Le charlatanisme hérité du règne de Bouteflika à l’ère du mortel coronavirus

Chems coronavirus
Le très populaire charlatan Chems-Eddine officiant sur Ennahar TV. D. R.

Par Dr Abderrahmane Cherfouh – Devant l’apparition fulgurante du coronavirus et sa propagation vertigineuse à travers tous les continents, toute la planète s’est mobilisée pour lui trouver un antidote afin de soulager l’humanité, qui est complètement désarçonnée et qui ne sait plus à quel remède se fier. Plusieurs centaines d’équipes de chercheurs en Europe, aux Etats-Unis et en Asie travaillent d’arrache-pied, nuit et jour, n’hésitant pas à partager leurs données pour essayer de trouver un vaccin qui puisse soulager un tant soit peu la population touchée.

Parmi ces chercheurs émérites, il y en a qui jouissent d’une grande expérience et qui ont passé toute leur vie dans les laboratoires dotés de matériel ultrasophistiqué et d’équipements spécialisés qui leur garantissent une grande fiabilité et leur permettent d’être à la pointe de la technologie. Ils sont constamment mobilisés à améliorer leurs recherches pour aboutir à des résultats qui ne souffrent aucune contestation. Des budgets colossaux sont consacrés à ces recherches, un soutien à toute épreuve de la part de leur pays, des conditions de travail enviables. Nous devons mesurer le travail minutieux et titanesque qu’ils doivent effectuer et la course qu’ils doivent mener contre le temps et contre ce redoutable fléau, qui est devenu leur cauchemar et qui leur mène la vie dure.

Cependant, malgré leur grande expérience, malgré tous les moyens mis à leur disposition, malgré leurs compétences, tous ces grands chercheurs, tous ces grands virologues, tous ces grands scientifiques, tous ces grands savants, tous ces grands microbiologistes, la quasi-majorité d’entre eux de réputation mondiale, ont échoué pour le moment, mais ne s’avouent pas vaincus, pour autant. Ils continuent assidûment à entretenir une lueur d’espoir. Les plus optimistes parmi eux estiment qu’un vaccin pourrait être mis au point dans environ un an.

Et l’Algérie dans tout cela ? Faut-il remuer le couteau dans la plaie pour mieux illustrer les carences dont souffrent les mécanismes de la recherche en Algérie ? Méprisés, marginalisés, livrés à eux-mêmes dans leur pays, les chercheurs algériens, toutes spécialités confondues, ont pris la poudre d’escampette et se sont établis à l’étranger, dans des pays qui leur offrent tous les moyens et toutes les conditions pour s’épanouir et exercer leur métier.

Il ne faut pas hésiter à souligner que ceux qui sont censés les encourager à rester dans leur pays sont ceux-là mêmes qui les ont dévalorisés en allant se faire soigner à l’étranger aux frais du Trésor public algérien. Le premier responsable étant, bien entendu, l’ancien Président désigné puis déchu. Il est le premier à lui avoir porté un rude coup en donnant le mauvais exemple et en affichant un mépris total à l’encontre de la médecine algérienne quand il avait déclaré que le seul médecin à qui il faisait confiance était son frère.

En plus d’avoir porté un préjudice grave et énorme à la recherche, ce Président déchu a tout fait pour encourager le charlatanisme qui a trouvé sous son règne calamiteux un terrain propice pour germer et se développer. Au lieu d’aller fréquenter les centres des sciences et de la culture, il préférait fréquenter les zaouïas. Ce gourou a toujours vécu sur des dogmes incrustés. C’était une véritable machine à certitudes et préjugés, à idées toutes faites. Il a fonctionné par l’élaboration de conclusions sur des principes préétablis, construits par lui-même sur les vestiges de son passé d’endoctriné. Un piètre Président sans envergure, sans vision politique, incompétent. L’Algérie est un pays qui se consume et qui se meurt à petit feu, ravagé par une politique de destruction massive, sciemment voulue et orchestrée par lui.

Alors, faut-il être surpris de voir éclore des charlatans, des faux imams, des faux érudits, des hommes de folklore qui s’autoproclament porte-parole de tout un peuple pour venir occuper les devants de la scène dans les médias, partout en Algérie, et s’arroger le droit de parler et de donner leur avis sur des sujets sensibles qu’ils ne maîtrisent pas, alors que les plus méritants, les compétents sont maintenus loin des feux de la rampe ?

Qu’on en juge à travers la manière avec laquelle l’Algérie vit et traverse cette période très dangereuse et de gérer cette pandémie qui frappe la terre tout entière. C’est une vraie catastrophe qui risque de se produire. Sommes-nous assez conscients pour laisser un certain Bonatero s’exprimer et avancer des choses invraisemblables qui frisent le ridicule et qui déroutent le commun des mortels ? Sommes-nous assez conscients pour laisser s’exprimer un Chams-Eddine et l’écouter dire et avancer des choses qui ne sont pas de son domaine ? Donner la parole à ces gens est très dangereux. Sa soi-disant fatwa concernant la réouverture des mosquées, alors que le danger est réel, est une illustration de la médiocrité et du laissez-faire des autorités.

Ce n’est pas de cette façon que l’Etat doit protéger la santé et la sécurité des citoyens. Les vrais soldats, ceux qui doivent être au premier rang, ce sont les médecins, les virologues, les microbiologistes, etc. C’est à eux qu’il revient de remplir le rôle qui leur échoit et de ne pas laisser des charlatans de tout acabit prendre leur place. Il y va de leur responsabilité des autorités sanitaires de notre pays qui doivent placer la santé de la population avant toute autre considération.

A. C.

(Montréal)

Comment (78)

    Anonyme
    26 mars 2020 - 21 h 21 min

    ces medecins qui se défilent de leur devoir , leur serment d’Hypocrate , ne doivent oublier qu’ils ont été formés grâce à l’argent public donc c ‘est juste un retour des choses pour qu’ils coopérent pour aider leurs frères dans ces moments pénibles ! sinon il faut les radier de l’ordre des médecins et leur retirer leur titre de docteur et leur interdire a vie d’exercer la médecine!j’espère que nos frères médecins prendont les bonnes décisions et que l on arrivera pas à ces extrémites!

    Anonyme
    24 mars 2020 - 13 h 17 min

    Ce type de charlatanisme a toujours existé, s’il était mis en sourdine sous Boumediène son retour s’est fait progressivement sous l’ère Chadli avec un paroxysme marqué par l’intégrisme religieux des années 90. C’est pour enfumer les masses et permettre à ceux qui étaient aux commandes le phagocytage en règle du pays que la mouvance islamiste et ce type de charlatanisme ont été inoculés dans la société algérienne. Cela c’est fait grâce au FLN (Plus exactement ceux qui ont pris plus tard le nom de barbo-FLN) et aux organisations de masse dépendant de ce parti. Faisant de cette société qui était la plus moderne à l’indépendance la plus archaïque et rétrograde d’Afrique du Nord.
    La fin de la décennie noire n’a pas mis fin à ce genre de charlatanisme, bien au contraire, il a s’agit pour Bouteflika et son équipe de s’appuyer dessus pour s’assurer une légitimité devant un peuple modelé par les prêches enflammés que son prédécesseur, quasi analphabète, avait permis. Bouteflika, issu d’ une zaouïa, après un séjour dans les pays du golf (alors principal fournisseur de l’islamisme) et un niveau qui ne dépasse pas le secondaire ne pouvait qu’amplifier le phénomène.
    C’est ainsi que toutes les chaines télé et radio algérienne ont leur prédicateur de service. Le travail d’abrutissement de la population est au mieux.
    Tebboune ne vaut guère mieux. Un président qui attend une fatwa pour décréter la fermeture des mosquées alors qu’un danger imminent guette le pays en dit long sur le personnage. Le moins que l’on puisse dire c’est c’est que lui et toute son équipe ont manqué de courage face à la mouvance islamiste.
    Ce pays est très mal parti.

    Anonyme
    22 mars 2020 - 14 h 49 min

    Voltaire disait :  » Plus les hommes seront éclairés, plus ils seront libres « . A contrario :  » Plus les hommes seront tenus dans l’ignorance, plus ils seront esclaves ».
    Loth Bonatera a travaillé au CRAG qui lui a collé un blâme et l’a mis à la porte pour sa totale ignorance de la Géologie et de la Sismologie. Au CRAG on l’appelle Bona Zéro, pour dire que cet énergumène est un charlatan !
    Si vous avez des doutes, renseignez vous auprès des Chercheurs du CRAG.
    La médiocrité sciemment entretenue par des criminels qui scolarisent leurs enfants aux USA, en GB, au Canada et en France a fait que Loth Bonatera qui n’est qu’un tout petit poisson (un alevin) est passé facilement à travers les très larges mailles du filet.
    Contrairement à ce que véhicule imprudemment la presse orale et écrite, Loth Bonatera n’est pas ASTROPHYSICIEN.
    Un astrophysicien est d’abord un physicien de haut niveau qui jongle avec la relativité d’Einstein et la mécanique quantique de Planck, Heisenberg, etc…..
    Loth Bonatera n’a aucun lien avec la Science, c’est un charlatan ( au même titre que Toufik Zaibat et Belahmar) qui intervient en toute ignorance et sans aucune pudeur ni retenue dans tous les domaines : la religion, la sismologie, la météo, l’architecture, l’horlogerie, la foudre, le temps, etc..et la virologie actuellement.
    Loth Bonatera est surmédiatisé et arrive à tromper facilement trop de gens crédules et innocents. Il faut impérativement lui couper la parole, question de salubrité publique, car il est dangereux.

    17
    12
    Girouettes
    22 mars 2020 - 9 h 52 min

    Pourquoi Bouteflika porte le chapeau ? et ceux, avant lui, qu’ont ils fait de l’argent du pétrole ? et celui qui gouverne aujourd’hui ? Qui peut le déloger….allez yaka… ou bien vous attendez qu’il soit dans l’agonie comme Boutef pour faire des dissertations

    8
    41
    Hamid
    22 mars 2020 - 3 h 56 min

    No surprise , we live in a pretty unfair world when people who haven’t a high school certificate are more important than someone with a PhD .Tahia ElDzair as always …………….

    4
    15
    à chaque pays son prophète à deux sous
    22 mars 2020 - 2 h 40 min

    les français ont le curé vicelard Alain Maillard de La Morandais très médiatique mais très vicieux et nous on a notre Cheikh Chemseddine. pour ceux qui ne voient pas qui est Alain Maillard de La Morandais, tapez juste son nom sur google, c’est pas possible que vous ne connaissez pas cet hypocrite

    9
    24
    Belkacem
    21 mars 2020 - 23 h 54 min

    Eh ben dis donc c’est la première fois que je fais la queue pour faire ou laisser un commentaire, mais c’est incroyable les commentaires qu’ils y’a ça se voit que vous êtes confinaient chez vous à voir tout c’est commentaire d’habitude y’a 1 ou 3 mais aujourd’hui champion du monde la queue même pour laisser un commentaire vous changerez jamais concernant les connaissances ya khouya vous êtes imbattables vous les algériens wahedkom toute façon je sais ce que je dis parce que je suis algérien aussi aller bonne fehama.

    4
    26
    Moh.abbas
    21 mars 2020 - 23 h 30 min

    Faut dire aussi que le travail de sape de la société avait commencé bien avant l,arrivé de boutef. les cartes postales avec des abeilles formant Allah Akbar se sont vendu à des millions d,exemplaire grâce au filou photographe avec l,aide d,un apiculteur en peignant du miel avant que les abeilles lâché en nombre viennent déguster.
    Plus tard avec les avancées technologiques, les lasers vers le ciel feront plus de 200 000 morts.

    40
    14
    Azul
    21 mars 2020 - 21 h 38 min

    un démoniaque fait toujours peur.

    33
    3
    Vérité
    21 mars 2020 - 20 h 31 min

    Comme par hasard tout les escrocs de la planète sont des proches et amis des Bouteflika

    26
    17
    Brahms
    21 mars 2020 - 20 h 12 min

    Ce Chemsedine c’est un vendeur de rêve. Un commercial qui vend le paradis et qui bosse pour la secte de la bédouinerie. Il fait donc le relais et essaie d’attirer dans ses filets, de futurs rejetés de la société du capitalisme. Tu n’as pas réussi dans la vie, tu traînes la savate, vient dans ma secte pour apaiser ton cœur, tes rancœurs et ta frustration et un jour, quand tu seras mort, tu verras, tu iras au Paradis. Pour cela, il faut que tu ailles à la Mecque et tu refileras aux bédouins de la bédouinerie, la modique somme de 7500 €, qui en retour, permettra à MBS (Mohammed Ben Salmane) de se constituer un portefeuille de toutes les actions du monde, Château à Paris, Hôtel luxueux, des Bentley rutilantes, Ferrari, de la sape de Luxe, des montres à 45000 €. Voilà, à quoi sert, ce barbu.
    Plus, il y a d’adepte, plus la secte grossie et s’enrichie donnant la m… que l’on a connue en 1990 en Algérie avec + de 150 000 morts, sans compter les nombreux morts à travers le monde (attentat du 11/09/2001). Le terrorisme et l’islamisme étant en fin de cycle, ce sont maintenant les virus qui prennent les relais pour paniquer les citoyens et chambouler les sociétés.

    45
    18
    il ouvre trop sa gueule
    21 mars 2020 - 19 h 42 min

    là à dire que la fermeture des mosquées est une erreur, Cheikh Chams al-Din vient de se griller définitivement! et je pense qu’il s’est rendu compte de sa bourde monumentale au point qu’il mène une campagne débile de décontamination d’un quartier de belcourt pour se racheter. je lui rappelle juste une chose que la prière st entre allah et l’homme, que sa présence en mosquée n’est nullement un visa pour le paradis et à mon avis c’est le lieu de l’hypocrisie par excellence. allah soubhanou regarde le coeur de la personne pas la forme! allah aime ceux qui veillent au bien être et qui protègent leur proches et leur nation et non pas ceux qui poussent les gens à s’autodétruire. si pour un musulman prier dans une mosquée relève de la pure foi alors qu’il prenne cette interdiction comme un sacrifice pour le bien de la communauté et allah le rétribuera si sa foi est sincère, mais forcer la porte de la mosquée pour prier en groupe et véhiculer la maladie, c’est absolument irresponsable voire criminel. en algérie on a déjà 15 morts sur 80 cas déclarés, imaginons juste un instant quand on va atteindre les 100.000 cas et malheureusement on va l’atteindre, alors imaginez le nombre de décès à ce moment là et que les hôpitaux seront saturés et n’accueillent plus personne! c’est pour ça que moi je pense qu’il faut juger toutes les personnes qui ont appelé à manifester (et on a les images de ces énergumènes voire des agents de l’ennemi) mais aussi il faut juger tous ceux qui disent que le corona virus est un outil du pouvoir pour casser le hirak qui n’est en réalité l’arme des ennemis de l’algérie qui ne cherchent que le chaos en algérie. regardez ils ne proposent rien de concret et de sérieux mais juste une algérie sans institution et sans gouvernement en somme ils vendent aux algériens le modèle irakien et libanais (pour le liban, les forces démocratique appellent déjà à suivre l’exemple algérien pour sortir ce beau pays ami de la crise politqiue qui réjouit israel)

    33
    15
    Mais pourquoi donc, même déchu...
    21 mars 2020 - 18 h 09 min

    …boutef…fait toujours peur ?
    Pourquoi ne pas lui imposer d’aller voir les charlatans qu’il a favoriser hier pour s’occuper du peuple, au lieu de lui maintenir toute l’armada scientifique à sa disposition ? Il paraîtrait aussi que son frère Saïd est en Suisse ! Comprenez-vous quelque chose ? Moi, pas ! Expliquez-moi SVP !

    30
    17
    Anonyme
    21 mars 2020 - 18 h 03 min

    C’est le moufti spécialité chambre à coucher, qui se prend pour un virologue.
    Akher Azamane

    35
    14
    ?
    21 mars 2020 - 17 h 15 min

    [email protected]
    21 mars 2020 – 12 h 13 min
    Occupe toi de la roqia des bouteilles avec les bactéries de ton souffle et ceux de ta salive, et laisse la science aux scientifiques.

    59
    3
      L’anonyme du 12 :13
      21 mars 2020 - 17 h 53 min

      Un virus est un être vivant qui a précédé l’homme sur terre ce qui lui confère une bonne longueur d’avance dans le domaine de l’intelligence dans sa forme primaire -la plus pérenne sur terre. Il est indispensable dans son monde où il est naturellement affecté, un monde qui est à son tour indispensable au nôtre.

      Avant qu’on en soit au Covid-19 on est bien passé par bien des Ebola, des VIH et autres agent pathogène qui auraient due alerter les biens pensants. Le constat indéniable et implacable est que le phénomène gagne à chaque fois en dangerosité sur, maintenant, des populations entière et des plus riches et non sur des individus. Question de bon sens : n’est-il pas raisonnable de changer notre manière –qui s’avère problématique- de voir afin de mieux le combattre, en le laissant nous immuniser contre des virus encore bien plus grave que lui ? Il y en a sur Terre autant que d’étoiles dans l’univers. Cordialement.

      4
      16
    Anonyme
    21 mars 2020 - 17 h 10 min

    J’aimerais savoir le salaire de ce charlatan officiel

    31
    19
      Bardamu
      21 mars 2020 - 20 h 50 min

      Pour avoir une idée sur le drame de notre pays , il suffit d’aller sur YouTube et voir combien d’images avons nous d’un Mohamed Dib et combien de kilomètres de pellicule les chaînes publiques et privées en ont fait d’un Abou mouslim Belahmar. Combien de documentaires ou simplement d’interviews l’Algérie a-t-elle consacré à un immense Kateb Yacine ou à un monumental Mameri versus combien d’images , d’émissions et de tribunes offertes au très toxique imam chemsou. Combien d’images l’Algérie de Boumediene , de Chadli , de De zeroual et de Boutef a-t-elle légué à nos enfants sur ses illustres enfants comme Jean El Mouhouv Amrouche et sa soeur Taos , famille de grands intellectuels et fervents nationalistes , comme Malek Hadad , Mohamed harbi, mhamed issiakhem. Assia Djebbar qui a plusieurs fois frôlé le prix Nobel . Combien d’images l’Algérie officielle possede-t-elle d’un éminent professeur comme Alias Zerhouni, d’une brillante Yasmina Belkaid et d’un génial Madjid Boutemeur versus à combien de stupéfiantes images avons-nous eu droit sur un escroc comme Toufik Zaibet . Combien d’émissions a-t-on consacré à nos prometteurs jeunes talents comme Kaouter Adimi, Amel Brahim Jeloul. ..
      Lorsque vous avez fait ce constat , vous prenez conscience que depuis le coup de force du clan de l’armée des frontières sur la jeune Algérie au détriment d’brillante élite politique , ce pays est condamné

      44
      15
        Abdel
        22 mars 2020 - 12 h 37 min

        @ Bardamu
        21 mars 2020 – 20 h 50 min
        Vous avez tous résumé cher ami et on ne peut écrire mieux.

        8
        13
    Felfel Har
    21 mars 2020 - 17 h 04 min

    Bouteflika,comme tous les autres despotes, s’est rappelé de la règle d’or qui consiste à alterner l’usage de la force et de la ruse pour gouverner et s’éterniser au pouvoir. Le Bâton ou l’opium! N’ayant pas réussi à complètement mater le peuple, il a fait appel à des charlatans capables de vendre les clés du paradis à certains écervelés, à promettre des vierges à des malades mentaux frustrés, à halaliser le vol et la rapine, à cautionner tout acte illégal, illicite et illégitime. Après tout la Mecque ne leur permet-elle pas de laver leurs « dnoubs » et de se refaire une virginité?
    Depuis la révolution de 1789, tout pouvoir qui se pare d’une légitimité divine, s’est désintégré quand le peuple s’est aperçu de la supercherie. A l’heure actuelle, un premier pas consisterait à se débarrasser de ce ministère aussi inutile que budgétivore qu’est le ministère des Habous et de supprimer les subventions faramineuses destinées aux Zaouïas et aux autres sociétés secrètes pratiquant le charlatanisme et d’autres activités rétrogrades proches de la sorcellerie.
    Nous sommes au 21 ème siècle, parbleu! Le projet de la nouvelle constitution doit s’assurer que le spirituel doit se cantonner dans sa sphère, stricto sensu, et lui interdire toute immixtion dans les affaires politiques. Les Français l’ont fait en 1905 (Loi sur la Laïcité), en constatant l’énorme contribution du clergé à la paupérisation et la misère du peuple. Le commerce de la religion (son usage a but lucratif) doit être prohiber comme l’est tout trafic de drogues!

    35
    17
    Catastrophique !
    21 mars 2020 - 16 h 34 min

    Et dire qu’il a encore beaucoup de nos concitoyens algériens et algériennes qui croient en des abrutis pareils, des personnes de ce genre ! C’est une réalité, et je dis sans me tromper y compris au sein du hirak actuel !

    L’arabo-islamisme rétrograde, l’islamisme politique fondamentaliste, le Wahhabisme ont inoculé dans le sang de notre pays un venin qui fait toujours un ravage énorme dans notre pays sur le plan social et culturel. Et le comble c’est plus que par crainte des châtiments d’un Dieu que des individus comme certains théologiens de pacotille, des imams incultes analphabètes trilingues, des théocrates au pouvoir sans foi ni loi, ainsi les enturbannés du golfe persique ont transformé en méchant loup qui jettent dans le brasier de l’enfer les infidèles plutôt que de voir en lui le Dieu symbole d’amour et de miséricorde qu’on trouve chez les chrétiens d’aujourd’hui mais ceux qui moyen âge !

    37
    16
      Anonyme
      22 mars 2020 - 9 h 58 min

      «  » » »Beaucoup d algeriens croient ces abrutis » » »pourtant les faits crèvent les yeux,,,,,,,le monde arabo musulman,stagne sur tous les plans avec sûrement un siècle de retard sur les autres nations.

      18
      13
        Anonyme
        22 mars 2020 - 17 h 00 min

        je dirais 4 siècles!

        5
        9
        Nuance
        22 mars 2020 - 19 h 33 min

        Ce n’est pas les Arabo-Musulmans qui sont en retard, loin de la. Pour arriver aussi imposants qu’ils le sont dans le monde, acquerir 3/4 de leur population a l’etat d’esclave du 1/4 qui sont citoyens, c.a.d. veritables Arabes, il faut etre fort et surtout soi-meme, de telle sorte qu’ils ne confondent pas leurs interets propres de ceux de leurs « faux-moi. » – La est toute la difference entre maitre et soumis. Les « dirigeants » des pays dits Musulmans, s’inventent justement ce faux « arabo-islamisme » pour se donner le beau role. Ca donne des IMPOSTURES !
        A tous les ALgeriens, Tunisiens et Marocains, Mauritaniens je dis: qu’il vaut mieux etre pauvre mais integre(soi-meme) que faux et minable… la pauvrete’ sera toujours la ! C’est l’objet de tout ce jeu d’arnaque qui ne dit son nom !

        3
        7
          Youssef
          23 mars 2020 - 8 h 37 min

          Voilà le problème c’est que vous vous reposer sur vos lauriers. Vous nous parlez des arabo- musulmans du septième siècle ,on s’en tape. Aujourd’hui on est les derniers. Heureusement qu’on a le pétrole parce que si non en Algérie comme dans tout les pays arabes on crèverais la dalle.Cite moi un pays musulman qui produit des voitures des vaccins des machine-outil .on produits que des pitres comme ce monsieur

          3
          2
          Anonyme
          23 mars 2020 - 10 h 19 min

          malheureusement on a le pétrole,, ???elles font comment les autres nations qui n,ont pas de pétrole?sont elles plus intelligentes??

    Le Berbère
    21 mars 2020 - 16 h 30 min

    Quand un pays comme la nôtre est gouverné par  » Compagnie et magouille  » forcément la société civile est touchée par tous genre de magouilles . Entre le controversé raqi Abou Muslim Belahmar et le magouilleur de Constantine de non Toufik Zaibet et ajouter le nouveau présumé inventeur de vaccin pour le Covid -19 , le controversé astronome Luth Bonatero , on a complètement dépassé l’Inde en matière de superstitions …Bravo aux baathistes et leurs confrères d’islamistes d’avoir ramené le pays vers l’âge des ténèbres . J’ai remarqué que chaque fois la société civile veut se dresser contre la mafia politico militaire , le régime mafieux en place inonde le pays avec ces Derouiches et Marabouts . Continuez à reculer pendant que les autres nations avancent bonde d’ignorants !

    38
    15
    Epsilone
    21 mars 2020 - 15 h 51 min

    C’est ces ignares qui ont pri le devant de la scène et les intellectuels se sont retirés pour laisser une décente aux enfers a ceux qui prétendent sauver l’humanité voilà le résultat a tous les niveaux et dans domaine confondu et le pire reste a venir si le pouvoir actuel reste sur ses positions c’est aux gens compétents de redresser le pays et pas ces charlatans qui s’agrippent par tous les moyens pour éterniser son existence

    20
    16
    CORONA Boutef-Gaid-99-2019
    21 mars 2020 - 15 h 50 min

    Tout cela est le résultat de la politique consistant à pardonner aux tueurs islamistes, à leur accorder des places petit à petit dans les ministères de l’éducation, de la religion,… afin d’IMPLANTER leurs théories visant à diaboliser la science, l’expérimentation de toute idée visant à améliorer le quotidien des algériens et les remplacer par qala allah, qala arrasoul, rawahou al boukhari, rawahou mouslim, âan abi hourayra, âan, âan,…jusqu’à fabriquer des ÂNES obéissant à toute personne prononçant un verset ou un hadith corrompu. Tant que l’école algérienne asphyxiée et réduite à néant par celui qui traitait toute une région de NAINS en faisant une projection sur lui-même LE VRAI NAIN, sera entre les mains de ces barbus, hidjabistes et niqabistes, l’Algérien vivrait toujours dans les mirages de chimères religieuses qui lui promet un fleuve de miel, 70 vierges et toutes les délices. QUE ces fanatiques et ces rêveurs soient confinés dans des mosquées gérées par des chamsou ddine avec les malades atteints de coronavirus et qu’ils demandent à leurs vendeurs de chimères de les protéger et les guérir contre cette maladie! Il est temps que l’état et les citoyens, les vrais, qui ne croient qu’à la science, remontent leurs bretelles et fassent barrage aux charlatans usant de la religion profitant du manque d’éducation et de raisonnement logique du peuple.

    30
    24
    Charles La Tanisme Super Star
    21 mars 2020 - 15 h 31 min

    L’Elephant sur un autre fil préconisait de faire appel aux chinois au lieu de ses frères bédouins, comme pour nous fourguer du lait de nagates par le biais de leur société Al Marai-cage, pour la grande joie de l’ami Zaatar.

    Ce n’est pas aux chinois à qui il faut mendier l’aide maintenant, ça serait désavouer nos compétences et un affront aux institutions étatiques qui réfèrent toujours au respect des constantes nationales depuis 58 ans.
    Le pays dispose en principe de tous les spécialistes requis dont le pays a besoin qui ont été formés par les Instituts des Sciences Islamiques et qui ont prouvé leur efficacité jusqu’à maintenant dans tous les hôpitaux du pays.
    Leur solide formation scientifique et leur expérience de pratique devraient s’avérer fort utile en cette période difficile pour juguler la crise sanitaire que le pays vit. Cela est tout à l’honneur du pouvoir incarné par Le Cadre et son frère Le Lombric, le Raspoutine des coulisses, qui n’ont jamais lésiné sur les moyens à pourvoir quant il s’agit d’institutions du savoir scientifique, des technologies, des arts et de la culture.
    La conception des kits de dépistage, les respirateurs, les équipements, masques, gants et autres fournitures pour le personnel soignant, est assurée par les départements de génie biomédical des Instituts de Sciences Islamiques qui travaillent en collaboration avec des entreprises nationales spécialisées dans la production de tous les éléments indiqués.
    On ne peut que saluer fortement cette expertise nationale digne de mention et s’estimer privilégiés d’avoir chez nous les moyens scientifiques et la logistique pour parer à cette crise annoncée.

    Par contre, on ne sait pas si cet éminent Chems à Din-Auzor est un produit Oxfordien, un Azharien, un Zitounite ou de nos fameux Instituts des Sciences Islamiques. Cependant, ce « Pithecanthropus Abrutensis » pourrait donner la preuve de son génie en s’autoinfectant et en s’astreignant à l’utilisation de son propre remède l’antiviral du Dr Charles La Tanisme. Ce serait la meilleure preuve de ses balivernes sponsorisées par la chaîne TiVi qui le colle en Prime Time dans la course aux crottes d’écoute débilitantes.

    17
    17
    LaBoudratouOzyouAtou
    21 mars 2020 - 15 h 23 min

    que de la poudre aux yeux… Les consciences c’est comme des fruits, ils ont besoin de murir avant de pouvoir loger une virus.
    Pour commencer, ces toubibs qui fuient, ce n’est pas bouteflika en personne qui les fait fuir, mais tous les algeriens. Ils fuient le pays. Ils ne connaissent pas bouteflika et bouteflika ne les connait pas, dixit VOUS-MEME, boutesrika frequente les Zawiyas !!!

    Puis, remarquer votre selectivisme philosophique… vous etes aussi bon dribleur que boutesrika, qui a une preference pour son frere… vous, la votre, de preference, c’est les imams authentiques, contrairement a ceux que vous accusez dans votre revelation de « faux » imams – Comme si les vrais quand a eux, pourraient marcher sur une surface d’eux dormante.

    Et enfin, faut-il s’attendre a autre conclusion que celle que 40 millions attendent que l’etat les protegent et non l’inverse !!! La seule VERITABLE REALITE de votre essai, que ce pays est NE’ DANS UN CINEMA ET MOURA comme un vieux film de mauvais gout. Cette mort, se produira le jour ou ces 40 Millions finiront, car ils ont a peine commence’, a SE CONSTRUIRE LEUR PROPRE ETAT, QU’IL PROTEGERONT. Cette protection-la, sera exactement comme celle de LEURS RELIGIONS(s’il en reste encore apres ce petit truc/virus) DES GOUVERNEURS(et non l’Etat) ET VIS-VERSA. L’Etat quand a lui, il faut le vacciner.

    Au passage, ici aux US, un Vaccin pour cure et prevention(surtout) a ete’ injecte’ dans 8 personnes(volontaires) pour tester. Il a montre’ deja, une capacite’ de ralentir et en qualques cas guerir des personnes infecte’s et malades a un stade avance’.

    Quant au sort de l’Algerie, il sera le meme que celui de ce commentaire.
    Bonne journee.

    3
    22
    Abou Stroff
    21 mars 2020 - 15 h 08 min

    « Le charlatanisme hérité du règne de Bouteflika à l’ère du mortel coronavirus » titre A. C..
    désolé, mais le charlatanisme est une partie intégrante de l’idéologie (ou de la culture) du système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation. et le charlatanisme a commencé à « fleurir » bien avant l’arrivée de fakhamatouhou el-aziz et continue son petit bonhomme de chemin avec tebboune.
    en effet, je ne cesserai de le répéter: il n’y a rien d’étonnant à ce que la vermine islamiste occupe ou réoccupe son terrain de prédilection, c’est à dire le discours idéologique qui permet d’abrutir et d’anesthésier le commun des algériens. car, en période de crise, la marabunta qui nous gouverne n’a d’autres solutions pour calmer la rue que de s’appuyer sur le discours islamiste qui sert (désolé, gardiens du temple) de drogue pour endormir le commun des algériens et lui éviter de poser les questions qui fâchent (comme par exemple: où sont passés les centaines de milliards de dollars engrangés pendant le règne sans fin de kouider? ou pourquoi nos augustes dirigeants achètent-ils des biens immobiliers à paris tout en nous donnant des leçons de patriotisme? ou pourquoi nos augustes dirigeants meurent ils souvent (pour ne pas dire toujours) dans des hôpitaux étrangers? pourquoi…..?). en fait, on peut considérer que les deux protagonistes principaux qui se font face sur la scène algérienne sont, d’une part, la marabunta qui nous gouverne et la vermine islamiste, d’autre part. les deux protagonistes n’ont, en fait, pas de projets sociaux antagoniques, bien au contraire. la vermine islamiste (qui représente des couches sociales déclassées par la « dynamique » du système rentier) ne s’est manifestée sur la scène politique que pour revendiquer un meilleur partage, à son profit, de la rente. ainsi, dès que la vermine islamiste a commencé à recevoir une part de la rente en contrôlant le commerce formel et informel, le conflit s’est quasiment estompé et les dirigeants de la vermine islamiste sont devenus des « notables du coin » au même titre que les dirigeants de la marabunta qui nous gouverne.
    en termes crus, la marabunta qui nous gouverne et la vermine islamiste ne sont, contrairement aux apparences, que deux facettes d’une même pourriture, c’est à dire des couches rentières dont le seul et unique objectif est de jouir des bienfaits de la rente sans aucun projet social qui permettrait aux algériens, dans leur ensemble, d’intégrer l’histoire qui se fait sans eux.
    ainsi, pendant que la marabunta et la vermine siphonnent la rente, elles (la marabunta et la vermine) focalisent l’attention de l’algérien lambda sur,entre autres billevesée, la femme et sa tenue vestimentaire ou sur la position des mains lors de la prière ou sur ….
    moralité de l’histoire: l’Algérie et les algériens sont à la croisée des chemins. si les patriotes algériens (en particulier, ceux qui possèdent une quelconque parcelle de pouvoir) n’assument pas leur responsabilité historique (neutraliser dans la même mouvement la marabunta qui nous gouverne et la vermine islamiste). l’algérie et les algériens risquent de disparaître en tant que nation et peuple.
    PS1: en observant les pratiques de la marabunta qui nous gouverne et de la vermine islamiste, on peut conclure, sans l’ombre d’une hésitation, que le bonhomme qui a avancé que « la religion était l’opium du peuple » avait tout à fait raison.
    PS2: il ne faut jamais oublier que, malgré les apparences, la marabunta qui nous gouverne et la vermine islamiste ont des intérêts convergents quand ils ne sont pas identiques. autrement, comment expliquer que nos augustes dirigeants consultent des imams incultes avant de décider la fermeture des mosquées pour lutter contre le covid-19?

    30
    18
      wallahwallah
      22 mars 2020 - 4 h 08 min

      « … la marabunta qui nous gouverne et la vermine islamiste ne sont, contrairement aux apparences, que deux facettes d’une même pourriture, c’est à dire des couches rentières dont le seul et unique objectif est de jouir des bienfaits de la rente sans aucun projet social qui permettrait aux algériens, dans leur ensemble, d’intégrer l’histoire qui se fait sans eux. …

      Et vous venez, vous et le reste des 40 Millions de zambies, de decouvrir ca? Cela ne fait pas 58 ans et 15 siecles que ca dure????
      C’est devenu une 2nde nature d’etre monte’s comme des chamelles douce, parfois pour un sachet de lait, et d’autre fois (la plus grande part) pour rien ! SInon un coup de bluff de cireurs…
      Pourquoi cette peur de mourir, n’etes-vous pas morts encore ? Pire on est INNEXISTANTS.

      Bref, ceci n’est pas dirige’ a vous specifiquement, vous etes aussi anonyme que je le suis… mais a tous les Algeriens. Apres ce virus de mes 2, teboune et co, ont besoin de faire face a une GREVE GENERALE ILLIMITE’E. Point barre.

      3
      20
        realite'
        22 mars 2020 - 19 h 45 min

        Tous mes commentaires qui appelent a faire chuter ce bordel de systeme, recoltent des proportions voisinant 3 pour et 17 contre. Comment interpreter cela sinon que l’hypochresie est generale ou presque. Que ce n’est pas le systeme dans son fonctionnement fidel a ses fondements qui gene, mais son controle !!! Yaw fakou !!!
        Vous ne ramasserez jamais des pommes sous un cerisier, il faut l’arracher a sa racine et planter UN POMMIER ! D’un super-mufti a un super-marechal !!!

    Apulée de Madaure
    21 mars 2020 - 13 h 58 min

    Un grand merci Docteur pour votre article, l’objet de vos préoccupations qui de naissance et d’essence est bien résumé par l’une des citations de Monsieur Mazouz Hacène :
    « La politique est l’art de tromper les masses pour assouvir ses propres ambitions. Elle considère le peuple comme un moyen et un tremplin pour accéder au trône. Elle lui promet monts et merveilles par des mensonges et des promesses sans lendemain. Loin de vivre ses difficultés, elle feint de lui trouver des solutions. Elle s’enrichit sur son dos, profite à fond du système, s’accorde des privilèges, légifère pour préserver ses intérêts et étendre son pouvoir, ne créé aucune richesse et produit des guerres mais sans y prendre part. Sa seule qualification est le blabla et sa force est la ruse. Elle est sans scrupules ni foi ni loi et se donne une bonne apparence pour cacher son fond de loup. Elle est la négation de l’humanité. »

    NB : Paroles d’un Algérien (Taper Mazouz Hacène sur google).

    19
    18
    Bouma Morsli
    21 mars 2020 - 13 h 40 min

    Il n’y a pas si longtemps régnait au palais squatté par le nabot LÉON de chez nous, un gus nommé Gouaiche appointé comme conseiller en zaouia. Rien que ça! c’était dans les années 2000, cet énergumène profitait de sa position pour se sucrer en se faisant intermédiaire pour les contrats juteux. (…) président malgré nous et en dépit du bon sens qui l’aurait amené à promouvoir un conseiller en technologie numérique, un conseiller en prospective …
    Eh! bien non, lui adore les Zaouias mais pas parce qu’il est un soufi ou mystique mais plutôt pour berner son monde et donner l’impression que cet être ignoble et scélérat était un croyant pur et dur.
    dans son infini ignominie, il avait institué le prix de 50 ou 100 millions pour les meilleurs récitants du Coran et chaque ramadan on avait droit à des scènes surréalistes de jeunes et moins jeunes psalmodier des paroles qui donnent l’impression qu’on est dans le spirituel alors qu’on est dans l’esbroufe et la comédie.
    Mais le traître n’avait pas eu l’idée d’instituer des prix pour des innovations techniques, scientifiques…
    Dans cette ambiance de théâtre de mauvais goût, on verra le (…) visitant une zaouia avec les (…) hypocrites, gandoura blanche, faire la rangée et chanter : » TAL3A EL BADROU 3ALAYNA » comme l’ont fait les Koreichites au prophète, l’image véhiculée par la TV voulait dire qu’on n’a pas un président comme tout le monde mais un vrai messager de dieu….. (…)
    Tout le reste découlera naturellement avec les TV off shore, elles vont ramer dans le sens voulu par le piètre timonier : amener la société vers le bas, vers l’incongru et depuis sont nés les zigotos les plus incroyables : Chemsou accusé par certains pour escroquerie, le bouffon Belahmar qui combat les DJINS.
    Dans cette surréaliste atmosphère on verra des débiles qui tuent froidement des innocents de 10 ans et accuser le DJIN. Une femme de mon voisinage qui se lamente d’avoir assassiné indirectement sa fille de 30 ans pour avoir dépensé une fortune chez les RAKIS escrocs mais surtout d’avoir perdu le temps car sa fille avait un cancer mammaire et le jour où elle partit voir le médecin, c’était le stade final de la maladie, elle meure sans la terntaine laissant 2 petits orphelins.
    Echorouk, organe de propagande de la haine de tout ce qui n’est pas musulman sunnite, vilipendait les Chiites et le danger de christianisation de la société et pendant ce temps ils ne disaient rien du traître Boutesrika et sa bande qui détruisait méthodiquement tout un pays, bradait les intérêts supérieurs aux étrangers mais eux osait écrire un jour : « la communauté algérienne d’Irlande supplie Boutesrika de les sauver des homosexuels ».
    Je vous le jure mes frères que j’ai vu cette absurdité EL JALIA EL JAZAYRIA TOUNACHIDOU BOUTEFLIGA, ANKIDNA MINA EL MOUTHOULYÈNES ».
    Il est dit qu’on met des siècles pour façonner des esprits brillants utiles à la société mais d’un claquement de main on fabrique gourous, des faux dévots tel est notre triste sort: avoir à subir Belahmar, Chemsou mais aussi Bonatiro et le DOUKTOR Fares Mesdour; l’un te dit fin 2018 que selon ses « calculs scientifiques » il allait pleuvoir en décembre mais dieu en avait décidé autrement à cause des femmes qui s’habillent mal chez nous ( dans le sens Bourka ) et dieu a envoyé sa pluie vers la Finlande, la Suède, Norvège, Danemark, Allemagne car là bas les femmes sont hijabisées ?? (dixit Bonatiro).
    L’autre gourou te parle économie avec des chiffres farfelus comme El Hadjar pourrait exporter 1 milliard de $ / jour alors que la production mondiale d’acier est de 1.5 milliard de $ par jour (soit 4.9 millions de T / jour pour 300$ la tonne). Mais la névrose de ce douktour / imam c’est l’économie islamiste et il faut juste la bénédiction des imams pour qu’on sorte du sous-développement.
    Oui, absolument oui celui qui nous a traité un jour de médiocre et de peuple sale, fainéant, en fait c’est juste un reflet de miroir de sa petite personne qui l’insupportait à cause de son ego démesuré et qu’il transférait sur autrui pour se sentir soulagé.

    19
    15
    un charlatan, un virus sédatif pour le peuple
    21 mars 2020 - 13 h 33 min

    Ce drôle de barbu a été introduit dans la société algérienne par les nains bouteflika pour casser toute trace de civisme, de modernité et d’épanouissement pouvant exister au sein de la poulation.

    Ce shems, sa tête, sa voix, son costume, ce semblant efféminé se permettait d’expliquer aux idiots téléspectateurs algériens comment agir en conformité avec ses propres interprétations sur les lois de l’Islam.

    Bien évidemment, l’ex destructeur président a tout planifié pour une immersion totale des algériens dans l’obscurantisme et cela ne lui a pas suffit, il a pensé diaboliquement à faire remplacer les autochtones par les 2 milliards de subsahariens.pour s’assurer de la disparition complète des algériens.

    En plus des zaouias, charlatans, des cierges et des superstitions diverses, ce bouteflika a ouvert toutes les portes du sud algérien à tous les réseaux criminels (mendiants, trafiquants, …) africains, qui ont défiguré le pays. Ces hordes subsahariennes sont bien les plus dangereuses à long terme et le peuple n’est pas encore suffisamment conscient de ce danger.

    16
    19
      Anonyme
      21 mars 2020 - 16 h 30 min

      Une remarque à ajouter à votre dernier paragraphe.
      Les mendiants subsahariens sont à l’heure actuelle entrain de mendier en groupes femmes et enfants avec des masques chirurgicaux sur le visage (pas loin d’Alger à Boufarik). Où est donc l’état ??

      7
      21
        Africains
        22 mars 2020 - 20 h 10 min

        Les Africains subsahariens ou pas sont chez eux. L’imposture maladive NOIT !!!

        1
        9
          Anonyme-Nord-africain
          23 mars 2020 - 8 h 01 min

          Les africains subsahariens ou non sont chez eux ??, vous voulez dire dans leurs pays ??? faites un petit tour dans les villes algériennes, vous les verrez mendier à tous les coins en Algérie.

        Youssef
        23 mars 2020 - 8 h 32 min

        Et toi t’as rien d’autres à faire que de montrer du doigt ces pauvres gens. Et après vous parler de religion de rahma. N’oublie pas que nous les algérien nous sommes des millions à vivre à l’étranger si les autres pays avait la même mentalité que toi et te renvoyait tous les algériens tu crèverais la dalle aujourd’hui.

        1
        2
    Un charlatan, un idiot, un manipulateur tel est qualifié ce drôle de femmelette
    21 mars 2020 - 13 h 19 min

    Ce drôle de barbu a été introduit dans la société algérienne par les nains bouteflika pour casser toute trace de civisme, de modernité et d’épanouissement pouvant exister au sein de la poulation.

    Ce shems, sa tête, sa voix, son costume, ce semblant efféminé se permettait d’expliquer aux idiots téléspectateurs algériens comment agir en conformité avec ses propres interprétations sur les lois de l’Islam.

    Bien évidemment, l’ex destructeur président a tout planifié pour une immersion totale des algériens dans l’obscurantisme et cela ne lui a pas suffit, il a pensé diaboliquement à faire remplacer les autochtones par les 2 milliards de subsahariens.pour s’assurer de la disparition complète des algériens.

    En plus des zaouias, charlatans, des cierges et des superstitions diverses, ce bouteflika a ouvert toutes les portes du sud algérien à tous les réseaux criminels (mendiants, trafiquants, …) africains, qui ont défiguré le pays. Ces hordes subsahariennes sont bien les plus dangereuses à long terme et le peuple n’est pas encore suffisamment conscient de ce danger.

    31
    17
    Karamazov
    21 mars 2020 - 13 h 06 min

    Haaa! Oubjiksyou ! Il faut rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui lui revient. Le charlatanisme ce n’est pas de Boutef qu’on l’a hérité.

    21
    16
      La Patate
      21 mars 2020 - 14 h 39 min

      Absolument, le charlatanisme on l’a un peu hérité, il suffit seulement de présider que Boutef et sa tribu intégriste l’on démultiplié par 1000 (en étant tolérant). Je viens juste rendre à César ce qui appartient à jules.

      12
      17
      Lghoul
      22 mars 2020 - 10 h 10 min

      Pendant ce temps, pendant que les zombies continuent a rever et vivre sur les nuages, les jeunes de djedda continuent a vivre dans les discotheques et les concerts pop en faisant des rally en ferraris et bentleys dans le desert. Et tout cela se passe en terre de Mohamed. Les zombies peuvent toujours attendre les 72 vierges.

      1
      12
    Vroum Vroum😤..
    21 mars 2020 - 12 h 13 min

    Joli article , rien a rajouter , juste un exemple d’un Médecin Algérien qui a arrêté d’exersser en Algérie et parti au Canada tenter sa chance , sauf qu’au Canada cette Dame Docteur , travail comme infirmière au Canada …?? ..une remise à niveau en passant le Diplôme d’infirmière avant le cursus de Médecin au Canada . .Et d’autres Médecins qui refusent de quitter L’Algérie … À l’exemple du Professeur Polytechnique Chems Edine Chitour entres autres qui a toujours préférer rester instruire au Pays alors qu’il pouvait être Riche en enseignant aux USA , France ou GB… . Si toute la matière grise va à l’étranger , que restera_t_il ! Et c’est aussi à L’État Algérien de s’équiper pour garder sa matière grise … Car c’est frustrant pour un Médecin Algérienne , de commencer comme Infirmière au Canada ??…Personnellement mieux vaut être Médecin et le rester , se faire déclasser à L’étranger c’est dur très dur a avaler .

    22
    43
      C'est vrai ce que vous dites
      21 mars 2020 - 14 h 26 min

      Confirmé, validé

      11
      18
      Argentroi
      21 mars 2020 - 18 h 58 min

      Le salaire moyen pour les emplois Infirmière Infirmier, Canada est $59.973 par année ou $30,76 par heure.
      Le salaire moyen annuel varie entre $34.507 pour les postes de niveau débutant, et $87.750 pour les travailleurs les plus expérimentés.
      Dans l’Ontario, par exemple, le salaire moyen annuel est de $61.503 tandis que pour le Québec où la rémunération est la plus faible, on relève $58.189.
      Plusieurs réussissent ainsi à tripler leur salaire de base. Un infirmier du CISSS de Laval a par exemple été payé 190 000 $ en 2017, avec un salaire de base de 62 000 $. Il a donc cumulé 99 000 $ en heures supplémentaires et 29 000 $ en primes.
      Ne parlons pas des infirmières cliniciennes titulaires d’un baccalauréat en sciences infirmières, le salaire moyen varie entre pour les postes de niveau débutant, et $74.929 pour les travailleurs les plus expérimentés.

      Et donc notre médecin est surement devenu infirmière clinicienne et si elle touchait comme débutante $ 60.472 cela fait environ 40.000 euro par an puisque le dollar canadien vaut o,65 euro. Avec un salaire mensuel débutant à 3300 euro au moins sans compter les primes et les heures supplémentaires en plus du cadre de vie, je ne vois pas pourquoi il faut regarder dans le rétroviseur !

      1
      18
    Anonyme
    21 mars 2020 - 12 h 13 min

    Faut-il confiner les gens afin de réduire la propagation du virus ou bien doit-on, au contraire, laisser l’agent infectieux se propager tout en protégeant les personnes vulnérables, de sorte à immuniser définitivement l’espèce humaine de la pathologie du singulier virus et de tous ses semblables qui ne manqueront pas d’émerger maintenant que la barrière immunitaire qui les retient s’est fissurée.

    Redoutable décision pour celui où celle qui doit la prendre.

    La première option semble la plus facile à prendre pour tous ceux dont l’esprit n’appréhende que le présent, tandis que la seconde est à priori très risquée, alors que c’est cette dernière qui sauvera des vies en grand nombre au-delà du présent et de l’instant.

    Gouverner c’est aussi décider de la vie ou de la mort.

    7
    23
      Azul
      21 mars 2020 - 13 h 08 min

      tu n’as aucun savoir dans ce domaine,ni dans d autres domaines.
      ton domaine la manipulation!

      28
      9
      ?
      21 mars 2020 - 17 h 08 min

      @ Anonyme
      21 mars 2020 – 12 h 13 min

      Occupe toi de la Roqia des bouteilles, laisse la science pour les scientifiques.

      21
      1
    SaidZ
    21 mars 2020 - 11 h 31 min

    Parmi les résolutions prises par teboune, il y en a une dans laquelle il disait « un comité national composé de scientifiques et d’hommes religieux » vous imaginez chems eddine à table avec un microbiologiste infectiologue !!!?…décidément ce teboune est sur les traces de son destructeur prédécesseur..
    d’ici quelques minutes, on va lire certains commentaires habituels qui vont nous dire que c’est la faute du mak, said sadi, bhl, israel, makhzen, tchektchouka, etc.

    50
    26
      Youssef
      21 mars 2020 - 12 h 09 min

      Bravo pour votre commentaire super intelligent merci beaucoup ça fait plaisir de voir qu’il y a des gens lucides

      24
      17
      Lghoul
      21 mars 2020 - 15 h 05 min

      Il est dangereux de mélanger les serviettes avec les torchons. On risque de devenir aveugle.

      3
      16
      Eureka !
      21 mars 2020 - 15 h 39 min

      Wow… Bientot, vous lui changerez son nom de teboune a teboub pour ressembler tebib !!!
      Vous parlez de ce virus, comme si c’etait un berzidan duemment elu, qui fait un glissement de language.
      Mais ce teboune n’est rien d’autre que le porte-parole de celui qui l’a place’, lui-meme chef militaire du quartier general de oulemas-zaouias !!!
      Je me demande seulement, qui est leur Pape a ce quartier general? Mais qui sait, c’est peut-etre BMS !

      7
      16
      Chibl
      21 mars 2020 - 16 h 25 min

      Le charlatanisme est un héritage islamique dans le SAHIH EL BOUKHARI ont trouve un tas de c… médicales comme par exemple boire la pisse de chameau ou réintroduire la mouche dans la nourriture si celle ci tombé dans la nourriture, le charlatanisme fait partie de la société.

      11
      14
    LE DINAR ALGERIEN
    21 mars 2020 - 11 h 27 min

    Il avait bien dit, qu’il fallait écrire sur notre drapeau, Allah raleb, ce jour, il avait exprimé le fond de sa pensée..

    32
    16
    Belveder
    21 mars 2020 - 11 h 07 min

    Article signé A C MONTREAL…on le sait ca ….mais les chercheurs des pays comme la France italie gréce et d autres du Sud partent depuis longtemps vers les USA GB Australie et le CANADA ou ils sont mieux considéré et enrolé par des Labo privé…quant au Charlatans ils défilent leur Pub sur des bandeaux de TV poubelles …il faut peut etre penser a arréter ca deja

    24
    20
    Lghoul
    21 mars 2020 - 10 h 55 min

    Boutef a ramene le charlatantisme du maroc pour transformer l’Algerie en royaume du maroc bis. (…) Quelqu’un qui ne vit que dans le mensonge ne sait pas vivre autrement jusqu’a la fin. Seule la procedure de la methode change.

    21
    25
    Mounir Sari
    21 mars 2020 - 10 h 54 min

    Il est très clair que Bouteflika a encouragé et a bâti tout son long règne sur le charlatanisme.Tebboune n’a pas dérogé à la règle en voulant fermer les mosquées, il a demandé l’avis des imams mais pas l’avis des scientifiques et des professionnels des soins de santé!!!!

    36
    25
      Vroum Vroum 😤..
      21 mars 2020 - 19 h 57 min

      Y’a Mounir Sari , je reprend pas ton post pour ferrailler , mais juste pour préciser que le Président Teboune en demandant L’avis des Imams savait très bien que la position des Imams serait identique que celle du corps Médical . Cela va de soit .. Aller bien a toi

      12
      7
        Mounir Sari
        21 mars 2020 - 22 h 21 min

        Ah oui j’ai failli oublier que tu es le conseiller médical et religieux de Tebboune!!!!

        3
        12
    Anonyme 1
    21 mars 2020 - 10 h 52 min

    Ce charlatan de chems eddine me donne la nausée rien qu’à l’entendre

    30
    16
      Bizarre
      21 mars 2020 - 15 h 45 min

      Comment se fait-il, que je ne l’ai JAMAIS enttendu, encore moi ecoute’…car je n’y comprendrais RIEN DU TOUT… je suis vaccine’ et mes enfants AUSSI !

      5
      15
    Argentroi
    21 mars 2020 - 10 h 50 min

    En un mot, c’est le jour et la nuit quand on parle d’une Algérie moderne et de l’actuelle; n’en parlons pas de celle que nous miroite le passéisme islamiste !

    23
    16
    Lghoul
    21 mars 2020 - 10 h 49 min

    Depuis le temps qu’ils parlent de l’evidence, comme des magnetophones, en adaptant chaque evenement ou chaque desastre a des verses coraniques, qu’ont ils change ou apporte de neuf ? Pour ceux qui ont encore du temps a perdre, parceque rentiers ou ont peur d’affronter la realite en se cachant derrière la superstition car ils sont vraiment des feneants, je dirai simplement bonne chance et que Dieu vous aide dans votre chemin . Moi j’ai d’autres chats a fouetter dans ma vie quotidienne. Dans 20 ans, vous pourrez rendre compte a vos familles et vos amis sur l’amelioration de vos conditions et votre proximite avec le paradis.

    18
    16
    Anonyme
    21 mars 2020 - 10 h 38 min

    une mosquée a deux milliards pour le prestige d’un mégalomane et pas un seul hopital de standard international; ! le val de grace pour lui et le charlatanisme pour la plèbe ,tel est le mépris de cet ex » président » pour le pays !!

    42
    15
      Verite-en-face
      22 mars 2020 - 19 h 54 min

      Quand un vieux malade arrive a realiser cela devant 40 millions d’etres, n’est-il plutot question de conclure sur ces 40 million que sur le seul bonhomme? C’est un plus grand echantillon qd meme !!!

    CHAOUI-BAHBOUH
    21 mars 2020 - 10 h 37 min

    Sommes-nous assez conscients et moins c…, pour laisser s’exprimer un Chams-Eddine où JAMS EDDINE et l’écouter dire les pires idioties au nom d’Allah dans une chaîne de télé au service du pouvoir et qui continue sans la moindre honte, cela explique que tout son Personnel est acquit et vendable des mendiant et (…) monnayables au plus bas prix, qu’elle honte, il est temps que tous les Algériens au pays où dans le monde boycottent cette chaîne du mensonge, et qui est payante pour les incrédules qui s’abonnent à cette chaîne de la honte et sans dignité Journalistique !!! Cordialement Un Algérien d’ici et d’ailleurs !

    28
    17
    Bonatiro= Escroc
    21 mars 2020 - 10 h 13 min

    Il fallait pas oublier le protégé de la clique de Bouteflika un certain Loth Bonatiro que la presse présente comme un savant en astronomie, il n’a pas hésité a soutenir un autre escroc qui vendait un produit guérissant le diabète qui a été condamné par la suite et dernièrement il a déclaré qu’un vaccin a été trouvé avant d’être démentie par l’institut Pasteur d’Alger.
    Ce Bonatiro est un proche de Said Bouteflika.

    28
    14
    Anonyme
    21 mars 2020 - 9 h 56 min

    METTER TOUTE CETTE (…)A LA POUBELLE.DONNEUR DE LEÇON QUI T AMMENE DROIT DANS LE FOSSÉ.(…).

    14
    14
    Moh.abbas
    21 mars 2020 - 9 h 52 min

    Un scientifique lira des centaines de livres au cours de sa vie, mais sera toujours persuadé qu,il lui reste beaucoup à apprendre.
    Un fanatique religieux n,en lira qu,un et sera persuadé d,avoir tous compris.
    Inutile de préciser la voie emprunter par l,ex raïss el djoumouriaaaa..

    28
    14
    hombre
    21 mars 2020 - 9 h 50 min

    deux charlatans se parlent
     » tu as quoi comme arnaque aujourd hui »?
    on va dire aux gens que c est haram de se laver les mains avec la solutoin hydroalcoolique ,l alcool c est haram tas compris?
    mais c est dangereux de dire ca!!!tu peut faire mourir des gens !!!
    ecoute dans notre metier pas de sentiments ou tu fermes boutique
    c est le moment de faire de l audience les gens sont chez eux
    on va leur proposer d avoir les mains toujours desinfectees ,contre un cheque de la WESTERN UNION
    c est quoi le truc ?
    je leur dirais qu a telle heure et tel jour ils devront lever les mains au ciel ,afin que je puisse les oindre de mon souffle salvateur
    et ca va marcher?
    evidemment ,ils ne croient plus aux politiques ,internet et sature ,connection impossible, il ne reste plus que nous
    La prochaine fois on dira que c est la faute des femmes,les femmes ca marche tres bien

    22
    14
    ISIS
    21 mars 2020 - 9 h 50 min

    Rappelez vous des pratiques du colonialisme Français,interdire l’école aux enfants des nos collabos et ouvrir les Zaouias,le Traitre Bouteflika a fait la meme chose voir pire,que les Cheikhs Zaouis sont devenus des hommes de loi et des représentants de Bouteflika et son clan d’oujda auprès de l’enfer amène

    16
    16
    brahim
    21 mars 2020 - 9 h 34 min

    Et pourtant ce président déchu qui a fait énormément de mal au pays pendant son règne vit toujours dans une résidence d’Etat et à aux frais de l’état.Quand es ce qu’il va rendre des comptes ne serais ce que symboliquement..

    38
    16
      Anonyme
      21 mars 2020 - 16 h 37 min

      Je demande carrément aux algérien de ne plus se rendre aux mosquée durant cette épidémie planétaire .la vraie place des algériens , c’est dans les écoles et les bibliothèques, pas dans les mosquées car l’inculture et l’ignorance tue plus que les maladies et les épidémies.

      9
      15
        Et Apres?
        22 mars 2020 - 20 h 11 min

        Et pourquoi le faire apres ?

    elhadj
    21 mars 2020 - 9 h 22 min

    admirable constat amer d une situation de déliquescence totale ou les lieux de culte s adonnent a la politique notamment les zaouïas , ou les saltimbanques s érigent en savants,ou les commerçants véreux ,mafieux dont certains portent des longues barbes trompeuses laissant supposer par leur fausse apparence qu ils sont d honnêtes croyants alors qu ils n hésitent pas sans foi ni loi ,de profiter a chaque occasion de pratiquer a outrance et entre autres la spéculation.il y a une réalité dans ce pays c est que les mosquées ne cessent de se remplir et pleine a craquer chaque vendredi mais hélas les cœurs se sont vidés par l appât du gain facile, le matérialisme, l individualisme,la perte des valeurs humaines, le sens civique ,l assistance a autrui en cas de besoin ou de détresse .

    71
    14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.