Intrigues à la Mosquée de Paris : Hafiz convoqué par l’ambassadeur d’Algérie

mosquée Paris
Dalil Boubakeur et Chems-Eddine Hafiz. D. R.

Par Karim B. – Rien ne va plus à la Grande Mosquée de Paris. Le départ inattendu de Dalil Boubakeur et son remplacement au pied levé par Chems-Eddine Hafiz ont suscité des remous, et il n’est pas dit que ce transfert du pouvoir à la hussarde à la tête de cette prestigieuse institution cultuelle ne sera pas remis en cause.

En effet, Algeriepatriotique a appris de sources internes à la Mosquée de Paris que le nouveau recteur et le directeur de l’administration générale ont été convoqués par l’ambassadeur d’Algérie en France, ce mardi. Il n’est pas exclu que les deux hommes se voient remonter les bretelles pour avoir concocté la mise à la retraite forcée de Dalil Boubakeur dans le dos des autorités algériennes dont on apprend qu’elles sont très remontées et ne comptent pas laisser passer ce coup de Jarnac.

Selon nos sources, tout a commencé lorsque le rectorat a adressé une convocation aux membres de la Société des Habous, sans que l’ordre du jour principal soit mentionné, à savoir la démission du recteur. Or, celle-ci «n’est pas valable car il aurait fallu pour cela qu’il convoque une réunion extraordinaire», indiquent nos sources, qui confient que le concerné a quitté la mosquée en pleurs. Nos sources, qui évoquent carrément un «abus de faiblesse», révèlent, par ailleurs, que le directeur de l’administration générale de la Mosquée de Paris aurait validé une indemnité de départ s’élevant à 300 000 euros au profit de Dalil Boubakeur, lors d’une précédente réunion du conseil d’administration.

Il faut savoir que l’Algérie finance ce lieu de culte à hauteur de deux millions d’euros par an et que, de ce fait, elle a un droit de regard sur la gestion de la mosquée. Et, s’agissant des finances justement, nos sources soulignent que le commissaire aux comptes a présenté un bilan sans y préciser les recettes, les dépenses et le solde, les membres de la Société des Habous ayant ainsi donné leur quitus sans connaître la situation financière exacte. «Ce qui rend toute cette opération illégale», précisent nos sources, qui démentent, par ailleurs, que Chems-Eddine Hafiz ait été élu à l’unanimité. «C’est faux, objectent des membres de cette instance, huit membres étaient absents, dont l’un n’est autre que le député RND Aïssa Nekkas et qui se trouvait à Alger au moment de cette élection qui coïncidait avec le congrès de son parti.» Selon nos informations, les absents ont signé une procuration en blanc, sans mentionner le nom de celui à qui ils donnaient leur voix.

Dans le cadre des arrangements passés entre les principaux acteurs de cette succession controversée, le fils de Dalil Boubakeur aurait été désigné vice-président de la Société des Habous qui compte dans ses rangs, également, le cousin du recteur démissionnaire qui nourrissait l’espoir de lui succéder. Déçu, il aurait boycotté le repas d’adieu organisé en l’honneur de celui qui aura présidé aux destinées de la Grande Mosquée de Paris pendant vingt-huit longues années.

Il y a lieu de préciser que la majorité des membres du conseil d’administration sont des salariés de la Mosquée de Paris et ne sont donc pas indépendants.

Ce remaniement à la hâte s’expliquerait par les changements que le président Tebboune a entamés et qui allaient concerner la Mosquée de Paris. Les membres influents de cette institution auraient voulu prendre les autorités algériennes de court en les mettant ainsi devant le fait accompli, d’autant que le nouveau recteur qui a «opéré un véritable coup d’Etat», notent nos sources, était un fervent partisan des quatrième et cinquième mandats de Bouteflika. Il faut rappeler, à ce propos, que la Mosquée de Paris a été jusqu’à mobiliser des bus de Lille pour transporter des manifestants en faveur de l’ancien Président. Les Algériens qui avaient été déplacés vers la capitale française ont refusé de participer à la mascarade lorsqu’ils ont compris qu’ils avaient été dupés, croyant qu’ils allaient manifester «pour la paix en Algérie».

L’affaire de la Mosquée de Paris risque de faire couler beaucoup d’encre dans les prochains jours. Il faudra s’attendre à des rebondissements qui pourraient compromettre jusqu’à l’élection du nouveau recteur. Nous saurons ce mardi quelle sera la décision officielle des autorités algériennes qui suivent ce dossier de très près.

K. B.

Lettre du recteur de la Mosquée de Paris. D. R.

Comment (35)

    Djomballo
    14 janvier 2020 - 7 h 42 min

    Un coup d’état s’est produit contre la succursale du cinquième mandat, le chef de bande
    est saint et sauf, il est apparu en public debout soutenu par le sous chef de la bande d’un
    côté et par sa canne de l’autre côté.

    19
    4
    Brahms
    14 janvier 2020 - 3 h 18 min

    La Mosquée de Paris a été construite en l’honneur et en l’hommage des nombreux algériens morts au combat contre l’Allemagne Nazi qui s’étaient sacrifiés pour que la France puisse être libre et indépendante. Voilà, la réalité.

    Or, aujourd’hui, l’Arabie Saoudite essaie de la récupérer via l’instauration d’un vote qui a lieu dans toutes les mosquées de France. Ce vote permet d’enlever des Imams pour en mettre d’autres avec des nationalités différentes donnant des mosquées gérées par des Marocains, Turcs, Algériens, Tunisiens, Salafistes etc….afin d’en contrôler les populations immigrées dans le but de les inciter à se rendre à la Mecque soit 7 500 € par pèlerin, mais aussi pour le marché de la viande Hallal (6 milliards d’euros en France), les dons des fidèles ainsi que le business des vêtements (Hidjab, foulard, parfums, etc.. comme dans la ville du Bourget en France, réunion chaque année) ainsi que le marché des décès avec le business des assurances.

    Enfin dans certaines mosquées, vous avez la vente de poulets, d’œufs et ce, chaque vendredi). Bien évidemment, vous n’avez aucune comptabilité de l’argent qui s’y introduit et certains Imams ont de très belles maisons, villas cossues. J’ajouterai qu’à la mosquée de Paris, les marocains s’y sont introduits pour y vendre des verres de thé à la menthe à 2 €, pièce et bien évidemment, l’argent va dans leur caisse.
    Or, en tant qu’africain du Nord, ce business des croyances ne m’intéresse pas surtout lorsque vous voyez les désastres qui sont commis dans les pays musulmans par la même entité (Arabie Saoudite) qui ne cherche en réalité que l’argent afin de contrôler toutes les richesses du monde via la manipulation.
    En outre ,en donnant votre argent à l’Arabie Saoudite, vous êtes complices de crimes contre l’humanité, de crimes de guerre et vous renforcez la puissance des USA et d’Israël et ce, chaque année et dont le dernier chèque était de 389 milliards de dollars versé par le Roi Salmane à Mr Trump lors de sa venue.

    20
    5
      Monsieur X
      14 janvier 2020 - 16 h 08 min

      Il ne s’agit pas de l’Allemage nazi mais de celle qui l’a précédée.
      L’Allemagne nazie date de 1933, la mosquée à été construite entre 1921 et 1926.

      3
      2
        Brahms
        14 janvier 2020 - 19 h 51 min

        Le nazisme est l’idéologie politique du Parti national-socialiste des travailleurs allemands, parti politique d’extrême droite fondé en Allemagne en 1920 et dirigé par Adolf Hitler. La 1ère guerre mondiale ce fût 11 millions de morts et beaucoup de musulmans sont enterrés à Verdun d’où la construction de ladite Mosquée de Paris.

    Kahina-DZ
    13 janvier 2020 - 21 h 04 min

    La mosquée de Paris doit avoir un seul et unique OBJECTIF: Protéger la communauté Algériennes des influences ténébreuses venant de certains pays du golf (sans oublier celles du makhzan) qui se disputent pour avoir la mainmise sur la communauté Algérienne…
    Cette mosquée doit être le bouclier protecteurs contre l’endoctrinement néfaste….

    47
    26
      Elephant Man
      13 janvier 2020 - 21 h 31 min

      @Kahina-DZ
      Pour reprendre @Selecto 13/09/19 :  » la communauté Algérienne est partagée les saoudiens, les émiratis et qataris et marocains originaires du Rif qui récupèrent nos jeunes en jouant sur la berbérité et le maghreb au profit des services marocains. Voilà une réalité.
      Quant aux fonctionnaires d’origine Algérienne de la mosquée de Paris même s’ils sont payés par l’Algérie ils travaillent tous pour le maroc d’ailleurs certains sont d’origine marocaine. La communauté Algérienne en France elle est comme un troupeau de brebis à la merci de ces loups parce qu’elle n’a personne pour la défendre ».
      Ce qui rejoint entièrement votre commentaire perspicace.

      28
      14
    Nour
    13 janvier 2020 - 19 h 15 min

    Encore une combine pour mettre un incompetent a la tete de cette institution qui a vraiment souffert de l’incapacite de son recteur aetre a la hauteur de cette institution. A mon humble avis un intellectuel comme Ghaleb Bensheikh serait la personne a etre a la tete de ctee institution, vu son niveau et sa connaissance du milieu religieux en France et sa capacite a ouvrir un dialogue inter-religieux qui ne pourrait qu’etre benefique aux deux rives.

    24
    14
      Elephant Man
      13 janvier 2020 - 21 h 36 min

      @Nour
      Ghaled Bensheikh est président de la fondation de l’Islam de France (FIF), financée notamment par Dassault zélateur d’IsRatHell, il a succédé à Chevènement.
      L’Islam de France qui ne veut absolument rien dire soit dit en passant.

      6
      14
        Nour
        14 janvier 2020 - 16 h 46 min

        @Elephant Man, raison de plus il n’a peut-etre pas les mains libres avec le gouvernement francais ?! Rien n’empeche d’aller chercher les cadres algeriens la ou ils se trouvent et la mosquee de Paris est un bien Algerien, mettons des gens de valeur qui sont pour le rapprochement des deux rives et qui ont de la valeur ajoutee a notre communaute et a son ouverture au monde !

        3
        1
    chaoui40
    13 janvier 2020 - 17 h 36 min

    La Mosquée de Paris ? Je m’en fiche.

    14
    24
    Cosmopolite
    13 janvier 2020 - 15 h 44 min

    Les Hafiz sont d’origine turque , comme les Tamzali , Tarzali , Boudjakdji , Kouloughli , Bey etc…

    28
    18
      Anonyme
      13 janvier 2020 - 16 h 28 min

      Ils ont un ancêtre turc (d’où le nom) après 2 ou 3 siècles ils n’ont plus que 1/128ème ou 1/256ème de sang turc

      33
      37
        houcine
        14 janvier 2020 - 2 h 06 min

        mais, sauf mutation majeure, les chromosomes se transmettent de génération en génération

        4
        5
      Anonyme
      13 janvier 2020 - 16 h 55 min

      @Cosmopolite 13 janvier 2020 – 15 h 44 min. Au risque de choquer certains, mais il n’y a pas de descendance Turque en Algérie. L’Histoire et les tests ADN nous enseignent que certains turques sont venus en famille et ne se marient qu’entre eux. Seuls les janissaires (Esclaves d’origine européenne et autres) portant le nom de leurs maîtres s’unissaient aux autochtones défavorisés, qui par la suite leurs descendances se sont fondues dans la masse.

      20
      30
      Dahman
      13 janvier 2020 - 17 h 29 min

      et toi Anonyme quel est ton prenom?
      DE QUEL ORIGINE ES-TU?

      27
      16
        Omar Khayyem
        13 janvier 2020 - 18 h 25 min

        Des posts qui tournent et chutent lamentablement vers le degré ZÉRO des convenances les plus ELEMENTAIRES…!!

        15
        7
    Ali2Paris
    13 janvier 2020 - 15 h 28 min

    Rien n’échappe à nos élites de la magouille, même à la maison de Dieu tout puissant existe des arnaques et des coups fourré, soit le paradis est une mensonge, soit aucun croyant musulman de la dernière génération ne mettera les pieds, vous avez vu le font de monsieur Chorfi, il prie du matin jusqu’aux soir, mais juste pour un poste où une poignée d’euros, il devient hypocrites et mensongère

    19
    13
    Anonyme
    13 janvier 2020 - 15 h 14 min

    Ces dernières années la Mosquée de Paris, sert à tous sauf à la religion musulmane. c’est une arène ou se disputes divers influences, Le recteur n’est qu’un porte-parole du vainqueur du moment et payé pour aucune bonne gestion, rien que pour les bénéfices et les intérêts de la tribu.
    C’est exactement à l’image des élections dans les pays Arabes qui sont justement concernés par ce combat.

    16
    26
    Omar Khayyem
    13 janvier 2020 - 15 h 03 min

    1200 milliards US dollars VOLATILISÉS parlons -en et HALTE à l’enfumage… 2 millions d’€ versés par le trésor public Algérien c’est des PACOTILLES… tebboune rais à 8% de voix « NUMÉRIQUES » est rejeté par 92% de son EXCELLENCE le peuple ALGERIEN…Fima khouss mesdjid bariz il ne saurait être autre chose qu’un appendice
    aux mains de personnages aussi CHELOU DÉVORÉS par la CUPIDITÉ
    Elmejd à nos chouhadas et aux KIDNAPPÉ-E-S d’opinion

    22
    18
    Anonyme
    13 janvier 2020 - 14 h 52 min

    En ce qui me concerne, c’est un non-événement et c’est le dernier de mes soucis. En ce moment nous avons assez de vrais problèmes en Algérie, beaucoup plus important devant le suivi de ce faux-débat de ces faux moines ou rabbins hypocrites.

    12
    40
    Azul
    13 janvier 2020 - 14 h 30 min

    Pleurer décharge notre lac intérieur.

    12
    9
    Ayweel
    13 janvier 2020 - 14 h 20 min

    2 millions d’euros, c’est à dire 2 000 000 × 200= 400 000 000 dinars, si on devisepar 12 , 0n obtient 400 000 000 /12 = 33 333 333,333 et si on prend un salaire moyen d’un travailleur algerien de 20 000 dinars par mois, le budget de cette mosquée représente une masse salariale mensuelle pour 1666 salariés en Algérie, autrement dit un salaire qui va faire vivre 1666 familles, et à raison de 6 membres par famille, c’est 9996 algériens nourris. 1666 familles correspond à 1666 maisons, ce qui forme une agglomération plutôt un village oou bien 55 bâtiments de 3 cages et à 4 étages avec deux appartements par pallier. À vous de juger Messieurs, mesdames et demoiselles, financer une mosquée dans un pays étranger, gérée par une famille, le père le fils, le cousin et le saint esprit et un député du rnd ,ou bien financer ce qui est porteur d’espoir en Algérie, un hopital, une usine, des bibliothèques, un grand hôpital au sud de l’Algérie, un centre de recherche….. ou est la justice ? ??????

    36
    18
    Le Chant Des Cygnes
    13 janvier 2020 - 14 h 10 min

    L’argent dépensé inutilement pour engraisser tous ces dinosaures , ferait le bonheur de beaucoup d’écoles Algériennes qui sont le dénuement total.

    56
    38
      Anonyme
      13 janvier 2020 - 19 h 22 min

      Bla bla habituel des bras cassés. Tu connais le lobbying espèce d ignorant !

      11
      37
        Le Chant Des Cygnes
        14 janvier 2020 - 8 h 12 min

        A anonyme,
        Se faire traiter d’ignorance par un roquet inculte et ignare est un immense plaisir.

        18
        2
          Le Chant Des Cygnes
          14 janvier 2020 - 9 h 06 min

          …d’ignorant, bien sûr.

          14
          1
          Dahman
          14 janvier 2020 - 12 h 44 min

          il a tjr fait ça ce manipulateur.

          Le Chant Des Cygnes
          14 janvier 2020 - 14 h 27 min

          A Dahman,
          Effectivement c’est un vrai roquet qui ne peut s’empêcher d’essayer de donner des leçons.
          Comme le disait si bien Amiel H.F : » J’ai horreur des sots, des pédants, des ignares et des critiques sans compétence »
          De toutes les façons moi j’ai décidé de ne plus jamais lire un post venant d’un anonyme.
          Bien à toi Dahman.

          8
          1
    Sansylo
    13 janvier 2020 - 13 h 57 min

    Avec l’intrusion de pareilles gens, la mosquée de Paris a perdu son aura depuis 15 ans.
    Dalil Boubekeur est l’otage de certains clans qui gravitent autour de cette institution depuis plus de 40 ans et qui se succèdent les uns après les autres .

    Chemseddine Hafiz a vendu son âme au clan des marocains affiliés et infiltrés par la grâce de Boutef.

    27
    18
      Anonyme
      13 janvier 2020 - 15 h 40 min

      Il y en a un qui dit qu’il roule pour la Turquie et le Qatar et pour toi il roule pour le Maroc. Cela me paraît peu probable car depuis 20 ans qu’il est à la mosquée de Paris on l’aurait su. Cela dit si tu as des infos je suis preneur

      20
      28
    Mounir Sari
    13 janvier 2020 - 13 h 37 min

    La bande à Bouteflika et à Gaid Salah ont fait de notre pays une grande vache laitière où tous les brigands et les voleurs se servent à volonté dans les caisses de l’état sans être inquiétés par la justice du téléphone!!!!

    22
    20
    Anonyme
    13 janvier 2020 - 13 h 19 min

    Hafiz fait partie de la mosquée de Paris depuis un moment. C’est l’élève de Boubakeur et les 2 sont proches du régime algérien. C’est une tempête dans un verre d’eau. La cause réelle est que l’état algérien veut probablement parachuter quelqu’un qui cherche une planque avec un bon salaire à Paris

    23
    26
    Anonyme
    13 janvier 2020 - 13 h 12 min

    Chems Eddine Hafid est un adepte d Erdogan et du Quatar.
    Depuis des années ils rôdent autour de la mosquée pour influencer ses décisions.

    19
    33
      Anonyme
      13 janvier 2020 - 14 h 52 min

      Hafiz frère musulman?? Vous avez une référence ?

      19
      28
    Le Berbère
    13 janvier 2020 - 13 h 04 min

    La Société des Habous de la grande mosquée de Paris n’est qu’un maillon de la chaine qui relie l’état algérienne et les associations israélites de France et en tête le Crif depuis 1926 et jusqu’à nos jours . Ce lieu de culte appartient à tous les algériens de France et de l’hexagone, il fait parti de l’Algérie . Certains veulent mettre la main sur ce lieu pour des raisons politiques ( le royaume du Maroc aidé par les gouvernements français de gauche comme de droite) ..il faut planquer un tricolore national sur ce lieu de culte comme dans les lieux de cultes catholiques à Jérusalem géré par la France.

    21
    17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.