Un institut américain s’interroge : «L’Algérie surmontera-t-elle sa crise ?»

crise institut américain
La crise politique a rudement impacté de nombreux travailleurs. PPAgency

Par Houari A. – L’institut américain basé à Washington Brookings Institution s’est interrogé, dans une étude publiée cette semaine, sur la capacité de l’Algérie à «surmonter sa crise politique de longue durée». «Alors que l’armée a démis de force Bouteflika le 2 avril, le mouvement pacifique ne se contente pas des demi-mesures ou des réformes de façade que proposent les autorités. Au lieu de cela, le gouvernement doit répondre aux demandes du Hirak et initier un véritable changement, plutôt que d’utiliser des subterfuges pour maintenir le système actuel», note cet institut, qui rappelle que «des millions d’Algériens défilent toujours dans le pays tous les vendredis pour exiger le démantèlement du régime et la mise en place d’un véritable système démocratique civil».

«Confronté à un mouvement de protestation vigoureux, le gouvernement Bouteflika a lancé une feuille de route avant son éviction le 2 avril. Le puissant vice-ministre et chef d’état-major, Ahmed Gaïd-Salah, a cherché à mettre en œuvre ce plan. Son objectif était de nommer un Président fidèle pour fournir une façade civile aux militaires afin de maintenir le même système», souligne l’étude de Brookings, en précisant que si «le Hirak a réussi à forcer le régime à annuler les deux élections prévues en avril et juillet, Gaïd-Salah a pu imposer une nouvelle date, le 12 décembre, sans tenir compte de la volonté du peuple». «La participation des électeurs à ce scrutin était la plus faible de l’histoire de l’Algérie», rappelle l’institut qui constate que «le Hirak est resté remarquablement pacifique» et «n’a pas perdu de son élan».

Pour Brookings Institution, le nouveau gouvernement a «échoué», car il «s’attendait à ce que ce processus apaise le Hirak, mais en vain», en notant que le fait qu’Abdelmadjid Tebboune soit désormais le ministre de la Défense et le chef suprême des forces armées, «cela ne prouve pas qu’il détient le véritable pouvoir». «Ainsi, selon le think tank américain, le président Tebboune a raté une occasion de susciter la confiance entre l’Etat et la société et d’entamer une véritable transition vers un ordre politique démocratique». «Sans surprise, les manifestants ont de nouveau rejeté le dialogue avec ce qu’ils considèrent comme un Président et un gouvernement illégitimes», observe Brookings pour lequel «les nouvelles autorités ont fait peu de concessions au Hirak».

S’agissant du dialogue proposé par Tebboune, celui-ci «ne sert à rien d’autre, dans les circonstances actuelles, qu’à donner au gouvernement un semblant de légitimité», selon l’institut américain qui indique que «la crise n’est pas seulement politique», en ce sens que «l’économie a beaucoup souffert depuis l’effondrement des prix du pétrole en 2014». Et d’expliquer qu’Abdelaziz Djerad n’a pas nommé un ministre de l’Economie «probablement parce qu’aucun économiste de premier plan –  comme Ahmed Benbitour – ne souhaite se joindre à un Exécutif qui pèche par un manque de légitimité».

«Au-delà de l’économie, la poursuite de la crise représente un risque pour la sécurité, l’Algérie fait face à des menaces majeures le long de ses frontières, notamment en Libye et au Sahel», rappelle enfin Brookings Institution qui prône une «véritable transition démocratique à travers une Assemblée constituante ou tout autre mécanisme de transition consensuel» qui doit passer par la «dissolution du Parlement actuel».

H. A.

Comment (21)

    Vroum Vroum 😤..
    20 janvier 2020 - 0 h 40 min

    Salut @Akvali Lili..moi aussi j’ai pris la peine de lire ton Post , et va Visionner cet Vidéo YouTube : titre : Rafaa 156 JZR 20200119 Sfgame hack . , très documentée et preuves à l’appui que le Hirak est infiltrés par les Islamistes FIS AIS Rachad et Al Maghribya de Mourad Dhina et Zitout ex Fis Ais qui sont les agents de propagande de Erdogan Turquie Frères islamiste .. Ces Islamistes de Rachad utilisent à son issu le Moudjahid Lakhdar Bouragaa ainsi que sa Photo et disent le soutenir , sachant que Bouragaa et une figure emblématique du Hirak !.. Ce Même Bouragaa qui en 2015 je crois s’est rendu au sein d’une Délégation Algérienne à sa tête le Ministre des affaires étrangères de l’époque en Syrie et ont été reçus par le Président Bachar al Assad en Personne , on y voit dans le reportage Mr Bouregaa assis à droite du Président Bachar al Assad , cette délégation à fait le voyage pour soutenir la Syrie contre le Terrorisme islamiste Wahabite et Frères Musulman du Faux Djihad soutenu par Erdogan Turquie Frères islamiste et Rachad de Dhina et Almaghribya de Zitout… Donc Rachad Terrorisme utilise Mr Bouragaa pour instrumentalisé le Hirak à travers les Islamistes FIS AIS qui infectent le Hirak , de même pour les Makistes . . Je Rappelle que la Figure emblématique du Hirak Karim Tabou s’était rendu en Suisse dans les Locaux de Rachad de Dhina et ensemble font le V de la victoire cote à cote !!.. la Vidéo YouTube est toujours disponible !!.. Et Aussi Bouchachi par ces passages sur Almaghribya de Zitout ex Fis Ais (Armée Islamique du Salut Terrorisme )… Erdogan Turquie Frères islamiste travaillent à construire le Califat islamiste Supranational qui dépasse de loin les Frontières Algérienne , dont les Harkis de Rachad de Dhina et Almaghribya de Zitout ex Fis travaillent pour Erdogan Turquie Frères islamiste , .. Sur la Chaîne Islamistes Rachad et Al Maghribya utilisent Mr Bouragaa pour tromper le Hirak qui lui suit Bouragaa qui lui appelle à continuer jusqu’au bout le Hirak sans se douter qu’il fait le jeu des Islamistes FIS AIS et MAK séparatiste Sionistes , et le jeu de Erdogan Turquie Frères islamiste pour faire tomber l’Etat Algérien à travers le Président Teboune … Regardez bien la Vidéo YouTube : titre : Rafaa 156 JZR 20200119 Sfgame hack . . Réveillez vous , Rachad de Dhina et Almaghribya de Zitout ex Fis Ais sont bel et bien dans le Hirak !!.. Y’a que les hérissons qui ne le savent pas … Je vous dis que le Hirak est infesté d’islamistes et Makistes.. qui sont aussi à Berlin pour saboter la Délégation Algérienne sur la Libye , et en Libye Erdogan Turquie Frères islamiste sont intervenus militairement auprès du Gouvernement Frères Musulman Sarraj dont le Chef Terroristes Al Qaida Abdekrim Belhadj est Gouverneur de Tripoli , .. Vous commencez à comprendre maintenant .!!.L’Algérie est là cible des Islamistes Frères Musulman Wahabites dit Salafistes de Rachad et Al Maghribya au service de Erdogan Turquie Frères islamiste (Otan) pour son Califat ,

    Citizen
    19 janvier 2020 - 10 h 00 min

    Le 27 janvier 2019 a été signée à Alger la convention d’extradition entre l’Algérie et la France, dont l’article 3 empêche l’extradition du binational algéro-français vers l’Algérie, qui se serait taillé à l’étranger après s’être livré à cette criminalité financière qui, ces trente dernières années, a mis à terre le peuple algérien en décimant son économie, et qui, de par la prostitution des institutions, a fait des citoyens algériens des spectateurs du viol public de leur nation, sous les hospices des refrains du 1er Novembre 1954 et avec la bénédiction du sang du million et demi de martyres.

    Et comme l’Algérie n’a pas été suffisamment prostituée, la présidence de la république a annoncé, le 8 janvier 2020, le lancement du processus de la révision de la Constitution en nommant un comité d’experts en Droit chargé d’élaborer une mesure qui vise à supprimer l’article 63 (anciennement article 51) de la Constitution algérienne, un article qui interdit aux ressortissants algériens détenteurs de la double nationalité (binationaux) d’accéder aux plus hautes fonctions au sein de l’État Algérien.

    https://www.gouvernement.fr/conseil-des-ministres/2019-12-05/convention-d-extradition-entre-la-france-et-l-algerie

    https://www.dzairdaily.com/algerie-abrogation-loi-interdit-acces-hautes-fonctions-responsabilite-binationaux-algeriens/amp/

    5
    5
    Sarrazin
    19 janvier 2020 - 9 h 54 min

    CEux qui pensent ou ceux qui croient que ce Tebboune va changer de pratique se trompent. Ce Tebboune n’attendait que ça pour prendre la place de Boutef….il va avant tout s assurer d être bien entouré par des personnes de son choix. Et règnera d une main de fer pire que celle de ses prédécesseurs. Ne pas oublier d oú vient ce Tebboune.
    Le Hirak lui fait peur et déjà il ordonne les interdictions de manifester dans les villes éloignées de la capitale afin d affaiblir le nombre des manifestants pour qu enfin il se retournera vers la capitale. Pourquoi ne libére-t il pas les prisonniers d opinion,? Par peur et par lâcheté , redoutant leur influence sur ce mouvement qui réclame le départ du système. Non ce Tebboune n’est pas fiable, …et le Hirak ne se laissera pas berné…malgré ces cachiristes pseudos algériens issus du clan d oujda, qu il dissémine pour freiner notre révolte.

    12
    5
      Anonyme
      19 janvier 2020 - 13 h 15 min

      Tebboune a bon dos!
      Qui est derrière Tebboune? A-t-il un parti politique fort, puissant et organisé? A-t-il un réel programme politique et économique? Élu par 8% du corps électoral, que représente-t-il?
      Tebboune n’est qu’une façade, ceux qui détiennent le vrai pouvoir tu ne les vois pas, ou ne veut pas les voir, car chacun sait ici que les décideurs sont quelques militaires de haut rang et personne d’autre.

      6
      2
    YES WE CAN !!!
    19 janvier 2020 - 1 h 18 min

    YES WE CAN DO IT WITHOUT YOU MISTER TRUMP, SI VOUS LAISSEZ LAISSER LE PEUPLE ALGÉRIEN PRENDRE LA DESTINÉ DE SA PATRIE ENTRE SES MAINS.
    COMMENT ? EN RAPPELANT TOUTE LA MAFIA À QUI VOUS AVEZ REMIS LES CLÉS VOUS ET LA FRANCE EN 1958 ET QUI A RUINÉ CE BEAU PAYS DEPUIS.
    C’EST AUSSI SIMPLE QUE CELA !!!

    10
    5
    Vroum Vroum 😤..
    19 janvier 2020 - 0 h 53 min

    Surmonter la crise est de la Responsabilité du Hirak et Du Pouvoir actuel . Pn ne peut seulement incriminer le Président Teboune et État Algérien , mais le Hirak depuis un An presque ne peut plus ne faire que marcher chaque semaine , il a maintenant la Responsabilité de s’impliquer à résoudre la situation , participer avec le Président Teboune et son Nouveau Gouvernement a trouver une voie d’apaisement , de Stabilité , il en va de l’intérêt général du Pays et du Peuple Algérien . On ne peut uniquement incriminer le Président qui lui attend un geste du Hirak , du moins ce qu’il en reste car il est infesté par les Islamistes FIS AIS et MAK séparatiste quoi qu’en on dise . . Dans toutes les Familles Algériennes , beaucoup parlent d’apaisement , d’un retour à la normale , Construire plutôt que le Surplace. .Le Hirak aurait-il perdu son Âme du debut ??.. Car qui peut jurer que le Hirak n’est pas infiltré , je n’arrive pas croire que le Hirak conscient de l’économie Algérienne dans le rouge , aggravation du Chômage , danger aux Frontières , puisse continuer comme si de rien n’était ??..encore un an , voire une troisième année ?? .. c’est à ça qu’il faut se concenter et répondre . . Soit ce qui reste d’honnêteté du Hirak ou choisir le rétablissement de l’économie Algérienne dans sa descente aux enfers ! . Ou est l’urgence ?

    1
    19
      Akvali lili
      19 janvier 2020 - 9 h 33 min

      Salut a toi Vroum vroum pas content!
      J’ai fait les efforts nécessaires pour te lire et pour une nécessité compréhensif afin de te répondre. Je crois que tu devrais être plus circonspect, tu es trop répétitif d’où la longueur du texte qui aurai pue se contenté de deux ou trois lignes. C’est déjà là une économie de temps pour tous, a toi qui l’écris et a ceux qui te lisse. Enfin de compte ce que tu demande au hirak, reviens a dire que tu n’as rien compris au hirak! Déjà le mouvement populaire est un mouvement de masse sur l’ensemble du territoire.Il n’a pour essence aucune organisation hiérarchique a sa tête et ceux qui profite pour s’aventuré dans les palabres qui ont par le passé démontré leurs inefficacité et surtout leurs incapacités total a oeuvré dans le sens d’un changement quelconque, tant que ceux qui sont a la tête du pays, les décideurs éjecté et leurs système démonté! Discuté avec eux reviens a tué les revendications du hirak et anéantir toute possibilité de changement. Le hirak est une organisation populaire spontané et il est horizontal! Il est bien conscient et c’est cette conscience, dont nous Algériens nous pouvons être fiers aujourd’hui bien plus qu’a n’importe quel moment de notre histoire récente. Les Algériens dans leurs globalité veulent un changement radicale de système, mais ils ne sont pas pour le vide, ni pour la guerre! Ils voient bien qu’ils peut être dangereux de suivre les va t’en guerre et toute sorte de fanatiques, dont les fanatiques « patriotiques »! C’est cette conscience et cette maturité jamais atteinte juste a aujourd’hui, qui fait que pour une fois nous fessons vraiment nation, nous fessons peuple, de l’est a l’ouest, du sud au nord! Et c’est sur cette base que les Algériens veulent basé leurs combat et l’Algérie nouvelle, cette unité!
      Sinon ce que tu leur demande reviens a dire a ceux qui sont victimes d’un crime, de venir enquêté avec pour chef de l’enquête le criminelle en chef et tout cela pour trouvé un « coupable » qui consensuel ou idéal! C’est un deal perverse et corrompu qui signifie l’échec programé d’avance!

      5
      4
    Lghoul
    18 janvier 2020 - 23 h 00 min

    Je le repeterai encore une nieme fois: Comment tebboune sait ou sont caches les milliards voles ? Pourquoi n’est il pas convoque a sidi m’hemed pour etre audite sur ce crime economique massif ? C’est incroyable comment va cette justice !

    12
    4
    Un (grand)père de 75 ans
    18 janvier 2020 - 16 h 37 min

    Je lance un appel à à nos enfants de chaque université (Etudiants et Profs) de se constituer en comité, rédiger une plateforme de revendications et élire un représentant qui composera le Comité National chargé d’apostropher le pouvoir et Tebboune qui profitent de ce vide pour justifier leurs présences.
    Je suis persuadé que tout le Hirak sera derrière pour vous soutenir et s’il y’a d’autres regroupements à fusionner, tant mieux. Cela ne fera que renforcer le peuple.
    C’est déjà un pas en avant pour faire fléchir ensuite anéantir cette dictature.

    PS : Vigilance pour les faux membres téléguidés secrètement par le Pouvoirs, qu’ils faut éliminer intelligemment et pacifiquement.

    22
    5
      Samy
      18 janvier 2020 - 20 h 26 min

      @Anonyme 16 janvier 2020 – 13 h 12 min,Le Président Tebboune est certes mal élu,mais on n’a pas le choix vu la situation actuelle inextricable sans un Président à la tête de l’Etat pour prendre les décisions qu’il faut au moment voulu.Laissons-le travailler pour sortir le pays des difficultés actuelles crées par des irresponsables aux égos démesurés qui n’ont jamais eu à coeur les intérêts suprêmes de l’Algérie.

      2
      21
    Elephant Man
    18 janvier 2020 - 16 h 36 min

    Ce baratin….
    Ces instituts d’étude de sondage et cie comme tout outil de propagande ne servent que les intérêts de ceux qui les commandent.
    Je rejoins Ahmed Bensaada il est impossible que l’Algérie ne soit pas la cible des « exportateurs de démocratie ».
    Concrrnant Mr Benbitour il prône le libéralisme donc c’est sûr que la classe populaire Algérienne va trinquer. Pour reprendre @Sniper 31/07/19 Benbitour n’est intéressé que par la Présidence de la République…
    Pour finir pour reprendre @Slam 25/04/2018 : « D’après des sources anonymes, ces cabinets clandestins qui espionnent nos cerveaux ont déposé leur rapport chez leurs maîtres sionistes, qui contiendrait 2 lignes :
    – Lundi : c’est loubia
    – Mardi : c’est A3dass
    Ce sont peut-être des codes secrets….Wait and see… »

    3
    24
      Lghoul
      18 janvier 2020 - 22 h 54 min

      Elle pourra la surmonter si tebboune revelera ou les milliards de dollars caches se trouvent. Au fait, comment sait il exactement ou ces milliards sont caches ?
      Soit il a participe a les cacher ou ceux qui les ont cache lui ont dit ou ils se trouvent pour les recuperer
      par la suite.

      8
      5
    Anonyme
    18 janvier 2020 - 14 h 35 min

    L’ Algerie surmontera t’elle la crise, eh ben pitet bien que oui pitet bien que non!
    Je vais me faire faire des amis, mais tant pis. Pour que l’Algérie sorte la tête de l’eau il faut changer d’abord les mentalités. Tant que les gens pensent que le problème c’est le drapeau Berbère, les migrants, et pensent que l’Algérie tient debout grâce à l’armée, rien ne changera.
    Les Algeriens doivent adopter l’adage de Kennedy, avant de demander ce que ton pays fait pour toi, il faut d’abord se demander ce que tu fais pour ton pays.
    Il y’aura beaucoup de casse social, car l’état doit licencier à tour de bras et les gens doivent vraiment travailler et non seulement faire semblant.
    Mais tant qu’il reste du pétrole et du gaz qui sont une vraie malédiction, rien ne va changer.

    27
    8
    Humble Proposition
    18 janvier 2020 - 12 h 51 min

    Le seul et unique dénouement à cette crise est de couper la poire en deux :
    Mr Tebboune doit se déclarer « Chef d’Etat » provisoire pour une durée déterminée (cas de feu Boudiaf).
    Il aura la charge seulement de :
    – Assainir la situations des prisonniers politiques et les victimes des règlements de comptes.
    – Gérer les affaires courantes en professionnel avec un Gouvernement de son choix, sans ingérence du peuple mais avec observation et interventions en cas d’écarts importants.
    – Désigner une équipe composée de spécialistes, neutres, indépendants et qui n’ont jamais fait parti du Pouvoir ou des Pro-pouvoir (FLN, RND, UGTA, parlementaires, sénateurs, ministres …). Leurs rôle est l’accomplissement et matérialisation d’une Constituante ou nouvelle Constitution qui servira de socle et de base pour des élections de toutes natures dans une une deuxième République.

    Le peuple de son coté, doit se remettre au travail sérieusement et se sacrifier pour la cause sans exigences extravagantes pendant cette période. Il doit donner l’exemple en respectant les lois et réglementations (y compris le code de la route). S’éloigner définitivement des anciens réflexes de clientélisme, favoritisme, régionalisme, gains faciles, arrivisme … Tel qu’il l’a montré pendant le Hirak : Union, fraternité et discipline.

    Ce n’est qu’un point de vue succinct , toutes propositions et enrichissements de ce débat initié par Mr Houari A (que je remercie) est le bienvenu.

    19
    6
      Frantz Fanon
      18 janvier 2020 - 17 h 57 min

      Le seul probleme de Tebboune est son fils et les fils de ceux qui l’appuient, meme si pas convoque’s, savent ce dont ils sont redevables et leurs places a la chaise des accuse’s.
      Le Peuple pour qui le rapport de force est en faveur, doit savoir comment exercer cette force et vite, pour aider ce regime et systeme, a mourir. Cependant, sans rentrer dans la confrontation violente, que moralement. Cette facon est de reprendre l’APN, une institution reconnue internationalement. Il faut que toutes les populations, designent LEURS Elus et que ceux-ci se rassemble en conclave. De ce conclave, doivent emerger:
      (1) Un code Ethique, qui interdit a tout delegue’ de prendre parole, et avec les medias et avec le pouvoir, ou de devier d’un iota des decisions et textes du Parlement parallele. L’obligation de changer de negotiateurs a chaque entrevue.

      (2) Une feuille de route, c.a.d. des demandes specifiques.

      (3) une entite’ dite « Les Delegue’s Negotiateurs, » qui la presenter au Peuple et au Gouvernement.

      Les 1ers projets, sont:
      1. Radio, tele, site et journal de communication envers le public.
      2. Agenda de construction d’une Strategie
      3. Elaboration d’une Strategie
      4. Un Plan d’Action.
      5. Les exigences immediates pour eliminer toute entrave a l’execution du plan d’Action.

      Que Tebboune et ses potes militaires, s’occupent de la Lybie, entre-temps.

      1
      4
    chaoui40
    18 janvier 2020 - 12 h 49 min

    Seul un coup d’Etat par un patriote véridique et convaincu par l’économie socialiste nous sortira de l’impasse politique. Je préfère un dictateur qui m’aime qu’un démocrate qui me hait ! Tebboune et tous les technocrates algériens sont des libéraux et le libéralisme n’a jamais créé ni économie viable ni paix. Si vous pensez le contraire en regardant les pays occidentaux, demandez-vous s’ils sont créditeurs ou débiteurs ! Sachez que la Chine de Mao est le plus grand créancier des champions du capitalisme …

    3
    22
      Anonyme
      18 janvier 2020 - 15 h 08 min

      L’économie socialiste, c’est ce qu’ils ont essayés en URSS avec les conséquences que l’on connaît, c’est ce qu’ils ont essayés en Chine avant de se tourner vers l’économie de marché.

      11
      4
        chaoui40
        19 janvier 2020 - 7 h 45 min

        Tu es un anti-communiste primaire qui ne sait rien et qui ne fait que répéter les informations fournies par les capitalistes? Compare toi-même les deux systèmes et dis-moi qui repose sur l’usure et la dette et qui repose sur le travail et la souveraineté ! Le communisme doit être imposé, comme le capitalisme s’est imposé (expropriations, endettement, recours à des milices, etc. pour amener l’homme à vendre son seul moyen de subsistance – le travail – et le tenir ensuite dans ce système pervers. La dette US se compte par des centaines de 0. Plus près de nous, la France est endettée à hauteur de 2 500 milliards de dollars, dit-on ! Et puis, sache que le communisme est déjà appliqué dans tous les pays, mais uniquement dans les services publics (enseignement, santé, armée). Il suffit JUSTE de l’étendre au secteur privé dont se nourrit la bête immonde, la consommation. Sache également que tous les capitalistes viennent se refinancer auprès des peuples dès que leur entreprise va mal …

      - Civisme
      18 janvier 2020 - 18 h 13 min

      Loin de te contredire @Chaoui40, je ne penses pas que ce soit une question d’options mais plutôt de mentalités. Aucun régime ne peut réussir si règles du jeu ne sont pas respectées ou échouer si la toute la collectivité est consciente de l’intérêt général.

      2
      3
    Azul
    18 janvier 2020 - 12 h 47 min

    L’Algérie surmontera-t-elle sa crise? oui tant que l’Algérie n’est pas la Libye.

    12
    6
    Ma Vérité
    18 janvier 2020 - 9 h 34 min

    Tant que l’ISSABA est ou pouvoir impossible que ce régime puisse surmonté cette crise économique,identitaire,et meme sociale,en premier lorsqu’un régime est imposé de force,aucune entreprise étrangère n’a le courage d’investir sauf les entreprises escrocs venant juste pour détourné l’argent du peuple,le cas avec le traitre Bouteflika et son clan et meme ses ex ministres corrompus,en deuxième nos actuels dirigeants sont inconscient ou des vrais traitre,comment peut-on dirigé une nation de quarante trois millions d’habitants avec un gouvernement illégitime ou y’a plus d’argent dans les caisses et avec la méthode ouyahia imprimer les billets de banque comme des papiers toilettes,ça va nous menés tout droit au mur,et meme nos chefs d’entreprises n’ont plus le courage d’investir;d’ailleurs leurs fortunes sont planquée ailleurs,il n’existe pas d’autres solutions a part d’éffacer tout et recommencer avec des personnes élus démocratiquement fiable honnète et compétent et tout le monde y’est participe

    23
    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.