Ces hauts gradés de l’armée turque tués en Libye qu’Erdogan ne veut pas révéler

Erdogan Libye
Le président turc Recip Tayyip Erdogan. D R.

Par Hassan M. – Le 18 février, les principaux médias de masse et les hauts responsables, dont l’envoyé spécial de l’ONU pour la Libye, Ghassan Salamé, ont confirmé que l’armée nationale libyenne (ANL) avait bombardé le port de Tripoli. L’artillerie de Khalifa Haftar a attaqué le navire turc transportant des armes et du matériel militaire pour le gouvernement d’accord national (GAN). Il s’agit de la première confrontation directe entre le maréchal libyen et le sultan turc. Cette démarche impudente des Libyens a évidemment découragé Erdogan. Ankara ne s’attendait pas à ce que Haftar ait suffisamment d’audace pour menacer les Turcs.

Lorsque le Parlement turc a approuvé la demande d’Erdogan d’envoyer des forces turques en Libye pour soutenir le gouvernement de Fayez Al-Sarraj, il pensait que ce serait un jeu d’enfants. Mais, comme d’habitude, tout est allé de travers et une opération militaire risquée s’est immédiatement transformé en un carnage pour les Turcs.

Le gouvernement de Fayez Al-Sarraj affirme que la dernière frappe d’artillerie de l’ANL a causé des dommages significatifs au matériel militaire fourni pour le GAN et a également éliminé six officiers turcs de haut rang. L’un d’eux était le colonel du renseignement militaire turc Okhan qui supervisait la livraison d’armes pour le gouvernement basé à Tripoli. En outre, le général de brigade Khalil Soysal, commandant adjoint des troupes turques en Libye, également connu sous le nom de «griffe noire», son assistant personnel et le colonel d’état-major Kemal ont été blessés.

Erdogan tente de cacher le véritable bilan et d’occulter la mort de militaires turcs en Libye. Cela est particulièrement évident par rapport à la glorification des soldats turcs morts lors d’opérations militaires en Syrie. Ankara insiste sur le fait que les Turcs ne participent pas aux opérations militaires en Libye et exercent uniquement des fonctions d’instructeurs et de conseillers. En même temps, l’ignorance des pertes démontre que la capacité de combat de l’armée turque est extrêmement surestimée et Erdogan fait de son mieux pour garder l’image du «grand seigneur de guerre ottoman».

«La tyrannie du dirigeant turc coûte cher à la fois à la Turquie et à toute la région. Dans le but de mettre en œuvre les intentions impériales, Erdogan met en danger des unités d’élite de l’armée nationale, fermant les yeux sur les pertes humaines. Cela reste une question de temps lorsque l’armée turque lui rappelle son attitude négligente. Mais quand ce moment viendra, ses voisins de la région, gardant à l’esprit les anciennes ruses du dirigeant turc, ne manqueront pas une occasion de se venger d’un prétendu sultan», indique une source libyenne à Algeriepatriotique.

H. M.

Comment (12)

    Anonyme
    22 février 2020 - 21 h 50 min

    Il faut souhaiter que Haftar gagne la partie…car la Lybie a besoin d un homme fort pour remettre de l ordre et organiser les elections et surtout faire rediger une nouvelle constitution par des experts hors de l ingerence etrangere…et surtout aussi ne pas passer par une constituante pour rediger une constitution car ce serait une catastrophe …l exemple de la Tunisie et le plus recent..un pays qui n arrive pas a former un gouvernement ni une veritable majorite pour gouverner…L Algerie fera les reformes necessaires pour notre constitution actuelle par des experts Algeriens mais jamais par une constituante….Donc Hafter doit foncer sur tripoli et aneantir tous les terroristes d Ennosra avec leur 2 chefs le milliardaire terroriste Abdelhakim Belhaj et le Tunisien Abou 3Yadh…Ce que Macron,Merkel et Erdogan veulent sauver a tout prix en demandant la fin des confrontations et l embargo sur les armes…c est exactement ce qu ils font aussi en Syrie a IDLIB ou plus de 30.000 terroristes sont retranches et que l armee Syrienne et l aviation de Poutine veulent aneantir mais que Macron,Merkel Erdogan et les USA veulent coute que coute sauver…Merkel a meme virer plus de 50 millions d Euros aux terroristes d IDLIB.dont 17,05 millions de l Union Europeenne..c est ce que rapporte le journal Allemand Tagesspiegel..voila ce qu il ecrit en Allemand:
    . «  »Nach Tagesspiegel-Informationen erhalten die in Idlib, Syriens bedeutendster Hochburg der Aufständischen, eingekesselten Rebellen derzeit 37,5 Millionen Euro vom Auswärtigen Amt sowie über die Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) vom Bundesministerium für wirtschaftliche Zusammenarbeit und Entwicklung. Dazu kommen 11,3 Millionen Euro anderer Geber und über deutsche Stellen mitverwaltete 17,05 Millionen Euro der Europäischen Union. Insgesamt handelt es sich also um fast 49 Millionen Euro. » » Donc il n y a aucun doute que Merkel et l Union Europeenne financent les terroristes en plus des 6 milliards d Euros qu ils ont vires a Erdogan….pour financer sa guerre de destruction en Syrie et en Lybie..

    3
    9
    Poutine
    22 février 2020 - 21 h 06 min

    Les pays qui ont trahi et vendu l’Algérie (histoire) ne sont pas de bonne compagnie ! Ils ne changeront jamais.
    Mais que fait ce pays à l’OTAN ? L’UE ne veut même pas de lui ni de l’autre aussi qui joue le mauvais rôle d’agent Africain.
    Puis tout ces Riches dépensiers du désert, qu’ont ils fait de bon pour leurs frères, sinon les enfoncer plus dans le sous-développement en les abrutissant de principes dépassés et de chimères.
    Eux-mêmes se sont dit Musulmans que lorsqu’ils n’avaient plus le choix afin de garder leurs biens. La suite de l’histoire après la mort du Prophète (saaws) on la connait (enfin comme ils nous l’ont imposée) toujours selon leurs propres intérêts, en effet c’est les puissants qui écrivent l’histoire…n’est-ce-pas.
    Heureusement que Poutine n’est pas achetable comme tant de pays Occidentaux nourris par l’argent des pelerins naïfs ! sinon la gangrènne aurait déjà décimé l’Afrique, selon les plans de certains qui mettent des pantins au pouvoir et affament les peuples!

    8
    8
    Larbi
    22 février 2020 - 13 h 21 min

    Il suffit de detruire le refuge de l’agent des CIA, Seoudiens et Emiratis de Malheur qu’est Haftar, son refuge a Ben Ghazi bien sure. Le mercenaire prostitue’ aura avec ces protecteurs compris la lecon! c’est facile une destructions avec des missiles et des attaques aerienne! Les puist de petrole que la CIA et Macron avec la Grece et le Mini Marechal Sissi veulent, ca sera pour plus tards!!!

    5
    22
    Anonyme
    22 février 2020 - 12 h 42 min

    Dans la vie il y a ceux qui agissent et ceux qui commentent ! Pour l’instant nous attendons toujours de voir si vraiment Tripoli est une ligne roue !!! C’est l’histoire de Jeha et le feu ! Heureusement que pour la Syrie elle avait des allies de taille l’Iran et la Russie.

    10
    17
    Anonyme
    22 février 2020 - 9 h 57 min

    Conclusion de l’article : Haftar le sbire des Émiratis des Egyptiens et des Saoudiens, est un type bien.

    12
    18
      Argentroi
      22 février 2020 - 14 h 00 min

      Anonyme du 22 février 2020 – 9 h 57 min
      Mais pourquoi dès que l’Arabie saoudite déclara la guerre au terrorisme, tous nos fissistes et homssistes devinrent subitement les ennemis jurés de l’Arabie saoudite !
      Le drapeau israélien ne flotte pas encore à Ryadh comme il flotte déjà à Ankara et pourtant nos islamistes adorent la Turquie !

      25
      17
    Vérité
    22 février 2020 - 9 h 33 min

    Un gouvernement de charlots et un peuple qui croit meme au père noel,tant que le peuple est un opportuniste égoieste,rien ne change sauf les traitres au pouvoir

    17
    10
    Socrate
    22 février 2020 - 9 h 00 min

    Les turcs s’en prennent une bonne en Libye et surtout en Syrie. Ils n’effrayent personne et le régime syrien ou le les partisans du général Haftar ont vite compris qu’Edrogan n’était qu’un tigre de papier qui change « d’amis » aussi vite que de chemise.

    47
    10
    Larbi Ben Larbi
    22 février 2020 - 8 h 55 min

    …,des Musulmans qui s’entretue juste pour l’argent et pourtant la religion dit le contraire,dans quelle époque nous vivons,des personnes se revendique Musulman qui égorgent leurs propre frère au nom de leur Dieu,des Musulmans qui spolie les biens des autres,qui triche,qui rapporte,qui magouille,Dieu merci de m’avoir transmis cette noble religion sans connaitre réellement ces criminels voleurs

    41
    21
      Zaatar
      22 février 2020 - 11 h 23 min

      L’image d’une religion ne peut-être vue qu’à travers ses adeptes et ses croyants. Sans les croyants il n y a pas de religion.

      26
      14
    Secret Défense
    22 février 2020 - 8 h 39 min

    Quand un coq s’aventure dans une autre basse-cour , il se fait écharpé.
    C’est ce qui arrive à certains pays qui veulent faire le kéké !

    36
    10
    Anonyme
    22 février 2020 - 8 h 03 min

    IL S AGITE COMME UN SERPENT.IL VA FINIR PAR SE FAIRE COUPER LA TÊTE

    32
    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.