Ali Benflis victime collatérale de la guerre qui fait rage chez Gaïd-Salah ?

Benflis tribunal
Ali Benflis. PPAgency

Par Mohamed K. – On sait maintenant quel était ce second candidat qui allait être «détruit», comme l’avait annoncé Abdelkader Bengrina au lendemain du lynchage médiatique qui avait ciblé Abdelmadjid Tebboune. La justice vient d’accabler Ali Benflis, suite aux aveux d’un membre de sa direction de campagne arrêté pour «divulgation d’informations à un Etat étranger», sans que l’on sache de quel type de renseignements il s’agit et si l’ancien collaborateur de Benflis occupait une fonction sensible au sein de l’Etat qui lui aurait permis d’accéder à des dossiers confidentiels.

Le tour de l’ancien chef de gouvernement semble donc être venu et il n’est pas exclu qu’il soit disqualifié à quelques heures de la tenue de l’élection présidentielle. Ali Benflis ferait alors les frais des tiraillements qui divisent la hiérarchie militaire au sujet du successeur de Bouteflika, comme nous l’annoncions dans un précédent article.

Des sources indiquent que le candidat malheureux aux élections de 2004 et 2014 a acquis le soutien de certains généraux qui sont, néanmoins, en conflit avec d’autres hauts gradés, décidés à adouber son rival Azzedine Mihoubi après qu’ils eurent lâché l’ancien ministre de l’Habitat pour des raisons qui demeurent inexpliquées à ce jour.

Ali Benflis a réagi sans faire de vagues, tard dans la soirée de lundi, au communiqué rendu public ce lundi par le tribunal de Bir Mourad Raïs et relayé par un média proche d’un des clans qui se livrent une bataille acharnée au sommet de la hiérarchie militaire, bien que son ex-collaborateur ait fait état de faits censés compromettre sa candidature en rappelant l’existence d’un compte bancaire à l’étranger à son nom et au nom de son épouse. C’est à peine s’il a fait allusion, dans un de ses meetings, à ses «détracteurs» à propos desquels il a dit ne pas vouloir répondre et préférer se concentrer sur son objectif, celui de se faire élire le 12 décembre. Un vœu pieux qui ne peut se réaliser vu que l’élection présidentielle est elle-même compromise et que le clan qui détient le plus de pouvoir dans l’entourage immédiat du chef d’état-major ne l’a pas inscrit sur ses tablettes et a favorisé un de ses adversaires dans cette course inédite à El-Mouradia.

M. K.

Comment (36)

    Anonyme
    14 décembre 2019 - 18 h 57 min

    Benflis, notre Jacques Anquetil, (l’éternel looser de la politique) à nous.

    Med
    10 décembre 2019 - 17 h 18 min

    Benflis a toujours jouer le role de LIEVRE. Le problème de l’Algérie n’est pas les elections du 12 December. L’algérie est un pays en faillite. Pas d’industrie, pas de tourisme. faible agriculture est un système corrompu depuis 62. Le prix du pétrole en chute libre et ont doit pays les millions de policiers, militaires et gendarmes????? Planche a billet et le FMI ????

    22
    3
    Felfel Har
    10 décembre 2019 - 15 h 37 min

    Je ne m’appitoierai pas sur son sort, il a accepté de jouer le jeu des despotes en croyant berner le peuple; il a perdu. Que ses peudo-supporters le consolent! Il se voyait en haut de l’affiche, il termine son show en tant que simple figurant. Benflouss doit s’exclamer comme Fernand Reynaud, dans un de ses fameux sketches: « Il y en a qui tiennent le haut du pavé, moi je tiens le bas du fossé »!
    Les loups, nous dit-on, ont passé un pacte: celui qui montre des signes de faiblesse doit être sacrifié et abandonné. GS, en loup Alpha, et les canidés qui l’entourent, obéissent à la même logique. Au suivant! Bengrina? Belaïd? Tebboune? Mihoubi? GS? Les autres officiers de l’EM (corps d’armée et chefs de région militaire)? Que le tir aux pigeons continue!

    27
    4
    Chibl
    10 décembre 2019 - 15 h 19 min

    BENBLIS a préféré a junte militaire au peuple, en tant qu’avocat il aurait dû savoir que la mafia n’a aucune gêne a sacrifié un de ses membres pour sauver LA FAMIGLIA.
    il y a un proverbe qu’ont apprends le premier jour où ont met les pieds dans une caserne et qui dit:
    MADIRCH LAMEN FEL BESKRI, EL 3ASKRI, CHAUFFEUR ETTAXI WEL … LAKDIMA.
    En fin de compte BENBLIS tu ne sais rien de la vie.

    29
    7
      Beskri
      10 décembre 2019 - 16 h 38 min

      Tu as oublié de compléter ton proverbe : “…wel faux jazairi” comme toi semeur de discorde

      3
      33
    ABOU ZELOUFI
    10 décembre 2019 - 14 h 33 min

    les compteurs de pouce haut et bas ne fonctionnent plus des deux cotés …..

    3
    7
    Nora
    10 décembre 2019 - 14 h 20 min

    Va d’abord soigner ton oeil gauche avant de commencer a pleurer.

    25
    5
      Anonyme
      10 décembre 2019 - 17 h 38 min

      Y’a sidi y’a pas d’autres prėnoms au point d’utiliser le mien sur AP?????

      2
      4
        Nora
        10 décembre 2019 - 18 h 54 min

        Signė Nora

    Momo
    10 décembre 2019 - 13 h 19 min

    Ali Benflis a plusieurs fois trahi le peuple. Il vient de goûter à la plus grande des humiliations. Il perdra ces élections qu’il aura défendues avec ses tripes. J’ai déjà pronostiqué qu’il ne pourra récolter au delà de 6% qui est son taux fixé depuis des lustres par le système peu importent ses opposants.
    Il ne pourra même pas jeter l’éponge à 3 jours de l’échéance, car ils le jetteront aussitôt en prison.
    Comme parcours politique, c’est un gros flop. Il sera jeté aux orties après les élections et ne pourra même plus circuler normalement dans les rues d’Alger ou de Batna.

    31
    6
      Anonyme
      11 décembre 2019 - 8 h 58 min

      Cela veut dire que pour toi ces élections auront bien lieu. On a fini par s’en convaincre alors, et dire que le hirak n’arrête pas de crier makanch intikhabet m3a el3issabet. Donc, il va y avoir un nouveau président et tout le monde a l’air de s’y être fait. La suite?

    58
    10 décembre 2019 - 12 h 24 min

    caid ne peut pas laisser une marionnette plus intelligente que lui au pouvoir au risque d être limoger ou se trouver a la casa carrée

    23
    12
      Anonyme
      10 décembre 2019 - 15 h 24 min

      Si vous estimez que Benflis est intelligent alors mon Bourricot aussi, s’il était vraiment un homme intelligent il aurait fait comme les autres chefs de partis, vôtre héro est un opportuniste né et rien d’autres

      28
      5
    Ali+
    10 décembre 2019 - 11 h 35 min

    Monsieur Benflis est l’idiot du système Bouteflika et son clan.on l’est utilise juste pour le travail de l’esclave

    29
    5
      Djomballo
      10 décembre 2019 - 16 h 35 min

      Les traîtres sont des gens mal nés, incorrigibles, très pernicieux au monde, et dont il ne faut point on avoir pitié. Citation de Pierre Charron, que je trouve adaptée au berger du système.

      27
      2
    Lghoul
    10 décembre 2019 - 10 h 22 min

    Dans toute cette histoire que pourrions nous retenir ? Que benflouss s’est toujours fait avoir comme un oiseau de mauvaise augure et que si vraiement il “l’aimaient”, JAMAIS cette histoire d’espionage n’apparaitra devant le publique. Qui pourra se charger de l’espionner sans les ordres du pharaon ? Qui a osé espionner et divulguer quoi que ce soit sur les khelil, saidani, bouchouareb et compagnie malgré les milliers de casseroles qu’ils trainent dans tous les domaines politiques et économiques ? Donc si ce qu’ils lui ont “promis” est vrai, jamais ils divulgueront quoi que ce soit durant cette campagne de la honte. Quand on voit ce qui se passe, tous ces gens vont finir dans des poubelles, des vraies. Ils ont choisi le mercenariat, le mensonge et la honte, ils finiront dans le tas. Ils ont voulu barrer la route au peuple et la maléction du peuple ne les ratera jamais. Regardez les tous pleurnicher, de sellal a ouyahia. Maintenant c’est le tour de benbliss de continuer ce qui lui reste de sa vie, noyé dans la honte et l’infamie. Comme on voit tous: Ils finissent toujours mal. Le tour du pharaon arrivera. Il n’est que question de temps. Tous ceux qui complotent contre leur peuple, le méprisent et l’échangent contre des étrangers et des biens matériels payeront d’une façon ou d’une autre. Leur jour arrivera.

    36
    7
    Anonyme
    10 décembre 2019 - 10 h 14 min

    Cela fait 15ans que l’Algérie a un président fantoche et un vrai roi qui tire les ficelles. Le président est désigné Mihoubi, le roi est Gaied Salah. Le fou du roi est Tebboune et le bouffon est Benflis.

    35
    7
    Djomballo
    10 décembre 2019 - 10 h 06 min

    N’est ce pas le moment d’enterrer le berger une fois pour toute, de toute façon, il est mort depuis belle lurette.
    Là, il peut dire, Bouteflika m’a tué et Gaïd m’a enterré. Un moment ou un autre le piège se referme et bon débarras, un de moins c’est toujours ça de gagner. Vive le peuple, vive la Jeunesse et vive l’Algérie .

    37
    6
    chaoui40
    10 décembre 2019 - 9 h 08 min

    Qui n’a pas de compte à l’étranger ? Les pauvres uniquement. Et parmi ces pauvres, s’il s’en trouve qui veulent voyager un peu, il faut un compte en devises étrangères ! Bientôt, nous mettrons en prison de simples « twitters » !

    6
    17
      No chaoui
      10 décembre 2019 - 10 h 15 min

      Un compte à deux millions d’euros pour un orphelin c’est quand même énorme

      36
      7
    Omar khayyam
    10 décembre 2019 - 8 h 54 min

    Et des emplois FICTIFS pour les enfants, des comptes en Suisse, Luxembourg, pays du golf pour la bande des cinq MONKEYS et leurs parrains ORANG-OUTAN…autant dire que, comme dit l’adage « la manche a trouvé sa bêche » en d’autres termes « QUI SE RESSEMBLENT S’ASSEMBLENT  » Khawti HAD CHIRDHIMA ne sont pas là par le plus pur des HASARDS ou par sympathie partagée ni par un ideal quelconque!! Khawti HAD CHIRDHIMA tedjma3ha MASSALIH MOUCHTARAKA wa AMWOUEL SOURIKET MIN ACHA3B…depuis 1962 ces GANGS organisés en SYNDICATS du CRIME se LIGUENT contre la volonté du PEUPLE ALGÉRIEN et tout cela avec la BÉNÉDICTION PROTECTRICE des puissances d’EST et d’OUEST…Raisons qui nous poussent aujourd’hui et plus que jamais à INTENSIFIER les fréquences de notre HIRAK PACIFIQUE par la mobilisation CITOYENNE interne et externe…Et nous pouvons dors et déjà DIRE que notre REVOLUTION est POTENTIELLEMENT PORTEUSE d’une BELLE PROMESSE…SON EXCELLENCE LE PEUPLE ALGÉRIEN est DEVENU et le SERA ad-vitam æternam IN-CON-TOUR-NABLE…
    Pensées à CEUX et CELLES des NÔTRES VICTIMES de de L’ARBITRAIRE NÉOCOLONIAL

    43
    8
    Anonimaoui
    10 décembre 2019 - 8 h 45 min

    Encore une fois j’insiste pour dire que le commandement militaire est une sorte de court royale au service exclusif du guide suprême , sa majesté AGS 1er. Il n’y a ni division ni tiraillement. Comme AGS est un tyran paranoïaque, on a dû lui ramener des ragots concernant Benflis et il l’a éliminé de la short liste des pseudo présidents lécheurs de rangers. Il a utilisé son arme préférée, la justice aux ordres. Benflis risque même de passer par la case prison après l’élection mascarade. Wait and see.

    34
    7
    DZA
    10 décembre 2019 - 8 h 18 min

    Avec cette histoire, nous avons la confirmation de ce qui se trame dans les hautes et véritables sphères de décisions. Apparemment, une guerre silencieuse et sans pitié fait rage entre les clans des familles mafieuses qui se disputent le leadership.
    Il est évident que les cimes de l’iceberg, que sont les candidats à cette tartuferie des élections du 12- 12 – 2019 deviennent les cibles de choix de leurs adversaires.
    Si, élection, il y aura, nous saurons inévitablement à travers le fantoche élu, qui sont les parrains du 5e mandat de la’’ ripoux-blique’’ .
    Il ne reste donc au peuple, que la persévérance dans la lutte pacifique pour imposer sa souveraineté et ses choix pour une Algérie nettoyée de la vermine qui la ronge.

    43
    6
      Lghoul
      10 décembre 2019 - 8 h 54 min

      C’est simplement la guerre entre la mafia et la camorra. Le peuple est toujours hors jeu depuis 62.

      31
      7
    ABOU NOUASS
    10 décembre 2019 - 7 h 08 min

    Il aura le temps maintenant d’aller danser la rumba et se tortiller les hanches avec son ami Tebboune !
    Voilà comment finissent les traîtres au peuple .
    Cache toi sous la couette , espèce de carpette de dessous de lit , tu n’a jamais réussi dans la politique car tu tjrs choisi le régime d’oujda……..

    Adieu va marionnette !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Au suivant …………………………………

    45
    9
    Ma Vérité
    10 décembre 2019 - 5 h 42 min

    Lorsqu’on veut tue son chien,on dit qu’il a la rage,c’est de la mise en scène nous le savons dès le départ de cette mascarade élections;que le futur marionnette de nos corrompus dirigeants est bien l’élève du traitre Bouteflika et du crapule Ouyahia;Mr Mihoubi;

    44
    6
    @Benflis
    10 décembre 2019 - 1 h 43 min

    Voilà ce qui arrive aux personnes qui ont tourné le dos au peuple,aux enfants de la Mère Patrie,qui soutiennent le régime honni par les Algériens.
    Mr Benflis,si vous êtes honnêtes,si vous êtes patriote,si vous aimez vos enfants,les enfants de notre Algérie,si vous avez un tant soit peu de NIF,retirez-vous en tout honneur des élections du 12 décembre.Vous valez bien mieux que ceux que vous servez.

    49
    8
      Nif
      10 décembre 2019 - 7 h 25 min

      Une personne qui a collaborés avec Bouteflika n’aura jamais Nif n’est puisse tenir debout comme tout homme de valeur, 1998 déjà il a deux millions D’euros planqué en France, qu’attendez vous à un khobbsiste né

      35
      7
    Lalloum
    10 décembre 2019 - 1 h 21 min

    Il attend quoi pour se retirer de cette mascarade électorale ! Lorsqu’on est idiot c’est pour toute la vie .

    50
    6
    Mounir Sari
    9 décembre 2019 - 23 h 22 min

    Bon débarras à ce chiyat de première catégorie.Un résidu du système Bouteflika en moins.Au suivant!!!!

    53
    10
    Larnaque
    9 décembre 2019 - 23 h 15 min

    Bien fait pour lui. Après avoir été utilisé comme lièvre et juste pour donner un semblant de crédibilité à cette mascarade électorale, voilà qu’il est jeté comme une vieille chaussette sale par ceux-là même qui l’ont dragué et qui lui ont fait commettre les pires reniements pour une soi-disant victoire le 12 décembre. Encore une fois Mr. Benflis se fait rouler dans la farine comme un bleu. Et par qui svp? Par le sergent Garcia! Quelle triste fin de carrière. Quant à cette histoire d’espionnage, elle est cousue de fil blanc. Du n’importe quoi.

    55
    6
    Lghoul
    9 décembre 2019 - 22 h 47 min

    Tout est a vendre dans cette Algerie. Ayyaw serdine! Apparemment son copain le connait depuis 2003 et l’a « aide » a ouvrir un compte bancaire dans un pays etranger. Avec ces gens tous les chemins menent vers les banques et les coffres forts. Ils sont tous opaques et corrompus. Qu’attendre de gens qui transforment le mensonge en verite ? 5 clowns qui se valent. 5 clowns qui sont en train de promouvoir la honte en se faisant humilier sans jamais sourciller. Des fois je me demande s’ils sont humains et pas des envahisseurs venus d’une autre planete. Tout ce qui se passe est nouveau en Algerie. Tout a commence quand le clan d’oujda a deprave tout ce qu’il touche, comme baguette magique ou par alchemie marocaine.

    57
    6
    Anonyme
    9 décembre 2019 - 22 h 07 min

    Booff !…Ecoute, Benflis, ne te tracasse pas trop, va !… De toute façon, même si les militaires décident que c’est toi qui gagneras la soit-disant « élection » le 12 décembre, tu hériteras d’un sale boulot car le peuple ne voudra pas de toi et le hirak continuera comme avant, peut-être même avec plus de rage. Donc va jouir des quelques années qui te restent à vivre à ton âge et laisse tomber.

    48
    7
    Anonyme
    9 décembre 2019 - 21 h 42 min

    Un film Bollywood qui dure depuis 57ans!!

    54
    12
      Dzair
      10 décembre 2019 - 5 h 15 min

      57 ans parceque au fond tu ne voulais pas l’indépendance culturelle malheureusement ces derniers temps le mot harki est devenu .comme disent lès sages,la vie est une (!).

      1
      31
    Zenaty
    9 décembre 2019 - 21 h 35 min

    Vive la Liberté un Peuple Unis et Unique de l Est à l’Ouest et du Nord au Sud. Pour Une Deuxième République Citoyennes et des Citoyens Responsables Nous Sommes des Patriotes depuis la nuit des Temps. MAINTENANT. IL FAUT PENSER AUX NOUVELLES GÉNÉRATIONS À NOS ENFANTS. NOUS AVONS UN DEVOIR ENVERS NOS ANCETRES.. VIVE L ALGERIE AVANT TOUT UNE DEUXIÈME RÉPUBLIQUE UNE SEUL ALGÉRIE

    54
    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.