Le gouvernement Djerad devrait être annoncé incessamment : le test de vérité

Djerad
Passation de consignes entre Boukadoum et Djerad. D. R.

Par Nabil D. – L’annonce de la composition de la nouvelle équipe gouvernementale que devra conduire Abdelaziz Djerad serait imminente, selon des sources concordantes. Des rumeurs citent des noms par-ci par-là, mais aucune information vérifiée n’a filtré à l’heure où nous rédigeons ces lignes.

Le choix de l’ancien secrétaire général de la présidence de la République sous Liamine Zeroual a donné lieu à de nombreux commentaires. Si le Hirak rejette toute décision prise par Abdelmadjid Tebboune à qui il dénie toute légitimité, en raison du taux de participation très faible à la présidentielle du 12 décembre, des analystes estiment qu’il ne faut pas «jeter le bébé avec l’eau du bain» et qu’«il n’y a pas d’autre choix que de composer avec la nouvelle équipe dirigeante maintenant que la cause principale du blocage politique et des graves atteintes aux libertés et aux droits de l’Homme n’est plus là».

Des observateurs avertis ont fait remarquer que «la crise risque de perdurer encore dans un contexte marqué par des bruits de bottes menaçants à nos frontières est», en soulignant, cependant, que le nouveau locataire d’El-Mouradia, arrivé au pouvoir suite au coup de force du commandement de l’armée contraire à la volonté d’une écrasante majorité du peuple, «tarde à confirmer sa volonté à tourner la page du binôme Bouteflika-Gaïd-Salah, en ordonnant dès à présent la libération de tous les détenus d’opinion, injustement incarcérés, et en lançant le chantier prioritaire de la réforme de la justice dont la dépendance flagrante envers la hiérarchie militaire et le pouvoir exécutif l’ont gravement déviée de son rôle originel».

La désignation de l’ancien ministre de la Communication sous Bouteflika, Belaïd Mohand-Saïd, au poste de ministre conseiller auprès de Tebboune a également été différemment appréciée, les uns reprochant à Tebboune de continuer d’exclure les jeunes compétences, d’autres saluant cette démarche «insuffisante, toutefois, si elle n’est pas accompagnée d’une autre réforme urgente, celle du grand nettoyage qui devra concerner le champ médiatique national qui a prouvé son manque de professionnalisme et son éloignement de l’éthique soit par intérêt financier, soit par instinct de survie».

Il reste à savoir si Abdelaziz Djerad pourra se défaire de l’ensemble des ministres hérités de l’ère Bouteflika et dont certains sont directement rattachés à des cercles de décision extérieurs au gouvernement, à l’image de l’inapte ministre de la Poste et des Télécommunications, Houda-Imane Feraoun, nommée par Saïd Bouteflika et couvée par Gaïd-Salah pour des raisons qui demeurent mystérieuses à ce jour.

Tout dépendra donc des noms qui composeront le prochain Exécutif qui devra affronter la mission quasi impossible de réconciliation avec le peuple majoritaire et convaincre le Hirak de sa bonne foi. D’autres, avant Abdelaziz Djerad, se sont cassé les dents, quand bien même la feuille de route de Gaïd-Salah a été exécutée à la lettre au grand dam du Mouvement de contestation populaire qui n’a pas réussi à empêcher la présidentielle du 12 décembre, exit la Kabylie où le mot d’ordre de boycott a été suivi à 100%.

N. D.

Comment (23)

    Vroum Vroum 😤..
    31 décembre 2019 - 17 h 52 min

    @Sarazzin l’islamiste ou Makistes de service , fout la paix à notre ANP , Armée Nationale ANP que tu traites de « Junte militaire  » Généraux Mafia  » Teboune /Mafia Militaire « …. votre stratégie est de descendre notre ANP et Services Sécurité qui vous ont damné le Fion !!… @Sarazzin, Ma Vérité , ect…. car si le Peuple déteste son Armée , c’est la déstabilisation assuré et Islamistes Frères Musulman Wahabites dit Salafistes du Faux Djihad et MAK danserons !!.. Tu veux danser @Sarazzin ?

    1
    4
    Vendredire
    31 décembre 2019 - 5 h 08 min

    Si le peuple refuse d’octroyer à Tebboune quelque légitimité que ce soit, pourquoi est-il supposé en accorder à son gouvernement dut-il comprendre de jeunes et talentueux serviteurs de l’état?
    Le noeud gordien consiste à traiter de la question du pouvoir et de la gouvernance pour rendre au peuple algérien sa dignité en tant que peuple et aux institutions leur caractère républicain.
    L’Algérie est une Mercedes conduite aujourd’hui par des va-nu-pieds qui se passent le volant pour donner, chacun son tour, libre cours à leurs plaisirs sadiques.
    Il nous faut détruire ce système qui n’obéit à aucune logique humaine pour le remplacer par un système de gouvernance qui donne à chaque algérien la possibilité de rêver sa vie.
    Le discours de Chengriha n’apporte aucun éclairage nouveau. Il est dans la droite ligne de la ‘pensée’ Gaidienne.
    Pourtant, On le disait intellectuel, non biaisé par la légitimité historique, contre l’emprisonnement des prisonniers d’opinion. Tout cela s’est volatilisé en un tour de mains car dès qu’on vous désigne représentant du système , vous êtes obligé de vous départir de tous vos principes, si tant est que vous en ayez, pour devenir une machine au service de la caste dominante.
    Voici où nous en sommes aujourd’hui. Triste réalité!
    Mais, ce qui est présentement fort préoccupant , c’est cette incursion des baltagias pour empêcher le hirak de continuer son bonhomme de chemin.
    Il faudra que nous sortions en masse aujourd’hui mardi et surtout vendredi prochain pour leur montrer aux baltagias et au pouvoir que nous n’avons pas peur d’eux. Il y va de notre avenir et celui de nos enfants.
    Ce qui fait mal le plus c’est que les bruits de bottes résonnent depuis la frontière libyenne et Chengriha au lieu de créer la cohésion entre les citoyens de ce pays, favorise les dissensions et accentue les tensions.
    Si une guerre éclate à notre frontières’ sud-est, je nlose imaginer ce que sera notre destin avec toute cette haine accumulée de part et d’autre. Prions que cela n’arrivera pas!

    5
    3
    Brahms
    31 décembre 2019 - 3 h 20 min

    Messieurs, mettez l’Algérie sur les bons rails et le seul conseil que je pourrai vous donner serait de supprimer le marché parallèle de la devise du Square Port Saïd et d’ailleurs afin de retrouver une crédibilité internationale et nationale.
    En effet, le citoyen doit respecter les règles de change et changer dans sa banque et ceux qui s’adonnent à cette activité devront être sanctionner sans aucun détour.
    A défaut, le pays ne montera jamais. Le Ministre des Finances qui sera désigné devra donc s’atteler à cette tâche.

    3
    1
      Anonyme
      31 décembre 2019 - 6 h 45 min

      Question pour toi : si on supprime le marché parallèle des devises, est ce que cela nous rendra notre liberté de citoyens? Serons-nous plus en démocratie?
      Sans vouloir te vexer, cela me rappelle l’histoire de Marie Antoinette qui voyant le peuple crier famine dit: ‘ils n’ont pas de pain?
      Ps: certains disent que cette citation est apocryphe. Peu importe. L’important c’est la morale de l’histoire.
      Ça aurait été tellement simple si en supprimant le change au noir on redeviendrait un pays.

      2
      1
        Anonyme
        31 décembre 2019 - 11 h 46 min

        Citation complète de M.A ‘ils n’ont pas de pain ? Qu’ils mangent des brioches ‘

        1
        1
        Brahms
        31 décembre 2019 - 20 h 15 min

        A l’internaute Anonyme,

        Si ce Gouvernement supprime le change parallèle, cela voudra dire que la mafia dégage mais si cela reste, cela signifiera que l’ancien système n’a pas changé. Le change parallèle c’est juste un indice qui permet de déceler les bonnes, des mauvaises intentions de ce Gouvernement.

    Zombretto
    30 décembre 2019 - 19 h 54 min

    Franchement, après avoir lu ce que Chengriha a dit dans son discours, je ne m’attends à rien de bon de la part de Tebb-Tebboune ou Djerad.
    Qui a dit que Gaïd Salah est mort ? Non, il est ressuscité. Il a juste changé son nom. Maintenant il s’appelle Saïd Chengriha.

    7
    2
      Zaatar
      31 décembre 2019 - 5 h 51 min

      Salut zombretto,
      Tu connais la chanson de khaled dont le clip a été tourné en Inde à Bombay plus précisément, eh bien c’est ce que les algeriens vont bientôt chanter…la chanson s’intitule « el harba ouine ».

      2
      3
        Zombretto
        31 décembre 2019 - 11 h 43 min

        Salut, Tuco !… Si au moins la chanson était intitulée el-herba t’sellek.

    Soldat Schweik
    30 décembre 2019 - 19 h 41 min

    Selon des sources sures de l’interieur du serail qui ont voulu garder l’anonymat bien sur, par ordre expresse de la JUNTE MILITAIRE des GININARS fakhamatouhoum le berzid-ane potiche Gustavo el teboune s’apreterait a nommer le « cafarologue » F Ait Ali au poste de vice premier ministre, poste laissé vacant je vous le rappele par ramdane lamamra dont le gouvernement bedoui.
    tahya el istimrariya goulnaha ou la betelna!!!! et sil fou pli Chuttt on est menacé par haftar et la lybie ATatieu !!!

    Ali-Vison
    30 décembre 2019 - 18 h 57 min

    Tourné manège en reprends les mêmes est on recommence, à moi, à toi, à lui, encore des années perdus, impossible qu’un pays puisse avancer avec des dirigeants imposés

    Vroum Vroum 😤..
    30 décembre 2019 - 15 h 46 min

    Il n’y aura pas d’echappatoir , ni pour le nouveau Président et son nouveau Gouvernement ni pour le Hirak , ils sont tous les Deux condamnés à réussir et s’entendre .Refuser une feuille de route partagé par le Pouvoir actuel et le Hirak mènera droit dans le mur , ça à pu être évité avec la mort de Gaid Sallah (Allah Y’arhmou ) , qui fut un élément de blocage , maintenant que ce blocage à disparu , c’est l’ouverture à la Résolution et apaisement , les Deux Parties Pouvoir et Hirak sont obligé de travailler ensemble . . Avec la situation Géopolitique et Géostratégie qui se dessine autour de l’Algérie , ces Frontières , les Acteurs en présence en Libye , mercenaires terroristes islamistes , ..Le Pouvoir et Hirak sont dans le même bateau , si il coule , ils couleront avec . . Le Danger est bien réel à nos Frontières , notre ANP a les moyens nécessaires pour l’affronter et le neutraliser , et si le Conflit Libye grandi , alors l’Algérie n’est pas seule , dernièrement en Méditerranée y’a eu des Manoeuvres militaires d’envergure avec Algérie , Chine , Russie , un message tres clair aux ennemis de l’Algérie (Otan Sioniste associé à Islamistes Frères Musulman Wahabites dit Salafistes d’Erdogan /Qatar…Saouds ..) , donc l’urgence est à la Stabilité intérieure pour faire face au Danger extérieurs …En cela le Hirak doit enfin désigner des Interlocuteurs pour Dialoguer ou Négocier avec le Pouvoir actuel . . Maintenant on ne peut plus voir uniquement Le Pouvoir et Hirak , mais le Pouvoir et Hirak et Danger réel à nos Frontières , ces trois éléments sont le dénominateur commun pour la Résolution entre Pouvoir et Hirak . . Y’a un besoin d’avoir une Vue d’ensemble pour hâter la Résolution entre Pouvoir et Hirak , la Stabilité intérieure et Apaisement . . Continuer dans le refus de tous Dialogue et résolution entre Hirak et Pouvoir , fera le jeu du Danger Extérieurs à nos Frontières . . . À mon avis la Résolution est dans le cour terme qu’à cela ne déplaise aux Islamistes Califat /MAK dans le Hirak et dans les Forums , le tout téléguidés de l’étranger . . L’Algérie en Afrique du Nord est un trop gros morceau pour les Ennemis du Pays , tout comme l’Iran au Moyen-Orient. . Le Plan remodelage du Moyen-Orient Élargit jusqu’en Afrique du Nord et plus si possible aura été un Échec pour l’OTAN Sionisme et ces Larbins Saouds Wahabisme Qatar , Émirats et Erdogan Turquie Frères islamiste . . Ils essayeront à nouveau sous d’autres formes mais echoueront encore et encore . . On est plus à l’époque Skies / Picot , c’est fini avec l’echec du Plan vaste Zone Géographique Remodelage du Moyen-Orient Élargit jusqu’en Afrique du Nord et plus si possible jusqu’au Kazakhstan . . Il leurs faudra du temps pour avaler leur échec cinglant ces OTAN et Larbins Monarchies du Golfe et Erdogan Turquie Frères islamiste . . Le sort de l’Algérie est associé à ce Plan Diabolique Vaste Zone Géographique sous autorité Usa OTAN Sionisme et leurs Larbins du Califat utopiste . . Le rêve des Saouds aura été de propager leur Wahabisme Antropomorphiste par l’installation de Régimes Wahabites , et Erdogan son reve du New Califat Ottoman islamistes , par des Regimes Islamistes Frères Musulman Wahabites dit Salafistes du Faux Djihad… En verite Saouds et Erdogan sont des ennemis déclarés , à l’intérieur même de l’OTAN , qui voit l’Algérie comme un gros morceau qu’ils ne peuvent ni avaler ni domestiquer . . On ne peut parler de l’Algérie sans invoquer la Géopolitique , l’Echiquier Géopolitique et Géostratégie .

    5
    21
    Sarrazin
    30 décembre 2019 - 14 h 20 min

    Ils n ont pas été choisis ni élus par le peuple. Pourquoi leur faire confiance?
    Tel des résidus du système entachés d un trait de caractère hérité du maroc ( ruse),
    les généraux maffieux les gouvernent et poursuivent leurs pressions. Tous ces vieillards incultes entachés de corruption et de pillage, ne voient pas leurs privilèges volés en éclat.
    Ces vieillards n ont rien à perdre, comme l ex ministre éliminé pas Dieu, leurs cœurs est aveugle et leurs cervelles ankylosée, ils attendent leur tour.

    8
    10
    Lghoul
    30 décembre 2019 - 12 h 21 min

    Il n’y a « aucun test de verite » a attendre de vieux dinosaurs du FLN/RND qu’ils veulent recycler en faisant semblant que personne ne sait ce qui se passe. Attendre quoi d’un pouvoir illegitime qui organise ses propres elections sans le peuple pour designer un des leurs ? Comment croire un pouvoir oppressif qui utilise des voyoux, des drogues et des repris de justice pour intimider le peuple ? Comment croire un pouvoir dont le fils de leur president est en prison pour affaire de cocaine ? Il y a des naifs qui sont vraiment aveugles.

    10
    8
    Anonyme
    30 décembre 2019 - 10 h 39 min

    le systeme autiste,est dans le recyclage de ceux qui de près ou de loin ,ont participé a la ruine du pays,alors que le peuple demande leur départ !

    20
    15
      zouzou
      30 décembre 2019 - 16 h 39 min

      si mr benbitour est jalous car il n’a pas eu le poste de 1er ministre, et bien qu’il degage. je oense que tebboune lui a proposé les finances,seul choses qu’il maitrisent a peu pres. car en toute honeteté , vu son age , il n’a pas la carrure pour etre ministres des affaires etrangeres, ou de l’interieur . Djerad est beaucoup plus competent que lui.

      2
      19
    EL GUELIL
    30 décembre 2019 - 9 h 24 min

    N’attendez vous pas aux miracles, vous serez déçu et révolté, tant que les faux Moudjahid du FLN RND dirigent rien ne change, juste les noms et costumes, seul pays où monde où n’achète des sièges de députés et de sénateurs, président imposé, députés et sénateurs clandestins des dirigeants et fonctionnaires corrompus, c’est la république Bananiere

    26
    15
      Sarrazin
      30 décembre 2019 - 13 h 14 min

      Tres bonne vision. Ces nouveaux tenants du pouvoir seront pire que les précédents. Ne nous leurrons pas. Tebboune est plus dangereux que bouteflika.c est pour cette raison que la maffia militaire l a choisi.
      Le nouveau chef d Etat major issu du clan maffieux donne la même lecture que celle de l ex vice ministre dégagé par Dieu.
      Le hirak ne lâchera rien ..nous ne les lacherons jamais jusqu a leur départ leur départ total et définitif.

      11
      9
      fak9ir el moumtez
      30 décembre 2019 - 16 h 10 min

      L’Algérie a besoin de ses enfants les plus intègres, honnêtes, et compétents. Il y a urgence à se retrousser les manches et troquer le costume, pour le bleu de chauffe

      3
      11
        chaoui40
        31 décembre 2019 - 8 h 15 min

        Tu ne connais pas la loi de Murphy ! Ce ne sont pas les vertueux qui tirent les voleurs vers le haut (la vertu), mais les voleurs qui tirent les vertueux vers le bas (le vol). Car ils sont tout simplement plus nombreux !

    58+132
    30 décembre 2019 - 9 h 24 min

    refusé d office par la majorité qui est dans la rue

    12
    16
    Akvaly Dz
    30 décembre 2019 - 8 h 51 min

    Quelque soit la composition de ce gouvernement, il est peu probable que cela soit d’un tel boulversement! Les décideurs nous ont habitué a leurs mesquineries, nous sommes rodé aujourd’hui, rien ne peux venir qui puisse être digne d’une confiance même infime pour aller dans le bon sens pour le pays!
    Tendre la main au hirak puis utilisé des baltaguia pour dissuader les gens de manifester, c’est faire le contraire de ce qu’on prétend vouloir faire!?
    Et quel légitimité aurai un tel président au plan internationale, après le grand échec de leurs élection! Ce n’est pas étonnant que le vieux (…) ait pu clamsé a peine 10 jours après des élections auquel il tenait tant! C’était le plus grand ratage de tout les temps, vu qu’eux ou leur prédécesseurs n’ont pas fait mieux dans la gérance des affaires du pays et que pour cette raison, les Algériennes et Algériens descendent hebdomadairement dans la rue pour leurs dire qu’ils dégagent tous! Il n’y a pas plus rien a attendre d’eux que ils puissent tous cédé la place une fois pour toute! (…)

    17
    3
    Ma Vérité
    30 décembre 2019 - 8 h 33 min

    C’est la montagne qui accouche d’une souris et rien d’autres,est les raisons, Mr Tebboune est imposé n’est pas élu, n’est Mr Tebboune, n’est Mr Djared, n’ont les mains libres, c’est toujours les fantômes d’oujda et leurs alliés qui décident, qui donnent les ordres, qui nomment les Ministres et les dirigeants, tant que l’assemblée et le Sénat siéger par des corrupteurs et des corrompus affairistes et trabendistes, rien ne change juste les noms et les couleurs, en claire ils existent beaucoup plus de de traîtres et de destructeurs où plus haut de l’état que des vrais patriotes aux mains propres, comment peut-on nettoyer un objet où nos mains sont plus sale que l’objet, je ne connais pas un dirigeant ripoux qui s’est repentis, l’exemple de Bouteflika et ses alliés et ex Ministres, la vérité blesse les personnes de mauvaise fois

    17
    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.