Offensive médiatique tous azimuts : quel message Tebboune veut-il faire passer ?

presse Tebboune
Le président de la République Abdelmadjid Tebboune. D. R.

Par Mohamed K. – Cette fin de semaine est marquée par une offensive médiatique du président Abdelmadjid Tebboune, qui multiplie les interviews avec des médias internationaux et les rencontres avec les représentants de la presse nationale. Une nouvelle vague de directeurs de journaux étaient conviés ce mercredi à se rendre à une résidence présidentielle, située à Hydra, pour enregistrer la seconde rencontre de Tebboune avec des journalistes locaux. Dans le même temps, le quotidien français de droite, Le Figaro, publiait une interview réalisée par la transfuge d’El-Watan, Mélanie Matares, et la chaîne de télévision russe annonçait la diffusion d’un entretien avec le successeur d’Abdelaziz Bouteflika.

Quel message Abdelmadjid Tebboune veut-il faire passer à travers cette présence médiatique ? Selon des observateurs avertis, le locataire d’El-Mouradia reprend la même recette que son prédécesseur qui avait, dès son avènement au pouvoir, accordé un grand nombre d’interviews à des médias étrangers, à la différence près que son successeur a associé la presse nationale à cette opération de «saturation» médiatique qui vise à contrebalancer les effets de l’offensive antipouvoir sur les réseaux sociaux qui gênent sérieusement les tenants du pouvoir dans leurs efforts pour regagner la confiance des citoyens.

Les sorties du nouveau Président coïncident avec un débat houleux sur le sort réservé par le pouvoir aux médias censurés, dont Algeriepatriotique, au moment où le ministre de la Communication, Amar Belhimer, affirme qu’aucun site électronique n’est interdit en Algérie, bien que lui-même ne puisse pas accéder à ces médias «récalcitrants» sans recourir à un VPN ou à un proxy Web.  Cette contrevérité n’augure pas de jours meilleurs pour la liberté d’expression et d’opinion dans le pays, d’autant que l’opposition subit les mêmes entraves, en totale contradiction avec les assurances et les promesses de la nouvelle direction politique du pays.

Cette offensive médiatique intervient également à la veille du premier anniversaire du Hirak. Non représenté officiellement, le Mouvement de contestation pacifique, dont trois régions du pays – Kherrata, Khenchela, Mostaganem – proclament la paternité dans un esprit de concurrence militante, est devenu une marque de fabrique que plusieurs protagonistes se disputent, y compris le pouvoir qui a décrété le 22 Février Journée nationale de l’unité entre le peuple et son armée, dans un hommage posthume tacite à l’ancien chef d’état-major de l’armée dont l’esprit maléfique continue de hanter le pays plusieurs mois après sa mort, alors que ce samedi, des millions de citoyens, sans attache politique, vont célébrer l’An I du Hirak en rééditant la marche grandiose du 1er Novembre 2019.

M. K.

Comment (38)

    Brahms
    22 février 2020 - 2 h 58 min

    La Monnaie.

    Tant qu’il y aura le marché parallèle de la devise + un dinar non convertible au niveau international cela voudra dire que le pays est géré par une entité x ou y.
    Si bien que les calculs macro-économiques sont faussés, on perd au moins 5 points de Pib avec ce mode de fonctionnement (les fraudeurs captant la devise).

    icialG
    22 février 2020 - 1 h 14 min

    LA FIN DES RÉSIDUS EST PROCHE SI VOUS LE VOULEZ ALORS SOYEZ MAÎTRE DE VOS OPINIONS NE VOUS LAISSEZ PAS BERNE OU DUPER TIRER PROFIT DES VOS ERREURS PASSER EN FAISONS CONFIANCE AUX
    CLANS

    58 ans
    22 février 2020 - 1 h 04 min

    ALGÉRIEN ALGÉRIENNE je ne sait pas comment vous convaincre de ne pas accepter la main tendu de teboun son but et de sauver le système il est juste une marionnette a la langue fourchue et la main crochue a la solde des généraux d ailleurs un président correcte ne ce serait pas coltiner un ministre de justice véreux, ne mettrait pas des innocents en prison pour leurs opinions d autant plus que le hyrak n est loin du but et je ne croit que votre fils votre frère votre père soit juger par des juges aux ordres ,qu il vous fassent payer ce qui vous appartient de droit paur les engraisser tel que l électricité l eau le gaz l auroroute et le loyer pour les plus démunis plus l a cherté des carburant qui son a vous et pas reboun et sa clique et s ils veut de l argent il n a qu a récupérer les milliards de milliards de dollars au prés de ses complices au lieu de taxé les citoyens
    en houkouma ne doit pas voler le peuple au contraire elle doit

    Yassine
    21 février 2020 - 14 h 52 min

    Ce message est adresse a Mr Ferhat le nouveau ministre de l’industrie .
    Vous ne cessez de pronez que le politique ne doit avoir aucune place dans l’acte economique .
    Ce qu’a fait hier vote « BREZIDENNE » avec le directeur d’OREDOO devrait vous suffir pour deposer votre demission !

    Une entreprise economique ne cherche que son interet . L’etat n’intervient pour surveiller si la loi est respectee et si cette entreprise paye ses impots.
    C’est un message clair , tres clair . Il faut etre cingle pour venir honnetement investir en algerie !!!!!!!
    Par contre cela n’arretera pas les bandits etrangers qui ont leurs associes au plus haut sommet de l’etat et de l’armee pour
    depouiller les algeriens !

    5
    11
      Le Ministre
      21 février 2020 - 15 h 41 min

      Je trouve ce ministre interessant, quoi que depasse’ !

      Il insiste que l’attente des investisseurs etrangers est « d’apporter leurs capitaux et leurs savoir-faire »

      Il oublie que nous sommes a l’ere de l’economie du « savoir-faire » justement. S’il y a une chose qu’ils ont que l’algerie n’a pas est justement ce « savoir-faire ». Ils ne sont pas seulement ruse’s et savants, mais competents et capables. Ne dit-on pas que tout le monde est parti d’Afrique? a la chasse biensur. Et bien un Norvegien ou Americain n’est autre qu’un Africain eveille’ ! Ils sont partis sans rien…

      Le savoir faire est dans la nature conjugue’e avec la matiere grise des enfants. Les enfants Algeriens, font helas objet de SACRIFICE a abraham et ses cousins de labas, a l’EST, moyennant des bouchers locaux.

      1
      10
    Azul
    21 février 2020 - 12 h 16 min

    @ Anonyme
    Un menteur n’a pas de patrie, il ne protège que ces propres intérêts, vous il s’en moque ! Le menteur est égoïste et manipulateur

    13
    1
      Lghoul
      22 février 2020 - 10 h 30 min

      Comment faire confiance a des menteurs et des gens redevables ? Sinon qu’il nous dise ou sont caches les milliards voles au peuple – maintenant qu’il est elu – et pourquoi il nous dira rien s’il n’etait pas elu ?

    Anonyme
    21 février 2020 - 11 h 19 min

    tout ces action hasardeuses et incontrôlées sont une forme d inquiétude chez le chef de l administration fantoche

    2
    9
    Vroum Vroum 😤..
    20 février 2020 - 20 h 16 min

    Faut arrêter de se mentir à soi même , quel Président parmis toutes les Personalites Competantes auriez vous voulus pour la Présidence de la république . . Proposer est bien meilleur que critiquer , donnez votre solution et une Personalite en place du Président Teboune ? . Qui comme Président ?…ça évitera la Critique stérile … a bon entendeur salut ….Vous même en êtes vous capable ? Seriez vous capable d’être Président et sortir l’Algérie à émerger !!.. Bon pour certains le Président est illégitime , donc donnez le nom d’un Président remplacant !!.. Qui comme nouveau Président ?.. Et arrêtez de tourner autour du Pot . Moi personnellement il me convient je le pense crédible et en plus on ne peut plus defaire pour refaire , on a plus le temps . .. Mais vous qui dites « illégitime  » qui proposez vous en place de Mr Teboune !!.. Qui ?

    4
    35
      Le Chant Des Cygnes
      21 février 2020 - 9 h 04 min

      A Vroum Vpoum,
      Il y’a un article très intéressant sur AP sur les enfants de ton idole Gaid Salah, un petit commentaire de ta part serait le bienvenu!!!!

      13
      10
        Vroum Vroum 😤..
        21 février 2020 - 18 h 06 min

        Oh Chant des Cygnes…ton Président de la République serait Ferhat Mehani à Tel-Aviv !.. si c’est pas lui alors qii tu mettrais à la Présidence de la république ?.. Repond , ca nous evitera tes critiques stériles . .Moi je parle pas pour juste critiquer , mais j’apporte des arguments . Alors pourquoi penses-tu que le Président Teboune echouerai et qui pour le remplacer !!? Et que faut-il faire pour redresser le pays Économiquement ?.. Qui comme Président ?..et ne botte pas en Touche , Qui est ton Président préféré ?.Qui propose-tu ?.. pour Gaid Sallah et Fils je te les laissent ils te ressemble . .Qui comme Président ?

      Lghoul
      21 février 2020 - 14 h 00 min

      Je propose 2 candidats: Le cadre de gaid salah pour 5 ans, et celui de bouteflika pour 10 ans. Que penses tu ? Tu sais tres bien que les cadres gouvernent et signent des décrets en Algérie.

      4
      9
    Vroum Vroum 😤..
    20 février 2020 - 20 h 00 min

    @Mounir Sari la Critique …que vient faire le Fils du Président Teboune dans l’affaire , c’est vraiment de la bassesse intellectuelle et immoral que de s’en prendre à un Père , il est comme ton Propre Père dans le cas où Toi Mounir Sari tu vas en Prison !.. Maintenant on le sait tu n’aimes personne sauf Toi , alors dis nous quel est le Président que tu aurais voulu pour l’Algérie en place de Mr Teboune !!?.. Par quelle Personnalité tu voudrais le remplacer ??..Donne le nom de ton Président que tu aurais voulu pour l’Algérie , qui propose -tu !!?… On t’écoute , répond , qui ?.. Sinon tais toi , et sois constructif , quand tu refuse une chose en contrepartie tu propose ce que tu veux , alors quel Président yu as choisi pour l’Algérie !?

    4
    32
    El Hawess
    20 février 2020 - 19 h 43 min

    Un colon peut en caché un autre, l’ex colon aime l’Algérie mais pas ses habitants mais l’actuel il l n’aime ni ses citoyens ni l’Algérie juste ses richesses et puis partir après, je ne sais d’où ils sortent ces traîtres collabos

    12
    15
    L'erreur
    20 février 2020 - 18 h 50 min

    Un président imposé à quarante trois millions de moutons et de brebis, y compris de nombreux Harkis et énormément de collabos sans parler des rapporteurs de paniers et les lècheurs de mains, où les corrompus sont majoritaire , que reste-t-il aux honnête citoyens dans ce pays, la mort à petit feu,qu’attendez vous d’un élève de l’homme le plus traître de l’histoire de l’humanité

    18
    12
    Mounir Sari
    20 février 2020 - 15 h 53 min

    Tebboune est un novice en politique.Il fait de la politique en se comportant comme un sous directeur de l’OPGI.Hier il a expulsé un dirigeant d’une entreprise par patriotisme économique or le rôle d’un dirigeant d’une entreprise est d’engranger le maximum de bénéfices pour la boite qui le nourrit.S’il n’a pas su éduquer son propre enfant qui est en prison, comment peut-il prétendre gouverner un grand pays de 42 millions d’habitants????

    29
    26
    TNT
    20 février 2020 - 13 h 05 min

    Lorsqu’on est pas légitime on essaye toujours de vous faire accepter, comment faire confiance à une personne qui apoartenue à un clan qui a bousiller toute une nation et ses quarante trois millions d’habitants

    28
    16
    Fellag
    20 février 2020 - 12 h 19 min

    Monsieur,Tebboune il essai un coup pour rouler à nouveau dans la farine le peuple Algérien comme il avait fait son professeur le traitre Bouteflika,a l’étranger est en particulier en France,ils reconnaissent pas les président imposé,ils collaborent avec juste pour leurs intéréts et rien de plus,comment faire confiance a une personne ou pas si longtemps il magouillait avec les teneurs du pouvoir,il faut etre naif ou demeuré de croire a ses discours de propagande,il a étudie a l’école supérieure du FLN,si cette école était honnète on serait pas là ou nous sommes

    28
    12
    Lghoul
    20 février 2020 - 11 h 49 min

    Est ce que ces gens sont réellement normaux ? D’un côté, « c’est le Hirak qui a sauvé l’Algérie », et « le Hirak a le droit de manifester », et d’un autre, on ferme les routes pour empêcher le peuple de venir célébrer le premier anniversaire du Hirak et on laisse moisir des innocents citoyens en prison ! Vous ne voyez pas de contraditions ABHERANTES ? Sont ils vraiment normaux ces gens ? Je le doute.

    26
    13
    Lghoul
    20 février 2020 - 11 h 44 min

    Tant que le système qui a enfanté des corrompus et des criminels a la pelle ne disparait pas, aucun message ne passera avec le peuple.Voila ce qui est écrit sur les faits d’accusations sur khelil – Un « grand » ministre de la RADP !: « L’ancien ministre de l’Énergie, connu pour sa grande proximité avec le président déchu Abdelaziz Bouteflika, indique encore le communiqué, “est également poursuivi, avec d’autres coaccusés, pour perception directe ou indirecte de pots-de-vin et d’indus avantages, abus de fonction volontaire pour l’obtention d’indus avantages, prise illégale d’intérêts”, mais encore de “blanchiment d’argent et de revenus criminels issus de la corruption dans le cadre d’une bande organisée transfrontalière”, ainsi que de “transferts de biens et de fonds issus de revenus criminels pour la dissimulation de leur origine illicite et acquisition et possession de biens et de fonds issus de revenus criminels”.

    19
    16
    lhadi
    20 février 2020 - 11 h 33 min

    J’ai toujours été profondément sensible à l’injustice. Rien dans l’éducation que j’ai reçue de mes parents et dans les principes qu’ils m’ont inculqués ne m’invitait à rester indifférent au sort de mes semblables. Le souci du partage, l’attention aux plus modestes et aux plus démunis, font partie intégrante des valeurs qu’ils m’ont transmises. Celles-ci m’ont rendu attentif, très jeune, à des réalités sociales et économiques qui ne me concernaient pas directement, mais dont je ressentais l’anomalie avec beaucoup d’acuité.

    Depuis lors, je n’ai cessé de m’indigner face à l’injustice,, aux discriminations, à tout ce qui peut attenter à la dignité de la personne humaine. C’est pourquoi, j’ai toujours fait de la réduction des inégalités, du combat contre le chômage et l’exclusion une des priorités essentielles.

    C’est au nom d’un même devoir de justice et de solidarité que je m’efforce de réveiller les consciences assoupies sur les objectifs de la nouvelle gouvernance, au premier des rang desquels devaient figurer la lutte contre la stagflation – croissance nulle accompagnée avec d’une forte inflation et d’un taux de chômage élevée -.

    Dans ce troisième millénaire, j’assiste à un scandale moral qui tient en cette situation : des millions d’algériens ne mangent pas à leur faim. Ils rusent avec la faim. Ils sont plongés dans une situation d’extrême misère ou de précarité dans notre société dépourvue d’infrastructures, de système sanitaires et éducatifs suffisants, et exposés plus que tout autre à l’insécurité, à l’instabilité et au ravage de grandes pandémies.

    Le gouffre qui n’a jamais cessé de se creuser entre nos gouvernants et un nombre croissants de laissés pour compte est aussi moralement inacceptable qu’économiquement absurde et politiquement dangereux.

    Je propose au président de la république de mieux mesurer toute la gravité des problèmes auxquels il risque d’être confrontés. Il est temps d’ouvrir les yeux.

    Fraternellement lhadi
    (lahdi2’@yahoo.fr)

    10
    30
      Anonyme
      20 février 2020 - 17 h 23 min

      Question à mes compatriotes. Pourquoi Lhadi a toujours des thumbs down 👎, alors ce qui est écrit n est autre que son point de vue . De plus ce qu il écrit est logique et reflète sa propre expérience de la vie. Arrêter svp ce massacre. Je vous invite à encourager la discussion pas la casser en miette. Si vous n êtes pas d accords avec lui répondez contradictoirement epicitou. Affaire classée. Je ne suis pas son avocat et je ne connais pas Lhadi.

      11
      24
        Azul
        20 février 2020 - 18 h 44 min

        @ Anonyme
        Tes compatriotes sont très loin de notre pays l Algérie…

        17
        3
        Farida
        20 février 2020 - 21 h 15 min

        Pourquoi ? Parce qu’il ne cesse de s’adresser a son « president de sa propre republique d’el mouradia » ! Un president qui ne represente que lui meme et ses cachiristes. 5% qui regroupe les militaires qui ont vote 5 fois et les morts 10 fois.

        18
        11
    ATTENTION MONSIEUR TEBBOUNE
    20 février 2020 - 11 h 31 min

    attention aux dérives dictatoriales monsieur le président! l’affaire ooreedo pose plus d’interrogations sur les pratiques de gestion stalinienne que autre chose. bouteflika a commencé sa présidence par communiquer pour gagner la confiance du peuple et une fois qu’il l’a eu ona vécu une véritable dictature sans nom. monsieur tebboune le hirak, le vrai, pas celui, vous observe, le moindre faux pas et ça repart de plus belle

    38
    27
    Zombretto
    20 février 2020 - 11 h 16 min

    « …gênent sérieusement les tenants du pouvoir dans leurs efforts pour regagner la confiance des citoyens. »
    « Regagner » la confiance du citoyen ?? Comment peut-on re-gagner ce qu’on n’a jamais gagné, récupérer ce qu’on n’a jamais possédé ? La confiance n’a jamais existé entre le Pouvoir et le peuple algérien. Ce n’est pas avec Bouteflika que tout a commencé. Depuis 1962 le peuple a été obligé se subir le Pouvoir par peur et par léthargie, rien d’autre. De son côté, le Pouvoir a toujours eu encore moins de confiance en « son » peuple.

    35
    21
      Anonyme
      20 février 2020 - 22 h 08 min

      @Zombretto, que tu n’ai jamais apprecie Houari Boumediene c’est ton droit le plus absolu mais de grace quand tu parles du peuple je presume que tu parles du peuple algerien, et moi personnellement et plusieurs que je connais dans cette Algerie profonde ont beaucoup de respect pour cet homme et si tu as des doutes je te demande de faire une tournee dans les cafes de l’Algerie profonde et de faire des statistiques sur le cadre le plus acroche a l’interieur de ces memes cafes et tu verra ce que le peuple algerien pense !

      2
      22
        Ammi Mourad
        21 février 2020 - 10 h 01 min

        Le Choix du Figaro pour son interview, est d’une Schizophrenie habituelle au régime Algérien,
        Tebboune qui n’a cessé du casser du sucre sur le dos de la France, s’adresse à ce journal à la ligne éditorialiste et journalistique des plus hostile aux Algeriens et à l’islam…les commentaires teintés de paternalisme néon colonial et racistes ont sont la preuve…mais l’esprit du colonisé est toujours présent,l’incontournable FaFa, Base de repli pour nos oligarques les oblige à la petite courbette post électorale,

        9
        11
    Salim Samai
    20 février 2020 - 11 h 07 min

    Ce n´est PAS « Le Monde » mais le Figaro « de droite » qui a la primeur! Tant mieux!
    Droite, Gauche, Liberal, Conservateur, Coca, Pepsi ? Ce sont toujours « LEURS Definitions & Debats »!

    CNN, Le Monde, le N.Y.Times ou la F.A.Zeitung sont ils plus OBJECTIFS et plus « liberaux » que Fox News, les Media de « Droite Directe » ou Le Pen qui insultent les emigres et les musulmans « Dans le Visage »?
    Pas du tout!

    Je prefere ceux qui crachent au visage qui ont le COURAGE de leur Opinion et ne MENTENT pas!
    Souvent ils sont moins nocifs que ceux qui « Lovent » á l´aube et pietinent au crepuscule.

    Les Sharansky, les Refusenik et les « Defenseurs des Droits de l´Homme » de l´ere Sovietique sont actuellement les Liberman et les fascistes d´Israel. Le General Rabin etait plus honorable!

    7
    35
      Anonyme
      20 février 2020 - 12 h 03 min

      Ça ressemble à du Elephant Man!! ça va dans tous les sens…

      19
      16
      Anonyme
      20 février 2020 - 12 h 09 min

      C’est vrai que la droite raciste des Sarkozy, Coppé, Wauquiez et Christian Jacob c’est beaucoup mieux!!! De véritables choux!!

      20
      19
      Lyes Oukane
      20 février 2020 - 17 h 09 min

      @ Salim Samai .  » … le General Rabin était plus honorable !  » et le tout en majuscules s’il vous plait .

       » … si j’étais un leader arabe , je ne signerais jamais un accord avec Israël. C’est normal,nous avons pris leur pays. Il est vrai que Dieu nous a promis cette terre mais comment cela pourrait-il les concerner ?
      Notre dieu n’est pas le leur . Il y a eu l’antisémitisme ,les nazis ,Hitler ,Auschwitz mais était-ce de leur faute ?
      Ils ne voient qu’une seule chose: nous sommes venus et nous avons volé leurs terres . Pourquoi devraient-ils accepter celà ?  »

      Tiré d’un discours de Ben Gourion à la Knesset .Lui aussi était un honorable général et même plus : l’honorable patriarche du sionisme .

      2
      16
    lhadi
    20 février 2020 - 10 h 31 min

    Avec sa cohorte de conseillers, la stratégie de communication politique de la présidence fait porter sur elle un regard nettement critique qui accompagne le mouvement de discrédit du politique.

    Cette affaire est l’illustration d’une stratégie de communication déficiente.

    La communication est centrale dans l’acte de gouverner.

    Préparée dans des circonstances où la reconquête de l’opinion devient une nécessité politique, elle est conçue pour toucher le plus large possible. Il s’agit aujourd’hui de créer des messages sur mesure, adaptés aux sensibilités de l’auditoire.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    8
    40
    Mounir Sari
    20 février 2020 - 9 h 40 min

    Excellent article de Mr Mohamed k.A travers cette offensive médiatique Tebboune cherche une légitimité qu’il n’a ni auprès de l’opinion nationale, ni auprès de l’opinion internationale.Bientôt Tebboune et son gouvernement vont revendiquer la paternité du hirak malgré les centaines de détenus d’opinions jetés en prison injustement par son ministre de la justice Zeghmati, l’interdiction des manifestations, des journaux censurés et la censure par les télévisions officielles des marches hebdomadaires du hirak, les sanctions des magistrats qui appellent à l’indépendance de la justice et j’en passe.Le pouvoir actuel issu de la issaba est toujours fidèle à ses ruses habituelles!!!!

    40
    25
    Anonyme
    20 février 2020 - 9 h 09 min

    Parmi les perles de cette interview « le Hirak a eu ce qu’il voulait » qui rappelle le discours de Niveau ardoise et « je suis prêt à aller loin pour moraliser le pays » en expulsant le président d’Ooredoo comme dans une république bananière!! Il va nous rappeler Chadli avec ses gaffes!

    30
    20
    Anonyme
    20 février 2020 - 8 h 53 min

    Bien sûr il commence par une interview pour un journal français de droite conservatrice et anti-algérienne!! Je me demande s’il a des conseillers en communication? Comme je l’ai déjà dit, je ne lui donne pas six mois. Il sera éjecté comme il l’a été quand il était premier ministre

    32
    21
      Farida
      20 février 2020 - 14 h 04 min

      C’est le retour aux source. Regardez ou ils finissent tous, a Paris ou Aix.

      17
      10
      Vroum Vroum ..
      21 février 2020 - 8 h 05 min

      @L’erreur…. en vérité toi même t’es une Erreure , un cas irrécupérable , fini !.. Allez va insulter ton Président Zitout ex Fis ou Nethaniaou ou Ferhat …tu ne peux être que ces trois Tordus . . ..😁

      14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.