Le procureur de Sidi M’hamed défend les accusés et dénonce les injonctions

tribunal Sidi M'hamed
Manifestation devant le tribunal de Sidi M'hamed. D. R.

Par Mounir Serraï – C’est une première. Au tribunal de Sidi M’hamed, le procureur de la République a demandé la relaxe pour une dizaine de manifestants arrêtés lors du dernier vendredi de marches. Au lieu de faire comme d’habitude son réquisitoire, ce procureur a tout simplement pris la défense de ceux qu’il est censé «enfoncer». Selon des témoins présents à ce procès, le procureur a fait un véritable réquisitoire contre la «justice du téléphone» et affirmé que sa conscience ne lui permettait pas d’accepter qu’il y ait des jugements injustes prononcés de surcroît «au nom du peuple». Il a souligné que les prévenus avaient fait preuve de civisme en marchant pacifiquement pour une nouvelle Algérie, «une Algérie où la justice sera indépendante».

Certains témoins ont affirmé que ce procureur aurait même versé des larmes en évoquant les poursuites injustes contre des manifestants pacifiques. Ce fait inédit intervient dans un contexte politique marqué par un fort retour du débat et de la polémique sur l’indépendance de la justice. De nombreux juristes ont pointé du doigt l’absence d’indépendance au sein de l’appareil judiciaire. Mais ce qui a ravivé cette polémique, c’est une fameuse note de l’inspecteur général du ministère de la Justice s’élevant contre la multiplication de jugements contraires à la loi ou sans aucune base juridique.

Au-delà des motivations de ce procureur, sa sortie qui défraie la chronique a le mérite de relancer le débat sur la lancinante question de l’indépendance de la justice que l’actuel président, Abdelmadjid Tebboune, appelle de ses vœux.

M. S.

Comment (31)

    SaidZ
    10 février 2020 - 11 h 51 min

    Une des deux choses est vraie, ou pour une première il a fait son travail ou c’est un coup de bluff pour nous berner encore une autre fois. Wait and See!!!
    Ce que je retiens par contre, c’est que nos jeunes d’aujourd’hui sont déterminés et savent « qu’une finale ne se joue pas, ça se gagne « …et ils sont biens partis pour atteindre cet objectif.
    Je salue ce grand et brave peuple de l’est à l’ouest et du nord au sud et je m’incline à la mémoire de nos valeureux chouhada d’hier et d’aujourd’hui, Peace & freedom.

    Vroum Vroum 😤..
    10 février 2020 - 2 h 06 min

    Pour certains je dirais mais qu’avez-vous de plus en tant que Humains que le Président Teboune pour aimer la Justice plus que lui , seriez-vous devenus des Anges ?? Car à vous lire on vous prendrait pour des Anges ??.. Vous jugez un Homme le Président Teboune juste par ce qu’il est Président , et par conséquent n’emerait pas la Justice , serait douteux , …?? Mais qui êtes vous donc vous qui jugez sans connaître l’Homme , qui nous dit que vous vous n’êtes pas des voleurs , des menteurs ?? ..des manipulateurs ??.. Vous critiquer la Justice et vous même jugez sans connaître ?? . C’est le comble , et celui qui dit du bien du Président Teboune vous le jugez à son tour de « Cachiristes  » alors que vous ne le connaissez même pas ??.. Vous vous insurgez contre l’injustice selon vous et vous jugez autrui selon vous ??.. Votre propre justice est trop hâtive, alors que vous semblez refuser l’injustice , alors je vous dirait mais balayez donc devant votre porte avant , vous qui jugez sans même le connaître , le Président ! . Lui au moins il essai de faire quelque chose pour le Pays , et bous vous ne faites que Juger !!..a part juger , que faites vous d’autre ??.. Rien on juge !!.. et encore !.. Rien d’autre, on juge !! . Un jour vous aussi vous serez jugé . . Vous aplaudissez pour ce Procureur de la république exemplaire , mais vous faites exactement le contraire de ce que lui combat , vous jugez injustement sans même connaître Mr Teboune !!.. Aimeriez-vous être jugé à votre tour ??.. a bon entendeur salut . . Moi personnellement je prend sa défense , car il vient à peine d’être Président et n’a pas encore eu le temps de faire une année pour être jugé sur son travail , car on juge sur des faits , des résultats !.. Oui ce Procureur de la république est exemplaire ! ..Et vous refusera votre jugement hatif du Président Teboune .

    6
    35
      Anonyme
      10 février 2020 - 8 h 03 min

      @Vroum tu dis « qu’avez-vous de plus que Tebboune »??? C’est vraiment extraordinaire de trouver quelqu’un qui puisse dire ça!!! Je ne crois pas que tu sois capable de penser une seconde ce que tu viens de dire. Cette question c’est à nous de te la poser. Pourquoi Tebboune nous a été imposé de force sans être élu?? Pourquoi lui?? Qu’a-t-il de plus que moi ou toi ou tous les gens du Hirak?? On savait depuis 2017 qu’il serait président (les articles de cette époque sont sur le net). Il a été élu sans faire campagne (en dehors de quelques meetings ans des salles vides dans le sud du pays). Il n’avait installé aucun bureau de campagne dans les différentes wilayas et n’avait que 2 anciens journalistes dans son siège à Alger). AUCUN HOMME HONNÊTE n’aurait accepté d’être parachuté et d’être imposé alors que des millions de gens ont crié dans la rue qu’ils ne voulaient pas de lui. Arrêtes ton baratin car je le supporte encore moins depuis que tu le défends en me disant que si des cachiristes comme toi le défendent c’est qu’il doit être encore plus mauvais que je le pense

      27
      3
      Djomballo
      10 février 2020 - 8 h 26 min

      Le ridicule ne tue pas! Qui êtes-vous pour juger? on ne juge pas, on dit que Tebboun n’est pas notre Président, il est le Président du Dictateur Gaïd Salah.
      Qui te dit nous ne connaissons pas Tebboun?, nous le connaissons très, il n’est pas Premier Ministre de Fakhamatouhou.

      25
      3
        Anonyme
        10 février 2020 - 8 h 50 min

        Tebboune n’est pas le Président du dictateur Gaïd Salah qui a misé sur Benflis + 3 autres de l’Est Algerien.
        Le clan de l’Ouest l’a remporté, 1 sur 5, ce qui conduit GS a subir sa crise.

        3
        12
      Farida
      10 février 2020 - 14 h 23 min

      La seule chose qu’on a de MOINS est qu’on ne sait pas ce que veut dire cocaine.

      7
      1
    Vangelis
    9 février 2020 - 22 h 14 min

    Un procureur dépend du ministère de la justice. Sa fonction est la défense de l’intérêt public. Il est soumis aux directives de sa hiérarchie et ses réquisitoires reflètent les demandes de ses responsables, en l’occurrence le ministère de la justice.

    Si ce procureur se révolte contre les directives qu’il reçoit afin d’enfoncer des prévenus, surtout pacifiques, c’est qu’il veut prendre le train en marche, voyant que la locomotive de l’indépendance de la justice est lancée mais pas encore arrivée en gare.

    Cette indépendance réclamée par les citoyens n’a jamais été initiée par les magistrats qui drapés dans leur fausse hermine rendaient des jugements à la mord-moi-le-nœud. Et pour cause, ces magistrats, dans leur grande majorité ont été habitués à un aplaventrisme afin d’avoir des émoluments à la mesure de leur soumission aux maîtres du moment.

    Ces mêmes magistrats ont contribué à mettre la justice entre les mains de politiques, ils n’ont pas été indépendants puisqu’ils ont liés leurs pieds et poings eux même.

    On remarquera que c’est un procureur qui s’offusque et pas un juge qui est pourtant en première ligne de front à recevoir des directives pour rendre ses  » jugements « , ce ne sont pas les procureurs qui rendent des décisions mais bien des juges.

    Pendant le règne de l’ex fakhamatouhoum tout ce beau monde ne trouvait rien à redire. Pendant le cirque de G.S, personne non plus parmi ces magistrats n’osait l’ouvrir. Maintenant que les citoyens continuent de plus belle leurs manifestations réclamant un état de droit, des langues se délient alors que pendant des décennies c’était bouche cousue et main lourde, sauf pour les apparatchiks.

    16
    4
    Zaatar
    9 février 2020 - 20 h 05 min

    Encore un coup fourré de notre satané pouvoir. On a vite oublié la grève des magistrats..ma parole on devient amnésique…

    13
    5
      Krimo
      10 février 2020 - 17 h 29 min

      Zaatar,

      Bien vu, les magistrats en substance c’est une tete de l’hydre. Y a aussi les petits du greffe et les non moins bougatto qui aiment s’entendre dire  » Maitre  ».
      Une refondation totale de ce pouvoir dit juridique s’impose. La vitrine d’un pays qui se respecte c’est : son tribunal, son école et son hopital.

      Une digression, voila une mise en lumiere du HIRAK.

      3
      1
    Anonyme
    9 février 2020 - 19 h 17 min

    Bravo le jeunes! vous n’êtes pas loin du but pour construire votre Algérie rêvée!!!!!!!!!!!!

    27
    8
    elhadj
    9 février 2020 - 19 h 03 min

    on ne peut qu admirer la maturité, le courage, le courage de ce valeureux magistrat , procureur de la république, dont le réquisitoire devra servir de leçon de conduite pour l ensemble des magistrats et un thème d études d école dans le domaine de la formation judiciaire . bravo a cet honnête homme représentant vraiment le peuple et défendant la société qui ne cesse de réclamer l indépendance de la justice et des libertés pour s épanouir et s émanciper .

    22
    9
      Anonyme
      10 février 2020 - 8 h 06 min

      Quand ça vient de magistrats qui ont le gène de la courbette, je me méfie…on ne fait pas d’un âne un cheval de course

      7
      5
    Anonyme
    9 février 2020 - 19 h 00 min

    Il y a en ce moment bon nombre de magistrats qui sont dans le viseur de leur chancellerie pour ce qu’ils trainent comme casseroles, et certains d’entre eux sont en position ‘target locked’. Un procureur algérien, relique de l’ère des Bouteflika, qui dit, main sur le cœur, défendre l’indépendance de la justice et veiller au respect des lois par tous et pour tous, c’est certes d’une beauté mais… ça ne cadre pas.

    11
    11
    Attention de Mounir Serraï
    9 février 2020 - 18 h 37 min

    Monsieur Mounir, auteur de l’article, vous avez enlevé toute la substantifique moelle à votre article en le terminant par : « l’indépendance de la justice que l’actuel président, Abdelmadjid Tebboune, appelle de ses vœux. » Non mais vous voulez nous prouvez, nous démontrer quoi ? Mes respects !

    12
    14
    Salim Samai
    9 février 2020 - 17 h 34 min

    Basta la JUSTICE POLITIQUE et les BAGARRES futiles!
    Amnistie Generale!

    Que l´Algerie RECUPERE SES BIENS, qu´une Justice INDEPENDANTE soit ORGANISEE, que des LOIS APPLIQUEES soient promulguees et que TOUT le monde rentre au bercail!

    10
    7
      ZORO
      11 février 2020 - 8 h 10 min

      La declaration de louisa d etre une Amazigh (femme libre ) et non une arabe n a pas empêché le pouvoir de la privée de son amazighité pendant 9mois esperant qu elle tournera sa langue 7 fois dans sa bouche avant de dire des c…
      SigneZORO. ..Z….

    Karim68
    9 février 2020 - 17 h 17 min

    Je ne pense pas que ce procureur agit de sa propre initiative. Ça montre que les jours du régime sont comptés et ils (juges, procureurs,…) essayent de faire un virage à 180° une n-ième fois. Mais le peuple a la mémoire et tout a été transcrit et filmé donc tous les supplétifs de la junte payeront leur trahison!!!

    18
    10
    Mounir Sari
    9 février 2020 - 17 h 08 min

    Il me semblait que la justice a retrouvé son indépendance d’après Gaid Salah.Encore un aveux que la justice de l’injustice du téléphone de Zeghmati n’a jamais été indépendante!!!!

    26
    16
    Rachid
    9 février 2020 - 16 h 16 min

    Voila le systeme de boutef et c’est encore lui qui gouverne aujourd’hui. chakib khelil a recu plus de 280 millions de dollars de pots de vin ! Le vair iceberg n’est pas encore connu.

    13
    7
    Anonyme
    9 février 2020 - 15 h 57 min

    Grand merci à ce procureur, il fait plus qu’honorer sa corporation. En gros, les gens pensent que la justice ne rend pas justice au citoyen. C’est parce que la justice fonctionne à 2 vitesses (complaisante avec les riches et les puissants et impitoyable avec les faibles et les pauvres ) que nous sommes dans un crise durable depuis 1962.

    17
    10
    Amal
    9 février 2020 - 15 h 55 min

    Tout le systeme est pourri. C’est pour cette raison qu’il faudrait desinfecter tout le pays.

    23
    9
      Anonyme
      9 février 2020 - 17 h 19 min

      surtout de tes freres sujets du roitelet PD6 qui quémendent un travail au noir

      6
      39
    Azul
    9 février 2020 - 15 h 45 min

    Celui qui sème l’injustice moissonne le malheur.

    23
    4
      djamel
      9 février 2020 - 20 h 13 min

      Pour ceux qui viennent ici déverser leur haine des marocains et des tunisiens.SILENCE! y’en a marre de ce genre d’interventions d’abrutis de clochards et de piliers de bistrots en France qui se bagarrent avec les tunisiens et marocains pour des larcins ou autres petites magouilles et qui viennent trop souvent sur ce site pour déverser leur fiel et en faire une position politique. Ici en Algérie, on n’a aucun problème avec nos frères. COMPRIS?! Vous me faites vomir de dégoût. …

      4
      4
    Anonyme
    9 février 2020 - 15 h 35 min

    faut changer de procureur de président de régime de république de gouvernement

    21
    17
      Anonyme
      9 février 2020 - 16 h 37 min

      @anonyme
      “Il faut changer de procureur, de président…
      Moi , je vais te dire : et si tu changé ton Roi pour un président, un soi-disant royaume contre une république ce serait pas mieux pour toi
      Pauvre esclave, pauvre tare’

      11
      18
      Anonyme
      9 février 2020 - 19 h 15 min

      On changera tout! Sauf notre position vis à vis de la RASD!! Et surtout durcir celle(la position) contre ton paradis pour dépravés sexuels de tous bords.

      9
      11
    Zombretto
    9 février 2020 - 15 h 34 min

    Je ne suis pas dans le secret des dieux en Algérie, mais je suis libre de spéculer. Il me semble que le Pouvoir est traversé de divisions et de courants opposés les uns aux autres sur les réponses à donner au hirak populaire. Tebboune et le clan qui l’a installé à la présidence savent que les choses doivent changer et qu’ils seront obligés de lâcher du lest. Ils veulent faire le moins de concessions que possible mais des concessions néanmoins. Ils croient que le hirak emportera presque tout sur son passage tôt ou tard, donc ils veulent sauver les meubles autant que possible et cherchent le moyen de surfer sur le hirak sans abandonner le Pouvoir totalement.
    D’autres clans par contre pensent qu’ils peuvent mater le hirak. Ceux-là continuent à pousser à la répression. Comme il n’y a pas de clan au sommet qui ait le pouvoir d’imposer ses vues aux autres clans, nous avons un Pouvoir qui prend des décisions opposées et conflictuelles. Un ministre dit une chose, une institution fait autre chose. Le président parle de dialogue et d’accompagnement du hirak, la police embarque les manifestants pacifiques. Tebboune parle d’indépendance de la justice, des généraux ou je ne sais qui continuent de passer des coups de fils aux juges, etc.
    Ils ne sont pas d’accord entre eux au sommet et ça se voit.
    Une chose est sûre : avec la chute, peut-être pour de bon, des prix du pétrole le Pouvoir n’aura plus les moyens de s’acheter la paix sociale. Les rapports entre le peuple algérien et son Pouvoir ne seront jamais plus les mêmes. A part ça, personne ne sait ce que sera l’Algérie de 2025 ou 2030. Certains ont beaucoup d’espoirs, d’autres beaucoup de craintes, mais personne ne peut dire qu’il sait avec certitude.

    19
    12
    58 ans
    9 février 2020 - 15 h 21 min

    faut changer de procureur de président de régime de république de gouvernement

    21
    17
    Ma Vérité
    9 février 2020 - 14 h 34 min

    Dieu merci existe encore des personnes honnête et juste dans ce pays dirigé par des injustes et des corrompus affairistes aux mains très sales, comment peut on emprisonné des citoyens qui veulent que du bien pour la nation et son peuple, ils manifestent contre l’injustice, contre la corruption légalisée contre Hogra et le mépris, pour un meilleur avenir pour la génération future, quand à nous, nous sommes foutus, condamné à vivre dans une prison à ciel ouvert, il fallait condamné les tricheurs aux élections truqués, il fallait condamné les pilleurs de la nation, il fallait condamné les traîtres qui ont bradé le pays à l’ennemi, Bravo à ce procureur aux sang noble vrais citoyen de ce pays d’un million et demi de Chahid

    18
    10
    Anonyme
    9 février 2020 - 14 h 15 min

    Le procureur qui défend les accusés?? Il a du changer de numéro de portable, c’est pour ça que les toutous de Bouazza n’ont pas pu le joindre…

    25
    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.