Des sources : «Le discours du président Tebboune va avoir un effet inhibant»

discours Tebboune
Le président de la République Abdelmadjid Tebboune. D. R.

Par Mohamed K. – Des sources informées ont estimé que le discours d’Abdelmadjid Tebboune avait toutes les chances de freiner davantage le fonctionnement de l’administration locale, en soulignant que le recours au langage de la menace à peine voilée à l’encontre des ministres et, surtout, des walis n’est pas fait pour décomplexer les hauts fonctionnaires échaudés par les nombreuses arrestations qui ont visé des commis de l’Etat dans les affaires liées aux indus avantages accordés à des hommes d’affaires proches de l’ancien cercle présidentiel.

«Le président Tebboune a, en quelque sorte, appuyé sur la blessure, en rappelant aux walis, nouveaux et anciens, ce qui les attendait si jamais ils se rendaient coupables de connivences avec les milieux des affaires», indiquent nos sources qui confient que «la conviction par la menace a déjà démontré par le passé qu’elle ne fait que bloquer les rouages de l’administration et, par conséquent, la machine industrielle et, donc, toute l’économie du pays».

«La menace dans les discours des officiels algériens a commencé avec l’ancien chef d’état-major de l’armée qui a failli semer la discorde entre les Algériens par ses harangues provocantes dont le résultat a été la poursuite du mouvement de contestation populaire à ce jour après que Gaïd-Salah eut complètement rompu la confiance entre le citoyen et les tenants du pouvoir», soulignent nos sources, en ajoutant que «cette façon de faire totalement contreproductive a fait des émules puisque nous avons vu les walis gesticuler devant les caméras, admonestant les entrepreneurs indélicats et les élus locaux négligents, si bien que le ministre de l’Intérieur les a mis en demeure de cesser ces simulations grotesques».

«Ce réflexe hérité du court, mais marquant, passage de Gaïd-Salah au pouvoir ne fera qu’inciter tous ces bureaucrates à encore plus d’apathie et de stagnation car ils voient que l’épée de Damoclès est suspendue au-dessus de leur tête et préféreront être blâmés, voire limogés pour leur inaction que de se retrouver derrière les barreaux», concluent nos sources qui préconisent une «approche plus serine» qui consiste à «rétablir la confiance d’abord entre les fonctionnaires et leur hiérarchie pour pouvoir, ensuite, gagner celle des citoyens lorsqu’ils verront leurs problèmes sérieusement pris en charge par une administration ainsi désinhibée».

M. K.

Comment (57)

    Anonimaoui
    18 février 2020 - 12 h 07 min

    Ce n’est que de la démagogie teintée de religiosité et de mesquineries venant d’un pouvoir imposé par la force au peuple algérien. Tebboune et une grande partie de ses ministres et wali sont la cause de la misère noire dans laquelle se trouve une large partie de la population donc ils ne feront rien de bon mise à part d’enrichir encore et encore sachant que leurs jours au pourvoir sont comptés

    Un passant
    18 février 2020 - 9 h 00 min

    Ceux qui ont saboté la production de blé et de mais doivent rendre des compte et aller en prison.

    Messieurs laissez les juges et procureurs faire leur travail.

    On se rappelle tous du blé infecte qui a été importé de France, impropre à la consommation. De même pour les importateur de café les autorités doivent se pencher sur ce cas là.

    Il m’a été rapporté par des torréfacteurs qu’ils trouvaient dans les sacs de tout sauf du café. D’ailleurs tous les citoyens se plaignent de la qualité du café qui laisse à désirer.

    Anonyme
    18 février 2020 - 3 h 17 min

    Ya si Tebboune ca fait 50 ans que vous êtes avec ce pouvoir, on s’attend a rien de vous, vous êtes un pion au pouvoir grace a GS, les 5% des électeurs ont étaient trahis. L’Algerie a besoin d’un president élu par le peuple, compétent, PROPRE, le savoir en économie internationale, politique internationale etc… votre fils est un baron de cocaine, vous avez 75 ans.
    Des retraites pour des officiers supérieurs a 45 et 50 ans, généraux a 80 ans et ++++. Est ce que c’est normal ?
    Les citoyens ont besoin de travail ( pour éviter le suicide en mer),
    Education (dans les écoles 20 élèves dans une classe pas plus),
    Des propres soins ( construire des hôpitaux propres avec du materiel moderne), 15000 aprox Dr Algériens en Europe uniquement sans compter les USA et le Canada pourquoi ????????? Pourquoi les élus se soignent en Europe, et le simple citoyen souffre de manque de medicaments.
    Sécurité totale pour le citoyen.
    Ou est le patriotisme ? Un responsable élu doit aimer son pays et faire des sacrifices pour le drapeau et non un corrompue.

    Zombretto
    17 février 2020 - 22 h 56 min

    Il n’y a qu’à voir les gueules de ceux auxquels il s’adresse dans son discours. Renforgnées, patibulaires, antipathiques, ignares. Le seul sentiment qu’ils me donnent l’impression de ressentir est probablement l’inquiétude de voir leur autorité réduite.

    Anonyme
    17 février 2020 - 19 h 14 min

    Le Sieur Tebboune n a pas arrêté d invoquer Dieu et ses saints dans son discours on avait l impression d être à la mosquée entrain d écouter le prêche d un imam?
    C est ça un président ?En plus dans un arabe châtié que même les Saoudiens ne parle pas!!!
    Un discours truffé de formules religieuses et après pour compassion il a fait pleurer dans les chaumières en montrant des images de la vraie vie des algériens isolés alors que certains journaux n ont jamais arrêté d alarmer les autorités sur leur cas.
    Demain nous allons voir plein de walis et de chef de dairas crier contre des chefs de chantiers et le tour sera joué !!!
    Non Monsieur!!! il faut d abord mettre dehors tous les présidents d APC et les instances d APW qui ont été désignés( et non choisis par le peuple ) pour leur allégeance à l un ou l autre des partis alliés du pouvoir et qui n ont aucunement envie de travailler pour le peuple mais seulement pour leurs intérêts….et ils ne vont pas changer du jour au lendemain..
    Alors arrêtons le baratin!!!
    Et par votre apparente religiosité excessive vous montrez votre parti pris alors que vous devez être le président de tous les algériens !!!
    Nous ne sommes pas des arabes, nous sommes des algériens et nous avons notre propre langue que tout le peuple comprend ,sauf si vous vous adressez à un autre peuple!!!!

      Djamel
      18 février 2020 - 10 h 41 min

      Je suppose que vous auriez préféré qu’il invoque Satan, …?

        Anonyme
        18 février 2020 - 12 h 54 min

        Je préfère qu il reste neutre ni Dieu ni Satan…..C est un discours politique….pas un prêche…

    Felfel Har
    17 février 2020 - 17 h 56 min

    Puisque l’heure est à la transparence et à la surveillance des activités des démembrements régionaux de l’État, pourquoi ne pas permettre la constitution de Comités de Citoyens, dotés d’un numéro de téléphone connu de tous pour lancer des alertes chaque fois que des dérives, passe-droits, et autres activités illégales sont constatés. Une enquête diligentée par les services compétents de l’État doit nécessairement prendre le relai pour faire toute la lumière sur les affaires en cause et ceux qui y sont impliqués sans distinction de rang, de postes, de fonction ou de grade.
    Aux États-Unis, ces associations ont pignon sur rue et sont souvent à l’origine d’enquêtes dénonçant tout dépassement, anomalie, et autre abus dans l’utilisation des deniers publics provenant des impôts que les citoyens paient. Que l’on ne vienne pas me dire que ce qui est possible en Amérique ne l’est pas en Algérie!

      chaoui40
      17 février 2020 - 19 h 39 min

      Les Américains aiment leur pays; nous, n’aimons que notre famille. Votre solution est inapplicable à un peuple qui se cache derrières le verset du Coran pour mieux pactiser avec le Diable ! Il nous faut des commissaires politiques et des pelotons d’exécution …

      Anonyme
      18 février 2020 - 0 h 21 min

      C est une autorité inhibante et un système paralysant , tt ca s est de la ratatouille faites dans la gamelle de notre Gargamel Tebboune ;hé oui ils ne changeront pas et surtout les walis sinon le poste ne les intéresseraient pas ; des obligations des engagements des responsabilités en fait tt ce qu ils détestent , la seule chose mange et tais toi avec eux c est coul ou scout et ca a marché depuis 62l a preuve tous en prison et un pays plus reculé que le Soudan , vs pensez qui vont arreter de si tot hé non sinon ils auront pas mais Tebboune Gargamel ; il parle comme un president élu alors qu on lui dis de parler comme ca nous te soutiendrons quoi qu il arrive tt en restant dans l ombre faut donner un air de changement demander par le peuple ils ont pas le choix mais les dérives la corruptions le vol continueront avec lui ou sans lui sauf avec un president élu et choisi par tt un peuple et la ce ne sera pas la meme donc il fait le job que certains lui ont demandés de faire et travaille pour eux en quelque sortes et pas pour le peuple et le pays , moi avnt le Polisario la Palestine des sommes allouées importantes qui avoisine le milliard chaque années c est bien mais je fais des hôpitaux et je construit et développe l Algérie avant mais non ils continuent et meme avec Tebboune; l algérien et l algérienne passeront tjrs après le palestinien la sahraoui le tunisien meme le marocain ;; va falloir les viré pour de bons ses sales traitres qui peuvent que nous détester depuis 62 sinon l Algérie serai développer et pas un pays du tiers monde comme il le dis si bien de sa bouche meme ce president marionette . l Algérie aux algériens d abord sans etre raciste , on compta pas ni pour eix ni pour les autres et vs avez ben vu et je vous avez averti que cette Europe n est pas avec le peuple algerien et ne l a jamais été mais prete a encourager n importe quels gouvernement du système actuel ou islamo sioniste ou quelconques tant q elle trouve ses intérets et la France la première ; et ceux qu on a actuellement en Algérie appartiennent bien a ceux ci et achètent des biens chez eux , pkoi ne pas les faire chez sois puisque vs aimez l Algerie , du vent du vent du vent et que du vent de leurs parts il aime pas le pays et n aime pas ses habitants sinon on nous envierai , ils ont fait tout le contraire ils l ont detruite .

    Inisi
    17 février 2020 - 17 h 26 min

    En écoutant les premières phrases de l’intervention « coup de pub » de Tebboune dimanche 16.02.20 faite au cours de la Rencontre Gouvernement-Wali (préfets) qui eu lieu à Alger – un président élu officiellement même avec la dissidence électorale de la Kabylie (deux départements entiers [Bougie et Tizi] et la moitié des votants de 3 autres départements [Bouira, Setif, BBA], au minimum, sans oublier le taux de participation général, aux élections présidentielles du 22.12.19 avoisinant les 8 %) faut-il le rappeler ici, j’avais l’impression d’assister à une cérémonie religieuse musulmane de type mortuaire.

    Quelle horreur !

    Comment voulez-vous réussir dans une entreprise, si avant de vous mètrent au travail vous commencez par l’invocation d’une formule religieuse abusive et abusée de type « si Dieu le veut, [Incha-a Allah ]» ? Cela revient à dire que vous avez au préalable assuré l’impunité de votre échec, un échec programmé, puisque vous pouvez toujours dire, après l’échec, sans avoir fait ou initié quoi que ce soit, « Allah γaleb!», « Hada ma kteb Rebbi ! », « Ma bγac Rebbi », … formules qui n’incitent à aucun effort.

    Quel Charivari !

    Plus grave encore, Tebboune rappelle aux « Wullat », (forme plurielle grammaticalement correcte du singulier « Wali », un terme arabe qui veut dire littéralement « Saint protecteur/sainte protectrice », termes translitérés en caractères graphiques latins) que celui qui essai [de faire une chose] avec réussite aura deux récompenses [divines], celui qui essai et échoue aura en moins une récompense [divine], celle due au seul fait de l’effort [c.-à-d. qu’il avait essayé de faire quelque chose, mais a échoué]. Je me demande pourquoi ces « Wullat » sont-ils alors aussi gracieusement rémunérés, voiture de service, résidence gratuite, … comprises, si leur seul contrôleur et celui à qui ils doivent rendre compte est Allah ?

    J’aimerai bien être châtié par Allah de la même façon dont il a châtié Bouchouareb, Chakib Khelil, Ali Haddad, Bouteflika, … par millions de dollars !

    Quel cafouillage !

    Il [Tebboune] ne parle pas d’une « nouvelle République », le modèle politique français oblige, ni « d’une Algérie nouvelle » mais de « l’Algérie nouvelle ». Décrypté, « l’Algérie nouvelle » celle l’état major de l’armée, version 2019.12.22, avec Tebboune comme façade civile et porte parole, est la même Algérie d’avant cette date. C’est le même personnel, qui, avant, occupait l’arrière-cour du pouvoir et maintenant est promu pour rejoindre l’avant-cour de celui-ci, après que le pouvoir réel (Etat Major de l’Armée) ait pris le soin d’éloigner ceux qui occupaient l’avant (ministres emprisonnés, exclus, …). Les mêmes méthodes, les mêmes promesses, le même décor, … employés par ceux qui ont échoué pendant 1962.

    « L’Algérie nouvelle » pour Tebboune et Co. se résume à une tentative vouée à l’échec d’avance, de faire du nouveau avec du vieux. Ca ne fonctionne pas. D aweγzi. This doesn’t function. Es geht überhaupt nicht!

    Ceci reste un avis, mon avis.

    Inisi

      Anonyme
      18 février 2020 - 13 h 00 min

      Excellent !!!

    VOILA POURQUOI IL FAUT LE SOUTENIR
    17 février 2020 - 16 h 37 min

    si les algériens veulent vraiment rompre avec le système c’est d’être derrière tebboun. jusqu’à présent toutes es décisions vont dans le sens du vrai hirak. et comme à un moment donné, comme le précise à juste titre cet excellent article, il va déranger le système et ce dernier va utiliser le hirak pour déstabiliser le président et bloquer les institutions. je l’ai toujours dit que ce hirak n’est plus populaire mais il est entre les mains de puissances occultes qui ne veulent pas d’une algérie debout, sereine et travailleuse. ils sont contre tout ce qui est bénéfique à l’algérie: gaz de schiste, on les manipule (quand j’ai demandé à des manipulateurs de me prouver que le gaz de schiste est dangereux pour l’humain- car aux USA pays des droits de l’homme où toute atteinte à la santé est inscrite dans la constitution américaine, et donc s’il y a danger les sociétés pétrolière seront automatiquement poursuivis en justice et ruinées pour de bon- , un marocain sur youtube me donne un blog des anti gaz de schiste pour contrer les pays qui les dérangent, tout comme l’autre qui me donne un blog d’un site pour la marocanité du sahara), la banderole de ain melila, affaire chakib khelil (l’homme qui a enrichi l’algérie et dont a encore besoin de ses conseils et de ses relations avec des lobbies très puissants américains), pas de drapeaux sahraouis dans le hirak etc. donc à mon sens si tebboun échoue alors on retombera dan l’ancien système. bouteflika à ses débuts a bien commencé et qu’une fois qu’il a commencé à s’attaquer au système, je pense qu’ il a compris via son frère qu’il vaut mieux y être dedans que de chercher à le combattre et qu’il sera perdant tout comme boumédienne et boudiaf! donc si le hirak n’aide pas tebboun, je crois que je vous ai donné le scénario, où il marchera avec eux ou il coulera! mais le hirak est en train de dévier vers quelque chose de pas bien

      TebToz
      18 février 2020 - 1 h 49 min

      EL-Watan devoile la nouvelle apprentie-dictateur.

      EW: Tebboune s’exprime sur la révision de la constitution : «Seules l’unité et l’identité nationales ne peuvent être touchées»

      Explication: Vous et vos enfants, sont condamne’s a la khrabia et a-genoux-ia a perpetuite’.

    OUKSSIMOU BILLAH
    17 février 2020 - 15 h 32 min

    OUKSSIMOU BILLAH que rien ne va changer. La, c’est croyable. Le reste c’est incroyable.

    Chaoui Ou Zien
    17 février 2020 - 15 h 01 min

    Ce que n’a pu faire le faux FLN depuis 1962, le traitre Bouteflika l’a acheve et avec beaucoup de brio. Notre pays se retrouve aujourdhui devant une pente raide et la montee sera tres difficile. Tebboune est en plein milieu des ecuries d’augiats et sans mode d’emploi. Je dirai meme qu’il est sur une corde raide tout en haut d’un precipice tatant laborieusement son chemin et avec un tout petit baton pour garder l’equilibre. Ce qu’il pourrait faire ou non, la suite nous le dira. Nous sommes en plein “hich ou tchouf.” Au lieu de ricaner, raler ou critiquer surveillant chacun de ses gestes, souhaitons lui plutot beaucoup de succes malgre son election douteuse ne serait que pour l’avenir du pays qui ne peut survivre a un autre echec. Lui donner le benefice du doute pour quelques petites annees ne nous tuera pas. En fait, on n’a pas le choix.

    Flicha
    17 février 2020 - 14 h 57 min

    Que dire, sinon qu´il n`y a reine de nouveau dans le comportement des politiques en Algérie.
    Bien dommage car on l´aurait vivement souhaité particulièrement après que le mouvement populaire ait fait entendre sa voix sans équivoque.
    En conclusion on est ramené à dire que Tebboune noircit le gouvernement précédent dans le but de vendre que son travail a été des plus précieux. Y aurait-il quelqu´un pour attirer son attention, en lui disant qu´il a servi ce même président,…

    1commentaire
    17 février 2020 - 14 h 56 min

    Place aux compétences et patriotisme ceux qui bouge d’un iota vers ce qui et contraire à ‘euros poste devrons répondre ya n’a assez placé eu travail ya danger

    sadiki
    17 février 2020 - 14 h 51 min

    Le peuple Algériens sort pour décrocher son indépendance, l’indépendance de toute une Algérie detenu par les chefs de l’armée et representer par Taboune ….ce system doit dégager le plus vite…..vive le peuple algériens

    Anonyme
    17 février 2020 - 14 h 49 min

    ya si mohamed
    si tu veux une algerie nouvelle le peuple est a l’ecoute et t’aide dans ta tache.
    mais si tu veux te moquer du peuple comme les precedent presidents dit le nous a l’avance
    et en plein figure nous peuple algerien son habituer
    vasy balance

    Yassine
    17 février 2020 - 14 h 04 min

    Monsieur Tebboune ,
    Vos supplications sont des voeux pieux . De Boumedienne a Bouteflika , ce sont les memes methodes qui menent vers l’echec.
    L’allegeance , parlons d’abord de la votre ! Vous rompiez devant Bouteflika , puis Gaid Salah et maintenant devant tout l’etat major.

    Ce n’est pas une question de personnes ; mais de systeme . Depuis une annee , les algeriens demandent l’application des articles 7 et 8 pour aller vers une transition democratique et un etat de droit . Vos chefs le refusent et mettent l’algerie en danger d’exitence meme en tant qu’etat nation .
    Le systeme algerien avec a sa tete l’etat major militaire et la police politique ont comme seul paradigme la coptation et la soumission-allegeance .
    Le seul debut de solution , est que vous declarez au nom des vrais detenteurs du pouvoir , que vous accepter d’appliquer les articles 7 et 8 de la constitution et que vous ouvrez les pourparlers avec la societe civile pour aller vers une transition democratique .

    Quant a vos walis ; comme vous , ils sortent en majorite de l’Ena . Cette ecole mediocre qui forment des apparatchiques incompetents et totalement soumis au pouvoir.
    Vous leurs demandez de gerer convenablement les populations et les territoires ; c’est vraiment une grosse blague !
    Ils sont incapables de gerer ne serait-ce qu’un kiosque a tabac !

    Ayweel
    17 février 2020 - 13 h 43 min

    Lorsque on est apte scientifiquement et opérationnellement et on est une personne juste, intègre, travailleuse et équitable, et on est certain que notre cursus scolaire a été achevé en travaillant dur et sans relâche et sans recours aux méthodes malsaines, et lorsque on est une personne de principe et de bonne éducation, on a rien à craindre, au contraire un poste de responsabilité nous donne la possibilité et l’occasion de mettre notre savoir au service de la nation et du peuple et que le meilleure de nos gestionnaires soit décoré par un croissant de mérite le plus élevé juste derrière celui octroyé au chahid. la responsabilité se mérite et ne se donne pas.

    Le Chant Des Cygnes
    17 février 2020 - 13 h 43 min

    Un effet inhibant c’est sûr, pour nous desinhiber il faut juste qu’il nous livre des pochons de Coke.

    Anonyme
    17 février 2020 - 13 h 35 min

    Tebboune détourne l attention de l objectif de la révolution du 22 Février en parlant des problèmes économiques alors que les algériens sont sortis pour un changement profond du projet politique à savoir une séparation nette des pouvoirs et un ancrage dans la vraie identité algérienne.
    Lui et son clan nous miroite un changement de la constitution sans toucher à l unité nationale ,cela est normale ,mais aussi sans toucher également l identité qu ils nous ont imposé dès l indépendance à savoir une identité arabo musulmane!!!
    Où est le changement alors?sommes nous vraiment des arabes?Faisons nous partie de la péninsule arabique?
    Doit on oublier ou omettre une fois de plus nos vraies origines africaines et amazigh?
    Sommes nous obligés d être musulmans pour être algériens?
    Ce véto mis par Tebboune montre une fois de plus la main mise du clan d Oujda et des partis alliés aux pays du Golf, rien ne va changer ni la misère ni la liberté de conscience, ni le rétablissement de notre vraie identité …
    Ils nous ont floué et ils continuent à le faire avec toute la démagogie qui les caractérise…
    Tebboune n est que la voix de son maître ou de ses maîtres « les islamistes arabo musulmans »
    C est affligeant après un an de révolution….

      Anonyme
      17 février 2020 - 16 h 04 min

      Bravo!
      On nous interdit la discussion sur l’ essentiel et l’ on offre l’ accessoire!
      Je parlez pas d’ identité, c’ est décidé par la junte de boukharouba, mais vous pouvez gueuler  » démocratiquement, pendant qu’on décide de votre âme….

        Anonyme
        17 février 2020 - 16 h 59 min

         » lire – ne parlez pas d’ identité… « 

    Bahri
    17 février 2020 - 13 h 19 min

    ….
    La démarche de M. Tebboune est cohérente car il est grand temps que tout responsable doit rendre des comptes et jugé sur la base d’un engagement de performance quantifiable ce dont a besoin l’Algérie profonde qui n’a jamais fait partie des préoccupation de nos décideurs.

      Rente des cons-ptes
      18 février 2020 - 2 h 31 min

      J’attends son commentaire, et qu’il aille taper/sonner a la porte d’el-harrach – il sait ou ca se trouve non? Vous l’aiderez peut-etre?
      La travestie, rien que de la travestie. Les voleurs a el-harrach, ont pille’ des sous… c’est rien, compare’ a cette travestie qui ne dit pas son nom, de faire de nous des arabes et forcer une pratique religieuse ???
      Parce que mon dieu, la tete n’a de place pour la religion, quelque soit-elle, que chez les gens qui ont un veritable probleme avec l’honnete’, voir autres meurs. Se travestir? ca ! c’est incomprehensible !!!
      quelqu’un peut, a la limite, etre arabophone et decider d’etre musulman, dans sa vie prive’e (avec ou sans croyance)… Mais pisser comme ca sur 43 millions de personnes – c’est les prendre pour des « je ne sais quoi ! »

      Un de ces 4, un sultan arabe va devoir formuler une demande officielle aupres de l’ONU ou de l’opinion…. de coller le mot « FAUX/FAKE » devant le mot Arabe, a quiconque qui ose l’IMPOSTURE… Ca leur cause une veritable prejudice !

      Faut leur lacher les baskettes a la fin, tout le monde leur fait la guerre et la misere, pour leur petrole… Allah yahdikoum… c’est pas gentile ca.

    TIWIT
    17 février 2020 - 13 h 07 min

    Une république Bananiere, un président imposé, une Assemblée de truands et de repris de justice, un sénat de collabos et de fils de Harkis, égale un bazar Marocains planifier et exécuter par les traîtres Bouteflika et leur clan d’oujda, si on veut vraiment sauver le pays, il faut tout éliminer et reconstruire le pays sûre des bonnes bases, et la priorité aux plus compétents et ni Harkis ni Moudjahid, nous sommes les derniers où monde après les singes

      Anonyme
      17 février 2020 - 15 h 10 min

      Encore que… les singent savent grimper un arbre pour se donner à manger, pas nous!

    SaidZ
    17 février 2020 - 11 h 53 min

    « On reconnait l’arbre par ses fruits » j’ai écouté son discours , il n’est pas différent de celui de ses prédécesseurs ….c’est un discours populiste. Sinon comment expliquer qu’il a accepté de travailler avec ces « dupités » et le sénat (SeulEtNulpourToujours)? hirak moubarek alors que les jeunes sont jetés en prison?
    un chef de daira du sud qui exerce à l’est ou de l’ouest affecté au sud ce n’est pas de la COMPÉTENCE, on appelle ça « MA3RIFA » en langue algérienne. à date tous les administrateurs sont désignés…!
    Si on veut avancer ce n’est certainement pas en reculant. chaque algérien doit se regarder dans le miroir et se poser la question « que puisse je faire pour mon pays? »

    Anonyme
    17 février 2020 - 11 h 27 min

    Même en Arabie, on ne voit pas réciter des versets du Coran avant un discours de leur Roi! C’est vrai qu’on est plus arabes et musulmans qu’eux. Pour exemple, il n’y a qu’à voir leur architecture ultra moderne, comparativement à nous, nos villes sont défigurées par des milliers de « mosquée » sans aucune esthétique, et même des immeubles officiels et récents, tels le conseil constitutionnel, on se croirait au Yémen!

      chaoui40
      17 février 2020 - 19 h 47 min

      Dans toute l’Algérie, il n’y a pas une seule entreprise de bâtiment capable de construire une maison moderne sans vice de construction. Alors, les bâtiments à étages ! …

    Anonyme
    17 février 2020 - 10 h 27 min

    a propos d indus les membres de résidus au pouvoir payent ils les impôts ???

      Cause toujours
      17 février 2020 - 12 h 08 min

      Anonyme
      17 février 2020 – 10 h 27 min

      Ne détourne pas la conversation sur un autre sujet.
      Façon de noyer le poisson.
      Ça ne prend plus.

      Anonyme
      17 février 2020 - 13 h 58 min

      Idem pour les leader auto proclamés du hirak quand est il?
      Ils payent leurs impôts et utilisent le square port said ?

    SOUTENONS LE HIRAK
    17 février 2020 - 10 h 25 min

    Le président de la République Abdelmadjid Tebboune à entièrement RAISON d’utiliser l’intransigeance, la rigueur, les sanctions, et passé outre l’utilisation de la peur et des menaces lancer par tout ceux et celles qui ont ramener l’Algérie à l’âge de pierre.

    Il faut savoir ce que l’on veut !!
    Ou alors, taisons nous à jamais !

      Lghoul
      17 février 2020 - 11 h 58 min

      « Soutenons le Hirak » – Alors que pensez vous de ces gens qu’il jette en prison alors que de vrais truands sont en train de courir libres comme le vent ? Pourquoi kheli, bouchouareb, bedjaoui et sidi said par exemple, sont libres ? Sinon la formule anglaise de « If you can’t beat them join them » ne marchera pas. Ils ne pourront jamais joindre le Hirak car celui ci n’en veut pas que des corrompus notoire y fasse parti.

      C'est un homme renouvelé ! hein ??
      17 février 2020 - 13 h 52 min

      Hein, l’imposé de force est pas un homme du sérail ? Il n’a pas était installer avec une élection la plus truqué de toutes les élections depuis l’indépendance !!!??? Et Dieu sait bien que toute élection en Algérie est avant tout un bourrage d’urines. Avant même d’ imposé une soit disante « intransigeance » il faudrait que ceux la même puissent être aussi intransigeant avec eux mêmes et donner l’exemple. Et ce n’est pas aux walis qui sont eux même pour un nombre d’entre eux pas si negligeable sont à la source de la corruption, qui pour la forme s’affiche des vertueux donneurs de leçons devant des caméras de l’unique et des médias à la solde du pouvoir. Ils ont rien compris, ils ont même pas l’intelligence de comprendre que leurs discours est caduque et que le peuple est d’un autre niveau bien plus élevé qu’eux. L’Algérie nouvelle, elle est déjà là et leurs temps est belle est bien fini. Ils ne leurs reste que El Harrache

      la reboublique
      18 février 2020 - 2 h 49 min

      Vous avez appercu une republique en Afrique vous ?… Ou avez-vous achete’ vos lunettes. Chez un trabendiste Africain avec une barbiche rouge?

      Un pote(Americain) me demande « what kind of republic is Algeria? »
      Je lui repond « tordue »
      et continue « what is tordue? »
      « Mhaouja », je repond
      « what is Mhaouja? » insiste-t-il.
      c’est « F’d up, in amazigho-arbic, but said(dit) in the french way.
      « ohhh hummm » replique-t-il.
      « You see what I mean? », me mets-je a demander, maintenant.
      « oh my !!! » s’ecrie-t-il, « that’s F’d up dude !!!!! »
      « Exactly… » je rassure.
      – – – – – – – – – – –
      Cela souleve alors, le sujet sur les origines et la veritable identite’ de Trump.
      Dans son discours annuel, Il arrive enfin a l’Immigration, et le racisme… et reconnait pour valore, un Agent Hispanic, pour bravoure un Pilote Noir (de la 2nd guerre mondiale), et un commentateur radio-politique raciste a la Nieme et biensur son epouse une immigre’e, autrefois sans papier !!!

      Soutenir
      18 février 2020 - 2 h 53 min

      N’ayez de probleme de conscience Monsieur. Le Hirak est JEUNE et DYNAMIQUE. Il n’est point sur le point de s’ecrouler. Quand soutenons? Je crois que vous vouliez peut-etre dire(a vos potes) HARAKONS… car obviously, vous n’y participez pas. MDR, ca ne se passe pas seulement a la grande poste ou place de la republique… c’est partout sur Boulevard Internet, quartier de Social Media.

    Amascha-Hô
    17 février 2020 - 10 h 21 min

    Le problème de l’Algérie actuelle, qui est et demeure notre problème collectif de tous temps et là où nous sommes sur le globe, réside dans la qualité même de la gouvernance proprement dite. Il se niche dans l’aspect et la manière dont le pouvoir politique, pouvoir de décision j’entends, a à diriger les affaires publiques, ainsi que la vie politique, de la nation dans son ensemble.

    La compétence, l’intégrité et le patriotisme -en un tout- comme seuls critères que doit avoir un homme ou une femme d’État au sein du pouvoir national.

    Monsieur Tebboune doit se mettre dans sa pensée de tous les jours qu’il est l’homme de cette transition entre l’Algérie d’avant et celle de demain. Il doit dire et faire comprendre avec sincérité aux Algériens qu’il n’est pas là pour rester au pouvoir mais seulement pour assurer, pour un temps, le passage entre les deux Algérie. Il n’existe pas d’autre alternative à l’actuelle situation nationale dans son ensemble. ck

      Anonyme
      18 février 2020 - 10 h 14 min

      Tu devrais plutôt t’adresser à l’état major. A moins que Tebboune transmette ta supplique.

    Anonyme
    17 février 2020 - 10 h 19 min

    La solution pour éviter cet effet inhibiteur est de faire DEGAGER TOUT LE SYSTEME DE FOND EN COMBLE!!

    Lghoul
    17 février 2020 - 10 h 08 min

    Comment des gens sensés et logiques puissent accepter de faire parti d’un pouvoir illégitime noyé dans la corruption et courant droit a un fiasco total ? Jamais un pouvoir si rejeté massivement par le peuple réussira en quoi que ce soit surtout que le mêmes personnes viennent toutes de gouvernements successifs corrompus jusqu’a la moelle ! La preuve et que des dizaines de ce ministres croupissent déja en prison. Alors qui croire et comment les croire ? La seule sortie est qu’ils démissionnent tous et toutes et se terrent a jamais.

    HOU HOU
    17 février 2020 - 10 h 04 min

    Monsieur Tebboune est ce que ce n’est pas plus juste et honnête de dessout les deux assemblée et réorganiser des nouvelles élections, où moins qu’une partie du pouvoir est légale, d’un côté vous dites étranger aux partis FLN RND et de l’autre côté vous associez avec eux, le peuple n’est plus dupe Mr Tebboune est essayé de le respecter si vous voulez être respecté

      MohDu23
      17 février 2020 - 11 h 18 min

      Et en français….

        RireOuPleurer
        18 février 2020 - 3 h 00 min

        « … où moins qu’une partie du pouvoir est légale … »
        Le commentaire que vous avez commente’, m’a fait tellement rire… que je m’arretais-je(dixit fellag), me rendant compte, que c’est foutu…

        Moy, je va devinirer un zulumuman et prierais, avec un billet de $100 a gauche et a droite… que le bon dieu fasse que tout ce pouvoir soit legal… ie retourne en Arabie. Ya rab, ils peuvent prendre tout l’argent, mais go ooooooooooo !!!

    On ne donne que ce qu' on a!
    17 février 2020 - 9 h 53 min

    Il y a un problème de vision/pays. Un TV qui vous parle en arabe comme si vous étiez au Yémen, un jacobinisme arabe qui tente de donner une image d’État là où il n y a pas d’ institutions légitimes, tout cela est schizophrène!
    Un peuple et son identité c’ c’est ne pas avoir honte de sa vraie dimension humaine, une langue algérienne, différente d’ une région à une autre, l’ État fort n’ est pas dans l’ enveloppe présentable, comme notre langue a été orale donc on emprunte aux arabes la leur, une imbécilité!
    C’ est seulement en assumant sa propre nature qu’on évolue. Le développement ce n’ est rien d’ autre que l’ expression de son propre archétype au travers de différents moyens et activités humaines, laquelle de génération en génération déballe son passé pour être revu et caressé puis réévalué.

    Anonyme
    17 février 2020 - 9 h 44 min

    Mr Teboune n´a pas fait autre chose que d´annoncer l´IMPUNITÉ
    aussi bien pour les responsables de l´état coupables de tous genres de manquements;
    que pour les citoyens malhonnetes qui manquent à leurs devoirs (payer ses impots par ex ou racketer les citoyens comme parkingueurs ou gardiens de plages.)
    On n´a pas que des droits, mais surtout des devoirs aussi!
    La loi de la jungle où le plus fort écrase plus faible que lui doit impérativement prendre fin!

    Belveder
    17 février 2020 - 9 h 24 min

    Le président Légitime «  »revenez après le Ramadhan » » » sous prétexte qu’ on risque de se retrouver à Beib ejdidd…du coup une longue sieste s annonce.Après de longues parties de Domino….a Moins que le Gaz de schiste nous sauve la mise

      chaoui40
      17 février 2020 - 19 h 53 min

      Le gaz de schiste finira par tuer toutes nos nappes phréatiques et … nous tuer ! Les Européens sont en train de chercher le moyen de « sortir » le gaz méthane de la mer. Barcelone se chauffe et s’éclaire uniquement avec le gaz de ses déchets domestiques … Les solutions de remplacement des combustibles fossiles se se résument pas au gaz de schiste.

    Hocine-Nasser Bouabsa
    17 février 2020 - 9 h 09 min

    Le président a bien raison de mettre ses doigts sur l’abcès pour le crever afin que le mal guérisse.

    Mais l’action du président et du gouvernement n’a aucune chance de réussir contre l’hydre de la corruption, sans le soutien du Hirak à la base. Pour dynamiser ce soutien, l’Etat doit encourager le Hirak à se structurer localement dans tous les villages et villes algériennes en créant des comités populaires pour contrôler l‘action de l’administration et des élus, et améliorer la situation catastrophique qui paralyse encore les secteurs de la JUSTICE, la santé, l’éducation etc…

    En résumé, Il faut donc créer d’autre GRANDE POSTE á travers tout le territoire national.

    Anonyme
    17 février 2020 - 9 h 07 min

    Incompétences…incompétences..incompétence tu tuera mon pays et moi avec. Ya chef daira continue de causer sur el batata etle sachet de lait et le khorti que tu veux et aussi passer un documentaire sur les pauvres algériens et aussi nous montrer l autre guignole de sous chef daira pleurer 😢 émouvez de larmes de crocodiles 🐊… etc..et aussi continue à faire du buzz pour alimenter les discussion du petit peuple des cafés .. et tu sera aussi maudit que tes prédécesseurs ya chef daira. Le future est déjà là,!et tu n’est pas capable de formuler une stratégie de sortie de crise. Continue ton bricolage…avec tes incompétents.. je le jure qu on va droit au mur..

    Mounir Sari
    17 février 2020 - 9 h 02 min

    Mr Tebboune est entrain de prêcher dans le désert.Le socle et la base d’un état de droit est la justice qui doit être indépendante de tout cercle politique et financier.Il faudra que Tebboune nous explique comment se fait-il qu’un procureur d’un tribunal d’Alger qui a appelé à l’indépendance de la justice a été convoqué par le ministre de la justice du téléphone Zeghmati et a été muté par la suite dans le fin fond du désert.Idem pour les magistrats grévistes qui ont été tabassés dans l’enceinte même des tribunaux!!!!

    Anonyme
    17 février 2020 - 8 h 46 min

    A quoi ça sert d’écouter ses discours? Le jour où le général Bouazza fera un discours, là, oui, je l’écouterai… il vaut mieux aller directement jusqu’à la source…

    El Hawess
    17 février 2020 - 8 h 37 min

    Cause toujours tu m’intéresse c’est les habitudes de nos corrompus dirigeants et fonctionnaires, on parle plus et on travaille moins, on prêche les paroles d’un saint et on pratique les pires atrocités d’un diable, c’est dans nos gènes et on pourra jamais s, en séparer, c’était écrit dans notre testament, est-ce que ce donneur de leçon est choisi par la majorité de la population non, est-ce cette personne à les mains propres non, est-ce que le passé de cette personne était propre non, sa fréquentation non plus, alors comment lui faire confiance et écouter ses discours et directives

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.