Retrait des forces étrangères de Libye : Belani présent à la réunion du Conseil de paix et de sécurité de l’UA

Belani Ua
Amar Belani. D. R.

L’envoyé spécial chargé de la question du Sahara Occidental et des Etats du Maghreb arabe, Amar Belani, représentant le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, a participé aux travaux de la réunion ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA), tenue jeudi, pour examiner l’impact prévu du retrait des forces étrangères et des mercenaires de Libye sur le Sahel et l’Afrique.

Lors de la réunion tenue en visioconférence, Belani a réaffirmé «la solidarité absolue de l’Algérie avec le peuple libyen frère et son total soutien aux efforts des autorités libyennes pour la tenue des élections présidentielle et parlementaire à la date prévue, soit le 24 décembre prochain».

Il a également affirmé que «l’Algérie est disposée à accompagner les frères libyens et à leur permettre de tirer parti de son expérience en matière de réconciliation nationale, conformément à l’engagement du président de la République, Abdelmadjid Tebboune».

Concernant la question du retrait des forces étrangères, des combattants étrangers et des mercenaires de Libye, le diplomate algérien a insisté sur «la nécessité d’un retrait progressif, organisé et sécurisé, sous l’égide des Nations unies et en coordination avec les pays voisins», mettant en garde contre «les graves retombées d’une circulation non étudiée et incontrôlée des mercenaires et des armes hors du territoire libyen sur la sécurité et la stabilité des pays voisins, la région sahélo-saharienne et toute l’Afrique».

Mettant en avant «le rôle central des pays voisins», Belani a appelé à «les associer pleinement aux pourparlers et aux processus lancés dans ce cadre».

De son côté, le ministre tchadien des Affaires étrangères, Chérif Mahamat Zene (dont le pays a présidé le CPS de l’UA en septembre) a salué «le rôle de chef de file de l’Algérie en vue de trouver une solution pacifique à la crise libyenne».

Le ministre tchadien s’est, en outre, félicité des «conclusions de la réunion de haut niveau des pays voisins de la Libye tenue à Alger les 30 et 31 août dernier», soulignant «l’importance de leur concrétisation sur le terrain».

Pour sa part, le commissaire de l’UA aux Affaires politiques, à la paix et la sécurité, Bankole Adeoye, a loué «les efforts positifs de l’Algérie, notamment dans le cadre du mécanisme des Etats voisins de la Libye pour la restauration de la paix, de la sécurité et de la stabilité en Libye».

R. N.

Comment (5)

    Vroum Vroum 😤..
    4 octobre 2021 - 19 h 31 min

    Oui Que chaque Armée Occidentale reste chez Elle et s’occupe de ces affaires et son Peuple..Purée, ils ont des Bateaux de Croisière Portes Avions et pourtant comme des SDF vont taper l’incruste au Mali en Syrie, Niger, Yémen,.. Purée mais vous laissez des Bateaux de Croisière Porte Avion pour aller manger la poussière en Syrie ou Yémen..!!? Et chez Pays Arabos Musulmans, que la Secte Saouds Wahabisme et la Secte Erdogan Freristes rapatrient leurs Soldats du Yémen et de Syrie.. Que chacun s’occupe des ces affaires.. Ou rentre dans sa chambre.. Purée les Saouds et leur Al Nosra Daesh ont des Palais en Arabie , les laissent vides et vont s’incruster au Yémen , faire les Sans domicile Fixe SDF au Yémen.. Et Erdogan Frérot à un grand Palais en Turquie et pourtant va taper l’incruste en Syrie lui et ces Servants Islamistes Tahrir al Cham conciderer Terroristes.. Que chacun reste chez soi.!.. Compris !
    Purée, plus ils sont riches et plus ils sont radins !!!

    Bouzelouf au miel
    2 octobre 2021 - 20 h 01 min

    Bonne soirée,
    bernard henri levy le cancéreux l’assassin des millions de personnes dans le monde Il faudrait le parachuter dans la zone lybienne sans eau ni nourriture dans la région .
    Bonne nuit

    Elephant Man
    2 octobre 2021 - 18 h 26 min

    Perfect !

    Anonyme
    1 octobre 2021 - 20 h 04 min

    Leurs sorts n est pas entre les mains de l Algerie mais bien du leur , l Algerie se soucie de ces frères lybiens depuis lgtps et cherche à œuvrer ds le bon sens .L Algérie sait très bien qui tire les ficelles et les différents belligérants ds ce conflits ,l Algerie à une priorité sa souveraineté sa sécurité son influence et ces intérêts et la stabilité de la région tt d abord. Si l Algérie trouve des accords entre toutes ces parties internes et externes ( pays tiers puissants ou vautours) qu’entretiennent le conflit lybien alors c’est tt à son honneur pour que le peuple lybien puisse retrouver la paix et la cohésion nationale.C est une tâche très difficile et pleins d embûches mais ça l Algérie le sait et ne peut régler le conflit lybien à elle seule mais c’est la seule qui est neutre ds ce conflit et qui peut apporter des garanties au peuple lybiens et à ceux qui veulent bien joué le jeu , il faut dialoguer avec tt le monde meme avec ceux qui nous menace indirectement pour nous intimider , c est srrt ce qu il faut pas faire pour plusieurs raisons la première c est la puissance régionale et la force qui peut parler aussi mais c est tjrs en dernier ressort et srtt si vraiment on nous menace pas seulement avec des déclarations ou le foum car il nous en faut bien plus pour réagir . L Algérie a fait un travail de longues aleines et pas qu en Lybie sur d autres conflits du monde ss être à ces portes pour trouver une solution pacifique et une paix durable, les exemples manque pas. Enfin concernant ce conflit lybien l Algérie des le depart ctre Sarko et l otan et bien d autres avait prévenu et disait à ceux qui voulait l’entendre que c’était une grave erreur , aujourd’hui ni cnt ni BHL ni sarko et les occidentaux après la guerre ont essayer de reconstruire ceux qu ils ont détruit la lybie et son peuple. L Algerie le rappelera si il le faut à ttes les parties frères lybiens et états tiers occidentaux et nveaux vautours qui sont rentré ds la partie.L Algerie préfère trouver une solution et une paix au peuple frère et voisin lybien , elle est en rien responsable de leurs guerres et de l état de la Lybie , qui peut dire le contraire ? C est un atout et ceci les lybiens ne peuvent que le reconnaître sauf ceux qui roulent pour des parties ou etats tiers ennemis de l Algerie et du peuple lybien et cherche a entretenir ce conflit lybien pour passer à l Algérie ou d autres pays voisins ou proches, ca c’est pas possible ! Si ces limites sont dépassés alors c’est plus la diplomatie algérienne que ça regarde mais bien l ANP. On en est loin et tt mieux mais il y a deux ans ou moins c’était chaud. Voila pkoi l Algérie à un rôle majeur de pacificateur pour pas destabiliser complétement la region et srrt l Algerie . On est clair là-dessus. L Algérie se fera pieger par personnes mais doit jouer son rôle quoiqu il arrive et a les moyens de ces prétentions sinon elle le ferai pas .Je connais mon pays. Bravo pour le travail de diplomatie qui est long et pleins d embûches mais avec la persévérance de Boukadoum et mtn de Lamamra et son équipe je ne peux être qu optimiste pour une issue favorable ou un dénouement heureux à ce conflit pour le peuple lybien pour l Algerie et la région inch Allah qui nous préoccupe au plus grd point , ça ne s arrete pas à la lybie et aux lybiens cette histoire. C’est tout sauf zraka pour l Algerie .

    Anonyme
    1 octobre 2021 - 14 h 56 min

    Les libyens jouent plusieurs cartes, on se demande pourquoi ce stratagème! Ils sont capables de sortir un jeu très négatif à l’endroit de l’Algérie qui s’active avec beaucoup de sincérité au contraire de l’Egypte qui prête à toute sorte de trahison surtout si elle a des dollars en vue étant donné qu’elle est dans la mélasse au delà du cou! les EAU, le Soudan et d’autres parties sont aussi prêtes à tenter le diable, sans oublier le makhzan pervers et à la boote du sionisme. De l’intelligence et de la stratégie réfléchie deviennent impératives pour notre diplomatie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.