Il est une entrave au dialogue : pourquoi Tebboune a-t-il maintenu Zeghmati ?

Belkacem Zeghmati. PPAgency

Par Abdelkader S. – De tous les ministres qui constituent le nouvel Exécutif, le garde des Sceaux est sans doute celui qui suscite le plus d’interrogations. Vestige du gouvernement Bedoui, inféodé au belliqueux ancien chef d’état-major, Belkacem Zeghmati est le ministre le plus impopulaire avec son ex-collègue de l’Intérieur, Salah-Eddine Dahmoune, limogé par Abdelmadjid Tebboune dans les heures qui ont suivi son investiture.

Autant l’empressement avec lequel le successeur de Bouteflika s’est débarrassé de ce boulet était compréhensible et prévisible, autant le maintien de Belkacem Zeghmati à son poste crée un malaise et risque de faire capoter le projet de dialogue auquel aspire le nouveau Président pour assoir sa légitimité écornée par la façon dont la présidentielle a été imposée et le taux d’abstention jamais enregistré depuis l’indépendance.

Belkacem Zeghmati demeure une personnalité intrigante. Limogé par Abdelaziz Bouteflika pour avoir «actionné» le dossier Chakib Khelil à la demande du tout aussi énigmatique ancien ministre de la Justice, Mohamed Charfi, et de l’ancien patron du DRS, le général Toufik, dont les services avaient enquêté sur ce gros dossier de corruption et de détournement de fonds, il a été rappelé par Gaïd-Salah pour remplacer l’ancien protégé et protecteur du cercle présidentiel, Tayeb Louh, aujourd’hui incarcéré. Il s’est distingué par la mise en branle de la machine judiciaire infernale qui jettera en prison des dizaines de manifestants, de militants, d’hommes politiques, de journalistes et d’artistes sur injonction directe de Gaïd-Salah.

Sa gestion à la hussarde du secteur depuis sa désignation lui a valu une grève des magistrats, vite étouffée à travers un accord salarial qui allait mettre fin à ce débrayage qui avait, un court moment, donné espoir au Hirak, qui voyait dans cette fronde des magistrats une volonté de s’affranchir de la tutelle du pouvoir exécutif et de l’armée. Ce fut un vain et éphémère espoir. Belkacem Zeghmati, plus que jamais soutenu par l’ancien homme fort de l’armée qui l’avait incité à «aller jusqu’au bout» de la répression, avait imposé un vaste mouvement qui s’apparentait à une purge dictée par le besoin que ressentait le pouvoir de s’assurer une discipline totale au sein de l’appareil judiciaire, un des piliers sur lequel le régime avait arc-bouté son passage en force après la déchéance de Bouteflika.

Une fois arrivé au pouvoir, Abdelmadjid Tebboune s’est employé à donner des gages de bonne volonté en prévision du dialogue qu’il compte ouvrir avec les acteurs politiques pour une sortie de crise. Belkacem Zeghmati s’est donc exécuté une seconde fois en faisant libérer, cette fois, les détenus d’opinion dans l’emprisonnement arbitraire desquels il s’était rendu complice quelques mois auparavant.

La «conciliation» à laquelle Abdelmadjid Tebboune veut parvenir semble, en tout cas, impossible tant que Belkacem Zeghmati fera partie du paysage politique. C’est ce que pensent de nombreux observateurs, des personnalités politiques et des figures de proue du Mouvement de contestation populaire qui ne comprennent pas pourquoi ce même Zeghmati ne fait pas preuve d’autant d’ardeur déconcertante contre les mercenaires qui infestent les réseaux sociaux et qui sèment la discorde et la haine entre les Algériens jusqu’à menacer l’unité et la sécurité du pays.

A. S.

Comment (77)

    aderre
    7 janvier 2020 - 14 h 50 min

    Comme tout le monde, j’ai vu au infos un extrait de son discourt devant le Sénat du bled Micky , il vociférait , gesticulait comme un singe Ouistiti, remarque il n’est pas plus haut, 1M50, talonnettes comprises. Il me fait bizarrement penser à un sinistre personnage petit de taille comme lui, ayant conduit l’humanité à une 2eme guerre mondiale. En conclusion de quoi! Faisons attention au personnes de petite taille, il ont toujours une revanche apprendre sur leur semblable humain plus haut qu’eux. De Napoléon au Adolf , l’histoire en regorge. Remarque, il est tenu en laisse par les maitres moment; une fois sa mission exécutée, il retrouvera sa cage, les abysses de l’anonymat. Il est une évidence: Tout ce gouvernement, et même le Président Abdel Madjid Bidoune,ont était choisis par les maitres du jeux , car ils ont tous une revanche à prendre, sur ceux qui , jadis les ont éloignés du Pouvoir. Tell était la ligne directrice conseillée aux ventripotents gradés.

    Anonyme
    6 janvier 2020 - 22 h 26 min

    Soit on prend le convoi du train, soit on reste à quai et on retrouve dans le cas de figure de retardataire ; quand est-ce que cette Algérie sortira son museau de l’eau? Le peuple aspire à plus de justice égale à son impartialité, valeureuse et régie avec parcimonie pour ceux qui en sont ses garants. « Que demande le peuple! »…

    Med
    6 janvier 2020 - 21 h 27 min

    Tebboune n’a pas maintenu Zegmati. L’ANP a maintenu Zegmati. C’est grace a Gaid Salah que Tebboune est president. L’armee a choisit les presidents depuis 62.

    Chaoui04
    6 janvier 2020 - 20 h 54 min

    À Sarrazin…
    De quel vent parles-tu et de quel point cardinal ??
    En démocratie celle pour laquelle toi aussi tu milites, chacun est libre d’exprimer son opinion, qui ensuite peut être débattue intelligemment entre gens sages et civilisés, c’est du moins mon avis qui je pense doit être à peu près le même pour tout le monde, sauf que toi, à part passer ton temps à critiquer le point de vue des autres et revendiquer le slogan  »itnehaw ga3″ qui plus est n’est pas à mettre à ton actif, quelles sont donc tes propositions et comment penses-tu qu’elles peuvent être mises en application ??
    Enfin sache que je suis non seulement issu d’une famille de guerriers du côté paternel et d’intellectuels du côté maternel, sache aussi que le terrorisme je l’ai vecu dans ma chaire, mais également que mes valeureux ancêtres les Haractas, ont rarement vacillé sous l’effet du vent auxquels tu fais allusion, nous mettons un point d’honneur à mourir debout face à l’ennemi, pas cachés derrière un clavier.
    Cordialement, Bonne soirée.

    Vroum Vroum 😤..
    6 janvier 2020 - 18 h 31 min

    Oh ! Sarazzin Yatnahaw Gaa , comment tu vas ?.. On t’a pas encore enlevé ?.. Tu me parrains scotché sur ta mission de « Yatnahaw Gaa  » , tous sauf Sarrazin , le seul , l’unique.. Tous ces Posts se ressemblent , ANP par ci , Généraux par la , Junte militaire par la , Yatnahaw Gaa par là..!! Oh t’en a pas mare !!.. Fous la paix à l’Algérie , c’est même pas ton Pays , ou tu y va une fois tous les 6 ans ou Dix ans !.. Sarrazin l’islamiste ou Makistes , allez savoir ? . . Sarazzin le Dictateur du « Yatnahaw Gaa  » , et puis quand y’a Sarrazin Yatnahaw Gaa , je vous pari que Ma Vérité et Mounir Sari et Vendredire ne sont pas loin , l’équipe de Yatnahaw Gaa , et si vous parlez solution , ils vous tombent dessus et vous taxent de Cachiristes ou Doubabs ou Lèche bottes… en vérité Eux ils lèchent les Glaces au chocolat vanille sur les Champs Élysées à Paris , roulent en BMW , et jouent les révolutionnaires pour pimenter leur vie de Golden Boy … Ouais , révolutionnaire ça fait peuple , ça fais mode quoi ! .. Et le soir chez Maxim’s avenue Royale à Paris , « Ouais , Aujourd’hui j’ai révolutionner sur AP !!.. Allez gouttes un peu à la misère et ensuite revenez nous voir … Voilà des Révolutionnaires du Clavier !!.. En Algérie on veut pas de vous ..Restez à Paris .

      Oussouktou gaa
      6 janvier 2020 - 22 h 16 min

      C’est tout ce qui savent iroho gaa,doubabs,cachiristes,harkis,lehassines,chiyatines ,l’origine de ses mots était destinés aux issabates et repris par zitot du mouvement rashad qui à jouer avec lès cerveaux de notre jeunesse et finalement copier par lès mak,rcd et lès régionalistes .leurs slogan c’est pouvoir assassin pouvoir assassin qui date depuis le 5 juillet 1962 et en l’entendra encore toute l’éternité.j(celui qui na pas compris mon français je peux traduire en Dardja Algérienne).

    El hall
    6 janvier 2020 - 16 h 33 min

    Une proposition simple et coherente:
    On ramene deux longues tables qui vont reunir 14 persones: 6 civils et 6 militaires en plus d’anciens moudjahidines (…)
    Voilà qu ils s assied et discutent sur la passation du pouvoir des militaires aug civils.
    Tebboune , s il est honnete avec lui-meme organisera apres un ou deux mois , disons mars ou avril 2020des elections libres et transparentes.
    Les deux moudjahidines surveilleront la passation du pouvoir
    Dans le calme et la transparence .
    Voilà, ce n est pas complique’ .
    Bonne chance au peuple Algerien!!!!

    Akli
    6 janvier 2020 - 11 h 52 min

    est ce que c´est normal q´on laisse pas des gens aller faire leurs prieres a la mosquee soit le vendredi ou les autres jours si on est democrate on dois defendre toute la population algerienne sans exeption si on veut vraiment sortir de cette crise .

    FAID
    6 janvier 2020 - 9 h 39 min

    Rien qu’a voir sa tête on voit tout de suite que c’est un exécuteur d’ordre incapable de réfléchir toute sa carrière est basée sur le principe du  » le roi est mort vive le roi « .

    Chaoui04
    6 janvier 2020 - 0 h 40 min

    Le Hirak à bientôt 1 an, et depuis tout ce temps il n’a pas été capable de choisir dans ses rangs, quelques éléments capables de le représenter, et ses  »stars » de la 1ère heure n’ont pas voulu non plus mouillé la chemise, mais uniquement par calcul, car à un moment donné, il faudra bien que des personnes soient désignées pour représenter le mouvement et parler autour d’une table en son nom, sauf que ceux qui y sont prédestinés y laisseront certainement des plumes, comme dans toute recette, la 1ère peut être ratée, donc on devra soit retiré certains ingrédients, soit diminuer la dose d’autres ou en ajouter des nouveaux.
    À moins que ces fameuses  »stars » du Hirak aient, elles aussi des cadavres dans leurs armoires…
    Ce qui fait que les plus en vue, battent en retraite en attendant que d’autres servent de cobayes, pour ensuite revenir une fois le la sale besogne effectuée…
    Tant que le Hirak n’aura pas désigné d’interlocuteurs, les choses resteront au point mort…

      Sarrazin
      6 janvier 2020 - 10 h 07 min

      Et toi le chaoui, qui survit encore quelques heures au milieu de tes rêves ne vois tu rien venir? Ce vent d une violence inouïe qui te guette toi et tes semblables.

    1commentaire
    6 janvier 2020 - 0 h 10 min

    Tous dehors dégager vos têtes vos actes vos vols vos virus nous ont fait mal on veux une Algérie propre pour le futur de nos enfants

    Felfel Har
    5 janvier 2020 - 23 h 54 min

    Maintenir Zegmati à la Justice est une erreur de casting comme celle de nommer un rescapé d’El Harrach, un protégé du président à l’Intérieur et le retour d’un fidèle de l’ancien régime aux Finances, tant ces trois départements incarnent ce que le peuple vomit le plus: la hogra, l’injustice, l’impunité, la corruption endémique qui a profité de leurs carences (absences de contrôle sur les transactions et les transferts de fonds et l’économie informelle).
    Il faut en effet craindre que leurs protecteurs, mentors ou soutiens n’ont rien appris des événements de l’année écoulée et que la politique de la rapine continuera au grand dam du peuple. Les écuries d’Augias pululent encore de ces parasites. Il est désormais impératif de les éradiquer jusqu’au dernier pour créer un climat assaini afin d’ériger une nouvelle société, bâtie sur l’honnêteté, sur la justice, sur le respect des lois du pays.

    Marsien
    5 janvier 2020 - 23 h 30 min

    Voila ou reside le probleme !

    Le probleme principal est le comment les Ministres sont installe’s. Un president a le droit de Nommer son equipe, et l’Assemblee a le DEVOIR de les valider ou rejeter, sur interview, une investigation preliminaire etc. Helas, ce mecanisme doit s’incrire dans la Constitution et la dite Assemblee doit etre competante et s’auto-saisir pour creer ce rapport de force avec la Presidence. C’est par ce principe que les Presidents Americains, 5 d’entre eux se virent(verbe voir) empeche’, incluant celui-ci(Trump). C’est ainsi que le Zeghmati devait etre ejecte’. C’est d’ailleur la meme chose pour le/a juge qui a instruit les cas. Accuser quelqu’un ou une organisation gouvernementale(le gouvernement) ou prive’e, revient a enoncer la Loi Specifique qui aurait ete’ viole’, quand par qui(meme sur suspicion) est comment, doivent etre inclus et documente’ – c.a.d. « montrer la cause [email protected]! » – C’est comme ca ici aux USA, et j’ignore comment ca s’opere labas. Mais faute d’assemblee, le maintien de ministre qui s’arrange avec des Juges non Valide’s et confirme’s par une Commission de l’Assemblee… On peut dire, que cette nomination dit plus sur Tebboune que sur le Zeghmati !!!
    Ce Zeghmati ainsi que la/e juge d’instruction ont viole’ les regles et procedures pratique’s partout ou il y a semblant de veritable justice, sur ordres d’autrui. A l’evidence, ils(Zeghmati et la/e juge(s) continuent a recevoir ces connivences/ordre de la meme source !!! logiquement, ceux qui ont installe’ le Tebboune – qui ne lui font EVIDEMMENT PAS CONFIENCE, sinon ils le laissent faire !!! Ou, l’ont-ils laisse’ faire, et ce Tmenyik est le sien ? C’est ce que j’ai toujours soupsonne’, qu’il etait le conseille, dans l’ombre, de Gaid Salah. Pour cela, il y a lieu de penser, cause probable, qu’Ils doivent partager au moins UNE AFFAIRE LUGUBRE !
    Voila ce que les services de SECURITE’ Nationale doivent investiguer et non des jeunes etudiants portant des Drapeaux. On est loin de sortir de l’auberge… Le combat continue.

    Stop aux Hypocrites.
    5 janvier 2020 - 22 h 03 min

    @Said…Tu es face à un État avec un Président et Un Gouvernement , une Armée puissante et des institutions , c’est ton droit de refuser le Président , et tu sais que tu ne peux pas le changer , impossible car c’est irréversible , alors comment comptes-tu puisque tu n’ose pas le formuler !..Moi je ne fais que formuler ton Arrière Pensée , destituer le Président Teboune ou Renverser l’Etat Algérien !!.. Tu ne peux crier « il est Illégitime  » sans penser le Déboulonner !.. Alors soit cohérent avec Toi même !.. Moi je n’ai fait que formuler votre Arrière Pensée !! En fonction de votre négation du Président !.. Alors soyez direct .Francs , et précis , sinon arrêtez votre Hypocrisie , moi je suis Cohérent avec moi même , mon Candidat Président est Ali Ghediri qui a été mis en Prison par Gaid Sallah , et donc je pourrais faire comme vous , critiquer , pleurnicher , mais non ! Par respect pour l’Etat Algérien qui a maintenant un Président , je respecte cet état de fait par respect de L’Etat Algérien et sa Stabilité . . Donc en souhaitant réussite au nouveau Président et son nouveau Gouvernement , c’est la réussite de l’Algérie et Peuple Algérien tout en espérant qu’a la prochaine Présidentielle mon Candidat Général Ali Ghediri se présenter à et sera Élu . . Mais vous vous n’êtes pas cohérent avec vous même , vous critiquez , « illégitime  » Junte militaire  » Teboune /Mafia  » et n’avez pas le courage de formuler votre Arrière Pensée qui est de Destituer le Président Teboune par un renversement de l’état Algérien , sinon comment comptes-tu vous faire puisque ce Président est Illégitime selon votre expression ??. . Moi je dis que vous n’aurez pas fait 15 m que votre sort serait réglé !.. vous rigolez ou quoi , « Destituer !!!!!.. Vous êtes tarés ou quoi ?…

    hercule
    5 janvier 2020 - 19 h 36 min

    Justement Belkacem Zeghmati est le plus populaire ministre auprès du peuple. C’est ça la réalité. Quand j’ai vu ce ministre dans la composition du gouvernement j’avoue que c’est un signal fort que la lutte à la corruption continue. Bonne nouvelle. Merci de publier.

      Anonyme
      5 janvier 2020 - 20 h 14 min

      @Hercule Si tu n’a pas pleuré en apprenant qu’il était maintenu, tu ne dois pas l’aimer assez!! Moi j’ai pleuré de joie!! Parceque je l’adore plus que toi, et je suis sûr que j’aurai 2 tranches de cachir de plus que toi!!

      Ali
      5 janvier 2020 - 20 h 21 min

      C’est un ministre courageux et juste, si il a emprisonné certaines personnes innocents, ce n’est pas lui, c’est le téléphone du général têtu, général pois chiches, certes il n’a pas été parfait pour ne pas avoir emprisonné d’autres corrompus, Zaalane, Belkcir et épouse, Zoukh, Feraoun, et une centaine d’autres voleurs corrompus

      Vendredire
      5 janvier 2020 - 22 h 03 min

      Pourquoi n’a t-il pas alors arrêté Houda Feraoune qui a détourné des millions d’euros dans la surfacturation du grand centre informatique. Près de 200 millions d’euros pour un centre qui ne vaut pas le 10e.
      Pourquoi n’arrête t-il pas maintenant Bedoui qui a traficoter 6 millions de formulaires pour soutenir le 5e mandat?
      Pourquoi n’arrête t-il Benhamadi le président de Condor qui fait maintenant de la vente pyramidale en escroquant de pauvres petits algériens . Pourquoi ne l’arrête t-il pas alors que tout le monde sait que Benhamadi est celui qui a payé les Baltagias de Bordj Bou Arreridj à coup de 2000DA par voyou recruté?
      Pourquoi Zegmati et sa justice n’entendent-ils pas l’escroc Tliba pour que l’on comprenne les accointances de ce dernier avec les fils de Gaid Salah?
      Gaid Salah a mis Zegmati pour couvrir ses arrières. Tebboune a maintenu Zegmati pour que jamais de son vivant les enfants de Gaid salah ne seront incriminés sous quelque motif que ce soit parce que c’est Gaid Salah qui a ramené Tebboune et personne d’autre.
      Ya dhoubabs, n’écrivez pas des commentaires qui se retournent contre vous car nous savons y répondre.

        Zaatar
        6 janvier 2020 - 9 h 02 min

        Pour une fois on est d’accord. Ce qui n’est pas trop mal. Et cela valait bien un pouce en haut.

          Zaatar
          7 janvier 2020 - 4 h 33 min

          Il y en a 10 qui ne sont pas d’accord avec vendredire

        @vendredire
        6 janvier 2020 - 15 h 50 min

        Effectivement Zhermati est là pour garantir la sécurité des enfants de Gaid Salah et aussi,on l’oublie souvent pour protéger le commanditaire de tous les malheurs que vit notre pays.C’EST BOUTEFLIKA qui continue à ètre soigné avec l’argent du peuple alors que pendant ce temps les patriotes Benhadid
        et Bouregaâ s’eteignaient à petit feu en prison sans soins,et d’autres sont morts en prison faute de soins.

    sud76
    5 janvier 2020 - 18 h 27 min

    jusqu a present je n ai pas compris qui decide qui est le «  »bon Général » » » le bon Ministre le bon dirigeant ect ect

    et donc nous nous sommes un peuple Parfait depuis 62ans ,,??

      Tartuffe
      6 janvier 2020 - 0 h 50 min

      Tu vis sur quelle planète ?

    Brahms
    5 janvier 2020 - 18 h 25 min

    Zeghmati a fait le ménage et on peut le féliciter mais il reste encore beaucoup à faire. En effet, il faut récupérer l’oseille mis en Europe et dans les paradis fiscaux afin de renflouer le Trésor Public et la Banque d’Algérie à Alger.
    Plus de complaisance, il faut agir via des commissions rogatoires et taper aux portefeuilles pour affaiblir ces margoulins qui sont en fuite ou en prison. Chacun ses responsabilités, dès qu’il y aura une faute professionnelle, il faudra que derrière la sanction s’applique sinon cela continuera tout le temps.

    Vendredire
    5 janvier 2020 - 17 h 49 min

    Comment s’est fait ce gouvernement après 3 semaines de conciliabules?
    1/3 pour la iissaba 1 de l’équipe Bouteflika
    1/3 pour la iissaba 2 de l’équipe Gaid Salah
    1/3 de bouchkaras qui sont prêts à servir invariablement les 2 Iissabas pour peu qu’il y ait quelque chose dans la mangeoire.
    Il n’y a donc rien à attendre de ce gouvernement et de ce président. C’est pour cela que nous disons Yatnahaw Gaa.

      Anonyme
      5 janvier 2020 - 18 h 32 min

      Tu oublies le 1/3 des rejetés réconciliés comme ça il y a le compte.

        Vendredire
        5 janvier 2020 - 22 h 06 min

        Ça fera 4/3 en tout donc un peu problématique. Disons qu’on mettra les rejetés / reconciliés dans le dernier tiers pour que ca continue à faire le compte.

          Anonyme
          6 janvier 2020 - 9 h 07 min

          Mais chez nous rien n’est impossible et plus rien ne semble problématique. 4/3 existe et on peut bien lui trouver une place.

      Anonyme
      5 janvier 2020 - 21 h 14 min

      @Vendredire

      Monte sur minbar et distribue nous les bons et mauvais points. .Donne nous depuis la France le nom des bonnes et mauvaises personnes…Bref continue tes injonctions bidons, use de plusieurs pseudo et des profils différents.

      L’essentiel est que tu n’est absolument pas la personne idoine dont a besoin l’Algérie
      Tes injonctions sont d’abords des repoussoirs et uniquement le fruit dune frustration personnelle phénoménale et donc extrêmement dangereuse et préjudiciable pour tout algerien patriote….Je concède que dans les bars parisiens glauques sordides et dégueulasses des makistes, tu dois être le guide, le messie que dis je….la lumière !

    Algérie nouvelle
    5 janvier 2020 - 17 h 38 min

    Pensez-vous vraiment que Tebboune a le pouvoir de décision sur le choix des ministres? Le plus grave c’est la nomination du ministre des finances qui a participé à la mauvaise besogne de la Issaba.

    Just
    5 janvier 2020 - 17 h 10 min

    Moi je pense ke c’est un bon ministre juste qu’il na pas le plein pouvoir c tout.

    Élémentaire!!
    5 janvier 2020 - 16 h 47 min

    Pourquoi il a maintenu Zeghmati?? Simplement parceque ce n’est pas lui qui a fait la liste du gouvernement!!

      Anonyme
      5 janvier 2020 - 17 h 53 min

      ………EPICETOU!

    Djemel
    5 janvier 2020 - 15 h 47 min

    Zhaghmati est un gars du système, sans dignité, sans valeurs, fonctionnant aux ordres… Pour lui, il y a des palais de justice aux ordres du plus fort. En le retenant dans le gouvernement, Tebboune œuvre pour la continuité du système…

    Anonyme
    5 janvier 2020 - 15 h 41 min

    POUR QUE LA CORRUPTION ET LES CORROMPUS CONTINUENT LEUR BUSINESS SANS ÊTRE INQUIET

    Yacine
    5 janvier 2020 - 15 h 19 min

    Le peuple ne dialoguera pas avec Tebboune et son gouvernement qui sont imposés par ceux qui ont placé tous les présidents et tous les gouvernements depuis 1962 . Dialoguer avec ce gouvernement cela revient à lui donner une légitimité qu’il n’a pas du fait que le peuple n’a pas voté. Par contre , lorsque ce pouvoir aura décidé de céder le pouvoir au peuple , ses représentants pourront négocier, et je dis bien négocier avec le pouvoir réel, les modalités de changement de système et permettre une bonne fois pour toutes de restituer le pouvoir au peuple par l’élection libre et transparente de tous ses représentants à tous les échelons de responsabilité !!

      Anonyme
      5 janvier 2020 - 15 h 33 min

      Le peuple élit des représentants qui le représentent, si ceux-ci préféraient applaudir le drabki dans les assemblées au lieu de faire leur travail, le peuple devrait les questionner sur les bilans de leurs mandats.

    Yacine
    5 janvier 2020 - 15 h 18 min

    Le peuple ne dialoguera pas avec Tebboune et son gouvernement qui sont imposés par ceux qui ont placé tous les présidents et tous les gouvernements depuis 1962 . Dialoguer avec ce gouvernement cela revient à lui donner une légitimité qu’il n’a pas du fait que le peuple n’a pas voté. Par contre , lorsque ce pouvoir aura décidé de céder le pouvoir au peuple , ses représentants pourront négocier, et je dis bien négocier avec le pouvoir réel, les modalités de changement de système et permettre une bonne fois pour toutes de restituer le pouvoir au peuple par l’élection libre et transparente de tous ses représentants à tous les échelons de responsabilité !!

    SaidZ
    5 janvier 2020 - 15 h 09 min

    Tebboune n’a pas les mains libres sinon ce zeghemati aurait remplacé le valeureux moudjahid Bouregaa aussitôt libéré, mais le fameux cabinet noir est toujours là!

      Souahli.R
      5 janvier 2020 - 18 h 54 min

      Et pourquoi pas Teboune qui serait le premier a remplacer Bouregaa car il faut voir son passé avec le ministre de l’intérieur qu’il a nommé monsieur Beldjoudi car c’est Teboune qui est à l’origine de l’ascension fulgurante de Kamel Beldjoudi et c’est lui qui la introduit aprèes de son cercle intime dans le passé et c’est de cette façon que Beldjoudi l’ami intime de Teboune a profiter de ce pouvoir pour peser sur les attributions de plusieurs marchés et son ami l’entrepreneur privé Taleb Missoum fait partie de ce cercle préviligié d’hommes d’affaires qui se sont enrichit sur le dos du peuple et qui ont été aidés et épaulés par Teboune à l’époque donc pourquoi le deux poids , deux mesures il n’y a pas que Zergmati ce grand voyou corrompu car il faut le connaitre de près lorsqu’il était protégé par Toufik car c’est grace à Toufik qu’il est arrivé là ou il est seulement il restera toujours le pion des généraux décideurs et lui l’exécuteur, il ne fait qu’exécuter les ordres.
      Certains naifs pensent que l’armée est loin de toute décisions , ils se trompent car le fait qu’il n’ y a pas eu de ministre de la défense et c’est la première fois dans l’histoire de l’Algérie car tous les présidents qui se sont succédé bien sur avec des coups d’états et le choix des généraux excepté Benbella et bien ils avaient tous la clé de ce ministère (de la défense) seulement les généraux sont très malins et rusés déjà en premier c’est eux qui ont choisit et imposer au peuple ce pauvre Keboule et de là ils ne vont pas accepter que quelqu’un comme Teboune qui n’a pas l’envergure d’un président leur donne des ordres ou prend des décisions à leur place et donc c’est eux qui sont les maitres des lieux qui agissent dans l’ombre et qui décident et qui désignent.
      Tebounle ma ihel, ma yerbete oualou.
      Et voilà pourquoi ils gardent Zergmati c’est le pion qu’ils déplacent comme il veulent une bague rouillée dans leur doigt pas plus que çà.

    Setif2
    5 janvier 2020 - 14 h 50 min

    Pendant que le drabki profitait tranquillement de son butin à Paris, Bouregaa croupissait en prison. Pour gagner en crédibilité, ce ministre devrait traiter de manière exemplaire les cas de ceux qui sont impliqués dans des affaires crapuleuses de détournement capitaux en fuite à l’étranger, montrant ainsi que quand on vole le peuple on n’est à l’abri nulle part, des conventions internationales existent pour ça.

    Mounir Sari
    5 janvier 2020 - 14 h 08 min

    Vendredi prochain pour le 47ème acte du hirak, il faut confectionner des affiches et scander Zeghmati démission!!!!

    58 ans
    5 janvier 2020 - 12 h 35 min

    faut respecter la hiérarchie des marionnettes quand même

      @58ans
      5 janvier 2020 - 14 h 40 min

      Zhermathi a été maintenu pour faire plaisir aux résidus bouteflekistes.La rupture avec l’ère Bouteflika ne peut se faire brusquement.

    Soldat Schweik_Metek
    5 janvier 2020 - 11 h 52 min

    Le berzid-ane potiche designé Gustavo el teboune n’a rien decidé ou maintenu du tout.
    Si ce sinistre zeghmati est toujours là c’est parce que c’est l’executeur zélé des basses besognes ordonnées par la JUNTE MILITAIRE des GININARS et son cabinet noir.
    That’s all folks !

    abdelkader
    5 janvier 2020 - 11 h 30 min

    Je ne comprends pas vos accusations ,qui ne sont pas constructives ni dans l’intérêt de Dz.
    Voila un homme qui fait son job, laissez le travailler ,vous avez peu être pas l’habitude de cette déontologie!
    il est inutile de jouer sur la division , il est temps d’être integre et honnêtedans notre intérêt et celui de l’ALGERIE.

      Haut Niveau
      5 janvier 2020 - 16 h 17 min

      Voila encore ce cachiriste dès qu’on parle c’est pas constructif ni dans l’intérêt du pays et avant même d’ouvrir notre bouche, on joue déjà sur la division.

      Vous dites : »il est temps d’être intègre et honnête dans NOTRE intérêt et celui de l’ALGERIE ».
      Je réponds : Il faut éclaircir le mot « NOTRE ». Est-ce que je dois collaborer aveuglement à la destruction du pays pour qu’on sauve VOTRE peau pour VOTRE Algérie ou lutter pacifiquement pour sauver NOTRE démocratie naissante pour NOTRE Algérie ?

      PS : AP est une arène pour un combat d’idées de HAUT NIVEAU et nos pour un combat de coqs de BASSE COUR.

        BAS NIVEAU
        5 janvier 2020 - 22 h 03 min

        @(pseudo)Haut Niveau.
        T’es plutôt CANIVEAU… pas « haut niveau ». Jamais content. Jamais heureux. Vous ne faites que dénigrer sans faire avancer les choses par des idées nouvelles et innovantes.
        Voilà que le Sieur Zeghmati fait son travail convenablement pour embastiller les crapules et au lieu d’être content, vous lui tomber dessus à bras raccourcis. C’est irresponsable de votre part. Vous voulez QUOI en fait ? Vous êtes bizarre…

      Anonyme
      5 janvier 2020 - 16 h 27 min

      Laissez le travailler??? Emprisonner des personnes c’est du travail ça??

        CASBAOUI
        6 janvier 2020 - 14 h 11 min

        OUI… cher Monsieur ! Emprisonner des escrocs c’est du travail de très haute facture !!!
        Tu voudrais, peut-être ou plutôt sûrement ce qui serait plus juste, que Monsieur ZEGHMATI laisse en liberté des voleurs continuer à piller et à détruire le pays pour faire plaisir aux puissances tierces qui se réjouissent de voir l’Algérie entrain d’être détruite pièce par pièce… Eh bien, NON !!! Ne vous en déplaise.
        YA Si ZEGHMATI CONTINUEZ VOTRE EXCELLENT TRAVAIL. DE TOUT COEUR AVEC VOUS !!!
        VIVE L’ALGÉRIE !!!

    Stop aux Hypocrites.
    5 janvier 2020 - 11 h 26 min

    Maintenant il existe deux choix , soit accompagner le Nouveau Président de la République Algérienne et son Nouveau Gouvernement…ou alors vous êtes contre et alors vous le refusez clairement …mais votre solution sera de Renverser l’Etat Algérien et le Président Teboune !!.. Alors arrêtez votre Hypocrisie et si vous voulez la stabilité et apparemment pour une chance de réussite faudra accompagner le Nouveau Président….Si vous refusez , donc vous voulez une Guerre civile entre Algériens et renverser4lr Président et État Algérien.. Arrêtez de tourner autour du Pot !!.. Soyez francs , honnêtes.. Que voulez vous ?? Accompagner le Président ou alors la Guerre civile insurection pour Renverser l’Etat Algérien et le Président ??.. .. Arrêtez votre Hypocrisie !!.. Que voulez vous ? …Moi je refuse la Guerre civile et renverser l’Etat Algérien….et Vous ?

      said2
      5 janvier 2020 - 14 h 42 min

      a monsieur qui raconte n’importe quoi que personne
      ne comprend soit accepter le fait acompli soit on ai contre ton président imposé
      explique un peut ou est le changement tous les ministres sont des Boutfikiste y compris ton président
      les programmes sont les mêmes on dit plus passation de pouvoir entre les partants et nouveaux ministres c’est écrit partout passation de consignes cela veut dire rien changer

      Anonyme
      5 janvier 2020 - 14 h 54 min

      Tiens, un cachiriste hypocrite qui ose l’ouvrir.

        Dahman
        5 janvier 2020 - 15 h 27 min

        @Anonyme
        Tu te casses le manipulateur !

      laisse
      5 janvier 2020 - 14 h 59 min

      @Stop Aux Hypocrites.
      5 janvier 2020 – 11 h 26 min

      c’est tjrs les même intervenants qui polluent cet espace, ils ont perdu leurs privilèges ce pourquoi ils aboient

      Anonyme
      5 janvier 2020 - 16 h 31 min

      @Stop aux hypocrites On ne veut qu’une seule chose TETNEHAW GAÂ c’est tout!!

      Haut Niveau
      5 janvier 2020 - 17 h 31 min

      1 – Faire un coup d’état à un Président non reconnu est soit un pléonasme, soit une contradiction, au choix et ce qui est très trés trés loin de notre objectif (Silmia-Silmia).
      2 – Si TON Président est élu avec un certain pourcentage tel que vous le présentiez alors pourquoi venir mendier de l’aide dans les colonnes de AP ? Quelles bassesses !!!
      3 – Tu MONTRE maladroitement le spectre d’une guerre civile, le Hirak te DEMONTRE depuis presque un an qu’il est pacifique, pas un petit carreau de casser. Invraisemblable !!!
      4 – Comment attaquer quelqu’un ou quelque chose alors qu’on ne dispose même pas de pétards dans nos poches ? Un non-sens !!!
      5 – Faire la différence entre l’Etat Algérien et un Président par procuration, c’est deux choses différentes. Quelle ignorance !!!
      Etc, etc, etc, etc … Mazal si tu ne t’arrêtes pas sauf si tu change de langage, là je t’écoute en frère même si nos idées différent.

      ARRETE YA OUYAHIA
      6 janvier 2020 - 16 h 01 min

      Tu a oublié d`inclure la Syrie dans ton commentaire ya Ouyahia.

    sud76
    5 janvier 2020 - 11 h 01 min

    il a été maintenu pour que ce soit une Eniéme revendication du Hirak et c est reparti alors pour 40 semaines ..apres Les B …les Z,,,??? on relache un on incarcére deux… et le peuple dans une grande kermesse sort …pour la balade hebdomadaire

      Haut Nivau
      5 janvier 2020 - 14 h 09 min

      Il vaut mieux une grande kermesse pour la balade hebdomadaire pour prendre l’air que prendre l’air d’un homme pour descendre son froc devant ses maîtres.
      Qu’en penses-tu (…) ?

        sud76
        5 janvier 2020 - 18 h 21 min

        je pense que tu te donnes beaucoup plus d importance que tu en as….on decide pour vous qui est corrrompu qui ne l est pas qui est le bon général qui est l honnéte quelle est la bonne presse quelle est la mauvaise …..et on suit comme des moutons le vendredi

          Haut Nivau
          5 janvier 2020 - 20 h 34 min

          @Sud76. Voila un commentaire ordinaire et quelque soit son contenu je respecte.
          « …et on suit comme des moutons le vendredi… » est acceptable et compréhensif.
          Mais « …et le peuple dans une grande kermesse sort …pour la balade hebdomadaire… ». Ne trouves-tu pas que c’est un peu péjoratif ? N’est-il pas un manque de respect à des millions d’algériens qui galèrent péniblement chaque vendredi pour le bien de nos enfants ?
          Quant à « … je pense que tu te donnes beaucoup plus d’importance que tu en as … » pour la bonne cause je le prends et le considère comme un compliment. Merci

          Fraternellement et je m’excuses si je t’ai offensé.

    Anonyme
    5 janvier 2020 - 11 h 00 min

    La réponse est pourtant simple. Zeghmati est la créature des généraux; pas spécialement celle de GS. Tebboune a cédé au clan des généraux les ministères de souveraineté: Justice, Finances, MAE, Intérieur. Tebboune n’a en fait pu imposer que les ministères techniques sans incidences directe sur leurs intérêts.

    Amin99
    5 janvier 2020 - 10 h 51 min

    Beaucoup d’Algériens craignent à juste titre le saut vers l’inconnu et la prise de risque encore plus grande si il faut partir d’une feuille vierge et désigner des gens nouveaux et donc inconnus à la tête du pays censés le gouverner et représenter le peuple, cela relève de l’utopie, il faut bien réfléchir aux conséquences derrière ces actes surtout si les personnes désignés sont manipulés par des forces extérieures.
    On voit qu’il y’a beaucoup d’intervenants qui critiquent juste pour critiquer, certains appellent à écarter tel ministre, tel général, faire ci, faire ça..etc. On assiste a des discussions sans fin dont il n’est même pas raisonnable de transformer les propos en revendications, cela sert surtout à attiser le feu pour faire durer le mécontentement. Ces gens mesurent-ils réellement le danger du pourrissement de la situation?
    Il est clair que le Hirak a éveillé les consciences et mis le doigt sur des dérives graves qu’il faudra corriger, des réformes sont nécessaires à tous les niveaux.
    Le Hirak a gagné des batailles, mais le chemin est encore long, l’heure est au dialogue et non à la confrontation, aujourd’hui le pouvoir tend la main au peuple, il faut composer avec lui et avancer pas à pas avec sagesse sans griller les étapes, même si cela prendra du temps.
    La société Algerienne doit se mettre au travail pour participer pleinement à construire la nouvelle republique, elle doit s’organiser, se politiser, créer des partis politiques, designer ses représentants, être force de proposition pour réformes en profondeur et progressives dans la société et les institutions, c’est cela qui devrait être discuté.
    A bon entendeur

      Anonyme
      5 janvier 2020 - 16 h 55 min

      @Amin99 « aujourd’hui le pouvoir tend la main au peuple »!! En maintenant celui qui a emprisonné les enfants de ce peuple?? Si c’est une main tendue j’imagine la position du majeur dans cette main…

    Anonyme
    5 janvier 2020 - 10 h 17 min

    IL N’Y A AUCUNE ENTRAVE AU DIALOGUE.LE MINISTRE FAIT SON BOULOT LES PILLEURS A LA GUILLOTINE.YA UN PRÉSIDENT ÉLU.ET UN GOUVERNEMENT NOMMÉ.LES TRAÎTRES HORS DU PAYS.

      Anonyme
      5 janvier 2020 - 12 h 06 min

      Tu devrais aller voir un médecin ou un marabout Marocain, ton président elu par qui, par 8 % de lèches bottes, dans une vraie république un président doit être élu avec plus de 50%de votants

      riad aroua
      5 janvier 2020 - 12 h 38 min

      zaghmati le ministre de l’injustice , veut dire que l’algerie ne sortira jamais de la m…. parceque les gents comme lui et son entourage sont juste la pour la protection de l’autre clan de la mafia qui gouverne l’algerie « la mafia militaire »

      au simple
      5 janvier 2020 - 13 h 10 min

      oui c’est ça, et c’est qui les traitres? ceux qui appellent à diviser l’Algérie? ceux qui travaillent avec des cercles occultes, Emiratis et français notamment? alors c’est qui les traitres?

      Haut Niveau
      5 janvier 2020 - 13 h 53 min

      D’abord dans les réseaux sociaux, il faut apprendre qu’écrire en majuscule vent dire « Crier », donc du calme !!!
      Ne t’affoles pas, Ils vous reste encore un peu temps les cachiristes pour disparaître et c’est pas en augmentant les décibels que tu vas augmenter ton intelligence au raz des pâquerettes.
      Ensuite ta colère te fait dire n’importe quoi, tu te mêles les pédales :
      1 – La guillotine c’est pour les traîtres de l’Algérie, tout ceux qui ont fait du mal à l’Algérie et aux Algérien(ne)s
      2 – La prison c’est pour les pilleurs car nous sommes civilisés
      – Hors du pays tous ceux qui n’ont pas le cachet Algérien ou la nationalité originale.

      Il n’y a aucune entrave au dialogue avec TON ministre, il doit juste faire son boulot en nous indiquant dans quelle catégorie ci-dessus (1-2 ou 3) doit-on te classer avec tout TON pouvoir depuis 62 à nos jours.

      PS : t’as oublié le mot « racaille » dans ton texte et de dire vive Tebboune alors je vais le dire à ta place : VIVE BOUREGAA mon réel président d’honneur.

    Anonyme
    5 janvier 2020 - 10 h 09 min

    Connaissant le Pouvoir depuis 1962, rares sont les décisions politiques en faveur du peuple mais uniquement dans leurs intérêts d’abord.
    Quant à ce garde des « Sots » à mon humble avis en première lecture, soit :
    – Il a des dossiers compromettants.
    – Son remplaçant risque de découvrir le pot aux roses.
    Dans tous les cas de figure c’est pour leurs auto-protections ou dividendes.

    Mounir Sari
    5 janvier 2020 - 9 h 59 min

    Belkacem Zeghmati le ministre de l’injustice est le ministre le plus honni du gouvernement Tebboune au même titre que l’ancien ministre de l’intérieur Dahmoune.Zeghmati a été actionné par l’ancien dictateur Gaid Salah en lui intimant l’ordre d’aller jusqu’au bout pour jeter en prison des centaines de détenus injustement à la prison d’el harrach où se trouvent tous les voleurs du gouvernement Bouteflika.Pour lui il n’y a aucune différence entre détenus d’opinions et voleurs.Les détenus ont été incarcérés par un coup de téléphone et ils sont libérés par un autre coup de téléphone.Une très bonne preuve que la justice de Zeghmati est à un millionième d’années d’années lumières pour être libre.Les détenus doivent demander une réparation morale et financière à Zeghmati qu’il doit lui même payer de sa poche sans toucher aux caisses de l’état ou demander le paiement de cette réparation aux enfants de Gaid Salah qu’il protège.On tient à signaler à Zeghmati que les enfants de Gaid Salah sont justiciables au même titre que tout le reste des Algériens lambda!!!!

    FAR WEST REP
    5 janvier 2020 - 9 h 59 min

    Soyons juste et franc,si Monsieur Zeghmati a été viré par le traitre et injuste Bouteflika,ce que ce ministre est honnète travaillant pour le pays,le fait d’avoir emprisonné des combattants du mouvement le Hirak,ça c’est autre chose certainement c’est du ou coup de téléphone,venant du nouveau Rab Eddzair mais comme il a rejoint son créateur espérons qu’ils n’auraient pas d’autres,

      Pas si honnête...
      5 janvier 2020 - 11 h 17 min

      ….que ça,ce Zeghmati.Une pérsonne honnête ne peut emprisonner d’autres personnes honnêtes,quel que soit le motif,quitte à démissionner.

      Riad
      5 janvier 2020 - 12 h 46 min

      et c’est Mr Zaghmati qui a emprisoner Bouragaa et les centaine d’activiste pacifiques et c’est lui qui a matraquer les Juges a Oran. N’est pas?
      un vrai criminel. n.a aucun respect pour ni la loi nin la constitution. il est seulment un lache qui exicute des ordres des ses maitres mafieux

        Anonyme
        5 janvier 2020 - 16 h 05 min

        C’est archi faux l’empresonneur c’est bien le Général pois chiches

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.