Hollande, Sarkozy, Macron : ces présidents qui ont clochardisé la démocratie à la française

Macron Hollande
Les présidents qui ont clochardisé l'Etat français. D. R.

Une contribution du Dr Abderrahmane Cherfouh – Les propos malveillants de Macron, jugés indignes d’un président de la République, qu’il a tenus envers l’Algérie ont causé une onde de choc et provoqué un tollé général parmi l’ensemble de la population algérienne et des forces vives de la nation et lui ont valu d’acerbes critiques de la part de nombreux intellectuels algériens qui n’y sont pas allés de main morte pour le fustiger et le remettre à sa vraie place, en n’hésitant pas à lui donner une vraie leçon d’histoire et l’obligation de respecter la mémoire des millions de martyrs algériens victimes de la France coloniale. Ceci, sans oublier, bien entendu, la réplique foudroyante d’Alger qui n’a pas hésité à rappeler son ambassadeur et à fermer son espace aérien aux avions militaires français.

Mais tel un mauvais élève, Macron persiste et signe. Mais si on examine les faits tels qu’ils se sont présentés, que vaut vraiment la parole d’un Président français de nos jours et quelle crédibilité accorder à quelqu’un qui est tombé bien bas en prenant comme modèle l’idéologie de l’extrême-droite qui prône l’exclusion, le racisme, la xénophobie et toutes les autres dérives contraires à la Déclaration des droits de l’Homme et ce en tenant un discours racoleur pour essayer de berner quelques esprits bornés et haineux afin d’engranger quelques voix qui risquent de peser lourd dans la balance le jour du décompte des voix ? Et il n’est un secret pour personne qu’une grande partie de l’électorat de l’extrême-droite est séduite et adhère totalement à ces idéologies nauséabondes, répugnantes et fascistes.

Or, on sait que depuis l’ère Sarkozy, la fonction présidentielle française a perdu de sa superbe et de son prestige. Les quinquennats de Sarkozy et de Hollande, les deux Présidents français qui ont précédé Macron, furent émaillés de scandales à répétition, à caractère sexuel et des histoires de femmes qui ont fait les choux gras de la presse française et mondiale. Sarkozy piqua la femme de son meilleur ami, Jacques Martin ; Hollande, en tant que président de la République, n’avait pas hésité à aller rejoindre en cachette sa dulcinée en moto en se déguisant pour ne pas être reconnu, jusqu’à Macron lui-même qui piqua son ancienne professeur à son mari et quand il fut soupçonné d’avoir des relations extraconjugales avec Benalla, son ancien responsable de sécurité, il a jugé utile de démentir en déclarant publiquement que Benalla n’est pas son amant. Ce qui suscita le courroux de sa femme qui n’a pas apprécié et cela sans oublier Dominique Strauss Kahn qui était pressenti pour succéder à Sarkozy et son histoire avec Aminatou, la femme de ménage guinéenne dans un hôtel à New York.

Ces faits avérés et ces comportements scandaleux ont fini par clochardiser et détériorer les qualités de la démocratie à la française allant jusqu’à ternir et dégrader l’image de la fonction présidentielle française. Le processus électoral français lui-même et la démocratie à la française laissent à désirer et sont souvent caractérisés par une absence totale d’éthique et de morale. Pour engranger des voix et essayer de gagner une élection, les politiciens de pacotille n’hésitent pas à vendre leur âme. Il n’y a plus aucune règle à respecter, aucun processus, ni principes à suivre à la loyale. Il fut un temps où les candidats, leurs stratèges et conseillers affutent leurs armes afin de convaincre les électeurs à voter pour eux, en présentant des programmes préparés très rigoureusement, très sérieux, peaufinés dans de grands laboratoires pour travailler pour le bien-être de leurs citoyens, en engageant leur honneur et leur réputation pour ne pas les décevoir.

De nos jours, depuis l’avènement des réseaux sociaux et de la prééminence du rôle de l’image, il n’y a de la place que pour les menteurs, les fourbes, les opportunistes. Les égocentristes, les escrocs, les cas pathologiques et les racistes, à l’image de Trump, de Sarkozy, qui fut rattrapé par la justice pour corruption et trafic d’influence, et pourquoi pas de Macron et il ne faut pas hésiter à le dire. «Il vaut mieux perdre une élection que perdre son âme», avait dit un jour Michel Noir, ancien ministre français.

Ceci dit, la banalisation des idées xénophobes en France est un phénomène qui tend à se généraliser dans un pays qui se veut la référence et le modèle à suivre en termes de démocrate. Pourtant, la réalité est tout autre. Ça doit être ça le Nouveau Monde, la nouvelle France où Zemmour est vu de plus en plus comme un nouvel héros du franc-parler et un acteur de premier plan de l’extrême-droite.

Plus rien ne nous étonne alors de la part de la France, pays où fut adoptée par l’Assemblée des Nations unies la Déclaration universelle des droits de l’Homme et qui reproche à l’Algérie d’avoir refusé de rapatrier ses ressortissants en instance d’être expulsés de France.

Pourtant, si on s’en remet à l’article 13 de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, c’est la France qui serait blâmable. «Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un Etat. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays.» Ainsi qu’à l’article 14 : «Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l’asile en d’autres pays. Ce droit ne peut être invoqué dans le cas de poursuites réellement fondées sur un crime de droit commun ou sur des agissements contraires aux buts et aux principes des Nations unies.»

Mais il faudrait ajouter autre chose, la majorité des immigrants en France ou ailleurs, bien entendu, proviennent de pays en guerre où la violence faisait partie de leur quotidien. C’est justement pour cela qu’ils sont réfugiés politiques et, avant cela, demandeurs d’asile. Si leur pays d’origine était sans violences, ni problèmes, ils ne seraient pas demandeurs d’asile.

Donc, tout ce qui se passe en France actuellement dépasse la raison et l’entendement et défie toute logique, à savoir l’installation de Zemmour dans un coin confortable de la scène politique française et sa percée fulgurante qui partage les observateurs entre inquiétude et dérision.

L’inquiétude vient de la réintroduction de la légitimité des discours racistes, de la mise en cause généalogique, de la distillation des thèmes de la provenance et du sang. La dérision vient du caractère de ce nouveau débarqué en France qui devrait faire preuve de plus de retenue vu le caractère récent de ses attaches à la France, lui qui se veut le porte-drapeau des valeurs de la «Nouvelle France» et se présente comme le nouveau champion de la France et le défenseur de sa langue, de sa culture, de son identité, des «qualités» qu’il s’est octroyées lui-même sans rougir, ni blêmir. Ce qui est triste et déshonorant pour la démocratie et pour la France, pays de Descartes, de Molière, de Zola, c’est de voir des têtes pensantes et de vraies intelligences succomber à ce genre de discours et nous permettent d’observer et de constater dans quelle mesure et jusqu’à quel degré certains hommes politiques français sont prêts à s’avilir dans la compromission et la soumission et de découvrir malheureusement une nouvelle France qu’on ne reconnaît plus, surgie du néant ou de nulle part, devenue le refuge des esprits revanchards, des mercenaires de la plume et de la parole, des parvenus, des xénophobes, des racistes, des liberticides, des partisans de l’exclusion et des discours identitaires.

Pour ce qui est de notre pays, il faudrait bien se rendre à l’évidence un jour et finir par comprendre. La France ne nous aime pas. Elle nous hait et nous méprise. La France aime notre pétrole, les corrompus et les nouveaux harkis qui se précipitent à aller investir et acheter des biens immobiliers chez elle.

N’empêche, le fait de diminuer le nombre de visas a dû secouer pas mal de monde en Algérie. La diminution du nombre des visas, c’est le cauchemar des oligarques et de leurs rejetons. Ça doit être un jour sombre pour eux. Parmi les quelque 60 000 bénéficiaires de visas octroyés durant le premier semestre 2021, il doit figurer un grand nombre de responsables politiques et de leurs familles. Et Macron sait de quoi il parle quand il cible ces responsables politiques. On aurait bien aimé que ce même Macron aille au bout de sa logique et nous dévoile les noms de ces responsables qui ont transféré des sommes colossales gagnées illicitement en Algérie et les ont placées dans les banques de son pays ou bien ils les ont investis en biens immobiliers ou sous diverses formes. Macron doit savoir que le problème de la fuite des capitaux n’est pas nouveau. Il doit connaître la liste de tous les corrompus algériens qui ont amassé des fortunes colossales. Pourquoi n’aide-t-il pas notre pays à récupérer cet argent volé au peuple ? Il y a des raisons suffisantes pour croire que la France encourage ces dirigeants véreux, qui n’ont d’Algériens que le nom, à investir en France. Les Bouchouareb, Ould-Kaddour et consorts ont bénéficié de toutes les facilités pour s’installer en France qui saura tirer profit de cet argent mal acquis. Bien entendu, ceci sans oublier de citer l’innommable tambourineur, ce traître et déchet de l’humanité Saïdani «hachakoum» «avec tous mes respects» et d’autres encore.

Je reste bien plus inquiet par ces dirigeants issus de cette partie du monde dite occidentale qui persévèrent à ne jamais se laver systématiquement les mains et la bouche quand ils s’adressent à des pays qu’ils ont colonisés et à qui ils ont fait tant de mal et qui continuent, toute honte bue, à souiller la mémoire de leurs héros et de leurs martyrs.

A. C.

(Canada)

Comment (13)

    Souâd AÏTH OUÂRAB
    14 octobre 2021 - 21 h 08 min

    « Hollande, Sarkozy, Macron : ces présidents qui ont clochardisé la démocratie à la française ».

    Certes, c’est vrai. Mais le principal bourreau et les donneurs d’ordres de ces trois mistinguettes et clowns manipulés… ce sont CEUX QUI LES NOMMÉS à ce poste de présidents de la ripoux…blique française à savoir : LES JUIFS français qui n’ont jamais oublié que les français les ont livré par WAGONS entiers à l’Allemagne nazie qui les ont parqués comme des cafards dans des camps de concentration HIDEUX et IRRESPECTUEUX à toute personne humaine. Et par voie de conséquence, LES JUIFS FONT PAYER TRÈS CHER AUJOURD’HUI AUX français CETTE TRAHISON INNOMMABLE…

    Abou Stroff
    14 octobre 2021 - 13 h 55 min

    « Pour ce qui est de notre pays, il faudrait bien se rendre à l’évidence un jour et finir par comprendre. La France ne nous aime pas. Elle nous hait et nous méprise. La France aime notre pétrole, les corrompus et les nouveaux harkis qui se précipitent à aller investir et acheter des biens immobiliers chez elle. » soutient A. C..

    avec un constat pareil, il ne reste aux patriotes qu’à débusquer « les corrompus et les nouveaux harkis qui se précipitent à aller investir et acheter des biens immobiliers chez elle » et à les neutraliser (certains le sont déjà, puisqu’ils sont en prison, tandis que d’autres ne le sont pas encore).

    en termes crus, si fafa arrive à nous impacter, c’est essentiellement à cause de ses alliés indigènes dont les intérêts bien compris sont convergents quand ils ne sont pas identiques aux intérêts des puissances impérialistes, en général.

    en somme, il nous faut réaliser (comme je ne cesse de le mentionner) que « La cause fondamentale du développement des choses et des phénomènes n’est pas externe, mais interne; elle se trouve dans les contradictions internes des choses et des phénomènes eux-mêmes. » (Mao)

    moralité de l’histoire: nettoyons nos propres écuries et fafa ne sera plus un objet de discussion en Algérie. je me permets, en passant, de souligner, qu’à mon humble avis, la vie privée des responsables français ne nous intéresse, ni de près, ni de loin, à moins que nous ayons la fixation maladive des islamistes sur le sexe, en général et les femmes, en particulier.

    Belveder
    14 octobre 2021 - 9 h 07 min

    Qu avons Nous eu pendant le mandat de ces trois cité nous ???
    Un presidence a vie
    des cabinets fantomes qui gouvernaient l algerie
    des reunios dans des villas ou se decidait l avenir de nos enfants
    des vulcanisateurs elevé au rang d homme d affaires
    le liste est longue
    un peu de Modestie ne tue pas

    Vive l'Algérie
    14 octobre 2021 - 7 h 26 min

    Ce que je ne comprends pas , c’est que nous sommes contre Israël et nous attendons que la France soit avec nous ???
    C’est impossible car la France est gouverné par des sionistes … Alors qu’attendons nous pour couper tout lien avec la France…. ??????

    Algérien et patriote
    13 octobre 2021 - 23 h 22 min

    L’aboutissement de cette clochardisation avec une humiliation suprême fût le 8 juin 2021 lorsque Damien Tarel gifla le bouffon, gifle qui reflète réellement ce que la majorité des gens pensent de ses voyous et mon petit doigt me dit que cela risque d’empirer…

    Elephant Man
    13 octobre 2021 - 20 h 31 min

    Montebourg s’est maqué à une makhnaz c’est dire la clochardisation pure souche qui sait ça peut le propulser à la « kommandantur » des croyants voire même à l’Elysée 😁

    Anonyme
    13 octobre 2021 - 19 h 38 min

    Il ne faut pas oublier d’ajouter Francois Mitterant (tortionaire du temps de la colonisation) a la liste. Devant son cercueil se tenait sa femme et derriere elle, la maitresse de Mitterand debout a coté de leur fille illégitime. Giscard était aussi connu pour etre un coureur de jupons. Lui, il ne rejoignai pas ses maitresses en moto. Il preferai les mener en balades en bolides dans des courses folles a travers les rues desertes de Paris tard dans le soir. Pour vous dire qu’en France c’est une tradition qui remonte jusqu’a la periode de la monarchie. Ce qui compte pour nous et de couper le cordon embylical et a jamais avec ce pays de M.

    Anonyme
    13 octobre 2021 - 17 h 23 min

    Ces trois presidents obeissent aux puissants lobbys qui gouvernent la France..ils leur doivent leur election a la presidence de la France…Sans le pouvoir toujours grandissant de ces lobbys Sarkosy,Hollande et Macron n aurait jamais pu occuper le palais de l Elysee….Ces puissants lobbys financiers et mediatiques dictent la voie a suivre et les choix des lignes politiques,sociales et economiques de la France generalement au benefice de l Allemagne…c est a dire faire de telle sorte que la France reste un wagon de la locomotive Allemande qui decide de la politique europeenne…Le passe nazi des Allemands et leurs crimes commis au cours de la deuxieme guerre mondiale les rend prisonniers des exigences de l entite sioniste qui les oblige a imposer par procuration une politique etrangere europeenne favorable a Israel…Tous les presidents des commissions europeennes ont ete imposer soit par Sarkosy soit par Merkel qui une fois par an organise a Berlin un sommet pour la securite d Israel avec des membres restreints des 2 gouvernements…Ceci dit ces trois presidents avec Merkel n ont pas clochardises seulement la democratie Francaise mais aussi la commission europeenne et l union europeenne…..un geant economique aux pieds d argile…

    Un passant
    13 octobre 2021 - 17 h 19 min

    Nul besoin de s’étaler sur tous ces politiciens gredins que l’on voyait sur les TV française, raconter des bobards et mentir à leurs citoyens.

    Nul besoin de citer leurs noms, ils sont très nombreux et se reconnaissent dans cet écrit.

    Ils devraient avoir honte de parler de démocratie et dire que la France est un pays démocrate.
    -Ils ont les mains pleines de sang d’innocents dans leur pays et à travers le monde.

    -Ils sont devenus spécialistes en mensonges au plan international.

    -Ils sont devenus spécialistes des deux poids deux mesures.

    -Majorité d’entre eux ont acquis aux Etats –Unis, le diplôme des courbettes et du larbinisme aux sionistes, principale plaie du monde.

    -Actuellement plusieurs d’entre eux sont en train de se morfondre. Ils n’arrivent plus à parler, dire quoique ce soit ni aligner deux mots. Leur esprit est ankylosé, de leur verve il ne leur reste rien. Ils sont en train de payer pour le passé peu honorable qu’ils eurent à l’international et avec leurs citoyens qu’ils ont bernés.
    Ils ont menti, volontairement, manipulé des écrits officiels, participé à des réunions peu recommandables, pour arriver à des fins désastreuses pour d’autres nations. Ils ont tiré peu de profits, mais ce qu’ils subissent à titre individuel tout un chacun d’eux, ils se taisent et ne disent mot car ils savent, est ce qu’il y a de plus humiliant pour une personnalité politique.

    Même la mort ne voudra pas d’eux, car la mort est la libération et le repos du citoyen, pour eux ce sera la torture dans ce monde avant d’aller à l’autre qui pire encore.

    Zemoura
    13 octobre 2021 - 15 h 01 min

    MDRRRR !
    Hollande, Sarkozy, Macron : ces présidents qui ont clochardisé la démocratie à la française
    : j’adore le titre …. 😂
    Les clochards va … !!!!

      Anonyme
      13 octobre 2021 - 18 h 32 min

      Tout ce qui est excessif est insignifiant…

        Zemoura
        13 octobre 2021 - 20 h 57 min

        ça c’est de « talleyrand » …
        L’autre dit : tout est bon quand il est excessif … l’autre c’est « marquis de sade » … et les deux sont des racontars et cancan … comme tout les français !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.