Quelle est cette ex-ministre qui a tenté de fuir en France après son limogeage ?

ex-ministre France
L'ex-ministre en question a été refoulée à l'aéroport d'Alger. PPAgency

Par Nabil D. – Houda-Imane Feraoun ou Djamila Tamazirt a essayé de fuir vers la France dès la passation des consignes, le 4 janvier dernier. Le quotidien arabophone Ennahar qui rapporte l’information ne précise pas laquelle des deux ministres a tenté de quitter le territoire national après avoir appris qu’elle allait être convoquée par la gendarmerie. Le journal, qui entretient le mystère pour des raisons qu’on ignore, précise qu’il s’agit d’une ministre du gouvernement Bedoui dont la mission au sein de l’Exécutif s’est achevée le 4 janvier dernier.

L’ex-ministre en question a réservé une place d’avion pour se rendre en France sur un vol programmé à 20h30 le jour même de sa destitution, ajoute le quotidien qui précise que les autorités aéroportuaires lui ont signifié qu’elle faisait l’objet d’une interdiction de quitter le territoire national. Le journal se réfère à une source «proche de l’enquête» qui concerne donc cette ancienne ministre dont l’identité n’a pas été révélée.

Donnant plus de détails, Ennahar ajoute que ladite ministre s’était rendue à l’aéroport en taxi et ne s’est pas servie du véhicule de fonction, signe qu’elle ne comptait pas rentrer au pays après ce qui semble être un aller sans retour. Toujours selon le quotidien arabophone proche des services de sécurité, l’ancienne ministre avait, auparavant, remis son passeport diplomatique aux services du Premier ministère «le jour même». Elle allait donc voyager avec son passeport ordinaire pour tenter de «créer une diversion», croit savoir la source d’Ennahar qui précise que l’interdiction de sortie du territoire national visant la ministre en question avait été émise le 2 janvier, soit deux jours avant la passation de consignes.

Il reste à savoir pourquoi les sources habituelles d’Ennahar ont décidé de fuiter cette information maintenant et pourquoi elles ont demandé au journal d’entretenir le suspense en ne révélant pas le nom de la ministre concernée par cette information.

N. D.

 

Comment (24)

    1commentaire
    12 janvier 2020 - 16 h 54 min

    Vive le Hirak ne lâchons rien jusqu’à obtention du résultat finale plut rien doit être comme hier chez nous

    22
    3
    Le Berbère
    12 janvier 2020 - 15 h 35 min

    Ce n’est qu’une comédie de Molière à l’Algérienne . Cette mise en scène de la chasse aux sorcières déclenchée par le régime qui cherche à refaire une virginité auprès de peuple n’est qu’une petite ruse pour faire semblant que le passé est derrière nos dos et l’Algérie avance sereinement vers un avenir prometteur. Ya ibed Allah..toutes couches sociales confondus savaient que cette bonne à rien été désignée pour ce poste car l’ancien régime à placé cette femme dans ce poste car il y’a une grande possibilité de faire un paquet d’argent sur le dos de peuple algérien et que cette dinde gavé été la bonne personne pour veiller sur les affaires d’escroquerie et de corruption généralisé dans le secteur de la poste et de la télécommunication..Ps : Nous étions avec l’Afrique du sud à la fin des années 60 les deux leaders en Afrique et au moyen orient dans l’informatisation de secteur ( introduire l’informatique dans le secteur de télécommunications) et voilà aujourd’hui où on est arrivés avec les collabos et les saboteurs de l’Algérie algérien ..Nous sommes devenus une nation à la traîne de la civilisation humaine.

    21
    12
    58 ans
    12 janvier 2020 - 10 h 27 min

    faut croire que certaine personne reste dans l opacité pour se donner de l importance mais ne font que se faire mépriser

    13
    7
      @58ANS
      12 janvier 2020 - 15 h 11 min

      CES MINISTRES QUI PRENNENT UN VOL ALLÉ SANS RETOUR AVAIENT PREVU DE REMPLIR LEUR COMPTE EN BANQUE À L’ETRANGER.
      C’EST DEPUIS 58 ANS QUE DURE CE MANÈGE.QUEL GÀCHIS,QUEL GÀCHIS.CES PREDATEURS DOIVENT PAYER CHER LEURS MEFAITS,ET EN PREMIER BOUTEFLIKA QUI,J’EN SUIS CERTAIN ,CONTINUE DANS L’OMBRE À TIRER LES FICELLES.
      N’OUBLIONS PAS QUE LE PREMIER SERMENT LE VRAI (PAS CELUI DE SON INVESTITURE) LORS DE SA NOMINATION COMME PREMIER MINISTRE EN REMPLACEMENT DE OUYAHIA AVAIT JURÉ PAR DIEU QU’IL APPLIQUERAIT À LA LETTRE LE PROGRAMME DE BOUTEFLIKA.

      15
      5
    FAR WEST Rep
    12 janvier 2020 - 9 h 47 min

    Quel dommage d’empécher une voleuse de quitté le territoire,on aurait put avoir une voleuse en moins,mais comme les voleurs sont solidaires les uns aux autres,ils veulent la gardée avec eux,croyez vous que les reste de nos dirigeants actuel sont des saint certains sont pire

    28
    12
    LE DINAR ALGERIEN
    12 janvier 2020 - 6 h 53 min

    Il se peut que se soit l’ancienne sinistre des tic-tac, vu toutes les malversations dans lesquelles elle était partie prenantes, ses comptes en banques doivent être bien garnis et ses vieux jours à l’abri, pauvre de nous les gueux qui avions que les yeux pour pleurer.

    27
    9
    Brahms
    12 janvier 2020 - 1 h 51 min

    Partir en France, mais dans ce pays, il faut beaucoup de cash pour y vivre convenablement. La vie à Paris est très coûteuse. Il faut payer partout, l’Etat Français contrôle tout. Un loyer à Paris pour 57m2, c’est 1620 €, par mois.

    On aura donc tout vu avec ce Gouvernement de corrompu. Je connais pas mal d’algériens qui sont carrément dégoûtés, ils se sentent trahis et n’ont plus envie d’aller en Algérie, une démotivation totale. Ils me disent (Allatife), que des voleurs, rien de bon et n’ont plus envie de perdre leur temps et leur énergie. Voilà, la réalité.

    Regardez les Portugais installés en France, ils commencent à retourner dans leur pays car le Portugal se développe à vitesse grand V, ils font comme les espagnols des années 70/80. L’exil à l’étranger loin de sa famille, de sa langue, de sa culture, de ses amies, c’est dure à vivre.

    J’ajoute que ce Gouvernement algérien n’a jamais donné la moindre boite de dattes à un émigré. Rien. Aucune considération, ni respect donc forcément les gens commencent à s’en détacher, pourri jusqu’à la moelle.

    54
    13
      Selecto
      12 janvier 2020 - 11 h 55 min

      Je confirme vos dires mais sachez que les voleurs et les voleuses ne se contentent pas seulement d’acheter un appartement mais avoir beaucoup d’agent de côté pour payer les taxes foncières et les charges mensuels, par exemple l’appartement de l’escroc Amar Saidani lui coûte en charges mensuels plus que le loyer que vous avez mentionner, quant a cette voleuse et bien d’autres membres de la clique de Bouteflika ils ont leurs arrières assurées assurées principalement en France au Maroc et dans d’autres pays aux quatre coins du globe.

      Des fortune volés du Trésor public algérien transitent par des agences de banques marocaines en France pour atterrir au Maroc d’où les vas et vient de certains responsables comme cette voleuse entre l’Algérie et le Maroc pour gérer leurs biens.

      Ne vous inquiétez pas mon frère il y a toujours une justice quelque part..

      27
      8
        .
        12 janvier 2020 - 22 h 42 min

        Rien que ca vous oubliez les DG directeurs walis chefs de dairas juges chefs de département et j’en passe qui depuis bien longtemps se servent à volonté dans les caisses det l’États-Unis je voulais dire le peuple

    Anonyme
    11 janvier 2020 - 21 h 31 min

    N’est pas Bush Wareb qui veut!

    28
    6
    mokrane
    11 janvier 2020 - 21 h 27 min

    A qu’ ils se sentaient les maîtres du monde quand qu’ il y avait leur petit capo gaid. Ils acquiesçaient les débordements liberticides avec sourire ne pensant jamais être inquiété, croyant que gaid allait les protéger encore pendant toutes la durée de tebboun. C’ est finalement ce même tremblement de terre ombrageux qui grondait sur les pauvres citoyens hirakistes sans défense qui s’ est déplacé aujourd’ hui vers eux.

    32
    12
    Anonyme
    11 janvier 2020 - 21 h 14 min

    Mon petit doigt me dit que c’est un ministre déguisé en femme

    20
    12
    Anonyme
    11 janvier 2020 - 21 h 00 min

    Il faut l’enduire de goudron et de plumes et la promener le long du front de mer sur un rail comme dans Lucky Luke El khabita!!!

    32
    13
    Anonyme
    11 janvier 2020 - 20 h 35 min

    Ces menus fretins doivent être attraper effectivement mais aussi servir d’appât pour la pêche aux gros poissons.

    27
    7
    Le régime se moque...
    11 janvier 2020 - 20 h 28 min

    …des algériens !
    Ils nous écrivent des vaudevilles pour amuser la galerie !
    Il n’y a que les fusibles qui sont momentanément écartés du mangeoire en attendant des jours meilleurs.
    Pourquoi notre justice « Indépendante » n’a pas réagit au moment ou les kounineff’s et consort ont été arrêtés ?
    Dans cette affaire, le système s’est arrangé pour rendre tout le monde illégitime ! Pus on est de fous, plus on rigole ! Et moins il y’a d’impunité !
    On a beau chercher, la seule est unique solution pour se sortir de ce piège, c’est : « Etnahaw Gâââ » !!!

    39
    10
    Le Chant Des Cygnes
    11 janvier 2020 - 20 h 16 min

    Rapatrier tout l’argent qu’ils ont placé ailleurs, saisie de tous leurs biens en Algérie et offrons leurs un aller simple, ou ils veulent sans aucun espoir de retour.
    Les mettre en prison, cela coûte de l’argent, alors laissons les aller ou ils veulent une fois dépouillés, et même mieux les déchoir tous de leurs nationalité Algérienne, le makhnez sera heureux de les récupérer, comme il fait actuellement avec le drebki.

    35
    10
    Anonyme
    11 janvier 2020 - 20 h 07 min

    Y a que les voleurs qui fuient et des fuiyards c pas ce qui manque ds le pays.
    Ou en sont les mandats d arrêts internationaux émis par l Algérie a l encontre des fuiyards militaires ou civils , pkoi les pays qui les ont acceuillis ne jouent pas le jeu?
    Donc non seulement ils sont libres et de plus profites des biens mal acquis, l Algérie doit faire pression sur ses pays mai tenant que nous avons un président et c est Tebboune lui même qui devait nous donner cette fameuse liste, encor mieux va les chercher avec les pouvoirs qui te sont conférés , l Algérie se doit .

    23
    9
    Ma Vérité
    11 janvier 2020 - 19 h 50 min

    Cette ex ministre n’a pas essayée de quitter le territoire, elle voulait sûrement aller déposer sa fortune à Paris capitale mondiale de la mode et des traîtres African en particulier Nord Africain, aussi la planque des dirigeants des partis FLN RND, et certains hauts gradé, où ils sont accuills comme chez eux, en réalité notre indépendance elle est juste limitée à travailler et placer l’argent chez nos maîtres Français, un quart d’une population sacrifier juste pour des pruneaux d’Agen et les melons d’Avignon

    32
    12
    Anonyme
    11 janvier 2020 - 19 h 43 min

    Ennahar ne s’attquera jamais à Houda c’est la copine des frères Bouteflika. Par déduction c’est Djamila.

    12
    15
      Anonyme
      11 janvier 2020 - 21 h 20 min

      Depuis quand les Girouettes restent fidèles aux vent venant de l’extrême ouest, pour gagner la sympathie d’un chien tu lui offre un os,

      16
      8
    Le méchant loup
    11 janvier 2020 - 18 h 59 min

    Mon petit doit me dit que c’est l’adepte des trois couches de maquillages, des voyantes et des vacances au Maroc.

    21
    12
      Amazighkan
      11 janvier 2020 - 20 h 10 min

      Dans le mille !

      14
      11
    Anonyme
    11 janvier 2020 - 18 h 39 min

    Mon petit doigt me dit que c’est Oda Fuir Aoun.

    22
    11
    Tout le monde sait
    11 janvier 2020 - 18 h 32 min

    que c’est Houda Fer3oune celle qui nous a placé en queue des peuples et des nations en Télécom

    34
    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.