L’intriguant appel de Mohamed Charfi à poursuivre le Hirak «jusqu’au bout»

mouv Charfi
Mohamed Charfi. D. R.

Par Mohamed K. – L’ancien ministre de la Justice sous Bouteflika a fait d’étranges déclarations dans une interview parue dans les colonnes du journal arabophone pro-pouvoir Echorouk. Mohamed Charfi a, en effet, appelé à poursuivre le Hirak indéfiniment. «Le Mouvement populaire doit être consacré comme un acquis pour le peuple algérien et qu’il jouisse d’une continuité en tant qu’organisation positive pour ajuster l’action et le processus démocratique dans le pays», a-t-il déclaré, au moment où les autorités continuent de réprimer les marches et de maintenir de nombreux manifestants en détention.

Le président de la commission en charge de l’organisation de la présidentielle du 12 décembre 2012 et du prochain référendum pour la révision de la Constitution a été jusqu’à féliciter «ceux qui ont pris l’initiative et contribué à déclencher la première étincelle qui a permis à des millions d’Algériens de différentes obédiences de sortir dans la rue», a encore dit Mohamed Charfi qui dément ainsi les propos de l’ancien chef d’état-major de l’armée, le général Gaïd-Salah, et l’ex-président par intérim, Abdelkader Bensalah, qui parlaient de «groupuscules insignifiants». Il va jusqu’à comparer le Hirak aux manifestations du 11 Décembre 1961. «Ils (les manifestants, ndlr) nous ont permis de revivre le même sentiment d’espoir et d’aspiration à une vie de liberté et de responsabilité réelle», a-t-il ajouté.

Mohamed Charfi n’ignore pas que le général Toufik, emprisonné pour «complot contre l’Etat», a admis, lors de son audition au procès en appel qui s’est tenu récemment au tribunal militaire de Blida, qu’il avait concouru à l’éclatement du soulèvement pacifique visant à pousser l’ancien président Bouteflika et le général Gaïd-Salah, qui voulait imposer le cinquième mandat par la force, vers la porte de sortie. L’ancien magistrat se fourvoie ainsi dans ses propres antagonismes, en saluant les manœuvres secrètes de l’ancien patron de l’ex-DRS et se rangeant dans le même temps aux côtés de son ennemi juré, Ahmed Gaïd-Salah.

«Je souhaite que la flamme du Hirak ne s’éteigne pas. Au contraire, j’espère que le Mouvement de contestation populaire murisse davantage car il est au cœur du renforcement des piliers démocratiques constitutionnels en Algérie et je prie Dieu qu’il nous aide à soutenir le Hirak et qu’il arme ceux qui l’animent d’une clairvoyance suffisante pour qu’il devienne un mécanisme pour développer la démocratie constitutionnelle dans notre pays», a insisté Mohamed Charfi dont on ne comprend pas s’il dirige ses déclarations contre le régime, s’il fait amende honorable ou s’il cherche à récupérer le Mouvement qui, loin de s’être essoufflé, a démontré ces deux derniers jours qu’il est plus massif que jamais et déterminé à «aller jusqu’au bout».

M. K.

Comment (41)

    Anonyme
    28 février 2020 - 14 h 37 min

    Un blaireau reste un blaireau; peu importe ses déclarations de circonstance. C’est le même qui disait que les opposants aux élections du 12/12 étaient une minorité et qui a écarté les observateurs internationaux dans le but de faire élire le candidat de l’armée. Pour le peuple, son front est marqué à jamais du sceau de la trahison.

    Der Nobelpreis für Betrug
    25 février 2020 - 15 h 09 min

    *
    Ne pas oublier que ce type au rictus canin, a été déclaré par un journal allemand de « Prix Nobel de la Fraude » pour son pays

    *Bitte, Vergessen Sie nicht, dass dieser hundelachende Typ von einer deutschen Zeitung zum « Nobelpreis für Betrug » erklärt wurde.

    Je pense qu'il rejoint Tebboune pour encenser par devant ...
    24 février 2020 - 22 h 24 min

    …le Hirak pendant que la police le bastonne par derrière !
    Que ne ferait-on pas pour préserver sa part de Cachir !!!!!
    Hirak ! Vigilance !

    6
    1
    docbobyd
    24 février 2020 - 10 h 12 min

    chiche descend à la place Audin ce vendredi prochain et de preference avec un embleme amazigh sur les epaules….ya kho

    10
    3
      Zaatar
      24 février 2020 - 18 h 44 min

      Je suis à didouche tous les vendredi. Si on veut me trouver qu’on vienne au magasin de chaussures Actionneer a Audin.

      4
      9
    Arris
    24 février 2020 - 8 h 37 min

    Ca part de tous les cotés du système …cette approche de manipulation visant le hirak. Ces tentatives de récupération sont ignobles et machiavéliques.
    Tebboune qui glorifie le Hirak sur AL Jazira, on aura tout vu et tout entendu !!!

    10
    5
    LES BANDIA
    24 février 2020 - 1 h 30 min

    IL ESPÉRAIT UN POSTE DE MINISTRE DANS LE NOUVEAU GOUVERNEMENT
    DIGAGE

    21
    4
      Anonyme
      24 février 2020 - 15 h 36 min

      Pourquoi continue-t-on à nous imposer des visages qui donnent la nausée.
      Par sa déclaration ausujet du Hirak il faut comprendre ceci « Les chiens aboient,la caravanne passe « Malheureusement le hirak dans sa forme de lutte actuelle ne dérange pas le système qui est en train de se remmettre tranquillement en placemeux .Le fameux CRUA qui s’est créé à l’étranger a bien raison de dire que la SILMIA est une aubaine pour le système.
      On doit rester dans la Silmia mais passer àune vitesse supérieure avec des greves etc.
      Le temps joue en faveur du systeme qui n’en a cure de la population qui va bientot faire face à crise economique,une veritable famine,d’autant que le fameux et dangeruex coronavirus fait planer un danger mortel pour notre populatio.Notre pays est en danger:coronavirus,syteme de santé défaillant.petrole en chute libre,entreprises defaillantes,secheresse,une gouvernance qui n’en a cure de la population,mais plus servant les interets du syteme.
      Le Hirak doit trouver une autre forme de lutte dans le cadre de la Silmia pour en finir avec ces BANDIAS et se remettre au travail pour reconstruire notre pays et sauver la generation montante.

      5
      2
    K. DZ
    23 février 2020 - 20 h 01 min

    Il a suffit que le président déclare que le Hirak a été salutaire pour que les plus zélés s’empressent de nous expliquer, ou de nous « convaincre » des bienfaits de ce mouvement. Mihoubi en est l’autre exemple. Plutard on nous dira qu’ils ont été à l’origine de cette révolution.

    26
    3
      souvenir
      24 février 2020 - 4 h 43 min

      Comme ce le fut en 62. c est dans l’ADN de tout un pans de cette societe’. des soutraitants depuis 1832, voir avant….

      14
      3
    Zaatar
    23 février 2020 - 19 h 09 min

    Le hirak c’est Spartacus. Le hirak c’est toute la richesse du pays. Le hirak c’est la noblesse par excellence. Le hirak c’est l’avenir du pays et de tout un peuple. Le hirak c’est une fois dans la vie jamais deux. Le hirak c’est l’apothéose, l’âme et la vie de tous les algeriens. Le hirak c’est le hirak et on ne jurera que par le hirak…a quand l’écriture du livre le hirak, comme ça on saura à qui profite le crime.

    16
    22
      Anonyme
      24 février 2020 - 7 h 25 min

      Pour savoir à qui profites le crime il faudrait voir d’abord ceux que ça dérange… à chaque fois que le Hirak te dérange ça me donne une preuve supplémentaire qu’on est dans le bon chemin…

      16
      6
        Zaatar
        24 février 2020 - 10 h 09 min

        Tu fais des hallucinations alors si tu vois que le hirak me dérange. Et puis il faudrait être vraiment mentaliste pour deviner ce qui dérange les autres rien qu’à travers le net.

        4
        7
    Anonyme
    23 février 2020 - 15 h 44 min

    Ce croque mort 💀, photo en haut, n est autre qu un traître. Je défini ce qu est un traitre: toute personne qui va contre la volonté du peuple est un traître. Ce croque mort est un traître et tout ce qu il dit c de la traîtrise epicitou. Alors au … pas de place pour toi…

    32
    12
    Felfel Har
    23 février 2020 - 15 h 32 min

    Après avoir aboyé avec la meute de loups guidé par GS pour nous imposer un président illégitime, voilà que Charfi, le pseudo-incorruptible, se revêt d’une peau de mouton et se met à bêler pour se faire accepter par le Hirak qu’il a trahit et sacrifié. Fakou!
    Le hirak ne se laissera pas infiltrer par ces opportunistes, spécialistes des contorsions du popotin et des retournements de vestes, comme ce Bouchachi (l’homme qui a plus d’une chechia dans son sac) qui a du mal à se départir de ses anciennes sympathies islamistes ou ce Younes qui a rusé pour revenir au devant de la scène en tant que … chef du bureau des réclamations, hissé au rang de ministre d’État. La Issaba-Ter sait récompenser ses fidèles serviteurs.
    La mémoire d’un peuple est infaillible.

    33
    12
    Vert ,blanc et rouge.
    23 février 2020 - 15 h 23 min

    Bienvenu au hiraklouta,tu seras accueilli à bras ouvert de la part dès benêtistes,zitotostes,fisistes ,rcdistes, ffsistes,tata assoul et tonton bouchachi avec les saucissistes de paris et de Montréal. ils sont désespérés ils ont ramassé même lès SDF et les malades mentaux pour leurs carnaval du vendredi ou la moitié avec leurs djlalebs et l’autre ….

    7
    42
    Ayweel
    23 février 2020 - 15 h 14 min

    Tout ce qui sort de la bouche d’une personne estampée au front n’est que pure manipulation. Ce genre de personnes sont plus dangereux que la issaba. Si la issaba à pour but de s’enrichir quitte à vider les caisses du trésor algérien, ces gens qui s’affichent comme islamistes sont prêt non seulement à siphonner ce qui est sur le sol et sous le sol algérien mais aussi à vendre toute l’Algérie pour asseoir leur autorité et leur culte et en faire du peuple un troupeau de chèvres et de moutons. Ce sont les plus dangereux, et il suffit de relire l’histoire de l’Afrique du Nord et de bien contempler la période de son islamisation pour comprendre et saisir le vrai danger de cette secte. Le vrai islam à bien mentionné que《 celui qui sauve une vie ( 01) vie c’est comme sauver toute l’humanité 》 et que peut on dire de ceux qui ont contribué à l’assassinat de plus de 300 000 mille, trois cent mille algériens et algériennes ?????????? Ils ont assassiné toute l’humanité 300 000 mille fois. Et pourtant ils l’ont fait au nom du dieu ! !!!!!!! Ce sont ces gens qui sont dangereux pour le hirak.

    25
    13
    Fellag
    23 février 2020 - 15 h 00 min

    Que est que on a fait au Bon Dieu pour avoir toutes cette racailles aux plus hauts de l’état,certainement une des causes la malédiction de nos Glorieux Chahid de ne pas respecté le serment faites a ces héros hors pairs;comment voulez vous que Dieu tout puissant puisse aidé des injustes,des corrompus de la première catégorie,des assassins d’avoir tués leurs propre compagnons de combat;d’avoir menti a ce peuple qui a souffert beaucoup plus que certains faux moudjahid,a des traitres la journée avec les combattants et la nuit avec les envahisseurs,s’ils ont survécus c’est parce que collaboraient avec l’occupant,combien de vrais Moudjahid vient encore très très peut,mais comme le clan d’oujda et ses alliés ont fabriqué une usine pour le renouvellement des nouveaux Moudjahid l’exemple du sinistre Zitouni;Belkcir,Louh,Ghoul,Bouhadja,la liste est longue,vive le HIRAK et que DIEU tout puissant vient a son aide Amin

    21
    10
    loklan
    23 février 2020 - 14 h 17 min

    Un anti Hirak khanez organisateur du 12/12 qui devient pro Hirak ? Quoi qu’ il arrive, ce monsieur est maudit, honni par le Hirak, qu’ il dégage, tout ces chibanis de la honte donne envie de gerber. Chiyoukha nta3 zmar ! Ya les Algériens, soyez attentif, Il y a des signes qui ne trompent pas. Tant que naima salhi est encore protégée par la caste du DGSN, sachez que cette caste infectieuse haï et vomi par le peuple est toujours là et que gaid n’ était qu’ un pion de cette caste de coulisses. Cette caste ( système) qui était derrière gaid et qui était derrière la propagande anti Amazigh, du mot zouave etc est présente et c’ est cette même caste putride qui protège naima salhi, khettal etc et qui ont été corps et âmes avec le 12/12, avec le 5 eme mandat et qui sont anti Hirak. Donc tant qu’ ils seront encore protégés, cela signifie que cette caste (décriée comme  » 3askaria » et dont le  » itnahaw ga3″ est aussi dirigé envers eux) est toujours là. C’ est le curseur qu’ il faut garder en visu. Le Hirak continuera, il faut donc que les revendications soient aussi portées contre la DGSN directement.

    Si le général Toufik est derrière le commencement du Hirak, je lui tire chapeau et je l’ en remercie du fond coeur !! Il a compris le déshonneur que le peuple endurait, il a aussi compris l’ indignité des Algériens face aux abdel- cadre et aux pro 5 eme mandat sans une once de dignité ni d’ honneur tel que gaid. Toufik s’ est opposé à bouteflika dès la fin du 3 eme mandat, ont ne peut donc le confondre avec la saleté qui ont toujours étaient avec bouteflika jusqu’ à le soutenir pour un 5 eme mandat. Un culot d’ une ignominie humaine indicible tellement ils sont dépourvu d’ honneur, de principes, gaid salah en premier. De grâce gardez pour vous les  » Oui mais toufik faisait parti de cela » ou  » oui mais toufik a eu 25 ans pour… » oui mais ceci et cela… Toufik n’ était pas ce rab dzayer comme vous avez fantasmé à le croire dû à votre nature d’ adulateur, il était simplement un équilibriste et une nuisance pour les pourris qui avez eux, parcontre, un réel pouvoir de faire et qui se sont finalement dévoilés aujourd’ hui point. Toufik est pro hirak, non pour ses intérêts personnel, mais pour le peuple, pour son honneur et sa dignité contrairement à ce gaid non qui ne savait pas ce qu’ était les codes d’ honneurs, c’ était une girouette esbroufe qui jouait le dur sans rien dans la tête et capable de tout pourvu que ce soit dans la bassesse, un personnage viscéralement diarrhéique et fier de sa nature nauséeuse, c’ est lui le perdant en réalité point à la ligne. Toufik était bien moins puissant que beaucoup d’ autres gros généraux mais par son courage patriote à faire et son culot à se dresser devant eux, il les tenaient par des dossiers contraignants et des chantages comme l’ affaire Sonatrak etc, ce qui faisait qu’ il était craint mais surtout haï. C’ est mon avis et je le maintient.

    32
    14
    Miss tmourth
    23 février 2020 - 13 h 42 min

    Mohammed Charfi s’ impatiente, sa rétribution tarde à se manifester.
    Ces déclarations ne sont riens d’autres qu’une piqûre de rappel au pouvoir, pour qu’il tienne ses engagements au près de ce mercenaire, par ailleurs, coutumier du fait.
    Un poste d’ambassadeur, je pense.
    Il a trahi le peuple Algérien pour une énième fois, il attend sa part du gâteau.
    A défaut , il fait des déclarations véhémentes pour attirer l’attention de ses parrains.
    « Attention, retenez moi ou je fais un malheur »
    Rappelez vous, deux semaines avant le simulacre d’élection, Il avait bien déclaré aux journalistes étrangers que le nombre de manifestants pro élections était bien supérieure aux nombre de hirakistes. Après ça, tout était dit.
    Quel crédit accorder à un tel personnage?

    43
    11
    Les Naifs
    23 février 2020 - 12 h 44 min

    C’est la nouvelle formule de ce pouvoir,pour dire qu’il n’y a pas plus démocratique et plus ouvert que lui.D’un coté il loue et “béni” le Hirak,le Hirak c’est le sauveur de l’Algérie du désastre,de l’autre coté,il matraque et arrête tout le monde à tout bout de champ.D’ailleurs,cette pratique était largement utilisée par Gaid qui disait quasiment la même chose,mais donnait des ordres pour dresser des barrages routiers aux manifestants.Bref,il dit la chose et fait son contraire.
    Si ce régime croit que les gens sont naïfs à ce point,il se trompe lourdement.

    32
    11
      Hmed hamou
      23 février 2020 - 16 h 46 min

      @ Karamazov
      Je t’ai dis qu’ils finiront bien par traire le bœuf !
      Depuis le temps qu’ils se relayaient dessus
      sans relâche ils finiront par l’avoir sinon aux
      sentiments à l’usure ! En plus lee bœuf est un sentimental avec une mémoire courte. Sa mémoire est courte comparé e à sa langue tout le temps fourré dans son nez ! Et On a bien réussi à labourer avec pourquoi pas le traire, tu crois que c’est une question de virilité ou de dignité ? Il consent bien à tirer la charue à longueur de journée mais qu’on touche pas à ses bijoux de famille ? Tu crois que le bœuf à plus de dignité que le bouc de mechdella qu’on a trait en 97? Lui , le rebel, la minute d’embarras passée a connu son quart d’heure de gloire, et cela n’a pas de prix! Cest vrai c’était un peu dure au début ! Mais, après, Toutes les chèvres, tous les bouctins, et même les humains du coin et des contrée lointaines qui naguère le raillaient, le montraient du doigt se soubsculaient pour se faire bénir de sa main et vont même jusqu’à lui lustrer le poil dans l’espoir de laper une goutte peu importe d’où elle ruisselle ! Sans compter également tous ceux qui nourrissent l’espoir de faire de lui un beau frère ou un gendre. .. Pour l’exception de sa race miraculeuse !
      Il s’en amusait le bouc de mechdela ! Il se disaits au fond de lui, décidément les caprins, contrairement à idée reçu ne différent guère des ovins et autre bovins leurs cousin des prairies et des plaines et ce peu importe qu’ils portent sur le dos du poil ou de la laine !certes, les caprins excellent
      bien dans l’art de grimper aux arbres, jouer aux acrobates sur deux pattes pour croquer les primeurs autres bourgeons les plus tendre… Mais au final, un caprin n’est rien d’autre qu’un ovin ou même bovin avec certes une voix d’opéra et un certain art en cabrioles mais pS de quoi fouetter un chat. Donc, je persiste si on a bien réussi à traire un bouc rebel à mechdella rien n’est impossible ! On finira par traire le bœuf! Juste uneqquestiond temps . Tout vient à point à qui sait attendre !
      Le travail est de longue haleine, une gageure même pour certains, mais pour ça nos « hallab » ont de l’expérience,
      ont de la patience et ont du souffle… Et plusieurs tours dans leur sac.

      3
      12
    Gildon
    23 février 2020 - 11 h 49 min

    Une certaine indigence d’esprit chez ce monsieur.

    21
    10
    Tabaâ sur le front !
    23 février 2020 - 11 h 34 min

    Salut chers compatriotes internautes

    Moi je ne cherche même pas à savoir ou à comprendre ce que dit ou raconte cette énergumène car moi j’ai pris ma décision définitive et depuis toujours : je n’écoute et ne fais jamais confiance à celui qui a un tampon sur le front (… un tabaâ, une zabida, une hyperkératose pour utiliser un terme médical..) ! C’est la même chose pour l’actuel ministre de la justice Belkacem Zeghmati & Co et bien d’autres encore.

    35
    10
      Anonyme
      23 février 2020 - 14 h 30 min

      @Tabâa c’est exactement la même chose pour moi. Je n’a jamais vu à Alger quelqu’un d’honnête porter cette Tabaâ.

      26
      10
    Anonimaoui
    23 février 2020 - 11 h 30 min

    Cet opportuniste génétique n’est ni avec le hirak ni avec l’Algérie. Il fait juste de la surenchère pour avoir des avantages en nature encore plus sonnants et trébuchants pour services ingrats rendus à ses maîtres. Ni plus ni moins.

    26
    8
    Hocine-Nasser Bouabsa
    23 février 2020 - 11 h 20 min

    Le Hirak est une excellente école de patriotisme, de civisme, de tolérance, d’unité nationale, du vivre-ensemble et de la démocratie. Cette école est dans son début embryonnaire. Tous les Algériens doivent en être fiers. Il faut la protéger et la développer pour que dans 10 ans nous aurons une vraie démocratie.

    Le Hirak du 22 février 2019 avec son caractère pacifique révolutionnaire, c’est un peu l’équivalent de notre glorieuse révolution militaire de novembre 1954. L’une comme l’autre a un caractère libérateur et anticolonialiste.

    15
    12
    Lghoul
    23 février 2020 - 10 h 51 min

    Rien n’est intriguant. On ne fait que voir les symptomes de gens qui ne savent ou donner de la tete. Il melangent l’avance et le retard pour devenir juste ridicules. Sinon qye dire de l’organisateur en chef de la fraude ? Je rigole sans retenue.

    33
    12
      Neutre
      23 février 2020 - 11 h 41 min

      Exactement de la même race de ton genre ou vous changez de veste une centaine de fois par jours, on a perdus un million et demi de Chahid juste pour sauver quelques Melons impropre à la société

      8
      20
    Anonyme
    23 février 2020 - 10 h 48 min

    C’est un virtuose équilibriste, sachant surfer sur deux vagues !

    22
    9
      Azul
      23 février 2020 - 13 h 32 min

      @ Anonyme
      pour ce genre de loisir les Arabes sont très forts.

      25
      7
        Anonyme
        23 février 2020 - 14 h 32 min

        Oui, mais quand ils chutent, c’est sur le derrière! Mais comme ils tombent très souvent, c’est pour cela qu’ils sont déculottés!!!

        4
        8
    Karamazov
    23 février 2020 - 10 h 28 min

    Ce qui est indéniable c’est que le Hirak est devenu le nouveau fond de commerce de toutes les zaouias qui composent le paysage politique. Peut importe ce qu’il est dans la réalité .

    Avec tous les théologiens auxquels n’ont pas manqué les plus avisés de nos contributeurs ici même qui lui ont fait une hagiographie et qui l’ont sublimé on ne pouvait pas échapper à sa mystification.

    On nous rejoue la même scène déjà jouée devant nos yeux il y a trente ans mais on veut nous faire croire que tout est nouveau.
    On a beau leur dire qu’aucun bouleversement scientifique culturel géologique climatique biologique n’a affecté notre société pour qu’elle puisse générer du nouveau mais on s’obstine à nous faire croire le contraire. Le Hirak est miraculeux , le Hirak est divin, le Hirak c’est la réalisation de nos rêves et je vous en passe des fumisteries plus grotesques.

    Pendant que tout ce beau monde se replace les dindons qui se sont fourvoyés dans cette farce s’offusquent et crient à la trahison.

    Le pouvoir qui n’est pas en reste l’a déjà consacré mouvement national et l’a fait rentre dans nos constantes. D’autres ont proposé de le faire rentrer dans la constitution comme mouvement d’Etat . Elément de notre identité nationale.

    L’intrigue c’est qu’il n’y a aucune intrigue. Tout est reparti comme avant. Tout simplement.

    5
    26
      Ammi Rabah
      23 février 2020 - 10 h 54 min

      En tout les cas moins que les corrompus que vous defendez. Que penses tu de la fraude et dun systeme illegitime ?

      21
      10
    lhadi
    23 février 2020 - 10 h 27 min

    La loi fondamentale de la République avait beau tracé la voie au césarisme algérien es en intrigues et mensonges, illusion et trompe-l’oeil ; il marcha dans la sienne.

    Cette façon de côrnaquer l’Algérie a été la source de tous les maux qu’endure la jeune nation algérienne..

    Il me parait utile et même salutaire que s’impose à nous-même un effort de lucidité sur les épreuves et les tourments, les erreurs et les échecs que les apôtres de la république de copains et de coquins imposèrent au pays.

    Faisons en sorte que les odieux égoïsme et individualisme prennent la courbe du « U » inversé.

    Plus encore, c’est l’avenir qu’on doit évoquer pour insister sur la nécessité de construire ensemble un Etat fort, une République solide, une Algérie apaisée, moderne, prête à s’affranchir de tout dogme idéologique et, à saisir, sans idée préconçue, les formidables opportunités que lui offre, dans tous les domaines, un monde qui n’a jamais paru aussi ouvert, prometteur, même s’il n’a jamais rien perdu en lui-même de sa complexité.

    Je reste plus que jamais convaincu que les grands problèmes auxquels l’Algérie est confrontée – à commencer par les derniers événements – ne peuvent être résolus sans une prise de conscience et une volonté d’entente collectives seules à même d’accompagner l’entrée de notre pays dans le troisième millénaire et d’y faire fructifier ses atouts. Ce millénaire s’annonce porteur de bouleversements gigantesques, qui seront probablement la source d’autant de progrès et d’innovations que de drames, de crises, de conflits et d’instabilité..

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    3
    26
    Mounir Sari
    23 février 2020 - 10 h 09 min

    Hypocrisie quand tu nous tiens.C’est à cause de ce Monsieur que le peuple Algérien se retrouve
    avec un président illégitime élu à 40% des voix au lieu de 5%. Chorfi ce cacique du FLN n’est qu’une girouette qui se dirige tout le temps là où le vent soufflera!!!!

    30
    14
    El Vérité
    23 février 2020 - 9 h 25 min

    Le Caméléon Mr Charfi change de couleur,certainement il a été déçu par le cadeau offert par Mr Tebboune et avoir était doublé par la Girouette Mr Younes pour avoir décroché un poste de médiateur de la république bananière payé sans rien faire;c’est le sort des Harkis et collabos une fois la guerre est fini circulez rien apprendre,le HIRAK; n’a pas besoin des conseil des collabos ni des harkis pour continus le combat jusqu’a la victoire

    36
    10
      Chibl
      23 février 2020 - 10 h 21 min

      Dans un vrai pays ce type serait en prison pour avoir trafiquer les élections, mais comme l’Algérie est un non pays tout le monde peut dire n’importe quoi.

      27
      8
        P. P. M en service
        23 février 2020 - 19 h 46 min

        La police politique militaire est en service et fonctionne à plein gaz.
        Quels discours « d’hommes politiques », de commis de l’état (privatisé) n’est pas en service commandé ? Y a t’il un seul discours de M. Tebboune qui ne soit pas écris par la police politique militaire ? Qui peux croire qu’une élection aussi grotesque que celle du 12.12 à pus enfanté un vieux de la vieille du sérail comme
        Tebboune, à la présidence d’une « république » nouvelle ? Quel homme peux dire que la Syrie la plus vieille nation arabe doit réintégré la Ligue Arabe ? Qui s’offusque qu’un « état » aussi grand que la plage du clud des pins EAU qui se déclare à juste raison être le 1 er pays de bédouins arabe à posséder une central nucléaire, alors que l’Algérie pays d’Afrique du Nord, pays issus de l’histoire de la numidie, est offusqué ? Nous ne vivons pas dans le même monde !!! Le système est en total décalage avec le peuple. Ses vieilles phrasologies sont désuète et obcelete. L’Algérie vaux mieux que tout pays de la Ligue Arabe et la Syrie est mieux en dehors de la Ligue Arabe que dedans ! Quels sont les pays qui ont manigance les troubles terroristes de ce pays des ancêtres Assyriens ? La langue arabe à évolué grâce à l’apport des Syriens de l’epoque, elle est issus de l’araméen et c’est les Syriens qui l’ont enrichie en lui apportant les voyelles. Les écris arabe anciens et même des coran du 6ème siècle sont pratiquement incompréhensible tant l’interprétation est multiple.

        2
        1
    Anonyme
    23 février 2020 - 8 h 46 min

    Moi j n ai rien contre une personne me dise de faire ce que je dit mais ne fait pas ce que j ai fait si cela est dans mon intérêt et celui de la communauté
    Ne vous fiez pas trop ,Ayez la maîtrise de soi Ne vous laissez pas détournez de votre objectif sinon vous resterez votre propre prisonnier a vie

    14
    13
    Anonyme
    23 février 2020 - 8 h 41 min

    Il est en train de se payer notre tête et nous on publie se co….ies!! Si vous voulez répondre à ce personnage, je vous invite à regarder dans les synonymes de minable. Tous les synonymes lui conviennent, de piètre à nullard ils lui vont tous bien

    34
    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.