Quand l’islamo-gauchiste François Gèze prodigue des conseils au Hirak algérien

Gèze Hirak
L'islamo-gauchiste François Gèze au micro... D. R.

Par Abdelkader S. – A l’heure où, en France, le débat bat son plein sur les affres de l’islamo-gauchisme qui a enraciné l’islamisme et le terrorisme en France, François Gèze s’essaye à une nouvelle intrusion dans le champ politique algérien en prodiguant ses conseils au Hirak. Le scénario se répète : les médias français se braquent à nouveau sur l’Algérie et, concomitamment, Emmanuel Macron prend le combiné pour appeler son homologue algérien qu’il assure de toute son amitié et de son souhait de voir les relations entre les deux pays aller de l’avant.

La visite du Premier ministre Jean-Castex à Alger, flanqué, nous disent des sources informées, de pas moins de huit ministres est parasitée, encore une fois, par des commentaires de médias officiels français qui expliquent aux Algériens que la libération des détenus d’opinion suite à la grâce présidentielle prononcée par Abdelmadjid Tebboune vise à «reprendre la main» dans un «geste tactique» qui n’est ni sincère ni innocent. Parmi les voix qui se sont incrustées pour tenter de saboter toute tentative de compromis en Algérie, le véritable auteur de La Sale Guerre, François Gèze, qui a fait signer cette compilation de fables sur l’armée algérienne au félon illettré Habib Souaïdia.

Invité par France 24, le directeur des éditions La Découverte s’est fourvoyé dans une analyse tirée par les cheveux, réinventant le fil à couper le beurre et faisant une projection – diraient les psychanalystes – sur le Hirak dont il reprend les slogans qu’il amplifie à tous crins, régurgitant, dans un reflux gastro-œsophagien ronflant, sa haine viscérale à l’endroit de l’armée algérienne. François Gèze n’analyse pas – en a-t-il les capacités intellectuelles ? –, il souhaite, et il l’avoue. «Si jamais l’étau de la pandémie se desserre un peu, ce qu’il faut souhaiter bien entendu, il (le Hirak, ndlr) reprendra de façon absolument certaine.» «C’est le peuple qui est du côté des gagnants et pas le régime», décrète-t-il.

L’ami du FIS fait sien le fameux yetna’haw gaâ. «Qu’ils s’en aillent, qu’ils dégagent, toute cette nomenklatura, le vrai pouvoir des militaires et sa façade civile que tous ces gens-là disparaissent !» lance-t-il avec un fanatisme presque religieux. Et de révéler son rêve pour l’Algérie : «Puis l’autre revendication, bien entendu, qui est toujours présente et totalement imprégnante et qui mobilise les gens, c’est qu’il faut que l’Algérie devienne un pays démocratique.»

Ignorant les véritables raisons de l’absence de leaders représentatifs consensuels du mouvement de contestation populaire, ou feignant ne pas les connaître, Gèze «explique» aux téléspectateurs de France 24 – les Algériens ne l’écoutent pas, il ne leur apprend rien – que «la répression essaye de façonner, de faire émerger en quelque sorte des figures d’opposition mais, justement, ça ne marche pas, parce que l’immense majorité des Algériens savent que dès qu’il y a des leaders qui apparaissent, ils vont être soit violemment et férocement réprimés, soit, le plus souvent, c’est ce qu’on a observé depuis de longues années, depuis plusieurs décennies même, récupérés». Ne sont-ce pas les manifestants eux-mêmes qui ont refusé d’être représentés par qui que ce soit ?

Annotant la libération des détenus d’opinion, le père du «qui tue qui» avance que «ce qu’on voit depuis un mois ou deux, c’est qu’il y a de plus en plus de militants qui ont été arrêtés et dont les juges décident qu’ils doivent faire l’objet de non-lieu et être libérés et puis certains, au contraire, font l’objet de peines très lourdes, ça c’est le jeu du régime pour essayer d’isoler un tout petit nombre de personnes en disant que ce sont elles les vrais opposants comme si les autres n’existaient pas».

L’islamo-gauchiste François Gèze sera-t-il un jour jugé pour avoir absous les terroristes du GIA de leurs crimes et permis ainsi aux assassins des innocents du Bataclan à Paris, de la Promenade des Anglais à Nice, de Samuel Patty et de fidèles dans une église de mener leur entreprise criminelle en toute quiétude en France ?

A. S.

Comment (33)

    Belveder
    21 février 2021 - 18 h 17 min

    On a tendance a mélanger les relations Algero françaises et les tribulations de ce Monsieur qui a un compte à réglé avec l armée algérienne depuis longtemps d ailleurs il a échoué à ce jeu avec le général Nezzar

    karimdz
    21 février 2021 - 15 h 47 min

    Islamo gauchise, terme pondue par l extrême droite et les sionistes en France, qui nous rappelle par leur haine, la campagne raciste contre les juifs dans les années 30, traités de juifs francs maçonniques. Je m étonne qu’un algérien qui plus est patriote ou supposé l’être puisse utiliser un tel terme nauséabond.

    Ceci dit, les algériens sont lucides, aux premiers jours du Hirak, ils ont bien fait comprendre, à nos ennemis qu’ils rejetaient leur ingérence. Qui ne se souvient pas, au lendemain des déclarations de macro 1er, des réactions on ne peut plus claire, de rejets des algériens.

    Ces politiciens français qu ils soient de gauche ou de droite, peuvent toujours aboyer, les algériens ne les calculent même pas, car nous connaissons parfaitement le fond de leurs pensées et les véritables objectifs qu’ils nourrissent à l égard de notre pays.

      Anonyme
      21 février 2021 - 20 h 56 min

      Les frères musulmans me répondent exactement de la même manière avec les mêmes arguments. Malheureusement pour toi cela fait plus de 20 ans qu’on les voit. Certains de ces islamo-gauchistes soutiennent ces islamistes par naïveté car ils ne connaissent pas la taqiyya de ces apprentis terroristes, d’autres le font par calcul politique pour être élus et pour finir il y en a qui le font pour de l’argent comme François Burgat qui est arrosé par le Qatar pour faire la promotion de Rachad et d’Alkarama. Reveilles-toi et œuvre les yeux…

        karimdz
        21 février 2021 - 23 h 47 min

        (…) c est exactement le genre de réponse qu’il apporte pour attaquer l Islam et entretenir toutes sortes d amalgames.

        Ta fameuse takia, elle est sioniste, le tamuld ne dit il pas :
        Talmud, Babha Kama 113a : Les juifs peuvent mentir et se parjurer, si c’est pour tromper ou faire condamner un Non-juif.

        Que dit le rabin, citation reproduite d’un site juif, à propos de la halakha : « Toute vérité n’est pas bonne à dire. Si le but du mensonge est constructif et qu’il n’entraîne aucune perte à qui que ce soit, il devient permis dans certains cas. Il perd son caractère négatif et devient positif. De la même manière que pour construire, il faut, parfois détruire, au préalable. »

        Il y a pas plus hypocrite qu’un talmudiste, qui accuse à tort, autrui de ce que lui même commet, fait ce que je dis, mais pas ce que je fais.

        Burgat est un gentil n est ce pas, qui dit au moins la vérité, et vous les talmudistes, vous êtes la langue du diable.

        Et l imposture est une seconde nature chez les sionistes, al baghdadi, le fameux chef du daech, n est autre que simon eliot, un membre du mossad, un talmudiste comme toi quoi !

          Anonyme
          22 février 2021 - 6 h 46 min

          Je m’en fiche qu’il y ait d’autres Taqiyya dans d’autres religions, ne détournes pas le sujet. Je te le redis, le mouvement frère musulman est un mouvement sectaire qui a le même but que les mouvements djihadistes, c’est juste la méthode qui change. En Égypte les frères musulmans ont toujours été habitués à activer dans la clandestinité. Ils avaient même leur branche paramilitaire appelée « appareil secret ». Sayyid Qotb le père spirituel de tous les djihadistes était un idéologue des frères musulmans. Tu trouves normal que parmi les milliers d’organisations, associations et partis fréristes dans le monde AUCUNE ne se revendique « frère musulman »?? Réveilles-toi je te le redis!!!

          karimdz
          22 février 2021 - 9 h 06 min

          Je me fous de ta takia talmudiste et des frères musulmans egyptiens ou autres.

          Le fait est qu’il y a un climat anti musulman en France, que les musulmans sont devenus boucs émissaires de macro 1er et certains de ses ministres qui surfent sur la vague de l extreme droite, dans la perspective des élections de 2022.

          Ton propos ne fait qu’abonder dans le sens de cette propagande sioniste.

          Pour ce qui est du réveil, les algériens sont lucides, et savent faire preuve de discernement, ils n ont pas besoin de toi.

          Va plutôt réveiller les marocains contre le makhzen sioniste.

          L

          Anonyme
          22 février 2021 - 14 h 11 min

          J’ai visé juste, tu ne veux pas t’attaquer aux islamistes simplement par ce que tu es de leur côté. Faqou!! C’est les islamistes qui sont stigmatisés et pas les musulmans comme le font croire les islamistes sur leur site Re-Faqou!!

          karimdz
          22 février 2021 - 15 h 21 min

          Lol l anonyme sioniste, je ne suis pas encore un dindon de la farce, pour m attaquer à l Islam.

          Ta posture hypocrite et insidieuse est de pousser les musulmans à faire l’amalgame entre Islam et islamisme et de cautionner du coup, votre projet machiavélique. Cet islamisme qui est la nouvelle arme des sionistes pour asseoir leur pouvoir et justifier toutes les campagnes nauséabondes et interventions criminelles.

          Je vois surtout dans le contexte actuel, le laïcisme qui s illustre par une intolérance et un racisme primaire, un christianisme qui a renouvellé avec les croisades toutes aussi barbares et sanguinaires sur la base de mensonges, et un sionisme qui révèle sa véritable nature de nazisme et veut créer en Palestine occupée, un état 100% juif, débarrassé des chrétiens et des musulmans.

          Des nouvelles de azoulay et metenneyahou ?

          Anonyme
          23 février 2021 - 8 h 02 min

          On voit très vite tes limites!! Il ne te reste que sioniste, Azoulay etc… tu a trouvé plus fort que toi, car tu a à faire à un authentique nationaliste qui dénonce aussi bien les sionistes racistes que les musulmans racistes, c’est ça qui te fait mal. J’ai été rodé dans ce genre de débats avec les islamistes du FIS dans les années 90. Je connais votre discours dans le moindre détail. (…)

          karimdz
          23 février 2021 - 14 h 12 min

          @anonyme sioniste makhzenien

          Tu te trahis en laideur, tu soutiens azoulay, un sioniste (..), qui selon toi est un homme bien, un bienfaiteur pour le maroc.

          Oui, va dire cela au peuple marocain qui survit, qui ne contrôle plus rien dans son pays, et qui est humilié par des décisions de (..) imposteur azoulay, qui normalise les relations entre la Maroc, et l entité sioniste.

          (..)

    Surfer d'argent
    21 février 2021 - 14 h 54 min

    L’occident a terriblement besoin du sous sol Algérien tout comme sa zone stratégique d’Afrique et tout les coups seront permis, même de nous stériliser avec leurs vaccins douteux, du même genre que le sort des Indiens d’Amérique. VIGILENCE TOUT AZIMUTE.

    Surfer d'argent
    21 février 2021 - 14 h 48 min

    Je dirais plutôt, quand la main étrangère fait douteusement de l’ingérence douteuse pour entretenir ce Hirak détourné et de le renforcer en essayant de l’armée. Message à nos ennemis : VOUS N’AUREZ JAMAIS NOTRE TERRITOIRE !

    Alilou
    21 février 2021 - 14 h 36 min

    Vous voilà maintenant membres à part entiére du club select de ceux qui s’abreuvent de la notion d’islamo-gauchisme dont la vacuité scientifique est inversement proportionnelle à ses objectifs politico-idéologiques.
    Nul doute que vous serez accuillis à bras ouverts par les membres de ce club parmi lesquels ces amoureux de l’Algérie, des Algériens et des Arabes que sont Marine Le Pen, Eric Zemmour, Alain, Finekielkraut, Bernard-Henry Lévy, Robert Ménard, Christian Estrosi, etc. Vous aurez peut-être même droit à un message de félicitations du Likoud.

    double
    21 février 2021 - 12 h 18 min

    en fait le mot doublon islamo-gauchisme inventé par les politicards racistes de tous bord a un seul objectif , par calcul électoral principalement , l’ennemi a abattre l’islam et la gauche de melanchon (d’ou ce nom qui mél la gauche politique et la religion), les echeances présidentielles à venir ne sont pas innocentes tout est clair

    Elephant Man
    21 février 2021 - 9 h 27 min

    Que ce terroriste en puissance ferme son claque (…) et s’occupe de sa majesté et son royaume enchanté pour la démocratie et sans omettre les GJ charité bien ordonnée commence par soi-même.
    Enfin, sauf votre respect votre conclusion est un non sens du GIA vous passez au bataclan Paty et tutti quanti alors que leur terrorisme du GIA/FIS a frappé en Algérie et fait des millions de victimes Algériennes, leurs attentats du bataclan commis par des makhnazis sionistes n’ont fait que quelques malheureuses victimes pour la cause …
    Ce tartuffe doit comprendre que son QUI TUE QUI ne prend plus uniquement pour les décérébrés dans son genre.
    Encore une fois rien de nouveau sous le soleil et notez comme toujours le timing …
    VIVE L’ANP QU’ALLAH PROTÈGE LA MÈRE PATRIE ALGÉRIE SON PEUPLE ET SON ANP ET SON AP
    VIVE LE POLISARIO VIVE LA RÉSISTANCE SAHRAOUIE VIVE LA RASD LIBRE VIVE LA PALESTINE LIBRE

    Brahms
    21 février 2021 - 8 h 10 min

    De la foutaise (islamo – gauchiste),

    Dîtes plutôt que ce sont les bédouins de la bédouinerie qui financent le terrorisme international mais comme ils sont incapables de les assigner en justice afin de leur demander des comptes (responsabilité indéniable), ils préfèrent inventer un nom composé (islamo – gauchiste).

    Antisémitisme veut dire (cacher les abus et crimes sur les palestiniens) d’où ce mot inventé par les juifs.

    L’Européen n’est bon qu’à cacher, mentir, détourner, corrompre, manipuler, contourner puis salir en justice les gens qui ne lui plaise pas.

    Djazaïri
    21 février 2021 - 8 h 09 min

    C’est par des gestes forts comme celui de la libération de prisonniers que le pouvoir algérien finira par devenir crédible et se défaire de cette mauvaise réputation. Il ne faut pas être un génie pour savoir comment répondre à des complices de terroristes comme Gèze. Comment faire taire les mauvaises langues qui accusent l’armée d’être toujours le centre du pouvoir en Algérie quand tout le monde a vu la confrontation entre les clans Bouazza et le chef d’état major? Le jour où le président aura les mains libres ça se verra très vite. On sera jugés sur les actes, pas sur les discours. Tout le monde a compris, et ça été écrit ici-même que le président a voulu ces libérations depuis longtemps mais qu’il n’a jamais pu le faire. Tout le monde a vu aussi que les premières libérations d’il y a 1an ont été suivies de nouvelles arrestations. Si après ces libérations il y a encore des arrestations, cela va encore ternir l’image du président et de l’Algérie et des rapaces comme Gèze viendront encore tirer sur l’Algérie. L’attitude ambiguë de l’Algérie envers les islamistes n’arrange pas les choses. Il faudra que l’on arrête ce jeu malsain avec des partis islamistes comme Makri, Djabbalah et Bengrina car l’Algérie est accusée, d’être derrière ces partis. L’Algérie est la première victime de l’islamisme armé au monde avec 200.000 morts, on devrait être les premiers dans la lutte contre l’islamisme. Lutter contre l’islamisme de Rachad ne sert à rien si on laisse ses complices « légaux » exercer normalement en Algérie. Il ne faut pas être naïf, ces 3 partis islamistes jouent les dociles politiquement mais ils restent dangereux car ils attendent leur heure

      @Djazaïri
      21 février 2021 - 11 h 55 min

      Analyse sage et bien vu! Effectivement, nos ennemis profitent parce que nos généraux mafieux leurs ont ouverts les portes. Si l’Algérie “joue le jeu démocratique” on en serait pas là aujourd’hui. Comment ce fait il qu’après 60 ans on est incapable d’avoir une chambre de REPRÉSENTANTS digne, et qui représente la voix du peuple. Non, ces mafieux choisissent la justice de minuit et de téléphone, etc. Après 20 ans, les résultats sous ces sultans d’un autre âge ont DÉTRUIT à un véritable pays et force économique en devenir. Lors que François Gèze prend la parole, c’est parce que nos dirigeants nous l’ont ôté pour la lui donner aussi simple que ça. Quand on met en prison Rachid Nekkaz qui respire l’Algérie, et qui souhaite prendre la parole qu’attend donc ce gouvernement mal élu? Le pire est que notre gouvernement n’a AUCUNE CRÉDIBILITÉ, donc on mérite toutes ces insultes et ce racisme à outrance. Lors que je vois des commentaires confondant la réalité et l’émotionnel même si cela fait mal, et bien je dis que le chemin est long. Personnellement je m’en moque dès que dura-t-on à condition qu’il y est un terrain politique fertile en Algérie mais malheureusement tout reste verrouillé alors que le pays est à genoux. 2 générations de perdus ou mazal ihabou El koursi à vie. Il faut s’attende à ce que l’Europe et l’Amérique, et dans le future le moyen orient ainsi que toutes leurs institutions s’immiscer dans les affaires de ce pays qui a tous les atouts pour réussir mais qui choisit la dictature et le sous développement. En 60 ans tous les feux sont au rouge. Y’a pas pire lors que ces choix politiques invitent toutes ces critiques, et c’est ce qui est arrivé malheureusement et le peuple paye toujours le prix en humiliations et autres surtout lors que les apparatchiks aillent se soigner en Europe. Y’a combien de “dignitaires” algériens qui se soignent actuellement dans le pays de François Gèze?

        Belveder
        21 février 2021 - 18 h 19 min

        Dénoncé aussi les séparatistes qui défilent a Paris et évitent de traiter l Armée algérienne de Mafia par ce que tu ne voudras pas mieux que ce monsieur

          Anonyme
          21 février 2021 - 23 h 50 min

          Sans cette mafia il n’y aurait eu aucun séparatiste. Avant les 126 morts de kabylie il n’y avait aucun séparatiste

          Anonyme
          23 février 2021 - 8 h 13 min

          @ Anonyme
          21 février 2021 – 23 h 50 min

          En 1963, sous prétexte de lutte démocratique (mais en vrai pour avoir le pouvoir comme tous autres), Ait Ahmed avait pris le maquis en Kabylie, avec très majoritairement des kabyles dans les rangs. Cela ne l’a pas empêché ensuite d’accepter un « deal » avec Boumédienne pour quitter l’Algérie et bénéficier d’une rente de l’état algérien (Suisse, Nancy pour faire des études de droit) et ensuite devenir un soutien du Makhzen (il a des petits enfants marocains). Presque la même chose pour Boudiaf, « réfugié » au Maroc, il n’a jamais condamné la colonisation du Sahara Occidental et bien sur il n’a jamais quitté le Maroc … le reste vous le connaissez.
          En juin 1965, plus de 100 morts sur la place centrale de Annaba (Cours de la révolution) assassinés par l’armée, parce qu’ils sont sortis dans la rue condamner le coup d’état de Boumédienne. Plus personne n’en parle (sauf Wikipedia).
          Alors cette histoire de 126 morts … cela me fait rire jaune !
          Les morts des « autres » c’est rien, mais les morts « kabyles » justifient tout !

          @ Anonyme 23 février 2021 - 8 h 13 min
          5 mars 2021 - 21 h 59 min

          Vous accusez des victimes plutôt le ou les bourreaux des victimes, je crois que vous vous trompez de personne.
          Personnellement, je n’ai jamais entendu des ces morts dont vous parlez,
          et je ne vais pas croire à ceux qui veulent qui écrivent ce qu’ils veulent, comme certains croient des débiles qui nous ont faits perdre deux cents milles personnes.
          Je veux bien croire des compatriotes de la région dont vous parlez, sachez que j’en connais mais aucun m’en a soufflé mot.
          tout les êtres humains ont la même valeur, alors cessez de la faire à l’envers.

    Ce n'est pas nouveau.
    21 février 2021 - 0 h 48 min

    Aujourd’hui ils opérent carrément à visages découvert.
    L’animosité et la haine enfuie jadis dans leurs entrailles envers l’Algérie et son peuple.
    Aujourd’hui ils l’exposent au grand jour, sans la moindre gêne.
    Ça au moins le mérite d’être clair et sans ambiguïtés.

    Hocine-Nasser Bouabsa
    20 février 2021 - 23 h 40 min

    Non seulement « les Algériens ne l’écoutent pas » comme écrit Abdelader S., mais pire, ils ne connaissent même pas ce pompier pyromane, qui comme ses acolytes islamo-berberistes souhaite balkaniser l’Algérie en poussant vers le chaos.

    Le masque hypocrite de Géze tombe lorsque lui-même prend à son compte la stratégie du chaos destructeur pronnée par ses donneurs d’ordre, en conseillant aux militants du Hirak sur france24 de ne pas s’investir en politique. Il le dit publiquement «la répression essaye de façonner, de faire émerger en quelque sorte des figures d’opposition mais, justement, ça ne marche pas, parce que l’immense majorité des Algériens savent que dès qu’il y a des leaders qui apparaissent, ils vont être soit violemment et férocement réprimés, soit, le plus souvent, c’est ce qu’on a observé depuis de longues années, depuis plusieurs décennies même, récupérés».

    On le voit bien: les Islamo-gauchistes et la coallition contre-nature des Islamo-berberistes de Rachad et du MAK veulent casser les structures de l’Etat algérien pour offrir l’Algérie sans combats sur un plateau d’or aux vautours qui veulent recoloniser l’Algérie. Mais FAKOU, les Algériens ont compris le manège. Alors que Geze et ses amis étouffent, car la théorie du chaos ne marchera pas comme ce fut le cas en Libye, en Syrie et au Sahel.

    Les Algériens veulent le changement et ils y arriveront, mais en comptant sur leur propres moyens, et dans le calme et la paix.

      Anonyme
      23 février 2021 - 8 h 21 min

      Je croyais que les algériens luttaient contre les bérbéro-sionistes du Mak aussi.
      Il va bien falloir un jour se « décider » et cesser de sortir des « expressions dénuées » de tout sens :
      arabo-islamistes,
      laico-communistes
      islamo-bâathistes
      arabo-bâathistes
      islamo-gauchistes
      berbéro-sionistes
      islamo-fascistes
      islamo-nazis
      islamo-berbéristes
      réactionnaires, ….

      … qui dit mieux (ou plus) ?

        karimdz
        23 février 2021 - 18 h 04 min

        sionistes talmudistes

    Anonyme
    20 février 2021 - 23 h 29 min

    Les français n’ont aucun conseil à prodiguer aux Algériens. S’ils en avaient, ils auraient dû les mettre en pratique durant les 132 ans de leur présence en Algérie. Allez oust, circulez, il n’y a rien à voir !

    J'PIGES QUE DALLE ?
    20 février 2021 - 22 h 50 min

    Une question , laquelle je n’ai pas trouver encore de reponse ??? — Que fait notre ambassadeur au maroc , et que fait le leur chez nous ? Depuis des lustres il complote contre nous , et ca continu de plus belle . c’est quoi ce B………. ?

    Phosphoresang
    20 février 2021 - 22 h 39 min

    Le Hirak a-t-il besoin d’être éclairé?????

    ALIKOUM
    20 février 2021 - 22 h 01 min

    Le HIRAK n’a pas pas besoin de conseils a partir du moment ou il connait ses objectifs.

    Des chacals
    20 février 2021 - 21 h 25 min

    Ils ont l’air d’une meute de chacals ces minables.

    TOLGA - ZAÂTCHA
    20 février 2021 - 21 h 20 min

    C’est quoi encore ce concept (…) d’islamo – « gôchiste » ? Il n’y a que les frangao pour inventer de telles…. est-ce à dire que ce dérivatif a été conceptualisé par la gauche (sioniste…) française ? C’est du parasitage, comme d’hab., de la part des représentants de fafa qui n’ont toujours pas digéré la défaite que leur a infligé le Peuple Algérien…
    La rancune est dure et les réminiscences de l’empire colonial définitivement perdu le sont encore d’avantage sinon beaucoup plus.

      Anonyme
      23 février 2021 - 8 h 26 min

      Vous habitez où pour dire cela ? Ce n’est pas la gauche qui a créé ce « con-cept » c’est la droite de LREM, dans lequel s’est engouffré LR, le RN …
      Si vous ne suivez pas les actualités française inutile de commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.