Révélations d’un ex-espion sur les activités secrètes du Maroc en Espagne

ex-espion espagnol
Le roi Felipe d'Espagne reçu par la famille régnante au Maroc. D. R.

Par Kamel M. – Le journaliste et écrivain René Naba dévoile la «face cachée des relations entre le Maroc et l’Espagne» à travers les révélations d’un ancien agent secret espagnol. L’article du directeur du site Madaniya intervient à la veille de la visite officielle que le chef du gouvernement espagnol, le socialiste Pedro Sanchez, doit effectuer au Maroc le 17 décembre prochain, «sur fond de tension renouvelée entre le royaume chérifien et le Front Polisario […] faisant craindre une reprise des hostilités entre les deux protagonistes de ce conflit».

René Naba explique que l’ancien agent espagnol «déclare avoir réussi à infiltrer les services marocains du renseignement», en affirmant que «le grenouillage des services marocains en Espagne est un sujet tabou au sein du personnel politique espagnol en raison du caractère sensible du sujet». «Contrairement aux déclarations publiques mettant l’accent sur l’importance de la coopération entre l’Espagne et le Maroc, la réalité est différente sur le terrain», fait remarquer l’ancien espion, selon lequel «les services de renseignements marocains, de même que le ministère des Biens religieux, s’emploient, certes, à préserver la communauté musulmane d’Europe, particulièrement la communauté marocaine, de toute tentation intégriste, mais veillent, dans le même temps, à maintenir leur emprise sur cette communauté via la religion».

«Le Maroc peut ainsi, ajoute-t-il, mobiliser la communauté musulmane, particulièrement marocaine, au service des intérêts du royaume comme moyen de pression à l’encontre des pays hôtes de ces communautés». «Ce contrôle, souligne encore l’ancien officier du renseignement espagnol, a eu pour effet de limiter le libre exercice du culte des musulmans désireux de vivre leur croyance différemment du rite officiel marocain, le rite malékite, différent du rite saoudien wahhabite».

Autre mission confiée aux agents marocains activant sur le territoire ibérique, explique l’agent espagnol à la retraite, «le repérage et le pistage des sympathisants du Front Polisario et des sympathisants de la province rebelle du Rif». Par ailleurs, fait-il savoir, «la coopération est tarifée entre le Maroc et l’Europe dans le domaine de l’immigration clandestine et le trafic des stupéfiants en ce que le royaume chérifien est le principal producteur et exportateur de stupéfiants dans le monde». «Les stupéfiants, ajoute-t-il, constituent l’arme privilégiée du Makhzen, particulièrement l’entourage du roi, en vue d’obtenir une réciprocité de traitement dans les rapports du Maroc avec les Européens.»

Et de faire cette révélation : «Les annonces répétitives de Rabat concernant le démantèlement de réseaux terroristes au Maroc relèvent d’une tactique visant à contraindre les Européens, notamment l’Espagne et la France, à maintenir leur coopération, de même que leurs subventions, en contrepartie d’informations fournies par le Maroc sur les mouvements migratoires et le trafic des stupéfiants.»

K. M.

Comment (10)

    jilou
    8 décembre 2020 - 11 h 49 min

    remarquez le gilet par-balle (couleur jaune) de Moribond 6 et du frangin derrière qui scrute la camera et du futur roitelet 7 …., ca put la peur , forcé de porter ce lourd fardeau pour se proteger, mais de quoi ? la confiance en personne et surtout de ses sujets des glaoui est toujours actuelle.

    Génial
    8 décembre 2020 - 10 h 17 min

    Tout est dans cette phrase « s’emploient, certes, à préserver la communauté musulmane d’Europe, particulièrement la communauté marocaine, de toute tentation intégriste, mais veillent, dans le même temps, à maintenir leur emprise sur cette communauté via la religion » c’est « LE » problème commun à tous les pays musulmans où on tolère les « bons » islamistes pour endormir le petit peuple. Le problème c’est que ce roitelet s’est fait piéger par ces islamistes qui ont infiltré toute la société marocaine attendant le jour où ils seront assez forts pour le renverser. Le Maroc sera la première république islamiste du Maghreb…

    Anonyme
    8 décembre 2020 - 10 h 12 min

    Sur la photo, je vois des marocains en habit traditionnel Algérien. Pillage à tous les niveaux de la monarchie H’chicha. Sans Honte ni scrupule.

      Elephant Man
      8 décembre 2020 - 15 h 26 min

      @Anonyme
      Ce qui rejoint @Anonyme 7h07.
      La majesté est une caricature sur pattes pas besoin de Warhol pour lui tirer le portrait 😉😂
      On s’étonne que charlie hebdo de z–l ne s’y soit toujours pas adonné au commandeur des croyants….à moins que ce ne soit SACRILÈGE en France…..

      Anonyme
      8 décembre 2020 - 15 h 56 min

      Arrêtez avec ça c’est ridicule. Tout le monde s’improvise ethnographe en racontantn’importe quoi. On parle politique et des manœuvres de ce trafiquant de drogue de M6. Pour le reste, il y a des livres sur le sujet

    Moskos dz
    8 décembre 2020 - 8 h 52 min

    Qui pourra nous montrer un narcotrafiquant honnête,on lui trouvera un Makhnazi honnête,toute relation de ce dernier avec les autres se base sur le vice,mensonge,félonie et trahison.

      Elephant Man
      8 décembre 2020 - 15 h 43 min

      @Moskos Dz
      Exactement.

    Kahina-DZ
    8 décembre 2020 - 7 h 48 min

    «Les annonces répétitives de Rabat concernant le démantèlement de réseaux terroristes … »

    Il n’ya rien de vrai dans ces démantèlements fantômes. Les terroristes made in morocco sont en Libye, en Syrie et partout où l’intégrisme royale fait ses cimetières…
    Le producteur des terroristes se présente comme l’anti-terroriste…C’est devenu à la mode…
    En réalité, les pays occidentaux savent que le marrouk est en plein délire terroriste…Ils ferment les yeux, car la monarchie alaouite loue ses terroristes au profit des demandeurs…Le prix par jour n’est un secret pour personne…

    DYHIA-DZ
    8 décembre 2020 - 7 h 28 min

    Quand on lit de telles informations, on ne fait que confirmer que les rentes de la drogue marroukaine sont partagées entre plusieurs pays. Chaque pays tire sa part, pour monnayer le silence complice.
    La complicité des pays qui se disent démocrates est à chaque fois avérée.

    Anonyme
    8 décembre 2020 - 7 h 07 min

    mimi-6 et son Fils portent un burnous que les femmes Algériennes portent pendant les mariages.
    Ils portent un burnous de la même couleur que la robe de l’épouse du roi Felipe.
    Décidément, la monarchie Alaouite a perdu tout sens de protocole…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.