Malika Matoub explique pourquoi elle attaque en justice un résidu de Bouazza

MM Matoub
Malika Matoub, la sœur du défunt Lounès Matoub. D. R.

Par Kamel M. – La présidente de la Fondation Matoub a expliqué pourquoi elle a décidé de porter plainte contre un certain Noureddine Khettal, élément nocif et toujours à la manœuvre de l’ancien directeur de la sécurité intérieure, le général actuellement en prison Wassini Bouazza, pour propos racistes. «Les insultes de Khettal, qui intervient régulièrement sur les chaînes algériennes, ont commencé il y a longtemps, puis il est passé des plateaux de télévision aux réseaux sociaux», a indiqué Malika Matoub dans un entretien à Berbère Télévision.

«Toute personnalité, tout moudjahid, tout militant issu de la Kabylie subit ses attaques sans relâche», a dénoncé la sœur du chantre de la chanson d’expression amazighe, assassiné par les terroristes islamistes en août 1998. «Que ce soit Idir, Aït Menguellet, Mouloud Mammeri, Abane Ramdane, le colonel Amirouche, Krim Belkacem ou d’autres, aucun n’a échappé à ses invectives», a ajouté Malika Matoub selon laquelle les propos provocateurs de l’agent de Bouazza, qui fait partie des éléments actionnés par l’ancien patron du renseignement intérieur pour semer la division dans les rangs du Hirak, «sont inacceptables» et «ne peuvent rester sans réaction».

«Ne pas être d’accord avec les personnes qu’il cite, cela est tout à fait normal, mais qu’il les insulte du matin au soir, cela ne peut demeurer impuni», a encore déclaré Malika Matoub qui a noté que Noureddine Khettal, qui a été exclu du Hirak dès ses débuts pour avoir été démasqué, va jusqu’à «utiliser des jeux de mots pour offenser ses victimes, comme celui du chanteur [Matoub] qu’il traduit par le handicapé», a-t-elle dit. «Cet énergumène cherche-t-il à ressusciter Matoub Lounès pour l’assassiner une seconde fois ?» s’est-elle interrogé. «Ces injures contre Matoub Lounès ont provoqué une large polémique sur la Toile qui peut aller à l’irréparable, parce que c’est une incitation à la haine et au racisme qui peut dégénérer en une grande discorde», a mis en garde Malika Matoub.

C’est pour éviter tout dérapage que la Fondation éponyme a décidé de recourir à la justice, a-t-elle fait savoir, en appelant d’autres familles de personnes insultées à agir de même «car il faut mettre un terme à ces agissements immoraux», a-t-elle insisté. «On ne peut le laisser persévérer dans ses offenses car cela risque de pousser le pays vers un point de non-retour», a-t-elle mis en garde, allusion à une possible réaction violente des nombreux fans de Matoub Lounès, tout en exhortant les partis à dénoncer ces graves abus.

Malika Matoub a affirmé, enfin, ne pas comprendre le «silence complice» des autorités politiques et judiciaires qui devraient s’autosaisir, d’autant, a-t-elle souligné, que parmi les personnes injuriées par Noureddine Khettal se trouvent des martyrs de la Guerre de libération nationale. «Qu’attend le ministère des Moudjahidine pour intenter un procès ?» s’est-elle demandé.

K. M.

Comment (22)

    ZORO
    28 septembre 2020 - 17 h 01 min

    @ ARGENTROI 28 SEP 11H 47
    Grand merci mon ami pour le conseil que tu me retourne ,mais tu peux constaté qu il serait plus utile a TAYEB EL JILLALI qui se vante souvent d avoir passé des bons moments a Filaj elfet comme si la depravation est une vertue en ces temps. (…)
    alors que ZORO EST SOLO.
    SIGNEZORO. ….Z…..

    Belveder
    28 septembre 2020 - 11 h 14 min

    un reveil tout les dix ans c est bien pour tout le monde …surtout pour une fondation…cela dis elle attaque dans quelle juridiction?? en france ou en Algerie??

      Anonyme
      28 septembre 2020 - 11 h 38 min

      Pourquoi la France?

        Belveder
        28 septembre 2020 - 12 h 27 min

        pose toi la question a toi c est en france qu elle est domicilié elle et sa fondation ou on inaugure rue et place au nom de son defunt frere non??

          RODDY
          28 septembre 2020 - 15 h 25 min

          ELLE EST SOUVENT EN KABYLIE.ET LE NOM DE SON FRERE EST PRESENT MEME AUX ILES CANARIES ET EN ITALIE.. ALORS CREVES DE JALOUSIE CAR CE N EST LE NOM DE TON MAITRE EL GAID QUI EST SUR DES FRONTONS DE ROUTE NI CELUI DE TON CHANTEUR ABOU BAKR KADDOUR OU ENCORE WARDA EL MASSRIA ……..

          Anonyme
          28 septembre 2020 - 17 h 23 min

          Je le sais pas du coup je la blame pas 20 ans l assassinat de son frere toujours le flou idem pr toi ta choisi la France de vivre

        Anonyme
        28 septembre 2020 - 12 h 58 min

        Parcequ’il n’y a pas de justice en Algérie tout simplement

    Le fourbe
    28 septembre 2020 - 9 h 46 min

    Et si ce Khettal savait ce que signifie son nom ! Voilà ce que donne la consultation de certains dictionnaires arabes.
    « ختّال [مفرد]: صيغة مبالغة من ختَلَ: كثير الغَدْر والخِداع « مُخطئ من يأمن شرّ الختّال
    ختله عن كذا واختتله وخاتله، وتخاتلوا. وكلب ختال. والدنيا غرارة غدارة، ختالة ختارة
    Khettal signifie donc fourbe, traître. Alors entre un fourbe et un handicapé, le choix est vite fait. Mais Maâtoub, c’est معطوب ou معتوب ?

    ZORO
    28 septembre 2020 - 9 h 02 min

    @Malika Matoub
    Pour etre credible et esperer avoir le soutient des algeriens contre ce genre de comportement malika son
    entourage et tout leur support mediatique auraient du savoir comment revevdiquer leur soit disant culture specifique qu ils trouvent differente de celle des algeriens ‘sans toutefois verser dans l insulte durant 40 ans, de toutes les incones arabo musulmanes tel Lemir abdelkadder’ Messali hadj, benbella, okba bnou nafaa
    Moulud kacem , banou hillal etc….
    .Celui ou celle qui se voyait arabe n echappait guere a votre vindicte vous le designiez malgres ses convictions de BERBERE QUI S IGNORE.
    VOUS ne vous etes pas arreter la puisque ce sont maintenant vos freres Kabykes vivant en harmonjes avec leurs freres arabes dans tous les coins de L Algerie que vous traitez de ĶDS dans la chanson de Amirouche .ils les comparent a un double blanc dans le domino qui n a aucun valeur mais utile pour le jeu.’
    Reprenez vous nettoyez devant vos porte, ayez le courage de dire non a mehenni et a tous ceus qui insultent depuis 40 ans les arabes et nos freres kabykes que vous nommez KDS ,
    KHETTAL ET NAIMA c est ZORO qui S EN CHARGE.
    SIGNEZORO. …Z….’

    Bouabsa Hocine-Nasser
    27 septembre 2020 - 20 h 59 min

    «Ne pas être d’accord avec les personnes qu’il cite, cela est tout à fait normal, mais qu’il les insulte du matin au soir, cela ne peut demeurer impuni». Les propos de Malika Matoub reflétent le caractère démocratique d’une grande patriote algérienne, jalouse de l’unité de son pays. Elle a tout mon respect.

      ZORO
      27 septembre 2020 - 22 h 51 min

      Et pourtant c est cette meme dame qui accusait nourefone ait hamouda de l’assassinat de Matoub pour se rétracter ensuite . Ce meme Matoub qui se balader
      avec un klash tandis que les algériens étaient depourvus de leurs fusils de chasse

        Djurdjura
        28 septembre 2020 - 12 h 39 min

        J’espère que vous n’êtes pas frappé par l’alzheimer ?

        Vous dites au moment que Matoub (allah irahmou) se balader en kalashnikov les autres algériens étaient dépourvus de leurs fusils de chasse.
        Je vais vous rafraîchir la mémoire qui s’use de plus en plus :
        L’idée d’une création des groupes autodéfenses, commence à Oran lors des obsèques de Abdelkader Alloula, le 16 mars 1994, assassiné lâchement quatre jours plus tôt par les terroristes du GIA. Redha Malek, alors chef du gouvernement, prend la parole au milieu des pleurs où il commence son discours par une petite phrase qui restera célèbre dans l’histoire de la décennie noire : « La peur doit changer de camp », dit-il à ses compatriotes plongés dans la terreur par des assassinats et attentats à la bombes perpétrés quotidiennement par le groupe terroriste du GIA. Moins de cinq mois plus tard, l’appel semble trouver écho, à des centaines de kilomètres au fin fond des montagnes du Djurdjura en Kabylie. Et quand les kabyles commençaient à s’auto-armer, les autres régions commencent à suivre l’exemple de la Kabylie et c’est cette dernière qui a ouvert la voie aux autres régions dà partir de 1995 de prendre les armes dont ce qu’on appelle les groupes d’autodéfense ou patriotes qui ont défendu la République contre les barbus fous de Dieu.
        Vous avez raté une occasion de te taire pour ne pas dire des conneries
        Signé Djurdjura

          ZORO
          28 septembre 2020 - 16 h 48 min

          A djurdjura
          Je n ai jamais vu un membre du GAD Avec un. klash ( arme offensive)
          SigneZORO. .Z….

        TAYEB EL DJILLALI
        28 septembre 2020 - 15 h 33 min

        JE N AIMERAI PAS ETRE A TA PLACE LE JOUR OU TU TOMBERAI FACE A FACE AVEC NOURREDINE AIT HAMOUDA OU LES FANS DE MATOUB ….ZORO TON MASQUE ET TA TETE SERONT JETES DANS UNE FOSSE SCEPTIQUE…SAIS TU QUE MATOUB MEME MORT ENTRAINERAIT DES MILLIONS DE GUERRIERS EN ALGERIE AU MAROC ET MAINTENANT EN LIBYE…
        PEUX TU PRONOCER LE NOM DE MATOUB A LA PLACE D ARME D ORAN EN PRESENCE DES KABYLES???? J EN DOUTE
        MASQUE DERRIERE UN CLAVIER C EST FACILE
        MAIS FACE AUX ALGERIENS KABYLES (15MILLIONS) ca serait une autre manche……ON DIT QU UN LION MORT SE FAIT INSULTER MEMES PAR DES LAPINS

        Anonyme
        28 septembre 2020 - 17 h 30 min

        (…) ZORO tu ne peut combattre les terroristes qui possedent des klashs avec un fusils de chasse ni meme avec un fusil semi automatique, ta etait un militaire non?

      @ zoro.
      28 septembre 2020 - 0 h 03 min

      Sans connaitre qui est zoheir ben abi selmi je pensais la même chose, c’est ok d’insulter lès morts la religion et lès origines dès autres sans que personne ne condamne mais quand ils reçoivent le retour au destinataire c’est la kiyama qui se lève.

    ZORO
    27 septembre 2020 - 20 h 43 min

    قال زهير بن ابي سلمى. و من لا يتقي الشتم يشتمي
    Celui qui ne craint pas l insulte sera insulté a son tour.
    SigneZORO. ..Z….

      Djurdjura
      27 septembre 2020 - 22 h 19 min

      Un vieux proverbe latin dit,
      «  Les lièvres mêmes insultent le lion, quand il est mort ».

      Argentroi
      28 septembre 2020 - 11 h 47 min

      ZORO,

      ومن يجعل المعروف من دون عرضه *** يفره ومن لا يتق الشتم يشتم
      ومن لا يتق الشتم يشتم
      se traduit par : celui qui ne se préserve pas de l’insulte sera insulté. Ce qui signifie préserve-toi de l’insulte en n’insultant pas les autres.

    ben
    27 septembre 2020 - 18 h 24 min

    Noureddine Khettal et consorts font partis de l’Opération Zéro Kabyles. Ils sont tous en service commandé. Ce n’est pas nouveau. (…) Bof. Ces énergumènes n’ont qu’à se regarder au miroir pour savoir qui ils sont.

    GERONIMO LE CHAOUI DU MAC
    27 septembre 2020 - 18 h 02 min

    Ce (…) de katall vient d insulter sur un live le celebre colonel Amirouche et cela risque de provoquer tous les moudjahidins et surtout le fils du colonel et lui il ne rigole pas. (…) ….GRAVE GRAVE CE MEC EST DE LA PIRE ESPECE .. (…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.