Quel rôle pour le général Benamara dans l’ardue réforme des services secrets ?

general Benamara
La réforme du département du renseignement se fera-t-elle sans anicroches ? PPAgency

Par Mohamed K. – La désignation de l’ancien chef de cabinet du général Toufik à la présidence de la République est-elle le prélude à une reconstitution des services secrets déstructurés par Gaïd-Salah ? Tout porte à le croire. Le général Mansour Benamara, dit Hadj Redouane, est la boîte noire de l’ex-Département des renseignements et de la sécurité (DRS), dont de nombreux experts et analystes réclament le retour sous la forme laissée par Bouteflika lors de la dernière restructuration des services en 2015.

L’ancien chef de l’Etat avait sorti du fond du tiroir de la présidence de la République un décret non publiable que Chadli avait signé mais qui n’avait jamais été exécuté. Les missions des services secrets avaient été réparties de sorte à éviter que le chef du DRS continue de jouir de sa surpuissance rendue possible par la concentration de plusieurs structures sous ses ordres directs. La décision de Bouteflika avait été critiquée par certains car en la déterrant, plus de vingt-cinq ans après son élaboration, a fait dire à de nombreux analystes que le but recherché par Bouteflika n’était pas de veiller à un équilibre dans la répartition des attributions, mais d’affaiblir les très puissants services secrets au profit du chef d’état-major de l’époque, le général Gaïd-Salah, qui servait de pilier pour le quatrième mandat vacillant du Président malade.

Selon des sources informées, le rappel du général Mansour Benamara, appelé à jouer un rôle important dans la remise en marche de la redoutable machine du renseignement algérien, n’obéit qu’à un seul objectif, celui de réparer les dégâts commis par Gaïd-Salah qui a mis sous sa coupe un service dont il ne maîtrisait pas le fonctionnement délicat, au point d’en confier les commandes à des généraux inexpérimentés dans ce domaine sensible. Nos sources soulignent, par ailleurs, que «quel que soit le procès d’intention qu’on puisse faire à Tebboune, mal élu et rejeté par la majorité des citoyens, il ne pourra commettre l’erreur de son prédécesseur qui a consisté à s’accrocher au pouvoir indéfiniment». «Tebboune ne fera qu’un mandat, s’il arrive à le terminer, et les Algériens ne peuvent, maintenant qu’ils ont été mis devant le fait accompli avec le passage en force du 12 décembre que le Hirak n’a pas pu empêcher malgré l’abstention record, qu’espérer que les changements promis soient réalisés très vite, à commencer par la restructuration des institutions qui seront appelées à jouer un rôle essentiel dans cette période de transition, car c’en est une», expliquent nos sources.

Jusqu’où Tebboune pourra-t-il aller dans ses réformes, sachant qu’il fait face à une contestation populaire intacte et qu’il devra affronter des résistances farouches au sein des institutions qu’il veut réformer, à leur tête les services secrets ?

M. K.

Comment (41)

    Anonyme
    22 janvier 2020 - 20 h 17 min

    Vous me faites marrer avec votre DRS !!! qui est l’oeuvre de Mediene qui a completement destructuree la SM ,c’etait elle qui etait redoutee du temps de Kasdi Merbah, et au fait qui l’a tue ? Les fideles de fafa dans les gouvernements Algeriens successifs.

    4
    5
    Felfel Har
    22 janvier 2020 - 16 h 32 min

    Nos services de sécurité, surtout ceux chargés du contre-espionnage, étaient redoutables, ce qui leur a valu le respect bien mérité des services étrangers. Arrive Bouteflika et patatras, de restructuration en réorganisation, il a tout cassé, ce dont se sont réjouis nos éternels ennemis maghrebins et moyen-orientaux, entre autres.
    Il est plus qu’urgent de réhabiliter ceux qui tenaient la dragée haute aux multiples comploteurs, ceux qui sont tapis intra-muros comme ceux qui se terrent à l’étranger. Le seul général Hassan leur donnera des sueurs froides. La meilleure défense est l’attaque, c’est vrai au foot comme en politique. Donnons à nos ennemis un goût de notre savoir-faire en matière de coups tordus et ils se calmeront. Adharbou ya3raf madharbou!

    8
    6
      Ashtough
      22 janvier 2020 - 18 h 29 min

      Mensonge Bouteflika et Tebboune se sont les meilleurs présidents de la planète,comme la critique est gratuite continuaient votre travaille;les chiens aboient et la caravane passe

      2
      12
        Felfel Har
        23 janvier 2020 - 21 h 08 min

        @Ashtough le Tchoukh bla Moukh
        Bouteflika et Tebboune les meilleurs présidents! Tu fais une overdose, mon ami. Tu dérapes, tu divagues, tu hallucines, tu fantasmes, tu planes, tu es sur une orbite inconnue. Il faut absolument que tu t’éloignes des chameaux qui blatèrent à la gloire des nullités. A force de les fréquenter, tu deviens comme elles.
        PS: Je me permets de corriger ton Français: « continuez votre travail »……
        Sans rancune!

    Boughanem Hadi
    22 janvier 2020 - 9 h 01 min

    ll faut se rendre à l’évidence, qu’avec des faux politiciens, des ministres voleurs, ayant des faux diplômes et des généraux baznassias, il est impossible de construire un état de droit, moderne, et avoir un peuple en cohésion avec son gouvernement et son pays. Avec une armée en carton, dirigée par des vieillards corrompus et régionalistes, nous allons droit au mur.. Dans un contexte comme celui ci nous sommes une proie facile, pour les pays qui veulent de nouveau nous coloniser..
    Il faut que tout le monde comprends, que c’est grâce à un pays de justice, gouverné par des responsables honnêtes, compétents, élus librement et sans triche par le peuple, que l’Algérie deviendra intouchable avec un avenir solide. A mon avis c’est cela qu’il faut que les gens comprennent..J’ai jamais vu des voleurs, des régionalistes et des faux diplômés construire un état de droit, puissant à tous les niveaux..

    19
    5
      Rachid
      22 janvier 2020 - 15 h 11 min

      Il n’ y a ni partis du pouvoir ni de l’opposition, tous des faux, un cancer pour le pays.

      4
      2
    Ma Vérité
    22 janvier 2020 - 5 h 58 min

    Ca y est, c’est le retour a la politique du traitre Bouteflika,apparemment le général Benamara est la colonne vertébrale des deux traitres corrompus,Messieurs Saidani alias le Drebki et son ami intime Tliba l’ex vendeur de persil au marché Hattab

    13
    4
    icialG
    21 janvier 2020 - 23 h 46 min

    les résidus qui sont au pouvoir savent pertinemment que le hirak fait la majorité ils savent aussi que cette marche est pacifique qu ils peuvent profiter et abuser sans être inquiété
    peut être qu il temps de revendiquer un nouveau vote légale sans les revenants ou prendre notre destin en main et organiser des élections libres comme il se doit dans une démocratie

    6
    4
    mokrane
    21 janvier 2020 - 22 h 45 min

    ALGERIE EN DANGER : La rognure arabe ( saoud emirat qatar ) essaie de s’ accaparer l’ Algérie en passant par l’ identité arabe dont le pourrissement n’ a que trop durée à travers des « agents » arabistes pseudos Algériens comme la chaîne ennahar tv etc ces chaines privées manipulatrice qui pourrissent l’ Algérie en réalité. Les arabistes Algériens font le jeu des arabes bedouins directement ( pour ceux qui roulent à leur solde) ou indirectement en se revendiquant arabes. Des faits étranges apparaissent, des multitudes de chaines youtube éclosent faisant la propagande douteuse et morbide d’ une arabité de l’ Algérie avec des, pseudos historiens, des cartes, des shémas englobant l’ Algérie dans le sillage saoudiens ou du golf arabique leur appartenant non pas politiquement, non pas religieusement, non pas idéologiquement mais identitairement se basant sur ces foutus foutouhet mensongère (dont le nombre était infime et dont il ne resta plus aucuns pseudos arabes après la ‘ bataille de Sétif »). Inventant des noms de tribus arabes dont leur lignées serait soit disant hilal soleim. Je tire la sonnette d’ alarme !! L’ heure est grave et les agents arabisants en Algérie joue à un jeu dont ils ne sont pas du tout conscient pour certains et pour les conscient, il s’ agit là de haute trahison !! Ils ne sont pas détectable car ils jouent les jaloux souverains hors il n’ en est rien ! Tous cela dû en grande partit aux bureaux arabes du colonialisme français qui a arabisé les noms de familles berbères. Ça devient très grave ! Il faut faire quelque chose ! Sujet à prendre avec le plus grand sérieux !! Ne croyez surtout pas que les arabistes qui sont contre l’ Amazighité sont de pauvre pommés qui ont subit ce formatage arabique depuis boumedienne etc ! Non ils sont missionnés par le cocon dur arabique qui rode encore das les sillages de l’ Etat et qui préfèrent brader, donner l’ Algérie aux golf arabique que de laisser l’ Algérie revenir à sa véritable origine Amazigh. En réalité volontairement ou non ce sont de véritables agents à la solde de pays etrangers du golf arabique qui passent par la stratégie identitaire arabe pour s’ accaparer l’ Algérie. Une aubaine pour les Américains et la france qui aimerais que l’ Algérie soit sous influence identitaire arabe des saoud qatari ou autre pour damer le pion aux russes sur les vues méditerranéenne et autre. L’ identité Amazigh légitime historique et véritable de l’ Algérie gène véritablement le plan de ces bedouins, ces mêmes bedouins qui ordonnent à leurs agents au sommet de l’ Etat Algérien de tout faire pour combattre l’ Amazighité qu’ ils perçoivent comme un danger car anti arabe ( à tort, nous voulons juste être nous même) et donc comme anti interet arabes à long terme. Gaid sous influence arabique du golf n’ avait il pas interdit l’ emblème Amazigh ?? Pourquoi ?? Posez vous les bonnes questions. La limite est franchie !! Que veulent ces eternels vassaux !!!! L’ un est vassal d’ erdogan voulant offrir l’ Algérie à la turquie, l’ autre vassal du golf arabique en disant que les racines Algérienne viennent de l’ arabie etc. Où sont les locaux berbères autochtones millénaires enfants de Jughurta fier d’ être ce qu’ ils sont ?? Où sont ils ya rab !!!! Ca n’ a que trop durée car précisément vous avez toujours perçu ces arabisants comme étant des Algérianistes avant tout, QUE NENI !! C’ est là la monstrueuse erreur ! Ce sont des arabisants à la solde étrangère avant d’ être des Algériens. Chaque pays à une stratégie particulière pour s’ accaparer, influencer ou avoir une hégémonie sur un pays. La stratégie du golf arabique c’ est l’ identité arabe, c’ est à dire arabiser les peuples qui ne le sont pas et les rattacher à eux car l’ arabie est le coeur, le centre de l’ arabisme, de la racine arabe. Quand est ce allez vous enfin comprendre qu’ il ne peut y avoir de total souveraineté dans l’ arabisme hormis pour ceux qui le sont vraiment, c’ est à dire le golf arabique ?? Il faut revenir à notre souverainisme identitaire Berbère ! La souveraineté passe aussi et surtout par l’ identité et cela très peu le comprennent. Nous sommes nous libéré de la france pour retrouver notre identité pour qu’ au final l’ arabisme du golf arabique le remplace ??? Nous sommes nous libéré de l’ occidentalisme pour nous enfermer dans l’ orientalisme ?? Nous ne sommes ni des occidentaux hellénique ni des orientaux arabique !! Nous sommes des Algériens Berbères ! Du Nord à l’ Est, il y a trois grandes origines , les Européens, les Arabes et les Berbères ! Il n’ y a pas uniquement les arabes et les européens ! Nous sommes et seront sur l’ échiquier idenitairement parlant. Je suis factuel et objectif, rien de subjectif, il est de l’ ordre de la plus haute importance. Surveillez de très près cette propagande identitaire arabistes sous contrôle et influence étrangère arabe.

    42
    10
    Sarrazin
    21 janvier 2020 - 19 h 53 min

    Pour l histoire de mon pays, pour son devenir , je verse des larmes que beaucoup d autres ont versé Nous vivons très mal dans un cercle fermé. En effet et cela continue avec les mêmes , toujours et encore les mêmes du système militaire.Rien ne justifie la dictature imposée à un peuple aussi généreux, aussi valeureux. et qui aime la vie, la liberté pour laquelle il a sacrifié sept de ses années . Rien ne justifie un régime totalitaire contre ce peuple désireux de s intégrer dans l espace et le temps d un monde moderne dont on a voulu l exclure. Rien ne justifie l interdiction pour ce peuple de se déplacer librement , et de participer à l essor et au développement économique et sociale de notre pays. Tout nous était interdit. A moins que d être des leurs, des débauchés, des voyous sans scrupule. Alors ils vous accordaient des privilèges en échange de votre servitude.
    Depuis 1962 alors que nous fêtions cet événement historique qu est l indépendance, nous vivons dans une prison à ciel ouvert. Une prison aussi dure que celle vécue durant la période coloniale mais cette fois cette prison avaient des gardiens que l on croyait être des nôtres, de vrais algériens fraternels et solidaires. Hélas, nous nous trompions. Ces groupuscules ont profité de notre liesse et notre confiance de notre epuisement de guerre , pour s auto proclamer les maîtres de notre terre l Algerie.
    Leurs intentions belliqueuses et féroces, à la stupéfaction de tout un peuple, allait nous enfermer dans un système de répression brutale, voire inhumaine…c était « marche avec nous ou crève « …
    Notre jeunesse allait en pâtir. Ceux qui n’en pouvaient plus ont fui le pays, professionnels , intellectuels, médecins, cadres, anciens moujahids, hommes ou femmes, jeunes et moins jeunes…tout ce qui représente. la richesse d une nation, ont fui les représailles de ces gardiens incultes et barbares. Il ne leur restait qu un espoir en Dieu. Mais l acharnement de cette junte militaire , composée même d anciens soldats coloniaux, associés au partage du butin pétrolier, prêts à tout allant jusqu au crimes et assassinats d opposant à leur mode opératoire, leur a permis à se maintenir aux commande du pays. Ces gardiens vivaient, et venaient du Maroc et d Oujda. Alors, les voilà qui nous ressortent les mêmes pratiques , les mêmes ruses, les mêmes oppressions pour semer la terreur.
    Je crie haut et fort, pour tous ceux qui souffrent, pour notre jeunesse, pour mon pays, »Non Plus Jamais ça »..Amine

    30
    11
    Moskosdz
    21 janvier 2020 - 19 h 43 min

    Salem L’Khawa, les jeux sont faits !
    Le président de la république doit mettre ses propositions sur la table pour sortir de la pagaille
    afin que nos ennemies de la France sioniste qui a acheté le roi mimi6 et ses esclaves du Makhzen
    pour bloquer l’Algérie dans son avancement et développement !
    La chose qu’ils ont oublier c’est que notre Noble armée seul héritière de la guerre
    de libération nationale veille au grain et que l’Algérie est grande par la fierté de notre dignité et que nous laisserons aucune chance à nos ennemies !

    16
    38
    Anonyme
    21 janvier 2020 - 18 h 12 min

    Est-ce juste pour bomber le torse devant le peuple d’une manière lache et arrogante, en cherchant toujours à abrutir ce pauvre peuple et l’intoxiquer pour mieux le dominer, ou est-ce enfin le début d’un vrai travail de services secrets qui recrutent des indicateurs non pas parmi les Algériens pour surveiller les Algériens mais plutôt à l’étranger parmi les étrangers pour défendre les intérêts et la sécurité de la Nation Algérienne ?
    Sincèrement, je reste perplexe. Comment peut-on compter sur cette armée qui donne un nom comme « akram pacha » à un sous-marin Algérien??? On dira ce qu’on voudra mais pour moi, ce nom de malheur est bien la preuve que le patriotisme est quasi inexistant dans ce pays!!
    Un changement de logiciel s’impose. Il faut carrément une révolution idéologique : opter pour un ultra-Nationalisme Algérien (pas arabe, pas musulman, pas nord-africain, mais ALGÉRIEN et ALGÉRIANISTE), sans le quel nous continuerons à errer et à tourner en rond, acculturés sans repères, sans fierté, sans sentiment Nationaliste, nous continuerons à nous mépriser entre nous et à glorifier l’étranger !!!

    24
    10
    Ali El Vérité
    21 janvier 2020 - 17 h 49 min

    Si, notre pouvoir est juste et loyal envers la république et son peuple, il ouvrirait une enquête sur nos hauts gradés surtout nos corrompus généraux, dans les autres nations les citoyens s’engagent dans l’armée par amour de la mère patrie et la défendre en cas d’agression, mais malheureusement dans notre République c’est le contraire la pillée jusqu’aux derniers sous et puis ils ont vole chez ennemis, on est où avec l’affaire Belkcir et son épouse

    41
    7
    Azul
    21 janvier 2020 - 17 h 31 min

    Je sors toujours armé ! Mais de mon sourire, évidemment…

    32
    5
    DZA
    21 janvier 2020 - 16 h 23 min

    ‘’Le général Mansour Benamara, dit Hadj Redouane, est la boîte noire de l’ex-Département des renseignements et de la sécurité (DRS), dont de nombreux experts et analystes réclament le retour sous la forme laissée par Bouteflika lors de la dernière restructuration des services en 2015’’ Dixit.

    Dommage qu’on ne nous dit pas qui sont ces nombreux experts et analystes !!?? (moi, j’ai ma petite idée)

    J’ai du mal à comprendre qu’on ne fasse pas appel des officiers supérieurs, plus jeunes, dont on n’arrête pas de vanter les mérites et l’excellente formation. La légion des généraux de rab edzair et sa suite, n’ont-ils pas accompagné Bouteflika, son clan, ses ministres et tous ses affidés à mettre l’Algérie à genoux ?? S’ils sont aussi efficaces, compétents et patriotes qu’on veut nous le faire croire, ils étaient où lorsque les rapaces et autres charognards se diviser le pays ??
    Trêve de balivernes, nous sommes encore dans la même auberge, et nous n’en sortirons pas, tant que ce sont, les mêmes engrenages du système corrompus qui font à tour de rôle pour les postes stratégiques de l’État.
    Un clan chasse l’autre, et tous préservent leurs affairismes au dépens du peuple et du pays.
    S’il en est autrement, alors qu’on m’explique comment nous nous trouvons en tête des classements des pays les plus corrompus au monde, et que dans nos prisons pour ne citer que quelques exemples, sont incarcérés des ex premiers ministres leurs progénitures , des ministres, et j’en passe, et dans les rues des villes du pays, un peuple qui manifeste depuis bientôt un an son rejet du système et des hommes qui le composent.
    Je ne cesserai pas de le répéter, on ne fait pas du neuf avec du vieux.

    34
    8
    Le Berbère
    21 janvier 2020 - 14 h 25 min

    De mon expérience vécu dans l’armée et dans la vie civile, j’ai un sérieux doute concernant le sérieux et le patriotisme de tous les individus que leurs patronymes commencent par : Bou, Bel , Ben, Ibn, Abou ..ect…L’histoire de la période coloniale barbare de 132 ans nous à bien montré ce que je mentionne en haut de mon commentaire..Les adjoints indigènes de l’administration coloniale française porté pratiquement tous des noms de famille qui commencent par la liste d’en haut de mon commentaire…wa Al Fahem Yefhem sans faire un clin d’oeil .

    49
    28
      nacer
      21 janvier 2020 - 19 h 44 min

      Barka ma toukhret!!! Benbadis, Benm’hidi, Benboulaid, Benkhadda, bouamama….et j’en passe sont tous des traitres??? Ferhat Mehenni commence par un B???

      17
      29
      Constantinois
      24 janvier 2020 - 19 h 34 min

      Les vraies berbers sont les gens du constantinois,
      Massinissa et Youghorta sont de Skikda et non de Bougie ou Tizi. Pour ta culture monsieur l’intecontuel, les noms qui commence par BOU sont sont concentrés dans l’Est-Algerien et en particulier à Skikda, sasi tu pourquoi? Tout simplement ce sont des gens qui ont ont refusés l’autorité française et l’état civile, et une fois la France s’est installée définitivement en Algerie elle les a soumis par force et on leur attribuant des noms dégradants, tel que boulamaiz, bouzaaka boudmagh, boulebrachen, boukhnouna….et tous ces noms leurs ancetres sont inscrit par jugement vers 1890 et non pas avant. Pas comme les Ait et consort.
      Amicalement.

    Athmane
    21 janvier 2020 - 13 h 28 min

    Ils sortent leurs muscles, leurs tikherbichines et leurs guerre psychologique seulement contre le peuple. Pour le reste, tous ces traitres qui se promenent partout dans le monde apres avoir détruit l’algerie ne sont pas leurs problemes. Leur probleme est toujours le peuple. Les gens ont vendu l’Algérie ne sont jamais inquiétés. Ils s’interessent seulement aux gens qui genent leurs affaires.

    39
    10
    Manchar
    21 janvier 2020 - 13 h 18 min

    Quelle rôle pour le général?
    Une commission sur chaque généraux détenant chacun un secteur économique ou chaque produit est détenu par un général.
    La Corée du Nord souhaiterait d,ailleurs renforcé les liens avec le peuple algerien frère.

    35
    7
      Anonyme
      21 janvier 2020 - 14 h 54 min

      Il faut faire revenir Toufik à la tête du Hirak.. Et vous verrez que tout rentrera dans l’ordre…Ses suppôts qui manipulent le Hirak se feront très discret…

      7
      35
    Anonyme
    21 janvier 2020 - 13 h 09 min

    La DRS doit s’occuper que de la sécurité de l’Algérie et non pas de la sécurité des poches des hommes d’affaires.

    35
    10
    Mhand
    21 janvier 2020 - 12 h 31 min

    Teboune n’a aucun pouvoir pour changer quoi que ce soit, en fait, il a été choisi pour servir d’écran de fumée à la junte militaire qui a le pouvoir anticonstitutionnel absolut a régner
    illégalement sur le pays. Une chose est sûre, c’est que Téboune ne remplira pas son plein mandat et sera éventuellement remplacé par un autre serviteur qui sont nombreux. Une chose est clairement claire dans toute cette saga, c’est que le Hirak va s’intensifier progressivement et proportionnellement au nombre d’arrestations et a la hogra perpétués contre des citoyens pacifiques et sans défense. Avec mon humble avis, le régime despotique voyou vit ses derniers jours car il ne pourra jamais être réformé.

    46
    20
    Anonyme
    21 janvier 2020 - 11 h 54 min

    Si les anciens du DRS reprennent du service,j espère qu ils ne vont plus sortir de leur cadre de travail car sinon on revient à moins zéro…
    Ceux qui ont fabriqué les oligarques pour se cacher derrière eux et s enrichir sont pour la plupart issus de ce service.
    Le DRS ne doit plus intervenir pour les investissements et la gestion des entreprises, il doit s occuper que de ses prérogatives.
    On a été tellement bloqué et perdu d argent par des éléments ripoux que je reste sceptique.
    La loi doit s appliquer d une manière impartiale à toute personne qui utilise sa fonction pour spolier l argent public ou fait du chantage aux entreprises privées….

    51
    12
    Zombretto
    21 janvier 2020 - 11 h 37 min

    « …général Mansour Benamara, appelé à jouer un rôle important dans la remise en marche de la redoutable machine du renseignement algérien… »
    Redoutable est le maître-mot ici : redouté par le petit citoyen. Retour aux beaux jours de la SM, du KGB et de la Stasi ?

    38
    14
    Yes
    21 janvier 2020 - 11 h 24 min

    Marre des boîtes noires, des cabinets secrets, des éminences grises…. Si, au moins, tous ces jeux de cache-cache ridicules servaient à préserver la sécurité du pays. Non, il sert avant tout à mystifier les citoyens, à les berner pour mieux les dépouiller! Ça en devient dégoûtant.

    36
    12
    ZORO
    21 janvier 2020 - 11 h 00 min

    Contestation populaire intacte dites vous ??? Où ca ?? a la grande poste dans une region où le peuple n a pas voté parce qu il a ete empêché de le faire ??
    L ALGERIE EST PLUS VASTE QUE CA , Y A PAS LIEU DE COMPARAION! !
    SIGNE.ZORO. ..Z…..

    9
    62
      Anonyme
      21 janvier 2020 - 11 h 30 min

      On empêche pas on interdit aux enfants de la légion étrangère de voter.

      34
      14
      Anti badisistes
      21 janvier 2020 - 12 h 18 min

      Toi le mokoko semeur de fitna entre algériens tu es cuit depuis des lustres, tu dois te cacher et vite.

      32
      11
      Farida
      21 janvier 2020 - 12 h 26 min

      8% ont « voté ». Parmi ces 8%, on a eu la liste des morts et les militaires qui ont voté 5 fois par personne. Le reste c’est toi et les cachiristes de la mangeoire trditionelle. Le peuple est dans la rue depuis le 22/02/2019.

      55
      16
        Anti mokoko
        21 janvier 2020 - 12 h 33 min

        Dégage mokoko au pseudo féminin!

        8
        41
          Farida
          21 janvier 2020 - 16 h 53 min

          C’est toi qui doit degager monsieur 8%. Pour les mokokos, ils sont vos freres. Fakhamatoukoum en est témoin devant Dieu. Combien de marocains occupent les fonctions sensibles aujourd’hui. mokoko ou mokaka ne marchent plus.

          36
          6
    A la Rédaction
    21 janvier 2020 - 11 h 00 min

    Tout d’abord bonjour a votre rédaction,
    Je me permet de vous interpellez sur la raison des commentaires qui ne sont pas publiés par algeriepatriotique.com.
    Mes commentaires ne sont aucunement vulgaires et la vulgarités et les propos injurieux ou insultants sont parfois publiés, pour cette raison je ne pense pas que c’est ce motif qui puisse être invoqué!
    Je m’étonne aussi des articles sur les MAKISTES qui ne sont pas aussi nombreux en Algérie; la Kabylie fait partie de l’Algérie que je sache; Le MAK est ultra minoritaire dans toute la région, même si une grande partie de la Kabylie est pour un statut autonome pour la région avec des prérogatives du faite de la particularité de cette région. Et ces prérogatives ne sont pas pour l’essentiel pour déplaire a vos lecteurs et sympathisants, du faite que vous partagé certains points comme la séparation de la religions du pouvoir et de la législation. Nous ne parlerons pas la de la séparation de la religion et de l’état, car nous e sommes aucunement pour une quasi totalités des kabyles pour la fondation d’un autre état, mais pour un système fédérales. Si d’autres régions du pays souhaite avoir un statut plus autonome nous ne sommes pas contre. Bien des pays et des puissances dans le monde sont des états fédérales et sont considéré par les autres pays comme des nations a part entières, pour exemple l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne ou les États Unis d’Amérique.
    Mes autres remarques concerne l’esprit panarabisme, alors que l’Algérie est avant tout berbère (Amaghzir). Et vu l’influence nul de l’organisation arabe et les méfaits de la predominance des petits pays comme les monarchies du golf ou celle de l’Arabie saoudite la Palestine est devenu un morcellement de territoire encore moins étendu que celle des frontières de 1967, où LES PALESTINIENS SONT EN REALITE EMPRISONNER dans leurs propre terre. L’Algerie Algérienne commence par un récit historique partagés par tout les Algériens sans exception!
    Bien a vous
    Cordialement.

    34
    29
    - Mouton Noir
    21 janvier 2020 - 10 h 32 min

    Depuis tout le temps les « Services » ont toujours utilisés les Présidents qu’ils imposent pour jouer à saute mouton. Alors que Tebboune ne vienne pas se plaindre qu’il a bon dos.

    20
    8
    Anonyme
    21 janvier 2020 - 10 h 21 min

    Dans les pays démocratiques, les services secrets ne sont dans les mains des militaires, mais de civils ou ex-militaires devenus civils, mis à part les pays en guerre.
    L´armée a bien sur aussi ses propres services d´espionnage et contre-espionnage, dont on entend en général jamais parler.
    Et puis, montrez moi un seul général en Algérie qui n´est pas, lui ou sa famille dans les affaires en profitant de sa position ou son grade!

    36
    10
    58 ans
    21 janvier 2020 - 9 h 47 min

    rien ne sert de patauger dans le systèmes ,les citoyens doivent eux même organiser des élections légales pour une 2ême république et ignorer les résidus ils ne lâcheront jamais le pouvoir et continueront a berner le peuple avec des promesses des discours des enquêtes qui n aboutissent jamais des remaniement entre complices des réunions ministérielles qui les réconfortes ext ext

    29
    11
    Akvaly Dz
    21 janvier 2020 - 9 h 41 min

    Pourquoi parler de services secrets, après les piètres politiques étrangères, de l’audience et du rôle dont jouis notre pays sur la scène politique?
    Disons le une fois pour toute, c’est juste des services de police politique, pour surveiller les algériens et mettre en place un contrôle des citoyens pour pérenniser le système d’un régime occulte qui accapare les richesses du pays.
    Conclure qu’ils s’agit de personnes qui sont incompétents et ignorants est faux, leurs régime a réussis a verrouiller tout l’appareil d’état afin que l’Algérie soit juste unecvache laitière (état rentier).
    Le soucis est que si ils ont réussis a faire survivre le régime jusqu’a aujourd’hui, les choses sont tout autre depuis que l’ancien président en fauteuil roulant qui lui était tout autant illégitime que l’actuel aux yeux des citoyens qui se sont affranchis du statut de sujet pour devenir des citoyens pleinement!
    Il est évident que les algériens ont adhéré aux revendications de la volonté de l’indépendance en 1954 et que depuis le 22 février 2019 les algériens ressentent les mêmes sentiments de se libérés d’un statut qui fait d’eux dans leurs propres pays, non des citoyens mais des sujets!
    Le discours de Chengrina ou il demande aux Algériens une loyauté sans tache a l’armée, avant même la loyauté a la nation, n’est autre que l’expression de ce colonialisme intérieur, qui a ce jours ne trouve plus d’ancrage dans le pays.
    C’est un pouvoir qui a toujours la force entre ses mains, mais qui a perdu toute crédibilité aux yeux du peuple. Ils sont nus et toutes leurs manoeuvres sont veines. C’est une questions de temps, mais un temps forcement compté et bien plus court que leur espérances puissent encore se raccrocher aux pouvoir.

    33
    12
    Anonyme
    21 janvier 2020 - 9 h 22 min

    Retour à la case départ!! On va rappeler tous les hommes de Toufik et c’est reparti comme en 40!!

    45
    15
    Mounir Sari
    21 janvier 2020 - 9 h 19 min

    Encore et toujours un général.l’Algérie est le seul pays au monde qui compte le plus de généraux par mètre carré.La question qu’on peut se poser est à quelle guerre l’armée Algérienne a participée et combien de cartouches a-t-elle tirée depuis l’indépendance pour avoir autant de généraux payés pour rien avec l’argent des contribuables que nous sommes tous? Réponse zéro guerre et zéro cartouche.Y en a marre des généraux!!!!

    55
    19
      Anonyme
      21 janvier 2020 - 9 h 53 min

      @Mounir Sari 21 janvier 2020-9h19min,détrompez-vous,toutes les armées en temps de paix,nomment des officiers généraux ne serait-ce que pour remplacer ceux qui partent en retraite.Mais en Algérie,le sinistre Bouteflika faisait de ces nominations un jeu politique voire de clan pour consolider son trône de dictateur assoiffé de pouvoir personnel.Le Président Tebboune quoi que mal élu est entrain de désamorcer toutes les bombes placées par Bouteflika et son éphémère vrai successeur le non moins sinistre Gaïd Salah.Arrêtez par vos critiques infondées de faire le jeu du sinistre makhzen marocain qui nous veut tant de « bien ».

      25
      25
    Réseau 16
    21 janvier 2020 - 9 h 12 min

    Quel service secret qui espionne les modestes citoyens et qui couvre les traîtres et les pilleurs de la nation, combien de dirigeants et de haut responsables qui ont quitté le pays avec des milliards de dollars sans être inquiété, conbien de haut responsables qui collabore avec l’ennemi dans l’impunité, la nouvelle affaire de Renault Algérie et les pots de vins reçues par Mme Rachid Dati l’amie intime des Bouteflika et le clan d’oujda, les militaires qui trahissent leur nation n’est nul part ailleurs, les militaires qui pillent le pays au détriment des étrangers non plus, nous sommes contaminé par le virus des ex collabos de la guerre de libération

    56
    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.