Cette attitude qui prouve que le général Tartag connaissait le verdict à l’avance

procès Tartag
Le général Bachir Tartag. D. R.

Par Abdelkader S. – Il est des attitudes qui ne trompent pas. Signe que les jeux étaient à nouveau faits d’avance, l’ancien coordinateur des services de sécurité, le général Bachir Tartag, a refusé d’assister au procès en appel qui s’est achevé sur la confirmation des peines prononcées auparavant contre lui, le général Toufik et le frère du Président déchu, Saïd Bouteflika. Son absence aux audiences de dimanche et lundi était révélatrice d’informations qu’il aurait détenues sur le cours qu’allait prendre la seconde partie du procès de Blida ordonné par l’ancien chef d’état-major de l’armée, le général Gaïd-Salah.

La mort subite de ce dernier et l’arrivée au pouvoir d’Abdelmadjid Tebboune avaient suscité un espoir éphémère qui s’est vite évaporé avec la poursuite de la répression des manifestations pacifiques, de l’emprisonnement de manifestants, le maintien de détenus d’opinion sous les verrous et l’absence de perspectives à court terme et de signes avant-coureurs qui augureraient de la fin imminente de la grave crise multidimensionnelle dans laquelle Gaïd-Salah a entraîné le pays durant son court règne autoritaire et chaotique.

Si le général Toufik et Saïd Bouteflika ont accepté de se donner à une parodie de procès une seconde fois, après un premier verdict totalement injustifié prononcé sur injonction de l’ancien homme fort de l’armée, le général Bachir Tartag a refusé de servir de bouc-émissaire et de bête de cirque à des médias inféodés au pouvoir qui continuent de ruminer la terminologie héritée de l’ère Gaïd-Salah pour décrire celui qui paye pour s’être opposé ouvertement aux quatrième et cinquième mandats de Bouteflika, à savoir l’ancien patron du DRS. Le général Toufik semble également faire les frais de sa décision d’ouvrir le dossier de la corruption qui allait, s’il avait été mené à son terme, atteindre ceux qui se targuent aujourd’hui de combattre le crime économique qui a gangréné toutes les institutions et tous les rouages de l’Etat, sans exception.

Le général Bachir Tartag a vu juste. Le procès en appel n’aura été qu’une pâle copie du précédent, à cette différence près que Louisa Hanoune a été libérée mais non acquittée. L’affaire étant d’essence éminemment politique et les voix de recours judiciaires étant épuisées, la balle est désormais dans le camp du premier magistrat du pays.

A. S.

Comment (20)

    Insider
    13 février 2020 - 1 h 33 min

    Mais il sait comment ca marche… Ils ont mis au point cette boite noire ensemble, voyons !
    Ce qu’on appele en Anglais le Mad Scientiste (frenkenstein) qui cree un virus et qui l’attrape.

    Ils ont fait trop trop de mal au peuple algérien
    12 février 2020 - 11 h 15 min

    Je n’ai qu’une chose à dire concernant c’est 《hommes》du pouvoir des Boutiflica.
    Ils doivent tous finir leurs jours entre quatre mur d’une prison.
    Ils ne doivent en sortir juste pour être conduit dans la tombe.

    Brahms
    12 février 2020 - 9 h 46 min

    Mr Tartag,

    Celui qui prend l’argent de l’Algérie cela lui porte malheur. Faîtes le tour de ceux qui ont piqué l’argent du contribuable algérien, à 90 %, ils sont soient malades ou en fuites à l’étranger avec des mises en examen (mandat d’arrêt international) donc aucune tranquillité d’esprit ou alors au cachot pour de longues années dans 20 mètres carrés à attendre une soupe aux oignons et à sentir les odeurs nauséabondes.
    Les raisons sont connues : Trahison du serment des chouhadas, le sang versé par ses chouhadas qui se sont sacrifiés si bien que l’indu qui a été pris par le ou les voleurs se retourne contre eux en mesure de rétorsion par la loi divine donnant crise cardiaque, cancers, AVC, prison, poursuites judiciaires, saisies des biens et des avoirs financiers.
    Le peuple ce n’est pas un jouet, il fallait le respecter et assurer son avenir par une politique adéquat sinon ce sont les autres pays étrangers qui s’occuperont de lui comme avant 1962. Dès lors, le Hirak est légitime car vous avez brisé beaucoup de familles, vous avez empêché beaucoup d’émigrés de retourner dans leur pays et vous avez fait beaucoup de morts en Méditerranée avec de nombreux jeunes qui sont morts par noyade en pleine méditerranée. Le mieux serait de reconnaître vos torts, votre responsabilité dans toutes les chaînes du commandement du pays mais comme d’habitude vous ignorez tout ou vous rejetez la faute sur les autres alors que vous étiez aux commandes du pays.
    Fuir vos responsabilités ne servira donc à rien puisque le mal est fait et quand on ne sait pas faire le job, on évite de postuler pour éviter de faire n’importe quoi
    Enfin, le maçon on le juge à la fin du mur, jamais au commencement.

    el keskasse
    11 février 2020 - 16 h 26 min

    Personnellement je ne vois ni Tartag ni Toufik en prison encore moins Nezzar and co.
    S’ils comptent nettoyer le vol et la corruption aucun général ni colonel n’y échappera y compris le tamanoir Tebboune

    Moskosdz
    11 février 2020 - 16 h 14 min

    Bizarre,pratiquement tous ceux qui ont sauvé l’Algérie d’une Afgahnisation certaine ont aujourd’hui des démêlés avec la justice,sans aucun doute,les serviteurs du sionisme S/C de religion ont compris que c’est en investissant dans d’autres créneaux que cela marchera mieux,avec les armes,tout se retourne contre eux.

    Vroum Vroum 😤..
    11 février 2020 - 15 h 18 min

    @11h 31…Les Généraux Toufic , Tartague , Nezar , Smain…sont les « Betes » Noirs des Terroristes Islamistes Frères Musulman Wahabites dit Salafistes du Faux Djihad qui a sévi durant la Decenie Noire !!.. ils ont combattu le Terrorisme islamiste Wahabite , importé de chez Saouds et Qatar Wahabisme et Erdogan Turquie Frères islamiste , encore représenté par Rachad et Al Maghribya de Mourad Dhina ex FIS et Zitout ex Fis Ais Armée Islamique du Salut Terrorisme , par ces Islamistes en Costume Cravate et rasé de près pour passer partout !!.. Sans la volonté de ces Généraux à stopper la prise du Pouvoir du FIS AIS armée islamique du salut , l’Algérie serait sous la botte de la Secte Wahabite Takfirisme des Ali Belhadj , Zitout , Dhina… a savoir que Rachad et Al Maghribya sont financés par le Wahabisme Qatar allié de Erdogan Turquie Frères islamiste qui eux mêmes sont membres de l’OTAN Sionistes . .. Voilà Annonyme 11h 31 , tu diras à ton Zitout et Dhina qu’ils sont des taupes du Qatar et Erdogan Turquie Frères islamiste et pas tres loin la Secte Wahabite IBN Abdelwahab et Ibn Taymya . . Ton Zitout et Dhina vivent l’un en Suisse et l’autre à Londres , la belle vie , leurs enfants dans les Grandes écoles, restaurants , et ces Zitout , Dhina , Benfenouf ,..sont des Employés salariés du Qatar , au service du Wahabisme Qatar , du rêve Califat et jamais pour l’Algérie … Ces Rachad et Al Maghribya essaient de s’ingérer dans le Hirak ou les adeptes Algérien de Almaghribya reproduisent dans le Hirak les slogans qu’ils ont écoutés sur Almaghribya ou Rachad !! .. Vous pouvez le vérifier vous même !!..Lisez certains slogans dans le Hirak et écoutez ce que dit Rachad ou Al Maghribya ou Zitout le fugitif islamiste . . Vérifiez, vous constaterez .

    QUID ?
    11 février 2020 - 13 h 47 min

    …. PLACE AUX JEUNES ! LES GRABATAIRES DEHORS… BARRA !

    Anonyme
    11 février 2020 - 12 h 11 min

    Je me désole de voir ce patriotisme de promotion, où sur quelque soit le sujet l’ennemie juré est toujours tapie dans l’ombre pour manigancer un mauvais coup. L’idée m’es venue de réfléchir à la constence auquel il revient à chaque fois, surtout et sur n’importe quoi ? C’est une sorte de plâtre qui permet de ne pas réfléchir sur les causes directes ou d’atténuer la portée d’une faute on la rejetant sur cet « ennemie » de circonstances et l’ennemie en question chez lui doit certainement agir de même pour abrutir ces sujets, mais la c’est l’Algérie qui tiendrait le rôle. Entre eux ils doivent s’epoustouffler de rires à voir ainsi des gens, bon leurs sujets, tomber aussi facilement dans le piège si peux cohérent.

    Anonyme
    11 février 2020 - 11 h 31 min

    Certes c’est une parodie mais cela n’efface en rien les crimes de Toufik et l’usurpation du poste du président de Saïd…. Arrêtons de les deffendre c’est très grave. l’Algérie à perdu tout crédibilité dans le monde.

    Le Chant Des Cygnes
    11 février 2020 - 11 h 07 min

    Donc résultats des courses, même après sa mort , le grabataire pédophile inculte continue à dicter les peines !!!!
    Parodie de justice. Dans tout pays normal,rien que l’instruction de ce dossier prendrait des années, chez nous c’est le Drive express.

    Rayes Al Bahriya
    11 février 2020 - 11 h 06 min

    Voici ce que va devenir un ou des chefs de
    La lutte anti terroriste …
    Le cachos !…
    Algerie : un homme de fer a la tete , tout les autres en taule….
    Hormis ce s…e Said Boutesrika et son parent par alliance israelite Haddad…et Kouninef…. qui meritent la peine capitale…
    Toufik detient tout les secrets sur ce regime , dont les genereux … pots de vins..
    Et tout ca , il faut mm pas essayer d’en parler, c’est la lutte du pot de terre contre lr pot de vin…

      Le Corsaire
      11 février 2020 - 22 h 30 min

      Je ne sais pas pourquoi mais à chaque fois que je te lis, je déteste un peu plus le cachir et m’imagine devant moi le navire de Pirates des Caraïbes .
      Bizarre !!! Il faut que je consulte un psy d’urgence.

      Sim
      14 février 2020 - 6 h 48 min

      Vraiment ? 🤔 Il détient tout les dossiers sur tout le monde mais depuis qu’il est en prison, il en a pas sorti un seul pour sortir du trou… 😂

    L'illégitimité juridique et judiaciare est fruit de celle politique
    11 février 2020 - 10 h 32 min

    La meme parodie que vous souteniez depuis 62…Le judiciaire est Indissociable du politique

    BENDAOUD l'intouchable
    11 février 2020 - 10 h 28 min

    C’est bizarre cet impunité dont a bénéficié jusqu’à maintenant Abdelhamid Bendaoud dit Ali la boite noire de Bouteflika et les membres de sa bande.

    Ex attaché a notre ambassade en Suisse ensuite en France les années 2000 où il a été maintenu plus de dix ans a l’ambassade tellement qu’il était utile a ses protecteurs et leurs biens en Suisse et en France.

    A son retour en Algérie il a été récompensé par Bouteflika d’un grade de général major, même s’il n’est plus en fonction il reste intouchable et actif.
    Il bénéfice toujours des services de certains fonctionnaires de notre notre ambassade en France a l’image du responsable de la valise diplomatique Benchlane Rafik et Lesbet le consul de Saint Etienne l’ex régisseur de l’ambassade des années 2000 où il était en poste.
    Les trois possèdent des biens en France.

      Précision
      11 février 2020 - 12 h 53 min

      Benchalane Rafik a l’ambassade, Lesbet au consulat de Saint Etienne ok mais pas seulement même a la Mosquée de Paris il a des correspondants, tout ces drôles d’oiseaux impliqués roulent pour lui et ses affaires.

    Bienvenue à la liberté Mme Hanoune
    11 février 2020 - 9 h 59 min

    Je me réjouie pour la libération de Madame Louisa Hanoune, prisonnière politique. Loin d’être de son bord politique ou même de cautionner ses positions politique du temps du raïs Bouteflika, néanmoins sa place n’est pas en prison.
    Au sujet des trois autres prévenus le peu de choses que j’ai à dire à leurs sujets c’est que nous attendons tous l’avènement d’une nouvelle Algérie (République) pour les interrogé sur les méfaits de leurs entreprises lorsqu’ils étaient à des postes de hautes responsabilités et sur les éventuels influences qu’ils avaient durant leurs cours retraite en ce qui concerne les deux généraux. Enfin pour le troisième l’évidence usurpation d’une autorité que nul fonction qu’il n’occupa ni par désignation ni comme son frère par désignation de décideurs ne peux justifier doit avoir un procès d’un tribunal civile avec des motifs de poursuites qui correspondent à ses agissements réels et gravissisme. Et pour clore le poste, un tribunal militaire pourquoi ?

      question a 3 douroux
      12 février 2020 - 6 h 10 min

      qui les juge? a qui repond le/a juge?
      Le vieux AGS, a tout de meme reussit son coup. Les vieux sentaient la retraite et ils s’en sont defaits !
      Chapeau !

    Belvedér
    11 février 2020 - 9 h 29 min

    IL faudrait Savoir une fois pour Toute ….Soit on considére qu il y a «  » »Atteinte a la sécurité et l intégrité du Pays et donc Ces Gens ont été jugés et comdannés pour ces Faits………..Si ce n est pas Le CAS oui c est une parodie de Procés …Mais pour ALGERIPATRIOTIQUE ces n est pas encore clair apparement….J ose éspéré qu ils nous éclairent sur ca en toute Transparence

    Ma Vérité
    11 février 2020 - 9 h 25 min

    Existent des hommes qui assurent leurs responsabilités mais pas d’autres, malgré je n’aime pas cette personne, mais j’apprécie beaucoup son comportement de vrai militaire, qui assume son engagement, la faiblesse de certains Algériens c’est l’argent facile et le pouvoir illégitime, ils sont faits avoir comme des débutants par des traîtres venant du Maroc voisins, c’est une leçon pour les autres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.