Belkacem Zeghmati sanctionne un procureur pour avoir défendu la loi

Zeghmati procureur
Vers de nouveaux troubles au sein de l'appareil judiciaire. D. R.

Par Mounir Serraï Quelques jours après sa plaidoirie en faveur des manifestations pacifiques et l’indépendance de la justice, le procureur adjoint du tribunal de Sidi M’hamed, Mohamed Belhadi, est sanctionné. En effet, ce procureur adjoint au niveau du tribunal a reçu aujourd’hui la notification de sa mutation vers le tribunal de Guemmar dans la wilaya d’El-Oued, au sud-est du pays. Une mutation-sanction avec un blâme. Cette sanction a été prise après son passage devant l’inspecteur général du ministère de la Justice.

Sa convocation par l’inspection générale du Garde des sceaux, Belkacem Zeghmati, a suscité une vive réaction du Club des magistrats, une entité non agréée qui milite pour l’indépendance de la justice. Le club des magistrats a d’ailleurs qualifié d’abusive cette décision, dénonçant dans ce sillage les «fortes pressions» exercées sur les procureurs et les juges.

Pour ce Club, le procureur en question n’avait ni commis de délit, ni crime. Tout ce qu’il avait fait, c’était d’avoir exprimé son point de vue sur la préservation de l’intérêt général et s’éloigner de toute décision ou jugement qui pourrait affecter les intérêts et les droits des justiciables. Il avait même dénoncé «une volonté de terroriser les procureurs et les magistrats».

Le procureur avait demandé, le 9 février dernier, la relaxe pour une dizaine de manifestants arrêtés lors des derniers vendredis de marches. Au lieu de faire comme d’habitude son réquisitoire, ce procureur avait tout simplement pris la défense de ceux qu’il était censé «enfoncer». Selon des témoins présents à ce procès, le procureur avait fait un véritable réquisitoire contre la «justice du téléphone» et affirmé que sa conscience ne lui permettait pas d’accepter qu’il y ait des jugements injustes prononcés de surcroît «au nom du peuple». Il avait souligné que les prévenus avaient fait preuve de civisme en marchant pacifiquement pour une nouvelle Algérie, «une Algérie où la justice sera indépendante».

M. S.

Comment (59)

    dalG
    14 février 2020 - 20 h 06 min

    JE propose que le hirak designer Belhadi ,s il accepte ,d être ministre de la justice de la 2 ème république créer parallèlement au pouvoir en place et par la même occasion pousser les usurpateurs a la sortie vu qu ils n on pas l intention de céder et continuent d abuser de la passivité des hirakistes e plus des provocations
    Faut bien commencer par quelque chose et profiter de cette opportunité
    Et y a pas mieux qu une justice propre pour organiser des élections présidentielle
    Dans les pays démocratique le justice est la première puissance politico-sociale

    1
    4
    icialG
    14 février 2020 - 9 h 35 min

    A MON HUMBLE AVIS FAUT REMPLACER ZAG MATI PAR MOHAMED BELHADI DANS L INTÉRÊT DE LA JUSTICE ,,,,,,OUI MAIS PAS DANS CELUI DES RÉSIDUS USURPATEURS QUI IGNORE PEUT ÊTRE QU ILS SONT LA RISÉE DU MONDE ENTIER ,PARTOUT ON FOUT DE LEURS GUEULES ET RESTE ADMIRATIF ET IMPRESSIONNER PAR LE HIRAK
    les anglais et d autres pays anglophones très joueurs pari sur le temps que va durer le pouvoir des résidus ,les statistiques indiquent qu ils ne verront pas 2021 moi je dit que teboun partira avant les vacances d été inchalah

    2
    3
    Amin99
    14 février 2020 - 8 h 20 min

    La collusion entre le pouvoir exécutif et le pouvoir judiciaire qu’on appelle « la justice du téléphone » doit cesser.
    L’instoration d’un état de droit et l’indépendance de la justice sont des revendications de tout un peuple qu’il faudra honorer.
    C’est une honte de continuer dans les vieilles pratiques sans tirer de leçons et comprendre le message populaire après 12 mois de Hirak.
    Ce magistrat qui n’a fait qu’exercer le droit est victime de sa hiérarchie, il ne mérite pas une telle sanction, il faut le réhabiliter à son poste.
    La nouvelle Algérie ne va pas se faire sans douleur, il faut en finir avec ces pratiques d’un autre âge qui ont sclérosé le pays.
    A bon entendeur

    7
    1
    Lghoul
    13 février 2020 - 10 h 16 min

    Il est vital et urgent de construire un état de droit sinon le pays ira tout droit a la faillite et la désintégration car il est pris en otage par une poignée de brigands et de bandits qui ne connaissent ni la loi, ni les droits du peuple et ni rien du tout. Un pays géré comme une tribue ou tout marche en fonction des humeurs du jour n’a ni futur et ni gouvernance. La preuve est que tout est contradictoire et personne ne sait qui fait quoi dans tous les domaines et des institutions. Prenez les une a par une et essayez de comprendre ce qui se passe, vous trouverez qu’il est impossible de comprendre quoi que ce soit. Le pays ne pourra pas continuer ainsi dans l’anarchie et l’illégitimité. Personne n’a élu de président et personne n’a élu de députés mais ils font semblant que tout marche normalement et cela pour une seule raison et une seule: PERDURER éternellement dans l’opacité et le flou au détriment des interêts de l’Algérie et de son peuple.

    20
    8
      Hamid
      14 février 2020 - 9 h 58 min

      Oui pour l’état de droit dans laquelle les magistrats doivent eux aussi rendre compte de leur corruption. Faites une enquête sur les procureurs et les magistrats et vous allez vous rendre compte vous mêmes de l’ampleur des dégâts qu’ils ont causé à ce peuple. Les droits de la majorité ont été bafoués pa ces gens malfrats et indignes pour assouvir leur cupidité. Honte à eux et à ceux qui les défendent. Le peuple une nouvelle justice et de nouvelles têtes propres.

      7
      1
        QUelleMethode
        14 février 2020 - 19 h 08 min

        « … Oui pour l’état de droit dans laquelle les magistrats doivent eux aussi rendre compte de leur corruption. … »

        La question est biensur ce truc/mechanisme de « rendre compte », qui necessite la reponse a « a qui? »

        La reponse est(je n’invente rien, c’est la pratique dans tous les pays dont la justice est infaillible).

        UNE COMMISSION JUDICIAIRE DE l’APN. L’AUTOMATION TOTALE DES FICHIERS ET DOSSIERS – AVEC BIENSUR, LES CLE’FS(digitales) DE CES SYSTEMS, entre les mains de cette COMMISSION. C.a.d qu’on peut creer des dossiers bidons, les modifier, mais jamais les detruire…Une trace irrefutable.

        Finalement, Un mecanisme de reportage/complainte par les Avocats, les procureurs, jusges et tout personnel des tribunaux, et biensur le declanchement d’enquete par la dite Commission. Il y a un enorme nettoyage a faire, car c’est devenu une culture. c.a.d. qu’il y a des gens qui font ca, croyant parfaitement qu’il n’y a pas faute.
        Bon week end.

    Brahms
    13 février 2020 - 6 h 50 min

    La justice ce n’est pas un Self – service où on y vient pour un oui ou pour un non.
    La justice algérienne doit se réformer et avancer afin de mettre le pays sur les rails de la loyauté, de la justesse. Les crimes économiques doivent être sanctionnés fortement, les passes droits sont à bannir. La justice de Rouya ne doit plus exister.
    Mr Zegmati devrait plutôt s’intéresser au cash garni dans les banques étrangères par nos chers margoulins algériens qui se font tous petits maintenant dans le but de passer entre les gouttes d’eau.

    18
    9
    Terminus
    13 février 2020 - 1 h 09 min

    J’ai lu les commentaires et suis arrive’ a cette conclusion: l’Algerie est foutue. La majorite’ percoit cette notion de justice comme une sorte de soupe populaire. Ou …

    16
    8
    58 ans
    12 février 2020 - 23 h 41 min

    ALGÉRIENS ALGÉRIENNES CESSEZ DE VOUS LAISSER MANIPULER PAR DES MARIONNETTES .NUL N A LE DROIT DE SE JOUER DE VOTRE LIBERTÉ VOS DROITS ET VOS VALEURS C EST A VOUS SEULEMENT A VOUS A VOUS DE VOIR

    19
    8
    GARDE- À-VOUS
    12 février 2020 - 22 h 55 min

    ET LA VÉRITÉ FUT !!!
    CELA FAIT LONGTEMPS QUE JE CHERCHAIS À COMPRENDRE CE QUE C’ÉTAIT UN ÉTAT VOUYOU ET BIEN J’Y SUIS ARRIVÉ. LES SYMPTOMES D’UN TEL ÉTAT SONT:
    – LE MINISTRE DE LA JUSTICE QUI BLÂME UN PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE QUI APPLIQUE LA LOI.
    – UN PRÉSIDENT QUI NOMME UN RESPONSABLE ET QUELQU’UN (ON NE SAIT QUI) VIENT LE DÉGOMMER POUR RÉINSTALLER LE PREMIER QUI A LA QUALITÉ DE MAGOUILLEUR VOYOU.
    – UN GOUVERNEMENT QUI LOUE LES MÉRITES DU HIRAK ET QUI EMPRISONNE SES MILITANTS.
    – UNE POLICE QUI ARRÊTE UNE MÈRE DE FAMILLE SEXAGÉNAIRE ET LA JETTE SUR L’AUTOROUTE
    – UN POUVOIR QUI EMPRISONNE DES HOMMES ET FEMMES HONNÊTES ET DE VALEURS COMME BOUMALLA, TABOU, NOUR EL HOUDA ET AUTRES…
    – UN PRÉSIDENT DONT LE FILS EST EN PRISON POUR TRAFIC DE TOUT GENRE.

    36
    8
    ben
    12 février 2020 - 20 h 37 min

    GAID SALAH EST VIVANT IL téléphone TOUJOURS A BELKACEM ZIGOMAR

    52
    13
    Fellag
    12 février 2020 - 20 h 11 min

    Monsieur le sinistre de l’injustice à de l’ambition croyant en faisant de la pression sur les magistrats aurait une chance de succédé à Mr Djerad, je pense c’est raté

    39
    8
    Azul
    12 février 2020 - 19 h 17 min

    Nous avons tous notre démon particulier qui nous chevauche et nous tourmente et il faut bien finir par le combattre.

    39
    6
      hantise
      13 février 2020 - 23 h 59 min

      eh wi… les siens ne le laissent pas dormir, a croire. Ou est-ce la trouille qui le prend, se souvenant de ce dont il est coupable… pas encore decouvert mais…. approche a travers les avoeux de l’une des recentes arrestations ?

    SaidZ
    12 février 2020 - 19 h 07 min

    Ce que je retiens est que décidément vivre à El-Oued est une SANCTION ou quel est le message transmet au habitants de cette région !?
    zeghmati est le ministre du cabinet noir et personne ne peut le toucher tant aussi longtemps qu’on lui change pas de mission.
    Sale pouvoir mafieux, sans scrupule!

    55
    12
    SOuk-Ahras
    12 février 2020 - 18 h 53 min

    Pourquoi une telle décision, qui ne serait prise ailleurs pour des raisons de justesse et d’éthique, est-elle en même temps illégale et illégitime dans un pays comme le nôtre ?

    Avant d’aller plus loin, il nous faut savoir que dans leur grande majorité, nos magistrats sont mal formés, ou pas formés du tout dans de nombreux cas (faux juges), et notre justice demeure soumise à injonctions externes à son institution qui altèrent son fonctionnement normal indépendant.

    Il faut garder à l’esprit que toute loi porte en elle les moyens de son contournement. Les grands techniciens du droit ainsi que grand nombre de jurisprudences « explosives » à travers le monde l’ont montré et le montreront.
    Toute décision, aussi inique soit-elle, peut s’appuyer sur des lois. Le cas présent le prouve. Tout ou presque peut être justifié par une loi.
    En revanche, tout n’est pas juste dans ce que justifie la loi. Cela veut dire quoi dans le cas de notre procureur ? Que les griefs retenus ne peuvent figurer « justement » dans l’enveloppe légale (loi) de la justification évoquée par le ministère de la (in)justice. La raison de cette injustice ? La loi décide du légal, mais pas du juste.
    C’est en ce point précis que se pose la question de la légitimité, car la légitimité juge la loi elle-même. Le légal peut donc se trouver légitime ou illégitime. Mais qui en décidera ? Par hypothèse, le pouvoir légal (justice), dans notre cas le ministère de la justice par extension l’exécutif, ne le peut pas. Une division entre une justice qui décide du légal et non du légitime et un autre justice qui ne décide pas du légal, mais de la légitimité des lois, compromettrait l’édifice politique et tout le monde se retrouverait en prison y compris les juges eux-mêmes.
    Juger en son âme et conscience. Je doute fort que Zeghmati et sa justice, dans ce cas et bien d’autres, s’en soient conformés.

    10
    18
      Question
      13 février 2020 - 0 h 59 min

      Vous semblez connaitre ou comprendre les liens entre differentes organisations(institutions).

      A qui sont soumis les Juges? Le ministere de la justice? Une commission judiciere de l’APN, ou le Conseil Constitutionnel?

      Au dela, je suis d’accord, qu’il y a un melange d’incompetence et de mepris envers le citoyen lambda de la part de la secte des fonctionnaires a tout niveau – surtout celui-la. Ni orgueuil ni Honneur.

      Pourquoi Tebboune ne vire pas Zegmati? Ca fait parti de ses prerogatives non?

      15
      7
        Souk-Ahras
        13 février 2020 - 9 h 37 min

        Je tente de répondre correctement à vos questionnements.

        Le dysfonctionnement de la justice chez nous n’est pas le fruit de l’imaginaire, il a une cause historique et singulière qui remonte à 1963. Nos gouvernants d’alors avait opté pour une « unité de juridiction ». En termes clairs, l’option socialiste de l’indépendance considérait alors que la justice ne peut être qu’une simple fonction du pouvoir révolutionnaire. Le résultat est celui que nous connaissons de nos jours. Boutéflika s’est appuyé sur cette singularité et l’a transformée (justice) en un pouvoir corrompu et corrupteur au service de sa « régence ».

        « A qui sont soumis les Juges? Le ministere de la justice? Une commission judiciere de l’APN, ou le Conseil Constitutionnel? »
        D’abord, il faut savoir que, en théorie, la magistrature s’exerce à travers deux corps distincts : ordre judiciaire et ordre administratif. Il faut aussi savoir que cette dualité n’est pas respectée chez nous et ce dès le départ car absolument la même formation est donnée aux deux corps, d’où les incompétences et les abus observés dans l’exercice de la justice en général, qu’elle soit d’ordre judiciaire ou administratif.
        Le cas de notre courageux procureur rentre dans le cadre de la magistrature judiciaire.
        Dans un régime présidentiel (comme le nôtre), les magistrats du parquet sont nommés par décret du président de la république, sur proposition du garde des sceaux, et seulement après approbation du CSM (Conseil Supérieur de la Magistrature). Ce dernier ayant pour rôle principal, et on comprend aisément pourquoi, de garantir l’indépendance des magistrats de l’ordre judiciaire par rapport à l’exécutif (ministère de la justice). Pour répondre à votre question, les magistrats de l’ordre judiciaire dépendent exclusivement du CSM, Mais ce dernier, tout le monde le sait, est SOUMIS à l’exécutif et à l’extra-interventionnisme des faux hauts magistrats cooptés de l’inutile Conseil d’État, que Benyoucef Mellouk dénonce en vain depuis 1992, et qui règnent encore sur la magistrature algérienne.

        « Pourquoi Tebboune ne vire pas Zegmati? Ca fait parti de ses prerogatives non? »
        Je pourrais, par facilité, vous répondre par une question : Après son « élection » à la magistrature suprême, pourquoi Tebboune n’a pas dissous le parlement, le sénat et le conseil d’État, ces trois institutions étant reconnues croupions ?
        Rappelons-nous de la fameuse injonction du défunt AGS à Zeghmati : « il faut aller jusqu’au bout ».
        Cela veut tout simplement signifier que l’aile réactionnaire mafieuse qui détient encore des pans entiers du pouvoir sécuritaire – la répression du Hirak et de ses figures les plus en vue faisant foi – l’a contraint à une mission bien définie : lui donner le temps de mieux organiser son abdication en lui évitant un passage humiliant devant la justice populaire. Je pense pouvoir dire que Zeghmati partira après les élections législatives en même temps que Goudjil, le conseil d’État et les faux hauts magistrats qui gangrènent l’exercice normal de l’institution légale.

        Cela, bien entendu, n’engageant que l’autodidacte de 71 ans que je suis.

        3
        9
          Merci
          14 février 2020 - 0 h 23 min

          « Cela, bien entendu, n’engageant que l’autodidacte de 71 ans que je suis. »
          Ca m’a fait rire… T’inquiete on est tous derriere !

          Merci pour l’explication. On dirait une ratatouille bien francaise. Que les choses sont plus simples et claires ici aux usa.

          De ce que j’ai compris, je ne suis pas loin. La veritable faute est avec les juges d’instruction qui acceptent des dossiers vides, et sans consequences pour les procureurs qui les presentent a repetition… Ici, il suffit d’une fois pour etre vire’ et barr’e de l’exercise.

          J’ai presque envie d’ecrire un livre, expliquant l’Impechment de Trump, mettant en evidence l’egalite’ des pouvoirs entre la court supreme, l’executif, le congre’ et le senat. Et surtout, le role et les pouvoirs des commissions parlementaires, depuis celle de l’Intelligence, au judiciaire et finance.

          Si je comprend bien, le nom du cancer est dit dans cet adjectif tres significatif: APN de Croupions.

          La fonction de Wali a mon avis doit disparaitre et etre remplace’e par celle de Gouverneur, de sorte a disposer de Gouverneurs et Assemble’es regionales Potentes, c.a.d. capable de controller et rappeler leurs representants a l’APN, via des votes de non-confidence.

          Le Jacobinisme a vraiment demontre’ ses limites – concu pour des Ampereurs et faux rois, d’autrefois.

          Merci encore.

    Ashtough
    12 février 2020 - 18 h 42 min

    Monsieur le Ministre de la justice à fait son travail, on défend les fouteurs de l’ordre public, le mouvement Hirak se sont des ennemis de la Nation, il faut libérer tout les prisonniers du défunt Gaid Salah en priorité le frère de notre bien aimé Bouteflika ses amis Louh Hamel ainsi Toufik Tartag, avec les Bouteflika on vivraient bien et affaires marchent, et on se gates les uns et les autres avec des cadeaux, regarder le cas d’ouyahia d’un fils de chauffeur de bus à un archi milliardaires c’est le miracle Bouteflika, avant on était tous pauvres et maintenant Mr Rebrab est le plus riche d’Afrique, vive Bouteflika, vive le clan d’oujda et tout les Marocains fraîchement naturalisés

    5
    45
      question
      14 février 2020 - 0 h 28 min

      Pourquoi vous ne vous interessez pas aux Juges qui acceptent des affaires bidon? Je n’y comprends absolument pas. Je vis dans un Comnte’ d’un Etat, ou une courte est toujours ouverte avec un judge 7/24. Aucun citoyen ne peut etre mis dans une cellule sans un ordre d’un/e juge, meme ceux/celles pris/es Ivre-Mort sur l’Auto-route.
      Expliquez-moi, ca fait 40 ans que je n’ai pas mis les pieds labas. Merci.

    bazeta
    12 février 2020 - 18 h 08 min

    C est regrétable le Corps de la Magistrature (comme beaucoup d autres d ailleurs) est un corps ou il n y a pas grande solidarité sauf pour des revendications corporatistes et matériéls( salaires mutations impots…) cela est valable aussi pour les enseignants qui n ont d autres soucis que leur biens étres a eux malgré les hausses de salaires successives…..nos enfants sont livré a eux memes ET A LEUR COURS PRIVé pour racketter les Parents..

    20
    9
    Felfel Har
    12 février 2020 - 17 h 47 min

    Ceux qui se sont empressés de donner un oscar au « justicier » Zeghmati vont vite déchanter. Son « tampon » sur le front n’est pas un signe de sagesse, ni de générosité, ni d’humanité, ni d’honnêteté. C’est un signe de soumission à des forces occultes qui font de la justice une farce.
    Sa culture et son idéologie lui interdisent de lire des philosophes éclairés comme Voltaire, ce chantre de la liberté, surtout quand il fait référence à des mercenaires, exécuteurs de sale besogne comme lui: « Les hommes ne font des lois que pour les violer, et ce qu’il y a de pis, c’est qu’ils les violent en conscience. Il ne se servent de la pensée que pour autoriser leurs injustices, et n’emploient les paroles que pour déguiser leurs pensées. »…. et leur allégeance à des doctrine obscurantistes, rétrogrades et désuètes.

    40
    15
    Mhand
    12 février 2020 - 17 h 38 min

    Ce vaut rien et sans valeur, répondra un jour à toutes ces activités illégales, perpétrées contre la population algérienne; innocente et sans défense. Juste une question de temps.

    32
    11
    Séhab
    12 février 2020 - 17 h 35 min

    il faut organiser une manifestation pour empêcher la mutation de ce procureure il mérite qu’on le défend
    sinon il y a en aura d’autres et demandée le limogeage de zeghmati cela fait réfléchir les autres
    avant d’imiter zeghmati!!!

    43
    13
      Suicide
      12 février 2020 - 18 h 48 min

      Ton procureur est incompetent. Il se mele de ce qui ne le regarde pas. Il aurait du vider son poste et se mettre a parler aux medias. S’il a peur, qu’il le fasse de l’etranger.
      Il n’est pas le probleme. Le probleme sont les Judges.

      1
      45
        Séhab
        12 février 2020 - 20 h 10 min

        الانتحار حرام في الدين الإسلام

        le suicide est interdit dans la religion musulmane
        eu aussi quant on dialogue avec les gens que l’on connait pas on les tutoies pas on les vouvoies
        par respect>>
        vous m’avez dit TON procureur je pense pas que on se conné?

        9
        9
          La Datte
          12 février 2020 - 21 h 42 min

          Je pensais que pour les musulmans, le « Vous » ne s’applique pas aux humains, il est réservé uniquement pour Dieu.
          Dans le christianisme, juif, bouddhisme, d’après la loi … A-t-on le droit de se suicider ou uniquement en islam ?

          7
          16
    Le Chant Des Cygnes
    12 février 2020 - 17 h 19 min

    Que tous ces magistrats, si ils ont la moindre once de sincérité se mettent en grève illimitée jusqu’à la démission de ce zigotos.
    Qu’ils ne reprennent le travail que le jour où il y’aura séparation des pouvoirs. Mais bon faut pas rêver, c’est l’une des corporations les plus corrompues. Courage au petit nombre infinitésimale qui ont la probité et le courage.

    44
    13
      infiniestimale...
      12 février 2020 - 17 h 39 min

      Laissez les mots lourds pour d’autres capables de les porter. Il n’est pas interdit de voler, mais de se faire attraper !
      L’independence qui manque n’est pas celle du procureur, mais des Juges qui ont instruit les cas, a partir de dossiers vides.
      La vache dans tout ca, c’est l’APN, qui n’a pas mis en place une Commission Judiciaire, ou les Procureurs peuvent deposer des plaintes.
      Mais, il existe un autre moyen plus efficace encore, c’est au niveau des Juges, qui rejettent les dossiers vides et surtout qui dedomagent les victimes vise’es et biensur guarantir l’immunite’ d’une presse independente, pour alerter l’opinion publique, qui remet en cause le ministre(faut enlever ce qualificatif « de la justice ») et donc, forcer le President a le remplacer, pour repondre a l’opinion publique, c.a.d. eviter les Sanctions Electorales. Helas, les Presidents ne sont pas Elus, et les Ministres ne sont agree’s aupres d’une commission parlementaire quelconque…
      Un veritable bruyere…ou seules les souris peuvent se retrouver.

      13
      14
        Le Chant Des Cygnes
        12 février 2020 - 18 h 05 min

        Laisser les mots lourds pour d’autres capable….
        De quel droit vous me faites cette remarque?
        Nous sommes sur AP et chacun est libre de s’exprimer et avec les mots qu’ils souhaitent du moment qu’il respecte la charte.
        Je trouve votre entame assez cavalière et elle manque vraiment de finesse.

        15
        11
          Ego?
          12 février 2020 - 18 h 41 min

          Pas le moindre manque de respect envers la personne que vous etes, loin de la – sinon pourquoi vous commenter? Bien au-contraire. Et oui, en effet, AP est la derniere venue ou les algeriens anonymes peuvent s’exprimer et etre en desaccord, etc. Sur les FB etc. c’est plutot des groupons de potes a la meme pense’e, idee, instruction, … voir habits… Il y a une forte valeur dans le debat contradictoire.
          Je vous reproche ce mot, pour sa force/poids, alors qu’il soutient une erreur fondamentale dans la maniere dont vous posez, peut-etre voyez, le probleme que la sortie de cet aventurier procureur fait preuve. C’est tout. Je retire si cela porte atteinte a votre ego ou self-estime.
          Comme je l’ai commente’ ailleurs, le Zeghmati n’est pas le probleme, du tout. Et son procureur qui offert le spectacle est mal place(ce n’est pas son role). Le probleme dans tout ca sont les Judges ! qui accepte d’instruire(accepter les dossiers d’accusation) vides.
          Qui a autorise’ le Kidnapping de Karim Tabou?
          L’a-t-on arrete’ sans l’avale(signature) d’un Judge CIVIL? Quel Judge? Sur quel dossier?

          Par example, cette histoire d’etre arrete’ pour port du Drapeau Amazigh ou autre, est-ce un Deli? Dechirer ou bruler le drapeau algerien, en Publique, est-ce un Deli?

          Porter un drapeau ou le bruler, est l’expression d’une opinion ou un crime?

          Etre Raciste est-ce un crime?

          Toutes ces decisions sont aleatoires en Algerie. La est le probleme. Les reponses a toutes ces questions sont moins importantes, que Le Choix d’une regle doit etre uniforme et partout et surtout les mecanismes de verification de cette uniformite’.
          Salutations.

          5
          17
          Le Chant Des Cygnes
          12 février 2020 - 23 h 53 min

          A ego,
          Mon égo va très bien, merci, je ne risque pas à mon âge de prendre le boulard comme toi.

          Vous vous permettez de me reprocher mes écrits, car les vôtres sont peut-être plus pertinents(pour vous).
          La différence qu’il y a entre nous c’est que moi je ne vous reproche rien car moi je suis démocrate.
          Si vos écrits ne me conviennent pas,je vais essayer d’argumenter mais pas de vous juger.
          Soigner votre égo, et faîtes en sorte que vos chevilles n’enflent pas trop

          5
          7
          Suicide-Ego
          13 février 2020 - 0 h 49 min

          @ Le Chant Des Cygnes – 12 février 2020 – 23 h 53 min

          Je ne sais si c’est ma reponse precedante que vous n’avez pas compris, ou que refusez que la critique soit envers le mot et non la personne, d’ou mon invitation a laisser votre ego de cote’, en traitant de ces cas. Je me ravis que vous soyez Democrate. Je me dis plutot Realiste, et crois vraiment qu’il ne peut y avoir de democratie sans la Liberte’.
          Ce que je voulais vous transmettre est que l’independence qui manque est celle des Juges, plus que celle des procureurs. Partout dans le monde, les courts de justice sont comme des ambassades, sous la souverainete’ d’une 3eme branche totalement independente de la republique. Comme Arbitre Independent. Helas ce role l’arme’e se l’est approprie’.
          Au prochain sujet, et je ferai attention aux mots. Bonsoir.

          1
          9
        La Mandarine
        12 février 2020 - 18 h 27 min

        Très belle théorie @Infiniestimale mais en omettant volontairement ou par naïveté d’écrire l’essentiel qui est manquant dans ton raisonnement.
        Le Président, les Ministres, l’APN, Commission Judiciaire, la justice actuelle … sont illégaux donc nuls et non-avenus.

        10
        12
          Juste
          13 février 2020 - 0 h 34 min

          Tebboune est Legal meme si Illegitime. Tout examen de ce fait conduit a l’issue logique et inevitable de la necessite’ soit, d’une desobeissance civile qui induiriat inevitablement une guerre civile, ou tout droit a la guerre civile. Mais, comme le civisme, la peur ou la raison, a fait que les Algeriens tiennent a leur pays, ils ont choisit la voie de l’Intelligeance et la Patience. Pari gagnant a mes yeux.
          Cependant, il y a lieu de reconnaitre que ces deux moyens, doivent s’accompagner d’un debat entre civils en premier (et ce le plus important a mon avis) que nous menons ici meme, et une remise en cause de perceptions et modes d’evaluation de la situation.
          Personnellement, ce que j’ai conclu de Mme Hanoune a Blida est qu’elle travaillait pour les Services, c.a.d. DRS, contrairement a Karim Tabou qui a offense’ davantage mais dans l’univers politique. Il est civil et politicien et a denonce’ l’ingerence des militaires dans le politique, en claquant la porte au nez de AGS. Il devrait etre decore’ pour bravoure et patriotisme. Est-ce un hasard qu’on lui nie son parti politique? Probablement parce qu’il refuse’ leur tutelle, contrairement a Benflis.

          Tout ca dit, A la place d’une guerre civile, utilisons ces cas de laboratoire pour detecter les dysfonctionnements de cette jamahiria.

          A mon avis, Independence de la Justice doit signifier retrait des Juges du control du ministere de la justice. Les procureurs sont a leur place.

          Que le procureur s’indigne d’etre force’ a procecuter des faux cas/dossiers est bon. Mais a faire des discours politiques devant les juges c’est du Cinema.

          La seule reaction qui aurait ete’ legitime, serait celle de l’APN et Senat. Helas, c’est la que reside l’INCOMPTENCE et l’IMPOSTURE. Il ne revient meme pas a Tebboune de dire quoi que se soit aux Juges. Il doit virer le Zeghmati, certes et re-organiser ce Ministere, en y mettant de la competence, mais pas plus.
          Par-contre dissoudre l’Assemble’e, si les Lois actuelles le permettent, il doit le faire ASAP.

          3
          8
    Mounir Sari
    12 février 2020 - 17 h 05 min

    Trop c’est trop.Ce n’est pas dans les gènes d’un ministre de notre pays de démissionner ou d’être démis de ses fonctions même après une faute grave comme celle-ci.Eh ben le hirak revendique la mise au cachot de Zeghmati!!!

    22
    16
    Anonyme
    12 février 2020 - 16 h 46 min

    Ce vendu de Zeghmati, c’est le pire!! Il mériterait qu’on construise une prison à lui tout seul. J’aimerai bien voir sa tête le jour où il sera condamné à 10 ou 15 ans de prison ferme!!

    38
    18
      Pourquoi?
      12 février 2020 - 17 h 25 min

      Expliquez votre conclusion, svp. Une rationale quelconque?

      22
        La Banane
        12 février 2020 - 19 h 13 min

        @Pourquoi?
        Vu ton adoration pour le cachir, je pense qu’il est inutile et superflus de te faire un dessin.
        Mais la décision revient à @Anonyme – 16 h 46 min que j’approuve sans réserves.

        13
        8
          Merci
          14 février 2020 - 0 h 44 min

          Merci pour l’info, j’en prends note.

    Ali-Vison
    12 février 2020 - 16 h 43 min

    Le jour où les Arabes auront une vraie justice, ça serait la fin du monde, cela montre rien n’a changé sauf les chefs de l’issaba, pourquoi emprisonné un citoyen qui manifeste son mécontentement envers ses dirigeants, il n’a pas tué, il n’a corrompu, il n’a pas trahi sa patrie, il n’a pas volé, il n’a pas détourné, comme ils l’ont fait ceux qui dirigent, ceux qui jugent, ceux qui trahissent, ceux qui reçoivent les pots de vin, c’est le monde à l’envers, que recherche est_ils ces hors la loi la fraternellement et faire une deuxième Libye, dans le proche avenir le peuple n’aura de nourriture pour survivre, sans parler de médicaments, alors que reste est-il à espérer plus rien, mourir à petit feu non merci

    23
    15
      Delirs
      12 février 2020 - 19 h 08 min

      Decendez de votre pedestal… vous risquez de tomber et vous casser le cou !

      Les Arabes ont une langue, une culture, une religion et une structure sociale et politique, des plus SOLIDES au monde et de l’histoire Humaine. Ils l’imposent et font respecter par ailleurs. Et dire, qu’ils sont moins d’un Million !!!
      Ce sont les non-arabes, faux-musulmans qui leur causent prejudice – depuis les marocains, aux khotogeriens khoronisiens, egyptiens(pire), turks, et plein d’autres asiatiques.

      Leurs Lois ne sont pas JUSTES relativement a d’autres MORALES et CULTURES, mais parfaitement CONFORMES A LA CULTURE ET SYSTEME DE VALEURS Arabes.

      Lisez votre Constitution et toutes les aberrations dans les Lois qui ne lui sont pas conformes, ni dans les textes, encore moins… loin de la… dans leurs applications.

      Il n’y aura jamais d’amelioration sans remise en cause.

      Un pays ca se construit. Ce n’est pas un biberon a nourir les egos des uns et des autres. La Mesquinerie.

      Partout dans le monde, les logements sociaux, c’est pour les plus pauvres de la societe’, c.a.d. aveugles, handicape’s, refuge’s politiques, etc. En algerie, c’est la preuve de reussite exhibee par des fonctionnaires…

      C’est toute la notion d’honneur et de valeur, qu’il y a lieu de revoir.

      5
      34
        Anonyme
        12 février 2020 - 19 h 59 min

        Merci pour l’info, alors ils m’ont menti mes voisins, pourtant ils m’ont donné des preuves qu’ils sont juste des sacs à sable des grande puissance et rien d’autres sauf ils aiment dépenser sans compter l’argent des autres aussi des grands amateurs de l’alcool et la danse du ventre,

        6
        7
          Devinette
          14 février 2020 - 0 h 42 min

          Desole’, je suis Anglophone d’abords. Je ne pense pas saisir ce que vous voulez dire. Desole’.
          « … pourtant ils m’ont donné des preuves qu’ils sont juste des sacs à sable des grande puissance … »

          De qui vous parlez « ILS » – Vos voisins ou des phantomes? Ou suis-je suppose’ deviner? – Je mords ma langue. Aide-moi, merci.

        Ziri Warsenis
        13 février 2020 - 7 h 29 min

        @ Delirs
        Alors celle-là elle est bien bonne ! Comme dirait Coluche: – Quoi, les arabes ? Les arabes sont plus égaux que les autres !
        Vrai, c’est en les observant dans le quotidien que Solon a copié et instauré la démocratie à Athènes, faut quand même le rappeler… en Delirs, non ?
        Ce même concept du lointain héritage de la bédouinerie a gravé son empreinte en Algérie et dont il faut souligner l’apport remarquable de l’essor et l’émancipation qu’il a initiés depuis, on l’appelle : « La Eddem Akoursi ad infinitum. » Ou khelli Ddenya temchi ya bou l’fouchi !

        8
        7
          ERREUR
          14 février 2020 - 1 h 05 min

          Je cite: « … Vrai, c’est en les observant dans le quotidien que Solon a copié et instauré la démocratie à Athènes, faut quand même le rappeler… en Delirs, non ? … »

          Je suis ravi de voir que mes postes anterieurs, qui datent, d’entre 2000 et 2010, sont pris au serieux, c.a.d. lire Plato, la Republique et son Histoire.

          Bref, Solon n’a rien copie’ des Egyptien, et non des Arabes, mais des Amazighs(Atlantiens). La navigation entre la Grece et l’Egypte etait frequente. L’histoire de la recherche de l’Atlantide a cause a Platon et non Solon, d’aller vers l’Ouest a la recherche du grand Rocher de Gibraltar et l’Atlantic. Donc en plein pays Amazigh. A son retour, il dit n’avoir pas trouve’ ce qui lui a ete’ decrit en termes de vegetation, Canaux d’eau, etc. mais les decendants de cette Civilisation apres le grand deluge (10 milles ans avant).

          Les dernieres trouvailles disent, que la grande Ile, ce n’est pas la chaine de l’Atlas entoure’e d’eaux(incluant dans le Sahara) pour former une presque-ile, mais une veritable ils et toute une serie allant vers l’Ouest jusqu’au continent Americains. Les Habitants de ces Iles(dits les hommes de la mer), etaient des envahisseurs qui se sont approprie’ l’Ouest de l’Afrique du nord et de l’Europe de l’Ouest. La theorie serait donc que le monde occidental, suivant une ligne verticale allant depuis la Finlande jusqu’en Lybie(au Nile) est Peuplee de gens de cette Atlantide. Pire encore, c’est la base des ombitions Hitleriennes, etc….. Mais tout ca, franchement, ca me donne un mal de tete! J’essaies de voir 10Mille ans en avant, ou plutot jusqua ma mort.

    Le Légume
    12 février 2020 - 16 h 42 min

    C’est un peu tard monsieur le procureur adjoint du tribunal de Sidi M’hamed, comme dit Albert Einstein : « N’essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur. »

    Bof !!! Il n’est jamais trop tard pour bien faire.

    9
    23
    HOUMTY
    12 février 2020 - 16 h 28 min

    SALAM L’KHAWA….. Apparemment ils n’ont pas compris le méssage du  » PEUPLE ALGERIEN  » qui dure depuis un ans . En agissant comme ils le font, ils cherchent plus la désunion du peuple ALGERIEN que l’union… J’appel ça de la HOGRA a l’état brut, ils outrepassent leurs prérogative ! Ils sont au sérvice du PEUPLE est non le contraire… Vu la situation géopolitique de la région, ils ont plus intérêt a prendre en considération les dires et les demandes du  » PEUPLE ALGERIEN  » car trop c’est trop.. Je vais finir par croire que des traîtres sont infiltré dans les nouvelles sphéres de l’état et que leurs seul but est de coulé L’ALGERIE financièrement, économiquement et socialement.. N’wékél a3likoum rabi y’al khoubathas.. Longue vie a LA MÉRE PATRIE L’ALGERIE et qu’ALLAH protège sont peuple et sont A.N.P

    74
    13
    Ammi Rabah
    12 février 2020 - 16 h 19 min

    Une mafia qui n’accepte aucune critique ni une remise en cause meme s’ils sont dans l’erreur jusqu’au cou. Votre tour arrivera ya; issaba et vous passerez tous a serkadji si vous avez de la chance.

    20
    12
    Le tampon sur le front !
    12 février 2020 - 16 h 09 min

    Moi je vous le dis franchement : depuis toujours je ne fais jamais confiance à ceux qui ont une zebida, un tampon, un tabaâ, une hyperkératose sur le front, même si ils connaissent par cœur 60 sourates. Pourquoi ?

    Parce que j’ai pu constaté que ma mère qui est morte à 87 ans (qu’elle repose en paix), qui a commencé à faire sa prière dès l’âge de 12 ans et qui n’a jamais raté une prière, n’a jamais eu une seule tâche sur son front ! Donc, ceux qui la portent et donc la font pas apparaître à tout prix c’est pour le « choufini ya yesse » et pour se donner une contenance … mais hypocrite et trompeuse ! Cet opportuniste Belkacem Zeghmati ne fait donc pas exception !!

    35
    13
    zedache
    12 février 2020 - 16 h 09 min

    Un juge ne fait pas la loi, il l’applique. Sinon c’est le gouvernement des juges que toutes les démocraties redoutent, parce qu’il peut démolir la démocratie. L’adjoint du procureur de Sidi M’hammed devait seulement requérir dans le cadre de la loi et s’abstenir de faire des commentaires qui ne relèvent pas de ses attributions. Que des avocats de félicitent du comportement de ce Procureur adjoint, passe encore, mais que le Club des magistrats les relaient, c’est une curieuse face de considérer la justice. Il faire attention que ce genre de posture ne se retourne contre tous.

    4
    30
      Ooooofff...
      12 février 2020 - 17 h 18 min

      Il y a espoir. Vous voyez juste le pote. Il devrait etre vire’ et sa license de pratiquer la Loi retire’e.
      Son travail est de construire un dossier d’accusation, de presenter les faits, demontrer que ces faits sont en violation des textes de Lois et demander au Judge d’Ordonner les dispositions que prevoit la Loi, pour de tels delis. Accessoirement, pour faire plaisir au Judge, c.a.d. rendre la decision facile, presenter des CAS PRECEDANTS, c.a.d. des cas similaires ou un autre Judge a decide’ d’une telle ou telle disposition – ce qu’on appele « Le Case Law ». La valeur des case-law, repose sur l’Egalite’ des Droits des Citoyens devant la meme Loi.

      Bref, ce procureur a demontre’ son Incompetence, ni plus ni moins. Il est Libre de marcher comme tout le monde 8 jours par semaine, pas seulement les vendredis.

      Le muter a al-wed, est une recompense, car el-Wed est une region Touristique extra-ordinaire et ses habitants intelligeants et honorables. De rien, ils creent la vie et evidemment, ont le sens de l’Esthetique.

      Par contre, ce qu’il avait le droit de faire et devait faire, c’est d’exposer les cas qu’il a ete’ force’ de procecuter, sans preuves ou du moins qu’il ne pensait pas avoir de merite (cas d’abus), afin que ces cas soient revus et justice soit faite aux accuse’s.

      Le probleme de l’independence de la justice concerne LES JUGES, qui acceptent des cas bidons et qui ne remontent pas vers les jugent qui ont instruits l’affaire, avec des dossier vides. Ce qu’on appele dans ce pays(usa) Show Cause. ou Demontrez une probable cause de soupsonner violation de la loi, et biensur quelle Loi ?

      Le cas flagrant est ce soit-disant deli, de porter un drapeau durant des marchent. Je partage ici, qu’ici le droit au discours de haine et de bruler le drapeau est Guaranti, aussi bien par la constitution que les populations quelque soit leur tendance politique.

      A la fin de tout ca, il s’agit de DONNER UN SENS AUX MOTS, c.a.d. les textes de Loi.
      Que veut-on dire par Liberte’ d’expression, Liberte’ d’Expression, etc. Ou sont les limites et les exceptions.

      La question fondamentale est de comment organiser la Justice, de telle sorte qu’elle s’auto-regule Independemment de toute pression, incluant: son Budget et sa Police. Vous avez tous vu le fameux film « Le Fugitif ». La Police qui poursuivait le docteur, s’appele US Marshalls. La Police des Judges. Celle qui aurait ete’ chercher Donald Trump a la Maison Blanche, ou le moindre Congressman ou Senateur ou Judge, ou quelconque Citoyen qui refuse une convocation d’un Tribunal, sans que personne ne leve le moindre doigt.

      1
      18
        Lyes Oukane
        13 février 2020 - 5 h 45 min

        @ ooooofff… Si tu pouvais éviter de changer de pseudo à chacun de tes commentaires ça serait bien .

        Quant à la propagande hollywoodienne type  » fugitif  » ou  » méchants indiens ,gentille cavalerie  » je suis surpris que tu avales encore de telles sornettes . Pour moi ,en Algérie comme au Bangladesh , aux USA ou partout dans le monde c’est le fric et le pouvoir qui gagnent toujours . Tout le reste n’est que du cinéma pour pré pubères .

        2
        6
          Ooooofff
          14 février 2020 - 1 h 17 min

          Le Fugitif, est une fiction construite dans un monde reel. Par contre, je ne sais ce que viennent faire les indiens dans ces commentaires. On a peut-etre regarde’ 2 versions differentes. Moi l’originale et vous celle taille’ par les Francais, comme beaucoup d’autres choses.

          Voici, une page qui vous renseignera sur les USA Marshalls. Il y a meme une base de donne’es en-ligne ou vous pourrez chercher votre nom. Comme on dit ici « you never know…. »

          https://www.usmarshals.gov/history/badges/identify/index.html

          Bonne soire’e.

    Anonyme
    12 février 2020 - 16 h 08 min

    Tayeb Louh a frappé

    8
    12
    Action
    12 février 2020 - 16 h 07 min

    Bravo a ce Mr le Procureur ,et l’histoire réconaitrre toutes et tous qu’il veulent le bien pour notre bon pays.
    Je demande a la télé Almagharibia et ses invités sur le plateau de faire bien ces analyses et ces jugements et de ne jugé les gens a tort !

    7
    16
    Anonyme
    12 février 2020 - 15 h 55 min

    Tout pour terroriser le peuple!!!!
    Personne n a le droit de s exprimer sauf la caste du pouvoir….sinon la prison ou la mutation loin de la famille…
    Bientôt le goulag pour tous les récalcitrants !!!

    23
    11
      LeDefaux
      14 février 2020 - 1 h 24 min

      Le defaux est dans l’absence d’une commission parlementaire et un syndicat puissants, pour les proteger, avec une ligne de separation entre les carrieristes et ceux designe’s par le President(Ministres), qui sont sense’s etre temporaires…c.a.d. chaque president designe son ministre.
      Une chose est sure. Le regime a beau se durcir la tete, le peuple lui a change’ de cap, c.a.d. de culture et le changement est inevitable. Le temps est avec la jeunesse. Quelle esperance de vie pour cette racaille?
      Il arrivera un temps, ou de ces generaux donnera un ordre a ses colonels et ils le regarderont comme s’il tombait d’une autre planete !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.