De sources fiables : vers la saisie des biens mal acquis des fils de Gaïd-Salah

GS fils de Gaïd-Salah
La roue tourne pour les fils de Gaïd-Salah. D. R.

Par Nabil D. – Plus dure sera la chute, dit l’adage. Les déboires des fils de Gaïd-Salah, gâtés par le système, n’en sont qu’à leurs débuts, a appris Algeriepatriotique de sources généralement bien informées. Après l’annulation de la faveur dont ils jouissaient au sein des casernes où ils livraient le pain produit dans les boulangeries de l’ancien chef d’état-major de l’armée, enterré dans le carré des martyrs aux côtés des grands héros de la Révolution armée et des anciens chefs de l’Etat, il s’avère que cette mesure n’est qu’une première parmi d’autres qui vont suivre.

Selon ces sources, la justice aurait enfin ouvert une enquête sur les biens mal acquis par les fils de Gaïd-Salah à Annaba et ailleurs. Il est question de plusieurs terrains, locaux et commerces que les fils de Gaïd-Salah et son gendre auraient accaparés par l’intimidation, la menace, le trafic d’influence et l’abus de pouvoir. La construction d’une villa attenante à celle de leur père a été interrompue sur ordre de la wilaya, a révélé une source à Algeriepatriotique, selon laquelle un des fils de l’ancien vice-ministre de la Défense mort en décembre dernier a essayé de joindre un membre du gouvernement Djerad pour solliciter son intervention, en vain.

Les fils de Gaïd-Salah ne pouvaient échapper à la justice, écrivions-nous dans un précédent article, après l’arrestation musclée de l’ancien député Baha-Eddine Tliba. Avant d’être enlevé à Nabeul, en Tunisie, par un commando dépêché d’Alger sur ordre de Gaïd-Salah, l’homme d’affaires emprisonné avait fait des révélations fracassantes sur les abus commis par les proches de l’ex-chef d’état-major au moment où ce dernier jetait en prison une longue liste d’oligarques proches de l’ancien cercle présidentiel pour détourner l’attention de l’opinion publique sur ses propres frasques.

Un autre capitaine de l’industrie, Laïd Benamor, a été incarcéré à son tour plusieurs mois après la chute des principaux dirigeants du syndicat patronal, le FCE, dont il était pourtant le vice-président. Le magnat de l’agroalimentaire avait dû son salut à la protection rémunérée des fils de Gaïd-Salah, selon des sources sûres. Son emprisonnement et la récente arrestation d’officiers de haut rang de l’armée connus pour leur collusion avec le clan des Gaïd-Salah sont un signe que la roue a tourné pour ceux qui se croyaient intouchables et dont le père a fait de l’appareil judiciaire un instrument pour régler ses comptes et faire taire ceux qui ne connaissent son passé peu honorable que trop bien.

N. D.

 

 

Comment (30)

    Brahms
    20 février 2020 - 8 h 31 min

    Papy Gaïd a disparu, place au grand déballage maintenant. On ne peut pas rester dans l’impunité constamment et à un moment donné, l’Etat algérien doit montrer sa force pour garantir la stabilité du pays et l’égalité entre les citoyens. Le fisc en France contrôle les réseaux sociaux via instagram, twitter, facebook via des algorithmes et dès qu’un chômeur affichera ses photos prises dans des palaces luxueux ou devant ses puissantes berlines, un recoupement sera fait et il aura droit à un contrôle fiscal afin de connaître l’origine des fonds au titre de son train de vie luxueux. Le fisc a aussi mis à l’amende des citoyens qui n’avaient pas déclarés leurs comptes bancaires à l’étranger + de 7000 cas. Chez nous, on commence à réagir pour calmer les citoyens du Hirak mais je pense qu’il faudra encore des mesures fortes pour apaiser cette population algérienne qui en a gros sur la patate.

    11
    14
      WATANI WATANI
      21 février 2020 - 14 h 44 min

      Des arbres qui cachent la forêt! Voilà ce que sont les enfants du gininar défunt. Croyez-vous que ce sont les seuls? Qu’il n’y a pas d’autres comme eux? Qui livrent les produits alimentaires ( fruits, légumes, boissons,..), la viande, le lait, les produits d’hygiène corporelle à l’armée? Ce sont-ils des messieurs tout le monde? Il suffit d’y fouiner et il se révélera qu’il y a énormément de nababs fils de généraux ou leurs familles qui se sont assurés ce marché intarissable tant que l’Algerie est debout. C’est comme le transport universitaire de Tahkout et compagnie, un filon d’or qui ne s’épuisera pas puisque les universités et le nombre d’étudiants ne cesseront jamais d’exister. Les ex-appelés du service national qui ont travaillé dans l’ordinaire en savent quelque chose sur les vrais fournisseurs de l’armée.

    Anonyme
    20 février 2020 - 8 h 31 min

    Espérons que la lutte contre la corruption n’est pas une mauvaise blague car la tâche est ardue vu sa complexité.Avec seulement la vente au dinar symbolique des « biens vacants »,des terres agricoles bradées,des établissements publiques « désaffectés » puis bradés à des petits malins qui les revendent à prix d’or…la liste est longue et promet de grosses surprises.Avec les surfacturations et les dessous de table,beaucoup de beau monde sera mouillé jusqu’au cou par les malversations multiformes rendues normales parfois par des lois scélérates promulguées pour régler leurs propres problèmes…en toute légalité ».

    10
    8
    Azul
    19 février 2020 - 17 h 19 min

    Si il fait ça,c’est que il est vraiment mort le père.

    50
    6
    Anonyme
    19 février 2020 - 16 h 33 min

    Quoique vous dites…quoique vous faites… quoique vous racontez… un pays qui commence mal 😈 finira mal.. les histoire tape l’œil sont faites pour nous faire croire qu ils vont redresser la bar. Cette bar est très dure rien ne la redressera. Vous finirez mal quoique vous faites..bande d esclaves

    21
    39
      Anonyme
      20 février 2020 - 11 h 07 min

      @Anonyme 19 février 2020 – 16 h 33 min,à qui t’adresses-tu?Qui es-tu pour traiter les Algériens d’esclaves?Surtout ne nous compares pas aux vrais esclaves du makhzen du voisin de l’ouest auxquels cette organisation criminelle fait croire que momo 6 est un dieu vivant pour justifier sa soumission corps et âme à ce « dieu ».

      8
      12
        Anonyme
        20 février 2020 - 11 h 57 min

        Je suis algerien. Mais toi tu te sens viser par le message.. tu dois etres un cachiriste qui veut faire peau neuve. Eh oui tu es esclave et esclave tu restera. Car un homme libre est plus grand que les excites de comportements et d attitudes douteuses. Enfin qui es tu pour prendre la defence de nous autres algerien esclave au sens propre du mot. Nous sommes moi et mes semblables esclave de 62 a ce jours et meme avant 62. Va lire notre histoire si elle est ecrite et tu va te rendre compte de tout. Pauvre esclave de sa propre pensee et attitude. Libere toi..eduque toi

        6
        9
    Lghoul
    19 février 2020 - 15 h 52 min

    Il est toujours clair pourquoi ils ne veulent pas renoncer au pouvoir même si leur travail n’est que dilapidation et corruption et le tout couronné par l’échec du siècle: Plus de $1000 milliards évaporés en 20 ans, des premiers ministres et des ologarches en prison, des ministres et des gens du FLN en fuite a l’étranger. C’est parce que dans leur sub-consient, l’Algérie est leur propriété privée et le peuple est simplement un troupeau de khommas.

    46
    16
    Le Berbère
    19 février 2020 - 15 h 45 min

    Il suffit pas d’avoir un homme de providence pour sauvé le pays, il faut plus que ça. Il faut toute une volonté , de discipline et beaucoup de courage politique pour effacé les 58 ans de mensonges et de mépris envers le petit peuple de l’Algérie profonde. Aujourd’hui, si nous faisons un schéma globale de qui gouverne qui , le résultat est pareil, rien n’a changé dans cette Algérie meurtrie , blessée et humiliée par des dirigeants qui se succèdent depuis 1962..En vérité, le régime est toujours là, il à juste changé son masque pour faire croire au peuple qu’il y’a vraiment une rupture avec les méthodes de passé alors que c’est faux . Pour les algériens clairvoyants, tant que l’état de droit n’est pas instauré, un état de droit avec une justice neutre qui sera la colonne vertébrale de la démocratie pour garantir les droits civiles de chaque citoyen algérien alors tous se tintouin médiatique et politico judiciaire n’est qu’un carnaval brésilien qui provoquera les étincelles dans les yeux des spectateurs pour une durée limitée et une fois tout est fini, c’est le retour à la triste réalité. Le pouvoir à complètement perdu sa crédibilité auprès des citoyens et il ne lui reste plus grand chose pour convaincre de son sincérité car l’Algérie des années 60 n’est pas l’Algérie de 2020 . Qu’il continu à faire leur cinéma en plein air pour faire croire au naïfs que la rupture avec le passé et le changement sont bien là, donc laissez nous faire ! …

    36
    14
    barkana mel khorti
    19 février 2020 - 14 h 52 min

    Le placage deTebboune comme président a été une grossière erreur. Comment allons nous percevoir le jugement de son fils dans l`affaire du boucher ? … Encore une anomalie alors que dans les pays qui se respectent les cadres de l`état démissionnent au moindre soupçon. Non chez nous plus tu es chargé plus monte en grade. Grace aux 14 milliards de dollars volés par Boutef ce dernier s`est retrouvé président pour 20 ans.Moi je ne crois plus en rien. Ni justice ni rien du tout. Tout est du cinéma. On s`est attaqué aux fils de gaid pour les laver plus blanc que le blanc en remerciement de celui qui a imposé Turbine à la presidence.
    On va leur proposer de transférer l`équivalent de leur fortune (en devise) hors d`Algerie et mettre un terme aux accusations du peuple.

    26
    28
    Ali-Vison
    19 février 2020 - 13 h 58 min

    Après avoir imposé un président fantoche, humilié tout un peuple, insulter nos Chahid et vrais combattants, maintenant c’est le du mépris et la foutaises de nos gueule, sinon comment osé dire qu’il va récupérer une partie des biens mal acquit des enfants de l’ex dictateur GS, cela montre que nous sommes gouverné par des clans mafieux où le peuple il est l’otage de ces clans, sinon il aurait commencé par les plus hauts l’autre clan qui volé et détruit beaucoup plus que les enfants du Gaid Salah et son clan, 132 de lutte et de souffrance pour donner le pouvoir à la mafia sans foi, ni loi, Mr Tebboune est du même école que Mr Ould abbés, bientôt il va nous annoncer qu’il était le compagnon du tchee Guevara

    36
    24
    Vérité
    19 février 2020 - 13 h 17 min

    Si monsieur Tebboune est juste et loyal et qu’il nous raconte pas des salades, pourquoi ne pas commencer par ses maîtres les traîtres Bouteflika et familles, un eux seul ils ont détourné beaucoup plus que Ouyahia Sellal Haddad Saidani Tliba et les enfants du Gaid Salah tous réunis , le compte n’est pas Monsieur Tebboune certes tout mal acquit doit être récupéré et même ceux de vos enfants et de vos proches, comme le mensonge et notre point fort continuent à profiter le maximum, si vous voulez que le pays relève la tête et de se développer qui le navire et laisser les commandes à nos jeunes compétents, impossible que les membres du FLN puissent faire avancer le pays et pour cause la majorité se sont des ex collabos et Harkis

    44
    20
    Anonyme
    19 février 2020 - 12 h 17 min

    Les honnêtes gens de Annaba doivent être ravis!!!!
    Certains généraux ont créé des mini royaumes où ils avaient un pouvoir de vie ou de mort sur les habitants…
    Vive la révolution du 22 février qui va nous permettre de retrouver notre souveraineté spoliée par des voyous!!!!

    64
    15
    LA JUNGLE ALGERIENNE
    19 février 2020 - 12 h 16 min

    C’est l’arbre qui cache la forét,juste pour démontré et prouvé aux yeux du Hirak et certains citoyens septique qui connaissent très bien la politique du FLN RND ,que l’actuel chef de l’Issaba fait des bons travaille;il suit a la lettre la politique du traitre Bouteflika,celle d’essayer de tout les moyens de rouler le peuple dans la farine,impossible de confisqué les biens mal acquit des fils de l’ex chef d’issaba GS, ils ont aucun biens légale et légitime tout est mal acquit,et d’ailleurs ils ne sont pas les seuls aucun dirigeants ou députés sénateurs,hauts fonctionnaires,hauts gradés,et leurs proches n’ont des biens correcte et légale,tout est Haram meme leurs propre sang contaminé par la trahison et le pillage,

    45
    19
      Précision
      19 février 2020 - 15 h 08 min

      Il fallait rajouter les autres partis au FLN/RND y compris ceux dit de l’opposition sans exceptions.

      16
      18
        LA JUNGLE A
        19 février 2020 - 15 h 37 min

        Désolé l’ami,c’est vrais j’ai oublie les partis fournisseurs en carburants pour le FLN/RND;

        15
        16
    Annaba
    19 février 2020 - 11 h 48 min

    J’ai connu un ancien moudjahid de notre ville qui est mort de maladies dans un bidonville car les vrais anciens moudjahidine, les veuves de chouhada et leurs enfants sont excluent des logements sociaux depuis 1962 par vengeance tandis que certains responsables possèdent des dizaines de logements.
    C’est le cas dans toute l’Algérie malheureusement.

    67
    19
      Moh
      19 février 2020 - 16 h 14 min

      En 2006 lors du déménagement des habitants d’un bidonville qui s’appelait La Beaucheray commune Oued Koriche a Alger il y avait une veuve de chahid qui avait la plus ancienne demande de logement parmi les habitants c’était vue détruire sa baraque et mise a la rue sous prétexte qu’elle n’était pas dans la liste des bénéficiaires pourtant son cas était connu même du ministère des anciens moudjahidine, de la présidence et de la wilaya.

      Quelque jours après elle est morte suite a un AVC.

      44
      15
    SaidZ
    19 février 2020 - 11 h 45 min

    récupérer tous les biens acquis illégalement, volés ou spoliés est plus important que de les mettre en prison. et ça serait aussi juste et souhaitable de mettre gs hors de carré des martyrs , car ces derniers n’ont pas eu de villa ni aucun autre privilège sur le dos du peuple.

    38
    15
    Le Chant Des Cygnes
    19 février 2020 - 11 h 31 min

    Tous leurs biens sont mal acquis. Saisie totale et prison à vie pour que les autres qui viendront ne feront plus jamais ça.
    Ces escrocs doivent être déjà en prison. Et la tombe de leurs père doit rejoindre un cimetière normal. La pédophilie et la rapine de leurs père fait tâche autour des authentiques martyrs.

    55
    17
      Anonyme
      19 février 2020 - 16 h 12 min

      Le traitre GS a imposé au peuple algérien les 4 mandats de Bouteflika et a tenté d’imposer le 5e mandat, selon les dires de Said Bouteflika, et ce, malgré l’impotence physique et mentale de son frère, une honte que l’Algérie a supportée durant 20 ans. Le cadavre du traitre GS devrait il devrait déplacer au fin fond du Sud dans un endroit inconnu. Malgré la mort de ce dernier, ses complices hauts gradés, police militaire et consort, continuent d’imposer le système criminel mafieux traitre destructeur et j’en passe au peuple algérien. Ce système doit disparaitre au plus vite, et Teboune non élu du peuple en tête, si il avait le moindre respect pour le peuple algérien il aurait déposé sa démission, afin de laisser place à une transition démocratique avec l’accompagnement des jeunes officiers de l’armée pour empêcher les islamistes, qui son en embuscade, de s’accaparer du pouvoir

      90
      16
    La Poire
    19 février 2020 - 11 h 28 min

    Je vais croire le jour ou tous les actes notariaux depuis 1962 seront déclarés nuls et remplacés avec justificatifs et enquêtes sur l’origine de l’acquisition et des fonds.

    34
    14
    holala
    19 février 2020 - 11 h 24 min

    terrible sera la vengeance des victimes de caid , œil pour œil ,dent pour dent ,fils pour fils,

    45
    15
    132 + 58 =190 ans
    19 février 2020 - 11 h 19 min

    du mal acquis ?? même l air qu il respire est mal acquis ce n est pas le dernier des intouchables il me semble qu il en reste certains au sein de l armer qui s abritent sous le poids de leurs galons et ignorent les gémissement du peuple

    51
    15
      Anonyme
      19 février 2020 - 12 h 36 min

      Est c’est que le début le pire reste a venir;lorsque nous dirigeants n’ont a manger,ils vont dévoré les modeste citoyens,c’est génétique un cannibale hérite ses ascendants

      8
      17
    Samy
    19 février 2020 - 10 h 54 min

    Au suivant…mais on aimerait un Etat de DROIT dont un des corollaires sera UNE JUSTICE INDEPENDANTE mais vraiment indépendante des décideurs du moment.Le tout inscrit noir sur blanc dans la loi fondamentale du pays approuvée par le peuple.Il est aussi indispensable de tracer des lignes rouges pour qu’aucun potentat aussi puissant soit-il ne pourra changer à sa guise les grands principes de la Constitution du pays comme l’a fait Bouteflika en 2009 en réunissant au club des pins députés et sénateurs qui ont voté à main levée des changements importants pour plaire au dictateur Bouteflika. Rappelons aussi que seuls quelques députés de partis dit laïcs et quelques indépendants ont refusé la mascarade.Le reste on le connait avec 2 mandats et 1 autre en projet pour un homme lourdement handicapé que les décideurs de l’ombre voulaient imposer au peuple algérien traîné dans la boue.Heureusement que le mouvement citoyen était là et a déclenché une véritable révolution un certain… 22 février 2019 dont on commémorera le 1° anniversaire dans quelques jours.

    26
    15
    Anonyme
    19 février 2020 - 10 h 40 min

    Saisir les biens des Gaid? Il va falloir déjà passer un bon moment pour les recenser!! Entre le port sec de 18 hectares, les centres commerciaux, les promotions immobilières, les sablières, les stations d’essence etc… j’espère que ce n’est pas une ruse pour récupérer une petite partie de ces biens pour calmer le « petit peuple »…

    34
    14
    Belveder
    19 février 2020 - 10 h 12 min

    Les mémes articles concernant ces personnages..Personne ne connait le dossier dans le FOND de l instruction et beaucoup de suputations….ON ne Négocie a l heure actuelle …il ya beaucoup d hommes d affaires qui rentrent par LA PORTE principale sous les feux des flashs et ressortent par la petite porte en toute discrétion …….

    17
    15
    Amin99
    19 février 2020 - 10 h 09 min

    Mon Post du 12/04/19 et toujours d’actualité.

    « Le temps est venu pour que l’Algérie prenne son envol grâce à ses cadres compétents et intègres.
    Le temps est venu pour se débarrasser une bonne fois pour toute de tous ces corrompus et leur sbires qui ont piller les richesses du pays, encouragé la médiocrité et piétiner les lois de la république.
    Ce n’est pas le fait du hasard si l’Algérie est en retard, cela a été prémédité et orchestré pour laisser ce pays dans un coma profond se débattre avec ses contradictions.
    Le reveil du peuple est une chance pour redonner à l’Algérie la place qu’elle mérite. »

    25
    14
    elhadj
    19 février 2020 - 9 h 35 min

    la justice devra être indépendante, souveraine dans l application stricte des lois et règlements,sans aucun parti pris, ni contrainte, ni influence ni interférence, 20 ans de gestion anarchique ont failli nous conduire au désastre .le peuple vigilant suit de très prés toutes les opérations d assainissement des rouages de l état, des finances publiques, du foncier, de la recuperation du bien domanial d ou une justice sereine pour réhabiliter la confiance citoyenne .

    47
    14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.