Ce «petit» pays dont l’ex-vice-président de Pfizer veut que l’Algérie s’inspire

MSS Pfizer
Mohand Sidi Saïd, ancien vice-président du groupe Pfizer. D. R.

Par Mohamed K. – L’ancien vice-président de Pfizer a appelé les décideurs algériens à suivre l’exemple de Singapour et d’un certain nombre d’autres pays d’Asie, d’Amérique latine et d’Afrique qui avancent à grands pas pendant que l’Algérie «mange son pétrole» sans progresser. «Il faut seulement que l’Algérie crée les conditions d’une expansion économique», a estimé Mohand Sidi Saïd, dans un entretien accordé à Berbère Télévision. «Elle en a les moyens et elle dispose des ressources humaines, c’est tellement important», a-t-il insisté.

«Je cite très souvent l’exemple de Singapour. Vous allez me dire que c’est un petit pays, mais vous savez, de nos jours, cela ne compte pas tellement. Il y a un peu plus de cinquante ans, les Singapouriens vivaient à dix dans une chambre, dirigés par un Premier ministre qui a duré trente ans, avec des voisins, deux notamment, qui ne leur voulaient pas que du bien. Singapour est devenu aujourd’hui la deuxième puissance financière dans le monde. C’est une leçon pour nous tous. Mais, pour cela, il faut une vision, il faut une stratégie et il faut laisser faire les gens. Trop de bureaucratie tue l’économie, tue le développement de l’économie», a affirmé Mohand Sidi Saïd.

«Quand on voit l’importance de notre population, nous avons absolument besoin d’entreprises qui créent de la richesse. Cela fait plus de cinquante ans depuis que nous mangeons notre pétrole. Il ne faut pas être prophète pour prédire que les prix du baril vont continuer à fluctuer et, à long terme, ils vont baisser. De plus, dans peu de temps, nous ne produirons plus assez de pétrole pour notre propre consommation», a averti l’ancien cadre dirigeant du leader mondial de l’industrie pharmaceutique. «Il faut se lancer hardiment, avec courage et détermination, avec les moyens nécessaires. Il faut faire du benchmark, aller voir ce qui se passe ailleurs», a-t-il souligné.

«Prenez l’exemple des pays qui se sont développés – il y en a plusieurs en Asie, en Amérique latine et même en Afrique il y a des pays qui commencent à s’en sortir. Regardez l’Ethiopie qui a connu une guerre civile de plusieurs années et ce pays est en train d’émerger comme une puissance économique africaine», a fait remarquer Mohand Sidi Saïd, en précisant que «nous avons les ressources, nous avons les hommes et les femmes, nous avons beaucoup de gens qui sont à l’intérieur et qui sont à l’extérieur de l’Algérie, et il faudra faire en sorte que ces deux corps travaillent ensemble». «Mais, de grâce, a-t-il ajouté, assez de bureaucratie, assez d’économie de l’importation, assez de gestion au jour le jour !»

S’adressant aux dirigeants du pays, il leur a demandé : «Dites-nous où vous voulez nous amener dans cinq, dans dix ans, dans vingt ans ! Nous avons besoin de cette vision-là, parce que c’est cette vision qui va déterminer l’avenir de ce pays.»

M. K.

Comment (75)

    ZORO
    28 septembre 2020 - 9 h 54 min

    Il faut noter sans dissimuler, et mettre en valeur ,que ce petit pays a qui fait des merveilles a pour PRESIDENTE UNE DAME VOILEE ,MUSULMANE MERE DE 5 ANS ENFANTS ,QUI PROPMET A SES CONCTOYENS DE TOUTES CONFESSION QU ELLE LES MENERA ,MAIN DANS LA MAIN.
    VERS LE SUCCES ET LA PROSPÉRITÉ.
    GOOD LUCK AND MAY GOD HELP DEAR PRESIDENTE HALIMA YACOB.
    SIGNEZORO. ..Z…..

    lhadi
    27 septembre 2020 - 15 h 05 min

    Tomber dans la tyrannie de la comparaison est une erreur.

    L’Algérie, avec une démographie galopante résident dans le plus grand pays d’Afrique, ne peut se développer économiquement sans développement politique.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

      Yacine
      28 septembre 2020 - 18 h 32 min

      @ZORO, ce qui compte ce n’est pas le voile de la présidente de Singapour , mais le caractère démocratique et laïc de la république de Singapour !
      Dans une société libre et démocratique , tout le monde à sa chance de diriger le pays , quelle que soit la religion , l’ethnie ou la couleur de peau !
      Le voile de cette dame relève de sa foi , non de l’idéologie de son parti qui est laïc !
      Mais si vous vouez insinuer qu’elle dirige ce pays au nom de la religion musulmane , alors c’est raté !
      D’autre part , le président à Singapour a un rôle cérémonial , et l’essentiel des prérogatives gouvernementales sont aux mains du premier ministre !
      Et c’et d’ailleurs ce même premier ministre qui l’a proposée comme présidente en ce mois de septembre 2020 .
      Alors , bon vent pour Singapour et sa présidente !

    Un Algerien.
    27 septembre 2020 - 14 h 35 min

    Si on prend l’exemple du Singapour et on applique tout ses lois ou dans chaque coin de rue on trouve dès centaines de panneaux interdisant lès mauvais comportements de fumé dans lieux publics jusqu’à insulté son compatriote et lès appliqué dans un pays comme le nôtre aucun président ou gouvernement ne résisteront.sans compter la culture du régionalisme qui à gangrené une partie du peuple.

      @ Titan
      27 septembre 2020 - 15 h 48 min

      Un chanson d’oum kaltoum qu,on entend tout lès jours,je suis d’une mère kabyle de tiziouzou musulmane et un père originaire du sud comme j’ai des membres de ma familles qui sont d’un mariage Algériens( je n’aime pas le mot mixte) je dirai que si vous cessez de blâmé et insultés lès autres peuples et religions et vous perdez juste 5 mn en regardant le miroir vous réaliserez que vous êtes moins intelligents que lès gens qui ont construit lès villes villes de Sanaa,Baghdad et Baghdad ,écris et traduits des millions de livres.ya titan le problème est en nous tous certains veulent islamisé tout le peuple et les autres berberisé.

      Anonyme
      29 septembre 2020 - 3 h 09 min

      Prendre exemple, cela veut dire travailler, bosser comme eux, pas seulement les lois
      Aucun Algérien ne fait correctement son travail
      Quel gâchis !

    Titan
    27 septembre 2020 - 12 h 57 min

    « Toute nation a le gouvernement qu’elle mérite  » – Joseph de Maistre.
    ——————————————————————–
    Il y a un gouffre entre les asiatiques et les arabes. Les asiatiques sont des travailleurs et ne sont pas des renégats de leur histoire. Les arabes eux, auxquels les algériens se sont arimé et identifiés préfèrent s’occuper du ventre, du bas ventre, du kamis, du hidjab et du yajouz, la yajouz…etc….bref tout ce qui est inutile au à leur développement et celui de l’humanité. Les singapouriens ont développé leur pays, les algériens ont islamisé le leur tout en balayant d’un revers de main leur histoire millénaire. Or un peuple qui renie ses origines et qui ne crois arriver au summum de la réussite que par une « omra » ou un « hadj » ne va pas bien loin en général. Preuve en est, l’Algérie qui semblait il y a quelques décennies être un pays en voie de développement, est devenu un pays en voie de sous développement généralisé. Un pays qui ne produit rien, où la médiocrité règne en maître ou l’obscurantisme, le charlatanisme et l’archaïsme ont pris le dessus sur la science….L’occident invente, créé, innove dans tous les domaines, il fait appel à ses ressources humaines. Les arabes eux ne font que consommer par la grâce des ressources naturelles qui se trouvent sous leurs terres et qu’ils ne sont même pas capables d’exploiter eux mêmes. Bref, il est inutile de comparer un Singapour, independant depuis 1965 décomplexé, ayant 5 langues officielles dont l’anglais ( langue du colonisateur ), pays multicultuel (bouddhistes, musulmans, chrétiens, taoïstes, hindouistes), travailleur, ouvert sur le monde, jaloux de son histoire, qui rejette l’archaïsme, la médiocrité et l’obscurantisme avec une Algérie dont les tares ne sont plus à énumérer et dont les gouvernements et les gouvernés ne font finalement qu’un, complices tous deux de la déliquescence de l’un des plus vaste et plus beau pays d’Afrique et du Maghreb.
    La balourdise se paiera tôt ou tard très chère. Tous les grands peuples ont fait de leur pays par l’effort de leurs neurones et de leur sueur, des élysées où civisme, citoyenneté, beautés architecturales , propreté, histoire, culture, savoir, sciences, tourisme, organisation, tolérance se côtoient pour former un ensemble inébranlable. Chez les arabo-musulmans, ces notions leur sont étrangères et quand bien même ils décident d’édifier un « burj khalifa « , une « mosquée d’Alger « , un metro ou quoi que se soit ….. la réalité est là : c’est les américains, les belges, les coréens, les allemands, les chinois, les français, les néerlandais etc….qui sont à l’oeuvre !!! Et malgré cette réalité, il se dégage chez les arabo-musulmans une fierté mal placée que seules les sociétés archaïques savent étaler. Il n y a pas pire que l’indigence intellectuelle et l’imbécilité heureuse.

      Anonyme
      27 septembre 2020 - 15 h 34 min

      Merci et chapeau bas..

      Vision Occidentale sur Le Sud et l’Orient et
      27 septembre 2020 - 16 h 47 min

      Je peux te donner a lire des écrits sur les Japonais ecrits au 19e siècle / debut 20e commis par des Occidentaux que tu serais surpris…de Relire Aujourd’hui !

      Déterminisme ?
      27 septembre 2020 - 16 h 57 min

      Il n’y a pas de Determinisme Arabo..je ne sais quoi et Africo…ou Mediteraneo…ou berbero…, il y a des Hommes et des Femmes qui un jour decident de se Forger un Destin Collectif et une Elite qui de met au service et assume le Leadership.
      Le reste, c’est de la Soupe Intellectuelle qu’on fait avaler aux Colonisables mentaux..
      Cordialement

    Belveder
    27 septembre 2020 - 11 h 49 min

    Au Maghreb en asie en Afrique des grands chercheurs medecins économistes ect ect se déplacent «  » » a leurs frais «  » dans leur pays d origine pour mettre «  » »gratuitement «  » leur savoir au service des plus démunis …les médecins soigneent et opérent gratuitement les populations forment des étudiants..et meme par visio quand ils ne peuvent pas …..
    Malheuresement notre DIASPORA sauf quelques rares exeptions ne sort de «  »son exil doré » » que pour nous «  »infantiliser » » ou pour «  »contribué » »…..les autres gouvernements ne sont pas plus «  »cleans «  » que les autres

      @ Belveder
      27 septembre 2020 - 15 h 26 min

      Charité bien ordonnée commence par soi même !
      Allez on vous attends !

        Belveder
        27 septembre 2020 - 16 h 44 min

        Je ne vois pas l utilité de mentir sur ce point être en dehors ou en Algérie je n ai ni le savoir ni le rayonnement de ces hommes et femmes je vis paisiblement dans mon pays..mais c est une vérité la diaspora algérienne n est que donneuse de leçons je ne vise pas ce Mr en particulier ..

    tahar
    27 septembre 2020 - 11 h 12 min

    premier ostacle : le monopole du commerce exterieur qui doit cesser et laisser les vrais businessmen travailler
    et la non adhesion a l’O.M.C ,QUI est AUSSI UN OBSTACLE MAJEUR pour le commerce exterieur

      Anonyme
      27 septembre 2020 - 23 h 07 min

      La diaspora n’a aucun droit en Algérie, on lui a même retirer le droit d’occuper un poste supérieur au niveau de l’état. Arrêtez de diaboliser ces gens à tout va, il faut plutôt blâmer un gouvernement qui n’a pas su garder ses propres enfants, qui meurent tous les jours en méditerranée.
      A bon entendeur
      salut

    Djurdjura
    27 septembre 2020 - 10 h 35 min

    La malédiction de l’Algérie c’est ce maudit pétrole qui nous a ramené que des malheurs… qui a greffé dans la société durant plusieurs décennies ‘’ la mentalité de l’assistanat ‘’ accompagné de tout son cortège funeste de corruption dont elle a cassé les bras de nos jeunes.
    Vous avez peut être remarqué depuis 3 ans, dans les pubs tv des constructeurs automobiles qui nous annoncent une nouvelle ère pour le marché automobile : la VOITURE 🚘 ÉLECTRIQUE ⚡️ qui gagnent de plus en plus du terrain, ce qui signifie que les années avenir du pétrole sont comptées, qui sera remplacé par l’énergie solaire ☀️ et éolienne💨 alors que notre pays n’a rien encore fait dans ce domaine…
    Le régime bouteflikiste a dépensé en 20 ans plus de 1000 milliards de $, un chiffre qui donne le vertige, (l’équivalent à peu près de 5 plans Marshall (coût du plan 173 $) qui a permis aux 16 pays réunis d’Europe occidentale de se reconstruire au lendemain de la fin de la seconde guerre mondiale). 1000 milliards de $ figurez-vous, en fin de compte on a eu droit à une autoroute 🛣 bricolée, des HLM et infrastructures médiocres, nos villes et villages sont devenus des bidonvilles, pas un seul hôpital digne de son nom, la voie ferrée 🛤 date encore de la période coloniale Ah j’ai oublié on a la plus grande mosquée du monde pour assurer l’immortalité de fakhamatouho…

      Toto le vrai
      27 septembre 2020 - 20 h 56 min

      Avoir la troisième plus grande mosquée du monde, c’est déjà ça. L’argent mis pour cette mosquée est Algérie, Des citoyens en profitent et elle représentent l’Algérie, …
      Cet argent aurait très bien pu se trouver dans des banques suisse ou ailleurs je ne sais ou.
      J’aurais tendance à voir le verre à moitié plein.

    Amin99
    27 septembre 2020 - 8 h 53 min

    Cet homme qui mérite tout notre respect à raison de souligner l’importance d’être visionnaire et pouvoir se projeter dans l’avenir à 5 ans, à 10ans, cela s’appelle de la planification.
    Malheureusement l’Algérie n’en est pas encore là, le pays fonctionne encore en mode pompier et tend à résoudre ses problèmes dans l’urgence tant il a du mal à prévenir et anticiper les choses.
    L’exemple de la crise de liquidité est là pour nous rappeler qu’on continue encore à bricoler et qu’on n’anticipe pas assez.
    Dire qu’on va généraliser les TPE et l’e-paiment d’ici la fin de l’année 2020 relève de l’utopie, cela se planifie sur plusieurs années accompagner d’un changement des comportements des consommateurs et des commerçants, ce n’est pas cette solution qui va résoudre à court terme le problème de liquidité
    Pour affronter de vrais problèmes, il faut de vrais solutions.
    A bon entendeur

    Anonyme
    27 septembre 2020 - 7 h 33 min

    Sans un sentiment national fort, il ne se passera jamais rien de positif en Algérie.
    Technologie ou pas technologie, instruction ou pas instruction, démocratie ou pas démocratie, tant que nous n’optons pas pour un Ultra-Nationalisme Algérianiste pur et dur, nous continuerons à errer et à tourner en rond comme nous savons si bien le faire depuis des siècles! Nous resterons un « ghachi » et nous n’atteindrons jamais le statut de Peuple et encore moins celui de Nation!

      Anonyme
      29 septembre 2020 - 3 h 18 min

      Le Nationalisme à outrance= ex Yougouslavie

    Anonyme
    27 septembre 2020 - 6 h 44 min

    Au Singapour un jour les militaires ont cédé les destinés du pays aux civils et regardez le résultat.

    Flicha
    27 septembre 2020 - 1 h 32 min

    De ce petit pays dont l’Algerie doit s’imspirer.

    Anonyme Anonyme.
    26 septembre 2020 - 22 h 59 min

    Vous avez raison de dire que certains ne sont pas éduqués et ont un CFE en langue française mais crois moi ils peuvent te prouvés qu’ils ont une bonne éducation dans deux différentes langues et svp cessez de vous gonflés pour rien personne ne s’est douté de ce Monsieur ni de son éducation ni de son patriotisme on a pas besoin d’avoir le cerveau de Mr Albert Einstein pour donné un avis.si vous êtes touchés par autres choses ce n’est pas de la faute a des gens qui ont un CFE la faute à ceux qui se croient plus intelligents que lès autres.on ne parle pas médicaments et chacun est expert dans son domaine.kaadines ghir el issaba,el issaba ,bouarabenes ,islamo bla bla et ntouma chkoune?(….).

    KP10
    26 septembre 2020 - 22 h 40 min

    Demander à un singapourien ce qui lui coûtera de jeter un simple chewing-gum dans la rue.
    Demander lui ce qui coûte à quiconque qui critique le 1er ministre et son gouvernement.
    Pourtant leur us et coutumes ne sont pas tâchés d’anarchisme comme les nôtres.
    C’est un état dirigé par des chinois de religion confucianiste. Le confucianisme accorde l’importance aux respects des ancêtres et des ascendants qui permet l’harmonisation du groupe. Des études sociologiques en France et au canada ont fait ressortir que les enfants vietnamiens de rites confucéenne réussissaient mieux à l’école que les enfants d’origine cambodgienne de rite bouddhiste (avec culture individualiste).
    La Chine est en train de devenir la 1er puissance économique du monde en étant pourtant un pays socialiste et bureaucratique. Un paradoxe que les spécialistes de philosophie politique occidentaux n’arrivent pas à digérer, eux qui criaient sur tout les toits qu’on ne pouvait pas sortir du sous-développement sans la démocratie.
    Certes, il faut libérer les initiatives mais le modèle asiatique (avec toutes ses variantes) nous démontre qu’il ne faut pas oublier l’aspect politique avec un modèle autoritaire (en management ce serait le modèle dirigiste).
    Au vue de certains posts et de la mentalité de certains citoyens, la prise en compte de ce point risque de leur faire l’effet d’une douche froide.

    Anonyme
    26 septembre 2020 - 19 h 43 min

    En lisant certains commentaires j’ai l’impression que l’Algérie et les Algériens baignent dans l’opulence et le bonheur.
    Voilà un un Grand Monsieur parti de rien qui est arrivé à être Vice Président d’une des plus grandes sociétés pharmaceutiques mondiale, Algérien de naissance et de cœur, qui n’a jamais fricoté avec le pouvoir ni approché la mangeoire, qui veut aider son pays, et certains malotrus n’ayant même pas le vrai certificat d’études viennent déverser leurs haines sur lui.
    El Fantazia wel basla fél djib.
    Beaucoup malheureusement croit que l’Algérie est Riche, et que l’état providence va perdurer. Regarder l’état réel du pays et vous vous rendrez compte qu’au grand max dans une année une crise économique terrible va s’abattre sur le pays. La crise des liquidités n’est qu’un signe avant coureur. Un vent mauvais soufflera sur l’Algérie et des lendemains très difficile seront inévitables.
    Au lieu de s’unir « et des Monsieur comme ce Monsieur doivent être aux manettes du ministère de l’économie et des finances » et surtout faire appel à toutes les bonnes volontés pour essayer de sauver ce qui peut l’être, vous êtes là à vous gargariser de vos fakhamatouhous et surtout jouer les fiers comme Artaban alors que les caisses sont vides et que le pays ne produit rien, et pire ne produit même pas ce qu’il mange.
    Réveillez vous et enlever le voile de vos yeux, la situation est délicate et l’Algérie à besoin de ses meilleurs enfants pour pouvoir s’en sortir, sinon lakhbar iyedjibouh twalla.
    Merci à AP de publier mon post qui je l’espère respecte la charte et n’est nullement insultant, c’est juste un constat. Merci

      Titan
      27 septembre 2020 - 19 h 06 min

      À  » Déterminisme  » : Cher Monsieur, que vient faire « le déterminisme  » ici. ? En ai-je parlé ? Y à t’il une phrase, un mot, une idée qui vous a conduit à relier ce terme avec mon commentaire ? Ou employez-vous ce terme pour « décorer  » votre réponse sans bien en saisir le sens ? Le déterminisme n’est pas une vague notion et lorsque l’on cite cette notion, il convient au préalable de préciser de quoi l’on parle : s’agit-il de « la théorie du déterminisme  » ou du « concept du déterminisme  » ?. Il ne s’agit pas non plus d’aller piocher de vagues informations sur « Wikipedia « ….
      Le débat contradictoire est primordial mais encore faut-il ne pas être hors sujet
      Bien à vous.

    mohblida16000
    26 septembre 2020 - 18 h 48 min

    Pour les amis du régimes pourri et amis de GS l ignare, ne venez pas déverser votre venins empoisonné sur un homme intègre qui a réussi des ses propres mains sans l aide de personne et sans avoir touché un dinars du trésor Algériens contrairement a la vermine racaille comme GS et ses enfants qui ont tués un wali et volés des centaines de milliards.

      Merci
      26 septembre 2020 - 20 h 29 min

      très juste

      RBOBA
      27 septembre 2020 - 0 h 13 min

      Il faudrait que les Algériens enlèvent non seulement « le voile de leurs yeux » mais arrachent le poil, voire toute la chevelure qu’ils ont dans la main ! Se mettre au boulot ou se (re)mettre au boulot, tous, hommes et FEMMES compris, tous les jours, du matin au soir, avec seulement deux jours de repos par semaine, comme cela se passe partout dans le monde qui progresse, qui avance. Arriver à l’heure à son travail, ne pas passer des heures en communication personnelle avec la famille durant ses heures de travail, ne pas s’arrêter pour un ongle incarné, un cheveu blanc qu’on avait pas remarquer la veille, ne pas prendre trois jours, une semaine, pour la circoncision du petit dernier, du mariage de la cousine etc, etc. Reprendre le chemin des champs, (re)devenir autonome sur le plan alimentaire. Quelle honte, jusqu’à des carottes râpées qui sont importées ! La fainéantise en guise de crédo. Revenir à une natalité raisonnable, afin de pouvoir élever, éduquer, nourrir convenablement ses enfants qui à leur tour, rendront à leur pays, ce qu’il leur a donné ! Vous connaissez cette phrase célèbre : « Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour ton pays ». Merci de publier l’intégralité de mon commentaire.

        Anonyme
        29 septembre 2020 - 3 h 12 min

        Célèbre phrase de JFK
        Merci pour votre article

    mohblida16000
    26 septembre 2020 - 18 h 46 min

    Bravo Mr , vous avez réussi avec vos propres moyens, sans népotismes, sans soutien d’un cousin, sans piston. être vice -PDG d’un geant du médicament mondial n est pas donné aux corrompu du regime Algerien qui envoient leur enfants en France avec l argent du peuple comme les Belekcir, Boiuchouareb, khelil, etc.

    Quand on compare Mr le vice-président d’un geant du médicament mondial qui a réussi seul en étranger et un GS inculte, ignare, immorale, raciste. on comprend que le pays ne peut pas être le Japon ou la Malaisie.

    La Malaisie possède un des système éducatif les plus sérieux au monde avec l enseignement de l Anglais et des mathématique a 100%, pas comme notre école qui est devenu la 5000 au monde avec les prof salafistes ignares et incultes.

    Anonyme
    26 septembre 2020 - 17 h 34 min

    la question qui se pose c’est ,comment certains , osent nous vendrent «  »l’algerie nouvelle «  »mais avec le meme systeme et les memes individus ,qui ont ruiné le pays ?? si un pays ,avec des immenses richesses stagne depuis 50 ans,et pousse son élite et ses jeunes a fuire,c’est que ceux qui sont aux commendes sont la cause du problème et donc incompétents !

    Anonyme
    26 septembre 2020 - 17 h 24 min

    le meilleur éxemple c’est la corée du sud, ;;;;le mauvais éxemple c’est la corée du nord ou l’ex allemagne de l’est,dont le régime algerien se rapproche, ( autoritaire,étatique,policier,controle de l’economie ) ;

      anonyme1
      26 septembre 2020 - 23 h 25 min

      Désolé beaucoup d »Allemands regrettent l’Allemagne de l’EST

        Anonyme
        29 septembre 2020 - 3 h 16 min

        Tout a fait ! ils n’arrivent pas à vivre sans l’aide et subvention de l’état, ne savent pas gérer un budget. Alors que les Allemands de l’Ouest…..

    Anonyme
    26 septembre 2020 - 15 h 16 min

    Tout a fait,il a parfaitement raison ..cet ancien vice president de Pfizzer a nomme les meilleurs exemples a suivre pour sortir notre pays du sous developpement ..Que Singapour soit un petit Etat et que l Algerie ressemble a un continent comme certain l expliquent cela ne veut rien dire ..ce qui compte c est la maniere de gerer un pays,et les resultats obtenus.qui peuvent s appliquer a un petit Etat comme pour un grand Etat..Seuls les resultats comptent et l Algerie raison de plus est beaucoup plus riche que Singapour qui n avait meme pas d eau potable..et que meme la Malaisie dont il dependait territorialement n en voulait pas….aujourd hui les Malaisiens vont par milliers travailler a Singapour..qui est une democratie autoritaire,un pouvoir fort,une discipline stricte,un respect absolu des lois ou la tolerance zero de la corruption est de rigueur…48 executions capitales pour corruption ….Voila veritablement l exemple a suivre…

    Apulée de Madaure
    26 septembre 2020 - 13 h 55 min

    Je suis nul en économie et bien d’autres matières encore, donc en tant que simple légume je ne peux juger cette grosse cylindrée dans la vision que porte votre profitable et bénéfique article Mr Mohamed K.

    J’ai suivi son intervention sur Youtube dans un magasin de santé d’une chaîne française au sujet de son livre « Au secours notre santé est en péril « Une dénonciation sans langue de bois ni animosité des injustices de l’accès aux soins et intégralement.
    https://www.youtube.com/watch?v=ztvhTVNaz8o

    Je voudrai aussi lire son œuvre « L’esprit et la molécule  » mais cela me dépasse.

    J’ai suivi aussi, en direct sa prestation dont vous parler dans vos écrits, ce qui m’a séduit avant tout n’est pas sa réussite ou sa clairvoyance du futur de l’Algérie mais son parcourt qui se résume aussi dans son livre « Du Djurdjura à Manhattan », qui se résume en :

    « … La vie d’un Algérien qui ressemble à un conte de fées qu’un scénariste d’Hollywood n’aurait pas osé écrire. Et pourtant, tout est vrai !
    Il était une fois un petit garçon aux yeux bleus pénétrants qui a l’âge de 9 ans perd son père émigré en France. Vivant dans un petit village de Kabylie, près des montagnes du Djurdjura, l’orphelin de père se retrouve avec sa grand-mère, Keltouma après la tuberculose de sa mère. Tour à tour, charbonnier, vendeur de billets de loterie ou primeur, il essaie d’aider du mieux qu’il peut sa modeste famille.
    Un cousin instituteur lui intime d’aller à l’école. Pieds nus, il fait 6 kilomètres aller/retour par jour (même en hiver) pour apprendre. Se plongeant avec délectation dans les lettres, les mathématiques et les études, il devient peu à peu écrivain public et facteur.
    Brillant élève, il fait de la bibliothèque sa meilleure amie. Tout y passe : de Ronsard à Feraoun, de Simone de Beauvoir à Taous Amrouche. “Petite” main des indépendantistes, il tente de poursuivre ses études, malgré la guerre qui fait rage dans son pays.
    Il se voit avocat. Il ne sera pas ! Dés lors, il commence en tant que postier au PTT de l’Algérie post indépendance. Au détour d’une consultation, un cousin médecin lui instille l’idée de devenir délégué médical. L’univers du médicament lui ouvre les bras. Son don de l’écoute et de l’empathie, la truculence des mots choisis dans l’esprit de ses ancêtres et ses méthodes de management font de lui l’homme providentiel. A force de ténacité, il gravit les échelons d’autant que les résultats sont au rendez vous … »

    A l’instar de ce grand monsieur, de Madjid Boutemeur qui rate de peu le prix Nobel de physique, de Zidane qui n’est pas à présenter et bien d’autres encore qui ont réussi hélas, sous d’autres cieux, à quand doit-on encore découvrir nos génies des quatre coins du pays et d’ailleurs, qui restent encore méconnus ?

      Soraya
      26 septembre 2020 - 20 h 58 min

      Merci de me donner les liens pour pouvoir aller plus loin dans la connaissance de cette personne, sans le connaitre je le trouve tellement juste. Simplement du bon sens. L’Algérie ne sera jamais un grand pays si elle ne réagit pas a la conjoncture mondiale, avoir le même discours d’il y a 40 ans n’amène nul part. La modestie n’a jamais tué personne. Je remercie ce Monsieur pour sa clarté, il va droit au but. Le pétrole est « The Curse » de l’Algérie si il n’y avait pas de pétrole tout le monde serait en train de travailler et de chercher des marches a gagner dans tous les domaines. Les Algériens d’Algérie ont crée les bâtons dans les roues a tous ceux qui viennent de l’étrangers, au pays des aveugles le borgne est roi. Le Pétrole le permet. Je n’arrive toujours pas a croire que pour certains c’est toujours la faute de la France. Ils ont remplacé la colonisation Français par la colonisation des Bédouins des pays du golf, quand la génération des 60-70-80-90 ans disparaitra la nouvelle génération va juste arramer l’Algérie a Dubai ou au Katar ou même la Turkie et compagnie. C’est cela l’Avenir de l’Algérie, il n’y a aucune autre prévision. Les islamistes sont actifs dans les écoles, la construction et l’alimentaire, les esprits seront préparés déjà depuis le FIS et l’islamisation de l’Algérie des années Chadli (1980). Déjà a Londres certaines compagnies dans la construction Kataris et Emiraties se présentent comme agissant pour l’Afrique du nord, ils prennent déjà sous leurs ails les marchés du Maghreb. .

        Apulée De Madaure
        26 septembre 2020 - 22 h 58 min

        @Soraya 26 septembre 2020 – 20 h 58 min, bonjour
        L’interview en question n’est pas mis on line (pour l’instant) sur Youtube par Berbère TV mais vous pouvez compenser en faisant une recherche : Mohand Sidi Said afin de mieux le découvrir.

        Vous pouvez faire de même sur la recherche Google et je vous recommande le Courrier de l’Atlas (Actualités du Maghreb en Europe) :
        https://www.lecourrierdelatlas.com/medicament-le-fabuleux-destin-de-mohand-sidi-said/
        Dont j’ai piqué une partie et en toute sincérité que j’ai personnalisé dans mon commentaire, vous trouverez aussi d’autres liens dans cet article à son sujet.

        Si vous êtes en France vous pouvez aussi acheter ses livres que j’ai d’écrit dans mon post. A ma connaissance ils ne sont pas encore édités chez nous en Algérie.

        Amitiés et bonne lecture.

    Anonyme3
    26 septembre 2020 - 13 h 32 min

    Du n’importe quoi ,ce monsieur compare un état microscopique avec une superficie de la ville de Boufarik ancienne wilaya de Malaisie à un pays comme le notre qui est un continent entouré dès pays en guerre et un autre qui nous veut du mal.une société divisé entre berberistes et islamistes qui veulent mettre le feu dans le pays , lès premiers pros français presque tous planqué la bas et lès deuxième pros frèros qui veut dire ils ne sont ni hommes libres ni ahrars comme lès gens du Singapour qui pourtant sont chinois boudhistes, chrétiens, indiens hindous et malaisiens musulmans sous un seule drapeau , un seul hymne et une seule langue qui est l’anglais.nous avons besoins des gens qui proposent des solutions à nos problèmes interne qu’il faut d’abord résoudre ,le jour ou on connaîtra que ce que ça veut dire boycotté lès élections et saccagé lès classes de l’école ,cadenassé lès portes ,et intimidé la population on parlera du Singapour et l’Éthiopie et le jour ou on ne tabasse pas lès femmes et lès vieillards juste parceque ils voté on parlera de démocratie.pour le moment concentrons nous à nettoyer d’abord le pays du parasite et après c’est nous qui deviennent un exemple.

      @anonyme 3
      26 septembre 2020 - 14 h 19 min

      T pas a la hauteur pr le comprendre ou bien tu seme la division

        anonyme anonyme
        26 septembre 2020 - 17 h 15 min

        Mr je réponds à votre commentaire sans aucun niveau.
        Mr le japon, la corée du sud, pour ne prendre que ces 02 pays microscopiques comme tu le dis comparativement à notre pays qui fait 4 fois et demi la france doit être forte économiquement et surtout militairement pour être respecté dans la région du maghreb et la méditerranée. comme tu le sais que notre chère algérie est gourvernée par une mafia qui s’est accaparé des riches le souses du peuple et en faire un pays qui dépend uniquement des hydraucarbures alors que l’algérie dispose une intelligence reconnue dans le monde.il pouvait devenir une puissance régionale maia hélas 3 fois hélas hélas hélas.résultat des courses on s’enfonce de plus en plus dans le sous développement.
        prière revoir ton raisonnement bidon. merci sans rancune

          Anonyme Anonyme
          26 septembre 2020 - 20 h 14 min

          Pardon au modérateur d’AP qui parfois certains mouches lui rajoutent du travail,j’ai oublier juste de mentionné que la constitution du Japon est écrite par lès Américains.ils ont tous réussi grâce aux transfert dès us technologie je dirai sauf lès allemands qui sont bosseurs et disciplinées.

        @ Anonyme Anonyme.
        26 septembre 2020 - 18 h 28 min

        Et toi monsieur le cerveau avant de parler du Japon et de la Corée du Sud ,même la chine ,l’inde et l’Europe que grâce à Mr Marshall qu’elle s’est relevé.merci a el merikane qui à transféré sa technologie à ces pays que Mr Trump veut récupéré ,je te rappel que la constitution est écrite par el merikane.ya el mokh ba faire ton devoir et apprendre comment le monde fonctionne .

      Anonyme
      26 septembre 2020 - 14 h 50 min

      La puissance d’un pays ce n’est pas le nombre de km²…

      Anonyme3
      26 septembre 2020 - 18 h 13 min

      Non messiou,jai compris que ce monsieur parle business and bureaucratie et moi je pense qu’on est pas à la hauteur du peuple singapourien qui ne perd pas son temps à chanter et dansé avec son drapeau sur lès épaules . ce peuple de 8 millions dans la rue et lès administrations sont tous singapouriens et chez eux vivent indiens, chinois et malaisiens .

        Anomyme3
        27 septembre 2020 - 14 h 01 min

        Encore une autre fois je ne compare pas la suisse que j’ai visiter plusieurs reprises de Genève jusqu’à l’Autriche avec toutes les villes et villages.mon ami on parle de deux peuple différents.si ça marche bien dans d’autres pays ca ne veut pas dire que ça marchera dans nôtre pays.laissant lès experts en médicaments et demandant l’avis des psychologues.

      Anonyme
      27 septembre 2020 - 2 h 24 min

      Anonyme3, je te suggère d’oublier Singapour et prendre la suisse comme exemple, ce pays possède 4 lagues officielles, chaque région a son Armoirie, drapeau si tu préfère.
      Qu’en dis-tu l’ami ?
      Bien amicalement

        Anonyme
        27 septembre 2020 - 17 h 45 min

        Monsieur,
        J’en doute pas, que vous avez visitez la suisse, cependant je doute que vous connaissez la sociologie, l’histoire, la politique (Démocratie directe) et l’évolution de ce pays, je pense que c’est un exemple pas seulement pour notre pays mais pour beaucoup d’autres
        Sincères amitiés

        Anonyme3
        27 septembre 2020 - 19 h 17 min

        A l’age de 17 ans quand j’avais quitter la misère je penser comme jean gabin avec sa chanson de MAINTENANT JE SAIS….. et pour mon éducation je vous assure que je suis ni un sociologue,ni un politicien ,économiste ou autres High éducations ,juste un homme de 60 ans que finalement à compris ce que voulait dire Allah yerhmou el hadj el anka avec sa chanson de SABHANE ALLAH YA LTIF.

          Anonyme
          29 septembre 2020 - 3 h 46 min

          Nous sommes de la même génération Anonyme3, donc on a vécu autrement en Algérie, concernant El Anka, que j’ai toujours écouté depuis ma tendre enfance avec mon père, la Chanson Sabhan Allah yaltif reste intemporelle. J’écoute encore aujourd’hui El Anka, Ezzahi El hachemi particulièrement El Harraz….
          Bien à vous

      Yacine
      27 septembre 2020 - 10 h 22 min

      @Apulée De Madaure , notre ami(e) Soraya voulait connaître le lien pour voir la vidéo . Je vous informe que la vidéo est publiée sur la page face book de Berbère Télévision en date du 24septembre 2020 ou alors , aller sur la votre et de les demander comme ami , et vous y accèderez , comme vous le feriez pour n’importe quel média , comme Algérie Patriotique par exemple .
      Bonne journée .

    Il a raison a 1000 %
    26 septembre 2020 - 13 h 29 min

    Enfin quelqu’un de cense.
    Merci !

    M. P. H. Le secret de Singapour
    26 septembre 2020 - 13 h 24 min

    Méritocratie. Pragmatisme et Honnêteté.
    Une Administration efficace
    Des analyses chiffrees et des Statistiques
    Tolerance Zero a la Corruption
    S’inspirer des meilleurs solutions dans le monde et les decliner.
    Les enfants a l’Ecole recitent leur SERMENT:
    We, the citizens of Singapore, pledge ourselves as one united people, regardless of race, language or religion, to build a democratic society, based on justice and equality, so as to achieve happiness, prosperity and progress for our nation.

    boudj
    26 septembre 2020 - 13 h 20 min

    Le pouvoir est l’émanation du peuple……..

      Les Fausses solution et les vraies Strategies
      26 septembre 2020 - 13 h 35 min

      La Substitution aux importations n’est pas un Politique Economique c’est une Mesure d’Urgence Temporaire…Qui a long Terme ne résoudra AUCUN problème, ni Economique ni Social!
      Selon moi une Approche plus Pérenne mais Beaucoup plus Stratégique est l’investissement et la Promotion de chaines de Valeurs Pour la PRODUCTION de BIENS et de SERVICES pour le Marche LOCAL et qui visent a dégager des SURPLUS pour les EXPORTATIONS sur des Marches accessibles ou potentiels a Court ou Moyen terme.
      Pour cela il faudrait que cette Stratégie soit confiée a une Agence indépendante avec obligation de résultats et un recrutement De Vraies COMPETENCES de niveau International et une Grille De Salaire Pour ses Cadres comparable aux meilleurs.
      On en est loin…mais il n’est jamais trop tard pour bien faire.
      In chaa Allah
      Amicalement

    S Rajaratnam le Ministre de l’Education
    26 septembre 2020 - 13 h 16 min

    Lisez son parcours et ses reformes. Ce fut le philosophe de l’evolution de Singapour !

    Yacine
    26 septembre 2020 - 13 h 11 min

    @Bisness , vous dites ça à quelqu’un qui a été à la tête d’une entreprise multinationale Pfizer , leader mondial du médicament qui employait 150.000 personnes à travers le monde et qui générait 50 milliards de dollars de chiffre d’affaire annuel aux USA , la première puissance mondiale s’il vous plait ?!
    Lui, le petit Algérien qui est parti de rien comme l’écrasante majorité des Algériens , et qui est arrivé au sommet de la gloire seulement avec ses compétences et sa détermination !!
    Je comprends que vous soyez un inconditionnel du régime dont vous faites peut être partie en tant qu’acteur ou client , mais de grâce , épargnez nous vos formules populistes et débiles du genre : « ils se sont vendus  » .
    Mais au moins , ces pays sont parvenus à leur fin en sortant du sous développement et en entrant dans le club des pays émergents , alors que l’Algérie se débat depuis plus de 60 ans dans une crise multiple , politique , économique et sociale même si elle s’était vendue tour à tour à l’Egypte et les pays d’Arabie qui lui ont inoculé le virus de l’arabo-islamisme qui l’a ravagée , à la Russie qui lui a vendu le socialisme du biberonnage et la culture du parti unique , et la France de De gaulle qui en voulait à ses richesses naturelles et garder un pied à terre dans le plus grand pays africain et méditerranéen !
    Et pendant tout ce temps , la seule préoccupation de ceux qui nous ont pris en otage dans notre propre pays , était et demeure toujours comment faire pour museler le peuple et rester au pouvoir jusqu’à la fin des temps .Et lorsque ça pète , parce que la coupe est pleine , on s’empresse comme vous le faites si bien d’invoquer la main invisible des ennemis de l’intérieur et de l’extérieur qui n’existent que dans le machiavélisme et l’esprit maléfique et manipulateur de nos dirigeants éternellement autoproclamés .
    Et pendant ce temps , l’Algérie se meurt , et son peuple continue à crier son désespoir et sa colère !!
    Ca vous satisfait ???

    Espoir espoir
    26 septembre 2020 - 13 h 11 min

    Malheureusement le virage pris par l’école fondamentale à plongé l’Algérie dans des décennies de régression à tous les niveaux. Comparer Singapour où la Corée du Sud où d’autres pays émergents avec l’Algérie est une fausse bonne idée. Le travail, le civisme, le respect des règles font la matrice de ses derniers. Nous nous sommes encore à nous demander si on est Arabe ou Amazigh. Le premier chantier avant d’espérer récolter quelques fruits et de réformer l’école de A à Z. Faire une loi qui favoriserait le retour de notre matière grise avec les avantages et les salaires qui vont avec. Se fixer un objectif de quelques années pour sortir de l’énergie fossile. Faire des partenariats comme ont fait les pays du Golfe et les Chinois avec les universités les plus en vue dans le monde. Faire une politique familiale est encourager les moyens de contraception,car au train où l’on va les problèmes vont décupler. Faire une vraie réforme des retraites, où l’âge du départ devient une obligation pour tous les fonctionnaires. Supprimer tous les organismes qui ne servent qu’à dépecer la bête.
    Faire une vraie loi littorale et prendre des mesures pour détruire toutes les horreurs qui ont étés édifiées par copinage.
    Construire de vrais stations balnéaires pourvoyeuses de devises et surtout d’emploi. A l’époque l’Institut hôtelier de Tizi Ouzou était une référence en Afrique et même en Europe.
    Y’a qu’à faut qu’on, mais tant qu’il restera une goutte de brut ces charognards ne quitteront jamais la place à moins que le peuple dans un instant de lucidité comprenne que nos origines sont les nôtres et nous sommes et nous serons tous toujours fiers de nos différences, et que cela fait partie de nos richesses. Et sortir du cauchemar en boutant dehors tous ces douktours de malheur. Il n’est pas trop tard,mais il est tant, sinon malheureusement nous risquons de vivre pire que ce que l’on à déjà vécu.

    Goh Keng Swee L’architecte du Miracle
    26 septembre 2020 - 13 h 10 min

    Lisez Les livres sur Goh Keng Swee _ comme wealth of East Asian NATIONS.
    Singapour a réussi en faisant preuve de pragmatisme Et En sélectionnant et en promouvant les Meilleurs enfants !

    Anonyme
    26 septembre 2020 - 12 h 48 min

    Singapour est un pays musulman qui a compris que le socialisme soviétique toujours en vigueur en Algérie ne fonctionnait pas et s’est ouvert à l’économie de marché libérale.
    Il est aujourd’hui l’un des pays les plus sécuritaires et riches de la planète.

      Anonyme
      26 septembre 2020 - 14 h 36 min

      Singapour pays musulman ?
      D où tu nous sors cette information ?

      Bali
      26 septembre 2020 - 18 h 07 min

      Singapour pays musulman? Renseignez-vous avant de dire n’importe. Les musulmans représentent à peine 15 % de la population totale de ce pays. Le premier groupe majoritaire de ce pays sont les boudhistes avec un tiers de la population totale. Facile! Il vous suffit de « googler » ça pour le connaitre.

      @ anonyme
      26 septembre 2020 - 19 h 27 min

      Tout à fait d’accord c’est un pays musulman, d’ailleurs la chariaa la plus rigoureuse est appliquée.

    Anonyme
    26 septembre 2020 - 12 h 09 min

    J’ai peur qu’avec tous les Atila qui se sont sont succédés depuis 62, et particulièrement celui des 20 vingts dernières années.Je nuis pas très optimiste.Rien qu’à voir les postes qu’occupent des personnes, n’ayant jamais été à l’école(G.S), je crains que l’herbe, dans ce pays, aurait du mal reverdir un jour.

    Anonyme
    26 septembre 2020 - 11 h 48 min

    Que les pouvoirs publics proposent à cet personne, ancien grand manager d une multinationale de diriger un fond d investissement et être le le mentor de nos jeunes qui ne demandent que d être épaulé et conseillé par des personnes d expériences!!!
    J espère qu il n est pas de la famille de Sidi Said de l UGTA qui défendait plus le pouvoir et le patronat que les travailleurs !!!!

    De la Clairvoyance
    26 septembre 2020 - 11 h 24 min

    Aujourdhui c´est déjà trop tard, il fallait y penser bien avant, qu’est ils ont fait au temps du « BAHBOUHA ».
    Ce n’est pas du jour au lendemain qu’on peut créer une industrie, une agriculture, des infrastructures, il faut beaucoup investir et surtout avoir assez de temps pour sortir des hydrocarbures. La Issaba a dilapidé toutes les réserves du pétrole et du gaz, du présent et même des générations á venir, sans que l’on ait réduit ne fût-ce que d’un pour cent la dépendance aux hydrocarbures, (qui représente toujours 98 % de recettes), ni édifier une industrie moderne et une nouvelle agriculture qui eussent pu donner du travail et nourrir les algériens, en l’absence du pétrole.
    Malheureusement aujourdhui on a ni le temps ni les moyens et ni des dirigeants clairvoyants.

    face au mur
    26 septembre 2020 - 10 h 53 min

    Ah y’ a Da Mohand à qui tu parles !
    C’est ton sang qui te fait réagir, toi qui aime cette terre d’Algérie, ce peuple, toi qui a connu la misère étant enfant de montagnards.
    Tu te fier au bon sens pour expliquer oh combien c’est simple de s’engager sur le bon chemin, mais peuvent-ils seulement t’entendre , sont-ils à ce point sourds ou bien serait-il que le bon sens aujourd’hui ne se suffit plus d’interpeler, il a mûri, il exige de nous comme par le passé de sa battre unis tous ensemble.

      Anonyme
      26 septembre 2020 - 11 h 16 min

      Ce Monsieur a tout à fait raison, mais si il s’avait qui est derrière le « comptoir » ,eh bien il comprendra vite fait à qui il a affaire…

    El Vérité
    26 septembre 2020 - 10 h 51 min

    Ce monsieur ne connait pas bien l’histoire de l’Algérie,lorsque la France a décidée de quittée l’Algérie;il fallait laisser ses collabos et enfants illégitime pour continue la destruction de ce pays qui fait peur a cette France aussi puissante,si on est là ou nous sommes aujourd’hui ce que ces collabos qui sont ou pouvoir actuellement ont accomplis des bons travaille,si nos militaires voulaient développer réellement l’Algérie,ils auraient laisser les commandes a nos élites et les hommes et les femmes de bonne famille,et eux s’occupent de la sécurité et le bon déroulement de la démocratie en Algérie,impossible que ce pays avance avec des personnes incompétent et corrompus affairistes et ingrats,

      Anonyme
      26 septembre 2020 - 13 h 56 min

      “Ce mr ne connait pas bien l’histoire de l’Algerie”? Reflechis avant de parler. Ce Mr avec un grand M n’a pas fait l’ecole de taleb el ibrahimi.

    bisness
    26 septembre 2020 - 10 h 42 min

    ok pour avancer monsieur Mohand Sidi Saïd mais vous oubliez un rappel important quand vous citez ses pays en exemple vous faites une grossière erreur L’ALGERIE n’a aucun rapport avec ses micro état qui d’ailleurs n’ont de souveraineté que le nom , pour en arriver là ses pays se sont «  »vendue » » au plus offrant pour la plupart ce sont des paradis fiscaux mais le vent a tourné depuis , il faut mettre a jour votre logiciel ; la crise mondiale et la covid sont passé par là , donnez leur 40 million d’âme a nourrir et ce n’est plus la même chanson

      Anonyme
      26 septembre 2020 - 12 h 47 min

      Nimporte quoi. T a cote’ de la plaque

        L'ALGERIE...
        26 septembre 2020 - 14 h 40 min

        …Ne s’est même pas vendue,elle devenue esclave de l’Egypte,et de l’arabo-slamisme,et le résultat c’est les harragas,qui ne peuvent même pas aller vivre au pays des maîtres de notre “pauvre” Algérie au bout de 58 ans!

    Lghoul
    26 septembre 2020 - 10 h 28 min

    Mais tout ce qui aidera le peuple derrange les dictateurs. Ils veulent que tout le monde soit ou devienne pauvre pour qu’ils puissent continuer a detienir seuls les richesses du pays et le reste des serviteurs. Sabotage de l’ecole, construction excessive de mosquees et destruction du systeme de sante sont les premieres victimes. Pourquoi ? Quand on est malade et ignorant, on devient un mort vivant en d’autres termes , un zombie qui remercie Dieu juste pour pouvoir respirer chaque matin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.