Egoïsme de médecins privés face au Covid-19 : le docteur Ghedia s’insurge

coro Ghedia
Les médecins ne doivent pas oublier le serment d'Hippocrate. D. R.

Par Dr Aziz Ghedia – «La science sans conscience est une ruine de l’âme.» Que tous les médecins méditent cet aphorisme. Il ne leur est pas destiné spécialement. Mais, aujourd’hui, il les concerne directement. Du moins, certains de nos médecins, les médecins algériens qui, dès que le gouvernement a annoncé le confinement de la population, commencent à paniquer, à perdre les pédales et à menacer de ne plus être présents sur leur lieu de travail : les cabinets médicaux. Ces menaces à peine voilées ont pour prétexte le manque ou parfois carrément l’inexistence de conditions idoines pour la prise en charge des malades susceptibles d’être atteints du coronavirus, entre autres, la manque de bavettes et de gants de protection.

En fait, c’est sur certaines pages Facebook gérées par des groupes de médecins, tel le Syndicat national des médecins libéraux, que j’ai pu, à travers la réaction de certains confrères, me rendre compte de l’ambiance générale qui semble régner actuellement au sein de la corporation médicale. Ces réactions sont venues à la suite d’un de mes commentaires dans lequel, pourtant, je parlais au conditionnel et que je reprends ici, pour permettre à tout un chacun de juger en son âme et conscience : «Il semblerait que certains médecins cabinards ont préféré fermer que de faire face au risque d’infection par le coronavirus. Cette attitude de ces confrères est antidéontologique et condamnable. Cela est assimilable à une désertion d’un militaire en temps de guerre. De ce fait, les pouvoirs publics, et en particulier le Conseil de l’ordre des médecins, doivent intervenir et agir sévèrement. Tout cabinet médical fermé sans aucune justification valable devrait faire l’objet d’une fermeture temporaire d’au moins un mois. C’est dans ces moments de crise sanitaire que le corps médical doit montrer son sens du devoir et du sacrifice. Ne trahissons pas le serment d’Hippocrate».

Mal m’en a pris.

J’ai reçu une volée de bois vert que je n’oublierai pas de sitôt ! J’ai beau essayé de mettre en évidence ma qualité de «vieux routier» de la médecine – si j’ose dire – mais rien à faire. Le danger auquel ces médecins pensent qu’ils vont être confrontés, selon leur perception de la situation, est infiniment plus grand que les conseils et la sagesse qu’un de leurs aînés leur prodigue. Le serment d’Hippocrate, ils n’en ont rien à faire ?

Pourtant, chaque jour que Dieu fait, ailleurs, en Chine, en Italie ou en France précisément, des médecins continuent à braver le danger. Il ne leur vient pas à l’esprit d’aller se calfeutrer chez eux et de laisser la population, leur population, à son triste sort. Ce coronavirus est, certes, virulent. Il se propage à une grande vitesse et la courbe des infectés ne cesse de grimper de façon exponentielle. Mais est-ce une raison de lui laisser le terrain libre ? Est-ce une raison pour ne pas lui livrer combat ? Pourtant, aussi, on le sait, «on ne perd que les batailles qu’on ne livre pas». Et, là, il s’agit, à juste titre, d’une guerre pour reprendre les termes du roi Jupiter, dixit Emmanuel Macron. Ce n’est donc pas le moment de se débiner. Alors, soyons raisonnables, soyons responsables et faisons tout ce qui est humainement possible pour éradiquer ce virus ! La tâche qui nous attend est très dure, ce ne sera pas une simple balade de santé, mais nous réussirons, j’en suis convaincu.

A. G.

Comment (71)

    Arris
    24 mars 2020 - 16 h 29 min

    L’expression originale est de Rabelais, “Science sans conscience n’est que ruine de l’âme” est tirée de Pantagruel, son œuvre majeure. Ce n’est pas exactement le même sens.
    Dr Aziz Ghedia, dites-nous pourquoi le gouvernement continue à fanfaronner à propos des possibilités de soins et de lutte contre Covid-19, le nombre de morts en Algérie est le plus élevé en Afrique (y compris le taux de mortalité nb décès/nb cas total (avérés) ?
    Autre chose, les médecins hospitaliers, les chercheurs de l’Institut Pasteur, et même les libéraux … l’administration de la santé n’ont pas appelé au confinement depuis le mois de février alors que bon nombre de pays asiatiques l’avaient fait en début du même mois.
    En fin janvier j’ai été contrôle (température) à l’entrée en Algérie par avion. La même semaine, il n’y avait pas de contrôle en France (aux entrées bien sur).
    Et même si c’est insuffisant cela permet de détecter les symptomatiques.

    La question est de savoir, pourquoi le confinement de Boufarik, de Blida n’a pas été effectué dès les premiers symptomatiques. Attendre que la situation empire pour essayer de « recoudre » les morceaux (les décisions non prises) est une erreur et les médecins (tous) ont aussi une responsabilité dans cette « erreur ».
    Pour être « trivial », rien ne sert de courir, il faut partir à point. Vous le savez, c’est aussi le cas dans beaucoup de pays européens que nous suivons dans la bêtise et pas dans les aspects « intelligents ». Et surtout la France.

    Yassine
    22 mars 2020 - 13 h 46 min

    Ce discours moralisateur est abjecte . Vous representez l’intelectuel homo algerianus dans toute son hypocrisie et sa laideur .
    Vos agruments de cabinards en itallique et de soldat fuillant le terrain de combat et juste effrayante de stupidite .
    Sans protection , la moitie des algeriens va etre infectee ; et ce qui doivent etres
    proteges en premier lieu sont les personnels soignants .
    Dire a medecin  » cabinard » de continuer a recevoir des patients sans protection est criminel .
    Adressez votre discours moralisateur aux detenteurs du pouvoir et non aux medecins cabinards .
    Epargnez-nous votre hypocrisie !

    P.S : Je ne suis pas medecin

    Anonyme
    22 mars 2020 - 11 h 51 min

    @ Zaatar
    22 mars 2020 – 5 h 54 min
    je me suis mal expliqué cher ami, ma dernière phrase résume toute ma pensée, il est clair qu’il vaut mieux avoir un être vivant quel que soit sa fonction dans la société que mort bêtement,
    Un professionnelle médical soigne des millions de personnes, quand elle n’est plus là, c’est des millions de personnes qui souffrent ou meurent dans la douleur.
    Comme on dit pour la religion, pour sauver son âme, il faut d’abord sauver son corps.
    Ce que je voulais dire, comme tout médecin devant une situation pareille, c’est de ne rien pouvoir faire alors que justement, ils ont choisie ce métier pour soigner leurs semblables, une situation que personne ne veut vivre.
    Pour ma part, je ne suis malheureusement pas médecin, et je n’ai aucune prétention, donc, à supposer que je sois médecin, dans un cas pareil, je ferme la porte de mon cabinet jusqu’à avoir la matériel adéquat pour travailler, il est inutile de jouer les gros bras pour finir dans un cercueil (d’autres part, les cabinets médicaux ne sont pas des hôpitaux, donc le sujet en lui même porte à confusion à moins que je n’ai rien compris).
    Comme vous le savez cher ami, on refait notre monde par nos écrits ici sans rien changer, comme le disait un journaliste, la terre continue de tourner mais tourne sans nous.
    Mes salutations cher mai.

    Karamazov
    22 mars 2020 - 9 h 43 min

    Outre le fait que ce n’est vraiment pas au niveau des cabinets médicaux que se joue le drame comme il a été signalé ici .

    Je signale tout d’abord que du reste, excepté ici, je n’ai lu nulle part une justification à cette désertion parce que personne d’autre ne l’a rapportée ailleurs. C’est un faut débat , dont je ne pouvais même pas imaginer qu’il ait lieu, sérieusement du moins. Le fait qu’il ait été rapporté autorise toutes les extrapolations. Nous ne sommes plus dans le domaine du raisonnable mais dans des divagations. Il ne faut donc pas reprocher à Zaatar d’apporter la contradiction. .

    Il ne fallait donc pas pas situer le débat où il n’était pas en inversant la problématique. Le débat était justement de laisser faire le feu ou pas. L’immunité collective. Ainsi quand le feu aura tout brulé il s’éteindra tout seul.

    Zaatar n’encourage personne à déserter. Personne. Ce qui signifie que tout le monde est concerné. Sans exception.

    Si les médecins et le personnel soignant doivent être les premiers au front cela ne signifient pas qu’ils doivent être les seuls. Et si le peuple lui déserte et se conduit en égoïste il ne faut s’étonner que des médecins le fasse aussi. Il n’y a pas que des omniscients et es enfants de chœur parmi eux.
    Je disais que face à ce fléau personne n’a de réponse à lui tout seul. L’hécatombe en Italie est là pour nous le rappeler.

    Je signalais juste le manque d’humilité quand certains abordent ce problème qu’il ne maitrise pas plus que d’autres. Pour l’instant tout le monde improvise comme il peut. Alors basta la suffisance, les certitudes et les postures de pédagogue.

    Personne n’a l’exclusivité de l’information à ce sujet ni n’est fondé à donner des leçons . La réalité du terrain en Europe le démontre suffisamment.

      Zaatar
      22 mars 2020 - 12 h 53 min

      @Karamazov,
      Effectivement la problématique est suffisamment compliquée pour que toute approche a de bonnes chances d’être biaisée. En ce qui concerne le personnel soignant, les privés, d’un côté comme de l’autre on ne peut donner tort ni raison. Le problème est à élargir mais on ne sait pas comment. Enfin, et je suis d’accord, le fléau est toujours là et c’est de ça qu’il s’agit en premier lieu.

    jijer
    22 mars 2020 - 2 h 30 min

    l’épidémie du coronavirus est l’occasion inattendue de faire de ce mastodonte de grande mosquée à plusieurs milliards de dollars un hopital digne de ce nom pour en faire un bon usage et accueillir toutes les personnes atteintes par cette maudite bestiole

    farid
    21 mars 2020 - 20 h 28 min

    Le minimum ne peut être assuré dans un cabinet médical, la norme voudrait que chaque patient qui entre dans un cabinet porte une bavette et des gants, ou bien c’est l’assistant médical qui leur en donne avant qu’un patient n’entre dans ce cabinet pour qu’au moins dans la salle d’attente, cet espace renfermé où les patients attendent doit au moins ne pas être contaminé, mais hélas, la plus part des médecins cabinards n’ont ni gants, ni masque, ni camisole, ni lunette, pour se protéger, protéger son personnel et protéger les patients, car tous ces accessoires jetables ont été utilisés et le stock n’a pu être renouvelé à cause de la pénurie, alors que même les hôpitaux souffrent de cette pénurie.
    Dans ce cas, le cabinet peut devenir un espace à haut risque de contamination comme tous les espaces publiques, cafés, restaurants, salles des fêtes, mosquées, marchés, transports publiques.
    A l’étranger, les consultations de routine, non urgente ont été annulées, la consultation se fait par téléphone ou par téléconsultation, sauf pour les cas urgents ou pour des soins qui ne peuvent être différées.
    Mon médecin traitant m’a juré par tous les saints qu’il manque de tout, même pas un masque pour l’offrir à ses parents âgés, qu’il a peur que son cabinet devienne espace de contamination, qu’au lieu d’éteindre l’incendie qu’il contribue à le renforcer, qu’il voudrait seulement soigner des cas urgents qui nécessitent des soins, voilà ce qu’il m’avait dit et je peux en témoigner car je l’ai consulté pas plus tard ce jeudi passé.
    Moi je dis, où sont passés ces 1.500.000.000.000,00 $US qui auraient pu construire des hôpitaux modernes, acheter des équipements médicaux, les consommables, les médicaments surtout les moyens de protection comme combinaisons, camisoles, masques FFP2 – FFP3, certains hôpitaux commencent à épuiser son stock sans pour autant qu’il puisse être renouvelé.
    A l’étranger les consultations de routine sans qu’il y ait menace sur la vie d’un patient, ont été différés, seuls les cas urgents sont pris en charge. Ils préconisent la téléconsultation ou par des consultations par téléphone.
    Dans les hôpitaux les cas non urgents ne sont pas pris en charge et les consultations sont différés afin que les patients ne soient pas contaminés.
    Les pharmacies ont reçu des consignes de ne faire entrer que trois personnes à la fois et se tenant à des distances de sécurité
    Les médecins des cabinets souffrants des pathologies ou ayant des antécédents sont priés de faire des consultations par téléphone ou par téléconsultation
    Je rajoute ceci, durant la pandémie de la grippe A H1N1 en 2009, j’ai été contaminé dans un cabinet, en allant consulter un gastro et j’ai failli passer l’arme à gauche, Dieu merci ce n’était qu’un mauvais souvenir.
    Rappellez vous ceci, un medecin en bonne santé et vivant est toujours utile mais un medecin meurt il est irremplaçable et qui va nous soigner ?

      Zaatar
      21 mars 2020 - 22 h 15 min

      On est sur la même longueur d’onde l’ami farid. Mais ça n’a pas l’air d’être le cas de tout le monde, AG en premier.

    Ordre des medechiens
    21 mars 2020 - 17 h 35 min

    C’est vrai que quand a fait le serment d’hypocrite, on ne craint personne. S’il y avait un vrai ordre des médecins pratichiens , aucun médecin quelque soit son rang ne peu déroger à la règle: celle de soigner les gens quellesque soient leurs origines, couleurs, religions. Mais puisqu’il existe des médecins aux bras longs qui font fi des lois et des ordres alors autant déclarer une loi martiale qui donnera le plein pouvoir aux médecins militaires afin de prendre en main ( de fer) cette crise sanitaire qui, au vu du chiffre effarant, le plus haut au monde avec les 12% de morts, va faire des ravages et tuer des millions d’algeriens si on se refaire aux études britanniques qui donnent 8 millions de morts aux USA malgré leurs capacités de réactions très supérieures aux nôtres, car chez eux et malgré la précarité de leur système de santé, ils ont des capacités industrielles et humaines énormes capables d’y faire face même s’il y aurait des centaines de milliers de morts selon les britanniques. Alors, chers medechiens privés, vivement la loi martiale qui vous enlèvera votre permis d’exercer en respectant vitre serment d’hypocrites.

      Zaatar
      21 mars 2020 - 22 h 02 min

      Taux le plus élevé oui 12%. Les européens avec leurs services de santé plus performants que le nôtre n’arrivent pas encore à endiguer la pandémie. Pourtant leurs médecins sont protégés en priorité. Qu’aurait était il s’ils n’avaient pas les protections nécessaires? Une seule réponse, ils auraient ete mis en quarantaine et un pourcentage d’entre eux périra. Des médecins en moins donc pour lutter contre la maladie et soigner des patients atteints du virus de plus en plus nombreux. Résultats des chiffres effrayants de morts et de malades. Chez nous, pas de protection du tout. J’ai vu une vidéo d’une résidente qui a intubé à mains nues un contaminé, et qui pleurait en disant  » les détresses respiratoires sont en train d’affluer, restez chez vous svp ». Elle a été confine chez elle après avoir été contaminé par le malade qu’elle a intubé à mains nues. Donc un médecin en moins…par conséquent, la résolution du problème passe par la dotation aux médecins et aux personnels soignants de matériel et d’équipements de protection en premier. Sinon c’est un sacrifice de médecins, de personnel soignant et de citoyens que l’on fait… et ce parcequ’on n y a pas de traitement. Le confinement général est une obligation, et il faudra faire intervenir l’ANP si nécessaire pour le faire respecter en instaurant un couvre feu. C’est ce que le Maire de Nice a fait.

        Ordre des medechiens
        21 mars 2020 - 23 h 19 min

        @Zaatar, ne la joue pas trop plus royaliste que le roi ou dans le langage algérien plus WATANI que les autres. Le covid-19 s’active d’une façon exponentielle, si tes maîtres t’ont appris le terme. Dans quelques semaines tu vas avoir une opinion différente. Si tu calcules ou fais des statistiques, l’Allemagne, France, où les pays européens, meme s’ils ont des systèmes de santé basés sur le privé, ce qui n’aide pas trop les pauvres, le taux de décès ne dépasse pas les 2% à l’exception de l’Italie dont le monde ne comprend rien à la vitesse d’exécution du virus chez eux. Amuse-toi à tirer sur tout ce qui bouge, en attendant, prie ton Dieu en t’orientant vers tes cousins de l’Arabie et fume ton zaatar, peut-être cela va te sauver avec les bénédictions de votre charlatan chamsou ddine.

          Zaatar
          22 mars 2020 - 8 h 17 min

          @Ordre de mesdechiens.
          En premier lieu va connaître ce qu’est être plus royaliste que le roi. Et même être plus watani que les autres j’ai bien peur que tu n’en ai aucune idée du sens de ces assertions. Ensuite tu parles de Maitres !!! Maitres de quoi, par rapport à quoi ou à qui, et que font ces Maitres? Apres tu parles de statistiques, tu cites des pays, tu rajoutes le privé !!!! Rien de compréhensible. Mais c’est tout à fait logique quand je lis ensuite que le taux de décès ne dépasse pas 2% à l’exception de l’italie…ah bon?
          Voyons voir. La chine. 81 348 cas pour 3144 morts donc taux de 3,86%, l’italie 53 578 cas pour 4825 morts taux de 9%. Espagne 25496 cas pour 1381 morts taux de 5,41%. Iran 20610 cas pour 1556 morts taux 7,54%. France 14485 cas pour 562 décès taux 3,87%. Hollande 3640 cas pour 136 morts taux de 3,73%. Inutile que je continue. Et donc tu racontes n’importe quoi. Enfin tu parles de mon dieu, que je m’amus que je tire sur tout ce qui bouge…l’Arabie et mon dieu…enfin tu dois avoir les neurones complètement connectés d’une façon anarchique. Je ne t’en veux pas mais tu te devrais sérieusement te soigner.

        Elephant Man
        21 mars 2020 - 23 h 21 min

        @Zaatar
        Épargnez-nous la pub gratuite pour cet ultrasioniste d’Estrosi en ces temps de Covid-19.
        De nombreux pays ont installé le couvre-feu que vous auriez pu citer mais non le porteur de kippa l’ami de Scheantanyahou…..qui a installé un système de sécurité importé de la colonisation sioniste et d’une entreprise israélienne étant l’époux d’une judéosioniste.
        Savez-vous que chez l’entité sioniste ils sont également confinés ils prendront un minimum conscience [même si si ce n’est pas comparable à la barbarie qu’ils font subir aux autochtones légitimes Palestiniens] de ce qu’endurent les Palestiniens chez eux en Palestine OCCUPÉE à Gaza depuis toujours, si tant est que les sionistes aient une conscience….
        Quant aux médecins ils n’avaient qu’à anticiper et en référer à l’autorité compétente afin d’organiser la commande de masque et matos adéquat !
        Pas besoin de système de modélisation pour anticiper la pandémie !
        Enfin, cessez de regarder de l’autre côté de la méditerranée vous idéalisez une chimère, je suis repartie avec une ordonnance de poudre de perlimpinpin pour une rhinophargyngite qu’étrangement la pharmacie m’a délivrée elle qui est systématiquement en rupture de stock virtuelle…, imaginez ceux en France qui ne connaissent rien à la médecine…

          Zaatar
          22 mars 2020 - 7 h 51 min

          Esprit algerien je dirais, que je cite estrosi ou quelqu’un l’idée était juste de dire qu’on doit instaurer le couvre feu. Maintenant qu’on vienne mélanger ce qui ne devrait pas l’être ma foi….

          farid
          22 mars 2020 - 12 h 02 min

          Astaghferou Allah, Astaghferou Allah
          Les médecins avaient tiré la sonnette d’alarme en 2018 ensuite ils ont été tabassé par les agents d’oppression, vos semblables ont applaudi et on transformé une revendication légitime en des mensonges du genre les médecins sont sortis pour le salaire afin que le pouvoir étouffe la situation réelle de nos hôpitaux qui sont des mouroirs, les médecins sont plus intelligents que vous et ceux qui nous gouvernent, tout médecin qui se respecte sait qu’une telle situation qu’on vit maintenant était prévisible et allait se produire tôt ou tard, sauf vous les gens du systéme qui aiment mentir, boucher les oreilles et fermer les yeux pour ne pas voir la réalité en face.
          Je connais pas mal de chirurgiens quand ils programment une opération achètent le nécessaire de leur poche sans qu’ils soient remboursés et ça venez me le contredire en face

        Elephant Man
        22 mars 2020 - 8 h 20 min

        @Zaatar
        Je complète par en France Estrosi son épouse judéosiboiste et toutes les stars politiques se font testés pour Covid-19,
        Par contre, je suis repartie avec une ordonnance de poudre de perlimpinpin j’insiste pour une rhinopharyngite ….sans rhume !!

          Zaatar
          22 mars 2020 - 12 h 58 min

          Pardon de me répéter aussi, on n’en a rien à battre d’estrosi et de son épouse et de ce qu’ils sont. Il s’agit du coronavirus, du confinement et du couvre feu décrété à Nice qui devrait être vu comme important pour nous et qu’on devrait faire pareil. S’il y a un couvre feu décrété au Madagascar on l’aurait cité pour demander de faire la même chose.

        Krimo
        22 mars 2020 - 12 h 03 min

        Zaatar,

        L’ordre des medecins, universellement le plus vieux, chez nous c’est le dernier, pour ne pas dire le seul bastion qui survit, quoi que …… de facade oui, mais en interne la deontologie a foutu le camp….. Entre medecins le sesame d’usage « je suis medecin » n’a plus aucun sens.

        Ton cri, d’abord je le salue parce que de bon sens et de plus il a trait aux regles les plus elementaires face a pareille crise. Dans pareille situation, on veut nous ramener a l’expression « cordonnier mal chausse » …..

          Zaatar
          22 mars 2020 - 15 h 48 min

          Salut krimo,
          J’ai toujours apprécié la justesse de tes interventions. Encore ici tu « m’as complété  » avec l’expression « cordonnier mal chaussé « . C’est ce que j’aurais du ajouter. Merci de l’avoir fait.

    pas trop de zèle professionnel !
    21 mars 2020 - 16 h 52 min

    Mais Dr Aziz Ghedia, moi je trouve que vous allez loin alors que ces médecins qui n’ont pas de masque, de bavette , de gel hydroalcooliques et des gants spécifiques, ils n’ont pas à s’exposer dangereusement et naïvement eux aussi ! C »est élémentaire à comprendre dans le cas d’une épidémie comme celle-là !

    C’est comme si vous disiez que vous êtes offusqué que des chirurgiens refusent d’opérer au motif qu’ils n’ont pas de combinaisons hygiéniques, de couvre-chef, de gants et de masques de salle d’opérations ! Non il ne faut pas faire dans le zèle sans montrer du doigt d’abord les défaillances du pouvoir et du gouvernement ! Mes respects cher docteur, bon courage à vous et merci pour tout ce que vous faites sur le plan professionnel !

    Virus Chinoix
    21 mars 2020 - 16 h 06 min

    Je cite: « … soyons responsables et faisons tout ce qui est humainement possible pour éradiquer ce virus ! La tâche qui nous attend est très dure, ce ne sera pas une simple balade de santé, mais nous réussirons, j’en suis convaincu. … »

    Avez-vous vu une video qui circule actuellement sur la toile, du marche’ ou dit-on ce virus a commence’? Toute sorte de bestioles, depuis les serpents, scorpions, singes, chauve-souris, et j’en passe…. dans des cages a s’entre-toucher meme, qui attendent d’etre abattus sur la meme table, le meme couteau/hache, etc. et le sang qui degouline parterre… pour que les communards disposent d’un dollar supplementaire… D’autres personnes speculent que depuis que Trump a impose’ des sanctions contre les companies Americaines qui se delocalisent pour aller produire en Chine et ailleurs ou c’est moins cher, les le regime communard a commence’ a sponsoriser des labos a la tout-va, et que ce virus(cette mutation), est en fait est sorti droit d’un laboratoir chinoix justement.
    Le monde dispose par ailleurs d’un exces d’armes nucleaires…
    que faut-il faire pour qu’il n’y ait plus de nouvelles saloperies comme ca?

    Hmed hamou
    21 mars 2020 - 13 h 41 min

    «La science sans conscience est une ruine de l’âme.»
    La bigoterie sans science est ruine du pays. Et Si science sans conscience est ruine de l’âme, conscience sans science c’est sauvé qui peut….
    Non non c’est pas jupiter… c’est de hmed hamou. Oui, je sais Karamazov dira qu’il n’y a pas de quoi traire un bœuf. Mais c’est m’a petite contribution au délire collectif pour tenir le confinement.
    Sérieusement. Contrairement à d’autres comme Mr Ghedia qui juge peu patriotique le comportement de certains de nos médecins en désertent le champs d’honneur (?), je pense que c’est bonne chose. Comme ça les survivants de cette « guerre » n’iront plus jamais voir leur médecin déserteur , à la limite visiter des ouali, mais plus jamais de médecin . Si on a survécu sans médecins pourquoi continuer à se ruiner les poche en allant voir les médecins aux âmes en ruines, qu’ils ferment pour toujours. Allons plutôt voir le boucher, un bon steck et un bon couscous… Convivial, dans la joie et la bonne humeur. Bien se nourrir au lieu de nourrir le médecin et son copain le pharmacien. N’est ce pas l’immunité collective….

    Nb. Ce commentaire ne s’adresse pas aux malades chroniques et aux consciences fragiles qui eux doivent continuer à aller malgré tout voir leurs médecins, un bon médecin, du moins jusqu à est ce qu’ils guérissent…
    Quand aux médecins sans consciences et aux âmes ruinées je ne saurais leur conseiller d’aller voire le boucher ni un couscousier vu qu’après la guerre ils auront les poches ruinées. Éventuellement, les agences d’emploi…

    Karamazov
    21 mars 2020 - 12 h 11 min

    Nighak a Khouya Zaatar

    Je ne vais pas me vanter d’avoir plus de médecins dans ma propre famille à moua et d’en avoir fréquenté plus qu’ AG ya Khouya Zaatar, et des plus éminents , des sommités même, parce que je suis trop modeste pour cela et que ça ne le fera pas condescendre de son perchoir mais ….

    En toute modestie , toujours en toute modestie ih, et que je sache « il » n’est pas plus virologue , épidémiologiste, infectiologue, que ma belle-mère et mouamim. Il est orthopédiste , non ? Alors de quelle expérience peut-il se faire prévaloir en matière de Covid 19 dont les spécialistes ne savent pas encore grand chose ? Et en vertu de quoi s’autorise-il à faire la morale et donner des leçons de conscience et déontologie à ses confrères , lui qui pas plus tard qu’il n’y pas longtemps ramait à contre courant de tout bons sens en suivant , iskizi du peu , cavalièrement Johnson et Trump qui eux se ravisèrent bien avant lui.?

      Zaatar
      21 mars 2020 - 12 h 46 min

      Je ne pourrais pas te faire mentir khouya Karamazov. Et bien évidemment. Je n’ai pas abordé ce volet me contentant simplement de signifier que ce qui se fait chez va contre le bon sens et que lui (AG) vient rendre correct en tapant sur ses confrères. Il y a un sérieux problème et j’en sais quelque chose. Il faut juste se dire que la réalité du pays fait prendre à ces médecins des décisions tout à fait logique. Un médecin malade, ou mort ne sert à rien. Et donc s’il y a bien des personnes a protéger en premiers ce sont les médecins.

        Zaatar
        21 mars 2020 - 16 h 10 min

        Bien évidemment il y en a qui ne sont pas d’accord. Ils sont 7 pour le moment. Sérieusement à ceux-là je dis, avec cette épidémie qui arrive, et qui commence à peine à faire des victimes, si elle annihile en premier lieu les médecins parce qu’ils ne sont pas protégés faute de masques, de gants et de tout l’équipement de protection, qui prendra en charge médicalement parlant les malades quand la vague de l’épidémie arrivera? Ca sera Mad Max et un retour vers le futur passé….

          Zaatar
          21 mars 2020 - 19 h 34 min

          On a compris, c’est juste parce que c’est Zaatar qui le dit, il n’est point question de point de vue ou d’idées encore moins d’objectivité. C’est pour cette raison que la pandémie fera également une hécatombe chez nous.

    SaidZ
    21 mars 2020 - 12 h 01 min

    J’ai écouté un médecin propriétaire d’une grande clinique privé, sans citer son nom, qui a dit certaines vérités incroyables mais vraies: on leur exige d’avoir des infirmiers dans leurs effectifs …alors qu’ils ne peuvent pas en recruter ceux formés par les écoles paramédicales qui sont les seules à en former!
    Ils n’ont pas de masque de protection…aucun quota ne leur est alloué depuis qu’une entité étatique a pris le monopole (avant c’était vendu directement par le fabriquant et ils pouvaient s’en approvisionner)….deux poids deux mesures, ou qu’on les laisse travailler ou qu’on ordonne leur fermeture.
    Quant à mon avis personnel en ce qui concerne l’exercice de certaines professions libérales à l’image de la médecine, dès lors que c’est privé, ça devient du commerce tout court…..aucune différence entre un médecin privé et un mécano, entre un dentiste et un vendeur de fruits, ….question d’argent…aucune déontologie. Ce sont des professions que l’état ne doit jamais libéraliser

      Question de bon sens
      22 mars 2020 - 5 h 20 min

      Pour être en règle, il leur suffit de verser la tchipa aux cabranes et tout rentrera dans l’ordre.

    lhadi
    21 mars 2020 - 11 h 52 min

    Le « vieux routier de la médecine » et fin stratège politique se doit de se « confiner » dans la conscience citoyenne responsable.

    La bienveillance est facilitateur social, pas une condition de l’union politique. comme l’écrivait Adam Smith dans sa Theory of Moral Sentiments de 1759.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    Le serment d'hypocrite
    21 mars 2020 - 11 h 19 min

    Dites-vous médecin? leur diplôme n’a aucune valeur dans la majorité des pays et leur compétence est au niveau d’un infirmier de ces mêmes pays.

    Anonyme
    21 mars 2020 - 11 h 19 min

    La France aurait pris la population en charge. Elle aurait du rester!!

      yisseri
      21 mars 2020 - 17 h 27 min

      quand on voit le merdier en france (pas de dépistage massif, pas de masques, pas de gel, des hopitaux qui seront surpeuplés dans moins de 10 jours, un gouvernement qui ne propose comme solution que de « restez chez vous ») bref je ne vois pas la différence entre ta france qui a détruit ses hopitaux ces 20 dernières années et l’algérie…

    Le serment d'hypocrite
    21 mars 2020 - 11 h 17 min

    Dites-vous médecin? leur diplôme n’a aucune valeur dans la majorité des pays et leur compétence est au niveau d’un infirmier.

      Elephant Man
      21 mars 2020 - 11 h 53 min

      @Le Serment D’hypocrite
      Certes le diplôme Algérien tout comme d’autres pays y compris européens n’est pas reconnu en France mais s’ils étaient si incompétents pourquoi les hôpitaux français les emploient à tour de bras payés au lance-pierres ! Pour avoir leur statut à part entière les médecins étrangers se doivent de passer le concours pour médecins étrangers.
      J’en viens encore une fois à la Chine, il faut demander l’aide médicale à la Chine qui saura envoyer des experts scientifiques du matos médical pour le personnel médical et pour les patients !!!
      Même la Chine a fourni la France en masques c’est dire !!
      Maintenant à quoi servent ces échanges universitaires bidons et partenariats dominés-dominants avec la France….pour quel résultat !!!!
      À contrario le makhnaz lui a pu faire ses stocks et racheter à Sanofi labo français l’intégralité des stocks de chloroquine « ÉTONNANT NON ? » pour reprendre le cultissime Desproges !!!!!!!
      Il faut instaurer le confinement total interdire les marchés etc etc couvre-feu etc etc encore une fois prendre la Chine et les Chinois en modèle.
      « Une erreur fondamentale dans le traitement de Covid-19 est l’insuffisance de protection du personnel médical, ce qui augmente le taux de contamination, selon les médecins de la ville chinoise de Wuhan ».
      Solliciter une aide officielle gouvernementale à la Chine.
      Une aide logistique constructions d’hôpitaux (cf. en 2 semaines en Chine ….), prise en charge patient IRRESPOCHABLE en Chine J’INSISTE.
      Retrousser vos manches et mettez une stratégie en place.
      À l’avenir que l’Algérie développe des partenariats gagnants-gagnants avec des pays à la pointe en matière de médecine et recherche médicale comme la Chine les USA.
      Le pays dispose d’un partenariat excellent avec Cuba qui a formé bon nombre de nos médecins Algériens à l’indépendance.
      Pour reprendre @Marcus Leo c’est la guerre qui révèle le vrai guerrier.
      Je renvoie également à un excellent commentaire de @Lhadi du 20/03/20.

        L'orgueil mal placé
        21 mars 2020 - 12 h 41 min

        C’est du vécu, quand vous consultez un oncologue et qu’il vous prescrive du paracétamol, quand vous avez rendez-vous à Alger avec un soit-disant spécialiste et le jour de la visite vous trouvez la porte close, sans aucun motif, alors que vous aviez fait plus d’une centaine de kilomètres, quand en plein consultation, un médecin reçoit un appel téléphonique, que vous devinez coquin, qu’il discute plus d’une demi-heure sans aucune retenue et qu’il bâcle la consultation, sous prétexte qu’il doit s’absenter, si vous, vous appelez ces gens médecins, pour moi c’est des charlots. .

        L'orgueil mal placé
        21 mars 2020 - 12 h 53 min

        C’est du vécu, quand vous consultez un oncologue et qu’il vous prescrive du paracétamol, quand vous avez rendez-vous à Alger avec un soit-disant spécialiste et le jour de la visite vous trouvez la porte close, sans aucun motif, alors que vous aviez fait plus d’une centaine de kilomètres, quand en pleine consultation, un médecin reçoit un appel téléphonique, que vous deviniez coquin, qu’il discute plus d’une demi-heure sans aucune retenue et qu’il bâcle la consultation, sous prétexte qu’il doit s’absenter, si vous, vous appeliez ces gens médecins, pour moi c’est des charlots. .

          Anonyme
          21 mars 2020 - 15 h 02 min

          Du vécu aussi : Arrivé à une clinique pour un rdv avec un cardiologue, passage d’abord à l’accueil, faisant aussi office de caisse, où l’argent est littéralement « jeté », dans un sac en plastique! enfin l’éminent cardiologue arrive dans le hall, avec de loin un paquet de cigarettes rouge(vous devinez la marque). Il ne me restait plus qu’à retourner à l’accueil caisse, récupérer mes dinars du sac.

        Le Chant Des Cygnes
        21 mars 2020 - 14 h 17 min

        Je le demande ce que font les services Français, ils doivent te renvoyer chez toi fissa !
        Tu profites de leurs système et tu vomis dans l’assiette.
        Un reptile même pas la reconnaissance du ventre.

          Elephant Man
          21 mars 2020 - 18 h 07 min

          @Le Chant des Cygnes = @SCHMILBLICK trolls franchouillards et sionistes et cie…. PSYCHOPATHES
          Je réitère je ne lis JAMAIS vos post ni vos « réponses »…
          Uniquement encore une fois pour vous démasquer pour les crédules si tant est qu’il en existe sur AP… pour lire vos balivernes et billevesées.
          Vos propos n’engagent que vous etc et à bien y regarder vous siéent à merveille.
          À défaut d’arguments solides vous attaquez encore une ÉNIÈME fois ma personne etc etc ….
          Je suis une THIERNOISE ET UNE ALGÉRIENNE PURE SOUCHE….je suis CHEZ MOI en France je ne suis pas une naturalisée comme des suédoises belges tunisiennes marocaines !! Je ne profite en rien d’un système auquel j’ai contribué lourdement par mes cotisations j’ai commencé à travailler à l’âge de 14 ans et financé l’intégralité de mes études et mes impôts j’ai d’ailleurs payé plus d’impôts que l’État la légalité l’autorise !!!!
          Pour être encore plus pragmatique JE SUIS UNE CITOYENNETÉ FRANÇAISE À PART ENTIÈRE NE VOUS EN DÉPLAISE ET MÊME DE SURCROÎT PLUS FRANÇAISE QUE NE L’EST L’ESPAGNOL MANUEL VALLS !!
          Ayant déjà écrit sur le « sujet »…..
          SO
          BE SEEING YOU 👌😉

      Elephant Man
      21 mars 2020 - 12 h 22 min

      @Le Serment D’hypocrite
      Le diplôme n’est certes pas reconnu en France tout comme certains pays européens mais si les médecins Algériens étaient si incompétents pourquoi les hôpitaux français les emploient à tour de bras payés au lance-pierres !!
      Pour avoir leur statut à part entière ils se doivent de passer le concours pour médecins étrangers.
      Encore certains médecins d’Europe de l’Est sont envoyés en campagne en zones de désertification médicale sans passer par leur équivalence de diplôme.
      Qu’ont apporté à l’Algérie les partenariats universitaires etc partenariats dominés-dominants avec la France : RIEN.
      À contrario le makhnaz a pu racheter au labo français Sanofi l’intégralité des stocks de chloroquine « ÉTONNANT NON ? » pour reprendre le cultissime Desproges !!
      Encore une fois il faut prendre la Chine et les Chinois en modèle.
      Même la Chine a fourni la France en masques.
      Il faut solliciter une aide officielle gouvernementale auprès de la Chine en matière d’experts scientifiques et de matos médical pour le personnel médical et patient.
      « Une erreur fondamentale dans le traitement de l’épidémie Covid-19 est l’insuffisance de protection du personnel médical, ce qui augmente le taux de contamination, selon les médecins de la ville Chinoise de Wuhan ».
      Une aide également logique constructions d’hôpitaux (cf. 2 semaines en Chine) prise en charge patient en Chine IRRÉPROCHABLE J’INSISTE..
      L’Algérie se doit et a l’obligation à l’avenir de développer des partenariats gagnants-gagnants dans le domaine médical et la recherche médicale la recherche clinique avec des pays comme la Chine les USA.
      Retrousser vos manches et mettez une stratégie en place.
      Pour reprendre @Marcus Leo c’est la guerre qui révèle le vrai guerrier.
      Je renvoie également à un excellent commentaire de @Lhadi du 20/03/20.

        Le Citron
        21 mars 2020 - 18 h 24 min

        @Elephant Man
        Décidément ! Est-ce que je dois aussi rire jaune ?

    Karamazov
    21 mars 2020 - 11 h 12 min

    « Alors, soyons raisonnables, soyons responsables et faisons tout ce qui est humainement possible pour éradiquer ce virus ! »

    Iben moua je n’ai plus envie d’être raisonnable .

    Un Dicton de Guezgata dit : A sa3dik ava kech wlach wa akyiwten . Safidir certains peuvent dire une chose et son contraire sans risque .

    Ainsi les partisans du modèle Johnsontrumponien se rattrappent par leur bout qu’ils peuvent saisir .
    Vous allez me dire qu’ils n’ont fait que suivre leur guru dans leur reculade .

    Au lieu de se mordre la queue ils s’accrochent à elle pour se resaisir et prendre le train qui va dans l’autre sens .

    Alors pourquoi moua je n’irai pas jouer dans l’autre camp hein ? Je ne suis pas polyvalent waqila ?

    Empêchez-moua donc d’être fataliste !

    Quoi qu’on dise quoi qu’en fasse alea jacta est ! Quand je vois l’héctaombe en Italie qui dépasse en tout celle de Brive La Gaillarde en son temps j’ai envie d’ être péssimiste et de vous fiche un spleen noir noir noir il n’ y a plus d’espoir.

    Vu la réaction tardive et le non respect du confinement et des mesures de prévention on risque de ne pas voir la différence entre les pays qui font semblant d’agir et les pays qui ne font rien ? A ce que je constate la réponse thérapeutique est en de ça de la psychose que Covid 19 suscite.

    Ainsi les partisans du modèle Johnsontrumponien ont tort d’apostasier leur conviction d’hier . Car en vérité en voyant ce qui font un max et ce qui ne font rien quoi qu’on fasse maintenant le résultat sera le même.

    Si vous savez que vous n’avez pas les moyens de sauver tous ceux qui seront malades vous pouvez opter pour l’immunité collective après vous pourriez dire comme La Palice : ne sont morts que ceux qui n’ont pas pu survivre ?

    Marcus Leo
    21 mars 2020 - 11 h 00 min

    C’est la guerre qui révèle le vrai guerrier.

    Rayes Al Bahriya
    21 mars 2020 - 10 h 47 min

    Ces pseudo medecins font honte
    A la medecine tout court.
    Ils sont juges par l’histoire, de non
    Assistance a peuple en danger.
    Ils ont prives la medecine de sa sante , ces medecins prives …
    Ils ont un seul sert ment celui
    D’hypocrites…
    Le hirak a rien change a ses enfants gates de la republique.
    Un comportement voyou et traitre manifeste de ces medecins..
    Incompetents …par dessue le marche…
    Le gouvernement doit legiferer par decret…. contre ces agissements de desertions, et non assistance aux malades… dans un contexte de pandemie mondiale.

    Le Légume
    21 mars 2020 - 10 h 42 min

    En occultant le phénomène de spéculation ou autres et restons dans le cadre du coronavirus.
    1 – Comme dans toutes les spécialités il y’a des bons et des mauvais avec toutes proportions gardées.
    2 – Si ces médecins ne disposent pas de moyens de protection et de guérison efficaces pourquoi doivent-ils se sacrifier pour rien, il vaut mieux avoir un mort (le patient) que deux morts (le patient et médecin). Ce n’est plus une question d’humanité mais de logique.

    Brahms
    21 mars 2020 - 10 h 41 min

    Un remède efficace contre le coronavirus que je dédie à tous les lecteurs de Algérie patriotique. Vous pourrez faire des recherches sur internet sur ce remède.

    C’est l’argent colloïdal, il faut en boire tous les jours, 1 litre coûte 30 €. Vous prenez 60 ml par jour, et vous n’aurez jamais ce virus.

    * L’argent colloïdal est extrêmement efficace pour détruire les bactéries résistantes aux antibiotiques. Dans une étude à UCLA (L’université de Californie à Los Angeles), le Dr Larry C. Ford a répertorié pas moins de 650 pathogènes que l’argent colloïdal peut détruire — et ce en infimes quantités et en seulement quelques minutes.

    Selecto
    21 mars 2020 - 10 h 28 min

    Bonjour Docteur, en lisant votre article je me suis rendu compte que l’esprit de l’appel du 19 mai 1956 cette date qui nous rappelle l’engagement des étudiants Algériens dans les rangs de l’ALN parmi eux il y avaient des étudiants en médecine et des infirmières, cet esprit vit toujours a travers des patriotes comme vous dieu merci.

    L’Algérie a enfantée et enfante toujours des héroïnes et des héros qui ont l’Algérie dans le sang.

    Anonimaoui
    21 mars 2020 - 10 h 21 min

    Merci Dr. pour votre contribution fortement utile en ces moments difficiles. Les médecins privés doivent se protéger contre les contaminations microbiennes tout le temps pas uniquement en ce moment. Ils doivent être équipés en permanence de bavettes, de gants et de gel et à leurs frais . Malheureusement leurs cabinets de soins sont majoritairement sales et dépourvus de tous moyens de protection du médecin lui même et des patients. Ce sont tout simplement des commerçants qui profitent des misères du citoyen comme les épiciers et les marchands de tout poils. Ni plus ni moins. Il méritent une descente des agents du commerce avec fermeture à la clé.

    Karamazov
    21 mars 2020 - 10 h 14 min

    .Misère! Misère ! Abou Karl rl marxi avait répondu au « Philosophie de lamisère « de Proudhon par un pétillant : « Misère de la philosophie »

    Science sans conscience n’est que ruine de l’âme, il a dit lui . J’eu rajouté et réciproquement.

    Mais e qui l’a retourné , la mienne d’âme c’est ce plus haut niveau d’élévation qui profite de notre mémoire de poisson rouge pour abuser de la notoirité . Oui notoirité .
    «Il semblerait que certains médecins cabinards ont préféré fermer que de faire face au risque d’infection par le coronavirus. »
    ????
     » Cette attitude de ces confrères est antidéontologique et condamnable. »

    Isk ils ne seraient pas plutôt partisans de al deuxième approche ? Laisser faire la nature ? Comment vous l’appeliez dijà dans l’autre article ? Il ont fait « leur »  » la proposition du Premier ministre britannique, Boris Johnson, qui a prôné la voie de «l’immunité collective»  »

    Et il seraient encore plus fondés et rationnels , car dans les pays qui n’ont pas les moyen de répondre à cette épidémie , on ne peut pas dire qu’il y aurait une grande différence de taux de mortalité quoi qu’on fasse.

    Je pense donc qu’en toute logique la réponse de ces cabinards est ici plus appropriée et adaptée à la situation .

    anonyme
    21 mars 2020 - 9 h 41 min

    Merci docteur pour votre commentaire. Vous savez que la privatisation des systèmes de santé gagne tous les pays et que de nombreux ordres de médecins la soutiennent, cependant ! La santé d’un peuple est le fondement de tout : les capitalistes l’oublient trop vite et malheureusement beaucoup trop de vos confrères ont choisi de rendre les armes qui faisaient de votre caste une caste respectable. Courage et restez fier de vous et de votre travail personnel. Seul le marxisme réussira à nous sortir du trou, mais cela demandera encore quelques siècles !

      Anonyme
      21 mars 2020 - 10 h 48 min

      le capitalisme et le marxisme n’ont rien a voir avec la politique de santé de l’algerie,ou en 50 ans,aucun hopital de stature ou de standard international n’a ete construit par un systeme gangrené par la corruption !!

    Ali-Vision
    21 mars 2020 - 9 h 34 min

    Ils existent des médecins et aussi des médecins commerçants,dans le monde civilisé on étudié pour rendre service a l’humanité,surtout les fonctions de médecins,enseignant;hommes de science,et particulièrement les vrais religieux,mais dans le monde barbare c’est le contraire,comment peut-on osé profité des malheurs des modestes citoyens,humainement Non,combien de nos médecins chirurgiens qui demandent des sommes colossale a des malades ou ils savent bien que ce n’est pas nécessaire,combien de nos médecins chirurgiens qui ont refusés les soins a des personnes en dangers parce que ils ont pas les moyens,combien de nos cliniques aux mains des personnes n’appartient pas aux mieux mafieux dirigés par des hauts gradés,nous sommes tout sauf des vrais humains

    58 ans
    21 mars 2020 - 9 h 28 min

    les (malades) ne sont pas ceux qu on croit
    les médecins qui ont prêter sermon et déserter leurs postes non seulement ils n aurons plus le droit d exercer a vie et poursuivie pour mise en danger d autrui ce qui entraîne des peines de prison ferme et lourdes amendes auront sur la conscience la mort de chaque personne qu ils n ont pas secouru
    Par contre ils sont en droit d exiger d avoir tout l équipement nécessaire pour se protéger et seulement dans ce cas ils peuvent refuser s il y a risque pour leurs santé
    Dans les pays les plus atteint les médecins a la retraite et les étudiants en médecine sont volontaire ou réquisitionner
    Vue en reportage du personnel médicales complètement épuisé et toujours a la tache

    Moh.abbas
    21 mars 2020 - 9 h 11 min

    Ne cherchez pas loin docteur, ils ont tous simplement abdiqué face aux frères dalton qui soit dit en passant n,ont épargné aucun secteur en leur prêtant serment d,être fort avec les faibles et faible avec les forts(serment des rboub dzaïr).
    Bravo au passage pour votre courage.

    Anonyme
    21 mars 2020 - 9 h 06 min

    l argent et le gain facile a corrompu les esprits et introduit des mentalités mercantilistes qui ont fait malheureusement fait disparaître toutes les saines valeurs humaines et l esprit de sacrifice pour le bien être général.l article du Dr SI GHEDIA est une leçon pour nos médecins a la formation desquels le trésor public a sacrifie d importantes ressources financières et par décence ils doivent au moins reconnaître les efforts consentis pour tenter en retour de servir autant que faire se peut , voire par sacrifice de leur temps et intérêts personnels, a participer activement dans leur domaine.
    n est il pas opportun de relire et de réapprendre le sermon d Hippocrate et non d hypocrite

    Brahms
    21 mars 2020 - 9 h 02 min

    Bouteflika n’a pas construit un seul hôpital en 20 ans, ni aucun CHU alors que la population s’est multipliée par 2. Par contre, pour ouvrir des comptes bancaires en Suisse, la corruption et la magouille, ce fût un grand champion. On récolte donc ce que l’on sème. Ce sera donc le petit citoyen qui supportera les conséquences d’avoir voté pour le candidat Bouteflika. Quand on a voté pour un incompétent, un hâbleur, juste bon à frimer voilà, le résultat.

      Anonyme
      21 mars 2020 - 10 h 07 min

      Il n’y a pas que Boutef qui n’a pas fait d’hôpitaux. Avec Chadli et Boumediene c’était pareil. La plus part des grand hôpitaux datent de l’ère coloniale. On a construit beaucoup de centres de santé tout juste bons à faire des pansements pour les petits bobos. Il y a une exception…les hopitaux militaires là c’est différent!! Ils se sont payé pour chaque région un hôpital sophistiqué clés en mains construits par les canadiens…

    Belveder
    21 mars 2020 - 8 h 59 min

    J ai toujours pensé que cet «  »Héroisme » » est surfait concernant ce corps médical..il y des medecins honnétes sincéres qui travaillent dans des conditions difficiles (nottament dans le grand sud) avec de faibles moyes..d autres planqué dans des cabinets payé au Noir qui tapent sur tout le monde……

    D ailleurs en France les BOBOS aplaudissent tous les soirs ……..mais certains medecins ont denoncé le desert medical dans les cité les campagnes….sans compter les arréts de travail de complaisance déposé par ….ce meme corps medical…ou les depassements d honnoraires..

      blek le roc
      21 mars 2020 - 9 h 43 min

      D ‘ailleurs en France les bobos applaudissent tous les soirs ,c’est dérangeant pour vous que des citoyens rendent hommage aux éboueurs ,aux caissières de magasins d’alimentation ,aux agents des services publics qui assurent la continuité du service ,aux médecins ,tout le personnel soignant que se dévoue pour tous sans jamais d’ostracisme ,pauvres et riches ,français ou sans – papiers tout le monde dans ce pays ou vous habitez ,ou vous êtes pris en charge ,mais malgré tout vous n’avez que la haine à partager .

        Belveder
        21 mars 2020 - 10 h 56 min

        le personnel lui meme le dit on n a pas besoins d aplaudissement mais de masque et de moyens et si je te parle de ca c est en connaissance de cause..mais croire que tout le monde est dévoué de la méme maniére est une fable…il ya des bénévoles qui soignent des gens dans des campas de réfugiés a travers le monde..et d autres grands pontes qui soignent leur revers au tennis et leur green en ce moment

    Anonyme1
    21 mars 2020 - 8 h 54 min

    les médecins et cliniques privées chez nous ne savent qu’une chose: amasser beaucoup d’argent

      Zaatar
      21 mars 2020 - 9 h 36 min

      Vous n’êtes pas obligé d’aller vous faire soigner chez eux…

        Anonyme1
        21 mars 2020 - 10 h 58 min

        Tu es hors sujet

          Zaatar
          21 mars 2020 - 12 h 58 min

          C’est ça ton idée? C’est tout ce que tu trouves à dire? Moi j’aurais voulu que tu développes le sujet justement, (…) tu n’en as pas les moyens comme notre pays qui n’a rien pour combattre ce (…) de virus, même pas les masques.

      Abdel
      23 mars 2020 - 10 h 31 min

      @ Anonyme1
      21 mars 2020 – 8 h 54 min
      Vous trouvez normal du’un mécanicien qui n’a aucune connaissance en mécanique roule sur l’or, qu’un maçon qui n’ aucune connaissance en maçonnerie roule sur l’or, qu’un plombier qui n’a aucune connaissance en plomberie roule sur l’or, qu’un clochard qu’on confondrait aisément avec un tas d’ordure édenté s’auto-proclamant imam, est considéré comme un envoyé de dieu,
      et qu’un médecin, dont le premier niveau est je crois bac + neuf ans d’étude (avec une sélection préalable pour accéder accès à cette filière) soit payé au lance-pied, chez nous, il n’y a qu’une chose dont nous excellons, c’est de déformer la valeur par leur opposition.
      Tous ceci nous ramène à l’indépendance, ce ne sont pas des personnes lettrées et cultivées qui ont pris la gestion du pays, mais des barbares assoiffés de pouvoir, de mépris et rancunier envers la société (entendre leur propre peuple uniquement), le reste a suivie la même trajectoire.

    Zaatar
    21 mars 2020 - 8 h 51 min

    Monsieur Ghedia soyez juste honnête , c’est tout ce que je vous demande. Les membres de ma famille sont tous médecins (maîtres assistants, professeur et residents), ils me tiennent tous le même langage. Notre secteur de la santé manque de tout c’est une évidence. Il est vrai qu’à situation exceptionnelle mesures exceptionnelles et j’en conviens. Mais il faut aussi un peu de bon sens, et de l’objectivité afin de bien résumer la réalité. Et la réalité est celle ci. Il n y a pas de traitement ni de vaccin a l’heure actuelle contre ce c… de virus. Il a fait une hécatombe en chine, il est en train de faire une hécatombe en Italie, il fera une hécatombe en France, aux US en GB et partout ailleurs malgré les grands moyens qu’ils disposent. L’épidémie s’amplifie et e virus est hypercontagieux. Les membres de ma famille me disent qu’à l’hôpital on leur dit il n y a plus de bavettes, il n y a plus de masques et presque plus de gel hydro-alcoolique. On leur dit débrouiller vous allez achetez dehors. Soit. C’est moi-même qui ait fait plusieurs pharmacies et plusieurs sociétés spécialisées dans le matériel médical, notamment Abimed…je n’ai récolté que 4 masques et ce n’est pas des FFP2. Quand on sait que pour le personnel soignant il en faut 4 par jour, quel serait votre sentiment si je vous dis par exemple, pour ma fille, que l’on oblige à prendre son tour au PU, elle finira par travailler sans masque et sans gants et qu’elle finira par contracter le virus? Vous allez me dire elle est peut-être jeune, elle va s’en tirer probablement, oui, et pour moi malade chronique et sa mère qu’elle finira certainement par contaminer? Imaginez donc ces canards comme vous les appelez, qui ne trouvent pas de gants, ni de masque ni de gel hydro-alcoolique ? Ils reçoivent 5, 10, 15 ou 20 patients par jour, peut-être plus. Quelle est la probabilité qu’ils soient contaminés? Moi je dirais 1. Enfin, on oblige les médecins et le personnel médical à travailler avec ce manque de moyens, ça voudra dire qu’on va inéluctablement diminuer de leur effectif. C’est comme sous Staline, avance ou crève. Et bon nombre ont crevé. On va me dire y a pas le choix…peut être, c’est comme votre plan à la Boris Johnson, on va laisser faire…et on va éliminer la moitié, des malades et des soignants. Le canard lui qui travaille pour son compte se trouve qu’il a le choix. Et pour lui c’est vite fait et c’est naturellement en être humain qu’il le fait.

      Abdel
      21 mars 2020 - 21 h 48 min

      Zaatar
      21 mars 2020 – 8 h 51 min
      On vous comprend tout à fait cher ami,
      mais il y a un mais, c’est comme si le pompier disait qu’il ne va pas pas en mission parce que il a peur de finir carboniser, ou nos élites de l’armée face aux terroristes, beaucoup d’entres eux ne sont plus là, comme pour obtenir l’indépendance, beaucoup ont payé de leur vie pour qu’on soit libre aujourd’hui (enfin si on peut appeler ça liberté) et pourtant d’entres eux savaient qu’ils ne reviendraient pas.
      Très franchement, il est difficile d’avoir une position juste car elle n’existe pas, dans l’espoir que cette situation fasse le moins de dégâts possible de part le monde.

        Zaatar
        22 mars 2020 - 5 h 54 min

        L’ami Abdel tu compares deux situations totalement différentes. On est en guerre contre ce virus comme l’a dit le président français mais ce n’est pas une guerre de libération. Pour la guerre de libération il n y a pas le choix, encore que, on n’enverra pas un soldat au front sans armes. Ici la possibilité d’équiper une majorité des soignants en équipements de protection existe. La possibilité d’imposer un confinement total et général en instaurant un couvre feu existe, alors pourquoi obliger les médecins et le personnel soignant à travailler sans protection sachant les conséquences qu’implique ce virus? Pourquoi ne pas faire comme la france par exemple qui a commandé 250 millions de masques à l’étranger? Et puis naturellement l’ami, supposez que vous soyez médecin et que avez un cabinet, devant cette pandémie vous allez ausculter vos malades sans gants, sans masques sans aucune protection? Honnêtement vous le ferez sachant que ce virus a déjà fait des milliers de morts en l’espace de 3 mois? Si votre réponse est oui je vous dis chapeau bas…quoique…

        hamid
        22 mars 2020 - 12 h 52 min

        Un médecin ou infirmier spécialisé contaminé et qui reste chez lui en quarantaine est une perte, qui va nous soigner ? ce personnel est irremplaçable surtout celui qui intube même un médecin sans expérience ne saura le faire.
        Un soldat qui se blesse ou qui meurt dans un champs de bataille est vite remplacer même par un enfant.

      Ghedia
      21 mars 2020 - 23 h 45 min

      Mr Zaatar, dans ma famille aussi, il y a des médecins : ma femme, ma fille et mon fils. Hier, ma fille, résidente, était de garde. Au PU, autrement dit en première ligne du front contre ce satané virus. On a du lui débrouiller des bavettes chirurgie alèse et non les fameuses FFP2 pour qu’elle se sente plus ou moins protégée. On l’a encouragé à faire face et à ne pas fui son devoir qui est celui de porter aide et assistance malades.

        Anonyme
        22 mars 2020 - 7 h 44 min

        Ya si ghedia, même un masque P2 n est pas efficace. Il faut P3 qui est mieux.. mieux encore il faut des masks avec bouteille d oxygène intégrer et la vous pouvez travailler sans risque ou risque négligeable car rien ne peut rentrer. Ils ont un viser pour protéger les yeux etc…
        La il fallait demander au chef daira et son sous chef daira de vous venir en aide avec ces masks 🎭 mais il va vous dire il faut attendre qu il récupère l argent voler etc.. et en attendant il faut just mettre un mouchoir sur le nez en travaillant.. et il va vous dire par erreur qu il attend les instructions des vrais maîtres de paris ..etc…
        Voilà la réalité .. l incompétence partout..aucun planning..welou..un gouvernement sans plan de pandémie dans les tiroirs ça c un crime monsieur…que font piss artistes dans le ministère de la santé. Ils passaient leur temps à blaguer et soudainement covid19 arrive et ne savent quoi faire…voilà ou se situe le crime…rien n est planifier on travaille ad hoc .. tous devant la justice pour s expliquer… les rigolo 😄 du ministère de la santé doivent répondre à ces question.. maintenant notre chef daira prend le téléphone 📞 et appelle Macron pour lui demander que dois je faire ? Voilà notre indépendance et notre wataniya et toz toz..faite appel à Chemssoudine le charlatan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.