Les trois plans secrets du pouvoir pour semer le chaos avant le 12 décembre

policiers complots
Les services secrets veulent pousser les policiers à bout. D. R.

Par Mohamed K. – Le pouvoir, de plus en plus acculé et tétanisé par l’échec cuisant qu’il s’apprête à subir ce 12 décembre, multiplie les manœuvres souterraines et les complots. La première d’entre ces manigances ourdies par les résidus du système a consisté à faire accroire à une opération de sabotage des élections à Alger qu’un étudiant, qui serait affilié au Mouvement autonomiste de Ferhat Mehenni, était en train de préparer.

«Or, notent des observateurs avisés, c’est une écrasante majorité d’Algériens qui s’apprêtent à empêcher cette mascarade électorale par tous les moyens pacifiques, à travers l’ensemble du territoire national, et pas seulement en Kabylie». Ces sources subodorent dans cette nouvelle manœuvre du pouvoir un «aveu d’échec à quelques jours d’un rendez-vous dont il sait pertinemment qu’il dévoilera le véritable poids de ceux qui s’échinent à cacher la vérité au monde entier par le mensonge et le déni de la réalité». «C’est une action puérile qui prouve, s’il en est, que les résidus du système Bouteflika et leurs soutiens étrangers sont à court d’imagination, si bien que le simple matraquage médiatique via les supports habituels à la solde de l’état-major de l’armée suffit à démasquer cette machination dont le but est d’une clarté limpide : discréditer la Kabylie qui est devenue, et le pouvoir le sait, la référence pour tous les Algériens en matière de combat contre le régime depuis de très longues années.»

Nos sources observent notamment que les citoyens «ont pris conscience que les événements de 2001 qui ont coûté la vie à plusieurs jeunes étaient un des préludes au Hirak actuel, et que les Algériens, épris de liberté, regrettent d’avoir été manipulés par le pouvoir à l’époque et de ne pas avoir profité de ce sursaut d’orgueil pour faire tomber le système bien avant les soulèvements du printemps dit arabe, dix ans plus tard, et du mouvement de contestation populaire actuel qui est venu en retard, certes, mais qui a permis de corriger cette grave faute».

A cette action désespérée et niaise du pouvoir s’ajoutent les tentatives d’effrayer le peuple pour le dissuader d’aller de l’avant dans sa lutte pacifique pour le changement profond du système. «Ces bombes désamorcées, ces armes saisies et ces casemate découvertes ne sont que de la poudre aux yeux pour instiller l’idée que le terrorisme est toujours là et que les manifestations en cours depuis plus de neuf mois attenteraient à la sécurité du pays car elles permettraient aux ennemis de l’Algérie de reprendre du poil de la bête», indiquent nos sources qui affirment, à ce sujet également, que le peuple «a compris le subterfuge et n’est pas tombé dans le piège».

D’autres sources avancent, enfin, que des agents des services secrets seront infiltrés ce vendredi parmi les manifestants et agresseront les policiers pour provoquer des heurts, voire des émeutes à travers le pays. Le commandement de l’armée voudrait, par ce procédé diabolique, justifier une intervention musclée soit le jour du vote, soit pour annuler carrément l’élection dont Gaïd-Salah et ses proches collaborateurs savent qu’elles seront un fiasco retentissant.

M. K.

Comment (43)

    Lghoul
    7 décembre 2019 - 22 h 17 min

    Puisque c’est demain que commencera la grève générale illimitée qui transformera les villes en villes mortes, les services secrets peuvent infiltrer le vide et le vent pour créer des tornades et le mauvais temps.

    VOSTAF
    7 décembre 2019 - 9 h 24 min

    Ce peuple mérite le prix Nobel de la Paix. Aucun doute là dessus. Aucun autre peuple au monde n’a fait ce qu’on est entrain de faire. Et ça dérange bien des mafieux!

    13
    6
      Sarrazin
      7 décembre 2019 - 16 h 57 min

      Gaid et ses voleurs savent que leur fin est proche. Issus du clan d oujda, ils ont confisqué l indépendance aux algériens . Le Peuple a décidé de récupérer tous ses droits spoliés depuis 1962 . Plus rien ne l arrêtera .

      5
      2
    Debza Kadiya
    6 décembre 2019 - 19 h 09 min

    Un seul et unique plan pour déjouer tous les plans diaboliques et machiavéliques, c’est le plan Grève Générale.
    Chacun de nous, reste chez soi, toutes les villes d’Algérie, d’est à l’ouest, du nord au sud, des villes mortes, par ce plan de Grève Générale et villes mortes, aucun de leur plan ne pourra fonctionner.

    50
    8
      Zaatar
      7 décembre 2019 - 5 h 06 min

      Si on arrive à faire cela, chose que j’ai toujours avancé pour abattre ce pouvoir, alors vraiment chapeau…de toutes les manières il n y a pas une autre solution autre que celle de la violence. Pour les dégager il faut sérieusement leur couper les vivres, même si nous aussi on doit en pâtir.

      9
      8
        Momo
        7 décembre 2019 - 16 h 22 min

        Et toi, entre temps, tu comptes les points. De ta fenêtre, tu regardes passer la révolution sans rien faire sauf à dénigrer ou à dire des banalités,de temps à autre Si le hirak échoue tu diras que tu l’avais prévu et s’il gagne tu diras que tu étais parmi ceux qui ont prédit la victoire. Takoul maa hadou oumaa hadouk.

        1
        6
    Liberté
    6 décembre 2019 - 17 h 31 min

    Tout ceci n’est que spéculation. Le régime a décidé que Mihoubi soit Président et l’administration est chargée d’appliquer la décision. Pour eux le peuple ne peut rien faire, ceux qui veulent s’opposer seront châtier. Ce qu’ils ne savent pas encore c’est qu’aucun pouvoir ne peut s’opposer à la volonté du peuple. Ils peuvent mettre en place les plans qu’ils veulent, tout tombera à l’eau.

    48
    8
      Dingo
      7 décembre 2019 - 5 h 37 min

      Il faut partager

      2
      6
    Nora
    6 décembre 2019 - 16 h 38 min

    A voir les visages de ces pauvres jeunes, ils ne savent plus a quel saint se vouer tellement ils sont maltraités par un vieux de plus de 80 ans qui n’a ni cerveau et ni experience militaire en dehors de visiter les casernes.
    Je suis convaincue que tous ces jeunes ont en raz le bol de ce dictateur qui les remonte contre leurs freres et soeurs pendant que pour lui toute sa famille se prélasse en france, oui en france. ses jours sont comptés.

    54
    5
    Bibi
    6 décembre 2019 - 16 h 11 min

    Le seul paramètre que cette junte à omis de prendre en compte, c’est que le peuple après une longue convalescence à réussi à trouver l’antidote.
    Ce vaccin qui est l’unité du peuple, commence à porter ses fruits, et la longue convalescence n’est plus qu’un mauvais souvenir. Maintenant à part David Copperfield et Gérard Majax qui peuvent faire illusion quelques minutes, je ne vois pas qui pourrait ressusciter cette junte finissante et aux abois. Le peuple pour une fois depuis longtemps uni ,marchant et criant d’une même et seule voix, fait déjà vaciller ce géant aux pieds d’argile, encore quelques jours et il s’écroulera de lui même car les fondations ne tiennent plus.

    54
    16
    Felfel Har
    6 décembre 2019 - 15 h 11 min

    Ceux qui conçoivent des plans machiavéliques pour plonger le pays dans le chaos, tout comme ceux qui exécutent bêtement ces plans, porteront une énorme responsabilité dans la suite des événements si par malheur la situation libyenne venait à se reproduire chez nous. Allah yestarna mina el moussiba!
    La situation est déjà assez explosive et le pouvoir doit savoir raison garder. Il a fait le pari de vaincre le Hirak, imposer son plan, mais a lamentablement échoué. S’il restait un peu d’honneur et de dignité à ces messieurs qui se prennent pour des sommités, la sortie de secours est leur meilleure solution.
    Le peuple n’abdiquera pas, il se bat pour des causes justes: la souveraineté, la liberté, la justice, l’honneur, la maîtrise de ses ressources pour assurer le futur de ses enfants, la dignité.

    51
    14
    BOULEQWAS Med
    6 décembre 2019 - 15 h 00 min

    Du moment que la revue eldjeich parle de participation massive, que le maréchal n’ayant jamais tiré une balle durant la guerre de 54-62 parle de riposter vigoureusement à ceux qui entraveront l’opération de vote, le plan du pouvoir n’est pas de faire quoi que ce soit de vendredi, il réserve cela au jour du vote ou bien après la proclamation des résultats surtout du point de vue taux de participation qu’ils vont gonfler qui ne dépassera pas dans le meilleur des cas 3% de l’électorat. Le peuple poursuivra son mouvement vers l’indépendance quels que soient les obstacles et les manigances de l’adjudant Tayeh, avant et après le vote.

    78
    16
    Anonimaoui
    6 décembre 2019 - 14 h 50 min

    Les services de renseignement ont atteint le fond de la bêtise animale, aucune réflexion, aucune anticipation, aucune initiative innovante. Du simple  » copier- coller » des méthodes périmées du siècle passé. Échec sur échec mais aucune remise en cause de l’approche imposée par des chefs insultes. On pousse au chaos pour cacher ses échecs et ses écueils. Le peuple algérien vaincra.

    56
    19
    Anonyme
    6 décembre 2019 - 14 h 16 min

    Ce « gouvernement » qui traitre le peuple d’égarés, de nouveaux harkis, d’homosexuels sont eux eux meme ce dont ils accusent le peuple les premiers harkis ce sont eux en tete gaid gaga , quand a moi je viens de changer ma nationalité et j’ai brule mon passeport algérien car a mon age je n’ai plus d’espoir pour ce pays que j’ai aime toute ma vie et dont je tourne le dos maintenant si j’étais plus jeune j’irais au maquis contre ces harkis qui ont vole l’indépendance et je le fait sans aucun regrets, … Bonne chance au Peuple Algérien a qui je souhaite le plus grand succès pour venir a bout de ces VERMINES!!

    71
    21
      KARITA
      6 décembre 2019 - 14 h 50 min

      @Anonyme 14 H 16
      Avec le recul du temps , tu vas te rendre que ce régime a toujours accusé ses opposants de ses propres méfaits.

      47
      14
      hgfhggf
      6 décembre 2019 - 21 h 00 min

      quand ca va tu es algerien et quand ca foire tu dechirs ton passeport, quelle hypocrisie el khanazir reste des khanazir.

      20
    Anonyme
    6 décembre 2019 - 13 h 57 min

    Yaatik saha khouya!! Tu a tout dit!!

    3
    4
    Anonyme
    6 décembre 2019 - 13 h 42 min

    Quand des arabophones de Béchar, d’Alger, d’Oran ou de Constantine crient en Kabyle « Oulache l’vot oulache !! » c’est que ce peuple a surmonté ses divisions et acquis une nouvelle conscience.

    71
    19
    Anonyme
    6 décembre 2019 - 13 h 10 min

    Ya si l’Hadi le problème de l’Algérie est POLITIQUE. Ca ne sert à rien de parler des problèmes socio-économiques car leur solution est d’abord politique. Sans le départ de Gaid, pas de solution!! Pas besoin d’écrire un journal pour ça…

    13
    7
    Lghoul
    6 décembre 2019 - 13 h 09 min

    « Les algériens voient aujourd’hui leurs conditions d’existence se dégrader.. » Hahahaha !!! Tiens il se rend compte après 20 ans de pillage et 1200 milliards partis en fumée ! En tout cas, les 5 clowns du système que le pharaon a choisi vont rendre nos conditions PIRES !!!!!!! On a tous ton adresse email pour te demander des conseils économiques dans la nouvelle Algérie ! Hahahahah. Le bonus va disparaitre a partir du 12/12. Cache toi serait mieux. Que feras-tu après ? Nous chanter une autre chanson ou un autre poème ? On te prie de les dédier a ton pharaon.

    12
    8
    Momo
    6 décembre 2019 - 13 h 07 min

    Stratégies à courtes vues que toutes ces manigances!
    Les stratagèmes confessionnel, idéologique, régionaliste, politique ont tous été utilisés. En vain! Ces bougres espèrent toujours qu’en répétant les mêmes c…, ils auront de meilleurs résultats. Tout comme les fous, ils ne croient pas que les mêmes causes ne peuvent donner des effets différents.
    Aujourd’hui 42e vendredi il en sortira des millions à travers le pays mais ils continueront de nier cette réalité que le peuple les rejette comme il a rejeté la issaba 1.
    Un bon vendredi à tous. Il nous reste aujourd’hui pour convaincre les récalcitrants à ne pas se joindre à cette mascarade de vote. Demain, ce sera grève générale jusqu’au jour 12 décembre.

    59
    24
    Lghoul
    6 décembre 2019 - 12 h 49 min

    Nous avons aussi notre plan: Pourquoi une grève générale est importante et sera la réponse ultime du peuple pour les assommer une bonne fois pour toute ? Parce qu’ils comprendront une fois dans leur vie l »importance du peuple, un grand peuple qu’ils ne méritent pas. Ensuite, la poignée de chats et de souris de la mangeoire et de la khommassa-serpilères, les hyènes et les idôlatreurs ne pourront plus avoir de ressources humaines et surtout LOGISTIQUES (transports, communications, préparations des bureaux de vote et surtout des sandwichs-cachires, etc.) pour gèrer leurs éléctions privées de la honte. Ils se retrouveront simplement SEULS avec EUX MEMES ! La seule chose qui va leur rester comme « stratagème » et de taper leurs fronts contre le mur.

    67
    21
    Simple Soldat
    6 décembre 2019 - 12 h 41 min

    Ils ont capable de tout,rappelez y’a pas si longtemps, ou les meme personnes étaient laux commandes,l’affaire Bentaala,l’affaire des moines;l’affaire de détournement de l’avion d’air France,l’affaire kasdi merbah et j’oublie;

    60
    15
    Le Berbère
    6 décembre 2019 - 11 h 38 min

    Malheureusement on est en face d’un pouvoir majoritairement constitué des gens incultes qui n’ont jamais lu un bouquin de l’histoire de nôtre pays et de sa population qui lutte depuis la nuit des temps ..Dans l’histoire lointain de nôtre pays , l’empire romaine à tenté aussi toutes sorts d’approches ( violentes et pacifiques ) dans sa conquête des territoires de la Numidie et malgré l’intimidation et le harcèlement des armées romaine , les Numidiens n’ont pas cédé devant l’occupant Romain et ce n’ai pas aujourd’hui que le peuple algérien qui gueule dans les rues au quatre coins du pays depuis neuf mois qui va cédé devant les intimidations , le harcèlement et chantage de ce pouvoir de minables de chez minables…Tahya Al Djazëir Amazighia et vive le peuple algérien qui ne recule devant aucune obstacle sauf devant la volonté de bon Dieu.

    68
    8
      Anonyme
      6 décembre 2019 - 19 h 08 min

      Le seul, l’unique, et véritable
      danger en Algérie c’est le régime
      lui-même…

      Une certitude se dégage
      aujourd’hui… Le régime
      est à bout de souffle…

      La seule question que se pose
      aujourd’hui, c’est quand
      tombera t-il…

      39
      6
    Lghoul
    6 décembre 2019 - 11 h 38 min

    Aucun secret du tout. Leur seul remède est une GREVE GENERALE ILLIMITEE a partir du 8 prochain ! Toute la logistique du pétrole et du gaz doit souffrir – De la production au transport et a l’exportaion. De toute manière quand on voit les centaines de milliards qu’ils ont détourné pour leur argent de poche, l’iceberg des vrais détournements va donner des syncopes a certains mal préparés. Alors on n’a rien a perdre car on serait pire qu’avant si des fous pareils resteront au pouvoir. Ils vont nous rendre notre vie invivable et transformeront le pays en prison a ciel ouvert, chasseront et emprisoneront le peu de gens capables et se feront entourer par des marrionettes, des khommas, des idôlatreurs, des charlatans poêtes et des esclaves consentants a servir.

    50
    21
    Dream
    6 décembre 2019 - 10 h 43 min

    Et le dernier plan qui consiste a tirer a balle explosive sur le peuple cme fut le cas en 2001.

    56
    25
    GILETS JAUNES et PARODIE DE JUSTICE
    6 décembre 2019 - 10 h 16 min

    GILETS JAUNES OU LA GROSSIÈRE MANIPULATION DES PRO – GAID ou PRO – ÉLECTIONS

    Certains Pro- Gaid ou Pro-élections veulent nous faire croire que les Hirakistes sont comparables aux Gilets Jaunes en France et que les Policiers français sont plus violents que nos Forces de l’Ordre. Une vraie blague pour attardés mentaux !

    Ils oublient INTENTIONNELLEMENT de dire que si les Policiers en France ont réagi aussi durement c’est parce qu’il y avait des PILLEURS, des CASSEURS et des Manifestants très Agressifs parmi les Gilets Jaunes, ce qui n’est pas du tout le cas chez les Hirakistes.
    D’ailleurs, les Gilets Jaunes ont eux mêmes dénoncé ces Casseurs et Voyous. Infiltrés parmi eux.

    Ils oublient aussi de dire qu’en France, seuls des Casseurs et des gens violents ont été jetés en prison alors que chez nous ce sont de parfaits innocents et des personnes totalement pacifiques qui ont été jetés en Prison pour des MOTIFS totalement bidon ( port de drapeau amazigh, Caricatures, Message hostile aux Généraux sur les réseaux sociaux etc…)
    Osez comparer notre Justice aux ordres du Régime Dictatorial avec celle de la France , quel mensonge éhonté et quel foutage de gueule !

    D’ailleurs, c’est justement pour pouvoir casser la SILMIYA des Hirakistes, que le Régime cherche à les pousser vers la violence pour ensuite justifier la répression légale contre les Manifestants et tuer le Hirak.

    Heureusement, les Hirakistes sont totalement conscients du piège dans lequel ce régime malfaisant veut les enfermer.

    53
    23
      Le Naïf
      6 décembre 2019 - 13 h 08 min

      Propagande de flic français véreux quand tu nous tiens …..
      Les gilets jaunes poursuivis par la police jusque dans l’enceinte de l’hôpital pour s’y cacher, le journaliste de RT le nez fracassé et la gueule défoncée, les mutations des gilets jaunes, la femme algérienne tuée dans son appartement de Marseille par une grenade …des casseurs bien évidemment !!

      9
      54
        hjghjg
        6 décembre 2019 - 21 h 12 min

        restes naif et n aggrave pas ton cas ,petit.

        67
        6
      Casseurs infiltrés
      6 décembre 2019 - 13 h 17 min

      Ils appartiennent à la police française c’est parfaitement connu des flics en civil.

      8
      40
      @Gilets
      6 décembre 2019 - 14 h 32 min

      Il faut aussi rajouter que :
      -les revendications des Gilets Jaunes en France étaient surtout socio-économiques alors que nos Hirakistes ont , eux, des revendications purement Politiques.
      – que des cas de tortures et de mauvais traitements ont été enregistrés dans nos commissariats.

      Pour le reste tu as raison et nos responsables politiques le savent parfaitement bien puisque la majeure partie sont partis trouver refuge en France.

      La France est un véritable État de Droits avec une justice et des médias qui enquêtent de façon transparente et libre et la vérité finit toujours par apparaître.

      D’ailleurs, tous les flics français qui ont dépassé leurs prérogatives avec les manifestants ont été suspendus et jugés, chose qui ne risque jamais d’arriver chez nous.

      Comparée de notre système dictatorial installé depuis 1962 ( qui met sous le tapis toutes les affaires scabreuses pour que le peuple ne soit jamais informé) il n’y a pas photo. L’évidence saute aux yeux de tous.

      74
      16
    Zaatar
    6 décembre 2019 - 10 h 15 min

    Maintenant ils ne sont plus secrets ces plans, je hirak peut les contrer, n’est ce pas?

    57
    29
    Man Char
    6 décembre 2019 - 10 h 08 min

    Si GS pense que c’est les Kabyles qui jouent encore aux éboueurs il se trompe de fond en comble. Cette fois c’est TOUTE l’Algérie qui prend le balai.
    C’est aussi une campagne de dératisation à travers TOUT le pays.
    Du vent !!!

    67
    22
    Che Guevara
    6 décembre 2019 - 9 h 56 min

    Simple !!! Trois (03) plans secrets du pouvoir contre trois (03) plans apparents du Hirak : Silmia (pacifisme) – Union – Persévérance, le reste IDEZZOU M3A HOUM.
    Le seul chaos attendu est l’implosion de cette Issaba.

    53
    26
    Le régime tente tous les subterfuges !
    6 décembre 2019 - 9 h 20 min

    Je propose d’écouter sur youtube la diarrhée verbale de l’ex-colonel de l’Armée de l’air Mokhtar Said Mediouni, c’est une interview donnée au média russe SPUTNIK, il faut être patient, toutefois ça en dit long de la situation du régime qui tente de faire feu de tous bois.

    55
    23
      Soldat Schweik
      6 décembre 2019 - 13 h 17 min

      C’est lui qui va en suisse avec 100.000 dollars en cash dans sa poche et qui les dépense en 4 jours dans les boites, restaus, hôtels et escort-girls de luxe
      Ebki ya DZayer ebki !!!
      Si la JUNTE MILITAIRE des GININARS n’a trouvé que lui pour parler en leurs noms, c’est de très bonne augure pour le peuple

      53
      8
    Amin99
    6 décembre 2019 - 9 h 08 min

    L’ère où l’on décide à la place des 43 millions d’Algériens, sans jamais leur demander leur avis est révolu.
    Le peuple algérien se montre très mûr et patient, il a choisi la rue pour s’exprimer et faire savoir.
    Le délitement en cours du pouvoir est réel et irréversible, ce pouvoir s’est lui-même enfermé dans une impasse dont il ne voit pas l’issue, il navigue à vue, rien ne sera comme avant, le peuple qui s’est unis et approprié l’étendard du patriotisme reprendra d’une manière ou d’une autre son destin en main, c’est aussi la réponse à toutes ces années de frustration privé de son indépendance. Nous vivons la renaissance de ce qu’était l’Algérie de l’indépendance, un pays révolutionnaire où l’on retrouve la même effervescence politique, intellectuelle et artistique d’avant.

    Tout mon respect pour ce grand peuple.

    64
    23
    WATANI WATANI
    6 décembre 2019 - 9 h 04 min

    Que peut-on attendre d’un sénile ( respect pour toutes les personnes âgées du monde) qui vit dans une caverne, excusez caserne, comme dans l’ere de l’homo-sapien? Rien de bien! Au lieu de tirer le dernier baroud d’honneur et aider les algeriens à construire un pays démocratique puissant permettant de libérer les énergies du génie algérien, ce débile va peut-être firent couler le sang des algériens pour plaire à ses commanditaires Emiratis sous-traitants des français et sionistes. Il oublie que les algériens qu’il a fait fuir , lui et sa issaba, ne se tairont jamais et feront le maximum pour qu’il passe au tribunal pénal international et ce quelque soit son âge et son état de santé. Jamais je croirai qu’une personne comme celui-là a été dans l’ALN meme en Tunisie.

    98
    26
    Anonyme
    6 décembre 2019 - 8 h 39 min

    Juste une précision, en 2001 ce n’est pas « plusieurs jeunes » qui ont été tués en kabylie, il y a eu 126 morts et 5000 blessés.

    75
    27
      Batiwar
      6 décembre 2019 - 12 h 12 min

      Quel fut le résultat de 128 morts et de milliers de blessés par balles en Kabylie en 2001 ? Les hommes de l’état-major de l’armée feraient mieux de bien graver ça dans leurs cervelles et d’en tirer enseignement : au lieu de mater les kabyles, ces balles ont plutôt attisé leur colère, leur haine et leur détermination. Gaïd Salah, rappelle-toi ces jeunes kabyles qui criaient : « Que pouvez-vous me faire avec vos soldats et vos policiers ? Me tuer ? Je suis déjà mort ! »
      Seulement, aujourd’hui il semble que ce soit tous les algériens qui le disent. Peut-on retourner en arrière quand on a atteint ce point ?

      74
      18
        Lghoul
        7 décembre 2019 - 21 h 39 min

        Ceux qui font des plans diaboliques sur toujours le dos du peuple au lieu de travailler pour le pays et le peuple et ceux qui les ont rejoint en changeant de veste à la dernière minute pensant que tout restera comme avant sont exactement comme ce type qui a fait ce rêve : Au milieu d’une rue le type voit un sac volumineux. Il se penche, le tate et l’entrouvre pour voir ce qu’il contient. Il reçoit un choc quand il découvre que le sac est rempli de pépites d’or. Il le soulève le met derrière son dos et se met à courir. En courant l’homme se rend compte que le sac est troué et commence à perdre ses pépites. Pour éviter de perdre du temps, il décide de boucher le trou du sac avec son doigt. Le lendemain en se réveillant il réalise que ce n’était qu’un rêve. Mais le problème est que son doigt qu’il a utilisé pour boucher le trou du sac est dans son c…. Voilà donc comment tous ces charlatans vont se retrouver bientôt car ils se sont fait avoir par l’appât du gain facile. Ils ont échangé leur peuple, leur pays, un futur prometteur pour leurs enfants et la liberté contre une miette périssable. L’égoïsme primaire.

      Lghoul
      6 décembre 2019 - 14 h 00 min

      Il est important de raffraichir les mémoires que le président était boutef et son premier ministre serpilière, benbliss. Ils sont les deux responsables principaux, qui ont donné les ordres, de la tragédie qui a frappé la Kabylie en 2001.

      84
      15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.