Fermeture des frontières et cas urgents : les messages de détresse se multiplient

Roissy jeune fille
Un Algérien couché à même le sol à l'aéroport de Roissy, à Paris. D. R.

Par Houari A. – Tout a commencé avec le cas d’une jeune fille dont la mère est atteinte d’une grave maladie neurologique. Son appel au président Tebboune a ému les Algériens au point de pousser ce dernier à ordonner sa prise en charge à l’étranger. Ce geste «humanitaire» du chef de l’Etat allait, comme tout le monde s’y attendait, ouvrir la voie à de nombreux autres appels, mais qui seront tous sans écho. «L’Etat ne peut pas répondre à toutes les sollicitations, d’autant que les cas sont nombreux et la décision du président de la République semble avoir été mal calculée car il était évident que cela allait inciter d’autres citoyens à suivre l’exemple de la jeune fille qui a réussi à faire transférer sa mère malade dans un hôpital occidental», note une source.

Des malades bloqués à l’étranger sollicitent l’intervention des autorités du pays pour leur permettre de rentrer au bercail car ils ne supportent plus d’être loin des leurs et expriment leur crainte de mourir loin de la terre natale. D’autres malades sont, eux, bloqués en Algérie alors qu’ils ont obtenu des rendez-vous dans des établissements hospitaliers à l’étranger où ils doivent subir des interventions chirurgicales en toute urgence. Leur diagnostic vital est engagé et tout retard dans la prise en charge de leur maladie leur fait courir de gros risques. Des proches de certains de ces malades nous ont fait part de leur désarroi face au refus de l’administration de répondre à leur doléance et de leur délivrer la fameuse autorisation pour pouvoir les évacuer, quitte à affréter des avions privés à leurs propres frais pour ce faire.

D’autres citoyens sont dans une situation désastreuse, selon les témoignages diffusés à foison sur les réseaux sociaux. Que ce soit dans des pays européens ou dans le Golfe, des Algériens supplient le président Tebboune et le gouvernement Djerad de prendre les décisions qui s’imposent pour leur permettre de rentrer en Algérie. «Nos économies ont tari et nous n’avons plus les moyens de rester encore plus longtemps hors du pays», clament-ils en chœur, en affirmant que certains d’entre eux sont contraints de vivre dans la rue et de ne subsister que grâce à l’aide d’âmes charitables. «Nous sommes humiliés par cette situation dont nous ne sommes pourtant pas responsables», s’indignent-ils.

Des concitoyens établis en Grande-Bretagne ont, pour leur part, subi de plein fouet la décision de ce pays de se retirer de l’Union européenne. Détenteurs de résidences dûment établies dans ce pays, soit en tant qu’étudiants ou travailleurs, leur visa Schengen ayant expiré, ils ne pouvaient pas se rendre à l’aéroport de Roissy, à Paris, en France, d’où ils devaient embarquer pour l’Algérie. Même ceux qui s’y étaient déplacés avaient fini par être priés de rebrousser chemin et d’attendre que les frontières rouvrent enfin.

La situation va en se dégradant et le prolongement de la fermeture des frontières n’est pas fait pour soulager des dizaines, voire des centaines de milliers d’Algériens qui, en Algérie ou à l’étranger, ont été durement impactés par les mesures drastiques liées à la crise sanitaire mondiale. Ils crient en chœur leur détresse et leur angoisse.

Peut-être une lueur d’espoir après l’Aïd ?

H. A.

Comment (40)

    karimdz
    14 mai 2021 - 18 h 59 min

    Bonne nouvelle pour nos compatriotes qui veulent rentrer au pays, l Algérie va mobiliser sa flotte pour les rapatrier.

    LML
    14 mai 2021 - 10 h 35 min

    Les Mauvaises Langues parlent bien et disent: que le pouvoir dans retranchements pousse les citoyens eu désespoir et au hirak

    Anonyme
    14 mai 2021 - 9 h 39 min

    Les marches du hirak où il y a presque pas de mesures barrières sont plus porteuses de risque de contaminations que les vols sanitairement bien organisés.

    Et bien sur on interdit les vols et pas les marches.

    Les coups, c´est toujours les plus faibles qui les recoivent!!!

    Anonyme
    14 mai 2021 - 9 h 17 min

    On peut fermer les frontières pour un certain temps dans une situation aigue, mais pas indéfiniment.

    C´est arbitraire et méprisant pour ceux qui en souffrent ou en tirent un quelconque désavantage.

    Les marches du hirak les vendredis sont autrement plus dangereuses, concernant les contaminations que les vols où tous les moyens sanitaires seraient réunis. Pourquoi n´interdit-on pas le hirak alors!? Bien sur pour ménager les manifestants, par peur des escalades.

    Pourquoi, il y a la liberté de manifester (manifestants pour la plupart sans gestes barrières) par temps de corona et pas la liberté de voyager. Ce n´est pas du tout normal!

    Sans parler de ce que l´Algérie perd économiquement à cause de la fermeture des frontières, par ex. Air Algérie clouée au sol alors que les compagnies étragères font leurs meilleures affaires.

    En Tout cas, j ai vraiment l´impression que les conséquences des décisions prises ne sont pas calculées par ceux qui les prennent.

    Je le redis, la fermeture des frontières pour une si longue période est la solution de facilité dictée par la peur et non par la raison!

    On ne doit priver les citoyens de leur libertés indéfiniment aussi!

    Si au début de la pandémie, la vie des personnes était prioritaire par rapport à l´économie, à la longue, la vie des personnes dépend de leur santé psychique, comme de la situation économique du pays aussi.

    Anonyme
    14 mai 2021 - 7 h 41 min

    Souveraineté nationale depuis 70 ans dans quelques semaines. Quel gâchis que le pays se démène encore dans des petits problèmes et n’arrive pas à décoller pour être en phase avec le bien être et le vrai progrès.

    CHAOUI-BAHBOUH
    13 mai 2021 - 21 h 11 min

    Pourquoi, A.P, ne fait pas un reportage, sur ce cas precis et demander aux representants consulaires en france et en Europe, les Employés (es), sont des fils à Papa, Directement venant par piston, ils sont tres hautains, Meprisant du simple portier au plus haut representant diplomatiquement, meprisant regardant les Émigrés comme les Colons jadis en Algerie, ils empochent des salaires exorbitants, très souvent, ils vous regarde comme des surhumains audessus de de ces HI….MIGRÉS, Vraiment nous méritons d’etre affronter à ce point, le nombre de voitures DÉPASSANT largement les 40 voitures Doplomatiques et leurs entretiens dépassent de très largement en carburant, assurances, entretien et les SALAIRES Logements.Navogos, la Sécurité sociale, les Voyages prioritaires.AIR-ALGERIE, edt à la limite de ses revenues. Le Piston et un Acqui de facto, il rst que des inspecteurs doivent faire des comptes Rendus.Mais Helas ces Représentants ce moyen d’enrichissement légalisé et protégé par qui ??????? MYSTÈRE, LA PHOTO DES TROIS SINGES, J’AI RIEN VU, J’AI ENTENDU ET JE DIS RIEN !!!

      BILAL
      14 mai 2021 - 6 h 18 min

      Bien dit

      Belveder
      14 mai 2021 - 9 h 34 min

      Arrétez la Propagande
      De l Avis de TOUS beaucoup d améliorations ont été apporté dans l accueil et le traitement au niveau consulaire
      Des Agences Air Algerie vont étre férmé et le personnel réduit
      il reste le comportement parfois sauvages de nos compatriotes qui se croient tout permis
      allez voir les quais au Niveau du Consulat de pontoise Détritus Salété laissé par les usagers du consulat stationnement sauvage
      des pétitions des voisins sont la pour temoigner
      Le comprortement de certains lors de l embarquement avec des exedents de 30 a 40kgs qu ils refusent de payer
      le tél pendant les vols et le manque de respect envers les usagers et le personnel
      mais ils sont gentils quand il s agit de l administration francaise

    karimdz
    13 mai 2021 - 19 h 07 min

    L Etat algérien se doit de rapatrier ces algériens abandonnés à leur triste sort. Je peux comprendre les craintes de nos autorités d éviter toute contamination provenant d’Europe, mais en même temps, qu’on m explique pourquoi des avions d Air France, font l aller et retour entre la France et l Algérie.

    Les voyageurs de cette compagnie présenteraient ils moins de risque que les algériens qui sont en détresse dans les aéroports à l étranger ? Pourquoi ne pas dépêcher des avions, rapatrier ces algériens, les soumettre aux tests, et mettre en quarantaine ceux qui présentent des signes de contamination.

    BILAL
    13 mai 2021 - 16 h 18 min

    Zyriab, il faut peser vos mots, vous parlez d’invasion ? Vous oubliez que ce sont des Algériens vivants à l’étranger que vous accusez d’invahisseurs, c’est le comble, c’est le discours de Lepen en France. Je me demande si vous êtes une vraie algérienne ?

    Anonyme
    13 mai 2021 - 12 h 43 min

    Le pays avait bien affrété des avions pour le retour de ceux bloqués à l’étranger alors c’est quoi ces gens encore bloqués ils ont choisi de rester pour dire que maintenant ils sont bloqués

      Anonyme
      13 mai 2021 - 16 h 19 min

      Le problème c’est la diaspora. Aucun pays n’a fermé les frontières pour SES propres citoyens.

        @Anonyme 16h19
        13 mai 2021 - 18 h 54 min

        Mensonges. Les restrictions ont toujours lieu.
        Tu viens ici pour induire les Algériens en erreur et la diaspora est soumise aux restrictions des pays dans lesquels elle vit.

    Zyriab
    13 mai 2021 - 10 h 47 min

    Encore une fois toute compassion de la part du pouvoir est considérée comme Faiblesse et une brêche pour s’y attaquer Tous ceux qui prétendent que les pays voisins ont ouvert leurs frontières mentent et d’une manière éhontés et sans vergogne Nous savons que les pays qui ont procédé à la fermeture de leurs frontières ont réussi à vaincre la pandémie Ils nous proposent de sacrifier 45 millions d’Algériens pour faire plaisir à une dame qui veut déposer des fleurs sur les tombes de ses parents « Si ce n’est pas du suicide je veux savoir ceci s’appelle quoi???? » Le gouvernement doit protéger d’abord la masse populaire à l’intérieur du pays Que le reste prenne ses responsabilités Nous avons le droit et même le devoir de nous protéger

      @Zyriab
      13 mai 2021 - 11 h 40 min

      c’est bien dit.

      Belveder
      13 mai 2021 - 13 h 52 min

      (…)
      LES Dons de la communauté Algerienne ont été accueillis par la TV et les ministres
      mais pas les Algeriens
      les VARIANTS rentrent quelque soit la fermeture des frontiéres Nottament pas les expatriés etrangers travaillant en Algerie
      mais pas par les Algeriens
      La quasi Totalité des Algeriens surtout en France a été vacciné

      Anonyme
      13 mai 2021 - 16 h 22 min

      Khorti. On interdit pas à ses citoyens de rentrer dans leur pays. Ils n’ont qu’à refaire le test sur place ou sinon faire une quarantaine à tout le monde. Qu’on me mette en quarantaine 1 semaine ou 10 jours mais personne n’a le droit de m’interdire d’aller dans mon pays, PERSONNE!!

        BILAL
        13 mai 2021 - 19 h 02 min

        Bien dit

    BILAL
    13 mai 2021 - 9 h 30 min

    Aidkoum moubarek à toutes et tous, Aux Algériennes, Algériens, aux Palestiniens et Saharaouis martyrs uniquement pas aux autres traîtres arabes et marocains.
    L’Algérie d’abord et ses frères et soeurs martyrs Palestiniens et Sahraouis. (…)

      souad
      13 mai 2021 - 12 h 48 min

      merci, saha aidkom à tous les patriotes fidèles au pays et aux causes justes.

    Anonyme
    13 mai 2021 - 8 h 45 min

    C´est le manque d´assurance des dirigeants et des experts scientifiques sur leur capacité à lutter contre le covid-19 qui leur fait faire adopter la solution la plus facile pour eux, mais la plus désastreuse pour la population et l´économie du pays.

    C´est pas dans la peur qu´on gère un pays mais dans la maitrise des moyens à apporter dans tous les cas de figure.

    Nos dirigeants ont choisi la solution la plus facile (la fermeture des frontières, jusqu´à quand!?) pour lutter contre le covid-19 et oublient les effets secondaires qu´elle génère.

    Brahms
    13 mai 2021 - 0 h 01 min

    Ces cas de force majeur,

    Personnellement, l’État n’a pas le droit de laisser à l’abandon ses propres citoyens dans des pays tiers quel qu’en soit la cause.

    On affrète un avion à Roissy Charles de Gaulle et on embarque ceux qui sont bloqués et basta. Après, en interne, on fait les comptes et on trouve une solution sur les dépenses occasionnées en prélevant l’obole sur les comptes des voleurs qui sont emprisonnés ou en fuite à l’étranger.

    Il y a toujours une solution à tous problèmes.

    S(agissant des pays du Golfe, malgré les 10 millions de barils qu’ils vendent chaque jour, malgré les gains financiers sur le pèlerinage à la Mecque, malgré leurs fonds d’investissements colossaux dans des pays européens et américains qui rapportent des intérêts financiers colossaux, jamais ils ne leur viendraient à l’idée de solutionner ces problèmes en affrétant un avion.

    Ces gens n’ont pas la fibre de musulmans. Ils laissent des citoyens dormir à même le sol comme des chiens pendant des mois les laissant poiroter avec stress et angoisse.

    C’est purement honteux. Or, le simple passeport algérien devrait suffire à intervenir via l’envoi d’un avion.

      Belveder
      13 mai 2021 - 8 h 30 min

      Tu es obsédé par le pèlerinage et La Mecque
      Garde ton Argent (…)

        Brahms
        13 mai 2021 - 12 h 08 min

        A Belveder,

        La Mecque n’a comme vocation qu’à enrichir les bédouins de la bédouinerie qui refilent ensuite ce même argent à Israël, France, USA se constituant un patrimoine considérable sur le dos des idiots.

        Donc chacun sa vie et chacun sa philosophie.

        Moi, en tous les cas, je ne donnerai jamais mon argent à ces MOABITES du Golfe Persique qui financent le terrorisme international et qui durant 13 siècles pratiquer l’esclavage en achetant des femmes/hommes africains pour le sale boulot.

    Espoir
    12 mai 2021 - 21 h 35 min

    Notre gouvernement un mal fait ses calculs concernant la fermeture des frontières a cause le problème sanitaire , j’ai deux questions à poser 1-et ce que les gens qui sont derrière l’idée pour épargner l’Algérie du COVID 19 le seul moyens si de fermer les frontières aux Algériens pas aux étrangers,ma question le comité scientifique algérien sur le temps qui va durer cette maladie,
    Deuxième question pourquoi nous responsables ne prendre pas l’exemple des pays voisins et pourtant la diaspora Algériens ne sont pas tous des Hirakiste…..

      BILAL
      13 mai 2021 - 9 h 25 min

      Quoi qu’on dise, ce n’est pas une bonne solution de fermer les frontières presque 2 ans, les frontières, on les ferme d’une manière temporaire. Ces frontières sont fermées seulement pour le peuple résident à l’étranger, elles ne sont pas fermées aux étrangers, aux dirigeants, aux affairistes de tout bord et les membres du comité scientifique, eux ils peuvent sortir et rentrer comme ils en ont envie soit disant qu’ils partent en mission et ils privent les autres de rentrer. Il y a un moyen simple, il suffit d’exiger un pass sanitaire, de vaccination, un TEST PCR et effectuer les contrôles nécessaires sérieusement point barre. Tous les pays font ça. Nous sommes les victimes. Je suis resté en france pour me soigner et je me trouve bloqué seul, passant le ramadhan et les fêtes de Laid voilà presque 2 ans. Je ne suis pas contre TEBBOUNE, mais là je suis déçu, je trouve que c’est une mauvaise décision SANS OUBLIER les conséquences économiques pour Air Algérie, les compagnies de navigation et les affaires en général. Des milliers de personnes. Des gens ont leurs familles, leurs enfants, leurs morts, leur pays et ils en sont privés par des décisions absurdes qui n’ont pas résolus les problèmes du Covid19. Ceux sont les comportements irresponsables de la population algériennes, c’est le non respect des règles sanitaires, les voyageurs étrangers qu’on a laissé rentrer en Algérie qui en sont les responsables.

    Souad
    12 mai 2021 - 21 h 01 min

    Moi je pense que cette histoire de frontières fermées est liée directement à la situation sécuritaire du pays, tant que nous sommes visés par les ennemis voisins et outre mer, nous demeurerons isolés, le COVID n’est qu’une excuse qui n’est pas des moindres non plus maissss…. malheureusement c’est le peuple qui en paye le prix.
    Saha aidkom à tous.
    Solidairement
    Palestine 🇵🇸

    صحراوي
    12 mai 2021 - 20 h 31 min

    عيد مبارك لطاقم الجريدة وقرائها وجميع المسلمين أينما وجدوا.
    كل عام وأنتم بخير

    Lahouaria
    12 mai 2021 - 20 h 27 min

    Je veux aller faire de gros bisous aux tombes de maman et papa.
    SVP laissez-nous aller visiter nos parents défunts en Algérie.
    Je pleure depuis 13 Mars 2020, ce jour maman a été enterrée,
    Ce jour une explosion dans mon cœur où je suis devenue orpheline.
    A cause des frontières fermées, je pleure tous les jours et je viens d’avoir
    la tension artérielle haute parce que je le sens séquestrée en France
    Où je ne peux déposer une petite fleur sur les tombes de mes parents qui sont dans leurs 2 villes algériennes
    natales différentes d’après leurs volontés
    Laissez-nous rentrer dans notre pays please!

      Anonyme
      12 mai 2021 - 21 h 50 min

      A mon avis si a cause de Hirak pas plus pas moins parceque c’est en fait une comparaison avec des pays voisins comme les pays de l’Ouest et l’Est l’Égypte Maroc et d’autres par rapport à notre pays dans le domaine de la santé il y a une différence, c’est pour ça moi j’ai dirigé à cause de Hirak.
      Et je je dirais SAHA AIDKOUM à tous les musulmans sans oublier le peuple du Yémen et les Palestiniens.

        Anonyme
        13 mai 2021 - 1 h 50 min

        Quel hirak ? Celui de Zotot ou celui de ghani mahdi ou celui de Aboud. ou celui du MAKK.
        Le hirak de ces wakha sidi el-marrouki.

          Anonyme
          13 mai 2021 - 7 h 59 min

          Le Hirak qui leur fait peur n’est pas celui de Zitout et de la poignée de Makistes car il est identifiable aux frontières. Celui qui les empêche de dormir c’est le Hirak des millions d’anonymes qui veulent une Algérie plus démocratique et plus juste telle que l’ont rêvée nos martyrs. Ce Hirak là n’a pas de visage, pas de parti, ne s’exprime pas sur les réseaux sociaux. Ce Hirak là n’est pas politisé, il veut des gens neufs, honnêtes et compétents et il veut aussi se débarrasser des pseudo-patriotes qui ont participé au dépeçage du pays

          Zyriab
          13 mai 2021 - 10 h 38 min

          Que tu pleures tes parents c’est ce qu’il ya de plus normal mais nous peuple Algérien résidant en Algérie avons le droit de nous protéger (Le Covid 19 et toutes ses variantes Merci nous n’en voulons pas Alors nous nous protégeons contre cette invasion par la fermeture de nos frontières )Ce ci n’a rien de personnel mais posons nous la question en quoi une peine personnelle contre la protection de la santé de tout un Peuple ???

      Youssef
      13 mai 2021 - 6 h 57 min

      Depuis le mois de juin 2020 mon père a été enterré j’ai toujours pas pu aller sur sa tombe… jamais je ne pardonnerai au gouvernement algérien jamais. on est toujours obligé de faire des choses illégales pour pouvoir arriver à nos buts. Moi je connais des gens qui n’ont pas pu rentrer en Algérie qui sont passés par la Tunisie. Alors que la Tunisie est un cluster gigantesque. Ç’aurait pas été plus simple de faire un test PCR. Je vous le dis ce sont des incompétents qui dirige. On nous méprise. Nous sommes une communauté fidèle à notre pays mais notre pays nous méprise.

        BILAL
        13 mai 2021 - 12 h 01 min

        zyriab, vos propos me donnent la nausée. Vous répondez à quelqu’un qui souffre de cette manière ? Quel égoïsme ? Et puis l’Algérie ne vous appartient pas. Et si vous voulez éviter la propagation du virus, vous n’avez qu’à respecter les règles sanitaires, A ce que je constate, personne ne respecte les règles sanitaires, ni dans les cafés, ni dans les marchés, ni dans les transports en commun, ni dans les administrations, ni dans les mosquées. Vous n’êtes pas qualifié pour donner des leçons aux nombreux patriotes algériens résidents à l’Etranger. Vous devez avoir pour votre commentaire.

          Anonyme
          13 mai 2021 - 18 h 27 min

          Zyriab c’est un troll chargé de diffuser les éléments de langage du pouvoir

    Youssef
    12 mai 2021 - 20 h 21 min

    De toute façon on est méprisée par notre pouvoir nous les immigrés. Ils en ont rien a faire de nous. Est-ce que vous vous rendez compte qu’on est 6 millions à l’étranger et qu’on a même pas une banque algérienne ou mettre notre argent. On peut même pas envoyer de l’argent avec Western Union. J’arrive pas à comprendre notre pays On est obligé d’être des trafiquants pour envoyer de l’argent aux pays. Alors franchement qu’est-ce qu’ils ont en ont a faire qu’on puisse pas aller enterrer nos parents.

    DZ
    12 mai 2021 - 19 h 52 min

    Si la France s’engage à garder sur son territoire les clochards de la politique, les slamistes, les berbéristes, les agents de la NED, les agents israéliens et makhzanis, alors je militerais pour l’ouverture des frontières.

    BILAL
    12 mai 2021 - 19 h 47 min

    Je le dis et le redis, les Algériens vivants à l’Etranger sont considérés comme des citoyens de seconde zone. Les autorités n’ont aucun respect pour la communauté algérienne vivants à l’Etranger; alors que l’on laisse rentrer les étrangers. Combien de gens on vécu le drame de ne pas accompagner un être cher malade ou décédé ? Combien de personnes sont séparés et n’ont pas vu leurs parents, leurs femmes, leurs enfants depuis presque 2 ans. Inadmissible et contraire au droit international. Combien de personnes ont vécu seuls la période du ramadhan et ne peuvent pas fêter Laïd El Fitr. Combien de gens malades ne peuvent aller se soigner. Alors que dans tous les pays, les nationaux résidents à l’Etranger rentrent et sortent comme ils le veulent. La solution est simple, il suffit de demander soit un pass vaccinal, soit un test PCR, soit être guéri d’une maladie COVID 19. Il faut que les contrôles ses fassent sérieusement aux frontières et l’entrée au pays. S’il le faut, afin d’éviter toute fraude, faire un test PCR à l’entrée au frais de la personne qui rentre en Algérie et mettre en quarantaine les personnes déclarées positives.

    Belveder
    12 mai 2021 - 19 h 25 min

    Ca ne changera pas c est une Décision politique donc pas d ouverture surement pas a L approche des vacances d été
    c est Malheureux La communauté Algerienne on se souvient d elle pour deux Cas
    ENVOI de Dons et equipements medicaux
    et LE VOTE
    Entre Temps le Variant INDIEN est entré et L enquéte a déterminé qu il s agissait d un expatrié INDIEN qui en était porteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.