Mortalité record dans les quartiers à dominante maghrébine en France

bousculade France
Bousculade devant un supermarché en Seine-Saint-Denis avant le confinement. D. R.

Par Nabil D. – Le taux de mortalité dû à l’épidémie du coronavirus est bien plus élevé dans les quartiers à dominante maghrébine et africaine qu’ailleurs en France. Selon l’hebdomadaire L’Express, en Seine-Saint-Denis, dans la banlieue de Paris, «c’est une véritable explosion». Le média français indique, en effet, qu’«entre le 21 et le 27 mars, les décès ont bondi de +63% par rapport à la semaine précédente». «Pour la première fois depuis le début de l’épidémie de Covid-19, les autorités ont publié, vendredi, des chiffres montrant un excès de mortalité exceptionnel en Seine-Saint-Denis, territoire le plus pauvre» de France, relève L’Express.

Le directeur général de la santé, Jérôme Salomon a relevé que comparativement à d’autres quartiers de la capitale, la Seine-Saint-Denis se classe loin devant Paris avec 32% et le département voisin du Val-Oise où le taux a atteint  47%.

L’Express précise que la direction de la Santé dit «ne pas avoir d’explication dans l’immédiat» qui souligne, par la voix d’un responsable du Samu, que s’il y a plus de morts, c’est parce qu’«il y a plus de contaminés, tout simplement», en soulignant que la Seine-Saint-Denis, qui compte 1,6 million d’habitants, est l’un des départements les plus denses en France et que, dès lors, «le virus circule beaucoup plus facilement qu’ailleurs».

Vivant dans des conditions difficiles, l’écrasante majorité des habitants de la Seine-Saint-Denis a du mal à respecter les mesures de confinement et de distanciation sociale imposées par les autorités politiques et qui en sont à leur troisième semaine. Le plus grand nombre de verbalisations dans la capitale a été enregistré dans ce département où les personnes pénalisées ont clairement signifié leur incapacité à suivre à la lettre les décisions visant à stopper la progression fulgurante de l’épidémie. La promiscuité et la surpopulation font que les règles imposées ne sont pas toujours suivies avec la discipline générale que la situation appelle. D’où, vraisemblablement, cette explosion du nombre de cas de contamination et du taux de mortalité.

Un schéma qui ne peut qu’être similaire partout ailleurs en Europe occidentale, fortement impactée par la pandémie – Italie, Espagne, Angleterre, Allemagne, Belgique, etc. –, dans les zones qui comptent une forte communauté maghrébine et africaine, généralement pauvres et peu couvertes sur le plan sanitaire.

N. D.

Comment (77)

    Anonyme
    9 avril 2020 - 7 h 55 min

    Des quartiers habités par des ignorants problématiques hooligans bédouins ou d’origine bédouin. ils ont jamais eu du respect pour la loi. ils pensent qu’ils sont plus intelligents queles autres. Ben quils récoltent la récompense.

    Azul
    5 avril 2020 - 12 h 39 min

    @ Anymone
    L’imbécile allume l’incendie, puis court chercher de l’eau pour l’éteindre.

      seddik iggui
      5 avril 2020 - 14 h 31 min

      Beaucoup de métier à risque habitent dans le 93, femmes de ménages dans les hôpitaux et autres, voilà une autre sourcent de contamination

    Anonyme
    5 avril 2020 - 10 h 12 min

    Juste avant le confinement, 17% des parisiens de Paris intra-muros sont allés à la campagne et ont donc quitté Paris. Les citoyens de la Seine Saint Denis n’ayant pas de famille ou de résidence secondaire dans la France profonde sont restés confinés dans ce département qui compte beaucoup de personne au chômage et de faibles revenus, vivant dans des barres d’immeubles favorisant la promiscuité comme ceux que les chinois nous ont construits. Ce qui explique cela.

      bullet
      6 avril 2020 - 9 h 22 min

      En temps normal, ces populations ne respectent que les préceptes de leur idéologie et elle n’ont rien à faire des lois républicaines qu’elles bafouent au quotidien au sein de leurs quartiers. Elles ne se sentent aucunement concernées par les mesures de confinement et il parait même qu’un certain allah les protège contre le virus. Le résultat semble à la hauteur…

        @ Bullet
        7 avril 2020 - 5 h 13 min

        Je te propose d’excercer pendant un mois leur métier et on en reparlera, même si je pense que ne tiendra pas la journée ! Agents de sécurité, éboueurs, femmes de ménage, employés de supermarché,etc…. brefs, tous ceux qui tiennent le pays et qui sont confrontés au virus, alors que les arrogantes grandes gueules sont confinées chez elles et se permettent encore des commentaires haineux.

    C Moi
    5 avril 2020 - 8 h 58 min

    C’est raciste de viser une communauté particulière et pas une autre comme par exemple les quartiers gitan, les migrants des DOM/TOM, les chinois et la liste est longue. Comme la tuberculose, ce covid-19 fait beaucoup de dégâts chez les pauvres, les mal logés, les moins instruits et ceux qui ne respectent aucune règle d’hygiène qu’ils soient français de souche ou immigrés , les dégâts sont les mêmes.

      sheila
      5 avril 2020 - 20 h 44 min

      On ne peut pas nier malgré tout que ces quartiers soient pleins de jeunes de cités, qui se pensent au dessus des lois et qui font la lois dans leur quartier pour vendre leur drogues, et pensent qu’il ne seront pas touchés par le virus…Forcément en temps normal, ils se comportent de façon scandaleuse envers les gens, n’ont aps de respects, de valeurs ou de politesses…Alors pourquoi accepteraient-ils d’etre confinés? J’ai lu d’autres articles expliquant que justement ces mecs là sortaient toujours, essayant de refourger de la drogue ou trouver d’autres buisness pour surfer sur l’épidémie, comme des masques etc…Alors quelque part, je ne suis pas du tout étonnée, on sait très bien que c’es tun peu un nid de vipères, car meême les policiers ne peuvent plus se fdéplacer dans certains quartiers. ils font leur lois, donc ils ne pensent pas utile de respecter le confinement.

        Kiry
        6 avril 2020 - 8 h 05 min

        Il y a aussi la responsabilité des médias qui a laissé croire que c’était une maladie qui ne touchait que les vieux de 75 ans. Du coup on voit encore beaucoup d’attroupements de personnes qui ne se sentent pas concernées.
        Ici ce ne sont pas spécialement des maghrébins, depuis quelques années ils sont de moins en moins majoritaires par rapport aux africains subsahariens. Maintenant qu’ils ont compris que c’était sérieux la plupart portent des masques, ici les décès concernent ceux qui n’y croyaient pas il y a 3 semaines ou un mois.
        Et il y a la haine de la France chez certains, pour qui ce que dit le gouvernement n’a aucune valeur. Ca finira par se stabiliser.

    Anonyme
    5 avril 2020 - 6 h 31 min

    Voilà un autre rigolo 😂 de proufissour au chu de bejaia qui déclare que le virus corona est dans l air qu on respire il faut mettre un masque 😷 lorsqu on sorte de la maison. Ce professeur de neuro Tliba au chu de bejaia ne sait pas que ce virus 🦠 n est pas dans l air mais il faut laisser une distance de 2 mètre entre personnes pour que lorsque quelqu un éternue la salive contenant le virus n arrivera pas sur l autre personne.
    Mais comme d habitude, ce monsieur est à l image du chef daira. Si ce virus est dans l air, pourquoi se confiner ? On sera tous infecter que ce soit à la maison ou en dehors de la maison. Allez y rechercher cette vidéo , je l ai vue sur l autre journal électronique des applatventristes pro chef daira . L incompétence l incompétence…il dit aussi que l OMS nous envoie quelques information pour minimiser le travail de l OMS et se montrer comme un grand mokh…enfin mon pays est plein de charlatans…salam

      Anonyme
      5 avril 2020 - 8 h 29 min

      Tu n’a pas encore compris que tous les pays ne peuvent pas imposer le masque à tout le monde à cause de la pénurie?? Le directeur général de la santé en France l’a dit aux députés il y a un mois et ministre français de la santé vient de dire qu’il faudrait plus de 200 millions de masques par jour et que c’était impossible. Ce médecin ne fait que répéter les recommandations des français, chonois, Coréens, américains etc…

        Anonyme
        5 avril 2020 - 11 h 49 min

        Voilà un autre khoroto perroquet 🦜 qui répète comme son rigolo du chu et les bourriques française. Mais ou es passé ta cervelle?

      Moskosdz
      5 avril 2020 - 11 h 18 min

      @Anonyme 6 h 31 mn//Un charlatan comme toi qui sait tout sans rien savoir,y en a pas pire.

    Pedovid.
    5 avril 2020 - 3 h 02 min

    En lisant quelques commentaires je devine que lès kabyles essayent de dire qu’ils ne sont pas maghrébins et le maghreb n’est pas amazighs.les pauvres ils savent même pas qui ils sont.je connais parfaitement la France et je peux confirmer que lès cités dortoirs sont habités par toutes les communautés même lès kabyles et lès noirs de la Martinique et la Guadeloupe .el kbayels ne sont pas dès citoyens de 1ere classe ils sont comme lès autres ,tous des zmagras!…

      Anonyme
      5 avril 2020 - 7 h 06 min

      L’académie de médecine en France, les spécialistes chinois, les infectiologues Coréens, les américains et de plus en plus de pays disent que le port du masque devrait être obligatoire. Le risque est faible quand on se tient à plus d’un mètre d’une personne infectée mais il n’est pas nul. En France le directeur général de la santé avait dit clairement aux députés qu’il ne pouvait pas dire aux français de le mettre car il préférait réserver le petit stock qu’il avait pour les personnels de santé. Autrement dit ce médecin ne fait que répéter les recommandations de ses confrères…

      Anonyme
      5 avril 2020 - 7 h 10 min

      Pourquoi tu dis « les kabyles »?? Ce n’est pas parcequ’un seul kabyle dit une co…. qu’il faut le répéter. Il ya des c… partout!!

    issam
    5 avril 2020 - 1 h 03 min

    C’est tout les immigrés que la france afrique a ramené ces 10 dernière années en échanges du sous sol africains !
    Pas de boulot,pas de sécu,pas de santé

    Arrêtez de se stigmatiser !
    4 avril 2020 - 22 h 00 min

    Les maghrébins, les africains ou globalement les gens du tiers monde sont victimes de leurs conditions sociales d’abord dans leurs pays d’origines et lorsqu’ils acquièrent le statut d’immigrés, leurs carences et leurs déficits ne s’évaporent pas comme par enchantement. La société occidentale n’est pas construite pour eux ; c’est eux qui la construise et souvent sans reconnaissance. des familles entières d’ouvriers vivent dans la promiscuité totale et attente parfois plus de 10 ans avant d’obtenir un logement social décent.
    Dès fois on se permet de parler en se basant sur son propre vécu ; mais on oublie trop souvent que les destinées des uns et des autres ne sont pas interchangeables. Le comble dans tout ça, c’est qu’on donne une statistique brute de béton du nombre de morts entre la Seine Saint Denis et des quartiers cossus de Paris ou de province, en sachant que les conditions d’existence n’ont rien à voir dans les deux situations.
    Une autre aberration ! C’est ce département le plus pauvre de France qui détient le pompon des contraventions (et pour cause !) et on s’en vante de le dire, quel cynisme !!!!

    Brahms
    4 avril 2020 - 19 h 05 min

    Les anciens maghrébins restaient un temps en France, ils ramassaient leur pécule + l’aide au retour et ils achetaient une camionnette bâchée de type 504 puis retour au pays pour investir dans l’agriculture. Mais ceux d’aujourd’hui, c’est zéro, ils traînent la savate dans les galeries, font des gosses à toutes les femmes, s’amusent, friment, traînent les boites de nuit, drogue, délinquance. Ensuite, ils se reproduisent comme les pigeons ou les lapins en restant dans les cités pendant 40 à 50 ans, pour finir entre 4 planches. La France c’est bien un certain temps après, il faut retourner dans son pays, le maghrébin n’a absolument rien à faire en France car sur la longueur, il perdra tout (femme, enfant, argent, culture, langue, famille au pays) pour finir en crémation ou dans un cimetière de koufards. Voilà, la réalité.

      Le Chant Des Cygnes
      4 avril 2020 - 20 h 56 min

      Au moins eux ils auront vécu et ne se seront pas battus pour avoir un sac de semoule.
      Après la mort Dieu reconnaîtra les siens, parceque mourir c’est sûr on y passera tous, mais il y’a des gens qui meurent en ayant quand même une vie plus légère, alors que nous……

        Le chant des bergers.
        5 avril 2020 - 1 h 40 min

        Un sac de semoule payés par un pétrole Algérien,mieux qu’un kilos de saucisse et une bouteille Bordeaux payés par contributeur français.

      MohDZ
      5 avril 2020 - 4 h 41 min

      @Brahms
      Tu t’écartes du sujet.
      Ce récit ne peut refléter que votre vécu d’émigré aigris..

        Brahms
        5 avril 2020 - 8 h 38 min

        A MohDZ

        Vous avez tout faux, c’est simplement un constat que je fais en regardant les cités de France qui sont des viviers de délinquants, de trafiquants, de cas sociaux qui viennent échouer dans ces cités dortoirs car ne voulant pas travailler leur pays d’origine. Personnellement, j’ai une villa au pays et un appartement en France mais j’ai bossé très tôt pour avoir ces 02 biens en vendant des articles à partir de 15 ans grâce à des va et vient avec le bled, villa construite et finie en 1984. Or, aujourd’hui, c’est pratiquement impossible d’être propriétaire à moins de frauder, de voler ou de magouiller. Les temps changent.

          anonyme
          5 avril 2020 - 17 h 47 min

          Comment as-tu fait pour passer ta marchandise ? As-tu payé les taxes douanières ? Arrête de fanfaronner. Nous sommes tous dans la même galère et tu n’as pas à juger les autres, alors que ton commerce était illicite !

      Belveder
      5 avril 2020 - 6 h 18 min

      Bien dit l allocataire de la CAF

    Point-Barre
    4 avril 2020 - 17 h 27 min

    Il n’y a pas que la promiscuité qui soit en cause en Seine Saint Denis, les chinois de Belleville ou du 13ème sont nettement moins chanceux si on veut comparer. Le problème est la mentalité des gens qui y habitent et vivent. Réfractaire à toute autorité. La situation est ubuesque. Un ami venu de Lille pour un bref séjours pas loin de saint Denis n’a pas manqué de remarquer dans le bus 2 blancs qui se parlaient à voix basse en me disant: « les français ne sont pas intégrés par ici. » Comme signalé précédemment par un contributeur, les accrochages sont fréquents partout à la moindre manifestation de mécontentement à l’égard de comportement jugé insensé. Une chose est sûre, si ce département enregistre la plus forte mortalité, ce serait du pain béni pour les adeptes du nationalisme intégral qui ont déjà vanté les bienfaits de la « sélection naturelle. »

    Azul
    4 avril 2020 - 16 h 46 min

    les Maghrébins sont des fouteurs de m…

      Belveder
      4 avril 2020 - 18 h 28 min

      tu es beaucoup plus a plaindre qu’ a blamér…

      Question
      4 avril 2020 - 19 h 20 min

      Et toi tu es que quoi ?
      En France que tu sois Arabe ou Berbère pour les Français tu n’est qu’un Arabe ou un Maghrébin.

        validePAS
        5 avril 2020 - 18 h 32 min

        Ta remarque ne s’applique qu’a ceux qui recoivent et accepte leur identite’ de ces francais-la justement…Mais la n’est pas l’essentiel… Ce n’est pas que certains choisissent une ou l’autre fake-identite’ le probleme… c’est qu’ils l’imposent aux autres…

        laule master
        6 avril 2020 - 13 h 46 min

        Faut dire que les « français » et les autres d’autres origines arriveraient à faire la différence, si les principaux concernés ne disaient pas eux même qu’ils étaient « arabe ».

      Anonyme
      5 avril 2020 - 13 h 03 min

      @ Azul
      Heureusement que tu es suédois, tu en as de la chance !

    Socrate
    4 avril 2020 - 16 h 42 min

    C’est normal puisque le confinement est très relatif dans ces quartiers, il n’y a pas de miracles et Allah n’est d’aucune utilité dans l’affaire. D’autre part certaines personnes qui habitent ces quartiers ne se font pas fautes de s’attaquer aux forces de l’ordre qui essayent tant bien que mal de faire respecter ce confinement. Bref, ils n’ont que ce qu’ils méritent.

      Anonyme
      5 avril 2020 - 3 h 20 min

      Il se crois un petit gaulois. .(…) Je n’ai marre de ces gens qui se sentent heureux dans la position de français de second dégrée, je vis en France, j’ai des diplômes français mais je sais pertinemment que j’ai une probabilité de 90% d’être Australien, américain, anglais, allemands ou je ne sais quelle nationalité, par contre je suis persuadé d’être à 100% Algérien même avec la nationalité française, Je sais que je ne serai jamais accepté par eux,

        Anonyme
        5 avril 2020 - 9 h 59 min

        100% algérien? ça veut dire quoi?
        Et si tu n’es pas accepté par Eux (?) Pourquoi restes-tu chez Eux?
        Il y a environ un million d’Algériens qui vivent et qui travaillent dans ce pays de m…comme ont coutume de dire certains d’entre nous, plus des Portugais, des Polonais , Italiens, Asiatiques dont de nombreux chinois et d’autres origines diverses et variées. Pourquoi y viennent-ils? Et pourquoi y restent-ils? Pourquoi certains jeunes hommes et jeunes femmes algériens veulent bénéficier d’un visa à tout prix?
        Tes plaintes sonne faux.
        Nombreux sont les Algériens qui ont réussi leur vie en France et qui occupent des postes importants, qui ont créé des entreprises, des commerces, qui travaillent dans la fonction publique. Seulement il est de bon ton de faire ressortir ce qui ne va pas. Il est aisé de s’apitoyer sur le fainéant qui fout la m… dans les quartiers avec l’aide en sous main de certains imams salafistes.
        Et puis il faudrait souligner le rôle de la femme de culture musulmane qui assume seule le bien être et l’éducation de leurs enfants du fait que leur mari n’hésitent pas à divorcer et à repartir en Algérie en les abandonnant.
        Si la majorité de nos concitoyens ont un comportement digne et correct, il en est malheureusement qui leur portent préjudice de par leur façon de vivre en ne respectant aucune règle morale et civique. Ce sont ceux-là qui salissent nos compatriotes.
        P.S. Si tu es en France, et on peut en douter, sur internet, regarde les listes des candidats aux élections municipales qui ont eu lieu dernièrement et relève le nombre de noms et prénoms d’origine algérienne qui y figurent. C’est un signe que petit à petit ces émigrés s’intègrent à la société dans laquelle ils vivent et s’engage pour son devenir (étude faite par un étudiant algérien pour une thèse de sociologie).

          @ Anonyme 09:59
          5 avril 2020 - 16 h 52 min

          Je suis d’accord avec toi sur le global, mais néanmoins je trouve cette étude un peu simpliste et qui prend trop de raccourcis, sans prendre en compte l’individualité des parcours. Les Algériens qui réussissent sont très souvent égoïstes avec leur proches qui ont eux moins de chance, j’ai constaté cet état d’esprit aussi bien en France qu’en Algérie, c’est un phénomène assez bizarre que je ne m’explique pas, j’ai l’impression que l’Algérien a besoin de se sentir supérieur à son frère. Heureusement,ce n’est pas une généralité, mais c’est très répandu. De plus, certains , surtout avec l’âge qui avance, n’ont ni formation ni avenir en France et préfèrent aller finir leur vie en Algérie, cela provoque souvent des divorces car les épouses ne souhaitent pas quitter la France. Quand on parle de la diaspora algérienne ou de la communauté algérienne, c’est complètement faussé car nous sommes très individualistes ( comme là bas) . On voit bien que les Marocains et les Turcs qui sont arrivés après nous sont beaucoup plus soudés et structurés. Nous sommes dans le paradoxe du patriotisme dans l’esprit et de l’individualisme dans les faits.

          Abdel
          8 avril 2020 - 22 h 05 min

          @ @ Anonyme 09:59
          5 avril 2020 – 16 h 52 min
          Je partage tout à fait votre point de vue cher ami,
          vous avez décrit notre vraie nature, et inutile d’aller dans les détails car ils sont criants et honteux.
          En effet, être algérien s’arrête à sa porte (voir à son propre corps parfois), se dire algérien pour descendre sur le terrain de foot par centaine et faire une pagaille impossible dans un pays étranger pour le moindre match impliquant notre pays pour dire qu’ils sont nationalistes, alors qu’ils ne font rien pour leur pays, il faut remarquer qu’on est les seuls dans ce genre.
          Le pire, c’est à croire qu’on inverse le système des valeurs humaines, comme si dans une course cycliste la victoire revient au dernier arrivé (voir celui qui a seulement touché le guidon du vélo) et non au premier.

          @Abdel
          10 avril 2020 - 10 h 36 min

          Plus le prix du baril sera bas, plus les institutions crapuleuses seront affaiblies. Elles pourront emprunter auprès du FMI mais avec de grandes contreparties, cela deviendra un pays sous tutelle. Le plus important : les crapules n’auront plus aucun moyen de corrompre le peuple. Plus moyen d’acheter la paix sociale à coup de petro dollars.

    Azul
    4 avril 2020 - 16 h 22 min

    @ Anymone
    L’imbécile allume l’incendie, puis court chercher de l’eau pour l’éteindre.

    Vangelis
    4 avril 2020 - 16 h 16 min

    Il est connu que tout le nord de Paris est peuplé de bon nombre d’immigrés. Il est connu aussi que ces immigrés sont exploités tant par des patrons véreux que par des marchands de sommeil. Il est enfin connu que ces couches populaires ne sont pas éduquées et peu diplômées. Ceci expliquant peut-être cela.

    L’abandon de l’État de ces populations, abandon qui ne date pas d’hier au demeurant, fait que les immeubles sont devenus vétustes et exigus pour bon nombre de familles qui vivent dans des conditions lamentables outre l’existence de véritables taudis en plein Paris. Ces laissés pour compte, puisqu’ils ne sont pas pris en compte dans les calculs politiciens des gouvernants, vivotent, trafiquent et meurent dans l’indifférence générale.

    Comment voulez-vous confiner des familles entières composées de pas moins 4 à 5 personnes dans un logement insalubre de 40 m² situé dans un immeuble dans ascenseur et remplis de rats et de dealers ?

    Moi, je veux bien croire qu’il n’y a pas de respect par ces populations des règles de confinement mais avant tout, il n’y avait pas de respect par L’État des règles sanitaires qui a laissé se dégrader les conditions de vie de ces personnes.

    Alors mourir dans et par la saleté ou du Cov 19, cela ne change rien au problème. Et comme la France a aussi des problèmes dans la gestion de cette pandémie (insuffisances de médicaments, de masques, de lits, d’hôpitaux ….. etc ….) tout le mode s’aperçoit que l’État a failli dans sa gestion du pays. Cette pandémie l’a mis devant ses carences pour ne pas dire plus.

    Anonymes
    4 avril 2020 - 15 h 58 min

    La surpopulation, le manque d’éducation, certaines cultures spéciales, inconscience vis-à-vis des risques et du danger dans des quartiers en Europe et en France en particulier peuvent être un facteur de la diffusion du virus.

    Thamourth
    4 avril 2020 - 15 h 32 min

    C’est la loi de la démocratie, n’est ce pas ???

    On a vu des noirs africains non respectueux des consignes
    4 avril 2020 - 15 h 17 min

    Une image a été publiée dans un article, vers le 18 mars, où on voit 2 filles (16-18 ans) noires africaines entrain de s’amuser dans la rue à Paris, ces filles d’Afrique noire semblaient faire des mouvements de danse.
    C’est une question d’éducation et d’entêtement plus qu’autres choses.

    Elephant Man
    4 avril 2020 - 15 h 09 min

    Quid de la prise en charge médicale…ont-ils réellement accès aux soins médicaux masques et cie dépistage accès aux traitements … Ou juste de la pivalone pour une rhinopharyngite sans rhume !!
    Sachant que même sans coronavirus la désertification médicale dans le 93 bat son plein…
    C’est comme dire il y a plus de morts dans un bidonville qu’à Neuilly-sur-Seine, « ÉTONNANT NON ? ».

    Anonyme1
    4 avril 2020 - 15 h 01 min

    Un noir africain, soit disant chanteur, dés les premiers jours du confinement il a juré sur ses comptes instagram qu’il ne respecterait pas les consignes du confinement. En plus des quartiers de drogues africains (Afrique noire).

      Narjysse
      4 avril 2020 - 16 h 03 min

      Chapeau !! je ne sais pas qui est derrière votre pseudo. Mais concernant votre haine et votre racisme anti musulman anti arabe anti africain . Vous avez détrôné la famille Lepen entière avec le papa, la fille et la nièce. A vous seul vous avez accaparer tout le racisme des pieds noirs tout le racisme des ultra nationaliste français. J’espère qu’on vous paye cher pour que vous vous donniez à fond ou c’est gratuit votre moteur c’est la haine contre des votres

      Lacan
      4 avril 2020 - 17 h 10 min

      Je t’ai foutu un pouce en-bas, pour ta precision « Afrique noire. » – Orientation wikipedia pour le terme « bigoterie ». En la situation presente, la couleur de peau n’a absolument aucun effet, mais le mode de vie, c.a.d. « promiscuite’  » est le centre de gravite’ de l’article. Cette ville a ete’ develope’e des les debuts du siecle derniers par l’immigration kabyle pays de l’Est essentiellement, avant de se voir greffer par du tout venant.

      mohand mokhtari
      4 avril 2020 - 17 h 25 min

      Maghrébine et Africaine ?
      Tu veux dire les Blancs et les Noirs ? Maghreb est un terme qui nous désigne en tant qu’occidents, occidents par rapport à l’Arabie maudite qui affame les Algériens en ramenant le baril à 20€.
      Je préfère être sudiste !

        Anonyme
        5 avril 2020 - 16 h 29 min

        l’Algérie a eu 1000 occasions de sortir du tout pétrole et de fonder une économie solide mais les crapules au pouvoir préfèrent la garder en l’état. Bouteflika a trouvé le baril à 100 dollars en 1999,ou en est- on 20 ans après ? Plus le prix du baril est bas, plus les crapules sont affaiblies ! Quand ils n’auront plus les moyens de payer les fonctionnaires, ils seront obligés de s’en aller !

          Abdel
          8 avril 2020 - 21 h 37 min

          @ Anonyme
          5 avril 2020 – 16 h 29 min
          Ça ne se passe pas comme ça cher ami je crois, que le prix du baril soit à mille dollars ou à un dollar, ça change rien pour eux.
          Ils feront des prêts au fond monétaire internationale pour qu’ils puissent vivre comme des seigneurs, prêt que le peuple devra rembourser, seule les révolutions ont fait changer les situations à condition que ça ne tourne pas au vinaigre.
          Pour moi, je constate qu’il y a un embargo de divers forme qui ne dit pas son nom, on ne sanctionne pas d’autres pays qui ont affaire à nous car ils n’ont que des comptoirs commerciaux avec le minimum d’investissement, ce n’est pas le cas des pays limitrophes qui ont des pouvoirs semblables !!!

    raisons économiques ....et culturelles !
    4 avril 2020 - 14 h 50 min

    C’est un peu normal, je dirais car ce sont les endroits, des territoires où pour des raisons économiques, promiscuités dans les logements, … et même aussi culturelles…, il y a le moins de respect vis à vis du confinement !

    Anonyme
    4 avril 2020 - 14 h 13 min

    Voici un message d’un Algérien contaminé.
    https://youtu.be/-x6ttw0QEhc

      Thamourth sans censure
      4 avril 2020 - 15 h 23 min

      Le mec est au bord de la mort est il envoi un message politique. Bravo l’inculture et la manipulation.
      C’est un montage, une parodie !

      Anonyme
      4 avril 2020 - 16 h 56 min

      merci on a tout ce qu’il faut!

    Moh.abbas
    4 avril 2020 - 14 h 04 min

    Quid des différents ministères de l,intérieur sui se sont succédé, ou aucun quartier ne doit échapper à la république.
    Le karcher se nomme désormais covid 19.

      Rayes Al Bahriya
      4 avril 2020 - 15 h 20 min

      Un terrorisme d’Etat raciste contre
      Des races immigrees , preludes a
      Un neo colonialisme post Covid.
      La france et certains pays europeens
      feront leur nouvelle guerre mondiale
      Une fois avoir purifies leurs territoirs
      Nationaux.
      Faut pas etre dupe pour comprendre
      La machination.
      .

    Lheq
    4 avril 2020 - 13 h 57 min

    Il n’y a aucun doute, pour info, ces quartiers n’ont à ce jour pas intégrer le confinement.
    A chaque fois qu’un comportement irresponsable, même celui de vous agresser (au moins verbalement) dés lors que vous voulez vous éloigner de la personne pour respecter les distances.
    Dieu le sait, à chaque prise de tête violente, dans un commerce ou une queue, en ces moments dangereux, c’est à un Africain (Maghrebins compris) que j’ai eu à faire.
    Les jeunes des quartiers qui ne voulaient rien savoir sont, pour la plupart, les assassins de leurs parents.
    (…)

      Ah les parents
      4 avril 2020 - 18 h 45 min

      Le COVID-19 il s’avere fin de compte est le petit enfant de son grand-pere KV-d’avant.
      J’ai longtemps tendu l’oreille a l’argument que c’est a cause des Europeens, que les dirigeants africains sont corrompus, c.a.d. livrant les ressources naturelles a leurs corrupteurs europeens pour un acces privilegie’ aux aux bien produits, via l’acces a la monnaie europenne entre-autre. Faut aller chercher ce bien la ou il est, en europe, est la logique. D’ou l’abandon de cette notion de patriotisme africain entre-autre, car fondamentalement FAKE !!!
      Ces Migrants, sont ceux qui refusaient ce qu’ils voyaient leurs pays devenir… blesse’s dans leurs patriotismes… ils l’emmenent avec eux, en Europe. C’est le confinement, sur critere racial xenophobe, qui a empeche’ la dispersion des populations Africaines en Europe, a l’interieur des pays meme. Pas besoin de m’etaler davantage, car ce que j’ecris la, plus d’un l’ecriront encore mieux, etc. – Le point ou je voulais arriver est que les Europeens, de maniere generale, ont fabrique’s leurs rois, pour les passer a la guillautine, nous avons failli ou manque’ de ce courage-la. OU peut-etre seulement que les rapports de force, les nombres et les conditions n’etaient pas encore toutes reunies… la question est: Le sont-elles, maintenant? A mon avis, la reponse est oui, car le facteur essentiel, dans cette force est la PRISE DE CONSCIENCE. En Algerie, elle semble, jusque-la reelle. La question corrollaire est alors: Cette nouvelle conscience sera-t-elle dirigee vers un un Etat Moderne construit sur des valeurs de base nouvelles, reflechies et choisies, ou seait-ce une fois encore question de rafistollage… pour de nouveaux labels pour la vielle camelotte?
      Non, ce n’est pas le temps qui nous le dira, mais l’effort consenti, que nous mettons MAINTENANT. Demain opere dans l’obscurite’, ce qu’il revele n’est que ce qui etait obscure hier.
      Bonne journe’e et bonnes pratiques a toutes et tous.

    Karamazov
    4 avril 2020 - 13 h 35 min

    T,as vu les mesures barrière ya khouya Zaatar ? Il n, y a aucun lien ?

      Rayes Al Bahriya
      4 avril 2020 - 14 h 58 min

      Un terrorisme d’Etat raciste contre
      Des races immigrees , preludes a
      Un neo colonialisme post Covid.
      La france et certains pays europeens
      feront leur nouvelle guerre mondiale
      Une fois avoir purifies leurs territoirs
      Nationaux.
      Faut pas etre dupe pour comprendre
      La machination.
      .

        Lheq
        4 avril 2020 - 15 h 20 min

        Vous êtes des leurs ma foi? vous avez le même langage qu’eux « Le racisme ».
        Suis-je raciste moi Monsieur?
        Le seul rejet que j’ai, c’est celui des ceux qui pensent tout savoir (…). Ces populations immigrées disposent de logements dignes que même dans leurs propres pays ils n’ont jamais eu.

          @Lheq
          5 avril 2020 - 12 h 08 min

          Je suis né en France et je dispose largement mieux en Algérie sans avoir levé le petit doigt, terres venant de mon grand père et maison grande comme 3 maisons françaises. En France, je dois prendre un crédit pour acheter un appartement de 70 m2, dans un immeuble des années 60 qui a été réhabilité 3 fois. Même à la fin du crédit, je continuerai à payer les 900 euros de taxe foncière et les charges mensuelles de 250, pour au final, être copropriétaire et subir un certain nombre de voisins qui n’ont pas la même définition de ce qu’est la liberté. Si l’économie algérienne était forte, bon nombre d’entre nous aurait fait le choix de l’Algérie.

        Narjysse
        4 avril 2020 - 15 h 58 min

        Nous avons un proverbe populaire algérien qui dit approximativement : « Qui est mon témoin ? Mon témoin c’est ma queue  » Dans ce cas le grand témoignage apporté par un torchon raciste « l’Express » pour une énième de fois qui profite de cette crise pour stigmatiser cette population musulmane ou africaine. Je mettrai ma main au feu que tout ce qu’il avance comme chiffre c’est faux et tout ce qu’il raconte c’est un gros mensonge

          Argentroi
          5 avril 2020 - 6 h 52 min

          @ Narjysse
          Si seulement ton approximation au sujet du proverbe était équivoque mais elle est vraiment grivoise !
          Le proverbe en question est  » Le témoin d’un chien reste sa queue  » (شاهد الكلب ذيله) « . Le chien est en sous-entendu une personne de mauvaise foi qui présente de faux arguments pour convaincre.

      Zaatar
      4 avril 2020 - 17 h 41 min

      N’étaient ils pas prévisibles? Mais on le fait quand même car il ne peut y avoir, à priori, meilleure solution. Mais tout le monde savait. Au fait, deux medecins cabinards, ont fermé leurs cabinets faute de moyens de protection. Ils sont allés prêter main-forte à leurs confrères de l’hôpital Frantz Fanon de blida pour lutter contre le virus. Ils sont morts, après avoir contracté le virus.

    Amin99
    4 avril 2020 - 13 h 24 min

    Les zones urbaines surpeuplées sont aujourd’hui les plus touchées par la pandémie, qui pourrait marquer l’ampleur de l’épidémie. Les quartiers à dominante maghrébine et africaine font parti de ces zones.
    Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, on nous explique que le virus ne peut être transmis qu’avec la projection de gouttelettes (éternuements, postillons etc..). Mais un rapport américain vient d’être dévoilé et nous explique que le virus pourrait se transmettre simplement en parlant ou en respirant, une contamination par les aérosols.
    En effet, contrairement à ce que tout le monde pensait jusqu’à présent, il est fort possible que le virus se propage dans l’air, y reste et puisse contaminer par la suite.
    Cette nouvelle étude explique la haute contagiosité du virus.
    Les chercheurs ont retrouvé des concentrations extrêmement fortes de Covid-19 dans l’air des chambres de patients infectés et ce, même plusieurs heures après leur départ.
    Cette nouvelle étude n’est pas des plus rassurantes il faut bien l’avouer. Et elle tendrait aussi à réfléchir au port généralisé du masque par la population.
    Quand on voit à la télévision des gens de ces quartiers se balader dans les rues et les marchés sans la moindre protection, on a envie de leur dire, « PROTÉGEZ-VOUS ». Pareil pour nos villes en Algérie.
    A bon entendeur

      [email protected]
      4 avril 2020 - 20 h 15 min

      @Amin99
      Alors si on croit cette découvert faite par des chercheurs dont vous parlez, contagiosité par les aérosols, c’est l’extermination de l’humanité toute entière, il y aura aucune possibilité de vie sur terre. Même si vous portez le masque depuis le début de cette pandémie, si vous enlèvez juste un peu le masque par erreur ça y est

        Anonyme
        4 avril 2020 - 23 h 35 min

        Peut-être il faut croire [email protected], l’expert en écriture avec pleines de fautes ? Qu’est-ce que tu connais en épidémiologie pour oser critiquer une étude de recherche ?

          [email protected]
          5 avril 2020 - 17 h 06 min

          Anonyme, 4 avril, 23h35min
          Je cherche seulement un débat contradictoire, par ce que j’avais lu sur plusieurs sites sérieux anglais et américains qui contredisent la version de Amin99 qui a écrit « il est fort possible que le virus se propage dans l’air, y reste et puisse contaminer par la suite.» Pour ton français je fais des fautes par ce que je lui donne pas trop d’importance, j’ai l’habitude de lire beaucoup en anglais, de regarder des films en VO, là où j’habite on parle une langue germanique. Ton français en dehors de la France (ta cité) ne sert pas à grand chose. Si tu traverse juste le tunnel sous la Manche, la frontière belge du côté de Dunkerque ou de l’autre côté de la Moselle tu seras déboussolé. Il y a des éminents chercheurs, des savants des artistes reconnus mondialement qui ne savent pas prononcer même pas un mot en français, par ce que il travaillent pas avec. L’anglais c’est l’universalisme. Allez dis moi combien de fautes j’ai fait??, je m’en fiche complètement, un de mes derniers soucis

    Kahina-DZ
    4 avril 2020 - 13 h 23 min

    Il y’a ceux qui disent que le Virus aime bien les immigrés en France. Une attraction bizarroïde. Voulu ou juste un hasard. L’histoire finira par nous le dire.

      Lheq
      4 avril 2020 - 15 h 22 min

      Voulu par qui, SVP?

      Anonyme
      4 avril 2020 - 16 h 04 min

      Pour les complotistes tout est toujours très simple à expliquer!! Pendant que les personnes sensées débattent sur les raisons qui expliqueraient un fait, le complotiste z déjà la solution avant tout le monde!!

    Ali El Vérité
    4 avril 2020 - 12 h 59 min

    Rien n’est étonnant et tout a fait juste et meme normal;nous sommes malade du bavardage, de la bise à chaque rencontre,nous aimons les regroupements et de se plaindre de tout et de rien,on mesure pas le danger ni les conseilles des professionnel;nous faisons a nos tètes et instinct,résultat on a toujours payé cache nos erreurs

    Le Chant Des Cygnes
    4 avril 2020 - 12 h 41 min

    La réponse est toute simple car la population Maghrébine respecte le confinement dans les règles de art!

      vous êtes un idiot qui ne respecte rien
      4 avril 2020 - 14 h 57 min

      vos commentaires sont nauséabondes, haineux, farfelus, cruels, pourquoi vous restez coller sur ce site pour ne dire que des méchancetés ?? sachez qu’on se pose la question sur votre débilité surtout.

        Le Chant Des Cygnes
        4 avril 2020 - 16 h 16 min

        Merci pour les insultes, cela prouve votre degré d’intelligence !
        Qu’est je dis de faux?
        Les seuls qui ne respectent pas le confinement sont les quartiers maghrébins et Africains, hélas ce n’est que la stricte vérité ne vous en déplaise.
        Quant à ma débilité, si vous êtes psychiatre je veux bien venir consulter….

          Anonyme
          5 avril 2020 - 9 h 32 min

          C’est faux ! J’habite un tel quartier et je peux vous dire que les enfants sont tous à la maison. Quelques jeunes sortent mais ne tardent pas. Je vois beaucoup plus « d’indigènes » en train d’être »promené » par leur chien ou en train de faire du footing. On voit bien que ceux qui font du footing ne portent aucun document sur eux,vu leur tenue. Mon quartier n’a jamais été aussi calme, dans une grande ville du Grand Est, c’est peut être la raison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.