Vers l’établissement d’une instruction pour la prise en charge du patrimoine archéologique algérien ?

mausolée carte archéologique
Le mausolée royal numide d'Imedghassen. Photo AP

L’APS, qui se réfère à un communiqué du ministère, rapporte que la ministre de la Culture, Malika Bendouda, a présidé une deuxième réunion, élargie, de la commission chargée de l’établissement de la carte archéologique algérienne.

Lors de la réunion, Mme Bendouda a instruit les chercheurs, experts et acteurs du patrimoine culturel membres de la commission de finaliser cet important projet avant la fin de l’année, selon la même source qui précise que ce projet permettra de «recenser le patrimoine archéologique et les biens culturels immobiliers à travers l’ensemble du territoire national pour une meilleure prise en charge à l’avenir».

C’est une bonne nouvelle quand on sait le nombre d’alertes et de courriers adressés au ministère de la Culture, depuis des années, pour prendre en charge cet important patrimoine archéologique que possède l’Algérie. 

En effet, les sites archéologiques sont dans un état de dégradation très avancé. Médias, associations et lanceurs d’alerte n’ont eu de cesse d’attirer l’attention des autorités pour réhabiliter ce patrimoine mondial, laissé à l’abandon aux pillards sans scrupules.

Espérons que la nouvelle ministre prendra les choses en main et fasse protéger ce patrimoine que beaucoup nous envient. 

APS/H. A. 

Comment (7)

    Le Berbère
    14 juin 2020 - 14 h 37 min

    Depuis plus de 188 ans ( l’invasion de la France barbare de notre Algérie) et en particulier depuis le sceptique indépendance , le régime issu de clonage coloniale des bachaghas, caïds et administrateurs khorotos de la France coloniale qui ont pris le relai pour détruire l’histoire triples millénaire de l’Algérie et de son identité culturelle amazighe au profil de l’Algérie française et ensuite l’Algérie arabe sont les responsables de cet état des lieux chaotique sur tous les plans. Nous subissons un génocide culturel, social, identitaire de la part des khorotos dont leurs patronymes commencent toujours par un  » B »

    Khssara
    11 juin 2020 - 20 h 29 min

    Ce n’est pas encore fait?
    c’est comme pour le tourisme, grands projets…Marianne ne vois-tu rien venir?
    Effets d’annonce du style Elmouhajid pour gonfler la fibre patriotique dans le vide !
    Enfin nos sites sont à l’image du pays, démolli, abandonné par des incultes corrompus religieux.

    Algerien Pur Et Dur
    11 juin 2020 - 16 h 35 min

    Il faut confier les fouiles a des universites de renom etrangeres aussi bien qu’algeriennes pour que les notres apprennent a leurs cotes. Beaucoup de pays comme l’egypte et la turquie le font. Pourquoi pas le notre? Les arabo-baathistes qui ont pris le pouvoir de force des 1962 et dont l’incompetence a conduit notre pays droit au mur ont tout fait pour limiter leur acces a notre archeologie de peur que le peuple prennent conscience que notre histoire est plusieurs fois millénaire et ne prend pas sa source au moyen orient. Notre histoire est bien anterieure aux tribulations de la tribu des koreich, aux poemes de Imru’ al-Qais, le pere de la poesie arabe, et aux razzias (qui vient du mot arabe « ghezzou » donc pas d’archeologie de ce cote la) des benou hillals. Durant le cours de mes nombreux voyages, j’ai visite plusieurs sites archeologiques en europe, asie et amerique latine. J’ai rarement manque de voir des ecoliers bien eleves (c’est vrai qu’on leur apprend aussi le civisme dans leurs ecoles pas seulement el jahilia) debarquer des bus scolaires pour apprendre et s’impregner de l’histoire ancienne de leurs pays.

    Anonyme
    11 juin 2020 - 14 h 50 min

    Ouvrir l’Algérie au tourisme culturel permettrait d’entretenir ces biens patrimoniaux comme font les pays européens, évidemment, il ne s’agirait pas de compter uniquement sur le patrimoine musulman à moins de vouloir ouvrir un couloir touristique limité à la Turquie et aux pays arabes.

    Yacine
    11 juin 2020 - 14 h 48 min

    Il semble que votre site soit censuré par le régime, à partir de l’Algérie. Il faut posséder un VPN pour y accéder.

      Anonyme
      12 juin 2020 - 12 h 53 min

      Cela fait des mois que je me connecte par VPN

    Anonyme
    11 juin 2020 - 14 h 30 min

    Et quid de notre patrimoine Algérien vestimentaires et culinaires qui eux sont constamment pillés ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.