Le Pacte de l’alternative démocratique rejette le «nouveau coup de force du système»

Le Pacte de l’alternative démocratique (PAD) qualifie l’installation d’une commission d’experts pour préparer la révision constitutionnelle de «décision lourde de sens» qui «s’inscrit en droite ligne des manœuvres visant à organiser le sauvetage du système rejeté par l’immense majorité qui réclame son départ sans discontinuité depuis onze mois».

Le PAD rejette «ce nouveau coup de force du système» et «exige que soit entendue la revendication légitime de souveraineté populaire pleine et entière exprimée avec force depuis 47 semaines par des millions d’Algériennes et d’Algériens» ainsi que «la fin sans délai [de] toutes les pratiques antidémocratiques du régime et de la répression».

Le Pacte de l’alternative démocratique exige également que «soient libérés et réhabilités tous les détenus politiques et d’opinion», qu’«il soit mis fin au dispositif répressif en place», que «cesse le harcèlement judiciaire» et que «soit libéré le champ politique et médiatique».

«Le pouvoir constituant doit revenir au peuple qui l’exerce à travers les instruments démocratiques dont il se dotera souverainement», indique le PAD dans une déclaration rendue publique ce mardi.

R. N.

Comment (2)

    Anonyme
    14 janvier 2020 - 22 h 13 min

    non ils se font juste doubler deux fois , l élection présidentielle et la révision de la constitution mais ce PAD mérite ce qu il a , il réfute tout en block mais ne peut faire que ca sinon il est grillé même si on l invite a partager l avenir des algériens parce que tt simplement ils ne peuvent s asseoir à cette table car ca serai contraire a tout leur combat depuis le début et surtout si il le faisait ils auront été piéger royalement par Tebboune car juste le fait d accepter d être a cette table c est d accepter Tebboune comme président et ne peuvent en être , ce sera trahir tt ceux qui leur donne leur confiances et leurs propres convictions mais ils ont mal joué et vont perdre ds tt les tableaux le fait d avoir tjrs refuser le dialogue de présenter un représentant du Hirak avec leur consentement à la présidentielle ect ect il n en ont pas été capable tt simplement car manque de cohésion et d organisation ca se trouve ils auront été élu on n en sait rien maintenant qu il y a in président il cherche la cohésion et a s organiser malgré les gestes d ouvertures de Tebboune libération des détenus ect , eux veulent continuer le Hirak tt en sachant qu ils ont perdu dans ce match contre l adversaire le pouvoir donc ils cherchent maintenant a bloquer non en fait ils ont toujours chercher autres choses a chaque fois pour relancer le HIrak souvenez vous la première revendications du Hirak tt au début c était pas de 5 eme mandat de Boutef ensuite les 4 B ; les incarcérations des PM et autres de l ex pouvoir maintenant ce sera bien plus difficile d enlever Tebboune et c est ca qu ils veulent au bout je vois rien d autres avec de nvelles élections présidentielles surement ; donc le PAD pour qu ils puissent participer a la révision mais surtout avoir leur part du gâteau , ils prêchent pour leurs chapelles pour espéré jouer un rôle plus important ds la société algérienne et mem les commandes ou faire accepter bi drer à Tebbboune pleins de concession laïques et démocratiques exemple l identité nationale l Islam et instauré complètement la laïcité j ai droit de le voir ainsi aussi , c est a double tranchant sois il mangerons sois ils auront même pas des miettes ; rien du tout en tt cas je parle des acteurs principales de ce PAD qui snt influent dans les universités surtout , les universités ses dernières année je vous rappel ont fait parlé d elles et pas en bien loin de la cest archivé ds ttes presses et AP aussi ce qui s est passé ses derniers années avec le clan Bouteflika avec Said comme frere qui ont perverti et dépravées presque ttes les institutions de l Algérie et ses universités aussi surement sa vraie mission et il a réussi ils nous a pas fait des Oxford Cambridge Harvard ect ect tiens même la dernière des européens hé non même pas , donc sont ils l avenir de l Algérie et souvent le plus brillants s en vont travailler ailleurs avec une nationalité différente alors ils ne sont pas les seul à décider , il y a tt un peuple qui fait le pays l Algérie .

    Champagne et saucisse.
    14 janvier 2020 - 20 h 24 min

    Ce n’est pas a ce petit ghachi de quelques dizaines de manipulateurs et opportunistes non connus du peuple de décidé du destin de L’Algérie.bouchachi, mme assoul et les partis de 00.1% si ils veulent dirigés le pays ils n’ont qu’à jouaient avec la lois dès urnes.

    1
    17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.