Abdelmadjid Tebboune maintient le gouvernement en l’état et remplace Attar et Aït Ali

Djerad Tebboune
Abdelmadjid Tebboune et son Premier ministre, Abdelaziz Djerad. D. R.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, a signé dimanche le décret présidentiel num. 78 portant remaniement ministériel, a indiqué un communiqué de la présidence de la République.

En vertu de ce décret, sont nommés Mesdames et Messieurs :

– Abdelaziz Djerad : Premier ministre.

– Sabri Boukadoum : ministre des Affaires étrangères.

– Kamel Beldjoud : ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire.

-Belkacem Zeghmati: ministre de la Justice, garde des Sceaux.

– Aïmene Benabderrahmane : ministre des Finances.

– Mohamed Arkab: ministre de l’Energie et des Mines.

– Chems Eddine Chitour : ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables.

– Tayeb Zitouni : ministre des Moudjahidine et des Ayants-droit.

– Youcef Belmehdi: ministre des Affaires religieuses et des Wakfs.

– Mohamed Ouadjaout : ministre de l’Education nationale.

– Abdelbaki Benziane : ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

– Hoyam Benfriha : ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels.

– Malika Bendouda : ministre de la Culture et des Arts.

– Sid Ali Khaldi : ministre de la Jeunesse et des Sports.

– Hocine Cherhabil : ministre de la Numérisation et des Statistiques.

– Brahim Boumzar : ministre de la Poste et des Télécommunications.

– Kaoutar Krikou : ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme.

– Mohamed Bacha : ministre de l’Industrie.

– Abdelhamid Hemdani : ministre de l’Agriculture et du Développement rural.

– Tarek Belaribi : ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville.

– Kamel Rezig : ministre du Commerce.

– Ammar Belhimer : ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement.

–  Kamel Nasri : ministre des Travaux publics et des Transports.

– Mustapha Kamel Mihoubi : ministre des Ressources en eau.

– Mohamed Ali Boughazi : ministre du Tourisme, de l’Artisanat et du Travail familial.

– Abderrahmane Benbouzid : ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

– El-Hachemi Djaâboub : ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale.

– Bessma Azouar : ministre des Relations avec le Parlement.

– Dalila Boudjemaa : ministre de l’Environnement.

– Sid Ahmed Ferroukhi : ministre de la Pêche et des Productions halieutiques.

– Abderrahmane Lotfi Djamel Benbahmad : ministre de l’Industrie pharmaceutique.

– Nassim Diafat : ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des Micro-entreprises.

– Yacine El-Mahdi Oualid : ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l’Economie de la Connaissance et des start-up.

– Ismail Mesbah : secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière chargé de la Réforme hospitalière.

– Salima Souakri : secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Jeunesse et des Sports, chargée du Sport d’élite.

– Yahia Boukhari : secrétaire général du gouvernement.

En vertu de ce remaniement ministériel, le président de la République a décidé de réduire le nombre des départements ministériels et de se focaliser sur l’efficacité sur le terrain par l’implication de nouvelles compétences.

R. N.

Comment (50)

    ACHANFIR OUFIR
    24 février 2021 - 11 h 13 min

    IL A ENLEVE LES DEUX MEILLEURS ET LAISSER ZEGHMATI ET LES AUTRES CHARLOTS SUPPOTS DE GAID ET ENNEMIS DU PEUPLE

    RRab3i
    23 février 2021 - 9 h 58 min

    des nouveaux remaniements ne résolvent pas les problèmes ils ne font que les déplacer d un individu a un autre et aucun n a de diplôme approprié dans le domaine qu’il occupe

    Djamel
    23 février 2021 - 9 h 30 min

    Il a renvoie que les ministres non docile!!!!!

    Les MAFFIEUX de l’IMPORT- IMPORT
    23 février 2021 - 2 h 25 min

    Aucun MINISTRES ne sera jamais VIRE parcequ’il n’a pas Assez EXPORTE..
    Il y en a beaucoup trop qui Se GAVENT sur l’IMPORT et qui exportent juste leurs FAMILLES et leurs LINGOTS.
    Ils n’EXPORTERONT JAMAIS RIEN D’AUTRES..,
    Ah Oui y en a qui s’exportent Eux-meme comme BELEKSIR ou SAADANI…Pas assez a mon Avis.
    Dommage, Ils pourraient monter un CLUB des EXPORTES.

      ETAT&DROIT
      23 février 2021 - 8 h 05 min

      Dans leur UNANIMISME MORBIDO/MORIBON tous ceux et celles qui se sont succédés au KOURSI depuis 59 années l’ont étés par la violence et le sang et ils/elles ne sont pas venus pour SERVIR le PAYS bien au contraire SE SERVIR du PAYS…sinon comment expliquer qu’à 90 ans des (…) FINIS « aspirent à jouer un rôle moteur » pour le renouveau de L’ALGÉRIE…
      Dieu merci les ALGERIEN-NE-S SONT plus que jamais VENT DEBOUT…ceux et celles qui claironnent que les MAHZALISTES ACTUELS peuvent faire bouger les choses SE TROMPENT AVEUGLEMENT!!!

      Le ministre d’IMPORT
      23 février 2021 - 11 h 32 min

      De la POUDRE DE LAIT et de la POUDRE AUX YEUX:
      On le Garde !
      La SOUPE est Trop Bonne dans la Nouvelle Algérie.
      ..Jusqu’au Bout, jusqu’au Dernier $$$

    anonyme
    22 février 2021 - 21 h 32 min

    C’est la « victoire » des beznassines et smasrias
    On n’aime pas la compétence dans ce pays

    Lghoul
    22 février 2021 - 15 h 54 min

    La seule nouveauté est la création de 58 wilayas ou maintenant on aura 58 walis et 58 budgets et tout cela au temps des vaches maigres.

      anonyme
      22 février 2021 - 21 h 14 min

      @lghoul
      c’est sur le dos du peuple que vont être payés toute cette armada de walis, chefs de dairas secretaires generaux etc et toute la logistique qui va avec et qui en fin de compte ne servent à rien

        Lghoul
        22 février 2021 - 21 h 34 min

        Exactement. Il faudrait ajouter les salaires et les avantages, les voitures et les 10 immeubles-wilaya et les centaines de gens a recruter pour lire les journaux et boire du the dans leurs bureaux. Le peuple payera leurs erreurs sans oublier les effets de l’inflation qui reduira les salaires a travers la hausse des prix (planche a billets) dues a la corruption qui a vide les caisses. A tout cela, il faudrait ajouter les effets economiques du virus (chomage et pauvrete). La facture sera lourde.

          anonyme
          22 février 2021 - 21 h 42 min

          @Lghoul
          22 février 2021 – 21 h 34 min

          En plus d’ une retraite dorée

    Anonyme3.
    22 février 2021 - 12 h 56 min

    Un grand bruit pour éjecté Mr Ait Ali qui est contre l’importation des voitures de moins de 3 ans sur carte grise et âgées de 10 ans et lès beznessias de voitures qui n’ont pas eu leurs part du gâteau. Je ne sais pas si le président est mal conseillé ou bien il est entrain de nous montrer petit a petit la face caché.une chose est sur le président de nôtre amie la France qui nous veut que du bien la appelé samedi pour le féliciter dès réformes d’ un ministre de l’industrie gênant et la libération de l’agent de l’ambassade de France a Alger et correspondant de tv 5 . L’ANNÉE 2021 COMMENCE BIEN.

      anonyme
      22 février 2021 - 21 h 39 min

      @Anonyme3.
      22 février 2021 – 12 h 56 min

      Ferhat Ali devenait gênant car il voulait mettre un terme à ce lobby véreux
      Vous êtes sorti par la grande porte Mr ferhat

    Anonyme
    22 février 2021 - 10 h 53 min

    Raah mouh, walla mouh.

    mehidi
    22 février 2021 - 9 h 24 min

    Ce n’est pas un rêve et, quel remaniement ! le limogage des deux ministres qui ont fait bloc aux lobbies ( mafieux) des secteurs de l’automobile et du carburant.
    Et on garde les ministres des chercheurs d’or et des sachets de lait….
    le cauchemar continue.

      Salim
      22 février 2021 - 14 h 32 min

      Que comprend tu a sa pour en tirer des conclusions. Monsieur boule de cristal

    Anonyme
    22 février 2021 - 8 h 41 min

    C’est tout cela qu’on appelle un « remaniement » ? J’ai perdu mon nord.

      Souad
      23 février 2021 - 0 h 01 min

      Moi aussi je ne comprends pas, il est le changement.je suis un peu déçue à moins qu’il ait d’autres idées en tête monsieur le Président. Attendons et observons.

    Salahdine
    22 février 2021 - 8 h 02 min

    Dans cette période de transition et de crise économique il fallait passer a une équipe réduite, 15 ministères max. Chaque ministre devrai avoir une équipe compétente de différentes régions du pays afin de préparer un plan de développement durable de l’activité. Un gouvernement qui n’est pas basé sur des compétences , va direct au mur.

      @Salaheddine
      22 février 2021 - 12 h 32 min

      erais d’avance celui qui m’éclairera sur ce sujet.Encore une provocation.Une montagne qui accouche d’une souris.
      Rien de concret ne viendra de Teboun.Il vient de le confirmer avec la reconduction des ministres incompétents et impopulaires.Mr Frak (Rezig),Mr Burnous (djerad) ,Khaldi et Bendouda qui ont insulté publiquement les Algériens,Et le comble,la reconduction de Zaghmati n’est ni ni moins synnyme de la continuité de la répression contre le peuple.
      Les ministeres des affaires religieuses et des anciens moudjahiddines ne servent à rien.Je me demande ce que font à longueur de journées les fonctionnaires de ces ministeres lorsqu’ils rejoignent leurs bureaux le matin à 8h00Je remercierai celui qui m’eclairera à ce sujet.

        Salahdine
        23 février 2021 - 7 h 52 min

        Ministères des Moudjahidines et organisation des Moudjahidines : Il est préférable de maintenir l’organisation et de dissoudre le Ministère.
        Ministère des affaires religieuses a remplacer par El Waqf.

    Anonyme
    22 février 2021 - 7 h 45 min

    A mon avis il n’a pas du trouver grand monde pour participer à ce gouvernement. Des opportunistes incompétents et incultes on en a des milliers mais des hommes intègres c’est très rare, et quand on en trouve un, 9 fois sur 10 il décline la proposition…

    Abou Stroff
    22 février 2021 - 7 h 29 min

    je trouve que certains ministres du nouveau gouvernement sont tout à fait compétents pour diriger leurs départements respectifs avec beaucoup d’entrain. en effet, je remarque, entre autres, que:
    – le ministre du tourisme est tout à fait qualifié pour occuper ce poste hautement stratégique. en effet le ministre en question est un islamiste BCBG qui peut attirer nos frères du golfe en tant qu’investisseurs et en tant que touristes pour améliorer notre balance commerciale et, last but not least, il peut remplacer tebboune (qui deviendrait alors ventriloque) en lisant des discours insipides à sa place, comme il a remplacé maintes fois le fakhamatouhou déchu, si, par malheur, tebboune se retrouvait sans voix
    – le ministre de la numérisation et des statistiques est tout à fait qualifié pour diriger ce ministère. en effet, ce ministre, avec son bac « lettres » et ses « recherches » en sciences sociales (si mes informations sont bonnes, ce ministre a rédigé une thèse sous la direction de Arkoun), ne peut qu’apporter une dose d' »humanité » aux ordinateurs et aux chiffres qui en sont dépourvus.
    – le ministre des finances est tout à fait qualifié pour occuper ce ministère. en effet, grâce à lui, l’étalement des versements des retraites des nombreux retraités (certains n’ont pas atteint l’âge de 60 ans) que compte l’algérie du travail, de la production et de l’innovation (êtes vous las de me lire?) a réglé définitivement le problème des interminables chaines de tubes digestifs ambulants devant la poste et les banques pour retirer leur pension sans risquer d’être « chevauchés » per leurs pairs.
    – que le ministre des ptt est tout à fait qualifié pour occuper ce ministère. en effet, grâce à ce ministre, le débit internet en algérie n’est plus l’objet de discussion, puisque les internautes sont plutôt occupés à attendre l’ouverture de la page qu’ils veulent consulter, d’où leur non-disponibilité à papoter.
    – que le ministre de l’énergie est tout à fait qualifié pour occuper ce ministère étant donné qu’il a déjà eu à gérer sonelgaz et que l’électricité est, n’en déplaise à certains, de l’énergie comme le pétrole ou le gaz et qu’il n’est point nécessaire d’être un vrai pétrolier et de connaitre les spécificités de l’économie pétrolière (à l’international, notamment) pour diriger le ministère du pétrole.
    – vu que nos problèmes de santé sont incommensurables, trois ministres (un ministre de la Santé, un ministre pour l’Industrie Pharmaceutique et un ministre pour la réforme hospitalière) pour s’occuper de notre santé me parait un chiffre tout à fait approprié pour régler les problèmes …… incommensurables que nous rencontrons si nous tombons malades (ne soigne pas à l’étranger qui veut, n’est ce pas?)
    – le nouveau ministre de l’industrie qui a travaillé avec une ancienne ministre qui croupit en prison est tout à fait « armé » pour ne pas se retrouver en sa compagnie ( le chat échaudé craint l’eau froide, n’est ce pas?).
    moralité de l’histoire: je crois qu’au fond, il n’est nul besoin de philosopher. je pense que nos augustes dirigeants (y compris tebboune) ne savent plus (pas?) à quel derviche tourneur se vouer et que par conséquent il tourne en rond en attendant que le messie daigne se montrer.

      Farida
      22 février 2021 - 9 h 28 min

      Un résumé parfait des compétences. Bravo.

    Anonyme
    22 février 2021 - 6 h 13 min

    Le clan des affairistes a encore frappé et a éjecté Mr Ferhat Ait Ali seul ministre qui voulait mettre de l’ordre dans le nid des ripoux qu’est l’industrie de l’auto
    BRAVO

      Anonyme
      22 février 2021 - 8 h 21 min

      Le clan de boutef est toujours derriere les coulisses. Un remaniement a deux balles ou 2 tetes poussées dehors. Ces 2 ministres ont de la chance. Ils n’auront plus honte dorénavant.

      Ce ministre est opportuniste
      22 février 2021 - 9 h 22 min

      Voir affaire club des pins

    dz
    22 février 2021 - 3 h 53 min

    des centaines d’algérens et ALGÉRIENNES, oui même les FEMMES ont été jetés en prison arbitrairement pendant des mois soudainement certains ont été libérés sur coup de téléphone…… zeghmati est encore là ! ce n’est pas en faisant des blagues que la nouvelle algérie va naitre…………. c’est la déception totale.
    circuler y a rien à voir !

    Nado
    22 février 2021 - 3 h 18 min

    Ce n’est qu’un gouvernement de transition qui ne devrais durer que 3 mois jusqu’aux legislatives. Ces ministres ne sont la que pour gerer les affaires courantes.

      Busines
      22 février 2021 - 6 h 00 min

      En évinçant Mr Ferhat Ait Ali on s’est plié aux caprices des trabendistes de l’import et du SKD
      Bravo pour ce retour à la case départ
      Les beznassines se frottent déjà les mains

    La souris qui accouche d'une fourmi
    22 février 2021 - 1 h 57 min

    @Mmiss tmourth
    « C’est une bonne chose que de voir ce KDS se faire humilier de la sorte après avoir étalé son incompétence. »
    Si lui est humilié alors que nous, le Peuple, sommes-nous ?

    Anonyme
    21 février 2021 - 23 h 26 min

    En fait les deux seuls ministres qui essayaient de faire quelque chose de positive et sensée ,ont été remplacés !!!
    Les affairistes ont encore de beaux jours devant eux….

    anonyme
    21 février 2021 - 22 h 40 min

    s’il y avait quelqu’un à évincer c’était bien le premier ministre

    hmida
    21 février 2021 - 22 h 38 min

    El mendba kbira wel mayete far
    Pourtant les deux ministres limogés étaient les seuls ministres compétents qui ont voulu mettre de l’ordre dans leurs ministères respectifs
    Drôle de pays sincèrement

    Le multipattisme en cohabitation
    21 février 2021 - 21 h 49 min

    Pourquoi il n’a pas nommées des hommes des partis de l’opposition.
    Tous les partis ont des gens de valeurs.
    Chaque membre d’un parti aura l’envie de se démarquer des autres en fournissant un excellent travail durant son mandat dans sa fonction, afin de crédités son parti en vue des prochaines élections présidentielle.
    Et cela permettra de sélectionnées les meilleurs d’entre-eux.

      alger
      22 février 2021 - 2 h 21 min

      Je constate surtout que le puissant lobby des affairistes vereux a reussi a avoir la tete de Ferhat Ait Ali!

        Tant mieux
        22 février 2021 - 9 h 24 min

        Vous défendez sans voir le fond des choses.

    Je n'y comprends plus rien
    21 février 2021 - 21 h 35 min

    Donc si je comprends bien, il reprend les mêmes et il recommence.

    Du réchauffer à la bouteflicienne.
    Ont est mal barrés.
    Décidément !!!

    el watani
    21 février 2021 - 21 h 00 min

    ça me fait penser à Hakim Laalam « Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue »

    Mmiss tmourth
    21 février 2021 - 20 h 57 min

    Le ministre de la voiture a pris la porte.
    C’est une bonne chose que de voir ce KDS se faire humilier de la sorte après avoir étalé son incompétence.

      anonyme
      21 février 2021 - 22 h 27 min

      @Mmiss Tmourth
      21 février 2021 – 20 h 57 min
      Le ministre de la voiture a pris la porte.
      C’est une bonne chose que de voir ce KDS se faire humilier de la sorte après avoir étalé son incompétence.

      MDR
      c’était plutôt le seul ministre compétant, il ne s’est pas plié aux barons de l’import voilà la raison de son limogeage

    Ghedia
    21 février 2021 - 20 h 55 min

    De la poudre aux yeux pour ne pas dire que c’est la montagne qui a accouché d’une souris….

    complémentent au fond et on continue à creuser
    21 février 2021 - 20 h 54 min

    seulement 2 changements …c’est plutôt du limogeage et …loin d’être un remaniement du gouvernement!
    de plus on a enlevé les 2 meilleurs éléments de ce très faible gouvernement pm en tête, tête qui me rappelle celle de ouyahia…on dirait que es meilleurs ne sont pas les bienvenus dans ce pays, incroyable mais vrai!

    Anonyme
    21 février 2021 - 20 h 45 min

    Énorme déception!! Les résidus de Bouazza résistent et réussissent à maintenir Zeghmati!!

    djouba
    21 février 2021 - 20 h 29 min

    le remaniement tant annoncé qui fait PSCHITT!!

    el chahid
    21 février 2021 - 20 h 28 min

    ……. les gens ciblés ont refusé !?

    ALIKOUM
    21 février 2021 - 20 h 23 min

    Zeghmati ou la justice du telephone est toujours maintenu. C’est toujours du kif kif et rien ne changera.

    Chque perte de temps est positive dit on
    21 février 2021 - 20 h 22 min

    Outre nommer et limoger il n y a rien d’autre…………

    Nado
    21 février 2021 - 19 h 47 min

    La montagne qui accouche d’une souris.

    Ponctuel
    21 février 2021 - 19 h 33 min

    Il a marqué le coup, tenu le délai de 48 h, c’est l’essentiel!!!! M..s

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.