Une source à Algeriepatriotique : «Exxon n’a pas recruté Ould-Kaddour»

Darren ExxonMobil
Darren Woods, PDG du géant pétrolier américain ExxonMobil. D. R.

Par Mohamed K. – Contrairement à ce qu’a annoncé le journaliste Albert Farhat sur son blog publié par Mediapart, l’ancien président-directeur général de Sonatrach n’aurait pas été recruté par le géant pétrolier américain ExxonMobil. En effet, une source proche du dossier a indiqué à Algeriepatriotique que l’information est erronée et qu’il s’agirait donc d’une fake news. Interrogé par nos soins, l’auteur de la révélation en question a, cependant, insisté sur la véracité de son «scoop», sans toutefois donner plus de précisions.

Par-delà le recrutement ou non d’Abdelmoumen Ould-Kaddour, le problème de l’achat impertinent et déraisonnable d’une raffinerie en fin de vie à Augusta, en Italie, continue d’alimenter les discussions et de soulever des interrogations sur les raisons qui ont poussé l’ancien patron de Sonatrach à engager la compagnie pétrolière nationale dans une telle transaction alors que de nombreux experts avaient mis en garde contre le caractère inconséquent d’une telle acquisition.

Le journaliste Albert Farhat n’a pas manqué de souligner dans son article, en se référant à ses propres sources dont il dit qu’elles sont «sûres», qu’Abdelmoumen Ould-Kaddour aurait été intégré aux effectifs d’ExxonMobil en guise de «remerciements pour service rendu», en précisant que l’ancien ministre de l’Energie Chakib Khelil aurait donné un coup de pouce à l’ex-patron de Brown and Root Condor (BRC) pour se faire embaucher par la firme américaine qui a cédé sa raffinerie en fin de vie à Sonatrach. Cette dernière a, pour rappel, dû contracter un prêt de 250 millions de dollars pour pouvoir procéder à sa restauration. Vaine démarche puisque l’ancien directeur de Schlumberger pour l’Afrique du Nord, Hocine-Nasser Bouabsa, a confirmé que cette raffinerie, vieille de 70 ans, était en fin de cycle, en révélant que la compagnie américaine ExxonMobil essayait depuis plusieurs années de s’en débarrasser sans qu’elle puisse lui trouver un repreneur en raison de plusieurs facteurs.

Hocine-Nasser Bouabsa évoquait, notamment, la surcapacité par rapport à la demande en carburant en Europe, l’emplacement de la raffinerie dans une région très polluée et la réaction de l’opinion publique locale, qui réclame la fermeture pure et simple de ladite raffinerie pour des raisons écologiques.

M. K.

Comment (15)

    Zaatar
    15 février 2020 - 1 h 52 min

    On adore nager dans le flou. La première chose a se demander dans cette affaire est qui décide ou non d’une telle transaction? Achat d’une vieille raffinerie, je ne crois pas que seul Ould Kaddour a les pouvoirs pour une telle décision. Le ministre de l’énergie ainsi que quelques autres, comme les finances et le premier ministre sont obligatoirement impliqués. On a obligatoirement du leur démontrer que la transaction en valait la peine et que c’était dans l’intérêt du pays. S’il s’avère maintenant que c’est faux, avec preuves, c’est tout ce beau monde qui doit rendre des comptes ainsi que ceux qui ont présenté cette « bonne affaire ». Sinon, et si c’est le contraire, on aura fait une bonne affaire. En attendant, il y a cette évaluation à faire. Des spécialistes ils en existent chez nous….a la pelle.

    4
    5
    Vérité
    14 février 2020 - 18 h 05 min

    Pas de fumé sans feu,c’est illogique et hasardeux d’embauché un ex Agent travaillant pour la firme en question,mais dire qu’il n’a pas touché la pactole pour un corrompu venant d’oujda,c’est de l’imaginable;celui à volé un jour volera toujours

    14
    11
    Felfel Har
    14 février 2020 - 18 h 02 min

    Questions: OK est-il encore libre de ses mouvements? Ne lui a-t-on pas enlevé son/ses passeport(s)? Ne devait-il pas répondre à la justice? Quand nous annoncera-t-on l’arrestation de Chakib et sa traduction devant une juridiction algérienne? Et les autres « Public Number One » ennemis du peuple: Saidani, Bouchouareb, Sidi-Said, Feraoune, Belkecir (Clyde) et sa dulcinée (Bonnie-Boukhers), Tliba, les frères Dalton/Gaïd Salah, Ould Abbes, Ghoul, Amara, Khalida, Djemaï, etc?
    Les retards inexpliqués dans le traitement de ces affaires, pourtant urgentes, donnent du poids et du crédit à l’expression américaine « justice delayed is justice denied. » Une chose me rassure toutefois, ces crimes ne sont pas prescrits et le temps ne joue pas en faveur des criminels. L’heure des comptes viendra un jour ou l’autre.

    18
    7
    Lghoul
    14 février 2020 - 17 h 11 min

    « en se référant à ses propres sources dont il dit qu’elles sont «sûres», qu’Abdelmoumen Ould-Kaddour aurait été intégré aux effectifs d’ExxonMobil en guise de «remerciements pour service rendu » – Normal qu’ils défendent et protègent leur mole qui a si bien travaillé de l’intérieur pour des années. chakib a bien tracé la feuille de route.
    Ce qui est incroyable est qu’ aucun de ceux qui ont été a la tête de Sonatrach, le poumon de l’Algérie, n’a jamais été inquiété. Ce qui voudrait dire qu’ils sont bien protégés par une force occulte – a laquelle ils appartiennent – qui est derrière les pions qu’on voit jeter des jeunes en prison ou des gens qui parlent d’un état de droit. Ce que certains ne croient pas encore est que le système bouteflika est organisé comme un gang de mercenaires de type mafia, prêts a vendre leurs ames au diable. Dans un tel stade avancé de traitrise, il n’y a ni nationalité, ni religion et ni Dieu (boutef a bien juré 4 fois sur Dieu et le coran pour 4 mandants). Alors la conclusion est qu’il est impossible de croire a tout ce qui sort de ce nid de vipères et de scorpions. Ils sont le synonyme du satanisme a outrance du maléfisme et de la décadence.

    8
    10
    Chaoui Ou Zien
    14 février 2020 - 15 h 17 min

    Notre pays devrait embaucher un cabinet d’avocats International connu pour ses succes aussitot que possible pour annuler ce contrat de vente. Plus on prend notre temps plus nos chances de se debarasser de cette usine catastrophe s’amenuiseront. Comme l’a constate l’expert mentionne dans l’arricle, cette usine se trouve dans une region tres poluee, polution qui serait certainement tracee a cette usine. Encore une fois notre pays doit s’en debarasser meme s’il ne recupere pas le prix de vente. Depoluer une region qui a ete contaminee par les dechets rejetes par l’usine pendant 70 ans serait bien au dela des moyens financiers du pays. En fait cette usine est une veritable bombe ecologique qu’on tient dans les mains grace a exxon par le biais de ce traitre.

    12
    8
      Commission
      14 février 2020 - 18 h 52 min

      Tu vois juste l’ami. Je suis presque certain, qu’Exxon n’aura rien recu de ce montant, sinon les frais legaux de conclure le marche/vente/transaction. Le reste reviendra a Keddour et les arrangeurs de l’affaire. Ce dont il ya vraiment besoin, c’est un avis de recherche « mort ou vivant. »
      Une chose est sure, les cabinets noirs d’alger, ne peuvent ne pas etre conscients des dessous de l’affaire. Mais ils auront leurs commissions disponibles quelque part a Dubai, en Suisse et plein d’autres endroits ou l’ANONYMAT est la source de revenue.

      5
      5
    Kahina-DZ
    14 février 2020 - 14 h 01 min

    Cette affaire mérite bien une déclaration de ould-Kaddour, pour éclaircir les concernés = les Algériens.
    L’époque du flou et des propagandes doit cesser.
    Il faut aussi regarder l’autre côté de la médaille = beaucoup de pays ne seront pas contents si l’Algérie arrive à avoir ses propres raffineries, pour traiter son brut… Mais on veut des raffineries rentables et fonctionnelles.

    37
    19
    Amin99
    14 février 2020 - 13 h 58 min

    Les stations d’essence ferment en nombre en Europe à cause de la diminution continue de la consommation intérieure, c’est une réalité.
    Les véhicules d’aujourd’hui consomment beaucoup moins que les anciennes générations, le développement de la mobilité avec les differents moyens de transports contribuent largement à cette réalité.
    D’autre part, l’Europe se convertit progressivement à l’hybride et au tout électrique et plus largement aux énergies renouvelables qui de facto va diminuer drastiquement sa dépendance au pétrole.
    Le choix effectué par Sonatrach d’acheter une raffinerie en fin de vie et sans réseau de distribution assuré à long terme ne va pas dans le sens de ses intérêts, c’est un mauvais choix stratégique qui va lui coûter très cher en dépense et en maintenance, la masse salariale et les normes écologiques vont largement y contribuer.
    Ce choix a surtout enrichi son partenaire commercial qui voulait se débarrasser de cette épave à moindre frais.
    Reste à déterminer les motivations d’un tel choix, quel gâchis.
    A bon entendeur

    8
    7
    CA ME DONNE RAISON
    14 février 2020 - 11 h 36 min

    j’avais écrit que les américains ne font pas du social et que « s’il » a été embauché c’est pour ses compétences. j’ai eu droit à des votes massifs marocains pour me contredire. cette nouvelle me donne encore une fois raison. la corruption n’existe pas aux USA car les finances sont contrôlés par un conseil administration et les entreprises sont côtés en bourse avec un contrôle stricte de la comptabilité. et si il y a une petite preuve de corruption c’est toute l’entreprise qui saute. et je réitère encore une fois que l’achat de la raffinerie en italie est une affaire en OR pour sonatrach s’ils savent travailler. son prix c’est un prix normal voire très interressant. sonatrach a doublé les russes et les arabes dans cet achat que surement les italiens et l’europe n’en voulaient pas; JE LANCE UN APPEL SOLENNEL AUX AUTORITES ALGERIENNES DE BIEN PRENDRE EN CONSIDÉRATION LE POIDS DES RESEAUX SOCIAUX QUI DEVIENNENT PLUS IMPORTANTS ET PLUS PUISSANTS QUE N’IMPORTE QUEL MOYEN DE COMMUNICATION. LES MAROCAINS SONT EN TRAIN D’UTILISER CE MOYEN POUR NOUS DETRUIRE, POUR DETOURNER NOTRE CULTURE ET NOTRE HISTOIRE, NOS US ET COUTUMES ET SURTOUT SURTOUT ILS MANIPULENT LE HIRAK ALGERIEN

    11
    20
    Anonyme
    14 février 2020 - 10 h 57 min

    Le plus choquant est que Ould Kaddour ne s’explique pas sur cette opération. C’est le propre de tous les responsables algériens qui, une fois dehors, ne défendent jamais leurs choix ou politiques. Ils ne savent parler, voire pérorer, que lorsqu’ils sont au pouvoir!

    22
    10
    ANTICOR
    14 février 2020 - 10 h 20 min

    L’activiste, Rachid Nekkaz, incarcéré sur ordre du défunt général Gaïd Salah, avait fait des reportages vidéos dénonçant cet achat qui n’était autre qu’un acte de corruption très grave, mais à ce moment-là, était rare ceux qui osaient défier Saïd Boutef, Tartag…

    34
    14
      Anticorps
      14 février 2020 - 14 h 26 min

      Nekkaz condamné pour corruption en France, l’ami et larbin du commandeur des croyants m6.

      6
      25
      Réponse
      14 février 2020 - 14 h 51 min

      Oui mais Nekkaz aussi n’était pas net.

      7
      15
    Brahms
    14 février 2020 - 8 h 56 min

    Ce que je souhaite par dessus tout : C’est que le Gouvernement de Mr Djerad annule d’office la transaction réalisée par Mr Ould Kaddour qui n’avait ni délégation de signature, ni pouvoir ou ni compétence pour engager la signature de l’Algérie sur une acquisition commerciale tronquée et truquée.
    – En droit : il est dit selon l’Article 1641 du Code civil :
    Le vendeur est tenu de la garantie à raison des défauts cachés de la chose vendue qui la rendent impropre à l’usage auquel on la destine, ou qui diminuent tellement cet usage que l’acheteur ne l’aurait pas acquise, ou n’en aurait donné qu’un moindre prix, s’il les avait connus.
    L’acquisition réalisée à hauteur de 250 millions d’euros par Ould Kaddour en Sicile est truffée de problèmes de pollution, de travaux à effectuer de sorte que ces faits découverts à posteriori annule d’office la transaction commerciale.
    L’Algérie pourrait donc pour ce prix en faire une toute neuve sur son territoire.

    26
    14
      Anonyme
      14 février 2020 - 14 h 23 min

      Elle a coûté plus de 700 millions, les 250 millions c’est pour la mettre en état.

      2
      9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.