Quel rôle veut-on faire jouer à l’ancien patron du FLN Abdelaziz Belkhadem ?

AB Belkhadem
Abdelaziz Belkhadem, figure de proue de l'islamo-conservatisme en Algérie. PPAgency

Par Mohamed K. – Selon des indiscrétions, Abdelaziz Belkhadem reprendrait du service et serait inscrit sur les tablettes des décideurs. Il aurait été reçu en haut lieu, mais on ne sait pas quelle mission serait confiée à l’ancien secrétaire général du FLN. Le nom de celui qui fut éjecté violemment par Amar Saïdani en août 2013, dans un putsch musclé, est revenu plusieurs fois sur le devant de la scène à l’approche de la présidentielle avortée d’avril 2019 et celle de décembre 2019.

Privé d’une caution islamiste indispensable pour la crédibilité de tout scrutin, suite à la défection des deux formations les plus influentes, le MSP d’Abderrazak Mokri et le FJD d’Abdallah Djaballah, le pouvoir en place savait qu’il ne pouvait compter sur l’appui de petites formations de même obédience. Pour pallier cette vacance, il n’avait d’autre choix que de faire pression sur des personnalités proches de la mouvance islamiste. L’entrée en scène d’Abdelaziz Belkhadem, à l’époque, avait été annoncée par plusieurs sources. Sa participation, pensait-on, allait pouvoir servir à la fois comme un succédané des candidats islamistes et comme un faire-valoir d’une élection rejetée aussi bien par la rue que par une bonne partie de la classe politique. Mais Abdelaziz Belkhadem avait fait faux bond.

Une année auparavant, soit en décembre 2018, le retour inattendu d’Abdelaziz Belkhadem sur la scène politique, quatre ans après son humiliante exclusion par l’ex-président Bouteflika, allait marquer un tournant décisif, aussi bien dans la crise que traversait son parti, le FLN, depuis plusieurs mois, que dans la guerre de positions qui faisait rage autour des échéances électorales à venir.

Accueilli en grande pompe au siège du FLN où il avait été longuement reçu par Mouad Bouchareb, Abdelaziz Belkhadem avait compris qu’il était pressenti pour en reprendre les destinées. Sa déclaration à la presse, où il prêtait allégeance à l’ex-chef de l’Etat, en le remerciant d’avoir «permis aux militants de reconstruire leur parti sur de bonnes bases», tout en descendant en flamme ses deux successeurs, à savoir Djamel Ould-Abbès et Amar Saïdani, ne laissait aucun doute sur ce qui se préparait pour la prochaine étape.

Cette fulgurance avec laquelle Abdelaziz Belkhadem avait été rappelé au service par l’ex-président de la République traduisait un besoin urgent, à quatre mois du début de la campagne électorale pour le cinquième mandat, d’avoir un FLN stabilisé et capable de peser dans les rapports de forces politiques engagés autour de cette élection.

En mai 2018, la décision de Djamel Ould-Abbès de procéder à un remaniement profond du bureau politique du FLN coïncidait avec le retour progressif d’Abdelaziz Belkhadem à l’action politique. Le quotidien arabophone El-Khabar révélait, en effet, que l’ancien chef de gouvernement multipliait les rencontres avec les militants du FLN à travers le pays, à moins d’une année de l’élection présidentielle de 2019. Ces rencontres auraient été encadrées par des «comités de coordination» composés d’anciens cadres et militants du FLN «marginalisés», selon El-Khabar qui précisait que l’ancien secrétaire général du parti avait sans doute un «agenda particulier». Le journal avait cité des «proches de Belkhadem» qui affirmaient que ce dernier s’employait à «ressouder les rangs» du FLN qui s’apprêtait à «affronter les défis à venir».

Quel rôle Abdelaziz Belkhadem va-t-il jouer, cette fois-ci ? Futur vice-président, retour au FLN pour le faire renaître de ses cendres ou simples consultations ?

M. K.

Comment (44)

    Abdel
    13 septembre 2020 - 15 h 59 min

    Dire que certains croient encore qu’avec le nouveau président, tout les maux qu’ils ont créé vont disparaître comme neige sous le soleil.
    C’est exactement comme avec le colonialisme qui était sourd et aveugle de la souffrance de ceux qu’ils appelaient indigènes, ou seules les armes les ont fait dégagé,
    Ce président qui se prend d’une intelligence éblouissante nous sort encore des ordures des poubelles, ou même ceux qui font exprès de détruire n’arrivent pas à faire comme eux dans la pourriture.
    C’est quand même curieux que de simples citoyens qui manifestent pacifiquement leurs mécontentement légitimes se retrouvent en prison (sans avoir ni volé, ni cassé, rien fait de condamnable) avec de lourdes peines, quand les plus grands truands que connait la planète se retrouvent avec de peines mineurs, certainement avec des remises de peines voir même graciés par notre merveilleux président.
    Il n’est même pas capable de retirer tout les privilèges de son prédécesseur qui vit encore comme si il n’avait pas changé statue de président au frais de la princesse, au fond, c’est grâce à lui qui est président aujourd’hui.
    Je crois que nous devons continuer nos manifestations pacifiques jusqu’à extinction de tous les politiciens (…).

    Anonyme
    11 septembre 2020 - 14 h 47 min

    Il sera le porte parole de Zitout. La barbe intégriste est leur dénominateur en commun.

    DYHIA-DZ
    11 septembre 2020 - 5 h 50 min

    AH NON !! Pas ce dinosaure que l’apocalypse avait raté.
    On veut avancer…Mais là c’est de la marche arrière impardonnable…

    Anonyme
    11 septembre 2020 - 5 h 47 min

    YA Si Belkhadem, tes marrouki ont -ils fini de construire ta Villa à Tlemcen

    L’Algérie se portera mieux sans toi.

      Anonyme
      11 septembre 2020 - 14 h 45 min

      Il est parmi les premiers à importer la main d’œuvre des marocains qui ne sont jamais repartis chez eux.
      Trahison quotidienne.

    Anonyme
    10 septembre 2020 - 0 h 10 min

    Cet ancien aide-instructeur d’école primaire corvéable à souhait pourrait être missionné » de jouer la courroie de transmission entre le pouvoir et les zaouias qu’il fréquente assidûment pour les convaincre de voter en masse le jour J.

    Abou Desouffle
    9 septembre 2020 - 18 h 49 min

    j’ai broyé du noir toute la journée d’hier en revoyant la photo de cet énegumène et aussi en lisant que le procureur veut alourdir la peine qu’on veut infliger à K.Drareni. Je me suis dit « pauvre de nous, nous n’en sortirons jamais ».
    Mais la nouvelle est tombée en fin de journée et cette fois ci, elle vient du Soudan. on veut y instaurer dans la constitution la laïcité.

    Lghoul
    9 septembre 2020 - 14 h 47 min

    Dès que je vois ce visage, la chanson de feu Dahmane El Harachi jait comme un volcan dans ma tête:  » Ya rabi ya sattar » dans laquelle il dit « Chouf wadjhouh yaatik khbaar ». Je vous invite a l’écouter.

    https://www.youtube.com/watch?v=6erGAQRNTn0

    Mouloud
    9 septembre 2020 - 8 h 19 min

    Si cet énergumène devait ou voulait rendre un quelconque service à l’Algérie, il y a bien longtemps qu’il l’aurait fait !!! Secrétaire Général du FLN, sinistre sous la chaise roulante, islamiste notoire ( … utilisant la religion pour mieux se servir politiquement, le reste j’ignore ), qu’a-t-il apporté au pays ? RIEN

    On ne fait jamais du neuf avec du vieux, surtout usé jusqu’à la corde. On peut être magnanime et lui interdire de faire de la politique. Mais, si on veut être juste, il devra répondre de tout ce qui a été fait pendant qu’il dirigeait le FLN.

    En 2010
    8 septembre 2020 - 20 h 38 min

    Lorsqu’un militant, du fond d’une salle pleine à craquer, l’interromp pour lui faire savoir que nombre de jeunes ont été écartés de la représentation au 9ème congrès au profit de vieux militants, Belkhadem répliquera «que le FLN est loin d’être une association de bienfaisance et que l’important, dans ce genre de rencontres, est de s’appuyer sur ceux qui sauront le mieux transmettre le message novembriste. Le militant du FLN doit toujours dire : je suis là où se trouve mon parti, et non mon parti doit être là où je me trouve moi !». Lorsqu’un militant, du fond d’une salle pleine à craquer, l’interrompe pour lui faire savoir que nombre de jeunes ont été écartés de la représentation au 9ème congrès au profit de vieux militants, Belkhadem répliquera «que le FLN est loin d’être une association de bienfaisance et que l’important, dans ce genre de rencontres, est de s’appuyer sur ceux qui sauront le mieux transmettre le message novembriste. Le militant du FLN doit toujours dire : je suis là où se trouve mon parti, et non mon parti doit être là où je me trouve moi !».
    10 ans plus tard, Le militant est parti….Belkhadem est toujours la…il n’a rien compris…et le parti FLN a tourne le dos au message Novembriste et devient une association de la Chkara…
    Apres s’être courageusement illustre par son Silence.. Bouteflika le nomme Conseiller Special…et puis il soutient sa réélection…
    On ne l’entend pas pendant le Hirak et reste courageusement silencieux.
    Après les présidentielles et Puis les revelations sur le FLN sortent alors il réapparaît.
    En septembre 2020 Et il est reçu A la Présidence
    Quels conseils peut on recevoir d’un tel personnage A l’ere De la Nouvelle Algérie …?

      Lghoul
      9 septembre 2020 - 9 h 33 min

      « Quels conseils peut on recevoir d’un tel personnage A l’ere De la Nouvelle Algérie …? » – Réponse: Des conseils concernant comment continuer a jouer la comédie ensemble. Il faudrait bien un éclaireur des anciennes pratiques. Sans ces pratiques, le bateau de ce qu’ils appellent affectueusement « la nouvelle Algérie » ne pourra jamais démarrer. Seulement: La direction est toujours la meme avec les memes tetes et les memes pratiques car ils ne connaissent pas d’autres directions. Ils n’ont pas l’habitude d’aller ou ils ne sont jamais allés … Et ca continue perpétuellement. Imaginez une salade avec 5 ingrédients: C’est toujours la meme salade mais on peut commencer a couper les tomates a la fin ou au milieu ou au début, avant les oignons et les poivrons par exemple. Ensuite on laisse par exemples les tomates a la fin mais ce que certains ne comprennent toujours pas est qu’on a toujours la meme salade avec les memes ingrédients. Cette procédure se trouve dans un sketche de Fellag: « Makaroun/Loubia/Couscous et on alterne les memes plats pour toute l’année.

    Lghoul
    8 septembre 2020 - 18 h 27 min

    Vivement 5 mandats pour notre abdelaziz. Il pourra depasser son autre ami abdelaziz d’un mandat. 25 ans de cauchemards pour les enfants. La nouvelle Algerie tournera autour de la position a prendre durant les 5 prieres quotidiennes et comment s’assoir sur le dos d’un chameau durant les 6 omras annuelles.(…)

    GERONIMO LE CHAOUI DU MAC
    8 septembre 2020 - 12 h 24 min

    QUELLE TETE ? CE MEC A DEMANDE A BOUTEF DE BOMBARDER LA KABYLIE OUBLIANT QUE LES PILOTES LES PLUPART D EUX ETAIENT D ORIGINE DE LA WILAYA 3 ET 1 .. POUSSANT LE BOUCHON PLUS HAUT IL FAIT PARTIS DES ACOLYTES AYANT DEMANDE DE SOUS TRAIRE LA NATIONALITE A L ILLUSTRE AIT AHMED. CE MEC A SA PLACE EN PRISON AVEC SAIDANI ET BEDOUI

      MOUHOUCH
      8 septembre 2020 - 15 h 45 min

      UNE VRAIE TETE D UN CRIMINEL LUI ET SES ENFANTS. JE PRENDRAI LE PREMIER AVION POUR NOUAKCHOTT AU CAS DE RETOUR DE CE CARNASSIER … OU EST LE CHANGEMENT C EST lui (…) ET L EX AMBASSADEUR EN TUNISIE QUI ONT RAMENES BOUTEFLIKA . DEUX ANTI AMAZIGH DANS LE SANG

    SaidZ
    8 septembre 2020 - 11 h 20 min

    bizarrement, où sont passés les belvédère, kahina, thamourth, elphantman and co !???

    Anonyme
    8 septembre 2020 - 8 h 16 min

    Il represente l’échec du pays dans tous les domaines.

    WAH-ROUHO
    7 septembre 2020 - 23 h 30 min

    Wachi hada ya 3adjaba encore lui, je ne crois pas mes yeux. Si Tebboune le rappelle, alors je lui retire tous les éloges que je lui ai fait jusqu’à présent. Si Ouyahia, Sellal et les autre étaient les roumouzes de la mafia économique qui a ruiné le pays lui, il était de cette mafia FLN qui a istihmari le peuple Algérien il est de ceux qui ont ruiné l’école Algérienne.
    Non, Non et Non plus jamais ces gens qui ont tout fait pour jeter la jeunesse Algérienne à la mer. Ça suffit ya lima3andkoumche ennife rouhou akhtouna le peuple ne demande qu’à vivre en paix et en toute liberté.

    Abnormal
    7 septembre 2020 - 22 h 43 min

    Encore là… celui-la ??? Décidément, on peut dire que rien n’a changé en DZdié. PLEURE Ô PAYS BIEN AIMÉ ! On ne peut faire du « neuf » avec de vieux schnocks….. Ce n’est comme ça que l’on va construire : UNE ALGÉRIE NOUVELLE….. Où sont NOS JEUNES ???

    SaidZ
    7 septembre 2020 - 20 h 34 min

    Enfin une nouvelle tête !
    Vive l’Algérie nouvelle, oui la nouvelle Algérie avec les dinosaures !

    Djemel
    7 septembre 2020 - 20 h 32 min

    Rappelons-nous que M. Belkhadem a été l’architecte de l’introduction de la Chakara en politique. Le système revient toujours à sa boite à crabes composés d’ignorants, de bois morts, de voleurs, de malhonnêtes…. Les maux de l’Algérie sont l’œuvre de la boite à crabes. Il faut faire appel aux algériennes et d’algériens compétents, honnêtes…

    Anonyme
    7 septembre 2020 - 20 h 14 min

    Cette affaire du FLN qui s’accroche comme une punaise, comme un poux au pouvoir en méprisant totalement le peuple qui n’a jamais voulu de lui et dès ses origines va déboucher sur une destruction jamais égalée sur ces terres. Sa place est en prison comme tous les mecs qui ont eu des responsabilités et encore celui là c’est un petit poisson.

    BEUG
    7 septembre 2020 - 19 h 45 min

    C’est la nouvelle génération ,c’est la jeunesse que Mr TEBBOUNE nous as promis
    On as besoin de jeune comme lui qui répondent a la nouvelle technologie ,l’environnement, les énergies renouvelable, nouvelle technologie, la 5G
    Merci Mr TEBBOUNE c’est l’homme qu’il nous faut

    PS c’est sarcastique!!!

    Brahms
    7 septembre 2020 - 17 h 42 min

    Un nouveau Marocain ?

    Que va t – il faire celui – ci ? Rien comme d’habitude. On ne veut plus de bras cassés, de rêveurs, de je m’en foutiste, (…) Ah oui, il faudrait qu’il fasse une déclaration de patrimoine (Immobiliers, comptes bancaires ouverts à l’étranger dans quelles banques) et en cas de mensonges, sanctions pénales et saisies de tous les biens mal acquis.

    Mourad
    7 septembre 2020 - 17 h 40 min

    Le symbole du déclin de l’Algérie.

      Ghedia
      8 septembre 2020 - 11 h 24 min

      On demande la dissolution pure et simple du P
      FLN. On en a marre de voir les vieux caciques de ce parti revenir sur la scène politique. La nouvelle Algerie a besoin du sang neuf, de gens propres et honnêtes. Tout le reste n’est que littérature.

        Soutien. A. Bouteflika
        8 septembre 2020 - 19 h 53 min

        Il va enfin pouvoir continuer sa campagne pour A. Bouteflika.
        Tpez soutien bouteflika Guelma Constantine..
        Sans Commentaire

    Fettou
    7 septembre 2020 - 16 h 33 min

    Bonsoir :
    On le vois Deja du temps de boumediene on est en 2020 ouiiiiiiiiiiiliii
    Minimum 50 ans de cotisations hahahahahaha 🤣🤣🤣🤣🤣ou bien c’est le contraire Sans compter la pollution
    Ah l’Algérie il n’y a que chez nous que ça peut arriver
    Un vrai pays d’hommes qui n’a pas peur des vieux jeunes bien rasé avec des yeux de loups affamés et jamais ressassés

    Mohand
    7 septembre 2020 - 15 h 01 min

    La nouvelle Algérie…

    Lghoul
    7 septembre 2020 - 14 h 53 min

    Des fossiles qui ne veulent ni partir ni prendre leur retraite ni laisser le pays en paix.

    Anonyme
    7 septembre 2020 - 13 h 50 min

    L’islamisme est de retour.

    Chirbette
    7 septembre 2020 - 13 h 15 min

    Avec un énergumène pareil… c’est le retour à l’ère néandertalienne ! Comment peut on oser faire croire qu’il peut jouer un rôle quelconque ? Est-ce ça la nouvelle Algérie !?!?!!!!

    Argentroi
    7 septembre 2020 - 13 h 04 min

    Le pouvoir ne va pas le laisser quand même l’électorat islamo-conservateur lui échapper des mains et migrer vers les partis islamistes ! Tant que la constitution n’est pas appliquée sur la question des associations politiques à caractère religieux ou tant que la constitution est plutôt bafouée, le pouvoir a besoin du FLN et de Belkhadem. Ceux qui demandent la disparition du FLN ferait mieux d’exiger que la constitution ne soit pas bafouée par la légalisation des partis islamistes membres de surcroît de l’internationale islamiste !

    moussa
    7 septembre 2020 - 12 h 46 min

    Ce monsieur est très dangeureux , c’est un islamiste aux multiples visage, pas seulement Tliba qu’il a corrompu
    il était derrière tous les députés originaires de Tiaret c’est grace à lui qu’ils ont obtenu les poste de députés et y
    compris les postes de responsabilité.
    Sa dangerosité est unique il était derrière ces mafieux comme lui qui les a placé au sein de l’Apn et aux postes de responsabilité comme dans les douanes, ainsi le feu Belkheir car derrière le complot de l’affaire D15 c’est eux qui ont tout manigancer avec d’autre hauts gradés afin de faire sauter le feu directeur général Guenifed et nommer un Tiarti et ils l’ont quelques années plus tard il ont organiser ce complot pour permettre aussi à ce meme Tiati d’acceder au poste de ministre de directeur général des douanes ils voulaient le nommer ministre.
    Sauf aussi que certains ignore ceux que possède comme bien ce dangereux islamiste un hotel, un restaurant et un maison en Espagne au nom de son fils.
    De toute les façon qu’est ce que le peuple attend de ce fastoche de président que de la médiocrité car tous les gens qu’il a nommer ou rappeler son de l’ancien système qui ont magouiller comme lui lorsqu’il était ministre de l’habitat et l’affaire de son fils qu’il a blanchit. DZAIER Y A ELMESKINA

    Anonyme
    7 septembre 2020 - 12 h 30 min

    Le plus grand raciste d’Algérie et le père spirituel de Naima Salhi!! Je me souviens d’une interview de Mouloud Hamrouche qui a dit qu’il que cet intégriste l’a insulté car il avait créé le département de langue amazigh à l’université de Tizi-ouzou et de Bejaia!!

      Anonyme
      7 septembre 2020 - 14 h 43 min

      N’oubliant pad que c’est ce monsieur qui a donné un voup de pousse à zitout pour intégrer les bureauc du ministère des affaires étrangères , au nom de la region et de la religion.

      SaidZ
      7 septembre 2020 - 22 h 42 min

      C’est lui le père de l’intégrisme.

    loklan
    7 septembre 2020 - 11 h 39 min

    C’ est ce qu’ ils appellent l’ Algérie nouvelle, la nouveauté avec de l’ ancien.

    Diguêdjou !
    7 septembre 2020 - 11 h 28 min

    Qu’attendre d’un pareil illuminé ?
    Que des égoïstes loin des vraies préoccupations de la Nation !
    Un haut-poste = Une maison, un magasin, des biens ailleurs, puis penser à la famille, coups de fils, placements, prises en charges, voyages, formation à l’étranger…la liste est longue !

    Ayweel
    7 septembre 2020 - 11 h 27 min

    Cet ex instituteur doit avant tout s’expliquer devant la justice pour ses deplacements et ses multi rencontres avec les agents des mollahs à l’ambassade de la république islamique de l’iran à alger dans les années 90. Alors que les algérien mourraient sous les couteaux, balles et bombes de ceux qui voulaient se créer uune future doula ilamia , aidés entre autres par l’ran, cet instituer trouve le plaisir de s’assoir avec les agents moulahs pour discuter de l’avenir de l’algerie. Monsieur ouyahia en savait beaucoup sur les agissements de cet islamiste en plus chiiste, de sa prison il peut vous raconter lesmilles nuits et une nuit du passage de cet instituer de son douar aux coulisses des institutions algérienne à alger.

    Anonyme
    7 septembre 2020 - 10 h 53 min

    Attention Danger imminent pour l Algérie !!!Jusqu où va le système pour garder le pouvoir?

    Abou Stroff
    7 septembre 2020 - 10 h 51 min

    « Quel rôle veut-on faire jouer à l’ancien patron du FLN Abdelaziz Belkhadem ? » s’interroge M. K..
    et moua, je me pose la question suivante: combien de divisions blindées, cet hurluberlu peut il aligner?
    en d’autres termes, belkhadem ou n’importe quel gus ne pourra jouer que le rôle qui lui auront assigné les distributeurs de rente ou si l’on préfère ceux qui nomment et dégomment ceux qui, en apparence, nous dirigent.
    moralité de l’histoire: (…) parions que belkhadem retrouvera, pour la nième fois, les planches du théâtre algérie.

    DJELLOUL BELMADI
    7 septembre 2020 - 10 h 21 min

    Messieurs !!! un peu de tenue SVP !!!
    Ce monsieur doit d’abord répondre de ses actes !!! c’est lui que TLIBA a corrompu en 1er , c’est lui qui l’a lancé en le ramenant à l’APN …
    Et puis ce peuple ne veut plus de ces politicards-voleurs , de ces caciques , de ces partis qui ont mené le pays et le peuple vers le désastre qu’on connait !!!
    le peuple veut du sang neuf .
    UN PEU DE TENUE SVP MESSIEURS !!!

    Benkaci Rabah
    7 septembre 2020 - 10 h 18 min

    Au secours ce khabit islamiste corrompu est encore en vie. Le système moribond a bien des problèmes pour nous sortir ce cadavre de sous la hssira.

    ZORO
    7 septembre 2020 - 10 h 16 min

    AUCUNE FACE NOUVELLE ,QUE DES MULTI FACES.
    SIGNEZORO. ..Z…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.