennent sous de Chahid , faux pseudos pour semer la haine , ..Oh vous les « Mokran , Chahid..je suis capable de vous couler en Géopolitique , Politique Étrangère , Intérieure…mais mois je réfléchis et évaluer les situations et choisi la moins pire ou la meilleure . . À vous entendre , vous voulez une guère civile en Algérie , le Chaos..? .. J’en ai rien à foutre de ce que vous dites , mais surtout allez vous occuper de vos Familles , et dites la même chose sur votre Famille…Là on parle Pays , Peuple , Algérie .. j’ai lu l’article qui éveil l’esprit , très intéressant , et cela fait partie de changement de Cycle ou la difficulté est la transition et ce qui va avec… N’espérez pas Pseudos Chaid , Amokran.. que je vais vous suivre bêtement..Allez endormir ailleurs…Vous voulez le Chaos , « Jusqu’au bout  » , « Jusqu’à la Victoire  » , « ANP complice  » ..voilà les vrais ennemis de l’Algérie , allez essayer en Gn ou Turquie ou Chez Nethaniaou.. .En Algérie on est très informé , mais on réfléchit pour le meilleur pour notre Pays , sans tomber dans le Chaos
        . . Allez @Chaid, va trouver des Pigeons ailleurs . ,

        11
          Cm2
          28 novembre 2019 - 15 h 47 min

          Merci L’Algérie qui vous à donné une bonne éducation gratuite et à la france de vous appris à coupé une saucisse avec le couteau et la fourchette.

      mokrane
      27 novembre 2019 - 17 h 28 min

      Les Algériens empêcheront physiquement par tous les moyens la tenue des élections mascarade dans le cadre pacifique !! Pas de vote ! Ils parlent de démocratie afin de mieux duper et pour laisser les plus crédules et les corrompus à aller voter à cette élection mascarade anti démocratique car rejeter par l’ ensemble du peuple ! Pas d’ acceptations du 12/12 ! Men douzdouzich !

      48
      17
      Chahid
      27 novembre 2019 - 17 h 40 min

      Vroum va dormir pas d élection pas de justificatifs y’a Kachir

      45
      5
    Mounir Sari
    27 novembre 2019 - 11 h 07 min

    Le dictateur sanguinaire Gaid Salah est comparable à un soldat SS du régime nazi Hitlérien!!!!

    47
    23
      Anonyme
      27 novembre 2019 - 13 h 24 min

      Moi, je le trouve plutôt de la lignée des toutous de la Françafrique : Bokassa, Houphouet Boigny, Senghor…( A la différence près, ces 2 derniers ont été à l’école!), le nôtre sort de l’université de la révolution de novembre où non seulement il n’est pas Chahid, mais en plus, il a été auréolé d’un diplôme!!

      48
      20
    Apulée de Madaure
    27 novembre 2019 - 10 h 51 min

    Arthur Schopenhauer dit :
    « Toute vérité franchit trois étapes. D’abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence ».

    Nekini (moi) je dis :
    D’abord, GS nous prenait pour des ridicules avec ses manœuvres et l’article 102.
    Ensuite il s’est rendu compte de la volonté populaire (Hirak) il exerce une opposition de toutes ses forces.
    Puis, Le monde entier considère ce mouvement comme évidence.

    Donc il ne reste à GS et sa bande qu’à quitter la table

    53
    23
    Omar Khayyam
    27 novembre 2019 - 10 h 12 min

    ELLE , la MAHZALA sans bouteflika, aura bien lieu ? Certes car comme le faisait remarquer YZ dans sa contribution la construction d’un état nation ENCRÉ sur des fondements institutionnels INÉBRANLABLES OBÉI aux trois conditions/critères sine-qua-non à savoir la désaliénation identitaire , spirituelle , et tutélaire MILITAIRE…Mais pas que! IL reste que nous ne sommes pas seul sur cette planète…Que des forces centripètes (de l’extérieur vers l’intérieur) Jouent un rôle stratégique capital (influence des puissances économiques sur le centre décisionnel de notre pays) encouragé en cela par une ALLÉGEANCE sans FAILLE des décideurs (MILITAIRE/CIVILS) ILLÉGITIMES LOCAUX et dont il est VITAL pour La RÉVOLUTION de s’en DÉFAIRE…CETTE quatrième DÉSALIÉNATION porte un NOM : LA TRANSITION qui doit nécessairement ouvrir des CHANTIER étalés dans le temps
    Elmejd à no chouhadas et aux AHRARS ALgeriens

    42
    21
    Anonyme
    27 novembre 2019 - 9 h 57 min

    Moi ce qui me fait peur ce n’est pas tant le 12 décembre, mais le tribalisme naissant en Algérie et aussi pour certains le dénigrement du mouvement Hirak par certains colporteurs comme les démagogues indépendantistes kabyles qui s’affichent en porteur de la flamme olympique amazigh. Pour le reste je souhaite bien évidemment l’émergence de vraie démocratie algérienne.

    8
    73
      Anonyme
      27 novembre 2019 - 12 h 25 min

      Le fait de parler comme ça fait de toi tribaliste

      54
      22
    Fellag
    27 novembre 2019 - 9 h 25 min

    Ce n’est pas seulement depuis le 22 février que nos corrompus militaires nous imposent leurs lois et directives d’une junte militaire déguisée, c’est depuis juillet 1962 nous subissons El hogra et l’injustice, la corruption et le pillages, la destruction et la misère, d’ailleurs la majorité de nos dirigeants et hauts gradé corrompus ont une résidence hors territoire national en particulier en France, alors pourquoi sacrifier autant de vies humaines pour un résultat pire, ce n’est jamais de la faute de nos militaires et pourtant c’est bien Eux qui désignent les présidents, c’est bien eux qui décident de tout même la nourriture que nous mangeons

    47
    11
    Lghoul
    27 novembre 2019 - 9 h 06 min

    Et voila le grand chanteur saidani ou le drebki, celui qui ne retire jamais le drapeau national sur ses épaules, ne voulant plus revenir en Algérie ! Oui ce SG de quoi ? Du FLN s’il vous plait qui ne veut pas quitter sa france, son pays de programmation du mercenariat pour répondre aux accusations dont il est sujet. S’il était ce qu’il disait aux « mounadhelset compagnies » pourquoi reste t il en france, le pays colonialiste etc. etc. ? Alors comment ne pas DERACINER TOUT ce système pourri dont 90% sont de vrais traitres et des mercenaires ? Le peuple doit aller jusqu’au bout car notre indépendance n’est pas encoure acquise.

    58
    22
    ABOU NOUASS
    27 novembre 2019 - 8 h 57 min

    Leur feuille de route ne les mènera nulle part ni avant ni après le 12/12.

    Un groupe de généraux septuagénaires ou octogénaires , même aidé par d’autres états ne peut pas contrer une Révolution menée par 40 millions de citoyens qui battent le pavé depuis 10 mois.

    L’Algérie ne sera plus un pays de recyclage, elle aspire à du neuf.

    61
    21
      Zaatar
      27 novembre 2019 - 12 h 44 min

      L’élection du 12 décembre aura bien lieu, et le président de paille fabriqué par le système dans l’arrière scène de ce mauvais théâtre se pare déjà à jouer son rôle du comparse servile et impuissant.
      On a tout compris je crois. Fallait juste rajouter que les choses peuvent être réversibles et que rien n’est définitif, sauf qu’il faut en payer le prix en conséquence.

      30
      37
        Farida
        28 novembre 2019 - 12 h 19 min

        Tu me fais pas peur. Tes trucs a peine déguisés sont un signe de paniqe générale chez ton général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.