Des pieds-noirs comptent absoudre leur âme coloniale en revenant en Algérie ?

pieds-noirs retour
Le «gouvernement» pied-noir «en exil». D. R.

Contribution de Mesloub Khider – «Qui baigne ses mains dans le sang les lavera dans les larmes.» Selon une source d’information française, certains pieds-noirs aspirent revenir en Algérie en pèlerinage. La culpabilité semble saisir la conscience tourmentée de ces survivants pieds-noirs, à l’heure de leur ultime émigration vers le Ciel du repos éternel. Dans un sursaut de repentance inavouée et inassumée, certains pieds-noirs escomptent-ils ainsi absoudre leur âme coloniale en revenant sur le lieu de leurs crimes, ce pays métamorphosé en purgatoire des Algériens par la volonté scélérate de la France chrétienne coloniale ?

Après un siècle et demi d’occupation, sur fond de pillage territorial, de torpillage culturel, de carnage humain, perpétrés avec la complicité coupable de tous les pieds-noirs, les Algériens relevèrent enfin la tête pour «botter le derrière» à ces pieds nickelés colonialistes, viscéralement résolus à perpétuer l’occupation territoriale de l’Algérie.

A peine l’indépendance proclamée, la majorité de ces partisans de l’Algérie française préféra traverser la Méditerranée pour gagner leur véritable pays plutôt que demeurer dans cette Algérie algérienne. Prouvant leur refus de vivre parmi les Algériens libres et indépendants, avec des citoyens algériens égaux dans une Algérie indépendante.

Ainsi, par leur choix de recouvrer leur mère patrie la France, ces pieds-noirs nickelés démontrèrent que leur tête n’avait jamais été algérienne. Certes, ils aimaient l’Algérie, mais pas les Algériens. Ils les aimaient socialement assujettis, politiquement asservis, culturellement colonisés, psychologiquement résignés, économiquement corvéables et exploitables à merci. Aussi, quoiqu’ils professent leur foi «algérianniste» pour témoigner de leur attachement à leur «pays natal», cette Algérie où ils ont vu le jour dans un contexte colonial plongeant la population indigène dans la nuit de l’asservissement, les pieds-noirs ne seront jamais algériens ! Ni hier, ni aujourd’hui, ni demain. Une mer de sang nous sépare, le sang de nos martyrs. Et on ne changera jamais ce sang en eau bénite tant sont lourdes nos indéfectibles incriminations. Aucune repentance ne peut absoudre vos crimes.

Le tribunal de l’Histoire vous a déjà jugés : vous êtes des criminels. Vous avez commis des crimes contre l’humanité, contre le peuple algérien. La terre algérienne n’a jamais oublié les violations dont elle fut victime. Le ciel algérien se souvient encore de vos exactions commis contre les populations civiles désarmées. Les tombes de nos aïeux sont encore secouées de terreur à l’évocation de vos sanguinaires méfaits génocidaires. La mémoire collective algérienne porte encore les cicatrices de vos balles meurtrières, les stigmates sociales de vos spoliations «affamantes». Le sang pur de nos patriotes abreuve encore les sillons de chaque village d’Algérie percés avec vos baïonnettes sifflant la belliqueuse et tyrannique Marseillaise vomie sous votre drapeau tricolore génocidaire.

Les grandes villes construites au profit exclusif des colons renferment encore la sueur et le sang des exploités algériens, véritables bâtisseurs de toutes ces infrastructures dont vous vous attribuez encore aujourd’hui la paternité.

Sachez, pieds-noirs, vous n’avez rien bâti en Algérie, avec vos pieds nickelés, incapables de se dresser debout, sinon sur le dos des Algériens qui vous portaient à bout de bras, vous nourrissaient avec leurs abondantes et riches ressources agricoles et fossiles, extraites de la terre algérienne avec leurs mains viriles. Vous avez juste été les femmelettes mercenaires de l’entreprise coloniale française que vous avez servie avec dévotion et abnégation contre le peuple algérien.

Un siècle et demi durant, vous avez vécu dans un pays conquis en colons. Vous n’êtes pas les enfants de l’Algérie, mais les enfants de bagnards expédiés par votre pays la France pour coloniser notre pays. La France leur a permis, dès le début de la conquête, de racheter leurs crimes en les transformant en colons affectés en Algérie pour perpétuer leurs mœurs de prédation par le vol des terres algériennes, l’extorsion des richesses des Algériens, le viol collectif de la culture et traditions indigènes (au premier noble sens du terme : «Qui est originaire du pays où il vit, s’épanouit.»).

La France vous a concédé l’opportunité coloniale de vivre de l’oppression et de l’exploitation du peuple algérien réduit en esclavage au nom de vos valeurs civilisatrices bourgeoises, encore aujourd’hui éhontement encensées malgré leurs œuvres génocidaires. Plus d’un siècle, vous avez mené la vie de château grâce au peuple algérien qui vous alimentait en mourant de faim. Vous viviez dans de somptueuses maisons dans des villes algériennes régies par la ségrégation raciale et spatiale, barricadés dans vos quartiers «européens» cossus pour ne pas subir la proximité et la promiscuité des indigènes «arabes», réduits à survivre dans des taudis plantés dans de sinistres domaines infectés de pollutions microbiennes toxiques et de misères sociales létales. Un siècle et demi durant, vous avez privé les Algériens de leurs droits juridique, politique, économique, social, médical, culturel, cultuel. Vous leur avez interdit d’accéder à la scolarité, sinon parcimonieusement, favorisée par calcul dans certaines régions, dans le cadre de la stratégie de division pour mieux régner.

Aujourd’hui, vous voulez revenir, sans vergogne, en pèlerinage sur le lieu de vos crimes coloniaux. «Là où le sang a coulé, l’arbre de l’oubli ne peut grandir», dit un proverbe brésilien. Eh bien, en tant qu’enfant, neveu et cousin de moudjahidine et chouhada, originaire d’une région de Kabylie qui a payé un lourd tribut durant la Guerre de libération nationale, je proclame au nom de ces martyrs, en particulier de mon père, que vous n’êtes pas les bienvenus en Algérie.

L’Algérie n’a pas besoin de vous, ni en tant que touristes transitoires ni encore moins en tant que résidents permanents.

Allez, plutôt, vous rendre en pèlerinage en Israël, dernière colonie du monde, chez vos semblables colonialistes sionistes, pour vous ressourcer, vous rappeler les temps bénis de votre vie dorée de colons en Algérie !

K. M.

Comment (63)

    Salim Samai
    31 mars 2021 - 11 h 29 min

    Qu´ils viennent!
    « A ceux qui disent « Salam », il faut repondre par MIEUX ou au moins retourner « Salam ». CORAN Sacré!

    Qu´ils se recueillent devant les Tombes des LEURS & des NOTRES! On ne peut RESSUSCITER les Morts! Il faut BATIR l´Avenir en N`ÒUBLIANT JAMAIS les LECONS de l´Arrogance, la Domination et les Betises du PASSÈ! Il ne suffit PAS de demander « Pardon » pendant qu´on bombarde á Gaza ou ailleurs!
    Cela vaut pour NOUS et d´autres!

    SI MOUH
    30 mars 2021 - 13 h 34 min

    BRAVO Monsieur Mohsen Abdelmoumen, votre contribution est pleine de vérités et de sincérité.
    J’ai toujours été convaincu que l’Algérie est riche de ses enfants de votre envergure.
    Tant que vos semblables sont là, veillant sur NOTRE Chère Algérie, cette dernière restera debout malgré les inimitiés que lui vouent les traitres d’hier et d’aujourd’hui, qu’ils soient à l’intérieur ou à l’extérieur du pays. BRAVO encore une fois.
    Gloire à nos vaillants martyrs.
    Que VIVE L’Algérie FORTE et UNIE pour l’éternité et que VIVE L’A N P Notre Fierté.

    Natio Fronçis
    30 mars 2021 - 13 h 01 min

    Sachez, Messieurs -Dames que les pieds noirs étaient, soit des réprouvés,
    soit des pauvres à qui l’ on promettait, un hectare de terre à défricher, à exploiter, et (…)…
    Avant que la jalousie anglo- soviétique aie voulu semer le trouble dans ce tableau qui n’ était pas spécialement idyllique.

      Selecto
      30 mars 2021 - 19 h 39 min

      Les hectare de terre à défricher comme vous dites n’étaient pas propriétaires car ils ont été massacrés après les avoir spolié.

      Quant aux pieds noirs c’étaient des misérables en France et beaucoup étaient des prisonniers de droit commun et des criminels.
      J’ai étudié l’histoire de la colonisation de l’Amérique latine et j’ai appris que la reine d’Espagne Isabelle la catholique en 1492 vidait les prisons pour envoyer les taulards massacrer les indiens et leurs prendre leur terres, c’est ce qu’on fait exactement les Français en Algérie.

      Krimo
      1 avril 2021 - 6 h 46 min

      Natio Fronçis,

      Les pieds noirs comme vous dites, qu’ils soient ceci ou cela, c’est a lindigene qui se les ait frarci pendant 132 ans qui vous dira reellement ce qu’ils ont ete.

      Vous dites :  » …. les pieds noirs étaient, soit des réprouvés, soit des pauvres à qui l’ on promettait, un hectare de terre à défricher, à exploiter ……  »

      La vraiment vous martelez du vent. Un pataouete qui defriche et asseche le marais …… mon bon monsieur l’armee frangaou a coup de trique et plus, elle mettait a la disposition de vos povres pieds-noirs des dizaines, voire des centaines d’indigenes auxquels incombaient ces taches. Votre reprouve au mieux se prelassait sous un arbre et au pire il engueulait et faisait suer le burnous.

      Vos pataouetes, au debut c’etaient tous les va-nu-pieds et les sans culottes de « douce france » et d’europe ……… et paris au fur et a mesure perdit sa Cour des Miracles.

    jamil
    30 mars 2021 - 1 h 27 min

    Que pensez-vous des millions d’Algériens qui ont émigré et vivent en France ? Parmi eux des cohortes de milliers d’étudiants parmi les meilleurs et de médecins qui font les beaux jours du système de santé français? Tous ces algériens participent à la richesse de la France coloniale, raciste et sanguinaire. Sont-ils des traitres? Faut-il les déchoir de leur citoyenneté algérienne ? la France raciste colonialiste et sanguinaire doit-elle les renvoyer chez eux ? La critique est aisée, l’art est difficile…

      Réponse
      30 mars 2021 - 11 h 56 min

      Tu compares des étudiants Algériens a des colons, tu n’as pas honte ?

      YAWADI WACHE ENZID NEHKI .
      30 mars 2021 - 13 h 36 min

      Les millions d’Algeriens qui vivent en france , sans avoir a bombarder des villages francais au napalm , ces Algeriens ne tue pas des femmes et des enfants innocents , ces Algeriens n’envoyer pas les francais faire du tourisme en nouvelle caledonie , et j’en passe trop long a raconter 132 ans de hogra et de crimes .

    issam
    30 mars 2021 - 1 h 18 min

    Ils n’arrêtent pas de dire que l’Algérie est une invention française.Bah qu’ils restent en france

    HASSIBA
    30 mars 2021 - 0 h 51 min

    QU’ILS RESTENT LÀ OÙ ILS SONT CELA VAUDRA MIEUX POUR EUX… ON LES A, DÉJÀ, SUPPORTÉS DURANT 130 ANS ON NE VA PAS POUVOIR ENCORE LES SUPPORTER NE SERAIT-CE QU’UNE SEULE PETITE MINUTE PUISQU’ILS SONT DEMEURÉS TOUJOURS TRÈS RACISTES…..
    POUR LEUR « pardonner » IL FAUDRA QU’ILS VIENNENT D’ABORD DEMANDER PARDON AU PEUPLE ALGÉRIEN ET ENCORE… ALLEZ ZOU !!! OUST…
    L’ALGÉRIE DE PAPA C’EST TERMINÉ. DÉGAGEZ, IL N’Y A PLUS RIEN A VOIR EN ALGÉRIE CAR VOUS L’AVEZ TELLEMENT MASSACRÉE…

    Anonyme
    30 mars 2021 - 0 h 43 min

    La plupart des pieds-noirs qui ont connus l’exil en 62 ont autour de 75 ans, ils étaient encore enfants au moment de la guerre et si comme certains aiment à le dire, ils sont fils de « criminels », ces enfants n’ont pas fait le choix de naître en terre algérienne, ils sont venus au monde en Algérie car le destin le voulait et ont passer une partie de leur jeunesse baignés dans la guerre sans ne rien pouvoir faire.
    Peut-être qu’ils veulent (avec leurs enfants et/ou petits enfants pour les plus âgés) retrouver leur terre et vivre des jours heureux là-bas afin de finir leur vie là où tout a commencer.
    Je ne sais pas si c’est Camus qui avait dit ça mais j’ai vu une citation d’un français d’Algérie qui disait plus ou moins ceci: « la France est ma patrie mais l’Algérie est mon pays ».

    🇩🇿🇪🇭🇱🇧🇯🇴
    29 mars 2021 - 21 h 17 min

    PAS DE PARDON SI CE N’EST PAS DIT CLAIREMENT SUR LES PLATEAUX DE TÉLÉVISION ET REPRIS PAR TOUT LES MÉDIAS CONFONDUES.
    ET SORTIR UNE LOI QUI CONDAMNERAI ZEMOUR ET AUTRES LIMACES, À DE LOURDES SANCTIONS PÉCUNIAIRES .
    AUSSI LES PRIVÉS DE PLATEAUX DE TÉLÉVISION ET RADIOS CELLES ET CEUX QUI DÉNIGRERONT L’ALGÉRIE JUSTE POUR LA SALIR GRATUITEMENT.
    À L’IMAGE DE CE QUI EST INTERDIT CONTRE LE MAROC AU SENS LARGE DU TERME.

    Anonyme
    29 mars 2021 - 21 h 13 min

    L’Algérie à trop souffert elle attend la paix sérénité tranquillité à tout jamais donc si ces pieds noir veulent venir chez nous marahbabihoum à chacun sa conscience montrons leurs qu’on et un peuple civilisé éduqué mais qu’ils sachent su’on oublie jamais et la tête haute c’est nous qui l’avons !!!

    karimdz
    29 mars 2021 - 19 h 39 min

    Ils sont les bienvenus au pays, et il faut rappeler que c est l organisation terroriste extrémiste de droite, OAS qui les a fait partir d Algérie à coup de menaces, de crimes et d attentats.

    Fils de martyre
    29 mars 2021 - 19 h 33 min

    Merci Mr Mesloube Khider pour cette réponse a ces hypocrites qui croient encore qu’ils pourront nous faire le coup du « pèlerinage » en 2005 pour souiller notre terre de leurs chaussures sanguinolentes du sans de notre peuple.
    Qu’ils saches qu’il n’est plus possible d’avoir des visas pour l’Algérie GRATUITEMENT comme au temps où les traitres étaient au pouvoir.
    Mr Khider, vos mots sentent la poudre comme un certain premier novembre 1954 a minuit.
    Gloire a nos martyrs et vive l’Algérie éternelle !

    (…)

      Fils de martyre
      30 mars 2021 - 8 h 08 min

      Pèlerinage de 2005, quand ils débarquaient par avions entiers même les cars pour leurs excursions étaient payés par les escrocs de Bouteflika du Trésor public.

    hamid Hmid
    29 mars 2021 - 19 h 24 min

    Je peux regarder la situation coloniale différemment. Je suis prêt à pardonner (mais pas oublier) le sang algérien versé sur notre terre sacrée car les nouvelles générations puissent le renouveler, mais je ne pardonnerai ni n’oublierai jamais le génocide éducationel commis par la France en privant des générations d’Algériens d’avoir accès à l’éducation.

    Surfer d'argent
    29 mars 2021 - 19 h 08 min

    Pourquoi sur-médiatiser leur souhait de venir en Algérie comme Enrico Macias ? c’est très douteux ! Qu’ils prennent un visa comme tout le monde et on passe sur autre chose !

    Sam gau
    29 mars 2021 - 18 h 34 min

    Les juifs berbères oui mais pas les séfarades des rescapés d’Espagne, qui sont venu se refugier chez nous et Enrico en fait parti

      Anonyme
      29 mars 2021 - 23 h 00 min

      N’importe quoi…

      Anonyme
      31 mars 2021 - 17 h 45 min

      Et tu as oublié les arabes chassés de l’Espagne e

    Socrate
    29 mars 2021 - 18 h 20 min

    Bon et bien quand on lit ce genre d’article, on se dit que la réconciliation n’est pas pour demain ! Ca fera bientôt 60 ans que l’Algérie est indépendante et on dirait que les accords d’Evian viennent juste d’être signés ! (…) le monde avance très bien sans vous.

    Ayweel
    29 mars 2021 - 18 h 20 min

    Monsieur Mesloub .K , SVP soyez juste envers vous même et envers les pieds noir et envers l’histoire de notre pays. Ne soyez pas de ceux qui , malgré qu’ils sont intellectuels et parfois même historiens de formation, utilisent le terme arabe et magreb arabe pour le peuple et pour l’afrique du nord, et de ceux qui ont imposé la langue arabe comme langue nationale et officielle. Quelle est la difference entre ceux que vous appelez pieds noirs et ceux d’après 1962. Les premiers sont des pieds noirs parceque ils ont défriché la metidja pour en faire un paradis des agrumes et les deuxièmes des colons bétonniéres qui ont fait de cette même metidja une jungle de béton . Parmi ces pieds noirs y’en avaient des miséreux au même niveau que les autochtones , des simples payasans payé à la journée , de simples maçons, chauffeurs, mecaniciens, charpentiers etc…. et qui etaient forcés de quitter l’Algérie. Donc SVP ne mélangeant pas les choses.

      Anonyme
      30 mars 2021 - 10 h 26 min

      Défricher la Mitidja, oui mais (…) pas pour la population autochtone, mais pour exporter ses fruits en Europe et en tirer profit pour colons!
      L´indigène vivait toujours dans sa misère.
      Tout ce qu´ont fait les colons en Algérie, c´est pour leurs seuls bienfaits et rien pour les indigènes dépossédés de tout!

      Anonyme
      30 mars 2021 - 17 h 45 min

      Voilà le meilleur moyen de Justifier le colonialisme Le Parallèle que les pieds noirs et la droite française adore Les colons arabes sont l’équivalent des colons français à la différence que les arabes se sont Algérianisés et ont fraternisé avec les population autochtone et les colons européens ont toujours considéré TOUS les Algériens comme des bougnoules des ratons En 1962 tous les pieds noirs soutenaient l’OAS En tirant comme des lapins sur tous les Algériens nous étions Tous des « Bicots » Libre à toi de penser ce que tu veux Mais mon choix est tout à fait « FAIT » Nous sommes tus des Algériens Je parle de ceux qui ont eu à Construire l’Algérie indépendante Krim Belkacem Ferhat Abbas ou Benkheda et tous les millions morts pour l’indépendance ne se sont pas posé la question qui était amazigh qui était « Arabe »

    Les familles des défunts doivent s'exprimer eux mêmes.
    29 mars 2021 - 17 h 37 min

    Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

    Seul seule les familles des victimes ont le droit en application des prescriptions du noble CORAN de pardonner où pas où de réclamer des compensations.

    « Ô les croyants ! On vous a prescrit le talion au sujet des tués : homme libre pour homme libre, esclave pour esclave, femme pour femme. Mais celui à qui son frère aura pardonné en quelque façon doit faire face à une requête convenable et doit payer des dommages de bonne grâce. Ceci est un allégement de la part de votre Seigneur et une miséricorde. Donc, quiconque après cela transgresse, aura un châtiment douloureux. » (Coran 2/178)

    La famille du tué a le droit de réclamer le talion ou de pardonner au meurtrier en échange d’une compensation ou non, qui est le prix du sang.
    Celui qui s’occupera d’appliquer la loi du talion et les châtiments corporels en général c’est le gouvernement.
    Cela afin d’éviter l’anarchie et le désordres social au sein de la société civile.
    Par des vengeances interminables des uns envers les autres.
    Une enquête, des témoignages, un jugement, et une condamnation où un acquittement si le présumé coupable n’est pas l’auteur du crimes.

    Les gens sans lien avec la où les victimes ne peuvent exigées quoique ce soit.
    Cependant un gouvernement peut exigé en demandant justice à titre postume pour les victimes dont les familles ont étés décimés entièrement.

    Bienvenue quand même !
    29 mars 2021 - 16 h 25 min

    L’Arrogance se perd avec l’âge…
    Pourquoi le Maroc ne leur plait plus?
    Abreuvés à coup de chorba marocaine, couscous, fusée, satellite, génie marocain (hihihi), mensonge …hum hum pareil ! ils ont des remords maintenant?
    Personne ne leur a dit de partir, s’ils avaient fais que du bien, leurs soi-disants menaceurs ne leurs auraient pas fais peur , comme aux harkios .
    Ils veulent voir les réalisations Algériennes en infrastructures…alors que leurs lobbies médias ne cessent de débiter des mensonges et de la haine sur nous en nous volant notre culture et en la donnant au protectorat?
    Ils ne se sentent plus à l’aise en france etc avec les zônes de non-droit-CANNABIS ?
    On peut se developper sans l’ingérence de fafa.
    Les gens quitte l’Afrique pas par amour de l’Europe fr mais pour les papiers garants d’un revenu mini .

    Monsieur X
    29 mars 2021 - 16 h 20 min

    Vous avez un sens de l’amalgame à un niveau très élevé. Du sang sur les mains je n’en ai pas et certainement je ne ne suis pas le seul. Vous attisez une haine que je ne comprends pas, près de 60 ans plus tard. Et du sang des personnes de chez-vous en ont aussi sur les mains. Il faut donc raison garder.
    De plus beaucoup sont enchantés de l’accueil réservé avec la formule bien connue: bienvenue chez vous.
    Au delà de la formule de politesse, j’ose croire que les algériens sont sincères, non ?

      TOLGA - ZAÂTCHA
      29 mars 2021 - 17 h 17 min

      « …Et du sang des personnes de chez-vous en ont aussi sur les mains… ». dites-vous ?

      Mais vous n’avez pas honte ? Mettre sur le même pieds « D’ÉGALITÉ » la « victime » QUE NOUS ÉTIONS et les « bourreaux » QUE VOUS ÊTIEZ…!!! Est une insulte à NOTRE DIGNITÉ et à NOTRE HONNEUR…

      Ce n’est point la même chose.

      NOUS, nous nous sommes BATTUS pour NOUS DÉFENDRE contre les hordes DE VOTRE ARMÉE BARBARE !!! Et toute la nuance est là.

      Nous étions en situation de LÉGITIME DÉFENSE contre vous et votre armée barbare.

      Aussi, NOUS AVIONS LE DEVOIR de VOUS COMBATTRE FÉROCEMENT ET DE TOUTES NOS FORCES pour DÉFENDRE NOS FAMILLES, NOS FEMMES et NOS ENFANTS ainsi que NOTRE TERRE, NOTRE PAYS que vous aviez ENVAHIS… où vous avez commis DES GÉNOCIDES en NOTRE SAINTE TERRE D’ALGÉRIE… alors que nous vivions tranquillement et en PAIX en notre sainte terre ancestrale.

      Alors, de grâce ! Ne nous reprochez pas de vous avoir COMBATTUS DE TOUTES NOS FORCES ET AVEC TOUT NOTRE COURAGE face à VOTRE ARMÉE LÂCHE, VILE ET PLEUTRE qui s’attaquait sans distinction aucune aux femmes, aux enfants et aux vieillards… qui détruisait et brûlait des villages, des mechtas et des douars entiers….. qui EMMURAIT DES POPULATIONS ENTIÈRES SANS DÉFENSE POUR LES ENFUMER PAR LA SUITE… devions-nous rester là, à vous regarder, sans bouger, sans même vous combattre avec ce que nous avions comme « armes » ?

      Honte à vous !

      TAISEZ-VOUS, DONC, POUR L’ÉTERNITÉ, POUR L’AMOUR DE DIEU !!!

      Sinon, DEMANDEZ PARDON AU PEUPLE ALGÉRIEN, peut-être, QU’IL VOUS « pardonnera » mais seul DIEU VOUS ABSOUDRA…..

      Peut-être !

      Anonyme
      29 mars 2021 - 17 h 26 min

      Monsieur X. La plus part des pieds-noirs qui ont visité l’Algérie sont agréablement surpris par l’accueil et le sens de l’hospitalité des algériens. L’avis de l’auteur est ultra-minoritaire. Bienvenue à tous dans votre pays

      Monsieur X
      30 mars 2021 - 3 h 37 min

      NON, Monsieur TOLGA, je ne me tairais pas, ne vous en déplaise!

        TOLGA - ZAÂTCHA
        30 mars 2021 - 11 h 41 min

        Eh bien, Monsieur X continuez à ABOYER…. SEUL dans l’immensité de notre indifférence et que cela vous plaise ou pas ! Nous n’en avons cure…
        Car, ce qui m’a choqué le plus, aujourd’hui, c’est de constater que même mes anciens amis pieds-noirs du quartier qui N’ÉTAIENT PAS RACISTES à l’époque – d’avant 62 – le sont devenus AUJOURD’HUI, 60 ans après notre indépendance.
        Je suis sidéré et dégoûté par une telle attitude jusqu’au plus profond de mon être ! Une telle attitude irresponsable de votre part est vraiment IMPARDONNABLE pour moi !
        Au lieu de demander humblement pardon au peuple Algérien et faire acte de repentance, vous continuez à rester toujours accrochés à cette image virtuelle d’une ALGÉRIE « française » morte et flétrie A JAMAIS par le temps depuis notre INDÉPENDANCE…
        Et bien moi, tout comme vous, je vous dis : NON ! Cher Monsieur car je vous trouve bien arrogant.
        Nous sommes un peuple TRÈS FIER ! Et vous le savez parfaitement…
        Nous avons trop souffert de toutes vos brimades durant 132 ans qui furent pour nous plus qu’un enfer et JE M’EN SOUVIENS ENCORE comme si c’était, aujourd’hui.
        C’était une politique d’APARTHEID que vous appliquiez à notre encontre et SUR NOTRE PROPRE TERRE qui plus est…
        J’eus espéré que vous fassiez preuve d’un esprit chevaleresque en reconnaissant vos crimes sachant de votre part notre caractère assez fier, impétueux et OMBRAGEUX de L’ALGÉRIEN ! Hélas, non… malheureusement ! Puisqu’il n’en est rien de votre part. Comment dès lors, et pourquoi voudriez-vous, qu’aujourd’hui, MOI, je puisse et je dois vous pardonner et surtout vous acceptez si vous ne faites de votre part l’effort de demander humblement le pardon du juste POUR TOUS LES CRIMES que vous avez commis à l’endroit du PEUPLE ALGÉRIEN ?

    Anonyme
    29 mars 2021 - 15 h 55 min

    Bravo et merci cher compatriote.

      Dad
      29 mars 2021 - 18 h 24 min

      Chapeau l’artiste vous avez écrit et bien écrit
      Mnotre ressentiment notre point de vue.votre texte sera publié et accroché merci

    Hocine-Nasser Bouabsa
    29 mars 2021 - 15 h 29 min

    Ya Si Mesloub, je suis autant que vous anti-colonialiste dans mon corps et mon âme. Mais votre contribution est trop sévere. Elle est même très belliqueuse et ferme toute porte à la reconcialition. Nous Algériens, nous avons gagné notre liberté par les armes et par les hyper-sacrifices de nos valeureux chouhada et moudjahidines authentiques. Mais la clémence et le pardon font partie de nos grandes valeurs humaines. Lorsque quelqu’un demande pardon sincèrement on ne le lui refuse pas, sauf s’il s’agit de meurtres.

    Pensez à tous ces millions d’Algériens, de Franco-Algériens et de Francais qui souhaitent une relation apaisée entre l’Algérie et la France. Votre contribution n’est faite pour leurs donner de l’espoir.

      Moh
      29 mars 2021 - 19 h 36 min

      Vous tenez le même langage que Bouteflika et son équipe (…)

    Abou Stroff
    29 mars 2021 - 15 h 17 min

    en « tirant » ainsi sur les « pieds noirs », M. K veut il nous faire oublier que nous sommes indépendants depuis presque 60 ans et que notre malheur du moment provient essentiellement de la marabunta qui nous gouverne depuis presque 60 ans et que cette marabunta est essentiellement constituée de « grands patriotes » qui n’ont jamais eu d’autres objectifs que de construire une économie performante et une société harmonieuse où tout le monde, il est gentil, où tout le monde, il est beau et où tout le monde, il adore « son » pays?
    PS: je crois que M. K. a été chargé de nous divertir pour que nous évitions de poser les questions qui fâchent, du genre: en arabisant les enseignes des magasins, les diverses pénuries qui pointent le nez, vont elles disparaitre miraculeusement?

    Anonyme
    29 mars 2021 - 15 h 11 min

    Sur ses derniers articles on ne reconnaît plus Mesloub Khider!! Il a commencé par critiquer les « élites algériennes » sans nuance, la semaine dernière. A présent il explose les pieds-noirs de la même manière…

    Anonyme
    29 mars 2021 - 14 h 39 min

    Quelle mouche à piqué Mesloub Khider qui tire au bazooka sur les pieds-noirs sans épargner ceux qui ont aidé les algériens??

    Anonyme
    29 mars 2021 - 14 h 28 min

    Dans son discours que j`ai entendu en enregistrement, Deux Gaule à dit je cite : ¸Nous avons laissé en Algérie des gens de l`ouest qui aiment la France plus que les Français pour gouverner l`Algérie. Saidani Amar (le pompiste de Naftal devenu secrétaire général du FLN et consorts se sont chargés de détruire les derniers remparts qui protégeaient notre pays (Toufik et son DRS.). Allez vous permettre à Fakhramatouhou d`avoir des obsèques présidentielles.

    RAS LE BOL
    29 mars 2021 - 14 h 21 min

    chacun chez soit.pas de retour ni pellerinage.vous avez traité le peuple algerien comme des moins que rien sur sa propre terre.vous êtes INDÉSIRABLE EN ALGÉRIE.

    kahina
    29 mars 2021 - 14 h 01 min

    Amrehva yessouen…

    Mourad
    29 mars 2021 - 13 h 50 min

    Fernand Iveton l’Algérien de coeur et de naissance. Il avait intégré le FLN avec un certain nombre de ses camarades en 1956. Guillotiné le 11 février 1957, dans la cour de la prison de Barberousse à Alger. Francis Jeanson sollicite les intellectuels, écrivains, artistes pour soutenir le FLN. Le comédien Jacques Charby,la liste est longue.

    Brahms
    29 mars 2021 - 13 h 15 min

    BRAVO aux journaliste K.M, pure vérité.

    Vous allez en Guadeloupe, Guyane, Martinique c’est le même tintamarre, la France exploite et remplit sa banque de France de lingot en barre de 12,5 kilos sur le dos des peuples opprimés.

    2650 tonnes d’or amassés et la France prend encore 7 tonnes d’or par an en Guyane. Elle s’accapare des régions, pays comme si tout lui appartenait en échange de carte en plastique (carte de séjour) d’une nationalité, d’une aide sociale ou d’un logement en H.L.M qu’elle va donner à des immigrés faisant croire à ces gens que la France est bonne, elle donne, elle aide.

    Ali
    29 mars 2021 - 11 h 18 min

    Peut-être, le « retour » (visite de quelques jours) des vrais pieds-noirs mais… JAMAIS ! AU GRAND JAMAIS ! Le « retour » DES JUIFS D’ALGÉRIE qui nous ont trahis. Ah les juifs d’Algérie !!! Ces FAUX pieds-noirs qui s’abreuvent, toujours, historiquement à tous les râteliers en s’alliant avec le vainqueur du jour puis ils vous trahissent sèchement en rejoignant les colons pieds-nickelés résidus et parias des pays du pourtour du bassin méditerranéen….. L’honneur de ne plus vous revoir !

      Lezarabe
      29 mars 2021 - 11 h 59 min

      Des vrais pieds-noirs? Explique

        Anonyme
        29 mars 2021 - 12 h 44 min

        Les pieds-noirs, ce sont les Européens de l´Algérie colonisée. Les Juifs ne sont pas des pieds-noirs, mais des indigènes qui ont trahi leurs frères musulmans, en acceptant le décret crémeux.

        ALI
        29 mars 2021 - 13 h 23 min

        Ayant, durant toute mon enfance à… ALGER, fréquenté UNIQUEMENT les Pieds-noirs (LES VRAIS de VRAIS !!!) c’est à dire, pour ta gouverne, les habitants des pays de tout le pourtour du bassin méditerranéen à savoir :
        – Les Portugais.
        – Les Espagnols, surtout ceux de Bab El-Oued qui parlaient le PATAOUÈTE que tu ne connais sûrement pas.
        – Les Français (le rebus de la société française…).
        – Les Corses (ah ceux-là !).
        – Les Italiens (les ritals).
        – Les Grecques.
        – Les Yougoslaves et quelques uns des anciens pays de
        l’Europe de l’Est…

        Quant aux juifs d’Algérie, ils étaient considérés comme des indigènes autochthones au même titre que nous autres Arabes jusqu’au jour où tout changea pour eux (les juifs d’Algérie) grâce au décret Crémieux qui leur octroya la « nationalité » française de rabais puisqu’elle leur fût retirée par Pétain durant la seconde guerre mondiale et qui leur fût rétablie à la fin de cette même guerre. Voilà, mon ami.
        Pour l’histoire, les VRAIS PIEDS-NOIRS d’Algérie haïssaient énormément les juifs d’Algérie. Ils les insultaient et les frappaient sans cesse. Les juifs d’Algérie étaient les souffre-douleur des VRAIS PIEDS-NOIRS d’ALGÉRIE. C’est clair, à présent l’ami ?
        Un VRAI PIEDS-NOIR d’ALGÉRI… NE CACHE JAMAIS SES PROPRES ORIGINES (espagnoles, portugaises ou grecque etc…) NI SON PROPRE NOM : ALVAREZ – DI MECCO – JUAN – SUAREZ etc…
        Contrairement aux juifs d’Algérie QUI CACHAIENT LEURS NOMS en les changeant en leur donnant des noms à consommation française, par exemple, je cite deux cas que tout le monde connait :
        – BENGUIGUI Daniel Salomon qui se fait appeler « Patrick BRUEL… » ou bien encore GHENARSIA Samuel alias (Enrico Macias….. zaâma zaâma). Pourquoi cela ? Et il y a plein d’autres cas comme ça parmi cette population de pure souche Algérienne puisque leur présence en ALGÉRIE remontre à plus de 3000 ans – APRÈS Jésus-Christ que le Salut Soit Sur Lui ! Pourquoi les juifs d’Algérie agissent-ils de la sorte ? Mystère et boule de gomme…
        Voilà ! Mais tu peux piocher sur la question, si cela te chante.
        Donc, les juifs d’Algérie NE SONT PAS des PIEDS-NOIRS et ILS NE L’ONT JAMAIS ÉTÉ et NE LE SERONT JAMAIS…!!!
        Parole de MES VRAIS AMIS PIEDS-NOIR avec lesquels JE SUIS TOUJOURS EN CONTACT PERMANENT ET JE SAIS TRÈS EXACTEMENT CE QU’ILS PENSENT DE CETTE QUESTION des juifs d’Algérie.
        A plus, pour plus d’explications, si tu veux.

          Anonyme
          29 mars 2021 - 18 h 03 min

          C’est exacte Ali, je suis ok avec ce vous dites, excepté sur un pont, je cite  » Quant aux juifs d’Algérie, ils étaient considérés comme des indigènes autochtones au même titre que nous autres Arabes » Nous autres Arabes!!?
          les juifs nord Africains, sont des juifs Arabes. Nous autres autochtones, nous étions désignés « Musulmans »
          Fran4ais Musulmans, Si vous préférerez.
          Bien cordialement

          ALI
          29 mars 2021 - 23 h 57 min

          @ Anonyme. 29 mars 2021 – 18 h 03 min.

          Juste une toute petite précision sur un point assez important.
          Quand vous dites que : « Nous autres autochtones, nous étions désignés « Musulmans ». Je vous réponds pas forcément ni à chaque fois. Car nous étions pour eux des « français-musulmans » mention qu’ils apposaient dans nos cartes d’identité nationale. Tout comme pour les juifs d’Algérie où il était porté la mention « français-israélite »… alors que pour les pieds-noirs c’était la mention « français ».

          Mais, il ne faut pas oublier, car j’ai vécu cette époque, quand ils voulaient nous insulter, ils disaient tout bonnement : « SALE ARABE ! ». Oui encore : ‘LE TRAVAIL ARABE ! » et de même que : « LE TÉLÉPHONE ARABE ! » et j’en passe… Tous ceux de mon âge de cette époque s’en rappellent, peut-être pas vous, Khouya Anonyme ! C’était atroce pour l’ARABE que j’étais, alors…
          On vivait dans une véritable SÉGRÉGATION RACIALE quand ce n’était pas des trucs qui fusaient comme :

          – ARWAH MENNA SALE BIQUOT !

          – VIENS ICI SALE BOUGNOULE !

          Je te fais remarquer que par ces qualificatifs monstrueux et racistes TOUS LES OEUFS (ARABES, KABYLES, CHAOUIS, MOZABITES etc…) étaient mis dans le même panier… Et mêmes nos mères, nos soeurs étaient pour eux TOUTES des petites… FATMA !!!

          C’était affreux ! Il fallait vivre cette époque pour comprendre tout cela. Et que faisaient « nos frères » juifs d’Algérie, ils se mettaient tout simplement de leur côté et c’étaient EUX qui nous appelaient les BOUDJADIS dont ils connaissaient la signification et le sens de ce terme. Ils en avaient plein d’autres encore… Il y a tellement et beaucoup de choses à dire que ce poste ne suffirait point. Oui, nos « frères » juifs… NOUS ONT TRAHI ET VENDU auprès des pieds-noirs et de l’administration française auprès de laquelle ils lui rapportaient TOUS NOS FAITS ET GESTES AINSI QUE TOUTES NOS PAROLES…

          Alors, ne parlons pas de la discrimination raciale qui était de mise à l’époque. C’était quelque chose d’épouvantable !!! Mais bon, bref. Il ne faut pas trop remuer le couteau dans la plaie qui est toujours béante…..

          LE PEUPLE ALGERIEN NE PARDONNERA JAMAIS A LA FRANCE ET AUX PIEDS-NOIRS ainsi qu’aux harkis.

          Krimo
          31 mars 2021 - 18 h 01 min

          Ali,

          Vous dites :

          « Tout comme pour les juifs d’Algérie où il était porté la mention  » français-israélite »… alors que pour les pieds-noirs c’était la mention « français » ….. ».

          Pour les juifs, sur leur carte d’identite cette mention « francais israelite ou israelite indigène » était antérieure a 1945 et n’y était apposée que pour les juifs nés vers la fin du XIX eme siècle. Après 1945, suite a l’abrogation du Décret Crémieux par le gouvernement de Vichy, et par son rétablissement les juifs d’Algérie étaient français comme tous les autres pieds noirs, Donc ceux que vous aviez connu étaient bel et bien français et même pour certains « plus français que moi tu meurs ».

          Voici un lien qui montre en image des cartes d’identité de juifs d’Algerie :
          https://www.google.com/search?q=carte+d+identite+d+un+juif+d+algerie&tbm=isch&source=iu&ictx=1&fir=zkB8C0pzBvL_yM%252C3BSNyby-mDV0VM%252C_&vet=1&usg=AI4_-kS2_4_IamEZWtc_wezohgcrPv6eMw&sa=X&ved=2ahUKEwiuk_Gd-trvAhVVGVkFHZx-Cz0Q9QF6BAgOEAE#imgrc=2WvoCpk5Vof_3M

      Anonyme
      29 mars 2021 - 12 h 20 min

      Vous oubliez dans votre amalgame concernant les juifs d’Algérie que nombre d’entre eux ont pris fait et cause avec les indépendantistes algériens. Vous les mettez tous dans le même sac. C’est une démarche purement raciste.

        ALI
        29 mars 2021 - 14 h 57 min

        (…)
        Quand les gens assignent DES VÉRITÉS basées sur des FAITS HISTORIQUES VÉRIDIQUES…… vous ne trouvez rien de mieux que de mentir en disant que nous serions « racistes »… (…) !
        Mais je vous laisse à vos fausses élucubrations créées par vos circonvolutions cérébrales mal intentionnées qui déversent leur fielle envers tous ceux qui détiennent encore une toute petite once de VÉRITÉ sur cette terre que vous avez complètement détruite …
        C’est TRISTE et MALHEUREUX !!!
        On ne peut jamais débattre sereinement avec vous sur les questions intéressantes de l’heure….. car c’est BIEN LA VÉRITÉ HISTORIQUE TOUTE CRUE quand bien même vous le contestez. Et cela n’a ABSOLUMENT RIEN À VOIR avec ce que vous appelez du « racisme »… bien que cela vous déplaise. Nous connaissons bien L’HISTOIRE DE NOTRE VILLE ALGER et CELLE DE TOUTE L’ALGÉRIE. Vous ne pouvez absolument RIEN CACHER aux gens sincères et justes.

          Xpliquez svp
          29 mars 2021 - 16 h 02 min

          Ce que vous dites des « pied-noirs » Europeens vs les Juifs d’entre-eux. L’anti-semitisme est en effet tres Europeens, et par necessite’ de tromperie, de Juifs qui ont su ramasser un peu de Jaune dans leurs cheveux et une habilite’ linguistique. Cet anti-semitisme, les Juifs-Juifs, reste’s egaux a eux-meme le subissaient autant que les Algeriens… D’ailleurs, FYI, le mot Ghetto a ete’ invente’ pour eux, aux temps anciens, quand l’Afrique du nord etait Romaine – non-pas par dominance militaire et donc occupation/colonialisme, comme aiment a l’ecrire certains zele’s, mais par adhesion au Federalisme Imperial, de l’epoque, ne’ de la guerre contre les Phoeniciens – qui s’est faite chez-nous et dont l’act decisif pour la victoire etait le notre (cavalerie habile) [voir la bataille de ZAMA).

          La ville de Milan etait le siege des Patrons et Nobles Amazighs de l’epoque et les terres leurs domaines. Justement, a Rome et partout dans de pareilles cite’ de l’Empire, jusqu’en Grece et Espagne(Pay Catalan »Catalania »)… Il y avait des zones reserve’es (a ne pas franchir) reserve’es aux Juifs – ca s’appelait des « GHETTOS ».

          Tout ca etant ce que c’est, a continue’ a exister en une espece d’un vecu sourd, ancre’ dans la culture et ressenti collectif, sans formalisme… jusqu’aux temps coloniaux Francais(1830+). Puis, un certain Novembre 1954, il a fallut envoyer la veille, des equipes de volontaires Kabyles pour aller vers l’Ouest tirer des coups de fusils, ne serait-ce pour convaincre les locaux que quelque-chose dit « La Revolution » et soulevement a commence’ !
          Spliquez-moi SVP !

          ALI
          30 mars 2021 - 14 h 06 min

          @ Xpliquez Svp. 29 mars 2021 – 16 h 02 min.
          Etant moi-même KABYLE je peux aisément contredire vos écrits quand vous affirmez FAUSSEMENT que :
          « Puis, un certain Novembre 1954, il a fallut envoyer la veille, des équipes de volontaires Kabyles pour aller vers l’Ouest tirer des coups de fusils, ne serait-ce pour convaincre les locaux que quelque-chose dit « La Revolution » et soulèvement a commence’ ! ».
          Il n’y a qu’un décérébré qui puisse parler de la sorte. Reviens sur terre ! En 1954 TOUS LES ALGÉRIENS ont pris les armes pour combattre la france.
          Il n’y a ni « volontaires » kabyles ni Sidi Zekri… Arrêtez de faire dans le régionalisme à deux sous.
          Pourquoi, est-ce que les Oranais ont dit qu’en 1830, il n’y a eu QUE l’Emir Abdelkader qui a combattu SEUL les français durant 17 ans SANS QUE les autres régions d’Algérie n’aient bougé le simple petit doigt et encore moins la Kabylie… Alors, arrête tes mensonges à deux sous.

      Anonyme
      29 mars 2021 - 13 h 00 min

      La loi est claire tous ceux qui n’ont rien à se reprocher peuvent demander un visa pour l’Algérie. Dans la.demande de visa on ne te demande pas ta religion. (…)

    Belveder
    29 mars 2021 - 11 h 18 min

    il ne faut pas exagérer c est une Bande de Papy Nostalgiques qui s ennuient ils vont reprendre La pétanque et ca va passer
    Beaucoup de pieds Noirs ont fait beaucoup plus pour l Algerie que de nombreux «  »MOUNADILINES » » en 60ans apres l indépendance

      Anonyme
      29 mars 2021 - 14 h 48 min

      Comme l’a exprimé un commentateur plus bas, n’importe quel français peut demander le visa pour aller en Algérie. Parmi les français qui visitent l’Algérie chaque année il y a beaucoup de pieds-noirs

    Chaoui
    29 mars 2021 - 10 h 46 min

    A mon frère Mesloub KHIDER :

    Très bien exprimé. J’adhère aussi totalement que pleinement à votre propos.

    Hier comme aujourd’hui, la France tel Janus demeure avec deux visages…: derrière le masque des « droits de l’homme », celui – le VRAI – de la cruauté.

    Signé : un rescapé de ses bombardements au napalm.

      Selecto
      29 mars 2021 - 19 h 50 min

      Les bombes au napalme utilisées par l’armée française contenaient 5% d’uranium pour absorber l’oxygène au moment de leurs explosions.
      L’armée les a utilisée dans tout l’est algérien loin des villes car c’était des bombes interdites mais l’armée française les faisaient fabriquer en France car les bombes sans uranium provenaient des stocks de l’OTAN comme presque tout l’armement utilisé en Algérie.

        Chaoui
        29 mars 2021 - 23 h 20 min

        Merci frère « Selecto » de tes précisions…
        Je bosse précisément en ce moment sur ces questions mais aussi sur les divers types d’avions utilisés (notamment les bombardiers MB 315 Dassault spécialement créés pour bombarder les populations civiles Algériennes, et uniquement elles seules pour le seul fait d’être des… »indigènes musulmans »…). Dans les environs immédiats de Khenchela, nous avons dû les subir dans nos Douars…Les vestiges et ruines de ma demeure visibles sur Google Maps sont encore là pour en témoigner…(comme la tombe non loin de ma défunte Grand-mère qui succomba alors de ses blessures en me faisant rempart de son corps).

          Selecto
          30 mars 2021 - 12 h 05 min

          Bonjour mon frère chaoui,
          Dans votre région tout les puits abandonnés sont pleins de cadavres de prisonniers de l’ALN et de civiles femmes, enfants et vieillards, a ce jour ont les appellent « biare chouhada », les puits des martyrs.
          Ce n’est pas pour rien que depuis l’indépendance aucun ambassadeur ou président français n’ont osé se rendre en visite dans les Aurès.

          Elephant Man
          30 mars 2021 - 23 h 20 min

          @Chaoui et @Selecto
          Commentaires très instructifs, un.détail de l’Histoire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.