Le port du voile imposé à la femme est une survivance tribale païenne (II)

voile femme
La claustration de la femme résulte d'un blocage culturel ou d'un conflit sociétal. D. R.

Par Mesloub Khider – La claustration de la femme, son «encagement», résulte d’un blocage culturel ou, pour user d’un terme freudien, d’un conflit sociétal. Tout comme les nœuds psychologiques, le conflit en question paraît être le produit d’une contrariété chronique, d’une agression envahissante urbanistique, à laquelle l’organisme – la société tribale patriarcale – répond par une mise en œuvre d’un mécanisme de défense au moyen du voile pour «protéger sa dernière monnaie d’échange» (supplantée par l’argent), la femme, cet être sur lequel l’homme a toujours eu droit de vie et de mort, mais aujourd’hui en voie d’émancipation grâce à son éducation scolaire et à son insertion professionnelle. C’est ce qui s’appelle se voiler la face pour s’abriter de la modernité urbaine insupportable aux yeux des traditions rétrogrades et misogynes.

Assurément, le voile des femmes s’explique par l’urbanisation des sociétés tribales. Les femmes ne se voilent que lorsqu’elles habitent une ville. Les femmes des campagnes circulent à visage découvert.

Et l’Algérie, tout comme la plupart des pays musulmans émergeant à peine de leur société tribale (mode de production agraire-féodal), illustre parfaitement ce malaise dans la civilisation. (Parlant d’Alger, un ami algérien architecte a su décrire de manière pertinente la configuration urbaine de la capitale contemporaine. Il a indiqué, à propos d’Alger, qu’elle a été victime ces trente dernières années d’une véritable entreprise de ruralisation. Le citadin a complètement été phagocyté par le rural. C’est un phénomène unique dans l’histoire humaine urbaine. Longtemps, depuis la naissance de la ville, c’est la ville qui absorbait l’apport rural grâce à la supériorité de sa culture citadine. Aujourd’hui, la mentalité rurale semble avoir triomphé du clivage ville-campagne. A la vérité, ce triomphe est illusoire. Cette victoire des forces rétrogrades de l’ancien mode de production en décrépitude est éphémère. Car c’est un combat d’arrière-garde et sa précaire victoire à la Pyrrhus n’a été obtenue qu’à la faveur d’une conjoncture mondiale capitaliste, marquée par la décadence, le recul momentané des forces progressistes.

La lutte des islamistes, derniers vestiges des sociétés archaïques agraires-rurales-féodales, menée faussement au nom de la religion, dissimule en vrai un combat des forces réactionnaires animées par une mentalité tribale, toujours vivace, réfractaire à toute modernisation de la société, symptôme sociologique de leur disparition. Et dévoile, sans jeu de mots, leur opposition à toute émancipation de la femme. Au final, la bataille du voile (pour ou contre le voile) n’est que le reflet de la bataille perdue d’avance entre l’ancien mode de production agraire – féodal et le mode de production industriel, urbain, capitaliste émergeant dans cette périphérie (musulmane) du continent impérialiste contemporain.

Comme on vient de l’analyser, la naissance de la ville a considérablement pénalisé la femme. Par son confinement dans l’enclos familial imposé par l’habitation urbaine, comme par son enfermement sous le voile dans ses rares pérégrinations citadines, la femme a subi une véritable dégradation de sa condition sociale. Exclue de la vie sociale, de la vie économique, de la vie politique, la femme a été réduite, durant plusieurs millénaires, aux simples tâches animales reproductives et à fonctions domestiques, cantonnées à l’éducation de sa progéniture, la tenue de son foyer. Cette exclusion multiforme des activités productives nobles et des occupations intellectuelles valorisantes a perduré durant des milliers d’années. Jusqu’au milieu du XXe siècle.

Historiquement, les religions monothéistes, notamment l’islam, n’ont fait que consacrer, voire sacraliser, cette tradition du port du voile imposé à la femme (le rôle de toute religion est de codifier moralement les traditions, tout comme le rôle du législatif est de codifier légalement les pratiques sociales). Selon certains théologiens musulmans sincères, le port du voile ne constitue nullement une prescription coranique. Cette pratique du port du voile relève d’une tradition millénaire née au lendemain de la naissance des villes, comme on vient de le démontrer ci-dessus. De sorte que l’argument religieux islamique pour justifier et légitimer l’obligation du port du voile est fallacieux.

De nos jours, cet avilissement des femmes par leur «voilement» de leur liberté, cette forme d’aliénation, représente actuellement la plus massive survivance de l’asservissement humain. Et la femme, comme beaucoup d’esclaves, est souvent complice.

Aujourd’hui, ce sont les évolutions induites par la révolution urbaine, ou plus exactement les réactions de défense opposées par les sociétés tribales «musulmanes» à leur urbanisation récente, qui sont responsables de la dégradation de la condition féminine. Bousculées dans leurs millénaires traditions, ces sociétés islamiques s’acharnent à perpétuer leurs idéaux à l’intérieur des murailles urbaines. Ces individus, chargés lourdement de convictions, réaniment à chaque génération marquée par l’afflux de nouveaux migrants leurs traditions tribales. Le nouveau transplanté ne devient pas du jour au lendemain un citadin libéral. La ville lui fait subir une série d’offenses. Blessé dans ce que sa personnalité a de plus essentiel, agressé dans ses convictions tribales, le nouveau transplanté dresse une muraille – un voile – entre les valeurs de la ville et ses convictions tribales. L’homme musulman à la mentalité tribale vit mal ces promiscuités urbaines, ces proximités masculines offensantes pour sa femme, ses filles, ses sœurs. Pour échapper aux regards «concupiscents» (selon ses délires phallocrates) des étrangers, il va tendre un véritable «rideau de fer» (d’enfer) entre la société des hommes et les femmes (pour les protéger, argue-t-il, pour défendre leur honneur, clame-t-il).

On prête cette phrase au Prophète Mohamed : «Cela (la charrue) n’entrera pas dans la demeure d’une famille sans que Dieu y fasse entrer aussi l’avilissement.» En d’autres termes, on n’intègre pas la ville (on ne se sédentarise pas) sans subir la dégradation de ses mœurs (tribales). Les sociétés tribales, surtout nomades, ont toujours cultivé une aversion pathologique à l’endroit des civilisations urbaines, associées à la débauche des mœurs, à la dépravation morale, à l’amollissement de la virilité, à la dissolution du patriarcat, à l’émancipation intolérable de la femme.

Paradoxalement, les partisans hystériques du port du voile invoquent des arguments religieux islamiques pour justifier et légitimer une tradition païenne. En effet, le port du voile imposé à la femme, comme on vient de le démontrer, est une survivance tribale païenne. Ne figurant réellement dans aucune sourate, aussi cette tradition païenne est-elle théologiquement censée contrevenir aux prescriptions authentiques du Coran. A la vérité, n’est-elle pas perpétuée au nom de cette millénaire domination patriarcale de l’ancien mode de production dont l’homme musulman non industrialisé contemporain semble difficilement se départir, au nom de cet atavique attachement obsessionnel à des traditions misogynes toujours aussi prégnantes.

Comme on l’a analysé plus haut, l’origine du port du voile imposé à la femme s’inscrit-il dans une longue tradition païenne millénaire, marquée par l’avilissement de la condition féminine. Le port du voile ne constitue aucunement un signe religieux. Encore moins un pilier de l’islam. Ni une prescription coranique. C’est un vestige parmi d’autres de l’ancien monde archaïque qui refuse de mourir dans de nombreux pays, notamment en Algérie. Un monde patriarcal dominé par des hommes demeurés fixés au stade enfantin et infantile de l’humanité, de leur personnalité puérile.

La misogynie transcende les frontières et les temps. Depuis l’aube de l’humanité, la condition de la femme a été réduite à une perpétuelle nuit. Drôle d’humanité qui piétine sa moitié pour avancer en entier. D’ailleurs, a-t-elle vraiment avancé, progressé, évolué depuis la nuit des temps, cette humanité socialement bancale ? Ne continuons-nous pas à vivre encore dans les temps de la nuit ! L’aube de l’humanité tarde à éclore, à s’éveiller.

L’hiver de l’oppression voile encore l’horizon culturel des sociétés musulmanes. Le printemps de l’émancipation de la femme «musulmane», certes, darde ses premiers rayons de liberté bourgeonnante d’indépendance sociale et juridique, mais le ciel patriarcal islamiste recouvre encore de son obscur manteau traditionnel les hommes musulmans, arc-boutés à leurs privilèges de domination masculine, enrobés de justifications religieuses, de légitimation coranique, paradoxalement avalisées et soutenues par une frange importante de femmes musulmanes, ferventes disciples de la servitude volontaire.

M. K.

(Suite et fin)

Comment (40)

    kahina-DZ
    16 janvier 2020 - 1 h 56 min

    west Walk
    15 janvier 2020 – 19 h 03 min

    Les anges n’ont pas de la matière, mais de la LUMIÈRE !!!!
    Une fois qu’on vous montre la VÉRITÉ, vous commencez à insulter …C’est votre niveau, allah Ghaleb !!

    Le faux islam de tes maitres ne me dit rien.
    Je suis une VRAIE ALGÉRIENNE KABYLE…Tu te fatigues pour rien
    Attends  » tes 70 Houris » au paradis !!…Ne rêve surtout pas…LE BON DIEU n’a surtout pas l’intention d’ouvrir un bordel à l’au-delà…. Décidément , vous avez massacré l’islam…..

    1
    1
    Kahina-DZ
    15 janvier 2020 - 17 h 42 min

    west walk @
    Tu as oublié d’ajouter la couleur noire et le désigne wahhabo-mollah de la tenue.

    Voici les réponses à tes questions concernant la femme. Des réponses venant d’un Arabe dont son ADN remonte à la 48 eme génération du prophète ( C’est un Bani Hicham). IL n’est ni wahhabite ni Mollah. Il explique le coran avec sa matière grise et non pas avec son bas ventre:

    https://www.youtube.com/watch?v=WidxC58yUjQ

    10
    2
      west Walk
      15 janvier 2020 - 19 h 03 min

      [email protected]
      mais toi avec quoi tu l’expliques ?
      tu n’as aucune matiere et ton cerveau est bankrupt

      West Walk
      15 janvier 2020 - 19 h 57 min

      [email protected]
      Why you ‘re jumping out of your skin son ?
      I live in a free country and i’m entitled to voice my opinion ( what we call democracy )
      The mister you talking about using his matiere grise
      show me yours you’ve got none your brain is bankrupt
      see you later

    Anonyme
    15 janvier 2020 - 14 h 03 min

    En Algérie, le voile n’existait même pas encore au moment de l’indépendance, il faudra attendre la révolution islamique en Iran d’où arrive le voile qui s’étendra ensuite à l’Arabie Saoudite (ces ceux pays sont les ambassadeurs de ce vêtement) puis partout.

    3
    2
    Aidan2
    15 janvier 2020 - 4 h 30 min

    Ceci me rappelle la routine de Ramy Youssef sur HBO quand il répond très intelligemment aux critiques du port du foulard Musulman.. Désolé, c’est en anglais.
    ( https://www.youtube.com/watch?v=gvSqKSkRFuM )

    Ansem
    14 janvier 2020 - 23 h 41 min

    Ce monsieur Masloub pourrait vraiment nous être utile s’il se consacre avec tout ce savoir dans nos problèmes contemporains plutôt que de rester à naviguer dans des sujets où ma grand-mere avait 20 ans… gâchi quand tu me prends

    Elephant Man
    14 janvier 2020 - 22 h 39 min

    Il faut effectivement ne pas importer des coutumes vestimentaires néfastes d’autres pays et d’un autre temps : nikab hidjab burqa et cie.
    Que l’Algérie pratique son Islam originel et pas celui des pays du golfe par exemple.
    Enfin, la mode est ce qu’elle est à savoir du business !! Comme toujours À Qui Profite Le Crime…
    Je prends le cas de la France les burkini qui ne sont qu’en réalité une combinaison moulante de surfeurs…donc théoriquement si une femme musulmanne ne veut pas se dévoiler selon ses principes à elle elle n’ira pas se baigner tout court et certainement pas en combinaison moulante !! Le burkini est du business sioniste puisque des opérations à Grenoble notamment avec des makhnazies sont financées par Soros à hauteur de 80000€!!! Le financement impose une visibilité du burkini et « des opérations coup de poing » d’où l’emballement meRdiaque qui va avec le packaging.
    Le fameux Islam de France, qui ne veut absolument rien dire, a été créé par cet islamophobe de racaille Sarkozy et il est intégralement géré par les judéosionistes.
    Le port du voile est un faux problème faux débat typiquement français de l’enfumage meRdiaticopolitique français et le fonds de commerce des islamophobes notoires Zemmour FinkielCrotte RN MLP Ménard …
    Est-ce que le fait de se balader en string les f…. à l’air en micro-jupe n’est pas avilissant pour la femme occidentale ?! Est-ce là un signe de dignité et modernité et d’élévation de la femme …. Quelle évolution, retour à l’âge de Cro-magnon à moitié nu…

    6
    3
    west walk
    14 janvier 2020 - 20 h 26 min

    Mr Mesloub Khider
    Have a read surat AN NUR verse 31 and surat AL AHZAB verses 58 and 59
    and don’t forget to make wudhu before you touch the holly book

    12
    31
      Kahina-DZ
      15 janvier 2020 - 3 h 49 min

      West [email protected]
      Même les juifs portent une barbe…même les juives portent un Tissu sur la tête quand elles sont dans la synagogue … De même pour les sœurs Chrétiennes….Ça donne à réfléchir, pour ceux qui ont une cervelle !!!
      Concernant les versets: dans ces verset , Le BON DIEU ne dit pas qu’il faut mettre la tenue de l’Arabie Wahhabite ou la burka Afghane.
      Il s’agit d’une tenue respectueuse et décente. Et cessez vos manipulations de mauvaises foi.
      Vous avez sali l’islam en le réduisant à une religion de Sexe… Ça c’est le VRAI HARAM !!
      L’islam c’est aussi le bon comportement…La bonne éducation…Le respect de soi et des autres… Le contrôle de soi… Le travail…le savoir…engagement social pour le bien de la société…etc.

      13
      3
        WEst Walk
        15 janvier 2020 - 16 h 03 min

        [email protected]
        Just tell me why you are bothered by a Lady wearing a hijab and not by a girl wearing a mini skirt ?
        (Nice legs i’ll have some of that )

        Surat AN NUR verse 31
        And tell the believing women to reduce [some] of their vision and guard their private parts and not expose their adornment except that which [necessarily] appears thereof and to wrap [a portion of] their headcovers over their chests and not expose their adornment except to their husbands, their fathers, their husbands’ fathers, their sons, their husbands’ sons, their brothers, their brothers’ sons, their sisters’ sons, their women, that which their right hands possess, or those male attendants having no physical desire, or children who are not yet aware of the private aspects of women. And let them not stamp their feet to make known what they conceal of their adornment. And turn to Allah in repentance, all of you, O believers, that you might succeed.

        Surat AL AHZAB verse 59
        O Prophet, tell your wives and your daughters and the women of the believers to bring down over themselves [part] of their outer garments. That is more suitable that they will be known and not be abused. And ever is Allah Forgiving and Merciful.
        I tell you what it doesn’t worth the argument

        1
        6
        West Walk
        15 janvier 2020 - 16 h 24 min

        Kahina-DZ
        I think you didn’t get what i said
        By the way the jews wear a skull (wig)

        1
        6
    Algérienne
    14 janvier 2020 - 19 h 31 min

    Je ne sais pas pourquoi les musulmans ont un problème avec les cheveux.
    Allez ! Une boule à Zéro pour toutes les femmes, pour que les pays arabo-musulmans puissent trouver le chemin du développement économique.
    C’est malheureux de voir l’inconscience de ceux qui osent prendre les coutumes vestimentaires de Bilad El-hidjaz pour une religion.
    Que fait notre ministre de la religiosité ? À part préparer les quotas des pèlerins, que fait t-il d’utile au pays ??

    27
    10
      Farid a.
      14 janvier 2020 - 21 h 04 min

      Ma soeurette,fella est fiere de toi ,ha ha ha tu tu m’as rendu folle rire.

    Chicago 92.
    14 janvier 2020 - 18 h 16 min

    Je ne serai ni surpris ni choqué si certains vont proposer d’interdire même lès lieux publics aux femmes voilés et d’ouvrir lès bordels ,rendre la prostitution sur lès trottoirs légale,laissé lès pédophiles abusé lès enfants pour montrer aux maîtres que nous sommes un peuple civilisé.yaw un peu de respect à nos soeurs elles sont libres de choisir leurs destin sans toucher la liberté dès autres!..

    10
    13
      Anonyme
      14 janvier 2020 - 19 h 21 min

      Ton commentaire est un ZIG-ZAG de mots sans sens.
      Ton Voile n’a pas fermé les Bordels Clandestins dans les pays les plus voilées au monde.
      Le voile n’est pas la solution.

      9
      6
        Chicago92
        14 janvier 2020 - 19 h 52 min

        No comments,you’re not an intersting person,même pas un pouce bas. Have a good life!!!

        2
        1
    1commentaire
    14 janvier 2020 - 17 h 31 min

    Qu’es que vient faire le sujet du voile chez nous si ce n’ai que des chaitans qui joue le jeu des ennemies de l’islam,libre à qui de le porter ou pas ya aucune obligation vous voulez que les femmes sortent de chez elle dèvêtue ou quoi Allah ihdik mon frère ta rien compris ou si plutôt ta vendu ton Âme au diable ya que la femme qui ont le droit de s’exprimer a ce sujet et chez nous ces un non sujet car libre à elles de le porter ou pas respectons sa serait déjà un signe d’intelligence

    6
    8
    Tinhinane-DZ
    14 janvier 2020 - 17 h 03 min

    L’ÉDUCATION AVANT TOUT !!!

    Le prophète ( SAWS) a dit »: Allah est Beau et Il aime la beauté ».
    Quand je regarde la beauté de l’univers et surtout celle de la planète terre, je me demande si le créateur de cette beauté FÉERIQUE aimerait voir les femmes enveloppée dans une cage en tissu noir.

    Le jour où les Algériens comprendront enfin que tout ce qui vient de la péninsule arabique n’est pas synonyme de l’islam…Ce jour là les Algériens se réconcilieront avec l’islam de leur parents et grands parents. Notre islam Algérien.
    On assiste les mains liés à une invasion culturelle venant des pays du Golf…Ces pays nous exportent leur traditions patriarcales dignes de l’époque de El-Djahilia…et ils nous les présentent comme étant des fondements de l’islam.
    On veut rester des Algériens au sens large du mot, tout simplement !!

    18
    6
    frustré
    14 janvier 2020 - 17 h 00 min

    quand je vois ici certains frustré parler du voile comme un sujet d’avillissement je ne sais que dire sinon qu’ils aillent dire cela a leur papa et qu’ils prennent leur courage a deux mains et arracher ce voile que leur maman et leur soeur portent apres ils pourront verser ici leur hypocrisie habituelle

    7
    12
      Anonyme
      14 janvier 2020 - 18 h 57 min

      Le problème c’est pas nous, que tu encourage à arracher le voile à nos proches. C’est vous qui obligez de gré ou de force toutes les femmes à le mettre.
      That is the question, big difference !!!

      5
      8
        Frustré
        15 janvier 2020 - 16 h 31 min

        tu as dit «  »nous » » donc vous etes legions les frustrés , quand je dis hypocrite vous en etes le parfais exemple, je ne vais pas refaire l’historique du voile , les oeilleres que vous portez empechent
        toute adhesion ou comprehension de la chose du fis au mak il n’y a qu’un leger ecart dans tes propos mr. Anonyme du
        14 janvier 2020 – 18 h 57 min

          Anonyme
          16 janvier 2020 - 17 h 30 min

          @Frustré.
          Je défies les Arabo-Islamo-Baathistes d’envoyer un seul post sans insultes. Trouves-tu un seul mot déplacé dans le mien ?
          That is the question, big difference !!!

    Zmigri de 77.
    14 janvier 2020 - 16 h 59 min

    Je ne vois aucune différence entre un hijab et une djeba orange et un foulard ,je respecte le choix de nos soeurs.je crois le plus important c’est de commencé a nettoyer le pays de la saleté ,lès ordures et lès qui rats sont devant la porte de chaque citoyens alors que la majorité dès hommes perdent leurs temps dans lès cafés maures et lès femmes dans lès souks et lès salons de coiffure.commencants d’abord par lès choses plus importantes,au intelligents qui donnent l’exemple de l’arabie saoudite why not la malaisie et la Turquie? On peut être aussi un modèle si on arrête à écouter lès extrémistes de la droite française ,leurs politiciens qui utilisent l’islam comme arme pour lès élections et enlever de nos têtes le complexe d’infériorité qui malheureusement à touché une partie de notre population!…

    7
    4
    58 ans
    14 janvier 2020 - 16 h 06 min

    sérieux,, a voir les post, c est incroyable ce que le niveau intellectuel des algériens évoluer (pour ceux qui n on pas connus l époque après 62) pov teboun il ne sait a qui il a a faire ,,on plus rien a changer et sans le pétrole le pays serait dans la mouise jusqu’aux yeux

    4
    6
    Kahina-DZ
    14 janvier 2020 - 15 h 55 min

    Pendant que les femmes d’Arabie font leur shopping dans les boutiques de Luxe des Champs-Élysées, 5th Avenue New-York- London- Italy…etc….Les chouyoukhs d’Arabie veulent imposer leur dictat moyenâgeux aux Algériennes.
    Il faut reconnaitre une chose: En 20 ans on a réussi à défigurer la société Algérienne. C’est le seul projet réussi. voir photo = On se croirait à Kaboul
    Le Raqi charlatan a remplacé le médecin. Les charlatans se présentent en blouse blanche . Du jamais vu.
    La Belle culture algérienne a été remplacée par la médiocrité…
    On a obligé la femme Algérienne à délaisser ses belles tenues traditionnelles, pour les remplacer par la chakara de l’Arabie Saoudite et la prison ambulante de l’Afghanistan (Burka afghane)…

    Cette tenue noire qui n’a rien à voir avec notre culture et qui n’a aucune relation avec l’islam est une arme contre l’existence même de la société Algérienne.

    Le Bouteflikisme est fini, place à la réparation des dégâts…L’algérien a besoin de se retrouver dans sa culture qui est belle et variée. On veut une société Algérienne et n’ont pas des copies des autres pays d’Arabie.
    Les tenues du wahhabisme ou le Chiisme n’ont jamais fait partie de notre histoire et ne représentent pas l’islam…C’est de l’endoctrinement importé qu’il faut arrêter.

    24
    4
    Le Chant es Cygnes
    14 janvier 2020 - 14 h 58 min

    « Les pays ayant plus d’égalité des sexes ont une meilleure croissance économique. Les entreprises avec plus de femmes leaders se comportent mieux. Les accords de paix qui incluent les femmes sont plus durables. Les parlements avec plus de femmes adoptent davantage de législation sur des questions sociales clés telles que la santé, l’éducation, la lutte contre la discrimination et la pension alimentaire pour enfants. La preuve est claire: l’égalité pour les femmes signifie le progrès pour tous. »Ban Ki-Moon
    Rien à rajouter, à part que la religion relève de l’intime et doit se vivre dans la sphère privée, tout le reste n’est que Khorti et ignorance, et surtout lavage de cerveau.

    19
    3
    Mouvement des anes kwalas.
    14 janvier 2020 - 13 h 48 min

    Comme si le problème de notre pays s’arrête au port du voile,je crois qu’il faut élevé un peu le niveau,ces femmes sont dans leurs pays pas dans quelques pays d’Europe. svp laissé lès gens choisir leurs vies librement .le problème d’aujourd’hui est économique et sociale.vous avez ouvert une porte aux haineux de notre religion lès makistes et leurs frères qui sont nombreux et ont débarqués comme dès mouches durant ces derniers temps sur AP pour sortir le plein de leurs venin sur lès musulmans!..

    5
    34
    Un passant
    14 janvier 2020 - 12 h 20 min

    C’est cela on va inviter à l’avenir nos femmes et nos filles de sortir nues dans larue, et ce juste pour faire plaisir à certain.

    7
    18
      Anonyme
      14 janvier 2020 - 16 h 05 min

      Définition de l’extrémisme : Passer d’un extrême à l’autre.
      Entre le Nikab et le nudité, il y’ a toute une panoplie de tenues qui sied parfaitement à nos valeurs et coutumes et sans diminuer d’un iota le respect et la beauté d’une femme.
      je n’ai pas une seule ligne dans tous les commentaires invitant à l’avenir les femme et les filles à sortir nues dans la rue. Si tu évites de faire plaisir à certains, évite aussi à faire du mal aux autres et à toi-même par des propos malsains.

      9
      5
    SHMILBLICK...
    14 janvier 2020 - 11 h 55 min

    Le port du voile imposé à la femme est une SURVIVANCE TRIBALE….. PAÏENNE !?

    C’est QUOI encore votre shmilblick ya Si Mesloub Khider ? On se croirait lire du… zemour ou pire même du filkenkrott…

    C’est vraiment minable ce que vous êtes entrain d’écrire. VRAIMENT MINABLE ! Le monde à l’envers…

    L’Algérie est vraiment devenue un monde de dingues.

    Khlass ! Dhaya Kane ! ETFOUK ED DOUNITH…!!!

    A B’QA AÂLA KHIR A YAQVOU… THOURA YI FOUK EZZHOU…

    10
    23
    58 ans
    14 janvier 2020 - 11 h 46 min

    dans les pays démocratiques les femmes comme les hommes on le choix des tenus vestimentaires d opinion de liberté expression dans le respect de la constitution de la religion de la société et le droit de l autre
    mais la démocratie chez n est peut être pas encore au point a commencer par la présidence

    9
    8
    Les signes. .....
    14 janvier 2020 - 9 h 45 min

    Ce qui est incroyable c’est que nous parlions de ça entre 《musulmans》.
    En terre occidentale je peux plus ou moins le concédé.
    Mais en Algérie, pays musulmans !!

    6
    21
      Anonyme
      14 janvier 2020 - 13 h 26 min

      Toi tu es musulman, un pays n’a pas de couleurs mais a un peuple dont certains peuvent être différent de Toi.
      Apprend à te représenter que toi-même c’est l’abc de la démocratie.

      12
      10
    Anonyme
    14 janvier 2020 - 9 h 27 min

    Si j’ai confiance en ma femme je la laisse agir à son aise, sinon je divorce et mon problème est réglé. Je n’ai pas à utiliser d’artifices pour combattre hypocritement mes doutes.
    Mon épouse n’est ni une mineure ni un être inférieur, toute ingérence dans nos décisions de couple est une atteinte dans notre vie privée.

    Aucune tenue vestimentaire n’est une Certification ISO de probité, de loyauté, de fidélité … ou l’inverse.

    31
    22
    Zaatar
    14 janvier 2020 - 9 h 05 min

    Qu’est ce qu’on disait il n y a pas si longtemps? La nature humaine est ce qu’elle est. C’est dans les gènes. L’homme, entre autre pourquoi il voudrait être riche, très riche, avoir beaucoup d’argent? Eh bien c’est entre autre pour se payer de belles nanas, pour s’éclater et combler ses désirs, tous ses désirs dans tous les sens du terme.

    16
    21
    chaoui40
    14 janvier 2020 - 7 h 49 min

    La femme est objet de conquête et de désir; l’homme protège la sienne du regard des autres parce qu’il regarde lui-même celle des autres. Cela s’arrête à cela ! Il suffit d’apprendre à l’homme de se contenter de sa femme et que nos pulsions sexuelles ne valent pas le « couple » et la famille que ce couple a construit … En d’autres termes, l’homme doit apprendre à brider sa sexualité. C’est ce que je fais !

    15
    14
    Ali Ali
    14 janvier 2020 - 7 h 23 min

    Khortti fi khortti, écrire juste pour faire applaudir et dire un défenseur de la liberté, y’a environ cinquante ans en arrière, les femmes européennes elles étaient voilée et même les femmes Américaines aussi, la modestie chez chez certaines races vaut une fortune

    17
    28
      Anonyme
      14 janvier 2020 - 8 h 35 min

      @Ali Ali
      1 – Ne pas confondre simple foulard (Mendil) qui embelli la femme et un hidjab qui avalise la femme que les Européennes, Américaines et ALGERIENNES n’ont jamais porté auparavant. Khortti fi khortti ? (Vos propres termes)

      2 – Après cinquante ans les femmes Algériennes sont passées du foulard au hidjab puis au pire, le Nikab. A quand une ceinture chasteté ? Dois-t’on applaudir ou pas ?

      3 – Bannir le complexe et l’obsession sexuelle chez chez certaines races vaut une fortune, aussi.

      26
      23
      seigneur
      14 janvier 2020 - 20 h 14 min

      Ben oui! on est cinquante ans plus tard …! les européenne, américaines, kabyles, …( comme dirait l’inspecteur Tahar). ne portent plus le voile puisque vous voulez l’appeler ainsi. Alors quoi, faut vous faire un dessin ou quoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.