Y a-t-il un lien entre l’attentat terroriste de Timiaouine et l’attaque du Sinaï ?

armée Sinaï
L'armée égyptienne subit des attaques récurrentes dans le Sinaï. D. R.

Par Nabil D. – L’attentat contre un détachement de l’ANP à Timiaouine, près de la frontière avec le Mali, a coïncidé avec une embuscade tendue à l’armée égyptienne dans le désert du Sinaï, faisant sept morts parmi les soldats. La synchronisation des deux actions terroristes pourrait signifier que celles-ci seraient commanditées par une même source.

A Timiaouine, c’est un kamikaze qui s’est fait sauter à bord d’un véhicule tout-terrain piégé, sans avoir pu accéder à la caserne grâce à la vigilance du militaire chargé du contrôle de l’accès qui est parvenu à mettre en échec la tentative d’entrée en force du véhicule suspect. Le militaire en faction est décédé sur place. Dans le même temps, dans le nord du Sinaï, en Egypte, un groupe terroriste tentait une incursion à l’intérieur d’un cantonnement stationné dans le désert égyptien. Dix terroristes ont été abattus, tandis que sept soldats ont péri, selon le porte-parole des forcées armées égyptiennes.

Le modus operandi semble le même. A Timiaouine, faute de pouvoir faire traverser la frontière algérienne hermétique à un grand nombre de terroristes, comme lors de l’attentat qui avait ciblé le site gazier de Tiguentourine en janvier 2013, les commanditaires de l’attentat ont recouru à l’attentat à la voiture piégée, une méthode qui avait fait des ravages durant la décennie noire, avant que l’armée n’eût démantelé les laboratoires de fabrication de bombes dans le sud-ouest de la capitale et neutralisé le groupe spécialisé dans ce genre d’actions terroristes qui avaient fait de nombreuses victimes. Dans le Sinaï, l’armée égyptienne semble avoir du mal à contrer les offensives des groupes terroristes qui y sévissent depuis des années et qui y commettent des attentats meurtriers de façon récurrente.

L’Algérie et l’Egypte subissent de plein fouet les retombées de l’instabilité dans le Sahel et en Libye où les velléités interventionnistes de la Turquie et des Emirats arabes unis entravent les efforts de paix déployés par l’Algérie pour mettre fin aux hostilités. Cependant que la France a renforcé ses effectifs dans le Sahel depuis que les groupes armés ont multiplié les attaques au Mali et au Burkina Faso voisin.

N. D.

Comment (22)

    Elephant Man
    12 février 2020 - 11 h 44 min

    Le lien Sissi qui tente d’imposer à l’UA son leadership dans sa soi-disant lutte antiterroriste et surtout son implication en Libye…..au moment même où retour de l’Algérie à l’UA et également et surtout en Libye.

    Anonyme Utile
    12 février 2020 - 2 h 18 min

    Je présente mes sincères condoléances à la famille et à tous les proches de notre VALEUREUX et TRES COURAGEUX sous officier de notre glorieuse ANP. tombé au champ d’honneur. Allah yerhamou.

    Il a sauvé la vie à ses campagnons d’arme qui se trouvaient au moment du drame dans la caserne.

    Par son sacrifice suprême, il a déjoué le plan sioniste commandité par les exécutants sionistes, nos pires ennemis d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

    Ce qui prouve que le plan de paix pour la Libye, présenté par l’Algérie va d’une part, réussir à coup sûr, je vous le garantis et d’autre part, déjouer définitivement, le complot sioniste dans tout le Sahel et l’Afrique du nord, complot je le rappelle exécuté par la France officielle et les monarchies sionistes arabes (Maroc, Emirats arabes unis, l’Arabie…).

    4
    1
    Zaatar
    11 février 2020 - 20 h 40 min

    Je ne peux que m’incliner devant la bravoure de ces soldats en poste à nos frontières. Je le fais d’autant plus que je connais ces régions, notamment timiaouine, pour y avoir séjourné le temps de mes missions dans le sud. Croyez moi timiaouine, y en a pas beaucoup des gens du nord qui y passerait du temps la bas. A 165 km au sud de BBM, piste + terrain accidenté, pour y aller c’est déjà toute une aventure. Alors assurer la sécurité de cette région et de toute la frontière qui la longe….chapeau a nos soldats.

    6
    1
    Mechi mtekef.
    10 février 2020 - 19 h 44 min

    Ce brave soldat Rabi yerhmou avait donné sa vie pour l’Algérie ,sauvé ses amis dans la caserne et rappelé le hirak qu’il faut resté selmia selmia et lès soldats qui gardent nos frontières de milliers de km sont nos frères et dès enfants du peuple.

    21
    3
    Djemel
    10 février 2020 - 19 h 13 min

    J’imagine que la question posée s’adresse aussi à l’Arabie saoudite et aux Émirats. Rabbi Yarhem le soldat mort et sa famille.

    16
    2
    AMDZ
    10 février 2020 - 18 h 39 min

    Je pense c’est une attaque programmé par nos ennemies du Makhzen et leur sbires sionistes !
    qui sont entrain de voir l’Algérie reprendre sa place à L’UA ou elle a toujours défendu les droits
    des peuples opprimés, comme le peuple Sahraouis qui se fait massacrés tout les jours par
    les agents milices militaires du roitelet mimi 6 qui ne bouge plus tellement il est gros,
    le peuple sahraouis doit se battre pour récupérer leur terres et ont pourra les aidés comme ont la toujours fait
    dans les villes du sud ou ils mangent à leur faim et ont les soutiens aussi militairement et ils devrons nous rendre l’appareille le jours ou ils seront libre de se déplacer !
    Vive l’ANP, Vive Chouadas,

    70
    12
    Le Berbère
    10 février 2020 - 16 h 37 min

    … si notre beau pays et l’Egypte subissent de plein fouet les retombées de l’instabilité dans le Sahel et en Libye où les velléités interventionnistes de la Turquie et des Emirats arabes unis entravent les efforts de paix déployés par l’Algérie pour mettre fin aux hostilités c’est dû à une chose. C’est que les deux pays victimes de harcèlement de la part des incultes barbares de terroristes depuis plus de 60 ans en Égypte et de de 30 ans chez nous , c’est à cause de la politique de l’arabisme et de l’islamisme imposé par des dirigeants respectifs des deux pays depuis leur indépendances. Quand un certain Youcef Al Qaradgaoui déclare dans ces fichus fatwas de combattre la société civile et en tête les démocrates et les modérés dans les pays islamiques , je comprends mieux aujourd’hui l’acharnement des hordes de fanatiques sur l’Algérie, l’Égypte la Syrie et l’Irak..C’est quatre pays étaient le fer de lance de ce qu’on appel la  » Ouma Arabiya islamiya  » et ben le résultat est là sous forme d’un chaos généralisé qui touche les quatre pays cités en haut et pendant ce temps là, les collabos de harkis anti islam ( les monarchies en pacotille et compris le Maroc et la Jordanie) sont à l’abri de terrorisme car c’est eux qui financent cette machine de guerre anti islam et anti musulmans qui ne sont pas arabes . Pour la mémoire, l’ancien collabo à chaise roulante à ordonné la prise en charge dans un célèbre hôpital militaire dans tout le continent africaine d’un prédicateur fanatique des frères musulmans durant un séjour en Algérie..Ce même prédicateur à justifier les attentats et les embuscades contre les éléments de notre armée , de la gendarmerie et de la police nationale car pour lui c’était légitime de abattre les forces de l’ordre et les civiles car le pouvoir algérien à arrêté le processus électoral qui été en faveur de Front islamique du salut ( FIS) ..Ce maudit Kheikh s’est fait soigner gratos dans un hôpital militaire où lui même à ordonné l’assassinat de nos forces de l’ordre à cause de l’intervention de clan de l’Ouest .
    C’était un coup de poignard au dos des milliers de victimes de terrorisme et en particulier nos braves soldats, gendarmes, policiers et paramilitaires qui ont laissé leur vie pour sauvé la nation.

    21
    11
    Felfel Har
    10 février 2020 - 16 h 09 min

    Le lien qu’il convient de faire selon moi, est de considérer la suite de ces événements: Rencontre de Pau, renforcement des troupes du dispositif Barkhane au Sahel, déplacements à Alger de représentants français (Le Drian), turcs (Erdogan), émiratis, saoudis et maliens (leur MAE). L’essaim malsain qui nichait en Libye s’affole, La tentative d’invasion par le Mali se veut un avertissement. Prenons-le au sérieux!
    Tous les pays dont j’ai cité le nom sont complices et sont à deux doigts de déclencher une opération de déstabilisation de l’Algérie. Nous y ferons face! La vigilance est plus que jamais de mise. En cas d’attaque, faisons payer cher tout pays qui l’aurait autorisé!

    17
    10
    Le Carthaginois
    10 février 2020 - 16 h 06 min

    Les terroristes agissent sur commende et je ne serais pas surpris que cette attaque est un rapport avec l entré de l’Algerie dans le « dossier » libyen.

    Un tunisien solidaire avec l’Algerie .

    23
    11
    Abdel
    10 février 2020 - 15 h 02 min

    Curieusement, les monarchies sont exceptent d’attentats, pas une seule n’a eu à souffrir.
    Mais le plus intéressant, voilà à quoi nous arrivons qu’on on encourage la démographie de manière industrielle sans s’occuper de manière sérieuse au devenir des ces arrivants, prendre les mosquées pour de grandes écoles qui feront des adultes conscients et responsables.
    Les mosquées n’ont servis qu’à la fabrique de monstres qui va jusqu’à abroutir toutes les populations musulmanes.
    Comme se fait-il encore dans nos jours, qu’on décret l’islam religion d’état avec toutes les conséquences subit, ces terroristes ont été fabriqués par la grâce des mosquées de manière générale.

    24
    8
      Anonyme
      10 février 2020 - 17 h 33 min

      Les américains sont restés étonnés de voir des Afgans pieds nus avec des fusils à 1 coup tenir tête aux russes (une puissance mondiale). Ils ont donc étudié et décidé d`utiliser cette force de la foi pour leur intérêts en créant Alquaida de Ben Laden, l`état islamique et El nosra (et chez nous le GIA). Les mosquées servent les intérêts de tout sauf l`islam ( cette religion défigurées et salis par les protecteurs de ses lieux saints.

      17
      3
    Belveder
    10 février 2020 - 12 h 22 min

    ALLAH YERHAMME ce Brave JOUNDI

    43
    4
    Moskosdz
    10 février 2020 - 10 h 36 min

    Que ce soit à Timiaouine,au Sinaï,à Bagdad,à Kaboul ou à Tataouine,les criminels drapés soit-disant de religion ouvrent tous pour le bien d’Israël.

    51
    16
    Elephant Man
    10 février 2020 - 10 h 00 min

    PS : avec l’assassinat du Guide le Colonel Kadhafi Allah Yarhmoubet ce chaos Libyen et par extension sahélien délibéré le pays est en première ligne.
    PS 2 : Allah Yarhmou
    FRONTIÈRES HERMÉTIQUEMENT FERMÉES DE TOUTE PART BLINDAGE MAXIMUM
    VIVE L’ANP QU’ALLAH PROTÈGE LA MÈRE PATRIE ALGÉRIE SON PEUPLE ET SON ANP ET SON AP

    72
    72
      Belveder
      10 février 2020 - 12 h 20 min

      Si ces Zaim et dictateurs que sont kadhafi ,ben ali,Saadam,,Moubarek..et d autres…etaient si aimé PAR LEUR PEUPLE pourquoi c est LES premieres a les avoir laché et ils ont fini soit en exil soit dans des trous…Mettre Tout sur le Dos de L occident c est toujours la méme rengaine

      22
      11
      Anonyme
      10 février 2020 - 13 h 01 min

      @l’elephant N’est colonisé que quelqu’un de colonisable. Avant la chute de Khadafi ses casernes étaient de vraies passoires et des armes de guerre circulaient dans tout le pays. S’il avait une armée solide et son peuple derrière lui aucun pays n’aurait osé le toucher. Les services francais avaient averti Sarkozy qu’en cas d’intervention française ce serait le chaos car c’est les islamistes qui allaient en profiter (mais cet abruti de Sarkozy voulait le faire taire celui qui lui a donné des millions d’euros). C’était dans les journaux de l’époque, arrêtez donc avec vos mensonges en nous faisant croire que les problèmes libyens ont commencé avec Sarkozy…

      19
      5
      Ziri Warsenis
      10 février 2020 - 16 h 05 min

      @ l’homme éléphant ou cornac vintage
      Ton cas ne relève plus de l’idolâtrie curable mais d’une thérapie psychiatrique soutenue du genre heavy duty. Quand tu persistes à surnommer Guide le bien nommé Clown de Tripoli c’est que ça va pas bien dans la garantita entre les oreilles. Ce dictateur criminel, despote fantasque, assassin de milliers d’innocents, dont le grand poète S. Mahroug est affublé du titre de guide ! Pour rappel dans les annales savoureuses de cette famille féodale, la progéniture du guiguide s’est distinguée par quelques excentricités sans équivalent : Son fils devant être son successeur dynastique Seif El Machin disposait d’une cour privée avec « animaux de compagnie » exotiques dont des tigres de Sibérie, rien de moins. L’autre Hannibal s’est vu offrir, parmi tous les pots de vin de redevances sur contrats, par Lavalin (société d’ingénieurs conseils canadienne) un yacht luxueux valant 25 millions $, sans compter le faste d’entretien du harem de soubrettes soumises du guiguide pomponnées en Amazones de pacotille, dans une Jamahirya kharabe libyenne! Comme quoi la maladie du kharabisme colle sans vergogne à n’importe quoi pour en falsifier la nature. La Libye existe depuis les premières dynasties pharaoniques et ne peut être que libyenne, pas kharabe libyenne. Capice ?

      12
      5
    Argentroi
    10 février 2020 - 9 h 53 min

    Ce qui se passe au Sinai est clair comme de l’eau de roche : El Qaïda bras armé des frères musulmans et sous couvert de Daech pour tromper les gogos comme moi, est entrain de suivre la même tactique pour asseoir au pouvoir son aile politique des frères musulmans. Cette tactique est en application en Syrie, au Sahel, ailleurs sous d’autres formes et qui consiste à faire fléchir les pouvoirs en place et les sociétés par le biais du terrorisme puis accéder au pouvoir grâce à l’électoralisme synonyme de démocratie pour ces frères musulmans . C’est d’ailleurs cet électoralisme qui a été le point de divergence fondamental entre eux les frères musulmans, Qatar, la Turquie, les démocrates américains (de Hillary Clinton) d’un côté et les saoudiens, les émirats,le Trumpisme américain de l’autre. Cheikh El Qardhaoui, vulgarisateur des thèses des frères musulmans, auquel on posa la question : « mais le régime Qatari (qui vous héberge et vous soutient) est aussi celui d’une famille princière », répondit presque ingénument : « On le combattra aussi s’il oppresserait son peuple » !
    Alors si on revient à l’Algérie, on peut se poser la question : Qui a changé pour que l’Algérie soit de nouveau la cible des terroristes d’Al Qaïda avec cette attaque suicide de Timiaouine ? Est-ce en représailles contre l’Algérie qu’on sent s’impliquer davantage en Libye et au Sahel ? Ou bien que cet attentat lorgne du côté de Blida ?

    8
    6
    Elephant Man
    10 février 2020 - 9 h 41 min

    Hamdoullah le pays ne fait pas partie du G5 Sahel.
    Depuis l’opération Barkhane les groupes terroristes pullulent et ne font que croître.
    Pour rappel Tiguentourine, les terroristes en veulent à la France et attaquent la France heuuu non l’Algérie et un site de BP British Petroleum concurrent direct de TOTAL ….. »ÉTONNANT NON? ».
    L’assassinat du Guide le Colonel Kadhafi Allah Yarhmou en plus du chaos Libyen délibéré chaos sahélien..
    Ensuite au Sinaï, les terroristes utilisent des puces de téléphone et réseau de l’entité sioniste.
    Allah Yarhmou.
    FRONTIÈRES HERMÉTIQUEMENT FERMÉES DE TOUTE PART BLINDAGE MAXIMUM
    VIVE L’ANP QU’ALLAH PROTÈGE LA MÈRE PATRIE ALGÉRIE SON PEUPLE ET SON ANP

    72
    73
      Anonyme
      10 février 2020 - 14 h 00 min

      @l’Elephant Depuis l’opération Barkhane les terroristes pullulent etc…!! Comment pouvez-dire autant de sottises dans un seul commentaire?? Vous prenez vraiment les lecteurs pour des imbéciles!! Arrêtez votre complotisme à 2 sous. Votre haine de votre pays de naissance vous fait dire n’importe quoi. Si vous avez un compte à régler avec la France, cherchez un autre endroit, car ça devient difficile de lire tous les jours les mêmes phrases, Kadhafi Nasrallah Fabius BHL etc… Avec des discours comme ça, le front national a de beaux jours devant lui!!

      24
      8
    Selecto
    10 février 2020 - 9 h 26 min

    Cet attentat est une réponse au discourt du président Teboune hier où il insisté sur le soutien de l’Algérie au peuple Sahraoui et a son droit a l’autodétermination.
    Les services français et marocains ne doivent pas être loin..

    33
    22
    No Comments
    10 février 2020 - 9 h 14 min

    On ne peut s’empêcher de rappeler l’anecdote rapportée en 2007 à la revue Democracy Now par le Général Wesley Clark, ex-commandant en chef des troupes de l’OTAN en 1999 en Yougoslavie, lors de la dislocation de celle-ci par les Occidentaux. Quelques jours après le 11 Septembre, ce haut responsable se rend au Pentagone, où sévissent alors Donald Rumsfeld et Paul Wolfowitz. Il rapporte un intéressant et surprenant dialogue :

    – Nous avons décidé de partir en guerre contre l’Irak, lui dit-on.
    – En guerre contre l’Irak, mais pourquoi ? demande W. Clark
    – Je ne sais pas. Je pense qu’ils ne savent pas quoi faire d’autre.
    – A-t-on trouvé un lien entre Saddam et al-Qaida ?
    – Non…Rien de neuf…Ils ont juste pris la décision de faire la guerre contre l’Irak. Sans doute parce qu’on ne sait pas quoi faire des terroristes. Mais nous avons de bons militaires et nous pouvons renverser des gouvernements…

    Trois semaines après, on bombarde l’Afghanistan, et le dialogue reprend : Toujours une guerre en Irak ? Réplique : C’est bien pire que ça. Voici un papier expliquant comment nous allons nous emparer de sept pays en cinq ans, l’Irak d’abord, puis la Syrie, le Liban, la Libye, la Somalie, le Soudan et, pour finir, l’Iran. C’est ce programme qui est suivi depuis vingt ans.

    17
    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.